AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Elkor Blinder [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elkor Blinder

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 24/08/2015
Age : 24

Sur le Clan
Faction : Empire Noir Empire Noir

MessageSujet: Elkor Blinder [Terminé]   Lun 24 Aoû - 3:57

“La volonté est aveugle, la douleur myope.”


Thème :
Nom :Elkor Blinder, dit aussi L’aveugleur.
Âge : Inconnu.
Sexe : D'apparence mâle.
Espèce : Dragon mort.
Clan : Neutre en attendant de rencontré Nigthmare.
Métier : Destructeur d'âme.

Spécification

Liens : Morte depuis longtemps.

Élément : Ombre.
Pouvoirs :
- Attaque d'ombre : Marche à travers les ombres pour apparaître derrière une cible ennemie à portée limitée. Cela lui coûte de l'énergie, utilisable une fois toute les 4h.
-  Discrétion totale : Permet de se camoufler dans une ombre et ce même en étant observés. Use d'énergie, utilisable une fois toutes le 5h.
-  Compagnon d’ombre : Invoque une créature morte vivante mineur qui l’assiste fidèlement et n'est pas révocable par les moyens conventionnels. Ce mort-vivant possède l'alignement de son maître et évolue avec lui. Il est invoqué au niveau 1. Ses points de vie son faible (10PV) et n'as aucun pouvoir magique. Coût très cher en énergie. Utilisable une fois par jour.
- Maître des Ombres : S'enveloppe d'ombres pour se prémunir des attaques adverses. Coût d’énergie moyen. Utilisable une fois tout les 4h.
- Contact frissonnant : Il vole la chaleur de sa cible, la rendant engourdie. Elle subit un affaiblissement temporaire de 5 minutes.
Les créatures ayant le sous-type Froid sont immunisés contre ce sort. Coût d'énergie moyen. Utilisable une fois toute les 3h.
- Baiser de goule : Il lui permet de créer un afflux d’énergie négative lui permettant de paralyser pendant 5 minutes un être qu’il touche avec une attaque de contact au corps à corps. Si la proie se trouve immobilisée, la cible dégage une puanteur provoquant de violents haut-le-cœur à 3 mètres à la ronde. Toutes les créatures se trouvant dans la zone d’effet (à l’exception de Elkor) tombent malades. Les créatures. qui sont immunisées contre le poison ne sont pas affectées par l’odeur. Coût d'énergie cher. Utilisable une fois toute les 10h.


Portrait Robot

Apparence : Elkor est un dragon mort vivant. Son corps est en putréfaction, sa tête est simplement son crâne, sans peau ni yeux, ornant 2 cornes d'os. Ses piques d'os sorte de sa peau le long de son cou. Ses paires d'ailes son détruite, ses deux plus grandes ressemble à des sortes de lames d'os, qu'il se sert parfois comme tel. Les deux autres sont semblables au plus grande, mais ne font pas de dégâts. Dépourvu d'aile, il ne sais pas voler. Son corps est très maigre, on voit ses côtes, dont la peau qui la recouvre pourrit. Le bout de ses pattes ne sont que des os, le reste pourrit doucement, montrant par quelques endroit ses muscles ensanglanté, d'un rouge gluant. Le bout de sa queue n'est fait que d'os. Ses doigts anciens doigts qui se trouve entre ses pattes et ses "coudes" ont pourri depuis longtemps, laissant juste de l'os, quelques peau et chair putréfié. Une forte odeur s'émane de son corps en décomposition.

Comportement : Elkor de son vivant était un être respecté et craint. Reconnu comme un grand assassin et bourreau, il adorait déjà déchiré, arraché, et allait jusqu'à mangeait certains organes de ses ennemis, fraîchement mort. En fait, il se sentait vivant que par ça. Il n'as jamais connu ses parents, certainement mort ou disparu, il pensait plus à l'option mort dans de terrible condition. Il gardait certains organes de ses victimes, notamment leurs cœurs et leurs cerveaux dans des bocaux. Il élevait plusieurs créatures, des oiseaux noirs mangeur de viande morte, et autres petits animaux carnivores. Après sa mort et sa résurrection, Elkor est devenue encore plus avide de sang et de chair fraîche. Son besoin de tuer devenait de plus en plus important, commençant à dire une phrase fétiche, avant la mort de ses proies. "La mort est aveugle" . Il se référençait un peu comme le voleur d'âme, n'ayant pas d'yeux, il se référence au mouvement de ses proies, leurs odeurs et leur peurs. Son odorat est un peu plus poussé que la moyenne, en vue de son aveuglement. Depuis sa résurrection, il signe ses proies en leurs arrachant les yeux de leurs orbites, les portants sur son crâne comme trophées et ceux, jusqu'à leur pourriture. A ce moment il commence à choisir une nouvelle victime..  


Biographie

Passé :
Comment tout à commencer.. :

Née d'une mère de Warfang et d'un père de la Horde, la relation entre ses parents étaient assez tendu. Son père côtoyer la mort chaque jours, le rendant violent dans ses actes. Tout deux vivaient dans les terres neutres, dans un coin reculait du monde. Alors que sa mère commençait enceinte et qu'elle le dit à son époux, il commença à la violenté, autant en coups que de part sexuelle. Les hématomes qui se reflétait sur les écailles de la dragonne, l'empêcher de sortir de chez elle. Alors que l’œuf allait venir au monde, son mari devenait de plus en plus violent, allant parfois à l'étranglait et la laissant ainsi jusqu'à ce qu'elle atteigne ses limites. Ayant de plus en plus peur pour sa vie comme pour son enfant, elle savait qu'elle n'aurait jamais l'occasion de fuir son mari violent, il faisait partit de la Horde et il avait plusieurs sbires sous son aile qui travaillait pour lui. Il la traquerait et la tuer. Si elle ne savait pas sauvé sa peau, elle décida que leur enfant mérité de vivre, dans des meilleurs conditions. Alors, elle profita que son mari était de sortit pour une longue durée pour courir, loin, avec l’œuf qu'elle venait de mettre au monde. Elle le déposa devant une porte d'une grande demeure, là ou elle lui semblait qu'il serait le mieux, sans savoir qu'elle était sur une terre interdite, toquant à la porte et s'envolant aussi rapidement qu'elle était venue.

Le début d'une vie de mortel :

Alors que mon œuf était bien au chaud, dans un nid douillet, je me sentait heureux. Les dragons qui semblait être autour de moi semblait impatient de me voir naître. Je me sentait tellement heureux de rencontré mes parents, d'avoir une vie heureuse avec des parents aimants, qu'un soir d'hiver je sortit de ma coquille pour montrer le bout de mon museau. Quand je put enfin voit le monde autour de moi, tout ne semblait pas aussi rose que je l'imaginait dans ma protection maternelle. Les murs étaient anciens, une odeur âcres était forte dans toute la pièce, une odeur de putréfaction. La mort semblait régnait en ses lieux sombres. Alors que je poussait quelque petit cri pour appeler mes parents, pour me rassurait, je vit les yeux rouge sang illuminait la noirceur de la pièce. Son regard était clairement tout sauf bon. Un rictus mauvais pour l’accueillir dans ce monde.. C'est ainsi que Elkor ne connu jamais le bon et le mal. Alors qu'il venait à peine de naître, la faim au ventre, sa mère lui offrir un reste de cadavre en décomposition en guise de repas, l'enfermant dans une pièce à peine éclairait, lui faisait clairement signifiait qu'il n'aurait rien d'autre à manger. Le dragon au écaille sombre se roula dans un coin de la pièce, sans mangeait. C'est alors que le troisième jour après sa naissance arriva, assoiffé et affamé, il se força de mangeait le cadavre que les vers se servait comme festin. Surveillé par une aura en permanence, comme si une présence était dans ses lieux pour l'observait, dès qu'il avait finit son repas, la porte d'ouvrir pour lui offrir de l'eau croupi en guise de boisson. Un rat cria dans la pièce sombre, sans doute cherchait-il à manger aussi. C'est alors que l'instinct de chasse pris le nouveau née et commença à le poursuivre ,jusqu'au moment ou il l'attrapa et le dévora d'une bouchée.

Le début de l'entraînement :

Plusieurs semaines c'était écoulait, sans doute un ou deux mois, le jeune dragon n'avait jamais eu la notion du temps, il ne connaissait toujours pas sa mère et encore moins d'autre membres possible de sa famille. Il vivait dans l'ombre d'une grotte humide et froide. Alors que les rats commençait à venir de plus en plus rapidement sous ses crocs, devenant de moins en moins un jeu de chasse mais quelque chose d'ennuyeux, obligeait de le faire pour ne pas mourir ou être forcé à mangeait des cadavres pourrit. Un jour, quand le dragon finissait son repas, la queue du rat sortant encore de la bouche, sa mère entra dans la pièce, et pour la première fois il l'as vit de tout son long. Son corps était aussi noirs qu'une nuit sans lune, ses yeux était aussi rouge que le sang et son corps entiers semblait incarné le mal en entier. Le dragon noir pris peur alors que la dragonne lui sauta dessus pour le prendre dans sa gueule, comme une cage de dent, il ne pouvait fuir. Le dragon hurla de cris strident. La dragonne l'emmena dans une pièce plus clair que la pièce qu'il avait vécu. La lueur du soleil lui brûlait les yeux. La jeune dragonne le jeta contre le mur, lui signifiant qu'à partir d'aujourd'hui, il devra s'entraînait fort, et que si il résistait pas à ses coups ou si il criait, supplier ou autre chose de mauviette, il sera tuer immédiatement. Craignant pour sa peau, il se tue. L'entrainement commença par le vol. Pourvu de quatre ailes, il n'avait jamais sut les utiliser dans sa cave. Sans prévenir, la dragonne lui lança une bourrasque de vent moyennement violent, mais trop violente pour un dragon de son âge et fût forcer de contrer ce vent. Ses ailes se battirent d'eux-même à cause des bourrasque et ainsi il essaya de volait, pour échapper à cela. Les battements de ses ailes tiraient dans son dos, cela lui procura d'horrible souffrance, il voulu crier mais se souvenant des paroles de la dragonne, il se tue. A partir de ce jour, ses entraînements durait du lever du soleil jusqu'au coucher, en unique repas deux rats à chassait.

L'entrainement à la magie :

Cela faisait plusieurs mois que Elkor commençait à développé une carrure plus imposante que n'importe quel dragon de son âge. Ses entrainement intensif sur sa force physique l'avait poussait à ce résultat. A présent les tornades n'était qu'une brise pour lui et son feu pouvait faire fondre n'importe qu'elle objet solide, transformant la pierre en lave en fusion en l'espace de quelque minute. Des multiples cicatrices montraient son acharnement à l'entrainement. Pour la première fois de sa vie, il vit sa mère être fier de lui, mais seulement l'espace d'un instant. Il se sentait fier de lui mais sa joie fût vite casser quand elle lui appris qu'il avait l'âge pour la magie. Que l'entrainement serais encore plus intensif et si il ne réussissait pas son exercices avant la fin de la journée, il serait privée de repas. Depuis que le dragon avait atteins l'âge de ses 6 mois il était passait à cinq rats par jour en guise de repas. Sa faim le rongeait toujours avec un repas si maigre et il savait que sauté un repas lui coûterais cher en concentration. Il ne pouvait se permettre de loupé se repas. Dès le premier jour de son entrainement à la magie noire, le jeune dragon était levée avec 2h d'avance qu'à son habitude et ne se couchait pas tant qu'il n'avait pas réussit. Ainsi pendant de long mois il apprit à maîtriser la magie basé sur la nécromancie. Il s’entraînait d'abord sur de petit êtres, des rats, des lapins.. Et au plus il maîtrisait ses pouvoirs sur un être petits au plus l'être devenait plus grand, passant d'un lapin à une panthère puis un cheval. Il appris à maîtrisait une magie d'ombre également, marchant à pas feutré, se déplaçant dans les ombres. Si ses sorts réussissait à tuer les animaux qu'il devait utiliser comme cobaye, il serais son repas. Ainsi le jeune dragon s’entraîna dur avoir des proies toujours plus grosses.

Premier assassinat :

Le jeune dragon atteignant son année et demie maîtrisait à présent parfaitement tout ses éléments appris par sa mère. Si bien que chassait la nuit les êtres indispensables pour l'entrainement de son fils adoptif et son entrainement qui durait de très tôt le matin jusqu'à très tard le soir, lui laissant l'espace de trois bonne heures de recherche et de repos lui avait fortement affaiblit la santé. Le besoin de faire un monstre comme fils était plus qu'indispensable dans ses terres. Et elle le savait mieux que quiconque. Ne jamais lui faire connaître l'amour ni le "bien" était pour elle, une manière de l'empêcher de souffrir d'avantage. Elle décida d'emmener son fils tuer son premier vrai dragon. Le combat serais décisif sur sa vie prochaine, si il perdait, il mourra et sa mère ne s'imposera pas. Cela allait aussi dans le sens inverse. C'est alors qu'elle pensa qu'elle ne lui avait jamais donné un nom. Suivant comment il manierait son combat il choisirait de son nom. Sa mère emmena son fils chassait la nuit, habituait à la pénombre des lieux qu'il avait toujours vécu, c'était le mieux pour ne pas être aveuglé. Elle l'emmena au-dessus des collines, croisant un dragon qui marchait là par hasard. Il ressemblait fortement à un voleur au vu de son costume et ses pas feutrés. Le jeune noir se cacha dans la pénombre, répétant dans sa tête tout ce qu'il avait appris. Dans un bond, il sauta sur le dragon innocent qui étouffa un cri de stupeur, le jeune noir n'attendit pas que son adversaire se débatte, il enchaîna avec son contact frissonnant pour affaiblir son adversaire, profitant ainsi de cette affaiblissement pour lui crevait les yeux. Privée de vue, son adversaire était déstabilisait, il lui arracha alors la langue pour évitait qu'il puisse crier puis planta ses crocs dans le cou du dragon et arracha avec une force surhumaine un morceau de chair. Un geyser de sang sortit de sa gorge alors qu'il agonisait. Le jeune noir mangea le morceau de viande arrachait en guise de repas. Après plusieurs coup de pattes pour essayer de fuir la mort inutilement avant de rendre l'âme. Sentant l'âme fuir le corps il lâcha un cri stupéfiant et sournois. L'âme se tordit de douleur avant d'éclater et ne jamais connaitre le repos. La gueule en sang ainsi qu'une bonne partie de son corps, il se tourna vers sa mère. Pour la première fois, elle lui souriait et lui donna un nom. Elkor. Elkor Blinder.

Trahison et révélations :

Alors que la maladie rongeait à petit feu sa mère, l'entrainement était devenu plus souple, il en voulait presque à sa mère d'être moins dur, il voulait s’entraînait, devenir plus fort, toujours plus fort. Elkor avait déjà 3 ans et plusieurs meurtres sous son nom. Trouvant que sa mère le délaissait trop à son goût, il s'entraînait seul sur des soldats ou voleurs qui avait le malheur de croisait son chemin. Un soir d'hiver sa mère ne se leva pas pour son entrainement. Elkor poussa sa mère à se levait, la traitant aussi mal qu'elle l'avait traiter. C'est alors qu'elle sentit qu'elle allait rendre l'âme, son corps trop attaqué par la maladie, qu'elle se dût de dire à son fils la vérité. D'une voix tremblante et mal assuré elle l'invita à s'approchait plus près d'elle pour lui confiait quelque chose : Elle n'était pas sa vrai mère, il était un œuf abandonné. Elkor, se sentant trahit, hurla si fort que la maison entière trembla et d'un coup de griffe violent, il trancha la gorge de celle qui l'avait élevait, voyant son âme fuir, il cria comme il le faisait souvent, torturant son âme au plus haut point, faisant durer le supplice quelques heures avant de la détruire, l'empêchant de trouvait le repos. Elkor sortit et détruisit tout ce qui avait appartenu à son enfance. Tout tombé en cendre. Sa mère l'avait préparé à être fort, du moins celle qui avait plaidait pendant ses trois bonnes années être sa mère, et maintenant il utiliserait cette force pour contrée toute forme de vie sur cette terre. Tout devait être réduit à néant pour qu'il se sente apaiser. Et surtout tout détruire pour être sur de tuer ce qui aurait était ses parents, ceux qui l'avait abandonné à cette vie immonde. Il payeront tous cher. Ils payeront tous de leurs vie !

Découverte étrange : [Contenu sexuel, seul les admins pourront lire cette section]



La mort au bout du couloir :

Voilà plusieurs années à présent que Elkor jouissait de ses conquêtes, violer dragonnes et dragons, détruisait, pilier. Il avait atteins sa dixième année et sa soif de sans et d’assouvir ne faiblissait pas. Elkor se sentait proche d'un dieu à présent, se représentant parfois comme tel et d'autre fois comme la grande faucheuse. Il continuait d'adorer à arracher les yeux de ses victimes, gardant quelque fois des morceaux de corps de ses victime, des cœurs surtout et quelques cerveaux, dans ses bocaux remplit d'un liquide étrange, les conservant dans sa grotte. A présent plus qu'un millier de cœur et une centaine de cerveau lui servait en décoration. Pour lui, arrachait cette organe principal c'était maîtrisait la vie.  Mais ce qu'il se ne savait pas, au fond de lui, il le faisait surtout par vengeance envers sa mère. C'était sa faute ! Elle l'avait abandonné et jamais apporté l'amour nécessaire. Il avait collectionné tout ses petit bocaux depuis son premier viol. Le plaisir charnel lui avait donné un nouveau sentiments en dehors cette impression de surpuissance. Quelque chose de nouveau, qu'il ne comprenait pas. Elkor vivait entourait d'animaux carnassiers de tout genre. Tout le suivait quand il sortait de sa grotte, en pleine nuit. Ils avaient appris avec le temps que ses nuit-là voulait signifié le jour du festin. Elkor prévoyait toujours ses plans d'attaques à l'avance, envoyant des sbires espionner les villageois, camouflé sous une cape aussi sombre que la nuit. Ce que Elkor ne savait pas c'est que ses sbires avaient été repéré. Tout le monde se connaissait et dès qu'un intrus entrait dans la ville cela se savait en moins d'une heure. Elkor enfonça la porte de la ville, continuant comme chaque nuit à pilier et détruire des âmes innocentes.  Enfin, c'est ce qu'il pensait. Mais en entrant dans le village tout semblait désert.. Quelque chose d'anormal se tramait, il le sentait. Entendant des bruits d'ailes, il eu à peine le temps de levait les yeux au ciel qu'une sorte d'avalanche de roche se dirigeait droits vers eux. Des dragons, par centaines, volait, portant par quatre des rochers immenses, qui dans leurs chutes entraîna plusieurs morts dans un effroyable brisement d'os et de chair. Elkor eu juste le temps de fuir, dans le village et se réfugiait, voyant ses sous-fifres ne faire tué, voulant rejoindre leur maître suprêmes. C'est alors que le dragon noir aux quatre ailes fît figeait dans des multitudes de flèches enflammés, explosant au contact de ses écailles. La mort l'attendait. Il sourit, vît une flèche se planté dans son œil jusqu'au cerveau.. Et mourra sous le coup.

Quand la mort marche parmi les vivants..

Voilà une bonne semaines, peut-être presque un mois que Elkor errer dans se monde sous une forme fantomatique. Il avait pris soin que l'on ne brûle pas son corps, faisant peur à quiconque approchait de trop près, les tuants parfois pour protégé son corps. Il savait que le pouvoir de résurrection existait, sa mère adoptive lui en avait parlé. Il fallait juste trouvait un grand mage noir. Un soir soir d'hiver, sont corps couverts de neige et donc conservait par le froid mordant, un mystérieux mage s'installa sous une tante, pas très loin de son corps. Elkor décida de suivre ce qu'il faisait, apprenant ainsi qu'il était le mage qu'il recherchait, à une exception près : Il ne maîtrisait pas complètement la nécromancie et apprenait, faisant des tests sur des corps inertes, le pouvoir de la résurrection.  Il appris alors que tout ses tests avaient à présent échoué, sans doute car l'âme avait était détruite où parce qu'il avait pas appelé d'âme de remplacement. Il se faisait passait pour un marchant pendant la journée, offrant de la viande séché au habitant en manque de gibier à cause de cette période. Elkor utilisa ses dernières énergie spectrale pour rentré en contact avec lui et l'aidait à travers ses rêve, lui indiquant son corps inerte couvert par la neige. Le lendemain, très tard dans la soirée, le mage commença son rituel de magie noir à la résurrection. Se fiant à ses rêves étranges, il mélangea des herbes et des cadavres d'animaux, appelant la mort pour signer un serment de vie avec. Ainsi, si la mort accepter le deal, le corps recevrais son ancienne âme et ce corps lui-même lui offrira des âmes corrompu par la souffrance. Cela semblait avoir séduit la mort, sans doute connaissait-il sont ancien habitant de se corps, car une aura verdâtre s'embauma autour du corps gelé et à moitié putréfié. L'aura brilla pendant une bonne demie heure, luisant dans le noir comme un immense ver luisant. Les habitants alerté par cette étrange luminescence, se dépêchèrent de trouvait le lieu. Avertit par les lumières de la ville et les bruits, le mage fui la ville à tout jamais. Mais le temps que les habitants arrivent sur les lieux, il était trop tard. Elkor était à nouveau vivant. Il rugit aussi fort qu'il put faisant trembler chaque âme vivante dans se lieu. Ses ailes pas encore détruite par sa mort, mais presque en grande partie le voile de peau était troué, il s'envola, pour la dernière fois, dans la nuit noir, croyant voir un dragon squelette volait dans les parages. Si il ne rêvait pas, il sentait que son destin serais lié à cette âme. Un dragon renaissant de magie noire était forcément mauvais, poussait par le besoin de tué. Les yeux de Elkor avait déjà disparu de son visage, déjà à moitié moisi. Il savait ce que serait ses nouveaux trophées.. Des yeux. Des yeux fraîchement cueillit qui remplacerons les siens.


Joueur

Pseudonyme : Chrystal - Ylva - Rosalie - Aenor- Saphyr. Tout ceux-là sont mes anciens et pour certains, encore actifs.
Niveau RP : Vous le connaissez avec Chrystal..
Disponibilité : Pour le moment 7/10.
Découverte du forum : Par Chrystal, moi-même en faite.


Code by Crystal (Ember) pour Spyro's Lair

_________________
“La volonté est aveugle, la douleur myope.”



Corps entier :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neliyan Thunderwall

avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 28
Localisation : Devant l'écran

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Elkor Blinder [Terminé]   Mer 2 Sep - 1:46

Je lis ton histoire morceau par morceau mais je ne voit rien de problématique alors je te valide bon jeu à toi Elkor et bienvenue parmi nous ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spyrolair.forumsrpg.com
Flame

avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 27
Localisation : Avalar ma patrie

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Elkor Blinder [Terminé]   Mer 2 Sep - 2:59

T'a oublier Chrystou de ton Flamou dans les pseudonymes LOL

Intéressant comme dragon en tous cas ^^

_________________
Time to remember
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elkor Blinder [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elkor Blinder [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spyro's Lair :: Présente ton personnage! :: Fiches validées :: L'armée du Damné-
Sauter vers: