AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Igniis

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 17
Localisation : Je sais pas, je me suis encore paumé !

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Mar 17 Mai - 21:06

Aedoth se retourna vers moi et grogna tout en commençant à me tourner autour. Je ne savais pas quoi faire... Je le regardais dans les yeux et commença à tourner autour de moi. Je soupirai, ne sachant quel choix prendre. Dans les deux cas, la culpabilité me prendra... Mais les deux seront aussi grandes... Puis, tout en continuant à tourner, le second me dit :

- Gardez votre sang-froid. Projetez-moi contre le bouclier, vers le Maître, je sais quoi faire.

Gardez son sang froid, même si c'est presque paradoxal pour un dragon de feu, je savais le faire. J'avais l'habitude d'être froid et sans pitié, parfois. Et puis, je ne savait pas comment il pourrait nous sortir de là... Tout était fermé, et le champs de force ne se fait pas détruire par de l'électricité. Mais un cristal pouvais le faire... Mais, comment pourait-il en avoir un seul ? Le Maître, connaissant son intelligence, lui aurait tout pris. Il avait encore sa cape, mais rien ne semblait indiquer que quelque chose était dedans...

Puis, Aedoth commença à "attaquer" avec sa patte avant en visant l'articulation de la mienne. Perdu comme j'étais dans mes pensées, ce qui n'était pas une très bone idée, je me pris l'attaque mais celle-ci ne m'infligea presque aucune douleur. En faisant un léger signe de la tête, je me jetai sur lui pour le plaquer au sol. Puis, une fois tout près de lui, je le pris de mes deux pattes avant et, comme voulant lancer un objet, je m'apprêtai à le lancer vers le champs dans force juste après avoir murmuré :

- J'espère que vous savez ce que vous faites... Le champs de force ne peut être détruit par nos éléments, nous n'avons aucun cristal et le Maître retient notre famille. Bonne chance...

Alors, à ce moment-là, je balançai Aedoth en direction du Maître des Cristaux. Et je priai, même si j'était extrêmement athé... Je priai pour qu'il y ai quelque chose dans cette situation sans espoir. Je me demandait, dans le même temps, à quoi pensait Aedoth... Et je me préparait à toute éventualité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Jeu 19 Mai - 13:53

Le dragon de foudre ayant lancé la première offensive sans trop prévenir, il espérait que cela suffirait à baisser la garde du Maître. Lui faire croire que vraiment ils se battaient était important pour, par la suite, pouvoir jouir d’un temps de réaction ralenti. Le coup affaibli d’Aedoth avait touché la patte d’Igniis, mais il savait bien que son électricité ne paralyserait pas. Peut-être cela l’engourdirait à peine une seconde.
 
Il entendit ce que le Second souhaitait faire, et commença à s’exécuter. Igniis parvint aisément, en bousculant Aedoth, à le mettre par terre, le retenant pour qu’il ne puisse pas s’échapper. Une fois sa prise affirmée, le capitaine agrippa le dragon de foudre et le souleva à l’aide de ses pattes avant pour le porter au-dessus de lui, s’apprêtant à le lancer. Il était clair que sa force était colossale, et, dans un vrai combat, certainement aurait-il usé de cet avantage contre Aedoth, plus petit, dont le style de combat jouait moins sur la force brute.
 
Un murmure passa près du Second, de la part d’Igniis, un murmure qui vint abstraitement circuler en son esprit tant il était occupé à réfléchir encore à ce qu’il prévoyait de faire pour tous les sortir de là.
 
Igniis le propulsa alors à l’aide de ses puissantes pattes, en direction de l’enchantement. La vitesse était telle que le choc, s’il y en avait un, serait violent. Le dragon de foudre déploya ses ailes pour ralentir légèrement son ascension, puis arracha une de ses écailles qui, une fois séparée du corps, se changea immédiatement en un cristal de la même taille que les plaques d’Aedoth, d’une éblouissante couleur diamantine.
 
Des morpho-cristaux. C’est ainsi que les appelait Aedoth, et seul lui pouvait se vanter de pouvoir les détenir. L’opération fut compliquée, car il fallait greffer une seconde capacité à un cristal, ce qui, de nature, n’existait pas. Pourtant avait-il réussi, grâce à l’élément magique d’un dragon mimétique (dragon extrêmement rare) qu’il avait insufflé dans la source du cristal, pour qu’il puisse prendre la force de tout ce qu’il touchait. Pour y introduire une seconde nature, il avait fallu séparer la source du cristal en deux, et l’opération et délicate. Une seule erreur risque de détruire le cristal. Aedoth s’était entrainé de trop nombreuses reprises sur des cristaux inoffensifs avant de pouvoir procéder ainsi sur un autre.
 
De fait, ce morpho-cristal, il n’avait eu le temps d’en faire qu’un. Ce pouvait être une arme très pratique pour l’infiltration, ou d’autres usages, mais Aedoth avait compris que ce serait difficile à produire, car cela prenait beaucoup de temps, et un composant très difficile à trouver. Néanmoins, il n’avait d’autres choix que de l’utiliser ici.
 
Il porta sa patte tenant le cristal en arrière, pour lui donner plus d’élan, et lorsqu’il fut tout proche du bouclier, il frappa, son cristal entrant directement en contact avec l’énergie.
 
Alors il y eut une onde de choc, et de puissants flux d’énergie se dispersèrent de çà de là, d’un côté comme de l’autre de l’arène. Une éblouissante lumière grandit au point de l’impact, et Aedoth forçait avec ses ailes pour ne pas être repoussé par la puissance de cet échange, gardant bien le cristal contre la paroi magique. Peu à peu, on put voir le voile disparaitre, absorbé par le cristal de puissance, jusqu’à ce qu’il n’y eut plus rien.
 
A présent, il n’existait plus aucun obstacle, et Aedoth, emportait par son élan, continua droit devant, vers le Maître des Cristaux. Le Second commença alors à émettre de l’électricité tout autour de son corps, mais, étrangement, les arcs étaient de couleur noire autour de son corps. Il entama des tours sur lui-même pour donner plus de puissance à sa prochaine attaque, et c’est ainsi, en boule parsemée complètement d’électricité, qu’il frappa de plein fouet le Maître des Cristaux, recevant la force physique, plus la puissance électrique en une attaque.
 
Aedoth se redressa et ratterit sur ses quatre pattes, légèrement essoufflé par les efforts demandés pour garder le cristal contre la paroi, son corps fumant de la chaleur produite par l’électricité, et quelques arcs noirs passant alternativement sur son corps, à intervalle irrégulier. Il se tenait à côté des cages d’Aerth et Feard, et comptait bien les protéger à présent. Igniis avait lui aussi le champ libre. D’une voix grondante, le Second tonna ceci :
 

—Vous ne toucherez plus jamais à un seul innocent ! Pas tant que je respirerai, que je vivrai ! Vous devez payer pour toutes les horreurs que vous avez commises, et je serai celui qui ramènera Justice à toutes cas âmes emportés par vos perfides ténèbres!

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igniis

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 17
Localisation : Je sais pas, je me suis encore paumé !

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Jeu 19 Mai - 21:00

Incroyable ! Stupéfiant ! Fantastique ! Grâce à Aedoth, le champs de force avait disparu en quelques secondes en un énorme flash lumineux. Alors, le Second, fonça, entouré d'arc électriques d'une couleur rappelant une nuit sans Lune et sans étoile, sur le Maître des Cristaux ! Puis, avec sa force physique et celle des éléments, pendant que je regardai ce qui venait de se passer bouche bée, il frappa notre ennemi, qui recula de quelques mètres. Je décidai de m'envoler et de rejoindre mon neveu. Puis, Aedoth dit d'une voix grondante, d'où je pouvais sentir une certaine colère émaner :

- Vous ne toucherez plus jamais à un seul innocent ! Pas tant que je respirerai, que je vivrai ! Vous devez payer pour toutes les horreurs que vous avez commises, et je serai celui qui ramènera Justice à toutes cas âmes emportés par vos perfides ténèbres !

Quand je fus à côté de Feard, je lui fis un signe de la tête pour lui dire que tout allait bien se passer, maintenant. Puis, je levai la tête vers le Maître. n peu de sang coulait de son museau et de sa joue, celle qui a été frappée. Il nous regarda avec son regard amusé et commença à rire :

- Mon chers Aedoth... Que tu es naïf, chers enfant ! Que tu es naïf ! Tu pense que la Justice est omniprésente dans ce monde ? Tu crois que je ne torturais pas, violais pas dés que tu as commencé à respiré cet air nocif de ce monde si cruel?Tu pense que je me ferais avoir aussi bêtement ? Que tu es naïf ! Mais si l'envie t'en prend de vouloir te mesurer à moi, très bien, je t'attend...

- N'y vas pas, dis-je à Aedoth. Il a quelque chose derrière la tête... Et ce quelque chose peut nous être mortel.

- Ah ! En voilà un qui comprend que je ne suis pas un gentil petit dragonnet ! En plus, si jamais je mourrai, je sais que mon œuvre sera achevé par ma descendance. Parmi celles que j'ai délicieusement dépucelé contre leur gré, je sais que j'ai eu des enfants. Et cela m'aide déjà dans mon travail... Ils ont déjà fait couler le sang comme si c'était des rivières... Après tout, comme on dit, tel père, tel fils ! J’avoue que la façon dont tu as fait de ton écaille, Aedoth, un cristal était... Sublime ! C'était de l'art ! Ta connaissance des cristaux n'est pas pauvre... C'est très bien ! Et puis, tu as une force assez bonne ! Cela me plaît ! Au faite, vous avez réussi la première épreuve, bien joué. Il vous reste maintenant les suivantes à accomplir. Bonne chance ! Je sais que vous pouvez le faire. Libérez Zahhak Aži Dahāka !

Sa dernière phrase fut sur le ton d'un ordre ! Puis, il sortit une sorte de pistolet, cette technologie meurtrière faite par les taupes. Dedans, un cristal explosif servait de munition. Avec un sourire, il nous visa et dit :

- Vous nouvel ami va arriver, ne le décevez pas ! Nous continuerons cette discussion plus tard ! Je vous dis donc à la prochaine ! Boom !

Là, il tire en direction d'Aedoth. Je réagi rapidement en repensant à mon ami taupe, il y a des années ! Je revoyais sa tête rouler lorsque je sauta rapidement à l'avant et me mit juste devant le Second quand le bruit de l'arme parvint jusqu'à nous !

Puis, soudainement, je sentis une déflagration lourde suivis d'une lourde chaleur! Une grande douleur me pris ! Et je fus projeté en arrière, sur Aedoth, et donc en direction de l'arène. Je me sentis heurter le dragon jaune et voler dans les airs malgré moi pendant une ou deux secondes avant d'atterrir contre un mur de l'arène. Je tombai au sol, étant dans une sorte d'inconscience pendant quelques secondes. Puis... Je me relevai.

J'avais l'épaule douloureuse et en sang. Là, je voyais l'endroit où était le Maître bouché par les gravas engendrés par l'explosion ! Il nous faudrait des heures et des heures pour tous les enlever ! Puis, je voyais aussi les deux cage sur le sol de l'arène. Elles avaient été projetées par le souffle de l'explosion. Je toussai un peu avant de me diriger, avec une douleur certaine, vers les cages. Puis, je m’affairai à faire sortir les deux prisonnier de là. De ma force, je défonçai le cadenas qui servait à retenir Feard et je fis de même pour le père d'Aedoth. Les deux porte s'ouvrirent brusquement et j'allai m’asseoir pour me reposer de cette chute après avoir demandé à mon neveu s'il allait bien et après qu'il m’eut répondit positivement. Puis, en haletant un peu, je dis :

- Maintenant, mon chers Aerth... Je pense que vous devriez nous en dire plus sur votre passé et sur ce que vous savez sur le Maître, que vous connaissez apparemment et que vous avez maudit avec votre famille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Ven 20 Mai - 15:33

Le Maître tint un discours des plus étranges à Aedoth. Ce dernier savait bien que la Justice n’était pas présente partout dans ce monde, et c’était bien pour cela qu’il s’était décidé à en apporter, de son propre chef. Il parla ensuite d’une sorte de descendance, mais Aedoth n’eut le temps de trop y réfléchir. Il pointa le Second d’une arme que le Thunderwall parvint aisément à reconnaître. Il tira, et Igniis se mit entre lui et le projectile, qui explosa au contact, causant une telle déflagration que le capitaine fut envoyée plus loin. Il percuta Aedoth qui fit un salto dans les airs, mais parvint à se rattraper à la plateforme du bout de sa patte. Son esprit embrumé par le choc, il resta dans cette position délicate pendant une poignée de seconde. Une fois ressaisi, et qu’il se rendit compte que ses griffes raclaient à peine la plateforme, il se laissa tomber et atterrit dans l’arène sans trop de problèmes. Igniis avait servi de bouclier contre l’explosion et la déflagration.
 
Le Second se tourna d’ailleurs vers lui et s’assura qu’il allait bien, inquiet puisqu’il avait pris toute l’attaque contre lui. Etrangement, il était en un seul morceau, malgré le cristal explosif. Sûrement ne devait-il pas être trop puissant. Néanmoins, du sang coulait de l’épaule du capitaine. Cela préoccupait Aedoth qui serra les crocs. Il se retourna vers l’estrade où le Maître se tenait précédemment. Il avait disparu. Il devait payer !
 
Aedoth retourna auprès du groupe. Igniis avait réussi à libérer les deux autres dragons de leur cage. Tandis que le capitaine parlait à Aerth, souhaitant en savoir plus sur ce qu’il passait entre eux, le Second s’approcha.
 
—Feard, faite un bandage à Igniis, pour éviter que le sang ne coule davantage.
 
Sur ces mots, Aedoth déchira une partie de sa cape, la raccourcissant, pour tendre le bout de tissu à Feard. Cela devrait suffire, pour l’instant. Ensuite, il se tourna vers son père, s’asseyant, se reposant tant qu’il le pouvait encore. Son souffle était encore légèrement court.
 
—Quels sont les liens entre les Thunderwall et le Maître, père ? J’ai trouvé plusieurs fois nos armoiries dans ce sombre lieu.
 
Face à ces preuves évidentes, Aerth inclina légèrement la tête, honteux des secrets qu’il trainait lourdement derrière lui, aussi lourd qu’un boulet à la patte, une prison mentale. Il soupira, s’assied à son tour et pris une longue inspiration.
 
—Tu sais, Aedoth ; avant que la famille Thunderwall n'établisse sa réputation à Warfang, notre chemin n’a pas toujours été droit, pour aucun de nous. Ce dragon que tu as vu, devant nous, aussi fou était-il… Notre sang coule dans ses veines.
 
Aedoth fut abasourdi par ce qu’il apprenait. Sous le choc, il ouvrit la gueule et écarquilla les yeux. Son corps se réchauffa soudainement. Un sentiment confus le contrôlait. De la haine, partageait à de la honte. De la honte pour lui, pour sa famille, pour cet être qui, anciennement, pouvait se vanter d’être un Thunderwall. Que s’était-il donc passé pour qu’un des valeureux membres de la famille puisse en venir à un tel état ? Que s’était-il passé ?!
 
Le dragon de foudre grogna et racla le sol de ses griffes à la vigueur redoublée.
 
—Laisse-moi t’expliquer comment il est devenu ainsi. En fait, le plus troublant, c’est qu’il te ressemblait, Aedoth. Il était ton arrière-grand-père. Jeune, il s’était voué à la Justice, la destruction de tout ce qui constituait un mal dans notre monde. Il avait réussi à défaire des criminels, et avait longtemps aidé autrui, faisant passer ses besoins après ceux des autres.
—Ne me mens pas, père ! Comment le portrait que tu me dresses-là peut-être celui du dragon que nous avons tous vu ! Sa cruauté est sans limite, il joue avec nous !
 
La nouvelle vigueur d’Aedoth le fit le soulever. Une nouvelle force émergeait en lui, il ne se sentait plus fatigué. Il voulait à présent combattre et pouvoir en finir avec le Maître.
 
—Je ne te mens aucunement, répondit Aerth, accompagné d’un déclinement de la tête. Il s’est rendu compte que malgré tous ses efforts, le mal persistait toujours, et revenait encore, alors il commença à perdre sa volonté, même pire. Les ténèbres lui donnaient une nouvelle raison de vivre. Ton arrière-grand-père avait toujours été un dragon de profit, et il s’était mis en tête que si la lumière ne pouvait briller, alors une nuit sans fin serait plus facile à abattre. Il sombra aussitôt dans le vice, et voilà le dragon que tu as vu. Cela alerta grandement la famille, et il avait même réussi à tuer un de nos membres. Il fallait l’arrêter, et c’est ce que nous avons fait. Nous l’avons traqué jusqu’à ce qu’il se réfugie dans ce Temple, et ici, nous l’avons vaincu, et pour qu’il soit puni, nous avions trouvé un autre supplice que la mort. L’enfermer ici nous semblait judicieux, mais quelle erreur ! Nous pension qu’il retrouverait la lucidité en restant ainsi prisonnier, mais cela n’a servi qu’à l’enhardir… Cette mascarade doit cesser, je m’en rends bien compte, c’est pourquoi j’ai décidé de t’accompagner.
 
—Il ne peut être un Thunderwall…
—Il n’en est plus un depuis longtemps. Il avait déjà essayé de t’emporter avec lui, ainsi que d’autres enfants Thunderwall.
—Quoi ? Pourquoi ?
—Peut-être voyait-il en vous son reflet… Il était fou, tu ne dois pas y faire attention. Il veut tous nous tuer.
 
Il serra les crocs.
 
—Mais quelque chose me chiffonne, mon fils. Ta foudre…

—Tout va bien, père, dit-il en se retournant. On doit sortir d’ici. Voici l’objectif qui nous incombe. On ne peut rester là. Je ne peux laisser le Maître en liberté plus longtemps !

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igniis

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 17
Localisation : Je sais pas, je me suis encore paumé !

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Sam 21 Mai - 15:56

Pendant que mon neveu, avec un morceau de la cape d'Aedoth, bandait mon épaule, Aerth expliqua tout. Le Maître des Cristaux était en faite l'arrière grand-père d'Aedoth, donc de la famille des Thunderwall. Le père du Second expliqua ainsi l'histoire de ce sadique, qui fut autrefois un héros et son fils dit que ce n'était pas possible que sa famille puisse être souillé comme cela. Puis, ensuite, Aerth expliqua que le Maître avait essayé de kidnapper les Thunderwall dés leur plus jeune âge, ce sur quoi Aedoth demanda pourquoi. Son père lui répondit :

- Peut-être voyait-il en vous son reflet… Il était fou, tu ne dois pas y faire attention. Il veut tous nous tuer.

Ensuite, le Second proposa que l'on sorte d'ici.

- Nous devrions nous dépêcher, en effet. Mais, il y a une chose qui me chiffonne... Le Maître joue peut-être avec nous... Mais il nous a dit que c'était des épreuves. Il a libéré la créature de tout à l'heure, mais, au lieu de nous dire "adieu", il nous dit "à la prochaine", sachant que la créature veut nous tuer et est très puissante. Il sait que nous allons réussir. S'il voulait nous tuer, le cristal qu'il aurait utilisé aurait été beaucoup plus puissant. De plus, au lieu de s'énerver, comme l'avait fait mon frère, lui souriait lorsque vous, Aedoth, avez détruit son champs de force. Et puis, le Maître des Cristaux n'est pas le genre à envoyer ses larbins lorsqu'il peut venir lui-même prendre le plaisir de nous tuer. N'oubliez pas que, lorsqu'une bataille est là, il vient dans son champs prendre le plaisir du carnage. Moi, je pense qu'il ne veut pas nous tuer... Enfin, pas pour le moment. Le connaissant, il veut nous dire quelque chose... Comme une vérité. Sûrement une sombre vérité comme récompense des épreuves que nous aurons surmonté.

Je me tournai vers le Second et lui dit :

- Et puis, monsieur Thunderwall, la vie est cruelle et nous enseigne de dures leçons. Un jour, nous pouvons adorer, aduler des personnes tel des fanatiques fous. Nous pouvons connaître ces personnes, avoir été ami avec elles... Mais, un moment ou à un autre, cette personne, aussi douce et gentille qu'elle peut être, peut être votre ennemi, vous planter un couteau dans le dos et changer radicalement. Le Maître des Cristaux fut un héros, et maintenant... Mais ceci peut arriver à n'importe lequel d'entre nous tous sur cette planète. Le Destin est si cruel qu'il se peut que mon neveu me tue, que vous plantez un couteau dans le dos de votre père et que je puisse être votre ennemi, pour une quelconque raison, et se retrouver dans un véritable combat, sans d'autres possibilités que la mort. Même Spyro pourrait être, un jour, le destructeur entier d'un monde plein de vie... N'oubliez pas ce qui est arrivé à Malefor, aussi...

Tout d'un coup, des pas lourds se firent entendre. Je regardai vers la grille de l'arène, puisque c'était de las qu'ils venaient, et je vis un petit truc rond briller. Cette sphère, d'une couleur grise-rouge, commença à s'agrandir de plus en plus dans l'obscurité de ce couloir en même temps que les bruits. Une respiration rauque se faisait, dans le même temps ouïr. Je reconnu ce que c'était...

- La pause est terminée... Zahhak Aži Dahāka, la créature, est arrivé pour nous tuer, dis-je en me levant.

D'un coup, nous pouvions voir la bête grâce à un rayon de lumière. Elle avait deux lourdes épées (une à chaque main), ainsi qu'un casque de métal surmonté de pic qui pourraient empaler aisément un dragon. Enfin, son seul œil actif nous regardait tous, tandis que celui de métal, qui je lui avais fait plus tôt, ressortait de son visage et faisait éclater la beauté monstrueuse de notre... "Nouvel ami".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Mer 25 Mai - 11:54

Aedoth s’arrêta, écoutant, le dos tourné, les paroles d’Igniis. Le dragon de foudre avait aussi compris que si le Maître avait voulu en finir, il en aurait eu les moyens bien avant. Il s’amusait, et cela mettait davantage le Second en rogne. Lui qui n’aimait pas être rabaissé, qui connaissait son intelligence, son potentiel, il avait honte de se laisser manipuler ainsi par un dragon de son lignage. Il souffla. Quelle frustration… Lui qui avait prévu tant de détails pour contrer les pensées du Maître. Au final, il n’avait réussi qu’à le surprendre un peu, et pourtant, son plan avait fonctionné… Il revoyait la gueule en sang de son adversaire. Le coup avait été puissant ; pourtant… Cela n’effaça aucun sourire, ne tut aucun rire, comme si ce coup n’avait jamais eu lieu. Oui, tout semblait prévu, et pourtant, Aedoth sentait que ça ne l’était pas. Du moins, pas entièrement.

—Une récompense ? Pour l’instant, j’ai eu l’impression qu’il souhaitait révéler l’égoïsme de chacun de nous. En se combattant pour quelque chose, le Maître a dû voir si nous étions prêts à sacrifier ce qui nous était cher pour l’autre. Mais il ne faut pas se bercer d’espoirs. Vous et moi aurions réagi de la même manière. Nous nous serions battu, soyez-en certain. Ses épreuves sont ridicules, barbares…

Ensuite, Igniis tint un long discours sur la fidélité de quelqu’un. Aedoth soupira à nouveau. Qui était-il pour lui apprendre des choses ainsi ? Le dragon de foudre n’était pas dupe, loin de là, et il connaissait déjà ces mots.

—Pour qui me prenez-vous ? Gardez vos leçons, je ne suis plus un niais dragonnet. Je suis toujours sur mes gardes, car je sais qu’une conscience peut si facilement tomber. Je ne refuse pas de croire le changement du Maître. Simplement le fait qu’il ait appartenu à ma lignée. Pour moi, il n’en sera jamais ainsi.

De lourds et puissants pas terminèrent ainsi la discussion. Tous se mirent alors en alerte, Aedoth devant les portes grandes ouvertes. Son père se recula légèrement, probablement effrayé par ce qui allait entrer.

—La pause est terminée… Zahhak Aži Dahāka, la créature, est arrivée pour nous tuer.

Puis la créature entra dans l’arène. Il s’agissait d’une grande bête se tenant sur ses deux pattes. Il tenait dans chaque patte deux grandes épées, plus faites pour écraser que trancher, vu la taille des outils. Il portait aussi un grand casque à pointe, et un de ses yeux était couvert par une coque de métal. Son autre œil, rouge vermillon, rutilait d’une lueur inquiétant, même sanguinaire. On comprenait aisément la soif de sang qu’avait la créature.

Aedoth ne pâlit pas face à la menace. Il resta concentré et saisit le morpho-cristal qu’il avait conservé.

—Reculez ! Ordonna-t-il.

Le monstre, dans un rugissement, chargea en direction du dragon le plus proche, qui s’avérait être Aedoth. Ce dernier ne bougea pas d’une queue de dragon et brandit le cristal devant lui. Il mit de la foudre autour, ce qui enclencha alors la pierre enchantée.

Etant un cristal dont le principal but était l’absorbation d’énergie, toute la puissance du champ de force qui retenait précédemment les protagonistes de libéra alors en une multitude de rayons qui se dirigèrent tous, avec des angles différentes, en direction du colosse. Lorsqu’elles rencontrèrent la cible, de multiples déflagrations se produisirent, suivies par des flashs aveuglants tant les explosions étaient intenses. La terre se secoua par la puissance de l’attaque, et quelques pierres du plafond tombèrent. Même Aedoth dut reculer pour ne pas être victime de l’onde de choc, se cachant la vue avec une de ses ailes.

Lorsque tout revint à la normale, il baissa son aile et regarda le résultat de cette attaque dévastatrice.

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igniis

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 17
Localisation : Je sais pas, je me suis encore paumé !

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Mar 31 Mai - 22:13

Le Second ne m'avait pas compris... Et je n'avais pas pu finir ce que je voulais dire. Une dernière phrase et il aurait peut-être compris : "Et moi ? Ai-je renié ma famille, mon passé ? Ai-je renié que mon frère était le célèbre criminel surnommé K ?" Mais je n'avais pas pu dire autre chose à cause de notre "nouvel ami". Je soupirai devant la créature. Puis Aedoth ordonna soudainement :

- Reculez !

Zahhak Aži Dahāka fonça sur ce dernier, puisqu'il était le plus proche, mais celui-ci lui lança dessus le cristal qui avait servi à enlever le champs de force et celui-ci, au contact de la bête, explosa et fit donc une sorte d'onde de choc suivit d'un énorme flash banc. Je fus surpris pas cela et fut envoyé voler en arrière pour atterrir dos au mur, réanimant la douleur à mon épaule en même temps que mon ouïe fut brouillée pendant quelques secondes ! Je serrai les dent et je poussai dans le même temps un juron :

- Putain de bordel de merde !

La fumée devant moi était si opaque qu'un couteau n'aurait même pas pu le trancher ! Lorsque je repris un peu mes esprits, la fumée commença à se dissiper, je pus voir la créature... Dans un trou du mur, qu'elle a créé en y étant projeté dedans. Elle poussa une sorte de grognement montrant son mécontentement et montrer surtout qu'il était vivant ! Il commença à bouger maladroitement, sûrement à cause du choc qu'elle avait reçut. Puis, je vis la grille ouverte, là d'où notre ami venait. Alors, y voyant une occasion de sauver notre peau, je criai, en pointant cette sortie :

- Par là ! Vite !

Je me dirigeai vers Zahhak Aži Dahāka et dit :

- Hem... Désolé de te décevoir mais, là... On va devoir remettre nos différents à plus tard...

Ce à quoi, je commençai à fuir, en attendant que les autres passent devant ! Dans ma fuite, j'entendis soudainement les bruits lourds des pas derrière nous... C'était ceux de la créature qui nous poursuivait ! Cette dernière poussa un cri de rage :

- Revenez là!!!

Droit devant, il y avait un trou béant ! Et, loin devant, une plate-forme qui montrait que le chemin continuait ! Je courais... Courais... Malgré ma douleur à l'épaule, je courais ! Et, pendant ce temps, j'hurlais :

- Là !!! Droit devant !!! Tout le monde s'envole vers l'autre côté !!!

Près du trou, où à ma gauche il y avait le passage qui continuait (sûrement là d'où venait notre ami), je sautai et déployai mes ailes et volai jusqu'à la plate forme ! J'entendis Zahhak Aži Dahāka, derrière moi, sauter ! Je pris le risque de regarder un peu en arrière et, juste à ce moment-là, la créature lança ses épées tel des vulgaires couteau de jet ! Et celles-ci était attachées... à des chaînes ! L'une d'elle fonça sur moi ! Je cru ma vie terminé lorsque la lame fut près de mon visage... Mais celle-ci ne me toucha pas ! Elle tomba, plutôt ! Et cela en même tant que son porteur dans le trou béant ! Celui-ci était vraiment trop grand pour que la bête puisse tout sauter... Notre ami disparu alors dans un noir complet en chutant !

Lorsque j'attéri, j'allai me pencher pour regarder un peu le trou et je fus soudainement pris d'un rire nerveux.

- C'est passé à un poil de moi !

- On l'a échappé belle, dit mon neveu, ce qui me rassura sur le fait qu'il était vivant après cela.

Sur ce, je me retournai et me demandai alors si les autres étaient à côté de moi où autre part...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Jeu 2 Juin - 16:20

Aedoth lâcha le cristal qui tenait depuis tout à l’heure dans sa patte. Il était fissuré à plusieurs endroits et ne brillait plus de cette douce lueur blanchâtre qui contenait tout son pouvoir. Cette gemme se révélait à présent inutile.

Hélas, ce ne fut pas suffisant.

Des grognements de colère survinrent de l’endroit où avait été propulsée la créature. Cette dernière se releva, remuant davantage de poussière et se ressaisit d’un pas maladroit. Sa tête était baissée tant le choc l’avait probablement sonnée. Aedoth vit que la grille qui avait laissé entrer le monstre était ouverte. Néanmoins, il  réticent à l’idée d’y entrer. Et s’il n’y avait pas de chemin une fois à l’intérieur ? Le groupe se retrouverait alors piégé et ce monstre les tuerait en un instant. Igniis vit aussi cette grille levée, et cette occasion de pouvoir fuir. Celui-ci, néanmoins, ne mit pas longtemps à réfléchir.

—Par-là ! Vite !
—Et mince !


Aedoth s’exécuta, l’adrénaline et l’instinct l’emportant sur la réflexion et la raison. Il fit un sprint et baissa sa tête afin d'accroître davantage sa vitesse, comme il savait tant y faire et se dirigea vers la possible sortie. Il entendait les cliquetis de ses autres camarades dans sa course.

Puis les lourds pas martelant le sol revinrent. Ce monstre se trouvait derrière eux et commença à les pourchasser. Plus Aedoth courait, et plus il sentait les secousses devenir de plus en plus fortes. Il comprenait qu’il se rapprochait indéniablement. Le Second ne se retourna jamais, ne voulant pas ralentir, continuant de croire sans croire, se contentant de vivre l’instant présent sans songer à d’autres facteurs. La survie l’emportait sur tout autre réflexe.

Il n’entendit que très faiblement l’ordre d’Igniis. Le vent venait remplacer tout autre son, martelait par l’instrument des pieds du géant derrière eux. Lorsqu’il vit le trou, il fit un saut élancé, et déloya ses aile alors qu’il commençait à tomber. Il piqua un peu pour récupérer davantage de vitesse et battant vigoureusement des ailes.

Sans problèmes, Aedoth atterrit sur la plate-forme et lança un regard derrière lui. Le neveu d’Igniis était juste derrière, suivi par son père, qui semblait vraiment essoufflé. Enfin Igniis sauta, et la créature, juste derrière lui, aussi. Il lança ses épées qui ne touchèrent rien et tomba avec elles dans le trou, n’ayant pas eu assez d’élan pour atteindre l’endroit où se trouvait le groupe. Un long hurlement s’en suivit, disparaissant peu à peu en écho, pour ne plus exister.

—C’est passé à un poil de moi ! S’exclama Igniis avec un petit rire nerveux.
—On l’a échappé belle.


Pendant ces quelques paroles échangées, Aedoth se rapprocha de son père qui était allongé sur le flanc, soufflant fortement, gonflant et dégonflant son poitrail à un rythme rapide. Le Second remarqua qu’il avait la langue pendante. Il leva une patte en voyant Aedoth.

—Ne te… Préoccupe pas de moi… Je vais bien ! J’ai juste trop couru pour aujourd’hui.


Un simple hochement de tête, et Aedoth regarda les alentours. Un tunnel semblait continuer, s’enfonçant dans une pénombre insondable. Les parois étaient taillées grossièrement, comme si on avait préféré faire un rapide passage plutôt que de le perfectionner. Cela n’annonçait rien de bon, dans cette direction. Aedoth songea même à plonger dans ce gouffre ; peut-être le Maître ne s’y attendrait pas, et il fallait avouer que le Second était curieux de la destination de ce puits d’apparence sans fond.

—La situation n’est pas à notre avantage. Si le Maître sait que nous sommes vivant, il nous attendra au bout de ce tunnel. Peut-être que ce gouffre nous apportera une meilleure solution. La créature y est sûrement morte, le cou rompu par la chute.

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igniis

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 17
Localisation : Je sais pas, je me suis encore paumé !

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Mer 8 Juin - 15:19

Les autres avaient bien rejoint l'autre côté...

- La situation n’est pas à notre avantage. Si le Maître sait que nous sommes vivant, il nous attendra au bout de ce tunnel. Peut-être que ce gouffre nous apportera une meilleure solution. La créature y est sûrement morte, le cou rompu par la chute.

Je m'approcha de lui et lui dis :

- Heum... Si je peux me permettre, non ! La créature qui nous poursuivait a survécu presque sans mal au cristal qui l'a propulsé dans le mur. Pourtant, une impulsion comme cela était plus puissante que ce genre de chute lorsque l'explosion se passe sur le corps de celui qui reçoit cette force. Et elle lui aurait donc brisé tous les os. Donc je doute qu'une pittoresque chute comme cela aurait suffit à tuer une bête comme Zahhak Aži Dahāka. En plus, le chemin continuait vers la gauche avant le trou, donc c'est assez peu probable que le Maître des Cristaux nous attende... Sauf s'il a VRAIMENT tout prévu, et je pense que c'est le cas. En plus, je ne sais pas comment, mais je sais qu'il ne veut pas nous tuer pour le moment... Je sais qu'il veut vraiment nous donner des... Vérités ? Révélations ? En tout cas, s'il nous révèle des choses... Ce n'est peut-être pas pour que l'on meurt... Il veut peut-être que l'on sorte... Mais avec tout ce qu'il nous aura révélé. Comme je l'ai dit, il nous aurait déjà tué, sinon. En tout cas, je ne sais pas vous, mais je crois que je dois connaître ses vérités, personnellement. Je crois qu'il faut entendre ce qu'il aura à nous dire. Le Maître des Cristaux en sait plus sur nous que nous en savons sur lui... Il en sait même plus sur nous que nous même... N'oubliez pas ce qu'il nous a révélé sur lui ! Et, avec cette intelligence, il en sait peut-être plus sur le monde que n'importe qui... Il pourrait même connaitre des secrets sur les dragons violets... Et, imaginez que ce qu'il fait, en ce moment, soit une sorte de confession... En tout cas, moi, je continue. Je veux savoir ce qu'il a à nous dire... finis-je en commençant à aller de l'avant et de m'arrêter quelques secondes pour attendre ceux qui voudront m'accompagner.

- Je suis avec toi, mon oncle, me dit mon neveu en me rejoignant.

- Et vous ? Quel est votre choix ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Dim 12 Juin - 17:29

La réponse d’Igniis, son opposition face aux propositions d’Aedoth, l’anxiété grandissante de ce dernier, ainsi que les émotions de ces dernières heures rendirent le Second plus irascible qu’à l’accoutumé. Plus il laissait durer la tirade du capitaine, et plus il en avait marre de rester ici à écouter ces inepties. Ne tenant plus en place, il commençait à dodeliner de ses pattes antérieures. Lorsqu’enfin Igniis se tut et commença à aller de l’avant, accompagné de son neveu qui semblait ne rien lui opposer, la question fatale fut posée. A ce moment-là, Aerth se trouvait entre le duo et Aedoth, comme si un choix aller se faire, un dilemme allait devoir être pris, parce que discorde il y avait.

— Et vous, quel est votre choix ?
— Je n’irai pas m’engager dans les mêmes bévues que vous, capitaine. Mettez-vous en danger si vous le souhaitez. Vous n’arrivez même plus à tenir des propos cohérent ! D’abord vous doutez que le Maître nous attende, et la phrase suivante, vous admettez que ce sera le cas. Votre jugement est perturbé ici, pas le mien. Je ferai ce qui est le mieux pour nous, et suivre le chemin doré bien indiqué par notre ennemi ne nous sauvera pas, et ne nous apprendra rien de bon. Vous parlez de ses vérités… Des balivernes ! Voilà ce que j’en pense. Il n’a qu’une morale encore plus pauvre qu’un mendiant n’a d’argent. Il ne sait rien de moi !

Il se retourna, les crocs serrés, frustré de devoir ainsi exprimer ce discours. La présence d’Igniis l’exaspérait, présentement.

— Rien, insista-t-il.
— Mon fils…
— Suis les, ou viens avec-moi, comme il te plaira…

Puis il s’approcha vers le trou, et il sentit derrière lui Aerth qui se mit aussi en marche vers le précipice.

— Bonne chance à vous quand même. J’espère que tout ira bien, sincèrement,  mais je ne peux vous suivre.

Arrivé enfin au bord du gouffre,  il fit une maigre pause, profitant du silence ambiant pour sonder un bruit pouvant provenir de ce qui semblait être un puits sans fond. Rien ne ressortait, pas un souffle, pas un gémissement… Même pas un courant d’air hurlant dans l’espace. Aedoth soupira, puis il se lança enfin.

Il se laissa tomber et se permit une chute libre au moins une seconde à l’horizontale avant de déployer ses grandes ailes élancées. La toile lui permit de ralentir soudainement, le rehaussant de quelques centimètres. Il se trouvait en position stationnaire, à quelques mètres du haut de ce puits. Même de là, le sol n’apparaissait pas.

Il entendit le battement des ailes de son père, et lui parla sans se retourner.

— Je me demande dans quel but a été construit ce trou. On dirait qu’il va au centre de la terre.
— Sûrement servait-il à l’extraction de minerais.
— Des vestiges des taupes. Probablement.

Ils continuèrent alors à s’enfoncer doucement dans ce grand gouffre, jusqu’à trouver une étrange irrégularité dans une des parois (celle à la gauche d’Aedoth, pour être plus précis). Le Second s’arrêta et s’approcha, pliant un peu ses ailes dans une position inconfortable pour éviter qu’elles ne se frottent à la pierre. Il voyait beaucoup de lézardes, et il semblait voir quelque chose passer à travers ces dernières. Lorsqu’il toucha la pierre, il sentit qu’elle pouvait facilement céder.

— On ne sera pas obliger de passer par le bas, je pense.
— Qu’as-tu trouvé ?
— Une autre voie. J’i l’impression qu’elle a été naturellement condamnée par la nature. Un éboulement, peut-être.
— Et comment tu comptes passer ? Si tu fonces droit dans ce mur, non seulement tu risques de te blesser, mais pire encore. Si jamais il ne cède pas, tu pourrais te briser une aile et toucher le sol avant de pouvoir décoller de nouveau.
— Je sais, et je ne m’y prendrais pas ainsi. Si seulement j’avais ma sacoche…

Il chercha une solution, mais n’en trouvait pas. La fatigue commençait à s’accumuler : les muscles de ses ailes faiblissaient, et il ne pourrait garder un vol stationnaire bien longtemps. Il avait tant besoin de repos…

— Ne serait-ce pas mieux d’aller tout en bas ?
— J’ai la crainte qu’Igniis ai raison… Peut-être que cette chose est toujours en vie. Et puis, l’effet de surprise sera plus grand si nous parvenons à entrer ici.
— Essayons de tirer les pierres ? A deux, on pourrait déplacer les plus petites pierres, faisant ainsi s’écrouler le reste.
— Alors il faudra faire attention à ne pas se faire écraser.

Ceci étant dit, ils purent se mettre à l’œuvre. Tout d’abord, ils agirent séparément, usant de leur force pour enlever une pierre de-ci de-là. Néanmoins, ils se rendirent compte qu’ils enlevaient mieux lorsqu’ils usaient ensemble de leur force. Finalement, un petit rocher permit de faire tomber des plus gros. Alors un gros bruit survint du choc puissant entre les pierres. Aedoth recula promptement avec son père, regardant les pierres qui tombaient pour provoquer un vacarme du tonnerre.

Une entrée se dégagea, assez impromptue, aux parois inégales et râpeuses.  Clairement, cette cavité était naturelle.  Il y avait assez de place pour qu’un dragon comme Igniis puisse s’y engouffrer, mais il devait arrêter de voler.

—Allons-y, annonça Aedoth en se posant dans la nouvelle grotte.

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igniis

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 17
Localisation : Je sais pas, je me suis encore paumé !

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Mer 15 Juin - 15:54

Aedoth refusa. Il pensait que mon jugement était brouillé. Je ne faisait que des suppositions... Je n'ai jamais dit que j'avais raison ! Son père le suivit. Je le comprenais... Je lâchai un soupir et leur dit calmement :

- Très bien... Vous avez fait votre choix. Bonne chance, alors.

Je me retournai et, après avoir dit à Feard de me suivre, continuai mon chemin. Pendant que nous marchions avec mon neveu, ce dernier me dit :

- Es-tu vraiment sûr de ses intentions ?

- Je... Je ne sais pas. Je ne peux rien prédire... Je ne fais que des suppositions et j'essaye de me préparer à tout... Au meilleur et au pire, au vraisemblable et à l'invraisemblable... Le Maître des Cristaux est en quelque sorte un génie. Il nous connaît, tous. Même si Aedoth le renie, il le connait. Il a eu des années pour tout prévoir... Il a la technologie et la magie... Il est sadique... Il pourrait nous tuer en un claquement de doigt. Nous avons peut-être vécu la guerre, mais nous somme là, seuls et sans aucune aide. On est là, faibles... On a beau se croire fort, on peut être exterminé par une simple lame, un simple éboulement...

- En plus, ce gars-là sait comment faire souffrir... Autant psychologiquement que physiquement. Je l'ai expérimenté ces derniers jours... Il m'avait dit que tu le connaissait... Mais il ne m'a pas dit comment...

Sur ce, je lui résuma à peu près ma rencontre avec ce salaud.

- Ho... Je... Je ne connaissait pas cette partie de ton histoire...

- Crois-moi, mon neveu, tu ne connaît pas tout de moi... Tout comme moi. Qui était ma mère, je n'en sait rien, qui était mon père, je n'ai que des brides d'histoires incomplètes... Et puis, peut-être suis-je lié à une personne importante... Peut-être que mon destin est de tout détruire en voulant protéger... Le futur et la destinée ont tous les deux un humour, souvent ironique, spécial et presque incompréhensible.

Nous continuâmes de parler... Mais nous nous stoppâmes lorsque nous vîmes l'entrée d'une pièce droit devant.

- Je passe devant, dis-je. C'est après tout pour moi, spécialement, qu'il t'a capturé. Je n'aimerais pas que tu sois encore plus impliqué dans toute cette histoire...

- Très bien.

Je passai l'entrée et j'entrai alors dans une grande salle. Elle était faite entièrement de cristaux d'une couleur blanche-rose opaque. Même le sol était comme cela. Des pics sortaient des mur. Derrière moi, l'entrée se ferma car le mur se "referma". Je pouvais entendre la voix et de mon neveu et lui dit d'aller rejoindre Aedoth et son père.

- D'accord ! dit-il.

Puis, j'entendis le Maître des Cristaux dire, derrière moi :

- Enfin nous nous retrouvons seul.

Je me retournai. Mon... Hôte... Se trouvait dans la pièce, devant moi et devant une autre entrée qui se referma comme la première. Je lui dis :

- Dis-moi... Pourquoi tu ne nous tue pas ? Je sais que tu ne fais pas ça que pour nous faire souffrir.

- Tout juste. Mais tout te dire maintenant, je suis désolé mais c'est pour le moment impossible.

- Tu veux me faire tout d’abord passer une de tes... épreuves, je me trompe ?

- Maintenant ? Absolument.

Nous commençâmes à se rapprocher l'un de l'autre.

- Alors que veux-tu que l'on fasse, maintenant ? Un combat ?

- Non ! Non ! Le combat n'arrive pas tout de suite. Je voulais juste m'entretenir avec toi... J'ai maintenant ma chance.

- Tu sais pourtant que je suis dangereux... Et que je pourrais sauter sur toi à tout moment... Que je pourrais lever ta malédiction pour que tu voyage aux Enfers...

- Mais je sais aussi que quelque chose t'en empêche... Je sais que tu meurs d'envie de me tuer... Mais réfléchit bien à tes actions... Certaines conséquences peuvent être fatales pour toi... Ainsi que pour tes amis et tes proches...

- Je le sais très bien... Que veux-tu me dire...

- Moi ? Je veux juste te parler... Nous avons tant en commun. Ne nie pas la vérité, comme le second de Warfang.

- Ho mais je ne le nie aucunement.

- Nous étions tous les deux combattants pour la Justice... Nous voulions protéger les faibles... Nous avions même été au dessus de la loi pour être juste. Mais nous avons vu tous les deux l'inutilité de nos actions... La guerre et l'horreur est la création la plus ancienne et la plus éternelles qui ai jamais existé... Comme on dit, toutes les bonnes choses ont une fin...

- Tient ! Voilà qui est ironique de ta part de dire que tout cela est mal, toi qui aime pourtant torturer, tuer...

- Tu as raison... Ces choses là sont éternelles. Je dois paraître fou... Je le suis, même.

- Ne le suis-je pas, alors ?

- La Raison peut paraître folle lorsque la Folie a raison... Et le Cœur a ses raisons que la Raison ne comprend pas...

- Où veux-tu en venir, avec tout cela ?

- J'ai été maudit par ma famille... Je suis resté seul ici. Je suis resté si seul...

- Tu essaye de me faire pleurer ? Cela ne marchera pas.

- Les nécromanciens qui m'accompagnaient n'étaient rien ! Je m'étais alors documenté, ma connaisse a grandi, ma force s'est amélioré... J'ai été Créateur et Destructeur dans le même temps... J'ai créé des sorts, des Cristaux... J'ai détruit des vies entières, des endroits entiers... J'ai détruit de l'amour... Comme j'en ai créé. Je me suis détruit... Je me suis créé. J'ai fait cela pendant toutes ces années. Maintenant, je sais énormément de choses... Certains secrets m'ont étés révélés... Même les plus mystérieux... Je connais des vérités sur les dragons violets, je connais des mensonges sur eux...

- On dirait que tu es en train de t'embrouiller.

- Au contraire. J'ai été donc si seul pendant toutes ses années. J'ai bien eu certaines personnes... Mais elles n'étaient rien. Elles étaient souvent venus pour me tuer. Certains voyageur me suppliaient de les laisser partir. Ils souffraient, ils m'ennuyaient...

- Tu as vraiment des problèmes.

- Et toi donc ? Pendant toutes ces années, j'ai été seul... Mais, il y a des années... Ma fureur a augmentée. J'avais rencontré quelqu'un que j'aimais... Une dragonne bleu... Elle aussi m'aima... Nous étions tous les deux ensemble... Nous étions heureux... Le bonheur, je l'avais encore... Enfin !

- Tu me raconte ta vie... Pourquoi veux-tu faire cela ?!

- Pour les même raisons que beaucoup de gens.. Ma compagne... Elle était si douce, si belle... Elle connaissait beaucoup de moi... Même les malédictions qui étaient sur moi.

- LES malédictions ?

- Oui. Celle faite par mon sang... Et celle faite sur moi et sur mon sang... Ma J'ai été maudit à faire couler le sang... Et le miens. Et j'ai été maudit à voir couleur le siens aussi par le mien... J'ai empoisonné mon père, et l'on cru que c'était la maladie... Et j'ai tué mon fils... Mais j'ai n'ai pu le faire pour mes petits-fils. Mon sang n'a pour l'instant pas été coulé par le mien... Ma compagne connut cette malédiction... Elle fut alors enceinte... La pauvre... Elle était déchiré entre moi et ses enfants... Elle avait peur pour ses enfants, que je les tue... Mais avait aussi peur pour moi, que ces enfants me tuent

- Elle a eu donc plusieurs enfants...

- Oui... Deux... Elle s'enfuie alors... Je ne pus la rattraper... J'étais maudit à rester ici... Le premier... Elle le donna à un dragon bleu... L'autre... Elle l'a donné à un dragon rouge avant de mourir d'épuisement. Les deux eurent un simple nom, mais aucun nom de famille... Les deux ont grandis séparément. Et les deux sont devenus des guerriers... Des grands guerriers.  La pauvre... Elle a essayé d'éviter le Destin... Mais plus nous essayons d'éviter le Destin, plus nous essayons de le semer... Plus il nous rattrape.

- Tes deux fils sont venus et sont morts... C'est cela ?

- Aux deux, leur âme est morte depuis longtemps... Et ceux-là sont venus... L'un est mort récemment...

Nous étions tous les deux très proches, un pas l'un de l'autre. Nous nous regardions dans les yeux. Des questions se posaient dans ma tête... Nous étions tous les deux immobiles. Le silence dura alors quelque secondes. Enfin, je posa une question, redoutant la réponse :

- Et qu'est devenu le second ?

- Le second... Il est vivant... Il est venue accomplir sa destinée... Il est venue me libérer de ma malédiction... Il est venu me tuer... Le second a tué son frère... Le second...

Il me fit soudainement une étreinte et finit ces paroles qui me laissèrent silencieux pendant un long moment :

- Le second... Mon fils... Il est juste devant moi...

Il arrêta son étreinte. Je vis que quelques larmes coulaient chez lui... Et quelques larmes coulaient chez moi. Il souriait... Je ne montrais aucune émotion. Les deux "portes" s'ouvrirent et le Maître Des Cristaux se dirigea verrs celle d'où il venait en disant :

- Lors de notre première rencontre, je ne t'avais pas reconnu... J'avais alors essayé de te faire souffrir comme les autres... Mais ce n'est qu'après que je sus qui tu étais... J'avais confié la tâche à K de te tuer... Et il m'écouta parce que j'étais son père... Et je l'aurais tué juste ensuite pour ne pas que la malédiction s'accomplisse... Mais, avant de le lui avoir confié réellement la mission... J'avais accepté... J'avais accepté ma destinée... Et je t'ai donc attiré ici pour que tu vienne me tuer... Je te dis à plus tard, pour le combat... Tes armes et ton masques se trouvent dans la prochaine pièce à droite. Je sais que tu auras envie de les porter lors du combat fatale... Tes amis vont bientôt arriver... Ils ont trouvé un autre chemin pour venir ici...

Il parti... Et je restai, là, immobile... J'étais silencieux... Je voulais la vérité... Je l'ai eu... Et, soudainement, j'entendis une voix familière se rapprocher... Celle de Feard...


Dernière édition par Igniis le Sam 30 Juil - 12:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Jeu 28 Juil - 19:23

— Ces marques ont été faites par les taupes minières. Je reconnais parfaitement leur manière de faire.
 
C’était particulièrement en ce moment-même, alors qu’il contemplait quelques vestiges laissés par d’anciens habitants des souterrains, qu’il se sentait fier du savoir qu’il avait accumulé auprès de ses alliés de toujours : les taupes. Ces petits individus se révélaient parfois bien plus habile et organisés que des dragons avec leurs petites pattes et leur manière de penser qui était toute autre. Non seulement le Second en apprit beaucoup plus sur les technologies avancées des taupes, mais aussi quelques coutumes, habitudes et manières de ce peuple dont Aedoth était convaincu que l’on pouvait toujours apprendre.
 
— Et à quoi servent-elles ? S’enquit sur un ton légèrement agacé Aerth.
 
Il passa brièvement une griffe sur l’un de ces marquages laissés par les taupes : de longs traits verticaux, parfois inégaux. Chaque détail avait son importance, car il y avait plusieurs interprétations pour ces traits. Ici, on pouvait en voir cinq, dont les deux derniers étaient raccourcis autant en bas qu’en haut par rapport aux hachures qui les précédaient.
 
— Il y avait autrefois un puits de lave non loin d’ici. Ce marquage annonce un possible danger, et incite donc la prudence. Mais ce n’est pas tout. Il y aurait un stockage de minerai non loin.
— Si haut par rapport à la ville ?
— Les conditions d’excavations peuvent parfois être compliquées ; cela ne se faisait pas en une heure, surtout s’ils ne possédaient pas les techniques d’aujourd’hui. Il leur fallait ces petits entrepôts pour organiser correctement la descente des minerais. Peut-être que depuis, un accès a été creusée en passant par cette intermédiaire pour rejoindre la ville par le temple.
— Pourquoi feraient-ils ça ?
— Cette créature qui ne cesse de nous suivre. Nous l’avons premièrement rencontré dans la ville ; et elle semble appartenir de près ou de loin au Maître. Ce dernier doit pouvoir la faire passer du Temple à la ville, et il doit par conséquent y avoir un accès plus restreint pour ses soldats, voire plusieurs.
 
Il y eut ensuite un temps de pause. Aedoth continua à marcher dans la seule direction proposée. L’endroit était sinueux, ce qui forçait son père à se tenir derrière lui.
 
— N’as-tu aucun remord d’avoir laissé Igniis à son propre sort ?
— Il a choisi son chemin et n’a pas tenu compte de mes avertissements…
— Mais est-ce une raison pour vous être séparés ?
 
Il baissa la tête et s’arrêta brusquement, raclant ses griffes qui approchèrent des cailloux contre sa paume. Igniis… Ce dragon était troublé par un passé horrible. Cette forteresse devait être une éprouvante expérience pour lui. Il était aveuglé par son ambition, son souhait de mettre un terme à tout cela au plus vite. Aedoth était sûr d’avoir fait le bon choix. Néanmoins, était-ce juste de laisser un de ses soldats ainsi, avec son neveu ? En tant que membre de l’Alliance, il devait protéger.
 
Mais que serait-il advenu s’il avait choisi de partir avec le capitaine ? Il mettrait aussi son père en danger. C’était de la faute d’Igniis.
 
— C’est de sa faute. Nous avons le même objectif, mais nous ne voulons pas y parvenir de la même manière.
— Alors pourquoi ne pas lui avoir ordonné de te suivre ?
— Je l’ignore moi-même… J’ai l’intuition qu’il ne m’aurait pas écouté, et cela n’aurait pas arrangé les choses.
 
Aedoth se remit à marcher, d’un pas plus rapide et assuré. Il sentait un léger courant d’air. Ils devaient bientôt arriver.
 
— Je lui laisse le bénéfice du doute, conclut-il avant qu’un nouveau silence ne reprenne.
 
Ils entrèrent finalement dans une nouvelle salle beaucoup plus travaillée. La hauteur de plafond devait être d’environ 4 mètres aisément. Un grand orifice circulaire qui devait auparavant servir de vitre se trouvait au centre du plafond de pierre, comme l’était toute la pièce, habilement taillé dans une excroissance de la montagne. Au-delà de l’orifice, on pouvait des escaliers en colimaçon qui, non seulement descendaient jusqu’à l’entrepôt, mais montaient aussi encore plus haut. Une sorte de tour ?
 
En tout cas, cette pièce avait été vidée, sans doute depuis longtemps, les minerais servant aux sombres desseins du Maître.
 
— Une nouvelle ascension…
— Il y a trop peu d’espace entre les marches pour permettre de voler. Nous sommes obligés de les emprunter.
— Quelle joie…

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igniis

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 17
Localisation : Je sais pas, je me suis encore paumé !

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Sam 30 Juil - 12:43

Feard courait. Il savait qu'Aedoth et son père n'étaient pas loin.  Il entendait leur voix à tous les deux. Ils parlaient. Il approchait. Les voix s'intensifièrent. Puis, il arriva dans la pièce où étaient le père et le fils. Ils avaient devant eu un escalier, et Aerth dit tout haut sa joie de monter cette chianlie.

- Vous êtes enfin là ! Je vous ai suivi. Mon oncle a été enfermé dans une pièce juste devant moi, sans que nous ne puissions faire quelque chose. Il m'a demandé de vous rejoindre et de continuer le chemin. J'ai entendu la voix du Maître des Cristaux avant de partir... Il avait dit qu'il pouvais enfin se retrouver seul avec lui...

Il reprena son souffle un moment. Il n'vait jamais couru aussi vite qu'il l'avait fait.


J'étais au centre de la salle, immobile. La vérité avait éclaté, et ses éclats me tranchèrent la chaire pour me faire des coupures et ouvrir certaines cicatrices du passé. Je l'avais cherché... Je devais m'attendre à ce que n'importe quel vérité soit amère... Puis,je me dis que, si ce qu'il avait dit était vrai, je me devais de mettre fin à tout cela... Même au péril de ma vie. Il fallait que je continu à avancer, alors ! C'est ce que je fis. Mes pas étaient, cependant, assez hésitants. Si je retrouve les autres, devrais-je leur dire la vérité ? Ou devrais-je dire un mensonge. J'optai pour le second choix. Le second de Warfang était déjà assez secoué en sachant que le Maître des Cristaux est son arrière grand-père... Je n'ose imaginer comment il serait en apprenant que je suis le fils de celui-ci... Cette révélation expliquerais bien des choses obscures de mon passé... Et cela expliquerait aussi pourquoi "K", qui ne recevait d'ordre de personne, eu soudainement comme maître le Maître... C'est parce que c'était son père...

Je continuait d'avancer jusqu'à sortir de la salle. Il y avait là un couloir perpendiculaire à l'entrée (ou plutôt sortie) de cette dernière. Puis, à ma gauche, j'entendis la voix famillière de mon neveu... Je commençai à avancer. Je fis environs 10 mètres avant de tourner vers la droite et me retrouver vers un escalier en colimaçon qui descendait. La voix venait d'en dessous. Je commençai alors à descendre, d'un pas lent et presque assuré. Je descendis au moins deux étage avant d'appercevoir mon neveu, Aedoth et Aerth. Mon neveu fut le premier à réagir.

- Igniis ! Tu vas bien ? Que... Que s'est-il passé dans cette salle avec le Maître des Cristaux ? Tu n'as pas l'air dans ton assiète...

- Je... dis-je, en finissant de descendre les escaliers et entrer dans la salle où ils étaient, avec un ton mal assuré. Le Maître des Cristaux voulait me voir pour me révéler quelque chose à moi... Et à moi seul... Il m'a révélé quelque chose que je ne peux vous dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Ven 19 Aoû - 15:58

Les deux dragons de foudre se firent rapidement rattrapés par une personne qu’ils ne pensaient pas revoir ici. Feard arrivait derrière eux, les hélant. Les Thunderwall se retournèrent et écoutèrent les paroles du neveu d’Igniis.
 
Aedoth ne put se retenir de sortir les crocs. Igniis s’était fait piéger, et était maintenant avec le Maître, seul… Il fallait le sortir de là, bien évidemment. Intérieurement, il maudit le capitaine pour avoir été aussi aveugle. Aedoth l’avait pourtant prévenu ; il n’avait pas écouté, et voilà où il en était, précipitant aussi les autres dans un traquenard  évident. Nonobstant cela, Aedoth ne devait pas se laisser faire. Le chemin qu’il empruntait allait sûrement permettre de déjouer de possibles pièges de la part du Maître. Il opina du chef.
 
— Fort heureusement, vous n’avez pas été mêlé à cela. Il nous faut continuer dans cette direction. A partir de là, nous rejoindrons à nouveau le Temple.
 
Les trois dragons entamèrent ainsi leur ascension.  L’escalier continuait sa spirale qui semblait infernale. Le groupe avait déjà monté au moins huit étages, qui semblaient tous déboucher sur des sortes d’antichambres. Finalement, un des étages déboucha sur un grand couloir qui tournait vers la gauche. Devant ce couloir se trouvait Igniis, toujours grand, sans égratignures autres que celles qu’Aedoth avait déjà aperçues avant de le laisser avec son neveu. Il fut soulagé de le revoir. Leur groupe était si petit que chaque tête était bonne à retrouver… Il soupira.
 
Le capitaine expliqua alors ce qu’il s’était passé avec le Maître. Ce dernier semblait avoir longuement parlé avec Igniis, mais il ne pouvait rien dire, sa gueule était scellée. Aedoth vit, tout comme Feard, que quelque chose clochait. Le dragon de feu semblait perturbé. Cela devait forcément être ce qu’il ne voulait pas révéler.
 
— Votre neveu a raison. Quoi que vous ai dit le Maître, réfléchissez bien. Il est fourbe et peut vous manipuler. Peut-être est-ce un poids bien lourd. Il serait certainement plus judicieux que vous nous dévoiliez ce qui s’est dit derrière ses portes, capitaine.
 

Tandis qu’il parlait, Aedoth monta les marches pour rejoindre le couloir qu’Igniis avait vraisemblablement emprunté. Il se sentait mieux sur un vrai sol que sur ces marches de pierre dans une cage d’escalier qui restreignait les mouvements.

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igniis

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 17
Localisation : Je sais pas, je me suis encore paumé !

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Ven 19 Aoû - 18:08

- Votre neveu a raison. Quoi que vous ai dit le Maître, réfléchissez bien. Il est fourbe et peut vous manipuler. Peut-être est-ce un poids bien lourd. Il serait certainement plus judicieux que vous nous dévoiliez ce qui s’est dit derrière ses portes, capitaine.

Je soupirai et les suivi, allant même jusqu'à les devancer.

- Très bien. Avant de tout vous raconter, je tient à vous prévenir que, ce que vais dire, vous n'allez sûrement pas y croire. Le Maître des Cristaux fut maudit par sa famille et doit rester ici. Et il veut mourir pour se libérer de la malédiction. Mais pas n'importe comment. On lui avait prédit une prophécie en le maudissant (pas la maliédiction que sa famille à jeté sur lui) : qu'il tuera son propre sang et sera tué par celui-ci.

Je les avais dépassé et je m'arrêtai devant eux. Avant de continuer, je me fit une coupure à l'épaule grâce à l'aide d'une griffe pour que le sang perle.

- En ce moment, un peu de son sang est en train de couler.

- Mais cela veut dire que... commença Feard.

- Oui... Son sang coule dans mes veine. Le Maître des Cristaux est mon père. Je sais, j'ai eu beaucoup de mal à y croire... Mais, quand j'y repensais, cela expliqua beaucoup de choses comme sur mon passé ou ma personnalité ainsi que ma personne en elle-même. Ma mère est morte à ma naissance car elle était trop épuisée après avoir éloigné et avoir trouvé une "famille" à ses deux fils : K et moi. Cela explique aussi pourquoi K, criminel "solitaire", n'obéissant à personne, avait comme maître le Maître lui-même. Ce dernier l'avait envoyé pour me tuer moi et le tuer juste ensuite, quand la mission aurait été accomplie. Enfin, comme le dit l'expression : "tel père, tel fils". Aedoth, vous ressemblez beaucoup à votre père... Même une partie de votre caractère ressemble à votre père. Et moi... J'ai des ressemblance physiques avec le Maître... Mais aussi des ressemblances caractérielles : le même goût pour la violence, la même sauvagerie, la même monstruosité... Même mon frère ressemble à lui, que ce soit physiquement ou psychologiquement ! Et je suis comme lui, avant qu'il ne tue le membre de sa propre famille... Aedoth, vous avez été suffisemment témoin de mon côté sanguinaire pour savoir, qu'au fond de vous, cela est vrai...

Je fis demi-tour et avançai vers la prochaine porte à droite. Je l'ouvris.

- Et pour finir, autre chose, qui prouve qu'il dit la vérité et qu'il veut que nous le combattions, dis-je en montrant ce qu'il y avait à l'intérieur de la petite salle. Il veut être libéré de ses malédictions... Mais il ne partira pas sans combattre. C'est pour ça qu'il m'a indiqué où se trouve notre matériel...

En effet, il y avait, dans la pièce, mes griffes d'aciers, que je m'empressai de rééquipper, ainsi que tout le matériel d'Aedoth...

- Préparons-nous et allons-y ensuite. Je pense qu'un combat dantesque va bientôt arriver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Sam 20 Aoû - 12:44

Aedoth était incapable de trouver le mot exact pour décrire ce qu’il ressentait après cette longue tirade de la part d’Igniis. Abasourdi, dubitatif, sceptique ? Mais il se sentait aussi indigné, frustré, en colère. Non ; selon lui, rien de tout cela ne pouvait être vrai. Ces histoires de malédictions du sang, le Maître ayant eu pour fils Igniis… (Ce qui signifiait qu’il était aussi un neveu d’Igniis ?) Non, il était impossible d’y croire ! Tout cela n’était qu’un tissu de mensonge dans un but qu’Aedoth ignorait totalement. Il resta silencieux lorsque le dragon de feu expliqua tout cela, plongé dans un renie total de toutes les informations qu’il percevait. A un moment, il regarda même la paume de sa patte antérieure gauche. Comment tout cela pouvait être possible ? Il n’y avait aucune réponse à apporter sur ce mystère.  Il venait à peine de se remettre du fait que le Maître était son grand-père, et maintenant, ça… Cette histoire de meurtre par le sang pour se libérer enfin. Si vraiment le Maître cherchait la paix, pourquoi ne s’était-il pas tué ? Non, ce psychopathe délirait et démentait ce qu’il racontait… Tant d’incohérences ne pouvaient être réelles.
 
— Préparons-nous et allons-y ensuite. Je pense qu’un combat dantesque va bientôt arriver.
 
Le dragon de foudre resta immobile, laissant Feard et Aerth s’avançait dans la pièce.
 
— Tout ceci n’est qu’un tissu de mensonge, prononça Aedoth d’une voix grondante.
 
Le père du second se retourna en entendant cela. Circonspect, il jaugea son fils de haut en bas, avant de demander :
 
— Qu’est-ce que tu as, Aedoth ?
— Ne voyez-vous pas que le Maître vous aveugle avec ses paroles ? Il ne veut se libérer d’aucune malédiction, et nous tend un nouveau piège.
 
Le dragon de foudre vint chercher sa cape qu’il enfila, ainsi que les gemmes qu’il vérifia lui-même. Il semblait qu’aucune n’ait été modifiée, il s’agissait bien des siennes… Il les remit dans la sacoche. Il retrouva aussi la gourde et les provisions. Il mangea un peu de viande, et but quelques gorgées d’eau. Heureusement, la gourde était pleine.
 
— Servez-vous, proposa-t-il avec un ton plus calme. Manger et boire l’aidaient un peu à y voir plus clair, et il savait qu’il rester le plus serein possible.
 
— Capitaine. Montrez-nous le chemin une fois que nous serons tous prêts. Et restez le plus prudent possible. S’il y a bien une chose avec laquelle je suis d’accord, c’est que tout cela doit se terminer. Il faut mettre un terme aux agissements de ce fou. Capitaine, vous pouvez prétendre avoir la même folie meurtrière que le Maître, ce que je sais vrai et que je n’apprécie pas, vous restez un garde de Warfang, et un sens de justice vous habite. Dès lors, je peux vous assurer que vous comparez à lui n’a aucun intérêt. Et… Même si cette histoire de sang était vraie, sachez que notre destin n’est pas forcément lié à notre sang. Si tel est votre souhait, sortez de cet archétype, formez votre propre avenir et passez outre les prédictions.
 
Il resserra la sangle de sa sacoche. Aerth, lui, venait de finir un léger repas et de prendre quelques gorgées dans la gourde d’eau.
 
— Je ne crois pas aux prédictions, ni au destin. Chaque être possède un libre-arbitre qui nous permet d’accomplir ce que notre volonté et nos besoins nous dictent. Je suis prêt à faire battre ma foudre à la vitesse de l’éclair, à me battre jusqu’au bout pour en finir avec tout cela. Êtes-vous avec moi ?
— Oui, mon fils.

— Êtes-vous prêts, vous autres ?

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igniis

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 17
Localisation : Je sais pas, je me suis encore paumé !

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Sam 20 Aoû - 19:03

Aedoth hurla que tout était un tissu de mensonge. Je lui avait prévenu que ce serait "incroyable". Il dit que le Maître nous aveuglait avec ses paroles. Ce n'est pas du tout un aveuglement. Il n'a pas essayé de nous détourner de notre objectif et nous a même convié à l'accomplir, après tout ! Et puis, ce qu'il avait dit répondait à plusieurs questions en moi, qui étaient sans solution depuis des années. Nous tendre un nouveau piège ? Le Maître l'a dit lui-même, il veut mourir mais ne se laissera pas faire et combattra du mieux qu'il peux. Puis, après que nous eûmes repris nos équipements, le second me dit :

- Capitaine. Montrez-nous le chemin une fois que nous serons tous prêts. Et restez le plus prudent possible. S’il y a bien une chose avec laquelle je suis d’accord, c’est que tout cela doit se terminer. Il faut mettre un terme aux agissements de ce fou. Capitaine, vous pouvez prétendre avoir la même folie meurtrière que le Maître, ce que je sais vrai et que je n’apprécie pas, vous restez un garde de Warfang, et un sens de justice vous habite. Dès lors, je peux vous assurer que vous comparez à lui n’a aucun intérêt. Et… Même si cette histoire de sang était vraie, sachez que notre destin n’est pas forcément lié à notre sang. Si tel est votre souhait, sortez de cet archétype, formez votre propre avenir et passez outre les prédictions. Je ne crois pas aux prédictions, ni au destin. Chaque être possède un libre-arbitre qui nous permet d’accomplir ce que notre volonté et nos besoins nous dictent. Je suis prêt à faire battre ma foudre à la vitesse de l’éclair, à me battre jusqu’au bout pour en finir avec tout cela. Êtes-vous avec moi ?

Son père répondit qu'il était prêt. Puis, il demanda à mon neveu et moi. Feard répondit qu'il était prêt. Puis, je répondis :

- Aedoth... Vous parlez comme si j'avais dit que je croyais aux prédilections. Ce que j'ai dit, c'est juste ce que m'a dit le Maître. C'est lui qui crois à cette malédiction. C'est lui qui nous a tous attiré ici pour que sa malédiction finisse. C'est lui qui a tué son fils et qui a peur d'être tué par l'autre. Pas moi.La seule chose que je crois, c'est le lien de sang qu'il a avec nous tous. Si quelqu'un me dit que je vais bientôt mourir, je le croirais car ma mort arrivera forcémment un jour et cela n'arrêtera pas le cours du temps, qui continura longtemps, et ma durée de vie est ridicule face à l'âge du Temps lui-même. Donc, bientôt pourrait dire dans quelques secondes autant que quelques décennies ou siècles. Mais, d'ici là, je ferais ce que je veux et, si quelqu'un me dit que je vais tuer mourir par la main de ma soeur un jour, et bien j'essayerai de faire en sorte que le contraire arrive. Mais, pour le moment, je veux juste accomplir une "destinée", accomplir une "prophétie" et ainsi rendre le service que m'a demandé mon père.

J'armai les deux arbalètes sur mes griffes et je fini :

- En quelques mots : Je suis prêt à tuer mon père (mis pas à... Faire des choses avec ma mère ! Je veux pas être comme OEdipe. Et puis, de toute façon, elle est morte alors...) ! Suivez-moi.

Je me mis alors en tête de file. Le couloir allait tout droit. Nous allions bientôt affronter le Maître des Cristaux. Et, au fond de moi, je savait que ce combat allait être d'une grande ampleur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Jeu 25 Aoû - 12:19

— Oui, si vous le dite, capitaine, dit Aedoth en soupirant, très peu convaincu par les paroles d’Igniis. A vrai dire le Second était agité intérieurement, tiraillé entre ce mensonge et les prochains événements qui ne tarderaient aucunement. Il fallut un second soupire au Thunderwall pour que finalement il puisse se mettre en route, juste à côté du dragon orange, car il n’aimait que moyennement l’idée de se laisser guider par celui qui était censé être sous ses ordres.

Tous restèrent silencieux après avoir quitté la pièce entreposant tout leur équipement. Le dragon de foudre, pendant le chemin lorgna vers sa sacoche. Aurait-il besoin d’user de tout son arsenal ? Un frisson le parcourut. Comment est-ce que tout cela allait donc bien finir ? Tout ceci rendait Aedoth anxieux : s’engager dans un chemin que e Maître avait sûrement prévu. Sa seule surprise résidait maintenant en leur puissance de groupe et en leurs capacités individuelles, et peut-être les cristaux que le Second promenait avec lui.  Sa cape bleu était contre son dos, ne flottait pas un peu. Il n’y avait pas d’air ici, l’ambiance était lourde entre ces murs, presque suffocante maintenant qu’Aedoth y faisait attention.

Ils arrivèrent à la fin de ce couloir rectiligne, avec une porte qui gardait l’entrée vers une nouvelle pièce. Néanmoins, ce portail s’avérait être un obstacle : il s’agissait d’une grande porte sans poignée, totalement faite de métal, avec une grande gemme rouge sertie au centre de la porte, de la taille d’un poing au moins. On pouvait deviner que l’entrée était épaisse. Ainsi, faire fondre le métal serait une tache bien trop longue.

Le dragon de foudre s’approcha de la gemme doucement et l’analysa d’abord du regard.

— Encore un piège, je présume ? Fais attention, Aedoth ! Avertit son père.
— Non, ce n’est pas un piège. Pas ce cristal, en tout cas.

Le Second toucha le cristal et envoya quelques arcs électriques, pour l’identifier plus profondément. Après une bonne minute, il comprit à quoi servait cette gemme. En fait, il le savait déjà, mais l’inspection était nécessaire pour ôter tous les doutes. Il se retourna vers les trois dragons.

— Cette gemme est identique à celle que j’ai installée dans mon domaine, à Warfang. Il s’agit d’un cristal qui fait office de serrure, et le seul moyen d’en ouvrir l’entrée et d’utiliser un élément insufflé à l’intérieur. L’élément de ce cristal est le feu.

Suite à ces paroles, Aedoth recula pour se mettre face à la porte, au même niveau que ses compagnons.

— Igniis, il est temps de vérifier si le Maître souhaite tant vous voir. Transmettez votre feu dans cette gemme, et « priez » pour qu’elle s’ouvre…

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igniis

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 17
Localisation : Je sais pas, je me suis encore paumé !

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Jeu 25 Aoû - 21:43

Nous avançâmes dans un couloir doté d'une ambiance très oppressante. Du sang aurait coulé sur les murs et ces derniers se seraient transformés en quelque chose de plus organique que cela ne m'aurait surpris. Aucunement, cela ne fut aucunement le cas. Puis, nous arrivâme devant une énorme porte de métal dont, d'après Aedoth, la serrure était un cristal de feu. Il me dit :

- Igniis, il est temps de vérifier si le Maître souhaite tant vous voir. Transmettez votre feu dans cette gemme, et « priez » pour qu’elle s’ouvre…

- Oui. "Prions".

Je me rapprochai du cristal et, après une inspiration, je crachai quelques flammes sur la serrure. Rien ne se passait... Quelques secondes plus tard... Rien non plus. Puis, j'eu une idée. Si mon père voulait vraiment que ce soit moi qui ouvre la porte...

- Attendez, dis-je.

Je me mis alors à enflammer toutes mes écailles. Je regardai le devant de ma patte avant droite, il y avait du feu. Faire ce que je fis est une technique spécifique à ma personne. Si le Maître veut vraiment que ce soit moi qui ouvre la porte, alors son cristal réagira aux flammes "magiques" qui sont sur mes écailles.

Je posai ma patte sur la serrure et, soudainement...

La douleur... Elle me traversa partout ! Mon feu... Mon écailles... Elles s'étaignaient... Les flammes étaient absorbées par le cristal... Et la porte... Elle commença à fondre... Puis, le liquide redevint solide et roula sur les côtés... Et mes écailles s'enflammèrent de nouveau, et la douleur cessa !

- La porte est ouverte, dis-je.

Dans la salle d'une forme presque circulaire, que nous pouvions découvrir après cet évènement, il y avait le Maître. Mais pas seulement. Il était accroché à une sorte de bras en cristal et était entouré de plusieurs dragons, vivants ou morts-vivant, qui étaient en train de... L'armer ? Ils lui mettaient une armure de métal (je fus surpris que ce ne soit pas du cristal), puis lui accrochaient une sacoche (d'où nous pouvions voir un peu de contenu  (je vous laisse devenir ce que c'est) et, enfin, lui donner une épée faite dans un métal magnifique d'un gris argent teinté d'un rougé carlate semblable au sang. Pendant que tout cela se passa, le Maître nous adressa la parole :

- Bien, je vois que nos invités sont enfin arrivé dans cette salle. Comme vous le voyez, on me prépare pour le combat. Ne me croyez pas aussi idiot au point de ne point croire que l'affrontement aura lieu dans ce lieu. Ne vous en faites pas. Les dragons autour de moi ne participeront aucunement au combat, ce ne seront que des spectateurs. Tout comme...

Là, il claqua des doigts et, soudainement, une chose gigantesque ferma la porte derrière nous et la bloqua de tout son corps. La chose n'était autre que Zahhak Aži Dahāka, qui avait survécu à la chute qu'il avait fait. Il ne bougeait pas et nous regardait tous.

- ...Lui, fini-t-il. Il ne vous attaquera pas. Mais il ne vous laissera pas sortir d'ici tant que vous ne serez pas mort ou que je le serais. Ah ! Je lègue cet endroit spacieux à celui qui me tuera. Je le dis devant témoin et j'en fait le serment.

Il se décrocha soudainement du bras de cristal. Il nous dit :

- Messieurs, avant que le spectacle ne commence, dites-moi comment vous avez trouvé votre séjour ici. N'était-ce pas enrichissant ?

Je restait sur mes gardes, mon neveu aussi. Le Maître nous souriait, mais nous pouvions sentir que, si quelque fonçait sur lui, il était prêt à agir. Face à la question de mon père, je laissai d'abord les autres parler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Ven 26 Aoû - 11:37

Igniis, comme s’en doutait légèrement le dragon de foudre, parvint à ouvrir les portes en embrasant toutes ses écailles. Le mécanisme d’ouverture semblait assez complexifié. Aedoth ne put s’empêcher de voir que le capitaine avait été en difficulté lorsque ses flammes étaient « absorbées » par le cristal. Pourtant, il semblait aller bien.
 
Le quatuor entra donc pour finalement arriver dans une pièce grande, circulaire, avec le Maître qui se trouvait à plusieurs mètres d’eux, porté par un piédestal fait de cristal. Il y avait beaucoup de ses sbires, qui étaient en train de lui mettre une armure. Une sacoche plutôt large pendait à son flanc. Aedoth put voir quelques cristaux en sortir. En identifiant cela, le dragon de foudre pensa lui-même à son propre arsenal. Il devrait être attentif aux mouvements de son adversaire, car sa maîtrise des cristaux n’était plus à prouver.
 
Aedoth était déjà en train de chercher une faille dans son adversaire, et déjà il y voyait des fragilités, ce qui rassurait le Second : il portait une armure en métal ; or, cette matière est conductrice en électricité. Son élément ainsi que celui de son père serait donc bien plus efficace. Sachant cela, il monta dans sa tête une stratégie. Lui et Aerth devaient le combattre à distance, pour à la fois éviter d’être touché, car l’épée montrait bien que le Maître combattrait au corps à corps, et il ne fallait pas le sous-estimer. S’il était paré ainsi, il devait être un bon guerrier. D’autant que sa force devait être équivalente, sinon supérieure à celle d’Igniis. Au corps à corps, le dragon de foudre serait désavantagé, bien qu’il ait quelques tours dans ses griffes. Tout ce qu’il avait à faire, ce serait d’éviter ces cristaux qu’il pourrait lancer à tout moment. Peut-être serait-il capable d’en désactiver certains avec sa foudre…
 
Pendant ce temps, le Maître parlait, de sa langue sournoise, sifflant ses mensonges et tromperies.  Selon lui, le combat ne mettrait pas en cause ses sbires, et…
 
Aedoth eut un soubresaut et se retourna vers la porte à présent bloquée par la présence de la créature munies de chaines. Cette dernière toisait le quatuor, mais ne faisait rien de plus. Le Second fit quelques pas de retrait, se sentant menacé, et entendit par la même le Maître prétendre qu’il ne ferait que garder la porte jusqu’à ce qu’un des deux camps meurt.
 
— Messieurs, avant que le spectacle ne commence, dites-moi comment vous avez trouvé votre séjour ici. N’était-ce pas enrichissant ?
 
Un arc électrique parcourut l’échine d’Aedoth face à cette question. Le Thunderwall se retourna vers le Maître et un léger grondement put s’entendre partir de la gueule du Second.
 
— Tout ce que j’ai appris jusqu’à maintenant… C’est votre échec. Vous avez laissé tout cela se produire. Votre oisiveté vous a mené au plus profond des ténèbres, froides et vastes, dont vous ne pouvez plus vous échapper. Je vous plains, et je ne serai jamais comme vous.
— Je suis navré. Aedoth a raison. Tout cela aurait pu se passer autrement, mais il est temps… D’en finir.
 

Le dragon de foudre perçut de l’hésitation dans la voix de son père. Ce dernier n’était pas un combattant. Une crainte s’empara alors d’Aedoth. Il devait protéger son paternel à tout prix durant le combat. Il ne pouvait pas le laisser tomber alors qu’il était sa seule famille avec son cousin à présent… Il toisa le Maître  et se mit en position de combat warfangienne : les pattes arrières légèrement écartées, et la patte avant-gauche plus avancée que l’autre. Un autre arc électrique parcourut son échine.

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igniis

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 17
Localisation : Je sais pas, je me suis encore paumé !

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Ven 26 Aoû - 13:28

- Tout ce que j’ai appris jusqu’à maintenant… C’est votre échec. Vous avez laissé tout cela se produire. Votre oisiveté vous a mené au plus profond des ténèbres, froides et vastes, dont vous ne pouvez plus vous échapper. Je vous plains, et je ne serai jamais comme vous, dit Aedoth face à cela.

- Je suis navré. Aedoth a raison. Tout cela aurait pu se passer autrement, mais il est temps… D’en finir.

Ils se mirent en position de combat. Mon neveu, lui aussi, se mit en position de combat, après avoir avancé pour être juste à côté de moi, en disant :

- Ce qui fut enrichissant, c'est tout ce qui nous a prouvé qu'on pouvait vous tuer.

Moi, je regardait mon père dans les yeux, silencieusement, sans bouger. Le Maître se mit à rire.

- Un échec, réellement ? Laissez-moi rire ! Je suis un mythe vivant, je fais tellement peur et je suis tellement dangereux qu'on a hésité à dire si ma personne était réelle ou non ! Je fus peut-être enfermé ici, mais c'est un endroit spacieux, où j'ai pu vivre des centaines d'années. J'ai une armée à moi seul, j'ai une créature puissante qui est mon serviteur ! Je peux agir sur le monde entier rien qu'en restant ici ! J'ai élaboré plusieurs cristaux ici ! J'ai même eu des enfants. On va se souvenir de moi dans des centaines d'années encore, alors que vous serez oubliés sauf par des chroniqueur experts. Et vous appelez tout ceci un échec ? Ahahah ! Laissez-moi donc ici à mourir de rire, si vous voulez ma mort ! Et le terme de ce combat ne sera aucunement un échec pour moi. Soi je vous tue, et ccela ne mettra qu'une victoire de plus à mon compteur. Soit vous me tuez, et je suis libéré des malédiction et la prophétie se réalise. Quel échec voyez-vous là ? Le seul qui puisse être possible est pour vous : celui de mourir...

Puis, d'un geste, il demanda à tous ses sbires de s'écarter de lui. Il prit dans sa sacoche un cristal et se le planta dans le cou. Il serra les dents mais il l'absorba... Il dit :

- Avant de réellement commencer... Je tient à vous monter quelque chose...

Il demanda à l'un de ses serviteurs, un mort-vivant, de venir vers lui, ce qu'il fit. Une fois cela fait, il lui donna un énorme coup de poing vers le bas et l'enfonça dans le sol en écrasant sa tête au passage.

- Voici mes cristaux de force. Ils décuplent votre force physique, mais pas seulement dans les coups... Zahhak, vien ici et frappe moi, vers ma gauche plus pécisemment.

Ce dernier obéit et se dirigea vers le Maître après avoir soigneusement bien fermé la porte pour que personne ne sorte. Puis, il lui donna un gigantesque coup... Et mon père bloqua le coup en levant simplement son bras gauche.

- Cela marche aussi dans la défense et dans la façon dont vous prendrez les coups. Zahhak, tu peux maintenant retourner devant la porte...

Ce dernier obéit. Puis, le Maître sortit deux cristaux similaires et les balança juste devant mes pattes et celles de Feard. Nous nous empressâmes de le mettre sur notre bras et l'absorbtion fut rapide. Je senti en moi une puissance... Nouvelle.

- Je tient à vous offrir ceci avant le combat. Ce sera un bien meilleur combat ! Qu'y a-t-il, Aedoth et Aerth ? Vous êtes jaloux parce que vous n'en avez pas ? Oh ! Vous vouliez aller au corps-à-corps avec moi ? Je sais que vous allez être à distance ! Vous êtes bien trop lâche pour venir en face de moi... Est-ce donc mon épée qui vous fait peur ? Oh ! En parlant de lame ! Qu'on apporte une épée à mon petit-fils !

- Lequel ? demanda l'un de ses serviteurs.

- Celui qui daigne venir m'affronter avec sa force physique : le rouge !

On apporta une lame pareille à celle du Maître à mon neveu.

- Igniis, mon fils, toi je ne t'apporte rien. Tu as tes griffes... Et je crois avoir été gâteux de donner une épée à mon petit-fils, finit-il avec un rire. Bref ! Maintenant que vous êtes paré, vous êtres prêt à combattre ?

Mo neveu dit qu'il était prêt et moi je dit, en me mettant en position de combat :

- Si je suis prêt ? Oh que oui ! Je suis prêt à te tuer !

- Bien ! Je pense que nous sommes tous d'accord sur un point : que le spectacle commence !!!

Tous ses sbires s'éloignèrent et disparurent. Seul restait comme spectateur Zahhak Aži Dahāka... Je laissai d'abord les Thunderwall agir, puisqu'ils sont à distance. Cela pouvait aussi nous donner un avantage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Ven 26 Aoû - 16:02

Le combat fut lent à démarrer. Le Maître voulu d’abord montrer ce qu’il pouvait faire. Un cristal de force lui avait permis de littéralement broyer la tête d’un de ses sbires. Cela donnait encore moins envie à Aedoth de venir l’affronter au corps à corps. Un coup, une prise, et c’était quasiment terminé. Oui, il devrait profiter d’Igniis et et Feard pour pouvoir prendre le moins de risque tout en gênant le plus son adversaire, et lui faire quelques dégâts. Le Maître pensait qu’il agissait comme un lâche, mais Aedoth s’en moquait bien, car il savait que cela ne faisait pas de lui un lâche, mais plutôt un stratège.
 
Le Maître fit un geste qui étonna beaucoup le dragon de foudre : il donna tout d’abord des cristaux de force à Igniis et Feard. Le Second soupçonna un piège, mais les deux utilisèrent directement les cristaux. Un frisson d’effroi le parcourut. Comment pouvaient-ils faire confiance aussi facilement à ce menteur… Il espérait que tout irait bien. Une épée fut aussi offerte à Feard. Que cela était étrange. Tenait-il vraiment à mourir, au point de les aider ? En tout cas, dans sa propre folie, le Maître semblait convaincu de ce qu’il racontait. Aedoth et Aerth ne reçurent rien, ce qui « rassura » le Thunderwall. Au moins n’aurait-il pas à éviter un piège de plus.
 
— Bien ! Je pense que nous sommes tous d’accords sur un point : que le spectacle commence !
 
— Reste-là, murmura Aedoth à l’attention d’Aerth.
 
Il n’entendit pas la réponse de son père, puisque le Second fit immédiatement claquer sa cape sous la soudaine vitesse. Il se mit à sprinter et usa de son électricité pour aller encore plus vite, traçant un long cercle afin de contourner le Maître. En à peine 3 secondes, il se retrouva derrière lui. Il bondit alors en arrière et cracha depuis sa gueule un orbe d’électricité, comptant bien atteindre le dos de son adversaire.
 

Aerth avait compris la manipulation et lança lui aussi un éclair devant le Maître. Ainsi pris entre deux feux, il aurait dû mal à esquiver une telle attaque, d’autant plus que l’armure qu’il portait devait le ralentir ostensiblement. Ainsi été engagé le combat.

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igniis

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 17
Localisation : Je sais pas, je me suis encore paumé !

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Sam 27 Aoû - 13:01

Je vis Aedoth foncer en direction du Maître pour atterrir derrière lui à une vitesse hallucinante. Il cracha ensuite sur le Maître une orbe d'électricité. Son père fit de même et un éclair jailli de derrière moi pour aller jusqu'au Maître. Ce dernier ne bougeait aucunement et se prit toute l'électricité ! Mais il la pris en souriant... Il avait prévu une attaque de ce genre... L'élément des Thundrerwall fut ostentatoire sur toute son armure et ricochait comme un galet bien lancé sur l'eau. Puis mon père sembla absorber toute l’électricité...

Et il la relâcha ! Un éclair vint se diriger sur Feard et moi, qui se le prîmes de plein fouet ! Bizarrement, cela fut moins douloureux que ce que j'imaginais. Ou alors... Il utilisa ce qui restait de l'élément lancé par le père et le fils pour foncer à la vitesse de l'électricité entre mon neveu et moi et atterrir devant  Aerth. Il le pris par la gorge et se retourna pour le lancer sur nous.

Mon neveu réagi en premier ! Il fonça sur mon père pour lui donner un coup d'épée. Le Maître balança comme si c'était un vulgaire poids et para de la patte libre, qui tenait l'épée, le coup de Feard ! Je sautai pour rattraper Aerth et... Je réussis ! De peu. Mon corps amorti sa "chute", mais nous nous envolâmes pour s'écraser contre un mur. Le choc fut presque moindre. Je laissai alors le père d'Aedoth pour foncer sur mon père, qui parai tous les coups que mon neveu essayait de lui porter.

Dés que je fus près d'eux, j'essayai de porter un coup de mes griffes à mon père. Ce dernier para la lame de mon neveu et la dirigea vers mes griffes. Les deux armes s'entrechoquèrent. Nous ne pouvions pas attaquer pendant une seconde, ce qui fut de trop. Je ne pus même pas essayer d'attaquer avec l'autre patte ! Le Maître me donna un coup de poing dans le ventre et fit un énorme coup de tête à Feard, nous repoussant tout les deux de quelques pas. Il sauta sur moi et me donna un bon coup de poing dans le museau mais j'esquivai en baissant la tête et je fonçai en hurlant, l'épaule en avant, en emportant mon père avec moi, pour finalement l'écraser contre un mur ! Le mur eu quelques fissures ! Il me donna un puissant coup de coude dans le dos. Je serrai les dents ! Un autre ! Et encore un autre... Et un dernier qui me fit le lacher ! Il tomba sur le dos et me projeta au loin avec ses pattes arrières.

Feard courra vers sa direction ! Mon père se releva vite et donna un coup d'épée à mon neveu. Il para !  C'était à mon tour de me relever ! Je sautai et m'envolai pour foncer en un piquer rapide sur  le Maître ! Mais ce dernier fit un saut en arrière ! Je me décalai vers sa direction ! Il pris quelque chose dans sa sacoche et sauta sur moi ! Dans sa patte, il y avait un cristal ! Et lorsque nous nous percutions...

Une onde de force ! Je fus projeté au loin ! Je vis, dans mon vol, que mon neveu avait essayé de lui foncer dessus, mais qu'il eu aussi les dégât de l'onde et était en train de oler sur le dos et dans la direction qu'il ne voulait aucunement. Nous étions tous assez loin de lui.

Aedoth, Aerth, si vous avez une idée pour l'affaiblir, c'est le moment ! Il doit sûrement garder un oeil sur vous mais il est plus concentré sur mon neveu et moi que sur vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Sam 27 Aoû - 22:50

Lorsque la foudre frappa le Maître des cristaux de plein fouet, Aedoth eut un léger sourire, se réjouissant de cette attaque qui avait porté ses fruits. Pourtant, le Second perdit vite son sourire lorsqu’il se rendit compte que l’électricité, au lieu de s’enfouir dans le corps du Maître, rebondissait contre cette armure. Il était à présent bouche bée. Pour lui, cela était totalement impossible ! Et le pire se produisit ensuite. Il utilisa la foudre, la relançant sur le trio devant le Maître. Aedoth ne put rien faire, il ne pouvait se risquer au corps à corps, surtout que le Maître le surprit davantage, le tétanisant.
 
Il avait parfaitement copié Aedoth ! Il s’était servi de l’électricité pour augmenter la puissance de ses muscles, et donc augmenter sa vitesse, lui permettant ainsi de se retrouver devant Aerth qu’il agrippa. A partir de ce moment, la vision du Second devint rouge.
 
— Père ! Hurla-t-il à travers la pièce.
 
Heureusement, il fut rapidement relâché et Igniis vint amortir sa chute, les envoyant tous les deux contre le mur. Igniis se releva sans problème pour continuer le combat, le bruit du métal croisant le métal se répercutant dans la pièce. Mais Aedoth ne faisait aucunement attention à ces sons, trop distrait par sa vision : Aerth était toujours à terre, étendu sur le flanc.
 
— Père ! S’époumona le Thunderwall en courant vers son paternel. Il vint s’assurer qu’il respirait toujours, et c’était bien le cas, ce qui put le rassurer un peu. La respiration semblait profonde, et ses yeux étaient fermés. Le manque d’air l’avait sûrement fait s’évanouir. Promptement, il attrapa son père en mettant la moitié de son corps contre lui et le traina jusqu’à un lieu sûr. Il était toujours vivant et ne pouvait combattre ; il fallait le mettre le plus en sécurité possible. Tandis ques les trois autres continuaient de se battre, Aedoth vint placer son père derrière l’endroit où s’était préparé le Maître ; cette sorte de piédestal en cristal. Suite à cela, il soupira. Les larmes lui avaient monté aux yeux et il s’essuya avant de quitter son père.
 
— Tiens bon…
 
Il se tint droit, grondant en regardant le combat qui continuait. Un nouveau soupire permit d’arrêter les arcs électriques de parcourir son dos. Aedoth devait garder son calme, et c’est ce qu’il fit en réfléchissant à ce qui venait de se passer. L’armure avait absorbé l’électricité ? Quelque chose ne tournait pas rond, à moins qu’il possède un cristal capable d’absorber les éléments. Il devait posséder un équipement lui permettant de contrer l’électricité.Mais comment avait-il utilisé la foudre pour aller plus vite ? Un dragon de foudre devait s’entrainer pour maîtriser cela. Aedoth lui-même avait été supervisé par Volteer pour ce mouvement, et avait dû s’entrainer pendant 1 mois avant de pouvoir contrôler cette technique. Quel était l’élément du Maître ? Il n’en était même pas sûr. En tout cas, il maîtrisait bien les techniques de foudre… Peut-être que c’était son élément qui lui permettait de contrôler la foudre ?!  Il fallait vérifier ces hypothèses, mais en attendant… Eviter les attaques élémentaires.
 
Igniis atterrit non loin d’Aedoth, projeté par un cristal qui provoqua une sorte d’onde assez puissante pour repousser les deux assaillants. Ce dernier n’avait plus d’adversaire. Feard, néanmoins, allait vite revenir sur lui.
 
— Essayez de cracher du feu sur lui, dit-il à voix basse, à l’attention d’Igniis. Mais restez prudent si jamais il utilise votre élément contre nous.
 
Le dragon de foudre sautilla légèrement pour chauffer un peu ses pattes avant de repartir. Un peu d’électricité se mit à parcourir ses pattes, et il se lança en un élan, courant à nouveau aussi rapidement qu’il le pouvait, laissant tomber au passage quelque chose au sol tandis qu’il se rapprochait du Maître.
 

Pourtant, son intention n’était pas de se confronter à lui. Il dévoila ses ailes et bondit puissamment en déployant ses ailes, prenant rapidement de la hauteur et se retrouvant deux mètres au-dessus du Maître. De là, il sortit prestement de sa sacoche un cristal noir et le lança dans un mouvement de poignet souple tandis qu’il vrillait en l’air. Le cristal explosa au contact du Maître (ou du sol), et Aedoth fut soufflé par la déflagration qui lui permit de s’écarter du lieu de l’explosion. Il sentit l’air chaud vibrer dans ses ailes totalement déployée pour ralentir. Une fois proche du sol, il les remit à ses flancs et fit une roulade pour amortir sa chute et regagner le sol sur ses quatre pattes, la cape vrombissante revenant pendre au flanc d’Aedoth pendant tout ce prodige aérien.

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igniis

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 17
Localisation : Je sais pas, je me suis encore paumé !

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   Dim 28 Aoû - 12:13

- Essayez de cracher du feu sur lui. Mais restez prudent si jamais il utilise votre élément contre nous.

J'entendis Aedoth me parler à voix basse. Il fallait faire attention que ça ne fasse pas comme avec l'électricité... Mais comment ? Et puis, comment avait-il fait cela ? Il pouvait maîtriser, avec un élément qu'il ne contrôle pas naturellement, des attaques dont certains dragons n'arrivent pas à le faire. Il fallait réfléchir à... Mais j'eu une idée ! Lorsque Aedoth et son père lancèrent leur élément contre lui, celui-ci ricocha sur toute l'armure avant d'être absorbé. Peut-être que...

Mais Aedoth s'envola et lui balança un cristal sombre sur mon père ! Ce dernier pris rapidement quelque chose dans sa sacoche ! Il y eu une explosion puissante ! Puis, une fumée si opaque que nous ne voyions rien ! Aedoth attérit ! Dans ce brouillard, j'étais certains que le Maître avait survécu et n'avait même aucunement souffert ! Feard allait s'élancer mais je lui dit d'attendre ! Il fallait vérifier quelque chose...

J'enlevai mes griffes et dis :

- Je dois d'abord faire quelque chose... Je les remettrais après ! Mais laissez-moi combattre mon père seul, pour le moment...

La fumée commença à s'évaporer et une silouhette se fit voir. Je me préparai à foncer ! Une aura particulière l'entourait. Tous mes muscles se contratctèrent ! Dans sa main, il y avait un cristal, qui était l'épicentre de cette "aura", qui devait être un bouclier qui l'avait protégé de la déflagration... Je bondi dans sa direction ! L'aura disparu... Je déployai mes ailes pour aller plus vite ! Le brouillard disparu totalement. J'étais tout prêt de lui, le poing levé, et j'enflammai mes écailles ! Il lâcha le cristal ! Je donnai le coup et il se le pris de plein fouet dans la figure ! Il recula d'un pas ! Je lui donnai un autre coup mais il l'esquiva !  Il essaya de me trancher avec  son épée avec un coup horizontal, je sautai en arrière et n'eus rien ! Je tentai alors un coup de griffe avec ma patte droite ! Je dirigeai cela vers sa tête ! Mais il leva sa patte gauche et para ! Voilà ce qu'il me fallait ! Je refermai mes griffes sur son bras, qui était doté d'une pièce d'armure ! Il essaya de me transpercer le corps avec l'épée dans son autre patte, mais je la pris comme avec l'autre ! Nous nous regardâmes dans les yeux ! C'était un véritable duel !

Puis, tout d'un coup, je ressenti une grande douleur en moi... Cette douleur, je la reconnu... Elle était semblable à tout à l'heure... Certaines flammes de mes écailles s'éteignirent... On les absorbait... Elle se déplacèrent jusque sur l'armure... Elle glissait dessus comme... L'électricité des Thunderwall ! Et elles aussi se firent absorbées par le Maître, dont les écaille commencèrent à s'enflammer... Moi seul maîtrise cette technique, normalement...

- Je m'en doutais... dis-je gravement.

- Bien, mon fils. Je vois que tu as deviné. Des cristaux d'absortion  sous mon armure. Et pour les techniques, j'ai eu tellement de gens ici, de tous les éléments, que j'ai pu apprendre certaines attaques. La tienne m'est nouvelle. Mais tes flammes sont faites pour être ostentatoire sur quelque chose, surtout les écailles. Voilà pourquoi je n'ai pas dû apprendre cette technique avant. Cela doit sûrement répondre aux questions que tu te pose...

Puis, il sauta et mes donna un coup de ses deux pattes arrières, ce qui me repoussa et me fit le lâcher ! Je fus envoyé au loin ! Les flammes sur mes écailles brillèrent de nouveau alors que celles sur le Maître commencèrent à s'éteindre peu à peu... Je fus envoyé près de mes griffes en acier. En me relevant, j'hurlai :

- SON ARMURE !!! FAITES TOMBER SON ARMURE !!!

Feard s'élança et le combat d'épée presque interminable entre les deux repris ! Moi, j'armai seulement ma patte avant droite ! Je laissait la gauche libre pour donner des coups de poing. J'avais une petite stratégie en tête mais je ne disait rien pour le moment, mon père pourrait connaitre la suite ! Aedoth, si tu as quelque chose pour enlever son armure, fais-le ! Il ne sera alors plus protégé de nos éléments ! Sinon, j'ai un plan B...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Le Temple des Révélations [PV Igniis - Aedoth Thunderwall] [Gore]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spyro's Lair :: État des histoires :: RPG Terminé-
Sauter vers: