AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A la croisée des chemins [Demyx-Sirrush RP Ouvert] ( Inactif depuis plus de 2 mois )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sirrush

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation : Coincé dans ma tête depuis 1994

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: A la croisée des chemins [Demyx-Sirrush RP Ouvert] ( Inactif depuis plus de 2 mois )   Mar 25 Aoû - 2:46


Par une belle fin de matinée, comme à son habitude, Sirrush observait Warfang. Cité grouillante aux milles visages. Cohabitaient bourgeois, nobles, classes populaires, dragons colorés, blancs, noirs. Tant bien que mal, souvent avec difficultés, frictions, entre les classes et les couleurs ou non couleurs, tandis que la Garde de Warfang s'occupait d'éviter tant bien que chacun se fasse justice, presque exclusivement violente, en y substituant leur justice arbitraire, de confinement ou travaux légers pour la collectivité.  Tache difficile et souvent ingrate que de faire cohabiter classes populaires parfois déshéritées et délinquantes, et bourgeois ou simples marchands. Les relations de ceux-ci avec les nobles étaient moins explicites, mais pas moins tendues. Sans parler de certaines discriminations ou violences régulières, entre colorés et noirs, ou même entres colorés, ou noirs, du fait de la formation de petits gangs. Malgré l’existence de thermes publics, la santé était parfois déplorable, provoquant de temps à autres des épidémies, n'arrangeant pas le fonctionnement du petit hôpital, déjà bien occupé par les blessés quotidiens ou ceux en soins à moyen terme. Une cité bien moins glorieuse que ce dont Sirrush avait entendu parler avant d'y venir, mais qui restait le fleuron du continent en terme technologique, diplomatique, voir, social et politique si on y regardait les volontés en omettant les graves dysfonctionnements, dus à la mauvaise gestion d'un grand nombre d'âmes. C'était la rapide conclusion à laquelle avait pu aboutir Sirrush après un mois de présence et d'observations, de dialogues.

Sirrush avait passé une grande partie de la matinée, de longues heures, assis au milieu de l'artère principale de la ville. La foule ayant finit par l'accepté passivement, les passants l'évitaient et le regardaient moins. Ayant des schéma quotidiens peu changeants, il faisait désormais un peu partit du paysage. Appréciant cette aura émergente, amalgame des états d'esprit individuels agglomérés entre eux, formant comme une odeur émotionnelle ambiante. Ainsi, le dragon goûtait à Warfang d'une manière probablement unique, et bien plus agréables que les auras isolées, au sein desquelles l'intimité se faisait trop (op)pressante. Pour autant, l'ambiance n'était pas au beau fixe. Entre l'épidémie, quoique peu grave, et l'expulsion de l'Empire des Ténèbres assez magistrale, dont personne ne savait rien. Les rumeurs fusaient, et, de manière latente, l'inquiétude était présente. Bien sur, Warfang était une cité fortifiée, bien mieux protéger que le château de Cynder. Mais tout de même, cela ne laissait présager rien de bon. Un climat anxiogène régnait donc, et Sirrush le sentais. Pour sa part, même s'il pensait ardemment que la Cité faisait partit du patrimoine draconique, aux savoirs et culture inestimable, il n'était pas vraiment attaché à Warfang, encore moins l'Alliance qui veillait sur la ville. A plus court terme concernant l'ambiance émotionnelle, rien n'était vraiment notable, au plus une légère agitation du fait de l'approche de midi.

La température était clémente, proche de la Température Moyenne Préférée de Sirrush, lui permettant d'être à l'aise, ni surexcité, ni apathique, puisqu'en effet il ne produisait pas de chaleur interne, et était beaucoup plus sensibles à la température externe. Déjà grand, le dragon se tenait sur ses pattes inférieures, ce qui réduisait sa discrétion à néant. D'un corps difforme, aux iris sphériques et violets, a certains muscles atrophiés, une silhouette famélique, les traits saillants, et aux membres allongés, Sirrush avait rapidement développé une préférence forcée pour la locomotion bipède, tandis que ses muscles s'étaient adaptés au fil de ses premières années. Il compensait légèrement par une grande vivacité, mais cela ne suffisait pas réellement à contrebalancer un certain nombre de handicaps. Ses écailles, elles, étaient translucides, bien que teintées noires. Mais leurs propriétés particulières étaient telles que celles étant perpendiculaires au regard de l'observateur (torse, ventre, en position bipède par exemple pour un face-à-face) laissaient passer la lumière et donc  son épiderme blanchâtre transparaissait, tandis que les écailles parallèles paraissaient directement absorber, faisant ainsi ressortir la teinte noire des écailles. Au final, il en ressortais que de loin l'on aurait vu une sorte de dragon blanc maladif entouré d'une plus ou moins fine aura noire, dépendant en réalité de l'épaisseur des écailles, selon les endroits. De plus prêt, un œil non avertit pouvait avoir l'impression que le dragon « blanc » était recouvert d'une matière, du fait de l'effet visuel flou que produisait l'épaisseur des écaillés transparentes avant l'épiderme, du à l'épaisseur des écailles également. Somme toute, le dragon translucide aurait très bien pu passer pour un membre de l'Empire des Ténèbres ou de la Horde, pour peu que l'on jugeait au faciès.

Sous le coup de 10 heures, il avait trouvé un garde relativement avenant, acceptant d'engager le dialogue. Un capitaine même. Sirrush se montrait particulièrement curieux, avec une certaine innocence même. Mais au fur et à mesure que la conversation avançait, la vision archétypale du garde était confronté, progressivement, aux observations moins rutilantes faites par Sirrush. Témoignage et observations de passe-droits, d'abus, de corruptions, et d'un arbitraire parfois douteux. La hiérarchie au sein des gardes, et la pression sociale que cela engendrait, ne faisait pas tout, alors qu'ils intervenaient et rendaient justice à la fois, d'une volonté qu'aucun texte n'encadrait réellement. Jamais tout ces écarts en même temps, jamais tout le temps, ni tout le monde, jamais de gros écarts sérieusement visibles ou vérifiables. Toujours, des abus mineurs, ou des largesses permises par l'absence même de textes, mais qui mis les uns à la suite des autres rendaient l'ensemble assez corrompu pour être bien moins efficace et intègre que ce qu'il ne le devrait. Aussi, tout naturellement, par innocence, ou par intérêts, le garde se refusait d'admettre cela. Mais devait avancer des parades ou justifications de plus en plus habiles alors que la conversation avançait dans sa complexité, au fur et à mesure que de plus en plus d'informations, de facteurs, étaient pris en compte. Les deux dragons campaient sur leurs positions, au sens propre comme au figuré, Sirrush à 4 mètres du garde pour préserver son espace vital hypertrophié, et la tension était palpable, parfois dans le ton. Il était vraiment peu probable qu'ils en viennent aux griffes, mais la conversation allait de toute façon arriver à un point de rupture, quel qu'en soit l'issue.


-
-
« Le progrès d'un monde paisible ne viendra pas des esprits qui en sont les fautifs. Ne demandez pas aux despotes la paix, mais cherchez parmi les humbles et les petits ceux qui font avancer concrètement l'innovation et le progrès social, politique, et technologique. Au pire construisez une administration parallèle, construisez sans les officiels, et quand on appellera cela révolution, il sera déja trop tard. » - Sirrush, autodidacte en sciences de l'esprit, spécialisé dans les sciences sociales, et la logistique matérielle et immatérielle

Corps en entier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Demyx-Sirrush RP Ouvert] ( Inactif depuis plus de 2 mois )   Mar 25 Aoû - 15:06

Cela faisait maintenant quelques temps que le jeune dragon mauve avait rencontrer le dragon violet que beaucoup de gens lui avaient parler et le moins qu'on puisse dire c'est que Demyx avait vite compris pourquoi la plupart des gens aiment bien leur héro.Bref Demyx était a nouveau parti en exploration dans la cité en essayant de visiter les endroits qu'il ne connaissait pas encore et cette fois c'était le centre de la ville qui était son lieu de visite pour la journée malgré le fait qu'il y ai une foule tout même suffisante pour mettre mal a l'aise un claustrophobe.En temps normal le dragon mauve n'aurait même pas tenté de la traverser en imaginant tout ces regards entrain de fixer la couleur de ses écailles mais depuis qu'il c'était procuré une cape a capuchon,certes ca ne le rendait pas invisible mais au moins les habitants de la ville ne le dévisageaient plus quand il croisait leurs regards.Au bout d'un moment ce fut en revanche son regard qui fut attiré par un dragon tellement étrange a ses yeux qu'il aurait put croire qu'il était malade.A première vue il s'agissait d'un dragon noir mais vu la couleur blanche qui était plus ou moins visible,il était difficile de savoir si c'était normal ou pas.Quoi qu'il en soit la curiosité était plus forte que tout pour le dragon mauve qui ne tarda pas a s'avancer vers ce fameux dragon qui était lui même entrain de discuter avec un garde et donc dans un sens le genre de personne que Demyx avait tendance a vouloir éviter,croyant parfois que lorsqu'une patrouille de gardes passent prés de lui,c'est forcement pour lui même quand ce n'est en fin de compte pas le cas.En revanche si il n'entendait pas ce que les dragons étaient entrain de se dire,le ton employé semblait être un signe que les choses risquaient de se gâter mais pour quel raison....eh bien c'était peut être un mystère que Demyx allait pouvoir découvrir.
"Euh il y a un soucis messieurs?"
Pour quel raison le dragon mauve avait pris la décision de se faire remarquer pour essayer de calmé l’atmosphère?Ca c'était une question que Demyx se posa lui même après avoir réfléchi un minimum car certes il aurait put laisser les deux dragons faire monter le ton jusqu'au point de rupture mais non,il avait tout simplement manquer une occasion de s’occuper de ses affaires.

(désolé si c'est court)
Revenir en haut Aller en bas
Sirrush

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation : Coincé dans ma tête depuis 1994

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Demyx-Sirrush RP Ouvert] ( Inactif depuis plus de 2 mois )   Mer 26 Aoû - 18:02


[HRP : Pas de soucis, ton post est bien. Mes intro sont plus longues que les posts qui suivent, je te rassure !]

La conversation avait commencé à se faire remarquer parmi les passants. Déjà, visuellement, Sirrush discutant avec un garde était plus que facilement remarquable. Mais le ton ou certaines paroles lorsque l'on passait à proximité, pouvait l'être aussi. Au fil de la discussion, ils avaient modifié l'aura ambiante, de manière circulaire et graduelle, sur au moins une dizaine de mètres. Au delà, Sirrush l'ignorait purement et simplement, cela étant trop loin pour son champ perceptif. Alors qu'il écoutait le garde irrité, Sirrush sentis une présence plus intéressée, se rapprochant, quoique hésitante.

« Et donc selon vos "témoignages", quoi maintenant ? Je devrais vous mettre en travaux de trois jours pour offense à un garde ?  »

Sirrush répondit, d'un ton parfaitement calme :
« Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Et vous savez tout autant que moi que la liberté d'expression est bien généreuse à Warfang. Je ne fais que m'inquiéter de certains écarts dont j'ai entendu parler de première main. Comme vous le disiez, être garde est prestigieux, pourquoi construirait on des rumeurs contre les gardes ?

« Vous ne m'avez cité que des écarts mineurs, ou bien dont je n'ai jamais entendu parler, auquel cas cela aurait été sanctionné, bien entendu. Vous m'étiez sympathique et curieux, mais j'en ai assez de vos rumeurs infondées. Si vous voulez philosopher sur les textes de lois allez donc voir le Second, Sieur Thunderwall. »

C'est alors que l'inconnu s'adressa aux deux dragons :

« Euh il y a un soucis messieurs ? »


Sirrush tourna alors la tête vers le nouveau venu. Un jeune dragon encapuchonné de noir, à l'intérieur en velours rouge, un bracelet en tissu noir et blanc. Des goûts et une bourse de classe aisée. Bourgeois ou noble probablement. Un dragon violet… Spyro ? Spyro ne s'habillait pas de la sorte à sa connaissance, et n'aurait pas été aussi hésitant. De la famille peut-être ? Yeux verts, et certaines de ses écailles au poitrail semblaient irisés, ce qui avait un effet relativement élégant, mais ce dont Sirrush ne se souvenait pas de cela pour le "Hero". Reprenant ses esprits, le dragon remua sa tête pour se concentrer, et répondit après cette observation de plusieurs secondes :

« Pas le moins du monde, je vous remercie. Je me renseignait sur la Garde, mais je pense qu'il est temps d'en prendre congé. »  Termina-t-il en regardant le capitaine. Celui-ci opina du chef et partit sans demander son reste. Bien que curieux, Sirrush se retint de trop interroger nouveau dragon par égard pour lui.

« Hmmm… Si je ne m'abuse, vous êtes nouveau par ici, non ? Je ne suis là que depuis un mois, mais j’apprends vite. Peut-être puis-je vous aider ? Heu ! Pardonnez-moi je ne me suis pas présenté ! Quelle malpolitesse de ma part. Sirrush, Mushrushu de mon nom. Philosophe spécialisé dans l'étude des sociétés. Et vous, qu'est ce qui vous amène par ici ? Enfin, si vous me permettez cette indiscrétion bien sur. »
Demanda-t-il en un petit rire et sourire nerveux.


-
-
« Le progrès d'un monde paisible ne viendra pas des esprits qui en sont les fautifs. Ne demandez pas aux despotes la paix, mais cherchez parmi les humbles et les petits ceux qui font avancer concrètement l'innovation et le progrès social, politique, et technologique. Au pire construisez une administration parallèle, construisez sans les officiels, et quand on appellera cela révolution, il sera déja trop tard. » - Sirrush, autodidacte en sciences de l'esprit, spécialisé dans les sciences sociales, et la logistique matérielle et immatérielle

Corps en entier:
 


Dernière édition par Sirrush le Jeu 27 Aoû - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Demyx-Sirrush RP Ouvert] ( Inactif depuis plus de 2 mois )   Mer 26 Aoû - 19:58

Pour ce qu'il avait entendu entre le garde et le dragon a l'allure étrange,il semblait que le dragon noir avait remis en cause l'autorité ou la fiabilité des gardes Warfang,chose que Demyx pouvait très bien comprendre car lui même n'était pas un grand fan des gardes pour la simple raison que si certains faisaient bien leurs boulots,d'autres se servaient juste de leurs grades pour regarder de haut tout ceux qu'ils considéraient comme moins important.Quoi qu'il en soit le garde semblait être bien remonté contre le dragon noir donc au final l'arrivée de Demyx était peut être une occasion pour les deux dragons de ne pas aller plus loin dans les "hostilités".Bref le garde ne tarda pas a partir et le dragon noir expliqua qu'il était entrain de se renseigner sur la garde mais de toute évidence la discussion n'avait pas était agréable pour le capitaine de la garde.
"J'ai eu aussi l'impression qu'il était contrarié quand je suis arrivé"
En tout cas si Demyx ne connaissait pas du tout son interlocuteur,ce dernier en revanche avait l'air plutôt perspicace pour savoir que Demyx n'était dans Warfang que depuis très peu de temps car cela faisait peut être un peu plus d'une semaine qu'il était arrivé dans la cité et ne connaissait donc pas bien son nouveau lieu de vie si toutefois il se décidait vraiment a s'y installer pour de bon.Bref le dénommé Sirrush se disait être un philosophe dans l'étude des sociétés.A vrai dire Demyx ne savait pas très bien en quoi ce travail pouvait bien consisté mais dans tout les cas ce dragon noir avait l'air quelqu'un de très poli,c'était déjà une bonne chose bien que le dragon mauve ne l'était lui même pas toujours autant.
"Je suis la en effet depuis peu de temps,a peine une semaine je dirait et avant je vivait dans un petit marais dans les mondes oubliées.Donc bon pour l'instant j'en suis encore au stade de l'exploration et aussi d'un logement provisoire pour commencer.Je suis en tout cas ravi de vous rencontrer Sirrush bien que je vais abandonner l'espoir de prononcer votre nom au risque de me tromper,en ce qui me concerne on m'appelle Demyx"
Pour ce qu'il faisait dans cette ville si différente du marais des revenants ou il avait grandit,le dragon mauve devait bien avouer qu'il ne savait pas encore ce qu'il allait faire car après tout il avait rencontrer le dragon violet de la légende donc même les habitants des mondes oubliées lui avaient parler mais maintenant que c'était fait,il était clair qu'il ne pouvait pas rester sans but précis même si en vérité il y avait bien un mystère qu'il avait envie de connaitre.
"Eh bien au départ j'était venu ici pour connaitre le dragon violet que tout le monde avait l'air de connaitre même a l'endroit ou je vivait mais maintenant c'est fait. Après je sais que mes parents on vécu a Warfang mais quand j'ai voulu en savoir un peu plus,ma mère n'a pas voulu m'en dire plus alors qui sais,peut être qu'elle était connue dans le coin"
En effet si elle ne lui avait jamais confirmer,Maléfique était une dragonne noir qui avait non seulement la capacité d'utiliser des flammes vertes comme Demyx mais elle avait était aussi ce que les gens pouvaient appeler une sorcière car si elle n'en avait plus fait l'usage depuis le départ de Warfang,la dragonne noir avaient étaient connu pour être très douées en magie même si elle n'utilisaient pas toujours les formes de magies les plus appréciées. 
"Au risque de paraître un peu inculte a vos yeux,en quoi votre travail consiste exactement?"
Revenir en haut Aller en bas
Sirrush

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation : Coincé dans ma tête depuis 1994

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Demyx-Sirrush RP Ouvert] ( Inactif depuis plus de 2 mois )   Jeu 27 Aoû - 18:39




Sirrush s'assied en écoutant son interlocuteur, à l'aise parmi les passants. Cela ne l’empêchait toutefois pas de faire une bonne tête de plus que lui, bien que sa corpulence était beaucoup plus fine.

« J'ai eu aussi l'impression qu'il était contrarié quand je suis arrivé. »

« Se voir ainsi suggérer par des biais indirects l’opprobre sur votre profession, est en effet désagréable pour plus d'un. Compréhensible. » Dit-il en hochant la tête.

«Je suis la en effet depuis peu de temps,a peine une semaine je dirait et avant je vivait dans un petit marais dans les mondes oubliées.Donc bon pour l'instant j'en suis encore au stade de l'exploration et aussi d'un logement provisoire pour commencer.Je suis en tout cas ravi de vous rencontrer Sirrush bien que je vais abandonner l'espoir de prononcer votre nom au risque de me tromper,en ce qui me concerne on m'appelle Demyx. »

Sirrush avait donc vu juste. Un dragon violet qui résiderait depuis plus longtemps n'aurait pas besoin de se cacher. Les passants et le dragon se seraient accoutumés, comme les badaud se sont accoutumés à lui. Et, la cape ne semblait pas usée par le temps, contrairement à son bracelet. Peut-être même neuve ? Un bracelet… Le dragon translucide n'avait jamais vu cela comme commun, à Warfang ou les villages du nord en tout cas. Soit cela revêtait une importance sociale dans une autre contrée, soit cela était d'importance plus personnelle, ou émotionnelle. Peut être symbolique. Peu importe.
Suite à la narration de son vécu récent, il regarda étrangement son interlocuteur, comme surpris.

« Je comprends, je suis passé par là récemment. Mais un marais vous dites ? Intrigant. Un lieu bien inhospitalier pour y vivre. Quoiqu'il en soit je suis ravi de même de cette rencontre, Demyx. Mais ne vous en faites pas pour mon nom, personne par ici n'y arriverait je pense. » S'exclama-t-il en riant. « Hum… Permettez vous que nous nous tutoyons ? Loin de moi l'idée d'un rapprochement trop soudain, ou d'un manque de respect, mais simplement j'y serait bien plus à l'aise, si vous me le permettez. » Demanda-t-il en inclinant légèrement sa tête et son cou en avant. « Pour ce qui est du logement, tout dépend de votre bourse, votre débrouillardise, et de vos standards, en premier lieux. Préférez-vous l’hôtel, la résidence, ou la tanière ? »

«Eh bien au départ j'étais venu ici pour connaître le dragon violet que tout le monde avait l'air de connaître même a l'endroit ou je vivait mais maintenant c'est fait. Après je sais que mes parents on vécu a Warfang mais quand j'ai voulu en savoir un peu plus,ma mère n'a pas voulu m'en dire plus alors qui sais,peut être qu'elle était connue dans le coin.

«Au risque de paraître un peu inculte a vos yeux,en quoi votre travail consiste exactement ? »

« Hmhm. On a du souvent faire le rapprochement entre vous deux, du fait de vos couleurs, et statures physiques semblables. Je comprends cette curiosité. J'avoue ne pas l'avoir rencontré, bien que j'ai pu bien sur l'apercevoir. Hmmm… Un passé trouble visiblement ? Curieux. Peut-être à l'occasion pourrais-je vous aider, si vous ne jugez pas ma proposition intrusive bien sur. J'apprécie à étudier quelques énigmes. » A la question de Demyx, un large sourire se peint sur les traits de Sirrush.

« Vous n'êtes pas du tout inculte je vous rassure. A l'époque où les élites s’intéressent à l'art martial et à la magie, l'étude des sociétés n'attire l'attention de personne, et à ma connaissance, aucun autre théoricien que moi n'existe sur le sujet. Mon travail, si je puis dire cela ainsi, est donc celui d'un penseur, et d'un chercheur. J'aime à observer les individus, les interroger, pour savoir comment et pourquoi ils s'organisent. Pourquoi y-a-t-il un chef et pas autre chose, pourquoi lui et pas un autre. Observer aussi comment certains réagissent à l'organisation. J'ai longtemps étudié une foule de villages, mon objet d'étude est désormais Warfang depuis peu. Au final, c'est un peu… Comme étudier des lunettes que nous aurions. Nous les portons si souvent devant nos yeux, que nous oublions qu'elles existent, et que notre vision n'est pas exempte de filtres. Tout cela nous semble naturel, et pourtant rien n'est moins construit de nos propres pattes. Cela consistance donc à évaluer les motivations, les valeurs, les normes de ces sociétés, qu'elles soient villages, villes, pays ou petit clan. J'ai également un penchant pour la science de l'information. Branche philosophique de mon crue qui consiste à étudier les moyens de production, transmission, protection de l'information au sein des structures draconiques, et les moyens d'obtenir la meilleur utilisation possible de l'ensemble des ressources disponibles, même immatérielles, tel que le savoir. » Le philosophe eu un petit rire nerveux en posant une patte supérieure sur sa nuque. « Hum. J’espère ne point vous ennuyer avec tout cela. Personne ne se pose se genre de questions. La plupart des nobles ou bourgeois me prennent pour un illuminé, tandis que les classes populaires ne montrent aucun intérêt pour mes travaux, chose ceci dit normale. »


-
-
« Le progrès d'un monde paisible ne viendra pas des esprits qui en sont les fautifs. Ne demandez pas aux despotes la paix, mais cherchez parmi les humbles et les petits ceux qui font avancer concrètement l'innovation et le progrès social, politique, et technologique. Au pire construisez une administration parallèle, construisez sans les officiels, et quand on appellera cela révolution, il sera déja trop tard. » - Sirrush, autodidacte en sciences de l'esprit, spécialisé dans les sciences sociales, et la logistique matérielle et immatérielle

Corps en entier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Demyx-Sirrush RP Ouvert] ( Inactif depuis plus de 2 mois )   Jeu 27 Aoû - 22:15

Hum vu comme le disait le dragon noir,il était en effet logique que le capitaine des gardes n'ai pas était très content en repartant pour sans doutes revenir a ses occupations. Après Sirrush avait tord de croire que le marais ou le dragon mauve avait vécu était un endroit inhospitalier même si le nom du marais n'arrangerait pas vraiment la réputation des marais en règle général.Pour le reste,il semblait que Demyx n'était pas le seul a ne pas savoir dire correctement le de nom de famille de Sirrush sans se tromper.bref il était content que Sirrush lui propose de se tutoyer entre eux car le dragon mauve n’était jamais habituer a vouvoyer bien longtemps sur la durée mais fasse a une personne ayant autant de politesse,il n'avait pas voulu se montrer impoli dés le départ.
"Ca sera le cas aussi pour moi,d'habitude je ne suis pas un adepte du vouvoiement mais dans le cas actuel,je ne voulait pas paraître impoli,certains n'aiment pas toujours qu'on les tutoient"
Niveau logement,on ne pouvait pas dire que Demyx était du genre difficile,même un creux dans un murs de la ville lui suffirait une fois un peu embelli avec le strict minimum,il avait après tout bien vécu avec sa mère dans une maison qui était dans un sens une sorte de lanterne géante dans ce marais habité par ces étranges lucioles semi humanoïdes,autrement dit Demyx n'en avait rien a faire du luxe et ne saurait sans doute pas quoi en faire si il en avait l'occasion.
"Quand on a vécu dans une maison qui était ni plus ni moins une lanterne géante aménagé,on est pas trop difficile au niveau du lieu de vie alors tant que j'ai un toit sur la tête et de quoi dormir,j'en demande pas plus et je prend ce qu'on pourra me proposer"
En tout cas le dragon noir avait vite compris que les gens étaient devenu vite curieux face a Demyx et il était probable en effet que beaucoup de rumeurs avaient peut être déjà circuler comme peut être un frère jumeau du héro de Warfang,chose que Demyx considérerait comme un honneur si cela pouvait être le cas mais hélas impossible a vérifier.
"A vrai dire si j'ai acheté cette cape et ce capuchon,c'est qu'au bout d'un moment c'est un peu pesant d'avoir le regard de tout le monde quand ils voient ma ressemblance avec Spyro,je ne pense pourtant pas lui arriver a la cheville en comparaison de tout ce qu'il a eu l'air d'avoir fait dans sa vie même si je ne sais de lui que ce qu'il a fait dans les mondes oubliées.J'avoue ne pas toujours comprendre pourquoi les gens me regardent comme si j'était un dragon qui ne serait pas censé être devant eux.Pour ce qui concerne ma mère,peut être qu'elle était connu dans le royaume du dragon vu qu'elle habitait ici avant,elle s'appelle Maléfique"
Qui sait,peut être que les habitants du royaume du dragon la connaissaient un peu ou dut moins assez pour que Demyx puisse avoir peut être des réponses sur sa propre histoire.En revanche le philosophe ne sembla pas vraiment étonner ou mécontent de savoir que Demyx ne savait pas en quoi consister le travail de Sirrush.Bref en clair ce dragon semblait ne pas appartenir aux genres de dragons batailleurs ou des bourgeois qui ne s'occupent que de leurs petites personnes,il était plus un dragon qui avait l'air de privilégier la sagesse pour ce que le jeune dragon pouvait comprendre.
"En clair,vous essayez de voir le monde d'une façon que les autres ne voient pas ou ne veulent pas essayer de voir?J'admet que ce n'est pas très clair pour moi non plus mais je me dit que c'est bien qu'il y ai des gens comme vous qui réfléchissent sur les choses mais j'imagine que lorsqu'on vie dans un milieu ou il y a beaucoup de dragons qui pensent surtout a se battre,ce n'est pas facile de se faire comprendre.En tout cas pour le savoir,ma mère vous adorerez car elle dit toujours que le savoir est souvent bien plus important que les actes guerriers et que celui qui a dut savoir ira toujours loin si toutefois il décide d'ouvrir les yeux"
Revenir en haut Aller en bas
Sirrush

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation : Coincé dans ma tête depuis 1994

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Demyx-Sirrush RP Ouvert] ( Inactif depuis plus de 2 mois )   Jeu 27 Aoû - 23:32


Sirrush, irrémédiablement, ressentait la foule. Suite à l'arrêt de sa discussion avec le garde, la foule proche était redevenue à l'image de l'ensemble. Son « goût » s'était de nouveau uniformisé, les troubles ayant cessés. Une ambiance plus agréable pour Sirrush, qui appréciait doucement ce contact émotionnel, tel une odeur charriée par l'océan. Une odeur pas foncièrement agréable ou désagréable, mais qui portait en elle l'identité même de Warfang à cette heure-ci, et ce lieu-ci. Les passants n'étaient pas les mêmes, ni dans les mêmes états selon les moments et les quartiers. Un adepte tu tutoiement ? Pas très en accord avec une classe d'élite. Son éducation dans les marais, loin de sa classe sociale natale, avait du joué en bonne partie.

« Je comprends bien, pour le tutoiement. Personnellement, je ne porte pas une attention particulière aux conventions sociales. Et j'essaye de m'adapter au mieux. Mais ironiquement, pour quelqu'un qui observe ses semblables, j'ai toujours eu du mal à… Bien intégrer tout les codes nécessaires. Je suppose qu'une décennie de solitude, et une autre de voyage et donc d'observations multiples, ne m'ont pas aidé à me fixer un code social bien définit. »

« Quand on a vécu dans une maison qui était ni plus ni moins une lanterne géante aménagé,on est pas trop difficile au niveau du lieu de vie alors tant que j'ai un toit sur la tête et de quoi dormir,j'en demande pas plus et je prend ce qu'on pourra me proposer. »

« Oh. Tu as un passif décidément bien intrigant, que je classerait volontiers parmi les moins conventionnels. » Dit Sirrush en souriant. Puis il reprit son sérieux. « Ici, bien des choses s'achètent et se vendent. La taille de ta bourse, ou de tes revenus, conditionne cela. Résidences de toutes tailles et de qualités douteuses à luxueuses, de même pour les auberges. Mais au besoin, je ne refuse pas de fournir l'hospitalité nécessaire. »

« A vrai dire si j'ai acheté cette cape et ce capuchon,c'est qu'au bout d'un moment c'est un peu pesant d'avoir le regard de tout le monde quand ils voient ma ressemblance avec Spyro,je ne pense pourtant pas lui arriver a la cheville en comparaison de tout ce qu'il a eu l'air d'avoir fit dans sa vie même si je ne sais de lui que ce qu'il a fait dans les mondes oubliées.J'avoue ne pas toujours comprendre pourquoi les gens me regardent comme si j'étais un dragon qui ne serait pas censé être devant eux.Pour ce qui concerne ma mère,peut être qu'elle était connu dans le royaume du dragon vu qu'elle habitait ici avant,elle s'appelle Maléfique. »

« Je comprends. Dans une condition physique telle que la mienne, ce n'est pas une cape qui m'aurait été utile. » Affirma-t-il avant de rire. « On s'habitue vite aux regards, et les habitants finirons par vous oublier. C'est tout juste s'ils remarquent ma présence, à force de me voir aux mêmes endroits aux mêmes heures, à chaque soleil passant. Mais je te conseil de ne pas trop de fier aux rumeurs. Elles occultent souvent des faits, et en grossissent certains autres. Spyro a certes l’exception d'être violet, et a accomplit de grands faits, pas forcément seul, il n'en reste pas moins moins un dragon avec des défauts, a fait des erreurs. Comme tout le monde. » Le dragon haussa les épaules. « Va savoir. Spyro est un dragon de terrain, qui parcours les rues. Mais il est vrai qu'il est seul, alors que les habitants sont des milliers. L'apercevoir deviens donc plus rare. Enfin bref. La tache est ardue. Vous avez vécu ici il y a des années. A ma connaissance, la ville ne dispose d'aucun système de recensement… Il faudra user de réseaux. Quelle était son métier, ou quel genre de dragons fréquent-elle, ou où vous habitiez, enfin, si tu le sais ? Drôle de nom, au demeurant. Enfin. Pardon, je ne devrais pas dire ça, c'est impoli. » Fit-il d'un air gêné en détournant la tête.

« En clair,vous essayez de voir le monde d'une façon que les autres ne voient pas ou ne veulent pas essayer de voir?J’admets que ce n'est pas très clair pour moi non plus mais je me dit que c'est bien qu'il y ai des gens comme vous qui réfléchissent sur les choses mais j'imagine que lorsqu'on vie dans un milieu ou il y a beaucoup de dragons qui pensent surtout a se battre,ce n'est pas facile de se faire comprendre.En tout cas pour le savoir,ma mère vous adorerez car elle dit toujours que le savoir est souvent bien plus important que les actes guerriers et que celui qui a dut savoir ira toujours loin si toutefois il décide d'ouvrir les yeux. »

« Hé ! C'est une définition intéressante. Je dois bien avouer que c'est la première fois que je m'essaye à l'exercice d'expliquer mes travaux, aussi dois-je manquer de clarté… Mais pour résumer, hmmm… Je me demande quels groupes constituent une société. Et comment ils interagissent entre eux. Ici, les marchands achètes et revendent, les nobles commandent et fournissent des services, et les autres fournissent divers travaux artisanaux. Chacun ont un rôle précis, qui découlent d'une histoire propre à la cité. Cela est déjà plus concret comme exemple, oui. Mais je serais ravi de répondre à toute questions. Mais, les nobles ne sont pas des rustres qui se battent. Être stratège ou notable, est tout un art. Mais les époques ne se posent pas les mêmes questions. Mais le savoir n'est pas toujours synonyme de réussite, ou d'action. Ce n'en est que la potentialité, et l'important en est bien plus l'art de faire des stratégies, des interactions, les plus harmonieuses et efficientes possibles. J'aurais toutefois sûrement apprécier m'entretenir avec ta mère, en effet. Est-elle… Enfin, je veux dire… A notre époque violente, de nombreux dragons ont perdus leurs parents. » Termina-t-il d'un air sombre.


-
-
« Le progrès d'un monde paisible ne viendra pas des esprits qui en sont les fautifs. Ne demandez pas aux despotes la paix, mais cherchez parmi les humbles et les petits ceux qui font avancer concrètement l'innovation et le progrès social, politique, et technologique. Au pire construisez une administration parallèle, construisez sans les officiels, et quand on appellera cela révolution, il sera déja trop tard. » - Sirrush, autodidacte en sciences de l'esprit, spécialisé dans les sciences sociales, et la logistique matérielle et immatérielle

Corps en entier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Demyx-Sirrush RP Ouvert] ( Inactif depuis plus de 2 mois )   Ven 28 Aoû - 2:07

Bon au moins Sirrush avait beau être quelqu'un de poli,il n'avait visiblement pas l'air d'être le genre de dragon qui aime que les autres lui fassent des courbettes en permanence pour attirer ses faveurs,c'était d'ailleurs pour ca que Demyx n'avait pas tarder a l’apprécier.Bref le dragon noir avait apparemment des difficultés a s’intégrer dans la société ce qui était assez ironique pour quelqu'un qui les étudient mais après tout c'est parfois en croyant tout savoir qu'au final on se rend compte qu'on a encore beaucoup a apprendre.
"Bah peut être que la pratique est plus compliqué que la théorie même si ce que vous avez dut déjà apprendre est sans doute déjà pas mal"
Outre le fait qu'il avait conscience que son ancienne maison dans le marais n'était pas ce qu'il y avait de plus conventionnel,il avait en effet remarquer que l'argent était quelque chose de très important a Warfang et sans doute d'ailleurs,peut être plus important que le savoir pour certain bien qu'il y avait quand même des choses que l'or ne peut pas apporter comme des amis par exemple ou des vrais en tout cas et pas juste des fourbes qui s'intéressent aux richesses des autres.
"Plus j'arpente Warfang et plus je me rend compte qu'il s'agit d'un univers bien différent du marais ou j'ai grandit,la bas la naissance ou la richesse n'étaient pas important,c'était nos actes qui avaient le plus d'importance même si la personne était sorti du caniveau a l'origine.J'admet qu'il y a sans doute mieux comme endroit ou vivre mais dans ce marais,on est apprécié par nos actes,pas par ce qu'on peut posséder comme biens"
Pour le reste,Demyx espérait aussi que les gens finiraient par s'habituer a lui car il n'avait pas non plus envie de porter une cape toute sa vie mais étant donner le physique de Sirrush et le fait que les gens ne semblaient pas ou dut moins plus intriguer par son apparence,il y avait sans doute du vrai dans les paroles du dragon noir.
"Pour être honnête,au départ c'est ton apparence qui m'a interpeller.Je n'avait pas peur mais j'admet que j'était curieux car je n'avait jamais vu de dragon comme toi avant et par ailleurs....je voit pas pourquoi j'aurait eu peur car tu n'a rien fait pour me donner une raison d'être craintif.En fait j'ai tendance a penser que la peur des autres,alimenté souvent par les rumeurs...bah au final ceux qui en sont les victimes deviennent parfois exactement ce que les autres pensent d'eux même si c'est a tord"
Il penser un peu a cette Cynder donc il avait la première fois entendu parler par Spyro lui même qui avait apparemment était accusé a tord d'un crime donc rien n'avait put prouvé qu'elle en était responsable et au final elle semblait être devenu précisément ce que les autres pensaient d'elle avant qu'elle ne change.Concernant les informations que Sirrush essayait d'avoir sur sa mère,Demyx devait bien avouer qu'il ne savait pas quel genre de personne sa mère avait l'habitude de fréquenter quand elle était a Warfang mais il avait put voir quelques livres sur la magie qui auraient sans doute fait hurler certains mages de Warfang ou d'ailleurs.
"Eh bien elle n'a pas voulu me parler de sa vie qu'elle avait ici mais j'ai vu qu'elle avait pas mal de connaissance en magie,autant la blanche que la noir.J'imagine donc qu'ici elle devait être une mage ou une sorcière pour ce qui concerne les sorts noirs.Je lui ai bien demander de m'apprendre mais elle a pas voulu en me disant qu'avec la magie,il y a toujours un prix a payer"
C'était d'ailleurs sans doute vrai et c'était peut être pour ca qu'il n'y avait pas grand monde qui utilisent la magie au quotidien comparer aux maîtrises des éléments habituels,justement parce-que le prix est parfois justement trop cher a payer par rapport aux résultats finaux.Si les explications de Sirrush n'était pas toujours très clairs,le dragon mauve en comprenait déjà un peu plus qu'au tout début même si il lui faudrait sans doute des années avant d'avoir la même sagesse que le dragon noir a la différence prêt que lui même était plus du genre a apprendre sur le terrain plutôt que de regarder les autres dans l'ombre pour essayer de les comprendre.
"Bah peut être que c'est aussi le fait que pour une fois quelqu'un essaye de comprendre votre rôle,j'admet d'ailleurs ne pas encore connaitre le mien même si je me doute que ce n'est pas le genre de chose que l'on sait dés le départ.Concernant l’époque violente donc tu parle,j'ai effectivement compris qu'il y avait eu une guerre et qu'il y en a encore une en ce moment même si je n'en sais pas plus,j'ai cependant déjà croisé des très jeunes dragons dans les rues qui avaient l'air de n'avoir plus personne.Je ne sais moi même pas grand chose de mon père a part que c'était un guerrier qui s'est battu pour les autres,ma mère en revanche est rester dans les mondes oubliées donc elle est encore vivante donc si tu veux un jour la voir,je pourrait t’amener a elle sans problème"
Revenir en haut Aller en bas
Sirrush

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation : Coincé dans ma tête depuis 1994

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Demyx-Sirrush RP Ouvert] ( Inactif depuis plus de 2 mois )   Ven 28 Aoû - 23:47


Sirrush secoua la tête.
« Hm. La théorie et la pratique ne sont qu'une seule et même chose. Toute séparation est vaine. Mais il est différent d'observer, interroger, comprendre une population… Et agir semblablement à elle. Je maîtrise mieux en revanche l'art d'organiser harmonieusement les groupes et leurs interactions. Le moindre écart à l'ordre et la paix m'est insupportable, aussi ai-je un bon angle de vue pour proposer des solutions. Mais à des problèmes que les gens, trop souvent, acceptent ou réfutent. Des organisations qu'ils ne veulent changer, des visions d'avenir qu'ils ne veulent voir. »

Avec une moue légèrement réprobatrice, il dit :
« Oh. Je comprends. Mais ne juge pas trop vite. Si auprès des bourgeois et riche marchands, la bourse peut compter, auprès des élites politiques l'éducation et les bonnes mœurs y sont plus appréciés. Mais ni l'un ni l'autre ne sont mauvais. J'ai pu, dans les deux classes, et aussi bien chez les artisans, en approcher un certains nombre afin de me livrer à diverses auditions pour satisfaire mes travaux, et ma curiosité. Il suffit de savoir présenter les choses, adapter sa posture et son langage. Ne pas faire fuir l'humble, se faire respecter auprès du noble, ou ne pas faire perdre son temps au marchand. »

Sirrush eu un petit rire aux dires de son interlocuteur sur son physique, et leva une de ses pattes supérieures à hauteur de ses yeux violets, pour l'observer. Comme s'il redécouvrait ses propres écailles, faisant lentement tourner sa patte, scrutant la silhouette de membre rester noire, tandis que, par la finesse des écailles à cet endroit, le plein remplissant les contours laissait voir de prêt son épiderme blanchâtre, voir mêmes quelques traits bleutés. Il rabaissa brusquement sa patte pour se recentrer, et répondit à Demyx.
« Je ne sais moi même pas trop d'où me vienne mes caractéristiques. Visiblement singulières, selon mon expérience. Ma maigre stature inspire rarement la peur, mais plus souvent la surprise, la méfiance, voir, le dégoût. La peur viens de l'inconnu le plus souvent, mais tu n'a pas tord. Le cas de Cynder est un cas d'école. Je ne suis pas certain que ses sujets soient plus tolérants envers les dragons colorés, en général, que ne le sont certains de Warfang envers les noirs. Mais toutes ces considérations visuelles me feraient bien rire, si ça n'était pas un drame social et politique. Toutefois, je ne sais à l'heure actuelle que très peu de choses sur ce royaume qui se fait appeler empire. » Dit-il en se grattant la tête, un peu perdu dans ses pensées.

Il regarda le jeune dragon et afficha un air dépité, ses traits se liquéfiants.
« A ma connaissance, énormément de dragons ici utilisent la magie. Une magie élémentaire, souvent, mais pas seulement, je crois. Après, je ne cache pas que je suis plutôt ignare en la matière. Je ne sais pas ce qu'es fondamentalement la magie non élémentaire, et je ne maîtrise aucun type de magie. J'ignore s'il existe toutefois des cercles fermés concentrés sur certains types de magie, ou encore de telles académies. En revanche, je n'ignore pas que la nécromancie est bien mal vu par ici. Cela se rapproche peut-être d'une forme de magie que maîtrisé ta mère, mais me semble-t-il que seul les membres de certains clans ennemis de Warfang maîtrisent cela. »

A ces mots, Sirrush eu un sourire discret.
« C'est vrai, et j'en suis flatté. Mais il suffit de se connaître. Quelles sont tes capacités, tes facilités, tes passions ? Oh. Je vois. Quoique cela n'ai pas de rapport avec la guerre, j'ai perdu mes parents dans des circonstances, brutales, et bien obscures. La guerre je ne sais pas, mais les combats et les pillages sont fréquents. Mais quelque chose de plus… Puissant à déloger le peuple de Cynder. Personne n'en sait rien et les rumeurs vont bon train, tandis que la reine garde toujours rancœur envers Warfang, et que les disciples de Malefort rodent. La paix n'a jamais été de ce monde. Mais je rencontrerais avec plaisir ta mère, un jour pourquoi pas.

Mais… Nous parlons, nous parlons. Je suis à l'aise ici, assis au milieu de la foule. Mais l'es tu ? Souhaite-tu que nous avancions quelque part, ou une proposition de destination, d'objectif, vers lequel cheminer ? »


-
-
« Le progrès d'un monde paisible ne viendra pas des esprits qui en sont les fautifs. Ne demandez pas aux despotes la paix, mais cherchez parmi les humbles et les petits ceux qui font avancer concrètement l'innovation et le progrès social, politique, et technologique. Au pire construisez une administration parallèle, construisez sans les officiels, et quand on appellera cela révolution, il sera déja trop tard. » - Sirrush, autodidacte en sciences de l'esprit, spécialisé dans les sciences sociales, et la logistique matérielle et immatérielle

Corps en entier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Demyx-Sirrush RP Ouvert] ( Inactif depuis plus de 2 mois )   Dim 30 Aoû - 11:46

Si Demyx avait toujours crut que la théorie et la pratique sont deux choses différentes,Sirrush semblait croire le contraire bien qu'il semblait dire qu'il y avait des différences selon la façon donc un dragon agit.Si le dragon mauve ne comprenait pas tout vu qu'il avait eu une façon de voir les choses assez simplement comparer au  dragon noir qui lui en revanche avait développé sa vision,il y avait au moins certains points sur lequel Demyx pouvait mettre une définition pour tenter de caractériser Sirrush.
"C'est peut être encore plus compliquer que ca mais dans un sens tu est un peu un stratège et un négociateur c'est ca?Cela m'y fait penser un peu"
En revanche si comme certaines choses Demyx voyait les choses assez simplement par son manque d’expérience comme a propos de la société de Warfang et surement celle d'ailleurs,le dragon noir ne tarda pas a lui faire comprendre a sa façon que Demyx était encore très loin de la vérité et qu'il avait encore beaucoup a apprendre si il voulait un jour devenir quelqu'un de sage et qu'il puisse être apte a régler des problèmes que beaucoup pensent impossible a résoudre si ce n'est par la force.

"Je n'avait jamais vu les choses ainsi,je me rend juste compte que j'ai encore beaucoup a apprendre"
En effet lui même avait tendance a agir d'une façon d'agir selon la tête du client si on peut dire comme avec ce boucher qui avait voulu trancher la patte d'un dragonnet pour une tentative désespéré de vol d'un morceau de viande,le dragon mauve ce jour la avait agit un peu trop rapidement sans vraiment chercher une solution diplomatique pour régler le soucis.Bref Sirrush ne tarda pas a parler de son physique qui pour les autres ne faisait pas naître de la peur mais d'autres sentiments pas forcement mieux non plus.Bon c'est vrai que Demyx aussi avait était surpris et qu'il avait crut qu'il s'agissait d'un dragon malade au premier regard mais il avait quand même voulu voir au delà du physique pour savoir si il en valait la peine et c'était plus que le cas.Comme pour tout le reste,Sirrush semblait avoir lui aussi son avis personnel sur cette Cynder bien qu'il semblait aussi partager l'avis de Demyx.
"J'admet qu'au début vu de loin,j'ai crut au début que tu était peut être malade mais après réflexion,je me suis rapidement dit que jetait mal placer pour juger juste au physique et je ne regrette pas d'avoir fait le premier pas.Pour cette Cynder et son clan,je pense aussi qu'il est probable qu'ils ne soient pas plus tolérants que ceux qui les on rejetés mais a vrai dire je pense pouvoir les comprendre un peu car si ils partent du principe que tout le monde les détestent,ils n'on pas de raison de se montrer tolérants.J'admet que j'aimerait bien rencontrer cette Cynder"
D'un autre coté il serait sans doute limite suicidaire pour lui d'aller rendre visite a cette dragonne en arrivant devant elle comme un intrus et surtout vu son physique que la dragonne pourrait prendre a a tord pour celle de Spyro et qui de toute évidence n'était pas très apprécié par cette dragonne donc il ignorer encore beaucoup de choses.

Concernant le sujet de la magie,il était difficile d'ignorer le regard dépité de Sirrush comme ci Demyx avait dit quelque chose qu'il ne fallait pas.Il y avait effectivement la magie élémentaire que surement a peu prés tout les dragons avaient tous au moins leurs spécialités bien qu'il y avait quand même des dragons comme Sirrush qui en était visiblement dépourvu ou ne savait tout simplement pas s'en servir.Non en fait Demyx avait compris que sa mère avait essayait d'étudier des formes de magies que personne ne pourrait utiliser de façon naturel ou trop puissantes pour être utiliser légalement,une raison qui avait sans doute donner une mauvaise image d'elle aux gens qu'elle avait côtoyé mais le dragon mauve était sur que même si les travaux de sa mère avaient put être mal vu,elle avait sans doute fait ses recherches avec des bonnes intentions.
"Je croit qu'elle s'intéressait a des formes de magies que les gens ne peuvent pas utiliser de façon naturel mais je ne l'ai jamais vu réanimé des morts en tout cas.Il me semble qu'elle s'intéresser aussi aux fait que certains dragons comme les violets qui on plusieurs éléments alors que d'autres n'en n'on souvent qu'un seul,je croit qu'elle voulait permettre a ceux la d'en faire autant. Après quoi qu'elle ai fait de bien ou de mal,je suis sur qu'elle l'a fait avec des bonnes intentions"
Par la suite,Sirrush lui posa rapidement une question a laquelle Demyx ne savait pas vraiment répondre car si il voyait parfois les qualités,capacités ou facilités des autres,il avait ironiquement en revanche beaucoup de mal a savoir quel sont les siennes.
"Je ne sais pas vraiment,j'ai juste envie d'aider les autres quand je peut et surtout si je pense qu'il faut que je le fasse ou pas.Je ne suis pas doué pour savoir en quoi je suis différent des autres mis a part au niveau de ma couleur"
Pour le reste,il appris vite que Sirrush était un orphelin même si il ne savait pas si il avait perdu ses parents quand il était petit ou plus tard,une question d'ailleurs qu'il n'oserait sans doute pas poser dans l’immédiat pour ne pas risquer de faire remonter des mauvais souvenirs a celui qu'il considérait déjà comme un ami.Concernant cette menace qui avait même réussi a déloger Cynder et son clan,il fallait croire que tout le monde en avait peur même si apparemment personne n'avaient de réels informations a part des rumeurs a fournir a son sujet.
"On dirait que l'inconnu fait vraiment peur aux gens si on ne sait de cette menace uniquement des rumeurs mais j'imagine que si cette chose ou cette personne a sut déloger tout un clan,c'est que cette menace ne doit pas être négligé.Concernant ce Malefor,j'admet ne rien savoir de lui ou de la guerre qu'il a entretenu"
Le dragon noir posa cependant a nouveau une question intéressante car si la discussion était des plus intéressantes,il n'en était pas moins qu'a l'heure actuel ils étaient toujours dans la rue plus ou moins au milieu de la foule.
"A vrai dire je connait encore très mal la ville mais peut être y a t'il un endroit tranquille ou on pourrait continuer a parler.Il n'y a pas des auberges sympas dans le coin ou même ta demeure?"
Revenir en haut Aller en bas
Sirrush

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation : Coincé dans ma tête depuis 1994

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Demyx-Sirrush RP Ouvert] ( Inactif depuis plus de 2 mois )   Dim 30 Aoû - 19:41


Le museau de Sirrush s'illumina. Ce jeune dragon manquait peut-être d’expérience, mais il était vif d'esprit. Une qualité appréciable.
« J'aime bien ton angle de vue ! Je n'avais pas pensé à cela. Pas tellement négociateur, non, mais stratège, cela peut être vu ainsi. Mais non pas un stratège militaire, qui a l'art de commander des troupes et mener des victoires. Plutôt un stratège civil, organisant les ressources et les relations, en vue d'obtenir paix, prospérité, et progrès. Quoique je t'avoue aisément que je n'ai jamais eu de tel poste. Je n'ai pas directement expérimenté cela. Peut-être cela arrivera-t-il, je l’espère. »

Sirrush hocha la tête. Si cela n'était pas sa fonction première, ce n'était pas la première fois qu'il se prêtait à être momentanément professeur d'un jeune dragon. Ce n'était pas une expérience désagréable. Pour une fois que quelqu'un écoutait un peu sa philosophie sans l'envoyer paître. Il avait plutôt pour habitude de questionner et d'écouter. Mais ainsi, il avait acquis une certaine expérience, qu'il pensait indispensable de transmettre, par l’expérience et la démonstration elle-même.
« Jamais l'apprentissage ne cesse au cours de la vie. Celle-ci est bien trop complexe pour que nous en ayons un jour fait le tour. La vrai richesse est celle de la confrontation avec la Vie. Mais avec un regard acéré, on vieillit beaucoup plus vite. » Dit-il avec une pointe de mélancolie, ou lassitude.

Le dragon laissa échappé un rire rauque.
« Malade ? Décidément, j'aime ton point de vue. C'est rare que l'on m'approche par curiosité, mais cela arrive. Quoique, pas n'importe qui. Ceux qui m'accostent ont en général déjà l'habitude de faire des connaissances dans la rue, quand d'autres en font dans des bibliothèque, thermes, ou encore des salons. Mais, en effet, les tords sont tout à fait partagés. Il faudrait sortir de ce cercle vicieux. Une tache bien ardue quand je remarque la bêtise qui m'entoure. Non celle des dragons, mais plus, de leurs actions. Pour le reste, tout est question d’éducation, d'environnement, d'habitudes. Il ne me déplairait sans doute pas non plus de discutailler quelque peut avec elle, ou tout du moins d'observer sa cité. Mais je doute concernant ma première hypothèse, qu'elle reçoive ainsi des inconnus. Spyro, est plus abordable en comparaison, à patrouiller souvent dans les rues avec les gardes. »

Le bipède écouta attentivement, le regard concentré, en caressant du bout des doigts ses écailles. En répondant, il réfléchit en se tapotant le museau.
« Hmmm… Je n'ai jamais entendu parler de cela. Mais peut être quelques cercles fermés existent-ils. Je ne pense pas pouvoir t'être très utile, mais si jamais je trouve une piste, je te préviendrais, dans la mesure du possible. Mais, heu… Le plus simple serait de demander à ta mère, lorsque tu la reverra… Enfin, je crois ? Je pensais que tu cherchais ta mère, mais si elle est chez toi… Que cherche tu donc ? » Demanda-t-il en levant les arcades.

Aider les autres… De la bonne volonté, ça ne fait pas tout, mais c'est déjà considérable. Sirrush aurait besoin d'être secondé, pour ses premières expérimentations sociales grandeur nature. Peut-être pourrait-il y faire participer son potentiel ami. Cela restait à voir. Il avait déjà rencontré un jeune dragon des rues, de famille noble, qui pourrait faire office de double-contact. Mais il semblait plus désireux de s'investir dans la garde de Warfang. Sirrush interrogea son compagnon, en triturant sa crinière blanche qui serpentant de sa tête au bout de sa queue.
« Th. C'est déjà pas mal. Es-tu doué pour hmm… Créer des liens, te socialiser ? Négocier ? Divertir ? Ou tout autre compétence sociale, voir artistique, peu importe laquelle. »

« Exactement, et ce qui m'inquiète le plus, c'est que l'élite de cette ville… Ne semble pas s'en soucier. Tout du moins, aucunes mesures visible n'a été prise. J’espère qu'ils enquêtent en ce moment même pour déterminer s'il le danger est réel, les mesures à prendre, et qu'ils rassurerons la population… Malefor quant à lui, est le dragon violet précédant Spyro. Il doit donc avoir environ 520 ans à quelques années prêt. Il me semble, si ma mémoire est bonne, qu'il a déjà essayé de prendre Warfang par la force. Et qu'il avait corrompue Cynder, dans son plus jeune âge. Spyro l'a vaincu et sauvé Cynder. Désormais il est mort, de ce que j'ai entendu, mais il resterait peut-être quelques un de ses sbires. J'ai bien quelques rumeurs sur ces idées, qui seraient un règne absolu et violent, ce qui serait peu étonnant. »

« Hmmm… Je n'habite pas en ville, mais en forêt, à coté. Si cela est ton choix il ne me dérangera pas. Ou, pourquoi pas une auberge, quoique je ne les connais pas spécialement. Mais que dit-tu des bains publics ? Je t'offre l'entrée. Enfin, si tu apprécie l'eau à 15°… D'autres températures me seraient désagréables. Ma propre température en dépend. A toi de voir. »


-
-
« Le progrès d'un monde paisible ne viendra pas des esprits qui en sont les fautifs. Ne demandez pas aux despotes la paix, mais cherchez parmi les humbles et les petits ceux qui font avancer concrètement l'innovation et le progrès social, politique, et technologique. Au pire construisez une administration parallèle, construisez sans les officiels, et quand on appellera cela révolution, il sera déja trop tard. » - Sirrush, autodidacte en sciences de l'esprit, spécialisé dans les sciences sociales, et la logistique matérielle et immatérielle

Corps en entier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Demyx-Sirrush RP Ouvert] ( Inactif depuis plus de 2 mois )   Lun 31 Aoû - 23:00

Ainsi avec ses connaissances et son expérience,Sirrush n'avait même pas put être enrôlé dans un travail de négociateur civil?C’était pourtant quelque chose que Demyx aurait encouragé vu les guerres qui semblent se succéder dés qu'il y en a une qui se termine,il était peut être temps maintenant de faire passer la diplomatie avant les combats mais bon si il était possible de voir le monde d'un façon différente,il était beaucoup plus dur de le changer.
"Vu que les guerres semblent se succéder quand l'une vient a peine de se finir,ca ne serait pas une mauvais chose je pense que tu puisse un jour faire partager ton expérience aux autres comme tu le fait avec moi.L'avantage que j'ai peut être,c'est que je n'ai pas de préjugés particuliers qu'on aurait put me mettre dans la tête"
Le dragon noir confirma rapidement que l'on ne cesse jamais d'apprendre et c'était aussi ce que Maléfique lui disait souvent mais étrangement Sirrush semblait un peu mélancolique quand il disait qu'a in certain niveau,on vieillit plus vite même si ce n'était surement que dans la tête et pas physique.Voulant remonter le moral de son ami,le jeune dragon ne put s’empêcher de vouloir plaisanter un peu comme a chaque fois que quelqu'un n'avait pas le moral.
"Bah si ca peut te rassurer,tu en affiche pas trop niveau kilométrage"
En tout cas il était content de savoir que Sirrush aimait bien son point de vue,c'était d'autant plus rare que Demyx s'entende aussi bien avec quelqu'un de plus âgé que lui ou dut moins avec qui il était sur la même longueur d'onde.En revanche a propose de cette Cynder,Demyx était a vrai dire plus persuadé que des étrangers auraient plus de chance de l'approcher plutôt que des visages connus et en plus faisant partie d'un clan qui l'aura rejeté,Spyro ne faisant sans doute pas exception a la règle.
"Si elle a était banni par Warfang et donc par la garde,je doute que Spyro aurait plus de chances que des inconnus de l'approcher,ca serait peut être même le contraire mais bon si jamais j'ai l'occasion de la rencontrer,ca sera une occasion de vérifier la théorie"
Concernant le sujet sur la magie,il semblait clair que ce ne serait pas Sirrush qui pourrait lui donner beaucoup d'informations dans l'immédiat et sa propre mère n'avait pas l'air de vouloir lui en apprendre d’avantage pour l'instant et puis tout compte fait il n'était pas presser d'avoir des réponses a ce sujet,il serait déjà content de maîtriser un peu mieux son élément particulier avec le feu vert qu'il savait faire apparaître.
"Si ma mère n'a pas voulu m'en apprendre plus sur la magie,j'imagine qu'elle a ses raisons et je les respectent.En revanche il faudrait que je trouve quelqu'un qui pourrait m'aider a maîtriser mon élément du feu,disons que j'ai déjà deux lits et trois armoires dans mon journal de victimes innocentes"
Heureusement il n'avait jamais blesser qui que ce soit avec ses pouvoirs mais si cela devait arriver,il était clair qu'il aurait dut mal a se le pardonner vu qu'il avait quand même envie de protéger ses amis et pas de leur faire dut mal même involontairement.
"Eh bien j'avoue être souvent un peu timide avec ceux que je connait pas mais oui j'aimerait bien créer des liens avec les autres mais aussi aider ceux qui sont dans le besoin si cela me parait juste de le faire.Quand je suis venu ici,au début je voulait rencontrer Spyro vu qu'on m'en parlait souvent et aussi avoir des informations sur le passé de ma famille a Warfang mais je pense au final que je veux sans doute comme tout le monde...chercher un avenir,trouver ma place"
Pour ce que Sirrush lui disait a propos de cette menace qui semblait faire tellement peur a ceux qui en colportaient les rumeurs,il était en effet grave que l’élite de la ville ne fasse rien pour remédier au problème a moins bien sur qu'ils attendaient juste que Spyro ne règle le problème de cette nouvelle menace comme il avait régler le problème de ce Malefor bien qu'au final il avait encore des fidèles qui continuaient son oeuvre même maintenant qu'il était mort.Pour le reste,il devait avouer qu'il payerait cher pour savoir la raison qui avait poussé un dragon pareil a s'enfoncer aussi loin dans les ombres car pour Demyx,on n'est jamais mauvais sans raison et ce sont souvent les mauvais traitements des autres qui façonnent peu a peu une personne pour en faire un monstre.
"Peut être que l'élite de la ville attend que Spyro règle le problème comme ils on l'air de l'avoir fait quand il s'agissait de Malefor mais si c'est le cas,dans ce cas ils sont encore plus irresponsables qu'on le croient car si Spyro devait échouer,il serait trop tard pour faire une nouvelle défense. Après si ils savent a quoi ils...je veux dire on a affaire,il serait déjà bien que les gens soient au courant comme ca si l'élites de Warfang n'agit pas,au moins d'autres personnes pourront éventuellement réfléchir a une solution.l'ignorance de l'inconnu faira de toute façon bien plus peur aux gens que la vérité elle même.
Je suis quand même curieux de savoir pourquoi ce Malefor a fait tout ca....tu croit que ce qui lui ai arrivé dans le passé et ce qu'il est devenu va aussi arriver a Cynder?Elle ne le mérite pas...."
Bref contrairement a ce qu'il pensait,le dragon noir ne vivait donc pas dans Warfang et n'était de toute évidence pas un habitué non plus des auberges ou tavernes même si ce genre d'endroits étaient souvent des nids a informations et de rumeurs,le plus dur étant de faire la part des choses entre ce qui était vrai et ce qui ne l'est pas.Au lieu de cela,Sirrush proposait donc un passage aux thermes de la ville.La vérité était que Demyx ne c'était encore jamais baigné de sa vie sauf pour le coté hygiène,l'eau du marais ou il avait vécu étant souvent habité par des alligators donc autant dire qu'une baignade dans le marais des revenants n'était pas vraiment prudent comme initiative.
"Eh bien tant qu'il n'y a pas d’alligators dans les bains publics,moi ca m’intéresse en tout cas.Ca va te paraître étrange mais je ne suis quasiment jamais entrer dans de l'eau a part pour me laver.Dans le marais des revenants,ce n'était pas prudent de se baigner"
Revenir en haut Aller en bas
Sirrush

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation : Coincé dans ma tête depuis 1994

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Demyx-Sirrush RP Ouvert] ( Inactif depuis plus de 2 mois )   Mer 2 Sep - 14:25


« Héhé. Ne t'en fais pas ils ne sont pas autorisés. Effectivement, je suis un peu surpris. Mais pas tellement. Bien des dragons ne connaissent pas de grandes étendues d'eaux, et les rivières sont parfois trop dangereuses. D'autant plus que dans les marais, la baignade n'est effectivement pas conseillée. L'eau est croupie et nauséabonde si je ne m'abuse. Avant de venir ici, au mieux je ne connaissait que les lacs et les rivières. » Dit le dragon avant de se diriger prestement vers les thermes, à quelques rues de là. Habituellement, il flânait rarement, se déplaçant le plus souvent d'un point A vers un point B, ou, au mieux, semblait flâner, mais les sens en alerte, pour mieux observer ce qui l'entourait.

Sirrush se demanda s'il ferait un bon diplomate. En avait-il réellement les compétences nécessaires ? Étais-ce là sa meilleure posture ? Peu probable, en tout cas dans l'immédiat. La diplomatie requérait un grand sang froid, et une maîtrise totale des codes sociaux autant d'un camp que d'un autre. Sirrush, lui, n'en maîtrisait aucun. Et puis, un diplomate n'était qu'une voix, quand lui voulait construire un ordre dans ce chaos ambiant.
« Hr, je ne pense pas être bon diplomate, tu sais. Je ne suis pas spécialement à l'aise en société, je n'ai pas toujours de tact, et j'ignore tout de l'art de la négoce. Meilleur gestionnaire. Mais je te remercie de cette confiance, et tu as plutôt raison. Mais si je devais partager mon expérience, cela serait par l’expérience elle-même principalement, plus que longs discours scolaires. Bien que je n'ai rien contre le fait de dialoguer et argumenter. Mais la première option est plus efficace, plus… directe. »

Le jeune mâle fit alors référence à son age. Sirrush sourit et le remercia, sans toutefois que ses yeux ne perdent immédiatement leur teinte sombre.

« Oh, je voulais dire, Spyro est plus facile à approcher que Cynder elle-même, pour leurs sujets respectifs autant que des étrangers. Je pense. Mais ceci dit, Spyro est un chef de faction. Avec de bonnes raisons, je doute que Cynder refuse de lui parler. Hmm… A voir. Je ne connais pas vraiment Cynder de toute façon, donc bon. »

Sirrush ne pu s’empêcher un sourire en coin en entendant cela.
« Je ne crache même pas de feu. Mais je pense que trouver un peu d'aide à ce sujet ne devrait pas être trop dur. »

Pas de maîtrise artistique ou sociale particulière, mais de la bonne volonté. Ce n'était pas le genre de personne que Sirrush recherchait en priorité, mais peut-être lui proposerait-il de participer, en cas de besoin. L'idée d'engager un si jeune dragon le rebutait également quelque peu, d'autant plus qu'il ne connaissait pas encore Warfang.
« Hmmm… J'en prend note camarade. Qui sais ce que nous réserve l'avenir. J'ai aussi ce désir de venir en aide aux plus démunis. De manière efficace. Mais je n'ai pas encore le personnel suffisant. Je dois me constituer un réseau, des connaissances importantes. Cela se fait, petit à petit. Mais ceci dit, ta place, c'est à toi de la trouver. De l'inventer, même. Enfin, dans l'absolu, tu peux aussi déposer ta candidature pour quelques apprentissages et postes bien sur. »

« Je ne sais pas ce qu'ils font, je ne sais pas ce qu'ils savent. Encore que, j'ai entendu dire que Spyro serait partit il y a quelques jours. Peut-être prennent-ils des mesures en secret. Si nous l'ignorons nous même, comment l'ennemi lui-même pourrait-il le savoir ? Mais bon, quand même, tu as raison. Une population informée est une population préparée. Si le silence apeure, la possibilité d'une menace, couplé à la possibilité d'une défense, rend seulement anxieux. La certitude de la victoire, elle, décuple la motivation. »

Enfin, ils arrivèrent aux thermes. Sirrush se présenta à l’accueil en inclinant légèrement la tête, puis paya pour deux. Il déposa se besace auprès du réceptionniste et proposa à Demyx de faire de même pour ses affaires. Ils déambulèrent un peu avant d'arriver au bassin choisit par le dragon à sang froid. Celui-là ne déviait au plus que de quelques degrés de sa Température Moyenne Préférée (15°C). La salle était large, et vide à cette heure-ci, proche des heures de repas, ce qui enchanta le dragon. En effet, s'il était à l'aise en foule, son espace vital hypertrophié ne lui permettait pas de rester trop prêt d'un ou quelques individus seulement, et quatre mètres au moins étaient nécessaires. En sortant des rues bondés, alors qu'il parlait, il s'était donc légèrement écarté de Demyx, et par la suite ne s'était pas approché du réceptionniste. Le bassin étant peu profond pour Sirrush, il s'y allongea de tout son long en plissant les yeux de plaisir, et laissa flotter sa tête après l'avoir immergée complètement.


-
-
« Le progrès d'un monde paisible ne viendra pas des esprits qui en sont les fautifs. Ne demandez pas aux despotes la paix, mais cherchez parmi les humbles et les petits ceux qui font avancer concrètement l'innovation et le progrès social, politique, et technologique. Au pire construisez une administration parallèle, construisez sans les officiels, et quand on appellera cela révolution, il sera déja trop tard. » - Sirrush, autodidacte en sciences de l'esprit, spécialisé dans les sciences sociales, et la logistique matérielle et immatérielle

Corps en entier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Demyx-Sirrush RP Ouvert] ( Inactif depuis plus de 2 mois )   Dim 6 Sep - 19:15

Bon au moins maintenant Demyx était sur de ne pas croiser d'autres reptiles dans les thermes autre que des dragons,c'était déjà une bonne nouvelle et a vrai dire le jeune dragon avait hâte d'être arrivé sur les lieux.En tout cas si Demyx était persuadé que Sirrush fairait un bon diplomate,ce dernier ne semblait pas être du même avis mais bon d'un autre coté peut être que le jeune dragon mauve lui faisait beaucoup d’éloges sans le connaitre assez.Pour le reste il était d'accord que Spyro était facile a approcher bien que Demyx n'avait pas eu la même sensation quand ils c'étaient quitté mais c'était en grande partie car il avait eu l'impression que le violet n'était pas très heureux d'avoir un dragon lui ressemblant dans la même ville.
"Bah en même temps chef de faction ou pas,si cette Cynder lui en veut,elle sera sans doute pas facile a convaincre et ca se comprend car si tout Warfang la rejeter,ca lui fairait sans doute rien de voir cette mystérieuse menace entrain de réduire la ville et tout ce qu'il y a dedans a néant"
Ayant a nouveau confirmation que Sirrush ne serait pas celui qui pourrait l'aider a développer ses pouvoirs,il espérait quand même que trouver un mentor ne serait pas trop dur car autant des dragons ayant le même élément que lui,ca devait facilement se trouver mais en trouver un qui accepte d'apprendre a un autre,c'était peut être plus compliqué.En revanche le dragon mauve sentit qu'il avait besoin de parler de cette fameuse mission que Spyro était parti en compagnie de Drago,non pas qu'il en savait des masses a se sujet mais plutôt que son envie d'aider les autres sérieusement avait était sévèrement freiner par le dragon violet qui l'avait traité comme un simple civil.
"Spyro....j'ai voulu lui proposer justement de l'aide pour cette fameuse mission mais il m'a traité comme un civil qui ne sais pas de quoi il parle,j'ai un peu l'impression que même lui ne veut pas que les civils aient des informations clairs sur la situation.Je suis pas chef de faction et ca ne serait pas ma place mais si le peu de personnes au courant des informations devaient y laisser la vie dans des missions disons secrètes,les autres n'auront aucune possibilité de chercher une manière pour se protéger"
Comme début avec le héro de Warfang,Demyx avait vraiment l'impression que sa relation avec lui avait plutôt mal commencer mais peut être que le dragon mauve avait tord d'avoir mal prit ce qui c'était passer ce jour la,les choses seraient peut être différentes a l'avenir mais cette confrontation avait juste eu pour effet de pousser Demyx a en savoir un peu plus sur cette Cynder sans passer par l’intermédiaire d'une personne de Warfang qui pourrait lui donner une version erronée de la vérité sur ce qui c'était passer avec cette dragonne.

Bref au bout d'un moment les deux dragons étaient enfin arrivé dans les thermes même si Demyx avait vite remarquer que Sirrush ne semblait pas a l'aise quand il n'était pas dans la foule,chose que le dragon mauve avait lui en revanche des difficultés a supporter car il trouvait que c'était impossible de réfléchir avec autant de personnes autour.Laissant Sirrush s’occuper de l'entrée dans les locaux des thermes,le jeune dragon laissa ses affaires en suivant son ami pour ne pas se perdre avant de voir l'une des salles et entra prudemment dans l'eau pour au final y entrer entièrement en nageant sous l'eau avant d’émerger a nouveau.
"Ca fait bizarre de pouvoir se baigner sans risque,c'est plutôt agréable"
Revenir en haut Aller en bas
Sirrush

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation : Coincé dans ma tête depuis 1994

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Demyx-Sirrush RP Ouvert] ( Inactif depuis plus de 2 mois )   Mar 15 Sep - 10:27

[HRP : Désolé du temps de réponse...]


Sirrush s'amusait à remuer lentement sa queue dans l'eau, et ressentir les mouvements aqueux se produisant alors autour de lui, et faisant se mouvoir sa crinière au grès de l'eau, alors que les paroles de son camarade mauve le ramenèrent un peu à lui. Il l'écouta tout en appréciant les flux et reflux de l'eau autour de ses écailles, observant une de ses pattes, alors grise foncée sous l'eau, qui se déformait avec la surface de l'eau. Curieux, il tapota, puis caressa, le carrelage au sol afin d'en mieux saisir la matière et la texture. De petits carreaux, semblables à une mosaïque, quoique uniformément bleue. Les jointures étaient rappeuses, un peu désagréables au touché, mais les carreaux étaient particulièrement lisse. Il en ressortait, comme à chaque fois, une impression étrange pour le dragon des champs, et des forêts surtout, habitué aux textures plus naturelles, et souvent plus uniformes et moins géométriques. Il releva ses yeux vers Demyx, en remontant un peu sa tête hors de l'eau pour parler de manière intelligible.

« Elle peu avoir de la rancœur, certes. C'est même certain. Mais c'est dans son intérêt d'accepter une alliance. L’Empire n'a sûrement pas les moyens d'affronter une deuxième fois une armée qui l'a déjà vaincue, et si Warfang tombe… Ils n'auront aucunes chances de retrouver leur territoire premier, et tout les risques d'être anéantis. Je ne pense pas, en tout cas je n’espère pas, que Cynder soit assez peu stratège pour refuser. Jusqu'où ira cette possible alliance, et son efficacité en revanche, bien malin qui pourra le dire. »

Sirrush releva son cou, intrigué.
« Oh. Il est partit en mission ? Seul ? Je l'ignorais. Ceci dit, ne t'en fais pas, son Second, dans une hypothèse si tragique, pourrais lui succéder, et je suppose qu'il est tenu au courant des affaires d'État. » Mais il manque d’expérience, non … ? Bon au moins, je n'en ai pas eu de mauvais retours, mais le manque d'un vétéran de guerre se ferait sentir. « Je ne pense pas que Spyro soit assez inconscient pour trop risquer sa vie si tôt, alors que l'on pourrait avoir besoin de son expérience. Au demeurant, ta demande était audacieuse, et pleine de bonne volonté, mais pourquoi aurait-il accepté l'aide d'un jeune dragon inconnu, nouveau, et sans expérience, au sein d'un projet si délicat, voir confidentiel ? Le travail, des fois, c'est un peu le contraire des gâteaux. Plus on est nombreux à manger un gâteau, plus vite c'est fait. Mais le travail, s'il faut rajouter de l'aide en cours de route, il faut former cette aide, lui expliquer où en est la situation, ce qu'il manque, son rôle possible. Souvent, cela ralentis les projets, augmente le temps avant d'arriver à l'objectif final. Ici, en plus, il s'agit de sujets graves et à ne pas forcément ébruiter. S'il est nécessaire que la population soit informée et guidée, travail de communication et d'organisation que ne fait pas l'Alliance, il serait pour autant néfaste que la population connaisse les moindres détails des plans prévus. En temps de guerre, cela serait plus propice à semer la confusion et l'inquiétude, au contraire d'une population informée dans la juste mesure de ce qui l'attend, mais correctement occupée dont on en exhorte à la motivation et l'assurance, tandis que les plans de guerre eux-mêmes ne sont pas publics. »

Machinalement, en réfléchissant, Sirrush tapota le sol sous l'eau du bout de ses griffes, provoquant un petit remous devant lui. Devait-il intervenir, et proposer un savoir dont personne ne voulait ? Proposer ses services ? Mais pour qu'il ai des chances d'être accepté au sein de l'administration de la cité, par une candidature si impromptue, les décideurs eux-mêmes devaient être volontaires. Si la ville annonçait des mesures plus franches, il y réfléchirait peut être. Mais il n'avait aucun réseau, il lui faudrait convaincre habilement, démontrer son volonté et son efficacité. Cela ne serait, en tout cas, pas aisé. Mais bon, Sirrush était-il vraiment capable de mener une organisation tournée vers la défense et la guerre, quand lui-même avait voué ses réflexions à une économie de paix ? Le dragon translucide n'était ni sur d'être à la hauteur, ni d'être accepté, et finalement, autant l'hypothèse d'être refusé que accueillit le rendait particulièrement anxieux.

« Ma foi, je suis plus habitué aux rivières, ou aux lacs froids, qu'à cette eau molle qui ne bouge pas ! » Dit-il dans un léger sourire.
« Tient, une question me vint, si ce n'est pas trop indiscret bien sur. Mais quel était-ce brassard quadrillé que tu portais ? »


-
-
« Le progrès d'un monde paisible ne viendra pas des esprits qui en sont les fautifs. Ne demandez pas aux despotes la paix, mais cherchez parmi les humbles et les petits ceux qui font avancer concrètement l'innovation et le progrès social, politique, et technologique. Au pire construisez une administration parallèle, construisez sans les officiels, et quand on appellera cela révolution, il sera déja trop tard. » - Sirrush, autodidacte en sciences de l'esprit, spécialisé dans les sciences sociales, et la logistique matérielle et immatérielle

Corps en entier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Demyx-Sirrush RP Ouvert] ( Inactif depuis plus de 2 mois )   Ven 25 Sep - 12:04

(Hrp : Il n'y pas de soucis,moi aussi je met du temps,c'est ce qui arrive quand on a d'autres rp a faire en urgence ^^")

Vu comme ca,Cynder avait en effet tout intérêt a accepter de faire une alliance avec Warfang mais pourtant si sur le plan stratégique cela avait l'air bon comme raisonnement,Demyx avait un peu l'impression que Sirrush était entrain d'oublier que le coté moral pouvait avoir plus d'influence sur les décisions que les besoins stratégiques quitte a refuser une alliance qui serait idiot de refusé.
"Honnêtement,je n'y croit pas vraiment a cette alliance et même si elle devait se faire,je commence a douter que les deux clans tiennent leurs engagements sur le long terme.Même en admettant que les deux clans s’unissent contre la menace commune,rien ne dit que Cynder ne va pas décider de tenter de se venger contre Warfang ou l'inverse ou ce soit les troupes de Warfang qui décident d'un coup de l’éliminer une fois que son aide ne sera plus utile....après tout ils lui on tourné le dos une fois quand ils n'on plus eu besoin d'elle,ils peuvent donc très bien recommencer une nouvelle fois"
Il n'y avait pas a chercher plus loin,le dragon mauve n’était plus très sur de faire confiance aux habitants de Warfang et la façon donc Spyro l'avait traité n'arrangeait pas vraiment les choses.Il fallait bien reconnaître que si il était a la place de Cynder,il n'aiderait surement pas un clan qui l'aurait traité a l'unanime comme un ennemi et préférait sans doute les voir se faire mettre au bas du mur plutôt que de les aider quitte a devoir en subir le même sort. C’était peut être injuste dit comme ca mais Demyx commençait simplement a se dire que si les habitants de Warfang avaient trahis Cynder en la repoussant,le prix de la trahison serait peut être de devoir se battre seul même avec un taux de réussite proche de zéro.Bref Sirrush non plus ne savait pas que Spyro était partie en mission bien que Demyx savait qu'il avait prit la route avec un groupe de gardes a ce qu'il avait put comprendre quand il avait vu Drago.
"Je sais qu'il est parti avec un dénommé Drago et des compagnons de ce dernier. Après pour son Second,je ne sais pas de qui il s'agit,je ne sais donc pas vraiment ce que je doit en penser"
Bref Sirrush avait l'air de croire que Spyro soit inconscient au risque de perdre la vie si tôt et en effet le dragon violet n'avait eu aucune raison d'accepter l'aide d'un inconnu pour une tel mission mais a vrai dire Demyx avait aussi eu l'impression que cela avait l'air de déranger tout simplement Spyro d'avoir dans Warfang un dragon qui lui ressemble presque comme deux gouttes d'eaux,peut être craignait il que le nouveau venu lui fasse de l'ombre même si ce n'était qu'une spéculation née sous le coup de la déception.
"Je sais qu'il n'avait aucune raison de m’embarquer dans une mission aussi importante sans me connaitre mais quand je lui ai proposé une solution pour son soucis avec Cynder,il a avoué qu'il trouvait que mon idée était juste alors si jamais il a pensait vraiment ce qu'il a dit,qu'avait il a perdre en me laissant l'aider?La seul demande qu'il m'a fait,c'est d'aller me faire identifier au temple....je suis pas sur d'avoir envie de le faire"
Bon si quelqu'un d'autre lui avait dit la même chose ou même si il pouvait être sur qu'il s'agit d'un étape obligatoire,le dragon mauve aurait sans doute fait ce qu'on lui demandait sans rechigner mais vu dans quel contexte on le lui avait demander,l'idée de refuser tout bonnement d'aller ce faire identifié officiellement était limite un défi lancer au dragon violet pour voir si il serait capable de se faire a l'idée d'avoir un "double" dans la même ville ou pas,dans quel cas il devrait s'y faire qu'il le veuille ou pas sauf bien sur si le dragon mauve en venait a décider lui même de partir.Sous le coup de ses émotions,le jeune dragon activa plus ou moins son pouvoir mais au lieu bien sur de créer des flammes,des bulles avaient commencé a apparaître et ironiquement c'était plutôt agréable même si il fallait espérer que ca ne dérange pas pas les autres personnes se trouvant dans les parages.
"Bah la elle va peut être bouger un peu plus...je l'avait jamais fait avant mais c'est pas désagréable,tu trouve pas?"
En vérité ca le détendait même un peu mais la question que lui posa Sirrush fut encore plus efficace pour le faire sortir de ses idées noirs.En réalité il n'avait jamais sut vraiment ce que pouvait bien symboliser son bracelet mais avait juste eu comme réponse que ce serait a lui un jour d'en trouver une signification donc jusque la,l'objet n'était rien de plus qu'un cadeau de sa mère.
"A vrai dire c'est ma mère qui me l'a donner avant que je parte du marais donc je l'ai garder pour me souvenir d'elle mais a vrai dire au fur et mesure que je passe du temps ici,j'y voit une autre signification mais je ne sais pas si ce que j'en pense est une bonne chose"
A vrai dire il ne savait pas trop si il devait en parler car quand il voyait la couleur noir et blanche de l'objet,ca lui faisait penser avec le temps que être quelqu'un de bien et avoir en même temps un coté sombre,ce n'était pas une mauvaise chose de le dévoiler de temps en temps plutôt que de le refouler même si en fin de compte c'était souvent ce que tout le monde a l'habitude de faire jusqu'au moment ou un élément déclencheur fait basculer la personne soit en bien ou en mal.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la croisée des chemins [Demyx-Sirrush RP Ouvert] ( Inactif depuis plus de 2 mois )   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la croisée des chemins [Demyx-Sirrush RP Ouvert] ( Inactif depuis plus de 2 mois )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la croisée des chemins
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» Une croisée des chemins salvatrice [PV Mei Lee Huang / Sirina Dubarson]
» La croisée des chemins [PV Rosiel]
» Préval à la croisée des chemins; droite ou gauche?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spyro's Lair :: État des histoires :: RPG Mort-
Sauter vers: