AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Blackswan

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Lun 30 Mar - 20:04

Pendant mon exil dans un orage, un jour , je suis sortis pour allez voir mon Maître dans sa Montagne, plus particulièrement appelé Le Puits Des Âmes par les créatures qui craignaient mon Maître. Quand je sorti de mon nuage, je me trouvais au dessus d'Avalar. Ne voyant aucun campement de mon Maître en ce lieu je me dis qu'il avait surement perdu une bataille, mais qu'il ne tarderait pas à conquérir ces vallées, car les hommes félins qui y habitaient n'avais pas de grande chance de résister à une force de frappe comme celle de la Horde, en cas d'invasion de masse.
Je volai donc au dessus des vallées, je vis quelques village et quand des habitants m’apercevaient, ils se réfugiaient dans leurs abris. J'étais pourtant le moins effrayant dragon de la horde, surtout du à ma timidité.
D'ailleurs, les dragons que j'avais du tuer, c'était moquer de moi en disant que je n'étais pas effrayant, mais ils l'avaient vite regretté.
Repensé à l'Académie, me fit également repenser à une autre Générale, celle de La Nécrose je crois qui portait le magnifique nom de D'Eostra. Je l'avais croisé une ou deux fois, elle était magnifique, mais elle était également connu parmi les élèves pour être la plus agressive de toute. Je me souvient en effet l'avoir vu une fois s'en prendre à un dragon qui avait voulu faire son macho, il avait fini, si on peut le dire, les quatres pattes en l'air.
Je n'avais pas oser lui parler même quand nous sommes devenus généraux. Bien que je me savais trop timide pour lui plaire, j'avais trouvé la force un jour de lui dire ce que je ressentais, mais elle était déjà parti s'exiler quelque part. C'est ainsi que je partis assez triste dans mon nuage d'orage.
Je m'étais tellement perdu dans mes pensées que je me rendis compte que j'étais déjà arrivé. Je rentrai par le haut de la montagne, le rayon violet qui traversait la montagne était toujours présent, j'aimais se rayon bien que mon Maître m’aie interdit plus d'une fois de ne pas le toucher.
Je regardai partout et je me rendis compte qu'il n'y avait personne.

"Maître, êtes vous la?"

Aucune réponse, je me dis qu'il était parti conquérir de nouveau territoire pour la horde, et je ne tenais pas finalement à ce qu'il sache que j'étais revenu sans son autorisation.
Je me mis alors à penser à Eostra, en me demandant ce qu'elle devenait.

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eostra

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Derrière toi

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Dim 21 Juin - 13:38

Eostra survolait le plus vite qu’elle le pouvait la plaine des morts, un endroit devenu stérile depuis maintenant des temps immémoriaux pour certains. Le passé de cet endroit était chargé, très lourd, et ce passé continuait d’exister, malgré l’apparence morte de la plaine.  Eostra apercevait quelques rapaces qui volaient en dessous d’elle. Ayant faim, elle plongea et parvint à attraper un corbeau dans sa gueule. Elle le dévora, craquant les os avec ses mâchoires, puis l’avala sans restreintes. Ce repas instantané lui fit du bien et lui permit de mieux supporter le voyage qui se terminait. Son périple avait été plutôt long. Elle n’avait pas pris beaucoup de pauses, et ses ailes commençaient à la tenailler de douleur.
 
Elle avait hâte de rentrer et se demandait si les autres généraux l’attendaient. Elle s’était beaucoup éloignée, et il n’était pas impossible que certains se trouvent déjà sur place. Eostra, en repensant à tous ses frères d’armes, songea aux dernières paroles de Malefor avant qu’elle ne s’en aille. Il l’avait désigné comme leader de la Horde, croyant en sa grande force. Mais Eostra doutait. Elle n’avait pas les qualités d’une cheftaine, loin de là. Tout ce qui l’intéressait, c’était de se battre. Elle n’était pas une tête pensante. Jamais elle n’avait accordé d’intérêt aux stratégies. Elle ne se sentait pas à la hauteur de l’honneur accordé par son maître, mais elle tâcherait tout de même de s’y tenir.  Elle connaissait très bien les ordres de Malefor et le comportement de certains généraux. Si elle échouait, elle pourrait être tuée par ses propres comparses. Mais elle s’en fichait. Si elle venait à échouer, alors son châtiment serait mérité. Pour l’instant, l’idée de la mort ne l’étreignait pas. Elle n’avait pas encore à craindre, pour l’instant…
 
Traversant le brouillard qui dominait la plaine, elle put enfin voir non loin d’elle son chez-soi qu’elle avait dû quitter : Le Puits des Âmes. Il ne semblait pas du tout avoir changé, et curieusement, le rayon d’énergie continuait à tirer son rayon vers le ciel, inlassablement. Cet endroit était lui aussi chargé d’histoire, et il semblait aujourd’hui tout aussi déserté que le reste. Eostra entra par le toit, évitant le rayon qui déferlait depuis le centre de la montagne.
 
Elle ne vit tout d’abord personne à l’intérieur. Seul le rayon éclairait la pièce d’une mince lueur. Eostra toucha de ses griffes l’une des parois. Beaucoup de souvenirs vinrent à elle en arpentant cette pièce. Mais elle remarqua une ombre qui se mouvait non loin d’elle. Elle ne put reconnaître que des écailles noires, et identifia que la masse avait à peu près sa taille. Ce ne pouvait être Malefor. Instinctivement, elle bondit sur l’ombre et la plaqua au sol, passant ses griffes non loin du cou.
 

-Je ne sais pas qui tu es, mais tu vas apprendre qu’il ne faut pas faire peur comme ça à une générale de la Horde !

_________________
Ta putréfaction est mon seul bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Lun 22 Juin - 10:24

Je restais pensif dans la pièce pendant un moment, je ne sais combien. Je regardai le rayon qui était alimenté par la Convexité, ce lieu où mon Maître avait été enfermé il y a bien des années. Dedans j'essayais de revoir des images d'Eostra, des flash du peu que je me rappelai d'elle. Je me demandais d'ailleurs combien d'années étaient passé depuis que j'étais partis, mais rien ici ne pouvait me l'indiquer, il n'y avait que le Trône où régnait mon Maître, le rayon lumineux violet, et les allées tout autour menant à différents endroits de la Montagne.
Je tournai alors en rond, me demandant ce que je pourrais faire, je n'avais pas envie de retourner tout de suite dans mon orage, car je m'ennuyai un peu là haut, bien qu'à mon avis beaucoup de temps soit passé sans que je m'en aperçoive. Je décidais finalement de faire quelques petits test avec ma foudre, je commençais par faire apparaître de simples petits éclairs avant de commencer à former une boule d'électricité que je tentais de faire grossir au maximum. Malheureusement je fus un peu trop gourmand et je perdis son contrôle quand elle atteint la moitié de ma taille et elle m’explosa au visage, diffusant tout autour d'elle de petits éclairs violacée le long du sol. Moi, j'avais volé en arrière mais avait résisté à cette petite explosion, car après tout c'était quand même ma foudre, elle ne pouvait me blesser en si petite quantité.
Je me rappelais alors d'une chose, je me rapprochai d'un des murés couvrant le tour du rayon et j'y vis une marque que j'avais laissé: j'avais gravé le nom d'Eostra avec l'une des lames de ma queue alors qu'elle n'était pas encore très solide, j'avais été très heureux ce jour là, et je compris aussi qu'elle pourrait surement un jour mettre utile, c'est pour ça que j'avais toujours fait en sorte de l'entretenir et de la rendre toujours plus forte et tranchante.
Je ne croyais pas si bien dire car quand je me retournai pour aller revoir le rayon, une puissante force me plaqua au sol, je sentis qu'elle m'avait sauté dessus et que ses griffes touchaient mon cou, mais avec mes réflexes rapides, j'eus le temps de posé ma lame juste sous sa gorge, me retrouvant à égalité avec elle. C'est alors que la personne à qui appartenait cette force s'adressa à moi:



-Je ne sais pas qui tu es, mais tu vas apprendre qu’il ne faut pas faire peur comme ça à une générale de la Horde !


Ne la voyant pas je reconnu tout de même cette voix, c'était celle de notre chef général: Eostra. Je retirai alors ma lame de sa gorge et m'identifiai, je ne sais pas si elle me reconnaîtrais, vu que nous ne nous étions vu qu'à deux ou trois reprises lors de réunions importantes.

-Bonjour chef, je suis Blackswan, Général de la Foudre Sombre, je ne suis pas un ennemi. dis je d'une voix timide mais sur.

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eostra

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Derrière toi

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Lun 22 Juin - 13:58

Tandis qu’Eostra pensait largement dominer son adversaire, l’ayant immobilisé avec ses pattes et son poids, elle sentit un froid contact qui frôlait son cou. Maintenant habituée à la faible luminosité de la pièce, elle parvint sans difficulté à discerner le dragon dont les écailles noires se fondaient avec la pénombre de la pièce du trône.
 
Elle reconnut ainsi que proche de son cou menaçait de trancher une queue munit d’une redoutable lame apparaissant de chaque côté de l’extrémité. Cette protubérance qui s’avérait utile en combat était assez imposante et semblait tranchante. Cette lame peu commune, Eostra s’en rappela dans de lointains souvenirs. Avant même qu’elle ne puisse s’assurer de l’identité du dragon qu’elle avait sous son emprise, ce dernier s’identifia dans une voix qui témoignait de l’intimidation que provoquait la dragonne, mais qui montrait en même temps une certaine conviction.
 
-Bonjour, chef. Je suis Blackswan, Général de la Foudre Sombre. Je ne suis pas un ennemi.
 
En effet, Eostra reconnut cette voix,  même après un long moment à vivre en ermite dans une caverne. Elle reconnaissait bien là la manière de s’exprimer d’un de ses généraux.
 
-Blackswan, répéta-t-elle tout en le lâchant, lui permettant de se relever.
 
Ses anciens liens avec lui restaient flous. Eostra avait des souvenirs de chacun des généraux, mais Blackswan était certainement le plus mystérieux pour elle. Alors qu’ils étaient encore sous les ordres de Malefor, Eostra ne lui parlait pas beaucoup. Jamais elle ne s'était vraiment intéressée à son cas. Ce n’était pourtant pas par un dégoût quelconque ou un souhait de ne pas connaître le Général de la Foudre Sombre plus que cela. Non, c’est simplement qu’Eostra avait eu bien peu d ‘occasions de s’entretenir avec lui, et ce même après qu’ils furent tous nommés Généraux. Elle était bien plus proche de Tenebra, la Générale des Flammes Noires.
 
Pourtant, cela ne changeait rien envers leur lien. Eostra considérait tout de même Blackswan avec respect. Premièrement parce qu’il avait combattu et survécu face à d’autres dragons pendant le fameux bain de sang. Ainsi, il possédait une force certaine, et Eostra respectait ces talents guerriers, et deuxièmement parce qu’après tout, il était un Général, et Malefor avait bien fait comprendre à tous qu’ils devaient se considérer comme unis, ce que beaucoup avaient considéré comme des liens fraternels. Eostra prenait ainsi ses camarades pour des frères d’armes, et même de sang, bien que ce fût faux. Elle considérait son âme proche de celle des autres, comme si l’unité qu’avait proclamée Malefor était réelle. Aujourd’hui, elle serait prête à mieux connaître le Général de la Foudre Sombre. Aucune meilleure occasion ne pouvait se présenter.
 
-Bonjour, Général de la Foudre sombre, démarra Eostra avec une voix douce, mais qui témoignait tout de même une grande force de caractère. Je suis désolée, je t’ai pris pour un dragon voulant profaner l’antre de notre maître. Comme tu l’as déjà deviné, c’est moi, Eostra, Générale de la Nécrose et chef de notre Horde.
 
Elle s’interrompit un instant et regarda les alentours. Les lieux étaient si abandonnés et vides que sa langue darda une question.
 

-Es-tu le seul de nos frères et sœurs ici ?

_________________
Ta putréfaction est mon seul bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Sam 4 Juil - 9:19

Quand je m'étais identifié, Eostra me lâcha en prononçant mon nom. Elle semblait s'être souvenu de moi, se qui me fit plaisir mais qui m'intimida aussi, moi qui n'osait jamais parler en seul à seul avec les autres.
Elle sembla perdu un petit peu dans ses pensées pendant un cours instant puis s'adressa de nouveau à moi.

-Bonjour, Général de la Foudre sombre. Je suis désolée, je t’ai pris pour un dragon voulant profaner l’antre de notre maître. Comme tu l’as déjà deviné, c’est moi, Eostra, Générale de la Nécrose et chef de notre Horde.

Cette voix, elle était si douce comme dans mes souvenirs, elle n'avait pas l'air d'avoir tellement changer. Elle avait toujours l'air gentille avec les autres généraux mais elle montrait en même temps un caractère fort et digne d'être la chef de la Horde.
Elle me salua donc par mon titre, ce que je n'aimais pas trop, je préfère qu'on m'appelle par mon prénom, elle s’excusa de m'avoir attaqué, croyant que j'étais un profanateur, ce qui peut être compréhensif vu qu'il n'y avait plus personne.

"Ce n'est pas grave chef." lui dis je sur un voix timide "Vous avez eux raison d'être méfiant, j'aurais surement fait pareil si j'avais vu une personne isolée et discrète ici. Et ci cela est possible je préférerais que vous m'appeliez Blackswan, je n'aime pas trop que l'on m'appelle par mon titre."

Elle regarda alors un peu autour d'elle et me posa une question:

-Es-tu le seul de nos frères et sœurs ici ?

Cette question me surpris beaucoup, je pensais qu'il ne fallait pas encore rentrer, je croyais qu'il fallait attendre la défaite annoncée de notre Maître. Mais cela voulait-il dire qu'il aurait déjà été vaincu? Je parlai alors à Eostra de façon neutre.

"Oui chef, je suis désolé d'être revenu maintenant, je sais qu'il fallait attendre l'appelle mais j'en avais assez d'être suffisamment éloigner de chez moi et j'avais envie de revenir sur le lieu où j'ai vécu les meilleurs comme les pires moment de ma vie. Alors ne me tuer pas pour ça s'il vous plait je saurais me rattraper si il le faut."

J'attendais maintenant ça réponse avec quelques appréhension.

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eostra

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Derrière toi

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Sam 4 Juil - 20:17



Le Général de la Foudre Sombre lui répondit avec un ton à l’opposé de celui utilisé par la cheftaine de la Horde. Alors que cette dernière parlait sur une voix la plus rassurante possible tout en gardant un caractère fort et assuré, Blackswan répondait avec retient, timidité, et parfois avec une hésitation, non pas dans la parole elle-même, mais dans les réactions. Ses actions en disait parfois bien plus que ses paroles.
 
-Ce n’est pas grave, chef, répondit-il. Vous avez eu raison d’être méfiante. J’aurais sûrement fait pareil si j’avais vu une personne isolée et discrète ici. Et si cela est possible, je préférerai que vous m’appeliez Blackswan. Je n’aime pas trop que l’on m’appelle par mon titre.
 
Elle s’était contentée de hocher la tête. Elle comprenait que le dragon voulait se faire appeler par son prénom. Elle se disait juste que cela faisait tellement longtemps qu’il valait mieux utiliser les titres en vigueur pour les retrouvailles, mais s’écarter de la courtoisie l’arrangeait beaucoup plus. Elle se sentait aussi rassurée que Blackswan dise réagir de la même manière. Cela prouvait au moins que malgré son temps passé en exil, il nourrissait toujours cette prudence, ainsi que sa fidélité pour le Maître. Il répondit ensuite à sa question, avec une expression plus effrayée lorsqu’Eostra mentionna les autres Généraux. Même s’il parlait avec neutralité, il n’empêchait qu’Eostra décelait sa surprise, pour ne pas dire ses appréhensions. La Générale savait quand la peur prenait quelqu’un, elle qui aimait se délecter de cette émotion, surtout chez ses proies.
 
-Oui, chef. Je suis désolé d’être revenu maintenant. Je sais qu’il fallait attendre l’appel mais j’en avais assez d’être suffisamment éloigné de chez moi et j’avais envie de revenir sur le lieu où j’ai vécu les meilleurs comme les pires moments de ma vie. Alors ne me tuez pas pour ça s’il vous plait ! Je saurais me rattraper s’il le faut.
 
Eostra fut surprise à son tour de cette réponse. Elle plissa les yeux vers Blackswan et pencha un peu la tête. Etait-elle la seule que Malefor ait mise au courant parce qu’elle était cheftaine ? Peut-être…
 
Malefor avait donné un bien à Eostra avant qu’elle ne parte vers d’autres terres en attendant la fameuse « défaite » de son maître. Il s’agissait d’un cristal blanc, et Malefor avait annoncé qu’il se briserait s’il devait lui arriver quelque chose. Elle sortit d’entre ses écailles plusieurs fragments dudit cristal et en lança quelques à Blackswan.
 
-Tu me surprends, alors laisse-moi t’expliquer la situation, Blackswan. Ce cristal en mille morceaux est l’appel. Notre maître a été battu, et nous devons le faire revenir. C’est dans ce but que la Horde a été formée, et nous remplirons cet objectif. C’est pour cela que je t’ai demandé si d’autres Généraux avaient rejoints la montagne. Il est triste que j’apprenne que le Puits ne soit rempli que de nos deux âmes. Tout cela pour te dire que je ne veux pas te tuer, tu n’as rien fait de mal, juste suivi ton instinct qui ne t’a jamais trompé. Oui, s’il y a bien des choses dont je me souviens de toi, c’est de ton instinct qui ne te trompe que rarement. Je me trompe ?
 
Elle lui sourit pour le détendre. Il n’avait pas à avoir peur, c’était le dernier des désirs de la cheftaine que d’instaurer la peur dans son propre clan. Elle ajouta :
 

-Par ailleurs, ne m’appelle pas chef. Eostra suffira largement. Je ne me sens pas de porter ce titre, et je veux me sentir aussi importante que toute ma famille.

_________________
Ta putréfaction est mon seul bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Dim 5 Juil - 12:37

Je n'avais eu le droit qu'à un hochement de tête qui me fit comprendre qu'elle acceptait de m'appeler par mon prénom. Lorsque je lui expliquai ce que je faisais ici, elle avait l'air surpris de ma réponse et elle plissa les yeux et pencha un peu la tête se qui m'intimida légèrement et me fit reculer d'un pas.
Après quelques instants elle sortit des centaines de petits bouts de cristal qui semblait n'en former qu'un à l'origine. Elle me dit que je la surprenais et m'expliqua la situation. Ce cristal était brisé car il représente l'appel que notre Maître nous avaient parler. Mais pourquoi seule Eostra avait été mise au courant? Certes elle est la chef de notre clan, mais comment prévenir les autres du coup? Elle continua en me rappelant le but de la Horde que je connaissais déjà et je profitais de ce moment où je n'avais pas à être très attentif pour l'observer, elle avait bien grandit depuis la dernière fois que je l'avais vu et était bien plus belle que dans mes souvenirs qui étaient assez flou, du au long moment que j'avais passé en ermite dans mon orage. Et puis dans ses yeux brillait une petite lumière que je ne pouvais définir.
Lorsqu'elle me dit qu'elle était triste que le Puits ne soit remplis que de nos deux âmes je me sentis gêné en pensant que nous n'étions que tout les deux et je faisais tout pour cacher ce léger malaise.
Elle me dit ensuite qu'elle ne me tuerait pas, je l'avais déjà compris mais continuer d'entendre ça voix me faisait vraiment plaisir. Elle me complimenta en disant que mon instinct ne me trompait jamais. Je fus encore plus gêné et ne répondit à sa question que d'un timide mouvement de tête.
Elle me demanda également de ne pas l'appeler chef mais Eostra, ce que je pouvais comprendre, et le plus important et qu'elle nous considéraient tous comme ça famille, et ça c'était le plus important. Car si elle avait été une chef méchante et tyrannique, notre Maître nous avait donné l'autorisation de le tuer, ce que j'aurais fais à contre coeur. Mais Eostra n'était pas comme ça, elle avait les qualité nécessaires pour être à la tête de la Horde.
Je lui dis alors d'une voix toujours timide:

"D'accord Eostra je ferais comme tu le veux, mais j'ai juste une question: comment prévenir les autres généraux? Et..." je me retins, ne me sentant pas trop capable de lui dire encore ce que je voulais lui dire. Je la regardai donc en attendant qu'elle me réponde

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eostra

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Derrière toi

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Dim 5 Juil - 15:18

Le Général de la foudre semblait calme maintenant qu’Eostra avait parlé. Il se sentait probablement rassuré et semblait écouter Eostra avec une attention qu’elle remarqua, pour son plaisir. Blackswan était certainement l’un des Généraux les plus respectueux, et ce n’était pas plus mal pour commencer en tant que cheftaine de la horde. Il posa une question qui embarrassa la dragonne, n’ayant pas tout de suite la réponse.
 
-D’accord Eostra, je ferai comme tu le veux, mais j’ai juste une question : comment prévenir les autres généraux ? Et…
 
Eostra fit volte-face, tournant le dos à Blackswan. Elle réfléchit en touchant à nouveau le mur de sa patte. De la poussière se détache ainsi qu’un peu de lierre qui atterrit dans sa patte. Elle serra cette dernière avant de la lancer plus loin. Cet endroit tombait petit à petit en ruine, comme si même le temps voulait annoncer la fin du Maître Noir.
 
Mais non ! Eostra ne laisserait pas Malefor pourrir. Elle montrerait avec les autres qu’il reviendrait malgré ce que tout le monde pensait. Ils seraient victorieux et écraseraient tous leurs ennemis. Et cette fois, il ne serait pas seul. Cette fois, il arriverait à accomplir ses plans.
 
« Un monde purifié de toute l’imperfection de notre espèce, lui avait expliqué Malefor quand il l’entrainait encore. Lorsque la planète sera détruite, nous, les dragons de la Horde et nos serviteurs, nous repeuplerons cette terre détruite pour l’embellir à nouveau, mais pas comme avant. Non, cette nature que nous réveillerons sera dépourvue de toutes les tâches de notre existence. Il n’y aura plus de guerre, parce que nous serons unis sous la même horde. Tout le monde pensera pareil pour qu’il n’y ait plus jamais de désaccord, de dispute. Tel est le destin d’un dragon violet, et je le réaliserai, même si mes anciens maîtres s’y sont opposés. Ils me croient fou alors que j’ai toujours suivi leurs paroles. Eostra : toi et les autres sont mes seuls alliés, les seuls qui peuvent comprendre mes actes. Fait en sorte que je sois fier. »
 
Comme un nuage de poussière dissipé par des ailes, l’image fantomatique de Malefor disparut. Eostra serra les crocs et répéta ces derniers mots provenant d’un souvenir lointain. Si lointain…
 
-Qu’il soit fier…
 
Elle se retourna ensuite vers Blackswan. Un regard nouvellement déterminé l’illuminant.
 
-Je ne comprends pas pourquoi je suis la seule au courant, mais je ferai en sorte que cela change. J’ai peut-être une idée. Ce cristal ne doit pas être anodin.
 
Doucement, elle s’approcha du rayon du Puits des Âmes en sortant d’autres fragments de ce cristal brisé.
 
-Malefor m’a donné un rôle à jouer, Blackswan. (Elle le regarda en souriant) Ensemble, nous le ferons revenir, et écraserons tous les autres. Je sais que sans vous à mes côtés, je ne peux rien faire.
 
En observant Blackswan de plus près, elle repéra des détails auquel elle n’avait porté aucune attention auparavant. Le Général avait beaucoup changé depuis qu’elle l’avait vu la dernière fois avant son exil. Déjà qu’il semblait fort physiquement, ici on voyait dans ses formes qu’il s’était beaucoup entretenu et entraîné. Ses écailles brillaient d’un noir que la dragonne trouvait doux à ses yeux. Elle sortit d’entre ses écailles autour du cou son pendentif : Un simple collier avec une corde en cuir, portant un totem de bois formant un dragon crachant ses flammes, le cou tendu, les pattes arrière courbées, comme s’il s’apprêtait à prendre l‘impulsion nécessaire pour s’envoler. Juste en dessous du dragon, une petite plaque avec le nom d’Eostra y figurait, mais ce dernier était rayé par une profonde entaille. Elle le rangea, se fichant de si Blackswan s’en était aperçu ou non.
 
Elle lança les morceaux de cristal qu’elle possédait dans le rayon, puis elle attendit. Rien ne semblait se produire, jusqu’à ce que le rai s’intensifie soudainement, ne laissant plus d’espace pour passer à l’étage inférieur. Puis une voix retentit, forte et grondante, mais Eostra l’entendit dans sa tête, comme un écho.
 
« Mes chers Généraux. C’est moi, Malefor. Si vous recevez ce message, c’est que votre chef a bien joué son rôle comme je m’y attendais. Notre heure n’est pas encore venue, mais elle ne saura tarder ! Spyro a réussi d=à déjouer mes plans avec l’aide de Cynder, cette traîtresse. Aidez-vous les uns les autres et sortez-moi de ma pénitence. Vous seuls en êtes capable. Vous seuls pouvez faire changer le monde. Soulevez-vous, mes Généraux, détruisez tous vos ennemis et retrouvez-moi ! Vous aurez besoin des orbes élémentaires des Gardiens. Ils les ont probablement cachés, alors vous devrez les retrouver. Attaquer Warfang ne serait pas une mauvaise idée si vous voulez des informations, voire les orbes eux-mêmes. Je sais que vous en êtes capables. Vous êtes bien plus forts que ces insectes. Je compte sur vous»
 
La voix quitta ensuite la tête d’Eostra aussi vite qu’elle était venue s’y installer. La dragonne regarda l’autre Général qui, par son expression, montra qu’i avait aussi reçu le message du Maître Noir. Elle lui sourit.
 

-Voilà qui est fait. Tout le monde parmi les Généraux doit probablement avoir reçu le message.

_________________
Ta putréfaction est mon seul bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Dim 26 Juil - 23:23

Après mes paroles, Eostra me tourna le dos, comme si elle était gêné. Elle regarda le mur et passa sa patte dessus en arrachant un bout de lierre alors que de la poussière tombait. Elle jeta alors avec énervement la lierre.
Je comprenais maintenant ce qu'elle ressentait, ce lieu était apparemment en ruine depuis très longtemps, la défaite de notre Maître ne devait pas daté de peu mais plutôt de quelques années. J'observais Eostra, elle était très pensif, surement était telle en colère à cause du fait que l'image de notre Maître est été ainsi souillé.
Je repensais alors à ce dragon qui m'avait apporté tant de bien, il m'avait sauvé, il m'avait tout appris et il m'avait aidé à prendre conscience de mon rôle: celui d'unifier ce pays, ce monde afin que plus aucun problème ne survienne. Après un long moment d'attente j'entendis Eostra prononcé une phrase:

-Qu’il soit fier…

Je me demandais de quoi elle voulait bien parler, mais je pense qu'un souvenir qu'elle se remémorait lui avait fait prononcer ces mots. Elle me fixa alors d'un air déterminé:

-Je ne comprends pas pourquoi je suis la seule au courant, mais je ferai en sorte que cela change. J’ai peut-être une idée. Ce cristal ne doit pas être anodin.

Je la regardais alors se diriger vers le rayon du Puits. Je crois que je compris alors son idée et elle me semblait juste: si notre Maître lui avait confié ce cristal c'est parce qu'elle était la chef et que seule elle pouvait trouver le moyen de nous réunir, et c'était surement aussi un test pour voir si elle était digne de son rang:

"Un test...intéressant en effet." dis je sans m'en rendre compte. Elle se tourna alors vers moi pour me parler:

-Malefor m’a donné un rôle à jouer, Blackswan.  Ensemble, nous le ferons revenir, et écraserons tous les autres. Je sais que sans vous à mes côtés, je ne peux rien faire.

Elle me dit c'est parole en souriant, je ne sus quoi faire d'autre que de lui rendre le sourire. Bien que ces paroles ne m’ont pas tout à fait convaincu mais il n'était ni le lieu ni le temps de parler de cela. Je fus un peu gêné car elle m'observa un peu avant de sortir un collier en forme de dragon avec une inscription rayé. Je ne savais pas trop ce que c'était mais je n'eus pas le temps de lui demander qu'elle le rangea et lança les morceaux de cristaux dans le rayon ce que l'amplifia puis j'entendis alors la voix de notre Maître nous disant de sortir de notre exil pour venir reformer la Horde.
Un sourire sombre se dessina sur mon visage pour une raison mystèrieuse avant que Eostra ne m'adresse la paroles ce qui me permit de reprendre mes esprits. Elle me dit alors que tout les autres généraux devaient être au courant, et je pensais comme elle si elle et moi avions entendu l'appelle alors les autres aussi.
Je continuais de l'admirer, elle avait vraiment l'étoffe d'un chef et de plus je ne sais pas ce qu'elle avait de plus que les autres mais je me sentais attiré par elle. Pour cesser de continuer à l'observer ainsi je me rapprochais d'elle pour lui dire:

"Eostra, tu as sortis un collier tout à l'heure. Peux tu me dires ce qu'il représente et pourrais je le voir de plus prêt?" dis je sur une voix amicale.

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eostra

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Derrière toi

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Mar 28 Juil - 23:03

Eostra réfléchissait aux paroles de son maître. Les dernières qu’il avait réussi à adresser à ses « enfants », n’attendant à présent plus qu’une chose de leur part : réussir ce pour quoi ils ont été formés, ont dû se battre pour survivre, pour arriver et pouvoir respirer l’air jusqu’ici. En ce lieu sombre et oublié de plus d’un dragon, Eostra réfléchissait.
 
Backswan parvint à la sortir de cette boucle. Il s’approcha d’un pas silencieux et posa à la dragonne une question qui la rendit confuse. Elle regrettait maintenant le geste qui avait provoqué cette interrogation et baissa mécaniquement la tête.
 
-Eostra, tu as sorti un collier tout à l’heure. Peux-tu me dire ce qu’il représente et pourrais-je le voir de plus près ?
-Non !
 
Ce cri résonna un long moment dans la roche de la montagne, se répercutant davantage comme une crainte qu’une injonction. Eostra ne voulait pas parler de cette émotion qui s’emparait parfois d’elle. Elle pensait qu’en s’intéressant trop à son passé, ce qu’elle était avant de rejoindre Malefor, elle s’encombrerait de sentiments jugés faible par son Maître ainsi que par les autres Généraux. Après tout, chercher son passé amenait à de la mélancolie, et cela dirigeait vers une faiblesse que la dragonne ne voulait pas avouer.
 
Elle avait reculé tout en criant sa désapprobation et tenait maintenant une distance de cinq mètres entre elle et Blackswan, le rayon de la montagne semblant se tenir à l’exact centre, séparant les deux individus. Le visage d’Eostra était dévoré par la honte, le regret et la crainte.
 
Mais son expression et ses traits s’adoucirent au fur et à mesure qu’elle contemplait Blackswan. L’étrange lueur produite par le rayon donnait une couleur novatrice à ses écailles dont la partie la moins exposée revenait à un sombre noir. La Générale plongeait ses yeux dans ceux du mâle.=, et trouvait en eux une énergie qu’elle ne comprenait pas, mais qui la calmait. D’un souffle court mais puissant, elle reprit un peu sa confiance en elle.
 
Eostra le savait : De tous les Généraux, Blackswan était certainement le plus sensible de tous. Pas physiquement, mais moralement. Elle ne remettait pas la loyauté du mâle envers le Maître en cause, mais elle faisait juste le constat que Blackswan pouvait être touché par bien plus de valeurs qu’elle. Certainement ne prenait-il pas autant plaisir à tuer qu’elle ou que certains autre Généraux, mais cela lui procurait avec une évidence qui se trouvait dans le regard et l’attitude une ouverture d’esprit qui en faisait un allié en qui elle pouvait avoir foi. Il comprenait la faiblesse, et en faisait sûrement une force, ce qu’Eostra ne concevait pas aussi bien.
 
-Désolée, parvint-elle finalement à prononcer sur un ton sincère. Elle baissa la tête. C’est simplement que parler de mon passé me donne l’impression d’être faible. Malefor m’a appris à oublier l’amour et la compassion pour que je devienne plus forte, et voilà que ces sentiments semblent vouloir revenir me hanter…
 
Elle s’apprêtait à répondre lorsqu’une douleur qu’elle pensait oublier revint la frapper à la base de son aile, dans la jonction qui marquait le début de l’aile et le dos d’Eostra. Elle dut poser une patte pour essayer de comprimer la peine et lança un léger grognement. Blackswan avait probablement remarqué ses maux.
 

-Bon sang, je ne pensais pas que la douleur me lancerait à nouveau…

_________________
Ta putréfaction est mon seul bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Dim 16 Aoû - 22:01

En posant ma question j'avais l'impression de l'avoir sortie d'une sorte de transe dans laquelle elle c'était plongée. Ça réponse fut plutôt violente, un grand non qui se fit résonné dans toute la montagne.
Elle avait reculé posant ainsi le rayon de Convexité entre nous deux. Je voyais son visage que la lumière du rayon éclairait de sa lumière violette, il semblait si gêner, non  honteux et complexé. Elle me regarda alors dans les yeux, et pour une raison que j'ignore elle prit un air beaucoup plus calme et serein. Je me demandais vraiment pourquoi, mais moi je voyais vraiment une belle lumière briller dans le fond de ses yeux.
Elle s'excusa ensuite d'avoir criée puis baissa la tête en m'expliquant qu'elle avait du mal à parler de son passé car elle se sentait faible en en parlant ce que je trouvais assez ridicule car le passé nous permet de tirer des avantages et des forces de nos erreurs afin de ne pas les reproduire. Elle me dit alors que notre lui avait fait regné l'amour et la compassion, mais que c'est sentiment revenait peu à peu la tourmenter.

"Tu sais Eostra, le passé tu dois t'en servir pour ne pas reproduire les erreurs que tu as déjà commise. Quand à l'amour et la compassion certains vive sans et d'autre avec comme moi." la fin de cette phrase, je ne voulais pas la dire mais elle était sortie toute seule. Je regardais alors Eostra et je reculai un peu.
Une douleur sembla alors la prendre quand je vis qu'elle posa la patte sur la base de son aile, d'ailleurs elle le dit elle même. Je m'approchais alors d'elle inquiet "Eostra qu'est ce qui t'arrive?" Je regardais alors son ale et je ne remarquais aucune marque "Qu'est ce qu'il t'es arrivé pour que tu souffres comme ça?" dis je en relevant la tête, et me retrouvant alors proche d'elle, gêné je reculais alors de quelques pas en attendant c'est explication

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eostra

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Derrière toi

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Lun 17 Aoû - 22:06

Blackswan remarqua rapidement la douleur d’Eostra. Cette dernière gardait toujours une patte sur l’endroit de son affliction, la douleur ne s’atténuant toujours pas. Elle fermait un œil et écoutait en même temps, bien que distraite, les questions du Général de la Foudre Sombre.
 
-Eostra, qu’est-ce qu’il t’arrive ? Qu’est-ce qu’il t’est arrivé pour que tu souffres comme ça ?
 
Tandis qu’il s’était avancé pour lui demander ce qui n’allait pas, une étrange pensée le fit reculer, qu’Eostra ne comprit pas, et surtout, un mouvement auquel elle ne prêta aucune attention, trop concentrée sur sa douleur qui commençait à l’inquiéter de par la durée prolongée du mal. Finalement, il s’atténua, pour la satisfaction d’Eostra qui se mit à exécuter de légers moulinets avec sa patte avant, de plus en plus rigoureux au fur et à mesure qu’elle ne percevait plus de douleur. Rassurée, elle souffla et regarda Blackswan dans les yeux ; ces derniers témoignaient de l’inquiétude qu’il semblait avoir pour elle, un sentiment qu’elle ne comprit qu’à moitié. Ils étaient comme frère et sœur, et compagnons d’armes, mais Malefor lui avait appris qu’en temps voulu, il fallait savoir se séparer de ses plus proches alliés. Etrangement, son cœur bondit davantage dans sa poitrine à cette pensée d’abandonner un autre Général, et c’était la vision de ce dragon-là, Blackswan, qui tenaillait ses pensées.
 
-Je dois avouer que j’ai eu quelques contretemps sur le chemin, répondit-elle finalement. J’ai croisé une sorte de nécromancien qui manœuvrait un cadavre de dragon, à l’aspect purement squelettique. Il m’a lancé un sort qui a touché mon épaule, mais rien de grave, vraiment. Je suis bien trop forte pour être arrêtée par ce genre d’attaque minable.
 
Elle se rappela ensuite des curieuses paroles de Blackswan : « Tu sais, Eostra, le passé, tu dois t’en servir pour ne pas reproduire les erreurs que tu as déjà commise. Quant à l’amour et la compassion, certains vivent sans, et d’autres avec, comme moi. »
 
-Mais peu importe ! Pour ce que tu as dit tout à l’heure, crois-moi bien que j’ai réfléchi aussi au passé, et jamais je ne laisserai les erreurs que j’ai commise se reproduire. Ensuite, tu as raison pour la compassion et l’amour, et Malefor a déjà choisi pour moi, et je comprends ses craintes. Je ne peux pas éprouver ces sentiments ; ils m’empêcheraient d’atteindre mon but. Blackswan, tu suis ton instinct et je suis certain que tu pourras passer au-dessus de cela. Après tout, le Maître ne nous a-t-il pas choisis parce que nous étions capables d’exaucer ses vœux ?
 

Elle émit un sourire superficiel, son esprit torturé par ce mot, plus qu’un mot, qu’était l’amour. L’idée même de sentiment trottait dans sa tête. Pourquoi tout le monde possédait des sentiments s’ils étaient un fléau qui empêchait la puissance de s’épanouir ? Sûrement était-ce un défi imposé aux dragons par la vie… Il fallait dépasser ces émotions pour atteindre le statu de grand Maître, comme Malefor l’était ? Elle restait songeuse, ses pensées sous réserve, regardant distraitement Blackswan.

_________________
Ta putréfaction est mon seul bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Lun 17 Aoû - 22:58

Elle ne fit finalement pas attention à mon mouvement ce qui me soulageais, comme ça elle ne harcèlerait pas de question. Je vis que ça douleur semblait être prolongé mais enfaite elle s'atténua apparemment assez vite si bien qu'elle put, après quelques instants faire des moulinets avec sa patte. Elle me regarda alors de nouveau dans les yeux, moi je ne m'en lassais pas en tout cas.
Elle me répondit que cette douleur était du au fait qu'elle avait croisé un nécromancien et qu'il avait contrôlé une sorte de dragon squelettique et qu'elle l'avait affronté. Mais elle me rassura alors en me disant que ce n'est pas ça qui allait la dérangeait, qu'elle était bien plus forte que de banal blessure comme celle ci. Cela me rassura. Elle eut alors l'air pensif pendant un cours instant.
Elle me dit alors que part rapport à mes paroles elle avait aussi réfléchit au passée et qu'elle ne reproduirait pas les mêmes erreurs. Montrant ainsi qu'elle méritait une fois de plus son titre de chef des généraux. La suite de ses propos ne me firent pas plaisir, elle me dit qu'elle ne pouvait éprouvé les sentiment telle que l'amour et la compassion. Je sentis mon cœur se serrer, je n'avais donc pas de chance, pas ma chance. Elle continua en me disant qu'en suivant mon instinct je me passerais de ces sentiments, elle rajouta que le Maître nous avait choisi pour ça. Ne voulant plus en entendre plus je ne fis pas attention à ce qu'elle fit ensuite et pour une raison inconnu je me mis en colère:

"Le Maître nous à choisit pour accomplir ces vœux mais il ne nous jamais forcé à renier ces sentiments." dis je furieux en frappant le sol avec ma queue.

Le bruit métallique me fit alors revenir moi même. J'avais encore été emporté par cette colère..la même que j'avais ressenti lors du combat. Mais pourquoi et d'où venait cette noirceur? Où se cachait-elle en moi? Je ne le savais pas mais cela me blessait au plus au point. Et je sais que je suis capable de tout dans cette état. Je n'osais pas regarder Eostra après ça et je dis juste "Je suis désolée" avant de m'envoler et de me poser sur le haut de la montagne avec des larmes aux yeux tout en regardant le ciel.

"Suis je condamné à tuer ce qui me son proche à cause de cette colère? Je n'ai rien demandé moi.." dis je en m'allongeant et pleurant, mes ailes recouvrant mon visage

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eostra

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Derrière toi

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Mar 18 Aoû - 12:50

-Le maître nous a choisis pour accomplir ses vœux, mais il ne nous a jamais forcé à renier ces sentiments !
 
Le ton que prenait Blackswan surprit grandement Eostra. Habitué à sa voix concentrée, sérieuse et calme, elle ne s’attendait pas à ce qu’il se mette à hurler ces paroles-là, empreint d’une évidente colère manifestée lorsqu’il frappa lourdement le sol avec sa queue, la partie métallique écrasant la roche et provoquant un énorme bruit qui se répercuta dans toute la sombre pièce dont le faisceau était seule source de lumière.
 
Ce son violent sembla rappeler le Général à l’ordre, puisqu’il cessa tout mouvement agressif et ses yeux reprirent la douceur à laquelle Eostra s’était habituée en peu de temps. Mais ce regard avait évolué. De la peine coulait de ces yeux ; des larmes descendaient doucement de ces yeux. Il prononça tout bas un « Je suis désolé » d’une voix brisé, puis s’envola pour le sommet de la montagne.
 
Eostra ne le suivit pas tout de suite, se posant des questions sur ce qui avait pu l’animer à ce point. Qu’avait-elle dit de mal ? A son sens, ses paroles n’étaient qu’une vraie théorie dans laquelle elle avait été longtemps bercée, mais y avait-il autre chose ?
 
-Se pourrait-il qu’en dépit de toute sa force et son savoir, le Maître se soit trompé ?
 
Son esprit refusait cette notion. Malefor ne pouvait pas avoir tort. Il avait était pendant toute son enfance le mentor dont elle avait toujours rêvé. On ne pouvait pas être fort avec des émotions qui nous affaibliraient, telles que l’amour. Seule la colère permettait d’exploiter tout le potentiel d’un dragon. Son cœur prétendait le contraire. Eostra ne concevait pas une réalité qui semblait toute autre, si différente, basée sur des préceptes qu’elle ne comprenait pas, même dans les paroles de son Général, son plus proche allié en l’instant, dans l’absence de Malefor.
 
-Si je ne suis pas capable de comprendre les Généraux censés être sous mes ordres…
 
Elle reprit son collier et le regarda sous un angle nouveau. Un passé inconnu se trouvait en sa possession, et ne demandait qu’à être exploré. Cet objet qui était si simple lui semblait doté d’un puissant envoutement. Il lui semblait que des sentiments qui ne lui appartenaient pas allaient et venaient, comme si une autre conscience traversait son esprit.
 
-On ne pourra pas faire revenir notre Maître comme ça, conclut-elle en serrant son pendentif entre ses griffes.
 
Elle remit l’objet bien entre ses écailles et déploya ses ailes pour rejoindre Blackswan. Elle le trouva en larme, ce à quoi la dragonne eut du mal à réagir, laissant d’abord un long silence ; elle était gênée par la situation, ne savant pas comment il fallait être dans ces conditions-là. Jamais elle n’avait côtoyé une âme en peine, si ce n’était celles qu’elle devait tuer. Jamais elle n’avait dû… Réconforter.
 

-Est-ce que ces larmes sont… De ma faute ? Demanda-t-elle sans rien dire d’autre, sur un ton qui annonçait un peu de regret. Imaginant une phrase pour poursuivre, elle ne le put, les mots  se perdaient dans le néant de son esprit.

_________________
Ta putréfaction est mon seul bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Mar 18 Aoû - 22:35

J'étais donc allonger la, sur le toit de cette montagne que beaucoup considérait comme maudite, hantée par la haine, la colère et la mort. Mais pour moi ce lieu était le berceau de mon salut de ma vie. Sans ce lieu je ne serais rien car je n'aurais jamais rencontré mon Maître et il ne m'aurait jamais pris sous son aile afin que je l'aide à accomplir ses dessins.
Il m'avait aidé à découvrir mon pouvoir à le développer. Après cela j'ai cru que la cause de la mort de mes parents adoptifs étaient enfin lever mais apparemment il y avait encore autre chose. Cette colère qui m'envahit, je l'avais compris qu'elle ne venait pas de moi ce jour la lors du grand combat des cents...au départ je n'avais rien fais et j'essayais de ne pas me battre, mais à un moment j'ai reçus dans le dos un violant coup de griffes qui m'a drôlement blesser. Ensuite il n'y avait plus de description me ressemblant, autour de moi gisait le sang..partout des morts et du sang coulait.. et j'avais adoré ça. Je fus alors pris d'une sanglante folie meurtrière et tout dragon qui passait prêt de moi finissait mort en à peine quelques instants soit trancher par ma queue soit par ma foudre qui les tuaient sur le coup.
Des images d'horreurs me revenaient alors en tête me faisant encore plus me recroqueviller sur moi même et me laissant échappé plus de larmes.
Heureusement un bruit léger vint me sortir de ma terreur. Je reconnu tout de suite la présence d'Eostra derrière moi, sans le vouloir elle venait de me libérer d'un long moment de torture mentale. Que devait-elle penser de moi? Un Général pleurant comme un gosse au sol cacher derrière ses ailes. Je m'attendais un prendre un coup de griffe dans le dos mais finalement je fus surpris de ça réaction malgré mon état. Elle me demanda d'une voix qui n'était pas la sienne pour habitude, une voix qu'on dirait un peu triste, ce qui n'était vraiment pas dans ses habitudes.
Voulant me montrer digne de mon rang, je me relevais toujours de dos à Eostra et j'essuyais mes larmes et me retournais face à elle. Je m'approchais alors puis je lui dis sur une voix encore un peu trouble à cause des larmes que j'avais versé:

"Oui Eostra je ne te mentirais pas. Mais ne t'en veux pas car je caches quelques choses qui me perturbe beaucoup et je voudrais t'en parler.". Je pris alors une grande inspiration pour être claire dans mes propos. "Et bien voila, tu ne connais pas mon histoire mais je vais faire cours pour que tu comprennes" Je lui expliquais alors ce qui c'est passé pendant mon enfance ainsi que lors de la grande bataille. "Voila et ce que tu as vu tout à l'heure est le fruit de ma colère car qu'elle que chose que tu m'as dis ma profondément blessé et..." détourne le regard "Non je ne peux pas t'en parler.."

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eostra

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Derrière toi

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Jeu 20 Aoû - 22:56

-Oui, Eostra, je ne te mentirai pas. Mais ne t’en veux pas car je cache quelque chose qui me perturbe beaucoup, et je voudrais t’en parler. 
 
Intriguée, Eostra pencha légèrement la tête. La curiosité l’emportait sur ce sentiment de culpabilité qu’elle avait ; c’était de sa faute si le Général se trouvait ainsi. Un étrange sentiment la parcourait, familier et inconnu à la fois, qu’elle ne pouvait retrouver, par-dessus la volonté de remonter le moral de ses troupes, ses frères et sœurs dont elle avait la garde.
 
-Je t’écoute, dit-elle en s’asseyant, remuant avec de lents mouvements sa queue qui pendait à l’intérieur de la montagne.
 
Finalement, il s’expliqua sur beaucoup de choses, contant dans un résumé assez concis son passé, passant par son enfance où ses parents auraient trouvés la mort tandis qu’il était jeune. Les éléments apports étaient confus pour Eostra. Tout semblait dire que c’était lui qui avait tué ses parents, bien qu’il ne se rappelle plus de ce qui a suivi sa crise de colère qui le fit tomber dans le coma. Il retrouva les cadavres de ses parents à son réveil. La Générale voyait bien que cette période de sa vie lui faisait mal, l’atterrait, et, plus que tout, apportait chez lui-même la confusion qui se liait à ses dires. Il raconta sa période où il côtoyait Malefor, parlant de lui comme Eostra le connaissait aussi : un bienfaiteur plein de bonté, quoi que strict, mais qui éprouvait réellement du respect et de l’affection pour ses enfants, car oui, il considérait tous ses « élèves » comme tel. Il raconta ensuite l’épisode du bain de sang pour devenir les Généraux. Apparemment, Blackswan avait été pris d’une folie meurtrière, sûrement causée par quelques coups qui lui avaient été assenés. Plus Eostra en apprenait, et plus elle songeait à cela. Elle était surprise des épreuves qu’avait traversé Blackswan, et le fait de connaître son passé la rapprochait de lui. Elle le comprenait mieux, au temps où elle ne le voyait que peu, et même à présent. Elle resta oisive pendant son récit, et ne changea que très peu sa moue.
 
-Voilà, conclut-il, et ce que tu as vu tout à l’heure est le fruit de ma colère, car quelque chose que tu m’as dit m’a profondément blessé, et… Non, je ne peux pas t’en parler…
-De quoi ne peux-tu pas me parler ? Tu viens de me raconter ton passé, et je te remercie de donner ainsi ta confiance. D’ailleurs, je pense savoir quel est ton problème. A vrai dire, j’ai deux hypothèses : la première est que tu sois ce que l’on appelle un berserker. Il s’agit d’un guerrier qui, lors de batailles, peut entrer dans une telle colère que sa résistance en est grandement augmentée, et sa hargne se décuple pareillement. Quant à la deuxième hypothèse…
 
Elle secoua légèrement la tête, réprimant finalement l’idée qui lui venait dans l’esprit.
 
-C’est une idée saugrenue, après réflexion. Laisse tomber. Je m’excuse de t’avoir fait de la peine. Je ne voulais pas ça, c’est juste que… J’ai déjà connu ce genre de situations, et j’ai préféré tout oublier. L’amitié, l’amour… J’ai déjà connu tout cela. Alors que j’attendais les ordres du Maître, je tombai amoureuse d’un dragon dans un village, près de la grotte où je m’étais installée. Je l’aimais vraiment…
 
Son expression s’assombrit d’un seul coup. Elle racla ses griffes contre la pierre de la montagne et émit un long grondement tout en fermant les yeux. Eostra sentit une larme qui voulait sortir de son œil. Elle se força pour qu’elle ne sorte pas de ses yeux et rouvrit ces derniers.
 
-Il m’a trahi, révélant qu’il s’est rapproché de moi pour mieux me tuer. Ma peine fut telle que j’étais déboussolée. J’ai regretté de l’avoir tué dans le premier instant, puis est venue la haine. J’ai donc remplacé cette douleur par la haine, car ce sentiment-là ne m’a jamais trahi, contrairement à l’amour et l’amitié, qui ont failli causer ma mort… Voilà pourquoi les paroles de Malefor me paraissent tellement censées et véraces. Voilà pourquoi je suis ainsi, Blackswan.
 

Elle se mit à regarde le ciel nuageux, d’un gris monotone. D’un visage neutre, Eostra contemplait ce ciel, laissant un léger air se frotter contre son corps écailleux. Elle laissa planer un long silence, attendant la réaction de son compagnon, son frère…

_________________
Ta putréfaction est mon seul bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Mar 25 Aoû - 17:32

Après cette longue explication que j'eus donné à Eostra, elle me demanda ce que je ne pouvais lui dire alors que je venais de lui raconter tout mon passée. Elle n'avait pas l'air de comprendre que ce qu'elle disait m'en empêchait au plus haut point. Elle me remercia tout de même de la confiance que je lui accordais. Elle me dit alors qu'elle avait deux hypothèse sur ce qu'il m'arrivait: soit j'étais un berserker, elle m'expliqua que c'était une personne qui subissait une certaine souffrance devenait alors une dangereuse machine de combat. La deuxième elle me dit que c'était ridicule et qu'elle se trompait.
Elle s'excusa alors de m'avoir blesser, n'ayant pas voulu le faire. Elle finit par m'expliquer pourquoi elle croyait tant au parole que notre Maître lui avait dit: elle était tombée amoureux d'un dragon, je pus d’ailleurs voir quand elle commença à en parler que son air était plus sombre et que le coup de griffe au sol avec le grognement signifiait qu'elle avait vécu une chose horribles et cela l'était: le dragon qu'elle avait aimée avait tenté de la tuer, en se rapprochant d'elle, laissant à jamais une marque profonde dans son cœur. Ainsi elle avait remplacer ce magnifique sentiment qu'est l'amour par la haine et la colère.
Je comprenais maintenant mieux ça situation, avec cette événement il est normal qu'elle soit répugnée par l'amour et les sentiments. Je m'approchais alors d'elle et posais une patte sur son épaule:

"Eostra je comprend mieux ta souffrance à présent, je suis vraiment désolé de m'être aussi énervé je ne le voulais vraiment pas. Mais tout à l'heure tu as parlé d'une deuxième hypothèse et malgré que tu l'as trouve saugrenu j'aimerais l'entendre si tu le veux bien." dis je sur une voix qui tentait de l'apaiser car je sentais que raconter cette histoire l'avait un peu tendu.

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eostra

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Derrière toi

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Jeu 27 Aoû - 15:16

Eostra sentit tout à coup un contact qui la fit frémir. Elle ne put s’empêcher de lâcher un léger grondement entre ses crocs, puis elle se rendit compte que c’était son frère qui avait posé une patte sur son épaule. Elle réprima son grognement, adoucit d’un seul coup son regard et baissa la tête, un peu honteuse de tenir une telle attitude devant un dragon qu’elle respectait, l’un des seuls qu’elle identifiait comme son égal, sa famille.
 
-Eostra, je comprends mieux ta souffrance à présent, je suis vraiment désolé de m’être aussi énervé. Je ne le voulais vraiment pas. Mais tout à l’heure, tu as parlé d’une deuxième hypothèse et malgré que tu l’aies trouvé saugrenue, j’aimerais l’entendre si tu le veux bien.
 
Elle soupira, un long soupir, puis tourna sa tête vers lui, le dévisageant avec un regard attendri, qui montrait bien le respect que témoignait Eostra pour lui. Ils étaient tellement différents, et pourtant étaient-ils sur le même chemin.
 
-Ma seconde hypothèse est que le Maître ait déteint sur toi, dit-elle directement. La colère, la puissance… Tout cela lui ressemble. Peut-être qu’il a une influence sur toi. Peut-être qu’à travers toi… Il vit ? Non, impossible, c’est… Surréaliste.
 

Elle détourna un peu le regard et serra les crocs, trouvant cette idée stupide et ridicule, surtout qu’elle allait peut-être s’attirer quelques railleries pour en avoir parlé aussi librement.

_________________
Ta putréfaction est mon seul bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Mar 1 Sep - 20:16

Lorsque je posais ma patte sur son épaule, j'entendis un léger grognement venant d'elle, mais lorsqu'elle s’aperçut que celui-ci n'était autre que moi, surement était elle encore dans ses rêveries, ce qui explique ça réaction.
Je vis son regard qui était plus doux quand elle me remarqua donc puis elle baissa la tête. Quand je finis de m'excuser, elle soupira puis me regarda avec un regard qui me perturba et me fit légèrement détourner la tête. Elle m'expliqua alors sa théorie qui était que notre Maître est déteint sur moi, c'était étrange et assez farfelu mais il est vrai que cela représente tout ce qu'il aimait, la force et la puissance. Mais ce fut encore plus étrange quand elle me dit qu'il pouvait vivre à travers moi..je n'y avais jamais pensé mais comment cela serait il possible, elle me fit comprendre elle aussi que ça paraissait durement envisageable voir impossible.
Je la vis alors détourner le visage et sortir ses crocs comme si elle s'en voulait d'avoir dit cela. Je mis alors une patte sous son menton et lui relevais la tête en la regardant dans les yeux:

"Merci Eostra, je suis content que tu me fasses autant confiance. Mais cette théorie que tu viens de me dire paraît impossible même pour moi et pourtant." je me mis à marcher autour du rien pendant mes explications. "Tu as dis que ce que je faisais correspondait à ce qu'il voulait toujours et tu as raison. Mais un point me dérange: j'ai eu cette crise en tuant mes parents adoptif donc en se basant sur ça ton idée parait au final impossible. Mais si on avance ensuite, le Maître ne m'a jamais enseigné comme la plupart la colère et la haine, il m'a toujours laissé développé ma force parce qui me paraissait juste en m'aidant des fois sur certains point que je n'arrivais pas. Peut être voulait-il utilisé cette rage rare en moi pour la caché et s'en servir contre ses ennemis...car en plus de ça..lors du grand combat, cette rage que j'ai ressentis de nouveau était bien plus destructrice que celle que j'avais étant plus jeune. Cela se trouve je n'aurais même pas survécu sans elle. Le Maître aurait donc cacher une arme dangereuse pour la faire ressortir quand personne ne s'y attendrait?" je regardais de nouveau Eostra après ma longue explication "Qu'en penses tu Eostra?" dis je sur un ton interrogateur.

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eostra

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Derrière toi

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Mer 2 Sep - 23:00

Eostra sentit un nouveau contact qui la fit se raidir, rendant plus facile le mouvement de Blackswan qui consistait à relever sa tête à l’aide de sa patte. La dragonne avait du mal à s’habituer à ce contact. Cela faisait bien trop longtemps qu’elle ne s’était pas laissé ainsi toucher, et cela la répugnait un peu, mais elle ne disait rien face à Blackswan. Elle le regardait avec un air un peu désappointée pour elle-même. On pouvait bien voir la fatigue qu’elle trainait derrière elle depuis ces derniers jours, mêlé aux fortes émotions de cette entrevue.
 
-Merci Eostra, je suis content que tu me fasses autant confiance. Mais cette théorie que tu viens de me dire parait impossible même pour moi, et pourtant…
 
Il fit ensuite une explication sur cette possible rage, disant qu’il la possédait déjà avant même qu’il ne rencontre Malefor, chose qu’Eostra concédait. Il en vint ensuite à l’hypothèse que le Maître avait caché en lui une arme, ce qui lui avait permis de triompher lors du bain de sang visant à décider des différents généraux de la Horde. Il demanda ensuite l’avis de la dragonne. Cette dernière fut surprise de cette demande. Elle n’avait pas l’habitude de conseiller, ou même de vraiment donner son avis sur quelque chose. Cela faisait tellement longtemps qu’elle n’avait pas eu à s’exprimer réellement qu’il lui fallut un moment avant de répondre.
 
-C’est une théorie, je présume, mais je pense pas qu’il l’a caché pour le bain de sang seulement. Peut-être s’est-il lui aussi rendu compte que tu étais un berserker, et, de la manière qu’il t’a éduqué, il a sûrement fait en sorte de pousser davantage ce côté sanglant. Non, ce ne peut-être dans le but de tout donner pendant la grande épreuve. Si vraiment notre Maître est la cause de cette nouvelle puissance, c’est qu’il attend quelque chose, en effet, mais quelque chose qui peut-être ne s’est pas encore produit.
 
Tout d’un coup, une sombre pensée envahit l’esprit d’Eostra. Elle écarquilla les yeux, montrant son étonnement face à la nouvelle hypothèse qu’elle avait.
 
-Ce serait curieux si…
 
Elle descendit du sommet de la montagne et retourna à l’intérieur, s’approchant du rayon qui émettait sa douce lumière jusqu’à avoir le museau à moins d’un mètre de cette puissance qui se révélait dangereuse. A son approche, elle ne ressentait rien de particulier, si ce n’était les ténèbres qui s’en dégageait. Son cœur battait plus vite au fur et à mesure qu’elle pensait à ce que le Maître aurait pu faire. Aurait-il pu vraiment aller jusque-là ? Tel qu’Eostra le connaissait, cela paraissait probable, et elle le comprenait. Elle aussi voulait que ses souhaits se réalisent, mais…
 

-Non, je dois halluciner. Reprend-toi, Eostra, se dit-elle à tout haut.

_________________
Ta putréfaction est mon seul bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Ven 23 Oct - 0:44

En relevant sa tête, je vis qu'Eostra semblait fatigué, surement ne c'était telle pas reposer depuis quelques jours pour préparer le retour des généraux. Et puis il fallait le dire mais avec ce qui se passe depuis notre rencontre, cela ne devait rien rajouter à son humeur.
Quand je lui demanda son avis sur ma théorie elle semblait surprise, pourtant en tend que notre chef il fallait bien lui parler de nos idées pour qu'elle prenne les meilleurs choix possibles. Apparemment elle n'en avait pas encore l'habitude. Il fallait dire que nous n'avions pas été entraîner à vivre en groupe après notre sélection, se fut l'exil immédiat. Je la regardais donc, attendant sa réponse jusqu'à se qu'elle me dise une autre de ses théories. Elle m'expliqua au départ que notre Maître avait peut être caché ce pouvoir uniquement pour le bain de sang, ce qu'elle démentit quelques paroles plus tard, disant qu'il n'aurait pas gâché ce potentiel pour un simple combat, elle rajouta même que cela se trouve il l'a cachait pour un événement qui allait se produire.
Quand elle eut finit d'établir son idée, je la vis écarquillé les yeux et murmurer quelques paroles avant de redescendre dans la montagne, dans la salle où nous nous trouvions juste avant. Je la suivais et je me posais juste derrière elle alors qu'elle regardait le rayon violet qui avait permit, grâce à cette traitresse de Cynder et à ce..dragon violet le retour de notre Maître. J'entendis alors Eostra se dire qu'elle hallucinait et qu'elle devait se reprendre.
Je m'approchais alors d'elle avant de me poser à ses côtés:

"Qu'est ce qui t'arrive Eostra? Ta théorie juste avant était intéressante je trouve, mais à ton comportement je déduis que quelque chose d'autre a traversé ton esprit. Tu veux bien m'en faire par?" dis je sur un ton rassurant

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eostra

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Derrière toi

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Dim 25 Oct - 20:53

La voix rassurante de Blackswan vint siffler à ses oreilles. Il était vrai que cela l’irritait moins que ça ne la rassurait. Elle se détendit légèrement, mais la pensée qu’elle avait en tête lui déplaisait, curieusement. Ce n’était pas de la colère pure, et ce n’était pas un dégoût qu’elle pouvait éprouver chez ses cibles par exemple. Elle n’arrivait pas à raccrocher l’objet à son malaise.
 
-Qu’est-ce qui t’arrive, Eostra ? Ta théorie juste avant était intéressante je trouve, mais à ton comportement, je déduis que quelque chose d’autre a traversé ton esprits. Tu veux bien m’en faire part ?
-Tu as à moitié raison. J’ai peur de quelque chose. J’ai peur de savoir pourquoi il aurait gardé cette puissance. Je ne sais pas comment je dois réagir. Qu’en penses-tu Blackswan, si…
 
Elle s’arrêta d’un coup, n’arrivant pas à dire les mots suivants. Sa gueule était comme liée par des chaines invisibles. Elle n’arrivait pas à dire ces mots-là. La Générale posa une autre question, ce qui lui parut étrange, sûrement aussi étrange qu’à son compagnon qui l’écoutait en ce moment-même.
 
-Est-ce que c’est possible, la réincarnation ? Enfin… Je connais la nécromancie, mais peut-on, par exemple, transférer un esprit dans un autre ou une folie comme ça ?
 

Elle semblait toute déboussolée, et elle l’était. Elle chercha dans le regard de Blackswan un soutien, car elle était quelque peu troublée. A cause de quoi ? Elle mit cela sur la fatigue, mais quelque chose d’autre y jouait, elle le savait, mais le refusait. Il lui fallait entendre l’avis de Blackswan, ne serait-ce qu’entendre sa voix.

_________________
Ta putréfaction est mon seul bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Jeu 3 Déc - 20:13

Elle était donc bien inquiète, mais pour qu'elle raison. J'attendais qu'elle me réponde, ce qu'elle fit rapidement. Elle me dit que j'avais presque, qu'elle avait peur de la raison pour laquelle notre Maître aurait caché une puissance si grande puisse telle être, qu'elle ne savait pas comment y réagir. Elle allait me le dire, après avoir prononcé mon nom, mais elle eut comme un temps d'arrêt, comme si ce qu'elle allait dire n'était que folie et illogique, alors que depuis tout à l'heure, toutes ses suggestions nous aidaient pour le mieux.
Puis elle se décida enfin à me dire ça penser. Elle me demanda si l'on pouvait faire une réincarnation, plus précisément transférer un esprit dans un corps ou une espèce d'interaction entre les esprits. Je fus très surpris, n'ayant pas penser à cela, il faut dire que je ne connaissais rien à la nécromancie. Mais ça paraissait presque impossible à réaliser, à moins que le dragon l'utilisant soit suffisamment puissant. Je me souvins que nous parlions alors de notre Maître. Je lui répondis donc:

"Et bien je n'y connais rien en la nécromancie moi. Cela parait quand même très compliqué de faire passer un esprit dans un corps en possédant déjà un, à moins peut être que l'esprit en question soit plus puissant que celui de son hôte, ce qui, dans le cas de Malefor, est plus que possible face à moi. Mais imaginons que cette théorie soit bonne, comment pourrais faire notre Maître? Son esprit est enfermé à Convexity, il ne peut pas venir jusqu'ici quand même, si?" sur une voix un peu perdu.

Je la regardais alors dans les yeux, je voyais son trouble qu'elle avait mais j'espérais quand même qu'elle puisse m'aider à trouver une réponse, car à deux ce serait plus simple

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eostra

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Derrière toi

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Ven 18 Déc - 11:24

A la question d’Eostra sur la nécromancie, Blackswan répondit avec une certaine incertitude. Il avoua ne rien connaître en matière de réanimation des morts, de transfert des corps et toutes ces joyeusetés pour l’âme. Il dit néanmoins que cela lui semblait compliqué, mais qu’il ne fallait pas écarter cette hypothèse. Il finit par une question. Comment, si c’était le cas, Malefor pouvait s’être débrouillait pour avoir transféré une partie de son esprit à Blackswan. Etait-ce seulement possible ? Eostra marchait dans le flou, autant que Blackswan qui semblait moins le voir.
 
—Je ne suis pas plus informée que toi en la matière. Peut-être qu’avant d’être enfermé par nos ennemis, il a réussi à partager son esprit en deux pour se trouver à deux endroits à la fois. C’est possible ça ? Si c’est le cas, il aurait prévu cette défaite, ou en tout cas, y aurait penser, en t’entrainant en quelque sorte pour qu’il puisse habiter avec toi. Mais ce qui me trouble le plus, ce n’est pas ça, en fait.
 
Elle prit une légère pause et regarda avec une faible moue le haut du Puits où l’on pouvait voir le ciel étoilé. Elle ressentait une certaine inquiétude à l’égard de Blackswan, et ce sentiment réchauffait son corps entier. Elle se remit à le regarder, plongeant son regard sanguinaire dans le sien, bien plus doux et charmeur. Elle ne devait plus tourner autour du pot et tout lui avouer.
 
—Je pense que le Maître veut se réincarner en toi, se saisir de ton corps pour renaitre au cas où il ‘y aurait pas d’autres moyens. Je crois que tu pourrais lui permettre de revenir, mais cette idée est stupide de ma part, ce ne peut être possible… Et puis même si cette idiotie était vraie, il t’arriverait quoi, à toi ?!
 

Elle avait crié ces paroles, comme si ces faits la mettaient en colère. Elle sentit ses yeux piquer, et elle se détourna, la queue au sol, ne bougeant pas. Elle garda le silence, n‘osant pas regarder Blackswan.

_________________
Ta putréfaction est mon seul bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   Ven 8 Jan - 11:28

J'attendais patiemment qu'Eostra est fini de réfléchir, il ne fallait pas la forcer car plus on presse quelqu'un plus elle a du mal à se concentrer, surtout qu'Eostra se mettait beaucoup de pression en tant que chef alors qu'elle était digne de ce poste, plus que n'importe qui d'autre de la Horde.

Elle me dit alors qu'elle ne savait pas grand chose sur la nécromancie, ce qui ne nous aidait malheureusement pas du tout, mais je commençais déjà à réfléchir à qui nous pourrions demander pour nous en apprendre plus sur cette matière sombre, bien que je pensais que mes livres de la bibliothèque m'aiderait beaucoup.
Je continuais en même temps de l'écouter. Séparer son esprit en deux? Pourquoi pas, mais où pourrait-il revenir? me dis je intérieurement.

C'est alors qu'elle me dit que si cela était possible, il m'aurait entraîner pour ça, qu'après ça défaite il aurait pu se réincarner en moi. Je fus surpris de cela et je me mis alors devant elle alors qu'elle finissait de parler, car je voulais voir dans ses yeux si c'était bien ce qu'elle pensait. Elle regarda alors le ciel en se reposant. Mon regard était un peu troubler, mais je réfléchissais plus sur ce qu'elle venait de me dire calmement et je me dis que cela n'était finalement pas impossible, car le Maître avait de grand pouvoir.
Je la regardais donc de nouveau, son regard sévère mais plus doux qu'à l'accoutumé.

Elle m'expliqua alors qu'elle pensait que notre Maître veule se réincarner en moi, si il n'avait pas le choix. Elle ne croyait pas que ce soit possible. J'allais lui dire que j'étais près à ce sacrifice, mais je n'en eu pas le temps car elle cria ses dernières paroles que cela la révoltait en quelques sortes que je disparaisse. Mais étant un peu effrayé je reculais alors qu'elle se détourna et je ne fis pas attention au trou du rayon qui allait de Convexité au ciel.

"Eostr..." criais je avant de glisser dans le rayon.

Je ne ressentais rien, mais je n'arrivais plus à parler alors que je descendais dans le rayon. Une fois descendu assez profond dans la montagne je fus stoppé. J'avais pu voir autour de moi jusqu'au bout mais je me demandais pourquoi je m'arrêtais alors que je pouvais à peine bouger mes ailes que je n'avais pu déployer avant de me retrouver coincé.
Une vive douleur me prit alors au ventre alors qu'une voix se fit résonner dans mon esprit.

"Mon cher élève, toi et Eostra n'avez pas pris longtemps à découvrir ce que je préparais. Vous êtes, mes généraux, mais plus fier réussite, et je n'ai jamais douté de vous. Je sais ce que tu ressens mon fils, mais sache que se sera difficile de l'obtenir, car Eostra n'a jamais été une tendre et douce fille comme toi, et je ne l'ai pas entraîné pour cela. Mais je ne m'opposerais pas si c'est ce que tu veux.
Pardonne moi pour la douleur que tu ressens mais c'est le pris à payer, maintenant laisse moi prendre le contrôle et aller parler à ta chef." me dit sombrement la voix que je reconnus.

"D'accord...Maître" dis je avec soumissions avant de perdre connaissance.

Mon corps se mit alors à remonter avant de remonter devant Eostra, une aura sombre entourant mes écailles noires, qui ne brillaient plus.

"Bonjour ma fille" dit la sombre voix avec un grand sourire.

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La sincérité du coeur. [PV Eostra et Blackswan] ( Etat du RP :Terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Coup raté, coup réussi, — “coup d’Etat” sans Etat
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» QUE FAIT L'ETAT?
» Les trois coups d'etat, le "manje ranje de lespwa" pour le deuxie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spyro's Lair :: État des histoires :: RPG Terminé-
Sauter vers: