AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une entrevue singulière et crépusculaire [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 461
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Une entrevue singulière et crépusculaire [Terminé]   Mer 2 Sep - 15:49

Aedoth volait, ses ailes déployées de tout leur long, encore éclairée par un ciel aux tons roses et oranges. Au loin, proche de l’horizon, se couchait le soleil, disparaissant avec ce ciel qui, peu à peu, s’assombrissait. Quelques étoiles brillaient déjà et se révélaient aux yeux des plus rêveurs, tandis que la lune guidait leur chemin, à l’opposé de son homologue de lumière, comme deux amis si différents que jamais ils ne pourraient se rencontrer, l’un allant au rythme de l’autre sans jamais se croiser.
 
Aedoth se plaisait beaucoup sous ce ciel aux couleurs presque oniriques. En lui se réveillaient des poèmes décrivant ce spectacle qu’il avait lu et mémorisé avec le temps. Toute leur beauté se révélait dans les yeux du dragon de foudre, et chaque mot qui avait été utilisé identifiait parfaitement un détail face auquel il était, comme si, au final, il était l’auteur d’une telle poésie du spectacle, du paysage, et cela montrait le caractère figé de cette poésie, ces plans qui toujours recommencent, quels que soient ce qui est réservé à ceux ayant le privilège d’admirer ce spectacle. Un sentiment d’inquiétude vint noircir un peu ce magnifique tableau. Aedoth pensait à la guerre à présent, la guerre qui semblait inévitable. Cela faisait déjà un moment que Spyro était parti, et peut-être reviendrait-il dans le cours de la soirée avec Drago, le paladin qui les avait prévenus sur la source de la menace qui avait fait fuir l’Empire des Ténèbres de son domaine.
 
Entre temps, Aedoth avait déjà pris quelques initiatives qui certainement changeaient certaines coutumes de la cité. Il ne rendrait pas tout le monde heureux avec ses décisions, et certainement n’était-il pas heureux non plus de ce qu’il devait faire. Il savait déjà que le rôle de Second devrait impliquer des dilemmes cornéliens, et qu’une partie de ses sentiments devraient se sacrifier pour assurer le meilleur pour la cité et ses concitoyens. Si certaines choses ne pouvaient plaire à court terme, il était bien conscient qu’à long terme, ce serait tout autre chose. C’était ainsi qu’il se remotivait. Il savait que ce qu’il faisait était pour sauver sa cité et mieux la protéger.
 
Avant toute chose, Aedoth avait revu l’organisation autour de la formation des gardes de Warfang : Ceux qui débutaient l’apprentissage devaient obligatoirement loger dans des quartiers regroupant toutes les recrues, afin qu’elles apprennent bien la vie en groupe et ne pas trop être influencées par des comportements immoraux provenant de l’extérieur. Il avait ensuite arrêté plusieurs gardes ayant fait preuve d’insubordination ou ayant abusé de leurs droits pour les punir en public. En fonction de la gravité du délit, Aedoth avait demandé à un capitaine de la Garde de mettre plusieurs coups de fouets sur la place publique où une estrade avait été montée. Cet instant avait été très dur pour Aedoth qui se considérait comme un monstre, un tyran. Pourtant, au fond de lui, bien que beaucoup finissent par le traiter de dragon immoral, il savait qu’il était important d’instaurer de la discipline pour une meilleure cohésion du groupe, et pour éviter des désagréments des gardes. Ensuite, en ce qui concernait la surveillance, Aedoth avait demandé à doubler les patrouilles, mobilisant plus de gardes, surtout au niveau des remparts, pour éviter le transit de marchandises possiblement piégées par le Damné ou n’importe quel ennemi. Les fouilles devaient être systématiques et complètes, les objets étranges ou douteux envoyés et analysés par des dragons spécialisés dans les enchantements et les pièges. Aedoth s’y était rendu à l’occasion pour les aider au moins une heure.
 
Outre cela, Aedoth avait encore amélioré l’armement de la cité. En plus des catapultes, le dragon de foudre avait fourni les taupes en bombes, passant de simples explosifs à des bombes chargées en fragments métalliques très pointus, expulsés par la déflagration, ou encore chargée de gemmes enchantées par différents éléments comme la foudre ( Foudre qui, dans certaines bombes, était celle d’Aedoth lui-même.) ou le feu. Il avait ensuite demandé à la dragonne qui s’occupait du Jardin Féerique au-dessus de Warfang s’il était possible de se servir de l’île pour y ériger des défenses, comme des balistes et des catapultes. Il faudrait déplacer les pièces détachées jusque-là pour les rassembler, et cela prendrait du temps, mais Aedoth se disait que cette position pourrait être avantageuse dans la bataille.
 
Il sortit de ces pensées et soupira. Le Thunderwall avait vraiment l’impression d’être un maître de guerre, alors que jamais il n’aurait prévu de l’être, mais peu importait. Sous ce ciel crépusculaire, autre chose rendait le dragon anxieux : le livre qui lui avait été volé. Il devait rencontrer Blackswan, Général de la Horde, pour s’entretenir avec lui à visages découverts. Aedoth réfléchissait déjà à une stratégie. Il avait lu les dossiers qui concernaient Blackswan, et certaines actions le rendaient perplexe. Selon Chasseur, l’homme-félin qui l’avait arrêté, le dragon se serait rendu une fois ses troupes décimées, sans opposer de résistance, et aurait par la même occasion sauvé un enfant qui n’était pas de son camp. Ensuite, après sa fuite des geôles, il est fait mention d’un curieux cristal donné à Chrystal, censé soigner sa blessure. L’hypothèse la plus probable est que Blackswan l’aurait laissé avant de partir.
 
Tous ces éléments tendaient à montrer que Blackswan avait beaucoup de pitié, et que ce n’était pas un dragon qui cherchait à tout prix la violence. Somme toute, s’il n’appartenait pas à la Horde, on pourrait dire que c’était un « bon » dragon. Aedoth en vint à la conclusion qu’il serait possible de parlementer avec lui, et certainement était-ce le seul dragon de la Horde qui permettrait cela. Dans tous les cas, Blackswan adoptait un comportement plus singulier que le Thunderwall l’aurait prévu pour un membre sous la coupe de Malefor. Il devait rester sur ses gardes, et se focaliser sur son livre. Il percevait toujours l’électricité de Blackswan qu’il avait réussi à analyser pour pouvoir pister son ouvrage, mais cette énergie était floue. D’ailleurs, il n’avait plus ressenti de douleur à cause de cette foudre étrangère depuis sa dernière entrevue avec Blackswan. Ce devait être un bon signe, et cela rassurait Aedoth, car il avait peur que la douleur reprenne pendant qu’il parlait avec quelqu’un d’autre, ce qui n’était pas arrivé.
 

Le dragon de foudre termina son vol et s’arrêta au bord d’un bosquet. C’était par ici que Blackswan avait donné son rendez-vous. Il se faufila entre les arbres plutôt serrés entre eux, et attendit l’arrivée du Général, faisant passer le temps en maniant un petit éclair de quelques centimètres qu’il faisait passer d’une griffe à l’autre, toujours fasciné par ce spectacle de la foudre, si vivante dans ses pattes.

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 


Dernière édition par Aedoth Thunderwall le Mer 20 Jan - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Une entrevue singulière et crépusculaire [Terminé]   Ven 23 Oct - 13:49

Je continuais pendant ces deux jours à étudier ce livre, ayant quand même prix une journée de repos à un moment, après tout ces événements qui avaient fait que pendant presque une semaine, j'étais resté dans la ville de Warfang, sympathisant avec ses habitants, qui jamais ne m'avait importuné.
Le jour de la rencontre était maintenant venu, je pris avec moi, dans mon petit sac, quelques gemmes rouges, ne sachant  jamais se qui pouvait se passer en extérieur de la Horde et du Puits des Âmes. Une fois mon équipement prit, je sortis par un des tunnels qui pointaient directement vers Warfang avant de m'envoler vers cette entrevue qui s'annonçait sans aucun doute tendue.
En survolant la plaine qu'on surnommait la plaine des morts, la tristesse pouvait se voir sur mon visage, moi qui adorait la vie de la nature, ce lieu n'était pas pour moi. Pourtant je vivais ici, et rien ne me ferait partir de ce lieu qui a bercé ma jeunesse. Je me promis qu'une fois la guerre terminée, je ferrais revivre tous ces lieux qui manque de vie. Après une bonne heure de vol, je vis au loin Warfang se dessiner alors que le Soleil avait presque disparu. Je me posais donc, ne voulant pas être repérer et éviter une agitation dans la ville, ma dernière envie étant de me faire de nouveau capturer.
Je me baladais donc dans la foret qui me séparait du lui de rendez vous, je respirais à plein poumons la fraîcheur de la nuit qui arrivait et qui se faisait ressentir par cette nature florissant que j'appréciais particulièrement. Ainsi, avec une bonne demi heure de marche en plus à travers la nature, j'arrivais enfin à une clairière d'une taille correcte, qui était le lieu où je devais rencontrer Aedoth. Je ne savais pas si il m'avait préparé une embuscade, mais ayant trop confiance en autrui, je m'avançais au milieu de la clairière. Je sentis une perturbation que j'avais ressenti lors de ma fuite de Warfang, c'était celle de ce dragon. Il semblerait que sans le vouloir, nous nous soyons liés, peut être à cause du livre.

"Je te sens Aedoth, montre toi. Tu sais qu'on ne peut pas se cacher l'un de l'autre à cause de ce qui c'est passé. Alors sort de ta cachette et finissons en avec cette histoire" dis je sur un ton neutre, attendant à ce qu'il puisse sortir de n'importe où, seul ou avec une armée.

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 461
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Une entrevue singulière et crépusculaire [Terminé]   Dim 1 Nov - 13:47

Après plusieurs minutes qui parurent bien trop longues au dragon de foudre, ce dernier remarqua un élément étrange. La foudre avec laquelle il se divertissait autant qu’il le pouvait commencer à se tordre dans une direction. Il parvint à la contrôler et à l’empêcher de se modifier ainsi, mais quelque chose perturbait la foudre du Thunderwall. En se concentrant davantage sur l’essence qui le reliait à son élément, Aedoth perçut une fréquence différente de la sienne, mais une fréquence qu’il reconnaissait tout de même. Blckswan était de plus en plus proche, et la foudre du Second y réagissait. Quelque chose s’était produit ce jour où il avait décidé de pister la foudre du dragon noir…

Le dragon noir fut rapidement près des lieux, Aedoth le vit entre deux arbres serrés. Il attendait au milieu de la clairière. Il ne semblait pas avoir peur d’un piège. Etait-ce par élan d’assurance, ou bien par pure naïveté ? Le dragon de foudre ne le savait pas.

-Je te sens, Aedoth, montre-toi. Tu sais qu’on ne peut se cacher l’un de l’autre à cause de ce qu’il s’est passé. Alors sort de ta cachette et finissons-en avec cette histoire.

Ainsi, lui aussi arrivait à sentir sa présence. A travers la foudre ? Le Thunderwall pesta silencieusement. Il ne pensait pas que son coup porterait son effet dans les deux sens. Il se demandait à quel point il pouvait le sentir.

Aedoth sortit de sa cachette et marcha solennellement, pour s’arrêter  à deux mètre de lui, de face. Il ne se sentait pas vraiment à l’aise ici, mais au moins Blackswan ne semblait pas accompagné d’autres personnes.

-Salutations. A vos dires, vous avec l’air lassé de cette rencontre, mais c’est vous qui y teniez.

Un éclair parcouru son échine. Il devait se concentrer. Cette fois-ci, le dragon n’arborait aucune cape. On pouvait ainsi parfaitement distinguer son corps aux écailles noires, sa queue en double lame à la forme d’une hache, ses cornes tirées vers l’arrière, et ses longs piquants le long de son échine. Il portait à son flanc une sacoche qui attira tout de suite l’attention du dragon de foudre. Il y avait des chances que le livre se trouve à l’intérieur.

Aedoth reconcentra son regard vers son interlocuteur, attendant sa réponse pour continuer cet échange qui s’annonçait étrange, et tendu…

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Une entrevue singulière et crépusculaire [Terminé]   Ven 8 Jan - 11:52

Aedoth sortit d'un buisson en face de moi, à peine deux mètres nous séparait maintenant l'un de l'autre.

"Je vous salut également" dis je en inclinant la tête. "Et non je ne suis pas lasse de cette rencontre, c'est juste que je voulais savoir si vous m'attendiez avec des amis ou pas, raison pour laquelle je suis également aussi avancé. Dans tout les cas, je n'aurais rien pu faire car j'aurais très bien pu être suivit depuis un moment. Alors pourquoi aurais je eu peur? La mort, même si je la déteste, je l'ai vu bien plus que vous ne pourriez l'imaginez. Mais nous ne sommes point la pour parler de ma vie et de mes pensées, nous sommes la pour parler de ceci" dis je en sortant le livre et le posant sous ma patte avant gauche.

"Voyez vous, j'ai étudié ce livre pendant deux jours entier. Mais je suis sur que pour avoir eu tellement de malignité à le bloquer que tu dois avoir changer entièrement les défenses de la ville. C'est pourquoi..." je fis glisser le livre jusqu'à ses pattes "Je te rend ce livre qui ne sert plus à rien. Et puis dans tout les cas, même si certaines choses n'ont pas été changé, j'avais promis de te rendre se livre ici. Mais l'entretient ne s'arrête pas la. Je tenais à te parler. Car nous sommes peut être du même âge, mais nous n'avons pas la même éducation et pas les mêmes point de vue, ni même la même maîtrise de la foudre." dis je avec intérêt.

"J'ai surtout remarquer que tu ne semblais pas aimer les dragons noirs à ta réaction dans la ville lors de notre rencontre. J'ai beaucoup entendu parler du problème entre vous et L'Empire. La grande ville du bien serait en faite le noyau d'un danger, d'une guerre des races. Bien que je n'y participerais pas si elle éclatait, elle serait bien plus dangereuse qu'un combat entre nos troupes, car après tout, vous seriez tous divisés de l'intérieur. Sans compte que cette menace de l'Est, ce mystérieuse ennemi que nous ne voulons d'ailleurs pas, ni vous je le pense. Je ne dis pas tout ça pour t'effrayer, mais pour te faire comprendre que nous savons bien des choses, et que les dangers qui t'entourent sont beaucoup plus nombreux que tous ce que l'on pense. Et toi alors, que penses tu de cette guerre? Que penses tu de nous la Horde? Parce que vous semblez nous craindre, vous redoutez notre retour." dis je toujours sur un ton neutre qui ne montrait aucun signe d'agressivité.

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 461
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Une entrevue singulière et crépusculaire [Terminé]   Ven 8 Jan - 18:51

Le dragon noir parlait à Aedoth. Ce dernier garder les yeux durs, la posture un peu en retrait pour montrer la méfiance qu’il avait toujours envers Blackswan. Même si le Second essayait de se convaincre qu’il n’était pas si méchant, il sentait que les ténèbres l’avaient envahi. Etait-il encore capable de voir une once de lumière ? Certainement, et cet échange y serait sûrement crucial.
 
Il expliqua qu’il avait étudié le livre, mais qu’il n’avait pas réussi à en détruire le mécanisme. Cela fit sourire intérieurement le dragon de foudre. Il ne doutait pas que l’ennemi aurait du fil à retordre avec un mécanisme fabriqué de ses pattes habiles. Blackswan reconnut d’ailleurs son ingéniosité avant de lui rendre le livre. Il mit ce dernier dans sa grande besace qu’il avait apporté avec lui, sans perdre son attention sur ce Général.
 
Aedoth l’écouta ensuite, prétendant qu’il ne voulait que discuter à propos de certains points, évoquant leur éducation différente… Où voulait-il en venir ? Finalement, il mentionna le racisme du Second, les tensions qui résultaient de ce racisme, à un cas plus général pour Warfang, et qu’une guerre pourrait éclater. En addition à cela, il mentionna que ce chaos serait un problème à cause notamment de cette menace qui été apparu à l’Est. Le Damné… L’entrevue qu’il avait eu avec Drago lui revint, et l’horreur de la prochaine guerre lui fit un frisson.
 
En se reconcentrant, il entendit Blackswan lui poser une série de question. Aedoth soupira légèrement, puis répondit.
 
—Pour commencer, pointer une éducation et une maîtrise de notre élément différente est une évidence. Néanmoins, n’est-ce pas préférable ainsi ? Cela nous permet de nous édifier… Maintenant, pour répondre à tes questions, si tu parles de la guerre entre les dragons noirs et le reste, je ne veux pas que ça arrive. Il nous faut nous méfier de vous, car vous êtes bien plus propices à tomber dans les ténèbres. Pour autant, mes intentions ne sont pas belliqueuses. J’aimerais rétablir l’ordre entre nos deux… Couleurs. Au sujet de la Horde, je ne te cache pas que je me méfie de vous. Dans l’Ombre, vous ourdissait quelque projet que je ne pense pas appréciable. En effet, je redoute le jour où vous sortirez de l’ombre… Pourquoi ces questions ?
 

Aedoth était légèrement irrité à présent, mais il conservait tout de même un calme olympique, gardant le regard dur qu’il possédait dès le départ.

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Une entrevue singulière et crépusculaire [Terminé]   Ven 8 Jan - 19:47

J'observais maintenant Aedoth, il semblait toujours méfiant et avait un regard impénétrable. Il ne manquait pas de courage et semblait près à se battre pour défendre ses idéaux. Il avait ramassé le livre pour le mettre dans une besace qu'il avait emmené, un peu comme moi finalement il devait transporter le strict minimum de survie. Je le vis frissonner en mentionnant la menace de l'Est. Il semblait savoir quelque chose et j'étais curieux, mais avant je l'écoutais me répondre Je le vit soupir avant de me répondre.

Il me dit que c'était justifié de pointer notre différence d'éducation en me demandant si ce n'était pas mieux ainsi. Pour moi c'était une évidence, même lui avait l'air de le voir et j'étais d'accord, chacun peut ainsi apprendre de l'autre par la différence. Il me dit alors qu'il ne voulait pas que la guerre entre les dragons noirs et colorés arrivent. Il disait qu'il fallait se méfier des dragons noirs, plus propice aux Ténèbres, mais qu'il voulait rétablir la paix entre les couleurs. Son point de vue était fort intéressant bien que je trouvais certains point un poil trop superstitieux. Il finit en m'expliquant qu'il se méfiait enfaîte de la Horde car dans l'Ombre, nous préparions de sombres plans et qu'il redoutait leurs exécutions. Pour conclure il me demanda pourquoi je posais ainsi tout cela. Je pris une grande inspiration avant de commencer à parler:

"Je te pose toutes ces questions parce que vois tu, je suis de nature curieuse. J'avoue aussi que j'avais envie de voir qu'elle était ton point de vue sur le monde car, j'ai peu l'occasion de discuter avec des dragons de Warfang sans prendre le risque de me faire enfermer ou tué, de plus que je suis un dragon noir par coïncidence ce qui arrange encore moins mes chances dans cette ville. Pour ce qui est de l'éducation je suis d'accord avec toi, on apprend plus des autres si ils sont différents même si ils maîtrisent la même chose que nous. Pour nos plans, je ne peux rien te dire comme tu t'en doutes, mais après tu peux tenter de me capturer et me torturer mais je ne crois pas que ce soit ton but." dis je sans une once de provocation, d'un air naturel.

"Maintenant venons en à la partie de tes explications qui selon moi, est d'un mauvais point de vue. Tu dis que les dragons noirs sont plus penchant à sombrer vers les Ténèbres? Je pense que tu te trompes. Je ne suis peut être pas un bonne exemple, quoique les Ténèbres ne m'ont jamais attirés, mais je ne pense pas que cela soit du au fait que les dragons noirs sont plus penchant aux Ténèbres qui les faits ce diriger vers ceux-ci, mais le faite que les histoires les annoncent comme des monstres. Tu dois être assez réfléchis pour comprendre que quand tu n'as rien fait et tout le monde te désigne comme fauteur de trouble, des créatures maléfiques ou encore de corrompu, tu dois te cacher ou te défendre. Ainsi la différence de couleurs ayant toujours eu une influence sur le moral des citoyens, les dragons noirs ont été souvent persécutés et rejeter. Après tout cela pourrait être justifié, le noir représente le mal en général, la nuit sombre sans Lune, la mort et beaucoup d'autres choses négative, mais ce n'est pas pour autant qu'il faut le rejeter, car beaucoup de choses utiles à la vie peuvent être noires également. Puis après de nombreux dragons ont également utilisé la magie noire pour le bien. Prend en exemple sur ...vos deux héros. Je sais que le violet à déjà utilisé celle-ci, et cette traîtresse en a aussi fait usage pour le bien. Voila pourquoi je pense que ta vision des choses n'est pas très bonne, après je ne fais que te proposer mon point de vue mais je pense que tu sauras y réfléchir."

Je le regardais longuement avant de me rappeler quelque chose: "Je pense que tu ne me répondras pas mais je prend quand même le risque de te demander: que peux tu me dire sur cette menace de l'Est? Car j'ai bien sentis ta peur à son évocation." Je n'avais maintenant plus qu'à attendre des réponses

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 461
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Une entrevue singulière et crépusculaire [Terminé]   Sam 9 Jan - 15:37

Blackswan expliqua à Aedoth qu’il était curieux et qu’il voulait absolument avoir l’avis d’un dragon de Warfang sur les questions qu’il avait posé. Cela intriguait profondément le Second qui ne savait pas comment interpréter cela. Etait-ce vraiment par pure curiosité, où avait-il autre chose dans sa tête. Aedoth réfléchit, souhaitant s’assurer que ces questions n’avaient pas d’impact sur un secret qu’il se devait de garder, mais à part renseigner l’ennemi sur des broutilles dont tout le monde était au courant, il n’y avait rien.
 
—Pour nos plans, je ne peux rien te dire comme tu t’en doutes. Mais après, tu peux tenter de me capturer et me torturer mais je ne crois pas que ce soit ton but.
—Comment pouvez-vous être aussi certain de cela ? répliqua Aedoth d’une voix empreinte de curiosité. Nous sommes ennemis, même si nous discutons, et cela restera ainsi, sauf si vous abandonnais la Horde. Je cerne de mieux en mieux votre être, et j’y décèle moins de vice et malice que vos autres congénères. Manifestement, vous n’êtes pas condamné… Pourquoi avoir rejoint la Horde ?
 
Mais il ne répondit pas, voulant davantage en venir à ce qui semblait davantage le fâcher. Il exposa longuement ses idées, comme quoi la couleur ne faisait pas le mal, et Aedoth le savait, plus ou moins. Il n’était pas convaincu par les dires de Blackswan, car il comparait le noir des dragons au noir d’objets. Il dit aussi que beaucoup avaient déjà usé de magie noire pour faire le bien, énonçant évidemment l’exemple de Cynder et Spyro, en outre.
 
—Je comprends ce que vous voulez dire, mais si toutes les histoires les annoncent comme des monstres, c’est bien pour une raison. Pourquoi la couleur noire, et pas le rouge, tout aussi annonciateur de mauvais présage ? Le feu, la guerre, le sang… Ne comparez pas les dragons à des symboles, la couleur y est différente. Cette couleur d’écaille est l’empreinte du mal qui a été porté sur vous. Je ne dis pas que vous êtes condamné aux Ténèbres, bien heureusement. On peut vous sauver, mais ces écailles sont l’annonce, un marqueur du mal, comme une sorte de maladie qu’il faut en libérer. Je suis un soigneur, Général, pas un persécuteur. Enfin, pour la magie noire, Spyro a simplement été corrompu par le Maître Noir. Il n’a pas une once de ténèbres en lui.
 
Aedoth songea tout de même à sa rencontre avec le dragon mauve. Cela le perturbait légèrement.
 

—Où, s’il devait en avoir, se rattrapa-t-il, il saurait largement la contrôler. Cynder a toujours été du côté sombre. Certes, elle a su les utiliser à bon escient, et ce n’est pas moi qui dirais que les plus sombres magies sont néfastes… Sur le court terme. Au final, sa nature ténébreuse l’a somme toute rattrapé et l’a à nouveau avili, pour ma plus grande terreur, et ma plus grande peine. Notre vision sur ce point est différente, et je doute que vous soyez assez ouvert d’esprit pour m’écouter. Ne me dite pas que jamais vous avez été atteint de frénésie. Ce serait normal, je vous comprendrai, mais je vois que vous arrivez à contenir ces ténèbres qui vous ronge alors que vous vous trouvez au plus près d’eux. Votre esprit est discipliné et très puissant, mais pour combien de temps, aussi près d’êtres qui ne souhaitent que le retour d’un tyran destructeur ?

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Une entrevue singulière et crépusculaire [Terminé]   Dim 10 Jan - 17:57

Aedoth semblait pensif à toutes mes paroles, et attentif également. Il devait se demander si je disais vrai. C'était pourtant le cas, je ne mentais sur aucun point. Il me demanda si j'étais certains sur le cas qu'il ne m’enfermerait pas. Il me rappela que je n'étais pas son allié, à moins que j'abandonne mes frères et sœurs, ce qui était loin d'être mon idée. Il disait aussi mieux me cerner, que j'étais différent, ce qui n'était pas faux non plus, que je n'étais pas condamné. Je trouvais ça étrange comme appellation mais il est vrai que pour eux, s'allier à notre Maître, même père, c'est être condamné à la mort, mais ils ne savent rien. Il me demanda alors pourquoi avoir rejoint la Horde. Il commençait à avancer sur un passage dangereux, c'est un sujet sensible que je n'aborde qu'avec peu de gens, je préfère ne pas me souvenir de mon passé. J'attendais qu'il est fini pour lui répondre afin de réfléchir.

Il répondit à mes arguments qu'il ne fallait pas comparer les dragons aux symboles, car comme il l'a dit, le rouge aussi est dangereux. Il avait raison mais dire que les histoires servent à prévenir de la maladie qui ronge les dragons noirs, je trouve ça forcé. Après tout les Ténèbres n'est pas une maladie, je trouvais ses termes assez péjoratif. Il disait qu'ils pouvaient nous sauver, qu'il était un soigneur et non pas comme les autres Warfangiens des racistes si l'on peut dire. Il me dit que Spyro avait été corrompu pour avoir usé de magie noire, mais vu ça réaction, je sentais qu'il savait se tromper, il se rattrapa d'ailleurs juste après en disant qu'il pourrait la contrôler si il en avait, ce qui en soit avait été montré que non. Il finit sur le point de Cynder en disant qu'elle avait été rattrapé par sa nature avant de me dire que je n'étais pas assez ouvert d'esprit pour l'écouter.

"Ne m’insulter pas mon cher." lui dis je alors qu'il finissait de parler "J'ai comme vous pouvez le voir, assez d'ouverture d'esprit pour vous parler, et ne croyez pas que je ne vous comprend pas. Car il est vrai que comparer les dragons aux symboles, comme vous le démontrer n'est pas une bonne idée. Mais je vous trouve péjoratif à parler de maladie. Je ne pense pas que nous pourrons nous entendre sur ce thème donc passons plutôt à ce que vous m'avez demander, mais avant ça je dois vous dire que je ne suis pas rongé par les Ténèbres, ce n'est point mon élément, celui-ci en est juste imprégner, et après avoir passer plusieurs années en stase dans un orage, j'ai appris à le comprendre et à le dompter, à mélanger les deux dans une parfaite symbiose, si bien que vous avez déjà vu ce que je pouvais faire non?" dis je avec un petit amusement. "Mais je peux vous assurer que les êtres que vous traiter de mauvais son des frères et des sœurs avec lesquels j'ai grandis." dis je sur un ton dur, pour lui faire comprendre mon mécontentement.

"Venons en à mon histoire. Estimez vous heureux je n'en parle qu'à très peu." je pris une grande inspiration avant de me lancer "Je suis née il y a maintenant une bonne vingtaine d'année. J'ai grandi avec une famille noble, car j'ai été adopté. J'ai vécu plusieurs années heureux, mais, vers mes sept ans, je découvris ma famille se moquant de moi avec des amis. Il m'avait juste adopté pour faire semblant d'avoir un fils. Je ne connaissais alors nullement mon pouvoir et je le libérai alors sous la colère. A mon réveil, le corps sans vie de mes parents étaient au sol, avec leurs amis sans vie. Effrayé, je me suis exilé seul, attendant la mort. Mais je passais alors devant le Puits des Âmes et je fus capturer. Malefor m'aida alors comme un père, laissant se développer ma nature douce et amicale. M'aidant à comprendre et apprécier mon pouvoir, ma foudre" dis je pensive en faisant apparaître un petit éclair de ma griffe. "Puis après un événement assez marquant, je suis devenu un général et j'ai été exilé avant d'attendre l'appelle qui nous ferait revenir. Voila mon histoire Aedoth." je le regardais, n'ayant pas fait attention à ce qu'il faisait pendant que je lui comptais cette histoire.

"Voila pourquoi quand vous dites que notre Maître est un monstre je ne peux vous croire. Et puis nous avons tous des visions différentes d'un monde parfait alors je suivrais mon Maître jusqu'à la mort si il le faut. Mais bon, vous ne pourrez nous en empêcher. Vous ne savez même pas où nous sommes ni combien nous sommes. Sachez juste que nous sommes capable de faire beaucoup de dégâts si nous le voulons." lui dis je sans détour.


_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 461
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Une entrevue singulière et crépusculaire [Terminé]   Mar 12 Jan - 13:27

Blackswan semblait offusqué. Il dit d’abord qu’il était ouvert d’esprit. Aedoth s’était en effet trompé et avait peut-être parlé un peu trop vite cette fois. En revanche, il continua en disant qu’il n’appréciait pas le terme de « maladie » pour le mal qui les rongeait, leur couleur noir, leurs ténèbres. Le dragon de foudre comprenait ce malaise. Il était difficile de comprendre que cela était un mal, encore plus quand celui qui se défendait était justement celui qui en était atteint. Il comprit aussi que ce terrain ne mènerait à rien. Le Général passa à autre chose, en disant qu’il pouvait contrôler les ténèbres qui se mêlaient à sa foudre, et disait qu’il en avait fait une démonstration qu’Aedoth avait vue. Cela le faisait sourire ; pas le Second.
 
—Non, je n’ai pas vu grand-chose de votre part. Loin de moi l’idée de vous surestimer. Si vous êtes sous les ordres de Malefor, je doute qu’il ait choisi un faible dragon. Certainement maîtrisez-vous votre élément, sûrement mieux que moi, mais pour autant, je n’ai vu en-vous que votre potentiel à fuir la menace. Oh, il était risqué de venir en Warfang, je comprends votre précipitation à partir.
—Mais je peux vous assurer que les êtres que vous traitez de mauvais sont des frères et des sœurs avec lesquels j’ai grandi.
—Oh, vous me confirmez donc que vous êtes plusieurs dragons noirs ?
 
Aedoth frissonna légèrement. Il fallait s’en douter… Malefor semblait bien savoir aussi que les dragons noirs faisaient de meilleurs alliés à sa cause. Le Second soupira, mais écoute avec beaucoup d’attention l’histoire de ce Général. Il allait en apprendre plus sur un ennemi certain, et peut-être comprendre pourquoi il avait rejoint un tel clan de sauvages.
 
Pendant son discours, le dragon noir fit apparaître un léger éclair dans sa patte, ce qui brusqua légèrement Aedoth qui ne put s’empêcher de reculer d’un petit pas en voyant cet éclair étrange, d’une couleur mauve. En tout cas, pour ce qui concernait Blackswan, il semblait que ses parents soient morts dans d’étranges circonstances. Il a ensuite été recueilli par Malefor lui-même qui, disait-il, lavait éduqué comme son propre fils. Ainsi, c’était à cause d’une relation troublée… Le dragon violet avait servi de père de soutien après le traumatisme de la perte des parents. Aedoth ne put s’empêcher de serrer les crocs. C’était tellement malin…
 
—Je suis navré d’entendre une telle histoire. Toutes mes condoléances pour vos parents. Néanmoins, Malefor n’est pas votre vrai père. Il n’a servi que de substitut quand vous étiez en manque d’affection… Il est malin, vil et rusé. Il savait très bien que vous vous sentiez mal lorsqu’il vous a pris sous son aile. Ses intentions ne sont pas magnanimes. Il n’a fait que ça pour vous manipuler, vous devez me croire. Il ne faut pas le suivre dans son sillage, car il vous corrompra tôt ou tard. Je sens que ce n’est pas encore trop tard. Quant à la Horde… Je sais que vous êtes détruits, vous ne pouvez pas me mentir sur ce point. Vous devez être bien peu, alors je doute qui vous puissiez faire quoi que ce soit, sinon, ce serait déjà arrivé.
 
Le dragon de foudre regarda l’élément de Blackswan.
 
—Je me confesse, votre élément m’inquiète en même temps qu’il me fascine. La nature de cette foudre est étrange. Je sens qu’elle a été perturbée, peut-être avilie.
 
Puis Aedoth forma son propre éclair du plat de sa paume. Il regarda son propre élément, comme s’il cherchait à les comparer.
 

—Ma foudre est bien plus lumineuse. Elle représente ma volonté à condamner ce mal qui nous entoure. Je suis la lumière, et je ferai tout pour aider Spyro à nous guider dans ce sens.

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Une entrevue singulière et crépusculaire [Terminé]   Mer 13 Jan - 11:45

Je continuais à faire tourner mon petit éclair. Pendant que j'avais parlé de ce qu'il avait pus voir de moi il me dit qu'il n'avait vu que ma capacité à fuir le danger, mais qu'il comprenait apparemment que je puisse fuir rapidement d'un clan ennemi:

"Oh si vous saviez mon cher ami. J'étais dans la ville depuis plus d'une semaine quand nous nous sommes rencontrés, mais vous m'avez forcé à partir, sinon je serrais rester vu que les habitants y étaient aimable, du moins ce avec qui je parlais qui se fichaient bien de savoir qui se trouvait sous ma cape. J'espère d'ailleurs que cette dragonne bleue à qui j'ai offert la gemme va bien" je me mis alors à rire avant de pousser un grand soupir de désespoir quand il me parla des dragons noirs "Votre obsession pour les dragons noirs vous mènera à votre perte. Mais bon oui nous sommes plusieurs dragons noirs. Tous des généraux dont je ne vous dirait pas le nombre, mais sachez que mes frères et sœurs ne sont pas aussi à parlementer que moi." dis je sur un ton qui lui montrait qu'il devait être méfiant.

Je ressentis encore un de ses frissons dans sa foudre, décidément il semblerait que son livre est une un impact assez fort. Si nous nous repérons ainsi, nous aurons du mal à lancer des attaques surprises si une bataille devait éclater.

Il commença à parler de mes parents. Je sentis une forte colère que je réprimandais au fond de moi quand il me donna ces condoléances envers ces....saletés. J'avais de plus en plus de mal à garder mon calme, mais cela ne se voyait pas pour le moment, à part peut être mon mouvement de queue de droite à gauche que je plantais parfois dans le sol pour me détendre. Je ne supporte pas qu'on parle mal de Maître Malefor.

"Ne parler plus jamais de Malefor ainsi, et ne dite jamais que vous me donner vos condoléances. Si vous n'avez pas compris, ils se sont servis de moi donc qu'ils restent dans leurs tombes et que leurs âmes soient punis pour les horreurs qu'ils ont fait" criais je de rage avant de reprendre un air calme.
Il dit ensuite que je ne pouvais lui mentir sur la déchéance de la Horde.

"En effet nous sommes peut être un peu réduit mais ça le temps en est compté avant que nous soyons de retour, et comme je l'ai dit: vous ne pourrez l'empêcher."

Il parla alors de mon élément, disant qu'il le fascinait alors que cela le troublait également. Qu'il avait été corrompu alors qu'il faisait apparaitre un éclair lumineux dans sa patte, disant que lui sa foudre était la lumière et qu'il s'en servirait pour combattre le mal aux côtés de ce...violet.

"Et bien Aedoth sachez que.." je fis apparaître ma foudre de couleur bleu foncé, formant une boule électrique dans ma patte "Elle n'a pas été corrompu, elle était déjà comme ça. Malgré que je ne sache pas comment je l'avais utilisé, j'avais vu avant de sombrer qu'elle était sa couleur dans ma jeunesse. Donc non, vous avez devant vous une foudre belle et bien bleu, dans toutes sa pureté. Je l'ai étudié de long en large en solitaire, mais ma rencontre avec vous m'a fait comprendre que je devais étudié les différentes foudre présentent dans chaque dragon de cette élément. Je dois donc au moins vous remercier pour cela." lui dis je avec un signe de tête amical.

Je le regardais ensuite de nouveau dans les yeux. Je n'étais pas venu ici que pour parler après tout, ni pour lui rendre ce but, j'avais un objectif en tête:

"Aedoth, si vous avez fait ce livre, c'est que vous ne devez pas être anodin dans Warfang. C'est pour cela que j'aimerais vous donner une requête que vous serez libre d'accepter ou non." je lui laissais alors un temps pour voir ça réaction avant de continuer "J'aimerais rencontrer Spyro et Cynder sur un terrain neutre ou personne n'aurait l'avantage sur l'autre, sans piège ni artifice. Vous pourrez d'ailleurs en témoigné devant eux en leurs disant que je suis plutôt diplomate, si vous leurs faites parvenir bien entendu. La rencontre se déroulera au Rivage du Dragon dans une semaine. Cynder ne sera certainement pas ravit depuis notre dernière rencontre, mais j'aimerais parler à ces deux grands héros que je déteste pourtant au plus au point pour qui sait, peut être trouver un terrain d'entente, au du moins parlementer amicalement pour partager des informations." j'attendais maintenant la réaction de ce dragon pour savoir ce qu'il en pensait.


_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 461
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Une entrevue singulière et crépusculaire [Terminé]   Jeu 14 Jan - 20:02

Blackswan expliqua qu’il était déjà dans Warfang depuis plus d’une semaine, prétendant qu’il s’y trouvait bien. Cette information rassura le dragon de foudre. S’il se plaisait tant dans cette ville, cela montrait qu’il ne méprisait pas la cité, et qu’il pouvait la rejoindre si jamais il changeait d’avis. Par contre, il divagua ensuite à propos d’une dragonne bleue. Aedoth se douta à qui il faisait référence.
 
—Elle va bien. Je l’ai vu récemment, et elle s’est parfaitement remise de votre attaque, répondit-il avec un dédain manifeste, dégoûté qu’il puisse rire d’une blessure.
 
Il parla ensuite de ses « frères et sœurs ». De toute évidence, un puissant lien les unissait, s’ils se nommaient ainsi entre eux. Aedoth se demanda s’il s’agissait d’un puissant lien, ou si ce n’était qu’une sorte de hiérarchie fondée par Malefor afin de garder une cohésion dans la Horde et ses Généraux. Cela semblait davantage tendre vers la première hypothèse ; du moins, dans l’idée que s’en faisait Blackswan.
 
Le ton se haussa aussi, lorsque le dragon de foudre aborda un sujet sensible : celui de ses parents.
 
—Je suis navré de vous blesser, je ne pensais qu’à vous aider. Même si ces gens n’étaient pas respectables, je plains ce qui a dû vous arriver. Calmez votre colère, cela n’aidera personne.
 
Aedoth choisis d’éviter le sujet de Malefor. Il pourrait très bien continuer sur ce sujet et essayer de lui faire comprendre que la cause de son « père » était sans réelle issue, mais il voyait aux mouvements frénétiques de sa queue que cela le mettait plus en colère qu’autre chose.  Un combat n’était aucunement favorable ; ni à l’un, ni à l’autre. Il devait se faire médiateur et calmer le jeu, surtout que le reste de ses paroles étaient intéressantes.
 
Outre le fait qu’il confirmait que la Horde possédait un effectif bien plus réduit que jadis, il expliqua que sa foudre était aussi naturelle que celle d’Aedoth. Tandis qu’il expliquait cela, le Second regarda son propre éclair qui se mouvait seul, ayant sa volonté propre, bien que pliée à la forte volonté d’Aedoth. Blackswan le remercia, car cela lui avait permis de comprendre que l’on ne savait jamais assez sur cet élément. Le dragon de foudre était d’accord. Il se demanda pourquoi la couleur de certaines foudres différait. Neliyan aussi avait des éclairs rouges, et pourtant ils ne semblaient aucunement hors du commun. Etait-ce vraiment pareil avec le Général ?
 
Il proposa finalement quelque chose d’important. Le Général souhaitait qu’Aedoth contacte Spyro et Cynder pour leur demander un rendez-vous, au niveau du Rivage du Dragon, cette immense plage, un peu plus à l’Est du continent. Il ne voulait aucun piège, aucune personne de plus. Il dit ensuite que Cynder ne serait pas ravie, ce qui intrigua Aedoth. A vrai dire, la demande entière intriguait le Second.
 
—J’ai compris ce que vous me demandez, mais je ne saisis pas le but de votre requête ? Votre clan veut certainement la mort de maître Spyro et de l’Impératrice Cynder, alors pourquoi parlementer ? A propos de quoi ? Je doute que vous soyez stupide au point de croire qu’ils vous laisseront accomplir quelque action, alors j’ai quelques hypothèses. Quelque chose doit vous faire peur et nécessite que vous en parliez à des clans plus puissants que le vôtre, ou bien… C’est un piège pour les tuer.
 
Le dragon de foudre commença à se déplacer, faisant les cent pas devant le Général. Il regardait le sol, concentré dans ses réflexions. Une fois il ouvrit la gueule, mais rien n’en sortit. Qu’est-ce que tout cela signifiait ? Il devait pour l’instant en dire le moins possible.
 

—Sachez que, même si j’acceptais votre requête, je ne pourrais la satisfaire. Maître Spyro n’est pas à Warfang en ce moment. Quant à contacter l’Impératrice… - Il eut des frissons – Je ne suis pas certain que le Second du héros soit bien accueilli, ni par l’Empire lui-même, ni par Cynder. Je ne la connais même pas. Vous devrez demander à quelqu’un d’autre pour la joindre, je suis incapable de le faire.

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Une entrevue singulière et crépusculaire [Terminé]   Ven 15 Jan - 10:28

Je fus rassurer quand j'appris que la dragonne bleue était guérit et se portait bien. J'avais du après tout la blesser pour me défendre et ça mort n'était point mon objectif, sinon je l'aurais fait dès que j'en avais eu l'occasion. Il avait l'air mécontent. Je pense qu'il a du croire que je me moquais de la dragonne, ce qui n'était pas le cas, je mettais moquer de ces propos avec les dragons noirs, mais cela était derrière maintenant.

Il s'excusa également de ce qu'il avait dit sur mes parents, qu'il ne voulait pas me blesser et apparemment ne pas me mettre en colère. Cela je le savais déjà et je n'avais pas besoin qu'il me le dise. Et puis un combat maintenant, ce ne serait que perte de temps. Qui plus ait, même si je le battais, le combat attirerait certainement du monde et je serais fini, ce qui n'est surtout pas mon objectif en ces heures.

Après ma demande, il me dit qu'il ne comprenait pas le but de cette requête, qu'il savait que nous voulions leurs mort. Il posait un peut trop de questions et il pensait même que nous avions besoin de ces camps "plus puissants" pour nous aider, ou encore que ce soit un piège pour les assassiner, ce qui me fit encore rire une fois de plus.

Il faisait maintenant les cents. Je fus par contre très déçu qu'il ne puisse m'aider. Au moins j'avais appris que ce dragon n'était pas en ville et que le Second, ce qui me fit comprendre qu'il était aux ordres direct du violet, ce qui était intéressant, qu'il craignait les dragons de l'Empire et que ceux-ci n'étaient pas très amical avec les amis du violet et celui-ci.

"Et bien je te remercie de toutes ces informations très intéressantes que tu me donnes. Je me débrouillerais pour contacter ces deux "héros" de mes propres moyens. Je ne peux par contre, pas vous dévoiler les raisons que me poussent à leurs parler, mais sachez que ce n'est rien de ce que vous avez dit. Mais il ne serait pas poli de ma part de partir maintenant sans avoir répondu à quelques possibles questions que vous pourriez me poser et auxquelles je pourrais peut être répondre."

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 461
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Une entrevue singulière et crépusculaire [Terminé]   Dim 17 Jan - 17:49

Le dragon noir avait écouté toutes les paroles d’Aedoth, avec un intérêt manifeste, il s’en rendait bien compte. Il émit aussi quelques petits rires. Cela ne décontenançait pas le dragon de foudre, bien que cela l’agaçait un peu. Comment ce dragon pouvait être si présomptueux dans une telle situation ? Aedoth pourrait aisément l’attaquer et l’envoyer dans les geôles de Warfang ; à vrai dire, rien ne venait l’en empêcher, et il avait sans doute beaucoup plus à y gagner que de le laisser partir ainsi, surtout que, s’il n’en était pas sûr, Blackswan était au courant du statue d’Aedoth, et que la cité était sans son chef pour l’instant. En y repensant, le Second aurait dû taire sa langue sur cela. Il donnait trop d’informations, mais il doutait que cela ait un impact, surtout que la durée du voyage n’était que de quelques jours. Il reviendrait sûrement dans la soirée, voire demain. Rien ne lui arriverait, il ne connaissait pas son emplacement… Ces informations se révéleraient rapidement erronées. Quant à son statut, cela ne remettait rien non plus. Le fait qu’il sache que le dragon de foudre soit Second n’avait aucune importance. De toute manière, la notoriété de ce poste aurait fait que les clans ennemis auraient rapidement étaient au courant, surtout si l’alliance entre Warfang et l’Empire avait lieu. Tout allait bien, il avait même récupéré son livre. Il était juste fâché du peu d’informations qu’avait récolté Aedoth. Tout ce qu’il avait appris, c’est qu’il existait plusieurs Généraux, et que ces derniers avaient quelques plans, qui concernait notamment les deux Héros.
 
Il chargea dans sa patte un éclair en regardant Blackswan doit dans les yeux. Il le toisait avec sérieux.
 
—Je n’ai pas d’autres questions ; je suis simplement affligé qu’un dragon noir tel que vous, encore lucide et capable d’échapper aux ténèbres, souhaites rester dans le mal, de votre plein gré. Je pourrais très bien vous enfermer et tenter de connaître les plans que vous ourdissaient…
 
Puis il dissipa son énergie : l’éclair disparut en un fourmillement de petits éclairs qui devinrent des étincelles, puis disparurent totalement de la patte d’Aedoth.
 

—… Mais je pense que, paradoxalement, la meilleure solution est de vous laisser partir. De surcroit, vous m’inspirez quelque sympathie, et votre force me rassure sur votre avenir, bien que vous sombrerez dans le camp de Malefor, certainement. J’ai l’espoir que vous contempliez vous-même vos torts, vos mauvais choix, et que vous puissiez rectifier votre erreur. C’est dangereux de ma part, mais j’ai aussi fait la promesse de ne rien faire à votre encontre. Vous avez tenu votre part du marché, je fais de même.

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Une entrevue singulière et crépusculaire [Terminé]   Lun 18 Jan - 17:32

Je pouvais voir dans ces yeux une certaine frustration, comme si il avait dit des choses qu'il regrettait. Toutes fois, cette frustration disparu bien vite, laissant place à un regard sérieux à mon encontre, avec un éclair chargé dans une patte qui, malgré mon non mouvement, me mettais sur mes gardes.
Il ne fit cependant rien à mon encontre, il se disait juste affligé de mon sort et de mon choix, me disant qu'il pourrait me faire enfermer et me soustraire des informations. Il retira alors son éclair et continua en m'expliquant que je lui inspirais de la sympathie et qu'il avait de l'espoir en moi malgré mon possible malheur à venir.

Je remarquais qu'il était dragon de parole, et j'admirais ce côté:

"Je vous félicite d'être rempli d'autant d'honneur Second. Mais, bien que je doute qu'il ne faille pas vous sous-estimez, ne me sous-estimez pas non plus. Je suis loin de ne pas savoir qu'est ce que je risque dans mes affaires. Néanmoins vous avez piqué ma curiosité. Je me demande, qu'est ce que vous seriez prêt à faire pour obtenir des infos de vos ennemis. De la façon dont vous vous êtes exprimer, j'entrevois des méthodes peu recommandable, surtout venant d'un camp censé être aussi saint et pur que le votre. J'espère donc me tromper. Enfin, faudrait-il déjà que vous m'attrapiez pour que je le découvre." dis-je en me tournant dos à lui en déployant mes ailes.

"Si vous n'avez rien à ajouter je vais y aller." alors que je commençais à m'élever à peine à la hauteur des arbres, regardant de nouveau dans sa direction.

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 461
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Une entrevue singulière et crépusculaire [Terminé]   Lun 18 Jan - 21:42

Le dragon noir rétorqua au Second qu’il était content de voir qu’il possédait de l’honneur. Aedoth ne pouvait penser autrement, car telles étaient les principales valeurs que l’on lui avait enseigné, et c’était ainsi pour beaucoup de membre de la grande noblesse de Warfang. A vrai dire, les armes et les arts étaient encouragés dans les hautes sphères de la société warfangienne, et l’honneur était une qualité enseignée, quel que soit le chemin que décidait de suivre un enfant de famille aisé. Bien entendu, il existait des exceptions, comme dans tous systèmes, mais Aedoth n’approuvait point les personnes qui se contentaient de se complaire dans le confort que leur lignage leur apporté sans se tenir à aucun code d’honneur, jugeant cela futile. Qu’il était stupide de vivre pour vivre, sans idéal, sans code d’honneur, sans valeur à laquelle sans cesse se rapporter. Le Second n’avait jamais réussi à comprendre ces gens-là ; ainsi, les paroles de Blackswan lui firent bien plaisir, car quelqu’un reconnaissait son entreprise, et cela était important pour le dragon de foudre.
 
Il demanda ensuite jusqu’où Aedoth était prêt pour posséder des informations que Blackswan détenait, prétendant qu’il semblait capable de beaucoup. Ce n’était pas tellement faux. L’idée de la torture répugnait le Second, surtout celle physique, mais si un ennemi capturé détenait des informations capables de protéger sa patrie entière, alors, hélas, Aedoth serait prêt à établir quelques sacrifices… Il ne répondit pas, refusant de dire au Général ce qu’il pourrait accomplir, souhaitant lui laisser le doute, et qu’il continue de croire à cet ordre saint et pur… Aedoth voulait lui aussi croire cela, et ce silence manifestait finalement son propre refus de croire à ce qu’il pensait être juste tout à l’heure. Cette question le tourmentait. Heureusement, Blackswan s’en allait, et cela lui permit de sortir de cette tourmente qui le rendait si confus.
 
—Je n’ai rien à ajouter. Je ne peux que vous souhaiter de voir la lumière… Et un bon retour. J’espère que notre prochaine entrevue ne se fera pas dans une optique guerrière.
 

Sur ces mots, il laissa Blackswan s’en aller, décidant lui-même de repartir vers la calme cité qui allait commencer à s’endormir, petit à petit.

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Une entrevue singulière et crépusculaire [Terminé]   Mar 19 Jan - 21:09

Je sentais une certaine fierté après l'avoir félicité. Mais je ne pouvais en même temps pas le nier, il avait un grand sens de l'honneur. Il avait tenu toute sa promesse, aucun garde, aucun coup en traître, et la liberté, la mienne. Cependant je vis le froid qui s'installa lorsque je lui parlai des méthodes potentielles de Warfang sur l'obtention des informations qu'un ennemi pourrait tenir.
Je compris alors tout et je souris juste légèrement de pouvoir avoir obtenu une information potentiel supplémentaire. Toutefois je comprenais son malaise, si leur clan est aussi pur qu'on le dit et que, si cette information est confirmé, cette réputation pourrait s'effondrer du jour au lendemain, faisant beaucoup d'ennemi en plus des dragons noir, peut être même déclencher l'hostilité de Cynder et des siens contre Warfang, ce qui serait assez drôle en y pensant. Cynder s'opposant à Spyro comme dans l'ancien temps, ce qui serait palpitant à voir, peut être même qu'elle gagnerait ou que les deux s’entre-tueraient. Néanmoins je ne peux m'empêcher d'espère la victoire de Cynder, surement au fait de notre dernière rencontre.
Il n'ajouta rien et me souhaita de trouver la lumière et un bon retour chez moi en espérant que notre prochaine rencontre ne soit pas sur un champs bataille:

"Seul le temps nous le dira. Je me dois de vous souhaiter aussi un retour sans embûche, en vous souhaitant également de trouver une meilleure appréhension de ce que nous avons parler lors de cette entretient Second." dis je avant de m'envoler dans le sens opposé du dragon jaune.

Je ne désirais pas rentrer tout de suite et je décidais de partir en direction de la Vallée d'Avalar, l'histoire de me reposer pour la nuit dans un environnement sain et frais. Et puis je pourrais faire des rencontres peut être la-bas.

HRP:
 

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une entrevue singulière et crépusculaire [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une entrevue singulière et crépusculaire [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anons (Entrevue avec Amaral Duclona - Radio Optimum)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spyro's Lair :: État des histoires :: RPG Terminé-
Sauter vers: