AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ...Une âme parmi les étoiles... [PV- Sirrush] [Statut : iVérouiller cause inactivité >à 2 mois ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ...Une âme parmi les étoiles... [PV- Sirrush] [Statut : iVérouiller cause inactivité >à 2 mois ]   Lun 15 Juin - 20:10


- Une âme parmi les étoiles -

feat- Sirrush,





*’’-Les étoiles sont les âmes des défunts, elles grandissent puis disparaissent avec le temps.Par contre, dans ce ciel…Il n’y a pas d’âme femelle ou d’âme mâle. Nous sommes tous les mêmes, peut importe notre couleur.Nous sommes réuni sous le même ciel…’’

Assis sur l’un des rochers près du lac crépusculaire, j’ai la tête haute à regarder les étoiles. Certaines brilles plus que d’autre, ceux-ci semble avoir plus de valeur comparativement à leur voisin, plus apprécier, plus regarder par les êtres à cause de leurs couleurs…Voilà pourquoi elles semblent plus briller selon moi: parce qu'on lui accorde de l'importance. Ma mère m’affirmait toujours que ce sont les âmes les plus valeureuse qui brilles, celles qui on apporté réconfort et gentillesse…C’est vrai…Kss…Alors pourquoi s’est stupide dragon ‘’sacré’’ de Warfang ne voie par cette théorie s’appliquant aux dragons obscure? Ghééé…Tous des faiblards qui veulent appliquer les lois en protégeant ce qui leur semble bon….

Qu’est-ce qui est bon, hein? Qu’est-ce qui est sale? Vous tuez mes parents de sang froid, en souhaitant étendre leurs boyaux sur le sol tout en les pointant du doigt pour dénoncer qu'ils sont des meurtriers….Aaah! Mais qu’est-ce que vous venez de faire?! DÉTENDRE LEURS BOYAUX SUR LE SOL! VOUS AVEZ TUER UNE ESPÈCE COMME VOUS!! LE MÊME SANG A COULER, NOUS SOMMES COMPOSÉ DE CHAIR ET D’OS! Nous aussi, nous avons…Des…..

En me redressant rapidement pour me mettre sur mes quatre pattes. Je m’envole brusquement au dessus du lac, battant des ailes pour prendre de l’altitude et sentir l’air froid caresser mes ailes. Dansent sous le ciel couvert d’étoile ou l’eau reflète leurs pauvre luminosité, en vacillant, en espérant qu’un jour elles puissent revenir sur terre pour retransmettre leur valeurs aux pauvre gens qui s’arrache la vie pour de simple idioties. L’air ambiante chaude, l’eau froide du lac ressemblant à mon envie de vivre, entre contacte avec la chaleur pour créer une brume fine et relaxante. Repliant doucement mes ailes pour descendre mon altitude, je les ouvre tout en gardent ma vitesse et ainsi laisser mon flanc caresser la surface de l’eau sans perdre mon équilibre de vol...Une douce sensation me revient, celle qui était réconfortante même si elle n’habitait que la mort. Les douces écailles de la patte de ma mère, posée avec affection contre mon dos. Probablement qu’elle aurait souhaité caresser encore longtemps mon corps frêle de dragonneaux...Oui, bien plus longtemps... Son âme à préférer quitter ce monde sans cœur, pour celui d’un ciel ou tous serait égaux.
En regardent l’eau brillant d’étoiles devant moi, pendant que l'eau en sa surface ce séparait à cause de mon corps. Créant une profonde cicatrice à la surface comme une blessure toujours saignante, elle s'étend sur le corps complet du lac.

-Alors…Comment est l’âme des dragons clairs, maman....Hm...Sont elles comme les nôtres?

*Tournant mon corps vers la gauche d'un battement d'elle qui détache mon corps et celui du lac. Je  me rapproche doucement de la berge avant d’atterrir en sont rebord. Écrasant l'herbe sous mes longues pattes, repoussant les trop curieuses d'un battement d'ailes afin d'y refaire les plis pour les fermes.  Ma queue viens délicatement effleurer la surface de l’eau, ce qui créer une légère vague à sa surface s’étalant en rond de manière régulière. Je tourne la tête pour regarder ce cercle, un cycle interminable…Ah, ce cercle...Notre corps y est piéger..Piéger sur cette unique lignes, mais pourtant l’âme peux y voyager en sont centre et briller de mille feux.  Une fois consumé, cet esprit traverse à une vitesse hallucinante la ligne du cercle. Une âme chanceuse  deviendra un nouvel être, ou par mal chance, elle ce retrouvera à néant. Si tout est question d’âme…pourquoi cette mentalité débile de ce qui est bon ou non n’atteint que les dragons aux écailles clairs? Pourquoi? D’où viens cette manie de dire que les dragons noirs sont corrompus! Je comprends pas….Je ne comprend pas….Pourquoi….Hm? Qui sait réellement la réponse, qui la sera! Suis-je méchant? Non….Je n’ai tuer que pour resté en vie….Eux, ont tuer en sachant que cette vie était perdu…Qui est le plus vilain…Qui est le plus méchant…Celui qui survie..Ou tuer…Pour une âme…Déjà ailleurs…..Qui? Dit...Aller...Dit....Qui...Réfléchit, mais......Dit.

Ma pupille deviens extrêmement mince, regardent toujours le même point depuis quelques minutes, le cercle à la surface de l’eau avait disparut il y a un temps…..*


Fiche de liens (c) Miss Yellow
[/b]


Dernière édition par Sverak le Mar 16 Juin - 2:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sirrush

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation : Coincé dans ma tête depuis 1994

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: ...Une âme parmi les étoiles... [PV- Sirrush] [Statut : iVérouiller cause inactivité >à 2 mois ]   Lun 15 Juin - 22:10



Avant d'aller à Warfang, dont il avait tant entendu parler comme d'une cité prospère et "avancée" technologiquement, Sirrush décida de visiter une de ses nombreuses "tanières" comme il les appelait. En vagabond régulier, et aussi par soucis maladif de sécurité, la bête avait établit plusieurs aménagements stratégiques, camouflés, où certaines de ses œuvres littéraires, ou de notes diverses étaient cachés. De toute façon, il connaissait sur le bout des griffes ses propres analyses. Il souhaitait donc se délester de ses dernières notes avant d'entrer à Warfang. Ne jamais s'encombrer. Sécuriser ses informations, éviter les fuites involontaires. Bon, bien sur, il savait que ça ne servait à rien. Mais quoi de plus désagréable que quitter l'optimum de contrôle pour aller vers le chaos, après tout. Question de principes, finalement.

Sirrush avançait doucement, mais surement, dans les plaines silencieuses. La nuit fraiche, assez éloignée de sa température moyenne préférée refroidissait son corps, et donc finalement tout son activité physique, voir mentale. La faible luminosité ambiante, exclusivement lunaire, donnait à sa couche d'écaille un aspect noir légèrement brillant, et il aurait fallu être proche pour distinguer son épiderme sous cette couche translucide, quoique teintée. Ou même le distinguer tout court, au sein des ombres. Si sa bipédie l'handicapait en terme de vitesse sur le court terme, son point de vue lui permettait toutefois de mieux apprécier son environement.

La nuit... Instant sublime où la vie ralentis pour les uns, éclos pour d'autres. Sirrush se laissa aller doucement essayer de capter les auras de vie autour de lui. Tout grouillait autour de lui, pour qui sait écouter. Petits mammifères, insectes, et autres. Tout cela se mouvait dans un ballet infini, la danse si mystérieuse de la vie. Cycle à la fois si ordonné, et délicieusement chaotique. Une complexité folle et jouissive. Le dragon appréciait chaque instant de ce voyage, entouré d'une douce solitude. Pas d’émotions parasites dans son champ perceptif, la simplicité de la vie peu consciente, et la douce caresse sensitive de l’environnement physique. Dans le fond, c'était moins l'état de vie elle-même, que les mécanismes sous-jacents, qui ressourçaient le mentaliste. Contempler une toile de maître, et en apprécier jusqu'aux plus infimes détails. Mais hélas bientôt cette complexité devra céder place à la paresse intellectuelle de Warfang. Au moins les rapports sociaux eux, pouvaient être plus complexes. Mais cela n’intéressait personne. Non, plutôt que de vivre mieux ils préféraient jouir de leur médiocrité rassurante. Le peu de gens de bonne société avec qui il avait pu parler ne s’intéressaient qu'à la pratique magique ou martiale. Et puis, lire les écrits loufoques d'un fils de paysans, difforme, surtout pas ! Sirrush bouillonnait intérieurement de frustration, et sa respiration s'était accélérée. Sentant cela il se figea alors soudainement, et entreprit de se calmer en appréciant les caresses du vent. C'est alors qu'il distingua, au loin, un dragon noir posé sur la berge du lac. Bien trop loin ceci dit pour qu'il puisse sentir son aura, son ressentis n’ayant qu'une porte de quelques mètres. "Merde." Les pulsations cardiaques de Sirrush s'intensifièrent. Il n'avait pas vraiment envie de croiser qui que ça soit en voyageant. L'adrénaline se déversant dans son encéphale le raviva un peu, tandis que ses sens s'affutaient, répondant aux signaux de danger perçus. Mais Sirrush savait qu'il avait bien peu à craindre, en général. Pourtant, comment devait-il réagir si jamais il se faisait repérer ? Quelle serait l'attitude de cet individu à son égard ? L’appréhension paralysait tellement sa réflexion, qu'il dut faire un effort pour se rappeler comment saluer un congénère en temps normal. Un putain d'individu isolé ! Le dragon réprima sa nervosité du fait de s'imaginer devoir entrer en contact, sentir l'aura de l'autre pénétrer son espace vital, entrainant ainsi une habituelle nervosité qu'il détestait. Choisissant la chose la plus rassurante qui lui vint à l'esprit, c'est-à-dire ni une fuite, ni la recherche de contact, il continua son chemin le long du lac, légèrement à l'écart des berges. Il aurait pu, dans l'absolu, passer locomotion quadrupède pour être plus discret, mais cela était trop inconfortable physiquement pour si peu.

_________________
-
-
« Le progrès d'un monde paisible ne viendra pas des esprits qui en sont les fautifs. Ne demandez pas aux despotes la paix, mais cherchez parmi les humbles et les petits ceux qui font avancer concrètement l'innovation et le progrès social, politique, et technologique. Au pire construisez une administration parallèle, construisez sans les officiels, et quand on appellera cela révolution, il sera déja trop tard. » - Sirrush, autodidacte en sciences de l'esprit, spécialisé dans les sciences sociales, et la logistique matérielle et immatérielle

Corps en entier:
 


Dernière édition par Sirrush le Mer 17 Juin - 0:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ...Une âme parmi les étoiles... [PV- Sirrush] [Statut : iVérouiller cause inactivité >à 2 mois ]   Mar 16 Juin - 2:18


- Une âme parmi les étoiles -

feat- Sirrush





*L’eau ne bougeais plus, les étoiles y était fixes tout comme la lune. Un lac mort, emplie de ténèbres ou les esprits prisonnier en son fond hurle à s’en déchirer les cordes vocales afin que quelqu’un les entendent…Espérant que quelqu’un les délivrent de leur lit de mort….Moi les délivrer? Kss, j’ai trop longtemps crié à mon tour pour qu’on vienne en mon aide et tout ce que j’ai reçus était du dégout et du sang sur la gueule. Le sang de tous ceux qui sont mort pour m’avoir aidé, ou des traitres que j’ai égorge par pur plaisir... Voyant mon reflet à la surface de l’eau, mes yeux paressant si vide, si sombre…Que deux grands trous noirs faisait place à mes yeux dans ce reflet. Par frustration je me redresse tout en lançant en missile de feu qui fendit l’eau brutalement avant de s’étouffer dans une épaisse vapeur. Soulevant une masse d’eau qui m’asperge en retombant sur mon corps couvert d’écailles sombres, luisant celui-ci le laissant briller sous la douce lumière de la lune. Ignorant totalement qu’un être vivant ce trouvais non loin de moi, je commence à marcher autours de l’eau. D’un pas lent, ma queue suivait d’un faible balancement mes pas lourd porté à gauche et a droites.
La vie…La mort…Dois-je ressentir de la haine envers moi-même? De ne pas pouvoir partager ce foutu monde avec les autres?!
Non, je doit les détester, m’amuser avec eux et les pousser à devenir sombre…Ohh, sombre comme la couleur des mes écailles, tout en les laissent pur comme ces étoiles…

Je m’arrête un instant, regardent devant moi, l’air perdu un instant. Complètement stopper dans mon mouvement gardent même ma patte lever un instant avant de doucement la posé au sol. Frémissant de plaisir à cette idée, un rire sadique m’échappa. Puis brusquement, je lève la tête vers le ciel en ouvrant les ailes de surprise. Ignorant que quelqu’un ce trouvais dans les parages je hurlai d’une voix tremblotante de folie*

-MÈRE..OUI MÈRE! JE VAIS LEUR MONTRÉS, POUR TOI! QUE LEURS ÂMES SONT COMME CES ÉTOILES!! PAREILLE À NOUS, DANS LES TÉNÈBRES!
*La gueule grande ouverte avec un sourire de perdu au visage, les yeux rivés sur les étoiles étaler uniformément sur ce tableau noir. Mes yeux bleu sombre sont transpercés d’une mince pupille noir, démontrant le taux de folie s’égouttant dans mon esprit tel le venin qu’un vilain serpent m’aurait donné dans mon enfance. Un serpent magnifiquement coloré de rouge et d’or qui déchirait l’obscurité pour teinter le ciel d’un rouge vermillon tâchant notre peau. Un dragon aussi souillé que les créatures vivant dans l’obscurité…

Un craquement sourd de branche venu de la forêt me sortie brutalement de ma folie. Tournant brusquement la tête vers la forêt, ma pupille ce grossie a vu d’œil retrouvant un peu de lucidité parmi cet esprit mal tournée. Je penche la tête légèrement afin qu’elle soit de la même hauteur que mes épaules. Curieux de savoir d’où proviens ce son, mes oreilles ce redresse et mes oreillettes sur le bord de ma mâchoire ce mirent ta vibrer. Plusieurs ondes invisibles, d’écholocation est lancer à travers la forêt, passent celle-ci au peigne fin me détaillant à petit détaille tout ce qui s’y trouve.*



Fiche de liens (c) Miss Yellow

Revenir en haut Aller en bas
Sirrush

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation : Coincé dans ma tête depuis 1994

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: ...Une âme parmi les étoiles... [PV- Sirrush] [Statut : iVérouiller cause inactivité >à 2 mois ]   Mar 16 Juin - 20:07



Sirrush se forçait à ne pas accélérer le pas. Surveillant du coin de l’œil vers l'endroit où était son congénère. Son esprit d'habitude bouillonnant était pour le moment paralysé par l’appréhension, totalement concentré sur son chemin d'une part, et l'autre dragon d'autre part. Que pouvait-il bien faire ici à une heure pareille ? Jetant furtivement un regard aux alentours, le dragon translucide se mit à analyser toutes les possibilités d'être ici. Son congénère semblait jouer avec l'eau, mais ne paraissait pas spécialement concentré. Probablement cherchait-t-il donc un peu de détente.

Ce qui, toutefois, ne prouvait pas qu'il était amical. Un dragon nocturne peut être ? Pas dans les habitudes de rencontre de Sirrush. La nuit était agréable, mais ralentissait sa physiologie, tandis que sa perception visuelle était amoindrie, quoique sur le moment meilleure concernant le mouvement lui-même. Alors qu'il était en train de se concentrer sur la teinte bleue que donnait à sa vision le peu de luminosité, Sverak lança une explosion sur l'eau. Sirrush sursauta sur ses deux pattes et glapit de surprise. Ses pensées s'accélèrent encore plus, cherchant à trouver non pas une mais toutes les éventualités.

Consciemment, péniblement, le dragon tria une par une les hypothèses, et rejeta les moins crédibles, telles que la pêche, les dysfonctionnements biologiques, ou une action involontaire. Pour la plupart des individus, ce traitement était fait automatiquement par le cerveau, avant d'atteindre la zone de la conscience. Pas chez Sirrush, qui en pestait souvent, toujours intérieurement. Restait donc l'animosité, le divertissement, ou la frustration. Dans l'immédiat le reptile n'avait aucune information pertinente lui permettant de départager ses hypothèses.

Le cœur battant à tout rompre, il s'immobilisa le temps de se calmer un peu. Respirant profondément, il se concentra sur son ouïe, l'importun n'étant qu'en bordure de son champ de vision. Ce qui lui permettait par ailleurs de mieux appréhender tout déplacement de sa part. Être qui commençait d'ailleurs à avancer, en balançant sa queue en rythme, sans, a priori, l'avoir remarqué. Un léger soulagement pour Sirrush. Puis il s'immobilisa. Avant de hurler des paroles ésotériques auxquelles Sirrush échoua à attribuer quelque signification que ça soit. Ou plutôt, beaucoup trop, ce qui revenait au même. La seule chose presque sure était que sa génératrice était probablement décédée.

D'aussi loin dans l'obscurité il ne pouvait pas dire grand chose sur l'attitude de son congénère hormis qu'il était immobile. "Par les griffes de Malefor, quel moment gênant..." Un peu honteux d'assister à un moment si intime, mais étrangement calme (du fait toutefois de n'avoir pas plus d'hypothèses engageantes que stressantes), Sirrush commença à reprendre doucement son cheminement. Puis, quelques dizaines de secondes plus tard, il marcha sur une branche par inadvertance, ne cherchant pas spécialement la discrétion de toute façon, et entendit l’écholocation. Son rythme cardiaque et sa respiration, redevenus presque calmes, s’accélérèrent encore une fois. Conscient d'avoir de fortes chances d'être repéré, il choisit de s'asseoir, face au lac.

C'était le choix le plus logique, de son point de vue. Ainsi, il ne se laisserait pas surprendre, et verrait son interlocuteur arriver en premier, sans toutefois être tourné vers lui, comme s'il cherchait le contact. Prévoyant, le dragon s'était laissé de l'espace autour de lui pour pouvoir se mouvoir afin d'éviter, ou du moins essayer, que son espace vital reste le plus inviolé possible. Ce qui situait une distance inconfort minimal mais gérable entre 4 et 3 mètres maximum d'un interlocuteur isolé inconnu. L'idée lui effleura l'esprit qu'il pourrait ainsi peut être être confondu avec un rocher par l’écholocation, puis il repoussa cette idée dans un recoin obscur de son esprit, comme absurde.

Du coin de l’œil, Sirrush surveillait l'endroit vers lequel était l'autre dragon, observant uniquement tout mouvements, évinçant le détail visuel. Ses sens et son cerveau étaient en alerte.

_________________
-
-
« Le progrès d'un monde paisible ne viendra pas des esprits qui en sont les fautifs. Ne demandez pas aux despotes la paix, mais cherchez parmi les humbles et les petits ceux qui font avancer concrètement l'innovation et le progrès social, politique, et technologique. Au pire construisez une administration parallèle, construisez sans les officiels, et quand on appellera cela révolution, il sera déja trop tard. » - Sirrush, autodidacte en sciences de l'esprit, spécialisé dans les sciences sociales, et la logistique matérielle et immatérielle

Corps en entier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ...Une âme parmi les étoiles... [PV- Sirrush] [Statut : iVérouiller cause inactivité >à 2 mois ]   Dim 21 Juin - 4:10


- Une âme parmi les étoiles -

feat- Sirrush





*’’Qui est-tu? Où te caches-tu? Montre-toi, si tu es bien là…Que je m’amuse avec toi!’’ Je décide de m’approcher lentement vers la forêt,  m’orientant avec mon écholocation à travers celle-ci en espérant y trouver un animal plutôt stupide qui ne surveille pas s’est gestes. Pour que je puisse me régaler sous ces étoiles qui illuminent mes froids espoirs de vivre tranquille dans ce monde de lumière. Me régaler avec ma mère, comme autre fois!

Entrant dans la forêt, le feuillage des arbres plus bas caressant mes sombres ailes. Je me glisse silencieusement jusqu'à trouver l’être qui ma déranger pendant que je discutais avec mère : un dragon. Oh oui…Oh oui, un dragon, assis face au lac dans cette forêt plutôt sombre pour un tel être…..’’Serais-ce un dragon noir?...Ou mieux…Un dragon qui fait partie de l’alliance? ’’Non….Ce dragon est physiquement neutre. ‘’ Je m’arrête brusquement, en redressant la tête et les oreilles : ce dragon n’est pas comme ceux que j’ai l’habitude de voir. Assis de drôle de manière, s’est pattes avant semble plus faibles que ces pattes arrières semblant soutenir tout sont poids entier.  En penchant la tête, voyant que le dragon n’est plus qu’à une dizaine de mètre de moi (et qui semble ne pas regardé dans ma direction) je décide de m’approcher rapidement de lui. Rabaissant la tête à la hauteur de mes épaules, je sors de l’ombre d’entre deux buisson en m’adressant à lui de ma voix sifflante et rugeuse.*

-Voilà…Voilà…..L’être qui a attiré mon attention…*Dis-je tout en restant loin de lui, mes yeux bleus le fixant de ma pupille verticales. Le fixant avec une certaines curiosité, le voir assis de drôle de manière en plus de ses écailles…Enfin, à t’il vraiment des écailles? Ce mystérieux dragon me pousse à m’approcher d’avantage de lui avec méfiance, m’approchant doucement de celui-ci en tournant la tête et en fronçant les sourcils*-Sssverrak est intrigué….Que dois-je en pensé…Hmmm…M,Mère? D’un seul cou je relève ma tête et le haut de mon corps, me redressant sur mes deux pattes arrières en ouvrant légèrement les ailes pour maintenir ma stabilité.

Malgré l’obscurité, ma vision me permet de voir que ce dragon point discret n’a pas de teinte précise…Un dragon ni noir…Ni colorer…Un dragon qui aurai la capacité d’être aimer par les deux mondes….Pfwah! Quelle foutaise! Ce dragon est surement rejeté par les ‘’purs’’ pour ces difformité et apprécier comme pantin par les êtres comme moi…S’il est trop bête pour s’en rendre compte, ce jouet serai parfait..Hein…Hein mère! Tu..Tu apprécie? Et si ce grand dragon…S’avère doté d’une intelligence remarquable? Ce n’est pas sa discrétion qui fait de lui un être stupide : il teste peut-être la tienne. Surveille ce que tu fait, ne te dupe pas dans tes propres jeux : ne juge pas aussi vite que les êtres qui le font avec toi.Quoi?  Ce dragon ose me déranger! Et tu souligne peut-être son ‘’intelligence’’ Heeeh!?

Mes pensée sont désordonner, incohérente….Ce dragon stupidement étrange me perturbe…Tel la luciole qui vie que de nuit, mais est pur tel les êtres de lumière…*


HORS RP:
 


Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Sirrush

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation : Coincé dans ma tête depuis 1994

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: ...Une âme parmi les étoiles... [PV- Sirrush] [Statut : iVérouiller cause inactivité >à 2 mois ]   Dim 21 Juin - 13:53

[HRP : Pas grave, je survirais. Smile ]



Doucement mais surement, Sirrush devina l'inconnu arriver. Il faut dire, sachant déjà approximativement où il était, sachant vers où tourner ses sens, ce ne fut pas très difficile. Le dragon translucide se tenait assis sur ses pattes inférieures, ses pattes supérieurs faisant office d'appui, droit et tendu, comme figé. Si sa tête n'était pas tournée, son regard, lui, scrutait, en direction du moindre bruit significatif de l'approche de cette étrange créature. Autant prêt à reculer pour conserver son espace vital, que se battre, ou de saluer son congénère dans les formes de l'art, si la situation s'y prêtait. Son cerveau bouillonnait, tant faire ce peut par une pareille fraicheur, en situation de danger presque maximal, prêt à réagir au moindre stimuli qu'il interprétera comme une menace. Son corps, stimulé par le stress, était prêt également. En quelques secondes à peine il pourrait saisir sa dague en laissant tomber à terre sa sacoche.

Mais son esprit était -plutôt- calme. Sirrush attendait, simplement. Il s'attendait à tout, c'est-à-dire à rien, finalement. Le contact serait visiblement inévitable. Quoique appréhendant cela, et conscient de son stress, tant que son congénère ne pénétrait pas de trop son espace vital, il pouvait encore paraitre de marbre, et se (con)tenir. Si non, les choses s’enchaineraient très vite.

Il le sentis arriver avant de le voir. Une présence. Une dizaine de mètres environs (au delà, il n'était plus capable de sentir quelque aura que ça soit, sauf cas très particuliers). Comme une odeur, indéfinissable. Mais une odeur non olfactive mais plutôt du registre émotionnel. Chaque aura était différente, d'une personne à l'autre. La distance actuelle ne permettait pas à Sirussh de savoir quoi que ça soit sur l'état d'esprit de ce dragon, mais il pouvait précisément le situer autour de lui, et braqua donc son regard dessus.

Le voila donc qui observait Sirrush. Un dragon noir, visiblement. Tient le voila surpris. Comme tout les autres. Ce qui déclencha toutefois chez Sirrush un fin sourire découpant son museau. Laissons-le faire le premier pas, se dit le dragon. Il frémit intérieurement en le voyant accéléré, puis se calma ensuite. Plus curieux qu'agressif, pour le moment, semblait-il...

-Voilà…Voilà…..L’être qui a attiré mon attention…

Le sourire du dragon, quoique crispé, s'étira en dévoilant légèrement les crocs étincelants au clair de lune. Il était désormais pleinement visible pour son interlocuteur. Eh bien, voila une entrée en matière des plus intrigantes. Et un dragon bien peu sociable, ou peu habitué aux visites, pour être si méfiant. Lorsque son interlocuteur se mit debout, Sirrush lâcha un rire, discret. Pas plus qu'un souffle, une réaction éphémère. Il trouvait toujours amusant ses congénères lorsqu'ils prenaient une position pour laquelle ils n'étaient pas faits, pour la plupart. Cela leur donnait un air gauche, et Sirrush se sentait moins seul durant une demi seconde. Et puis une vague de cynisme reprenait le dessus. Il n'était pas fait pour vivre trop proche des autres, et s'amusait même de leurs réactions.

Se sentant scruté, il scruta à son tour. Il semblait plus jeune que Sirrush d'une dizaine d'années environ. Corps aérodynamique. Taillé pour la vitesse et l'agilité. Donc endurance moindre, contrairement à lui. Camouflage nocturne. D'après sa rétine sa vision est adaptée à la nuit. Moins bonne netteté, meilleur vision du mouvement, et vision nocturne plus efficiente. Ce qui lui donnait, dans l'immédiat, un avantage. Peu fort mais robuste, peu préparé au corps à corps, le plus grand danger viendrait de sa mâchoire probablement, et sa queue. A distance, selon les pouvoirs et compétences. De toute façon, Sirrush détestait se battre, et n'était pas spécialement taillé pour, bien qu'ayant su faire de certains handicaps des capacités à part entière.

Sirrush inclina légèrement sa tête et son cou, en signe de salut, son éternel sourire fendant son museau.

Salutation camarade nocturne.

Sa voix était grave, mais plutôt douce, contrastant avec son apparence, et le ton était parfaitement courtois.
Surveillant consciencieusement la distance à laquelle était son interlocuteur, il lui vint l'envie soudaine de commencer le contact, au delà des simples salutations. Ce n'était pas vraiment un élan de sociabilité à vrai dire, seulement son esprit qui débordait, tout en tentant de mettre en place une stratégie de survie. En l’occurrence, attiser la curiosité était rarement perdant. Cela avait l'avantage de retenir son interlocuteur d'attaquer, et d'engager un contact plus approfondis permettant la draconisation [humanisation], la reconnaissance de l'autre comme un "autre moi", canalisait les tensions et instaurant un respect mutuel.

Je n'avais pas cette intention, mais oui, les choses sont ainsi faites que la solitude réelle est bien rare, en un sens. Jamais nous ne sommes seuls stricto sensu.

Dans l'immédiat, le dragon était à plus de quatre mètres, ce qui laissait à Sirrush un relatif confort mental. Au delà, il en savait certes plus sur l'état d'esprit de son interlocuteur, mais au prix d'un gène croissante, tant pour son espace vital que l'intimité de l'autre. Ce qui l'emplissait de nervosité, et ne lui permettait pas vraiment de s'adapter. Cela était même plutôt le contraire.

_________________
-
-
« Le progrès d'un monde paisible ne viendra pas des esprits qui en sont les fautifs. Ne demandez pas aux despotes la paix, mais cherchez parmi les humbles et les petits ceux qui font avancer concrètement l'innovation et le progrès social, politique, et technologique. Au pire construisez une administration parallèle, construisez sans les officiels, et quand on appellera cela révolution, il sera déja trop tard. » - Sirrush, autodidacte en sciences de l'esprit, spécialisé dans les sciences sociales, et la logistique matérielle et immatérielle

Corps en entier:
 


Dernière édition par Sirrush le Lun 6 Juil - 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ...Une âme parmi les étoiles... [PV- Sirrush] [Statut : iVérouiller cause inactivité >à 2 mois ]   Lun 6 Juil - 16:37


- Une âme parmi les étoiles -

feat- Sirrush





*Le dragon aux écailles neutre inclina légèrement la tête, je le regarde d'un air interroger... Pourquoi, ces inclinations? Un signe de paix ? De gentillesse...Le dragon aux écailles neutre inclina légèrement la tête, je le regarde d'un air interroger... De gentillesse heiinn?

C'est un signe de salutation, avant de commencer une conversation. Oui, un signe de gentilesse pour son interlocuteur, dans un endroit civilisé de bonne manière, on s'adresse de cette manièreAHA, ce que ces êtres peuvent être stupide...*

-Salutation camarade nocturne.
*Sa voix grave me fit rappeler celle du dragon d'orée, le dragon des flammes qui s'est attaqué a ma mère par une nuit aussi douce que celle-ci. Trouvant ma position sur mes pattes arrière inconfortable, je reviens doucement abaissé mon corps et revenir sur mes quatre pattes en redressant néanmoins la tête pour démontrer à cet individu que sa grandeur ne m'impressionne pas. Mère, le dragon des flammes avait une gueule aussi effilée que celle-ci, n'est-ce pas ?! Ces dragons au museau long, avec leur gueule remplie de dent acérer sont plus maléfique que n'importe qu'elle autres dragon... Une tête pour tuer par plaisir ! Oui !

Le dragon devant moi, brisa mes pensées lorsqu'il poursuivit...*

-Je n'avais pas cette intention, mais oui, les choses sont ainsi faites que la solitude réelle est bien rare, en un sens. Jamais nous ne sommes seuls stricto sensu.
*Je ne compris pas le sens complet de sa phrase, le dragon a un fort dialecte dont je suis peu habitué d'entendre... Le contact avec les autres m'est soudainement si lointain.... Une solitude réelle est bien rare... Oh, de quoi parle-t-il... S'il veut la solitude, il n'a qu'à être moins bruyant ! Kss.. Je sens sa nervosité, restant sur place à le fixé, déplaçant mon regard de glace sur lui sans bouger mon crâne.... Je viens renifler l'air quelque instant afin d'analyser son odeur pour me souvenir de celui-ci pour le futurle future ? Pff..Y'a pas de futur si tu le tues  avant...Bwah... En même temps, tu as faim, finissons en !Ksssss... Ma curiosité est plus affamée que tu ne le croies ! De toute façon.... Il finira bien par mourir un jour ou l'autre.... Ça finis toujours ainsi... Que ce soit aujourd'hui ou demain, ce dragon périraOu bien, il peut me servir pendant un moment avant sa date d'expiration...

Oh, douce vie... Que l'on soit grand ou petit, tu n'as qu'une envie et s'es de nous recueillir dans un monde sombre. Là ou notre âme est froidement conserver, laissant comme souvenir aux vivants qu'un corps inerte et pourrisant. J'ignore pourquoi nous sommes nés ainsi, avec qu'une seule vie... Il y a certainement une raison, je refuse tout de même que ce soit que nous devons vivre l'instant présent. Vivre cette vie à fond, parce que quand on perd tout, comme est-il possible de vivre correctement la ''chance'' que nous avons de découvrir un monde... Remplie de haine, de vengeance....Hm?
Si la vie serai trop joyeuse et trop facile... À quoi bon vivre... La vie, la mort... Le noir, le blanc..La guerre la paix....Aaah...Tu vois les oppositions sont fait pour laisser couler le sang, les dérivés... Les contradictions...

Laissant de côté, cette pensée dans un coin de mon cerveau, je reste à attentif de cette individu a travers les bois.*

-Bruyant comme tu est, il est normal que tu ne puisse trouver solitude...*Secouent légèrement la tête, claquant alors mes oreilles sous ma mâchoire et mon crâne, avant de m'assoir confortablement au sol d'un air fier et renfermer.

-Je souhaite aussi la solitude.... Mais comme tu ma....Déranger! Prendre de ton temps, me plaît beaucoup.....Tu es le premier individu sans couleur que je croise... Même si aucun sourire ce dessine, mes yeux plissé donna l'impression qu'un sourire hypocrite s'y était figer. *

Fiche de liens (c) Miss Yellow
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Sirrush

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation : Coincé dans ma tête depuis 1994

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: ...Une âme parmi les étoiles... [PV- Sirrush] [Statut : iVérouiller cause inactivité >à 2 mois ]   Lun 6 Juil - 18:14


Le dragon en face eu l'air légèrement surpris. Visiblement pas de "bonnes mœurs" comme disent certains. Peu importe. Autant essayer de s'adapter. Pas forcément dur, mais pas évidant non plus.

Il se remit en posture quadrupède, probablement plus confortable, et stable surtout. En relevant la tête. Un individu qui ne se laisse pas impressionner. Plus précisément, qui veut le montrer. Donc qui y accorde de l'importance. Donc, potentiellement, qui accorde de l'importance à la force, et méprise la faiblesse. Peut-être même, manquant d'empathie. Sirrush n'avait pas forcément intérêt à faire durer un contact instable. Mais fuir n'était pas envisageable, encore pire. Il fallait engager de stabiliser la situation. S'adapter, et susciter la curiosité, pouvaient être une bonne chose. Reste à voir comment...

-Bruyant comme tu est, il est normal que tu ne puisse trouver solitude... Dit-il avant de claquer ses oreilles, et de s'asseoir d'un air fier et fermé. Un signe abstrait pour Sirrush. Avait-il vraiment une signification ? Au pire, cela faisait désormais une égalité.

-Je souhaite aussi la solitude... Mais comme tu m'a... Dérangé ! Prendre de ton temps, me plaît beaucoup... Tu es le premier individu sans couleur que je croise... Tandis que ses yeux se plissaient dans une curieuse expression. Comme... Une forme d’intérêt, malsaine.

Le corps toujours tendu et en alerte, son cœur battant, Sirrush ne décida pas de bouger. A quoi bon rehausser son cou, comme son interlocuteur ? Il n'était pas du genre à rentrer dans des logiques, non verbales, de confrontations, compétitions, ou provocation. Son terrain de jeu favoris était plutôt le Verbe. Mais, même là, il préférait largement construire, explorer, que détruire, s'attaquer aux autres. Pas gratuitement du moins. Créer une forteresse, une horlogerie, plutôt que de shooter des châteaux de sables.

Au clair de la lune, le peu de luminosité rendait ses écailles d'un noire translucide, un gris brillant, d'où l'on pouvait toutefois deviner son épiderme au travers. Cela contrastait avec le noir mat de son interlocuteur. Tout comme leur tailles, et postures.

Hmm... Je passais par là. Pas besoin d'être spécifiquement discret. Je ne cherche pas la solitude, elle est à jamais absente. Les caresses du vent, le bruissement des feuilles, la vie qui grouille autour de nous... Nous ne sommes jamais seuls. Nos pensées même, nous parles, nous dialoguons avec nous même. Parfois, avec un congénère. La solitude est une possibilité passagère parmi d'autre dans le cycle de l’existence. Je ne la cherche pas plus que je ne la fuit. Je me restreint à la recherche du strict nécéssaire, le moins couteux, le plus adapté, jonglant avec les possibilités.

Mais je suis désolé de t'avoir dérangé. Ceci dit, je te rassure, prend de mon temps autant que tu le veux. Quand l'instant présent devient central, que l'on ne vis que dans ses propres priorités, elles-mêmes relatives, on ne perd plus de temps. Bavasser devient dialoguer, errer devient observer. Je ne peux plus perdre du temps, seulement en gagner. Chaque expérience est un gain, chaque seconde apporte son lot de nouveautés.

Techniquement, mes écailles sont translucides teintées noires, comme tu peux le voir. Quoique ni le noir ni le blanc ne soient des couleurs, c'est effectivement un trait physique particulièrement rare, cette transparence. Mais sans, je serais simplement noir. De journée, l'effet est plus... Déstabilisant, sous une forte lumière.


Il soutint le regard de son interlocuteur, sans provocation aucune, le regard plus serein et doux que son sourire nerveux.

_________________
-
-
« Le progrès d'un monde paisible ne viendra pas des esprits qui en sont les fautifs. Ne demandez pas aux despotes la paix, mais cherchez parmi les humbles et les petits ceux qui font avancer concrètement l'innovation et le progrès social, politique, et technologique. Au pire construisez une administration parallèle, construisez sans les officiels, et quand on appellera cela révolution, il sera déja trop tard. » - Sirrush, autodidacte en sciences de l'esprit, spécialisé dans les sciences sociales, et la logistique matérielle et immatérielle

Corps en entier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ...Une âme parmi les étoiles... [PV- Sirrush] [Statut : iVérouiller cause inactivité >à 2 mois ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
...Une âme parmi les étoiles... [PV- Sirrush] [Statut : iVérouiller cause inactivité >à 2 mois ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une place parmi les étoiles pour moi ?
» .: Astrid Reckless - Vise toujours la Lune, même si tu la rate tu tombera parmi les étoiles :.
» KAYLAH - Danser parmi les étoiles, virevolter autour de la lune et impressionner le soleil {FICHE FINIE}
» Hyun-Ae - Un ange parmi les étoiles ~
» "Vise toujours la lune. Même si tu la manque, tu atterriras parmi les étoiles.”[Tala]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spyro's Lair :: État des histoires :: RPG Mort-
Sauter vers: