AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Réveil de Jadis [ Suspendu et Verrouiller ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cynder

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 20
Localisation : Dans les profondeurs d'un abime de solitude.

Sur le Clan
Faction : Empire Des Ténèbres Empire Des Ténèbres

MessageSujet: Le Réveil de Jadis [ Suspendu et Verrouiller ]   Jeu 28 Avr - 17:01

Avec le sommet diplomatique qui avait eu lieu à mon refuge il y a quelques temps déjà, j'avais pu obtenir une source précieuse d'informations et apprendre davantage sur Warfang. Grâce à cela, je me retrouvais désormais en position de force et pouvais agir au mieux pour mon peuple. En effet, en plus de Warfang, je m'étais rapprochée de la Horde ou, pour être exacte, d'une de ses membres : Eostra. En effet, après s'être séparée à la forge des munitions, j'avais entrepris de construire un système de communication avec elle par le biais d'un serpent domestique. L'animal avait nécessité plusieurs jours de domptage et faisait maintenant les aller-retours entre la dragonne et moi-même. Naturellement, le risque d'être découvert était grand mais le reptile passait par un ancien passage sous la Horde pour éviter les sentinelles de la surface. Ainsi, la liaison pouvait se faire sans encombre. C'est donc un nouveau message que j'envoyais. Nul besoin de préciser le destinataire. Mon familier se chargeant de retrouver et transmettre l'information à la destinatrice. [Sommet avec Warfang fait. Rendez-vous possible ? Souterrain sous la Horde côté Avalar. Y serait dans trois jours au zénith]

Suite à quoi, le messager parti, je commençais à préparer mes affaires. Je confiais le commandement du village à Kronos, lui précisant de ne tuer personne jusqu'à mon retour et en éludant les raisons de mon voyage. Puis, le jour dit, je pris la voie des airs jusqu'au point de rendez-vous. Je me souvenais de l'endroit. A l'époque, j’avais été faite prisonnière avec Spyro pendant près de trois ans jusqu'à ce que le réveil d'un Golem des profondeurs nous tirent nous-même de la torpeur. Nous avions alors parcouru les souterrains à la recherche d'une sortie jusqu'à ce que nous rencontrions Chasseur. Et voilà aujourd’hui, j'y retournai. En réalité, je me rendais bien compte que cela comportait des risques. Une fois la-bas; je risquais de me faire capturer par la Horde ou, pire, servir au retour de Malefor... être à nouveau sous son emprise... A mes yeux, aider mes anciens compagnons de la Horde était une bonne chose. Le retour du Maître Noir beaucoup moins... C'était avec ce genre de réflexion que je posais à l'entrée du souterrain et pénétrais dans celui-ci. Je me retrouvai alors dans un espace ouvert doté de splendides cascades à l'eau fluorescente. J'attendais plus que mon amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Le Réveil de Jadis [ Suspendu et Verrouiller ]   Ven 29 Avr - 8:47

Cela faisait maintenant trois jours que j'étais revenue à la Horde et que j'avais fais mon rapport à Eostra et Keior, ce nouveau camarade de la Horde. Il fallait bien que je m'occupe durant ce temps où je ne bougeais pas, car il ne faut pas se mentir, je n'avais pas cessé mes mouvements depuis notre retour dans la réalité: la reconnaissance du territoire, la bataille d'Avalar, mon échec et mon emprisonnement, ma libération et aussi ma vie d'une bonne semaine à Warfang, autant dire que je m'étais fais des amis, mes aussi des ennemis dans tout ces événements plus où moins fort.

Aujourd'hui, je me décidais à parcourir les anciens souterrains où Spyro et Cynder furent enfermer à l'époque et libérer par nos troupes qui avaient échouer de les éliminer alors qu'ils étaient accompagné d'une de nos plus puissantes créatures: un golem des profondeurs. Je soupirais alors de désespoir pour cela, mais ce n'était pas cette histoire qui m'attirait ici aujourd'hui.
En ramassant un cristal encore présent de celui où ils étaient enfermés, je me remémorai ce que j'avais entendu lorsque j'étais passé dans un couloir où Eostra se trouvait. Je m'étais caché en écoutant et j'avais entendu qu'aujourd'hui Cynder devait venir à la Horde ici même dans les Souterrains, surement pour un problème de discrétions, surtout que personne n'y venait plus depuis leurs disparition.

"Cynder.." soupirais je. Notre dernière rencontre fut bien tendue mais finalement nous nous étions épargnés, pas sans rien devrais je dire pour moi, en regardant la marque qu'elle m'avait faite sur le flanc gauche avec sa lame. Je souriais en me remémorant ce combat et je me promettais de lui rendre ce qu'elle m'avait donné. Vu qu'Eostra n'était pas encore présente et que je ne l'avais pas vu bouger en partant, j'en déduisais que j'avais de l'avance.
Je n'avais bien sur pas l'intention de me mêler directement à la conversation, je comptais les espionner avant d'intervenir. Cela tombait bien car j'entendis alors des bruits de pas et je pris alors un point d'observation dans les arcs en hauteur, au dessus du chemin principal. Cynder avançait alors et je me demandais si notre chef ne tarderait pas. Je suivais pendant ce temps l"Impératrice pour ne pas perdre sa trace

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Eostra

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Derrière toi

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Le Réveil de Jadis [ Suspendu et Verrouiller ]   Sam 30 Avr - 15:37

Après tant d’activités, Eostra était enfin rentré dans son repaire, qui se trouvait auprès du Puits des âmes, auprès du trône de Malefor. Elle était parvenue à aménager une ancienne pièce réservée à la torture pour en faire ses propres quartiers. Suite à son installation, Blackswan était revenu lui aussi, contant quelques de ses aventures à la Générale. Cette dernière fut satisfaite des résultats qu’apportait le dragon. Il avait pu s’enquérir davantage de la situation de la cité de Warfang, bien que celui-ci ait risqué de croupir dans ses cachots. Elle fut rassurée, somme toute, de le retrouver sain et sauf, sans aucune blessure apparente.
 
Et ce n’était pas fini, la récolte d’information. Cette étape était importante. La Horde était quasiment méconnue du monde, et le peu qui s’en souciait pensait qu’elle n’était toujours pas une menace. Il fallait profiter de ce répit pour en connaître le plus possible. Eostra n’était pas dupe. L’information permettait le contrôle, et elle en aurait davantage lorsqu’elle rencontrerait Cynder, son contact au sein de l’Empire des Ténèbres, ni plus, ni moins.
 
Au final, elle ne regrettait pas de l’avoir épargné dans la Forge aux Munitions. Elle s’était révélée comme une potentielle alliée, et sa colère envers le dragon violet rattrapait son passé calomnieux pour Warfang. La colère d’Eostra envers l’impératrice était toujours présente, muée en une curieuse méfiance qui, elle attendait de le voir, pourrait s’affaiblir avec le temps.
 
Elle avait en ce jour un rendez-vous avec Cynder qui, par le bais d’un serpent dressé par les soins de l’Impératrice, devrait se passer sous les terres de la Horde, dans le réseau souterrain, ou plutôt les catacombes. Ce passage n’était plus du tout emprunté, et regorgeait de quelques créatures étranges et dangereuses. Cela était le terrain idéal pour une rencontre tranquille. Il lui fallait apprendre ce qu’il s’était passé au sommet qui réunissait Cynder et Spyro. Mais Eostra avait aussi d’autres questions à poser à l’ancienne terreur des cieux, des données qu’elle avait omise par deux fois. Elle espérait qu’il n’était pas trop tard pour en apprendre plus et jouer sur la surprise de la Horde. Cette carte se révélait bien plus importante qu’elle ne pensait au départ. Se révéler maintenant serait une erreur.
 
Eostra comptait informer Blackswan de sa réunion avec la dragonne, mais elle ne le trouva point. Haussant les épaules, elle décida d’y aller. L’heure approchait. Elle entra dans les souterrains et fit un petit bout de chemin, avant d’arriver au point de rendez-vous. L’espace était plutôt grand, et de petites cascades coulaient le long des murs, crachant une eau étrangement turquoise qui se jetait plus bas. Cynder s’y trouvait.
 
En se rapprochant de l’impératrice, Eostra sentit une odeur familière. Elle soupira avant d’atteindre Cynder. Elle avait reconnu Blackswan. Cela expliquait son absence. Se cachait-il ? La Générale pouffa. Certainement le saurait-elle bientôt. En attendant, elle fit comme si de rien n’était.
 

—Salut, Cynder. Comme tu peux le voir, j’ai reçu ton message. J’espère que ces informations nous serons bénéfiques.

_________________
Ta putréfaction est mon seul bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynder

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 20
Localisation : Dans les profondeurs d'un abime de solitude.

Sur le Clan
Faction : Empire Des Ténèbres Empire Des Ténèbres

MessageSujet: Re: Le Réveil de Jadis [ Suspendu et Verrouiller ]   Mar 3 Mai - 16:08

Le voyage avait été beaucoup plus long qu’escompté, j’avais oublié que les catacombes étaient si grande… Par chance, j’étais parti bien tôt et cela m’avait évité d’arriver en retard. Au contraire, j’arrivais peu avant Eostra. Celle-ci arrivait avec calme et j’en arrivai à penser qu’avec de la chance, toute trace d’animosité de sa part s’était envolaient. « Salut Cynder, Comme tu peux le voir, j’ai reçu ton message. J’espère que ces informations seront bénéfiques. » Je fus fixée à ses simples mots. Elle n’était pas encore des plus agréables mais elle ne me traitait plus comme une traîtresse. En ça, je la remerciais intérieurement. Néanmoins, je ressentis soudainement un stress intense. Elle espérait mes informations bénéfiques… Je grinçai des crocs.

« Bonjour Eostra. Ravie de te voir. J’espère ne pas avoir dérangé à une quelconque activité mais je devais te parler… » Commençais-je, cherchant mes mots pour la suite, ma mine se faisait déconfite. La même tête que j’avais faite en apprenant les faits moi-même. « Le coffret que nous avons découvert la dernière fois ne vaut rien… C’est un vulgaire leurre conçu pour tromper la Horde. J’ai cette information de l’autre idiot de violet… »

Je ponctuai mes paroles d’un grognement de frustration. Non pas que je tenais à revoir l’autre empaffé de Malefor mais, pour pouvoir reconquérir mes terres, la puissance du Maître Noir aurait pu être des plus utiles. J’étais prête à perdre ma liberté et revenir sous ses ordres si je pouvais en échange offrir aux miens la terre qu’ils méritaient.
« Nous revenons donc au point de départ… Et Warfang ne semble pas décidé à m’accorder sa confiance… Certes, je leur ai promis un soutien contre le Damné mais je pense que sitôt cette menace éliminée, je m’allierai pleinement à vous… Cette suprématie Warfangienne me tape sur les nerfs. Le retour du Maître leur apprendrait surement quelle est leur place… » Je soupirais. Tout cela m’énervait et j’aurais bien aimé pouvoir me détendre et penser à autre chose. Ce n’était d’ailleurs pas un hasard si j’avais choisi ce lieu comme point de rendez-vous. « Au fait, sais-tu quel est cet endroit ? » demandais-je finalement.

Pendant ce temps, rampant sur le sol, silencieux et agile, mon serpent rôdait. Comme je lui avais appris à le faire, il patrouillait à la recherche d’un quelconque intrus qui aurait suivi Eostra par curiosité. Grimpant de pierre en pierre, sautant par-dessus de petits précipices, ils faisaient son chemin jusqu’à ce qu’il repère une présence. Il s’en approchait alors silencieusement et, suffisamment proche, sauta sur cette dernière : Blackswan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Le Réveil de Jadis [ Suspendu et Verrouiller ]   Ven 13 Mai - 11:20

Cynder c'était arrêtée dans la salle des cascades par laquelle j'étais arrivé un peu plus tôt, surement pour attendre Eostra qui n'allait surement pas tarder à arriver. J'observais donc l'Impératrice qui était des plus patiente. J'entendis alors les battements d'ailes qui ne pouvait venir que d'une personne: Eostra. Je la vis arriver en face de moi et je cru qu'elle allait me repérer mais elle était plus tôt concentrer sur Cynder bien que je vois sur son visage comme un air de mécontentement à un moment. Elle salua cette traîtresse et comme prévue, des choses intéressantes allaient être dit ici même.

Je me concentrais donc en écoutant Cynder qui s'excusa de l'avoir peut être déranger, ce qui me dégoutait venant d'elle. Elle se mit alors de parler d'un coffret avec Eostra, elle nous aurait cacher quelque chose d'important mais que pouvait-il bien avoir d'intéressant me demandais je avant que Cynder explique que c'était un piège qui était juste une perte de temps pour la Horde fait spécialement par ces satanés Warfangien. Elle avait donc parler à Spyro et tenait beaucoup d'information de lui. Je jetais alors un regard à Eostra. Pourquoi à mon retour ne nous avait-elle pas parler de son contact avec Cynder? Avait-elle entendu parler de notre rencontre et aurait-elle voulu faire en sorte que des tensions ne se rallument pas? Pour le savoir je continuais d'écouter la conversation mais c'est principalement Cynder qui parlait.

L'Impératrice continua en parlant de diplomatie cette fois ci, disant qu'elle ne possédait pas la confiance total de Warfang, voir même quasiment pas. Elle parla alors d'un sujet qui m’intéressait: une chose appeler le Damné, surement parle t-elle de la menace de l'Est dont j'ai entendu parler mais sans plus, les dirigeants gardent donc bien caché les secrets qui pourrait provoquer une panique général, c'était une importante information à savoir selon moi. La suite me surprit beaucoup quand elle avoua s'allier à nous à la fin du combat pour ramener le Maître. J'avais personnellement de grand doute sur sa loyauté envers le Maître, surtout suite à notre rencontre.

Elle eut alors un soupir en observant les ruines comme un air de nostalgie se voyait, je ne compris pas exactement ce qu'elle dit car au même moment je sentis quelques choses cogner dans mes écailles. Je me retournais et attrapai avec ma patte un serpent qui avait voulu me mordre mais qui avait du se frotter aux dures écailles d'un dragon. Je vérifiais la où il avait mordu, tout en le tenant bien par la tête pour ne pas qu'il bouge, et il avait presque réussi à introduire ses crocs sous mes écailles j'avais donc eu de la chance. Je me demandais ce qu'il faisait ici mais je décidais de le garder avec moi en continuant d'observer la scène de loin, j’espérais ne pas avoir rater trop de choses durant ce cours moment d'inattention.

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Eostra

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Derrière toi

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Le Réveil de Jadis [ Suspendu et Verrouiller ]   Mar 17 Mai - 21:53

Eostra serra les crocs, et ses griffes raclèrent violement le sol de pierre tandis qu’elle apprenait des choses qui ne lui plaisaient guère. Au moins Cynder était honnête, mais est-ce que cela suffirait à éviter la fureur de la Générale ? De toute évidence, le coffret fut une épreuve bien trop facile. Il ne contenait rien… Non, ce ne pouvait être un simple leurre.  La dragonne avait-elle-même sentie… Deux hypothèses vinrent alors à elle. Soit Cynder lui mentait sur ce qui se trouvait à l’intérieur, et quel que soit la raison de ce mensonge, si elle apprenait que cette hypothèse se révélait vérace, elle la tuerait de sang-froid, comme elle aurait dû s’en accommoder lors de leur rencontre.
 
L’autre hypothèse, c’était que le violet lui ai menti pour les mettre sur une mauvaise route. Elle ignorait totalement comment l’impératrice avait présenté la chose au… « Héros », et s’en était d’autant plus frustrant. Eostra espérait que le double-jeu de Cynder n’avait pas été découvert… Sinon l’Alliance serait alertée de leur retour, et de leurs ambitions, et cela ne serait pas bon pour leur avancée.
 
—Nous revenons donc au point de départ, annonça-t-elle après un grognement de frustration… Et Warfang ne semble pas décidée à m’accorder sa confiance… Certes, je leur ai promis un soutien contre le Damné mais je pense que sitôt cette menace éliminée, je m’allierai pleinement à vous… Cette suprématie warfangienne me tape sur les nerfs. Le retour du Mâitre leur apprendrait sûrement quelle est leur place…
 
Ces paroles semblaient sincères à Eostra, et d’une vérité à laquelle elle ne pouvait qu’opiner du chef, silencieusement. Le Damné, hein ? Encore une fois faisait-elle mention de cette menace de l’Est. Ça aussi, Eostra devait en savoir plus. Il lui fallait mesurer la possible puissance de ce nouvel ennemi, et prendre des décisions en conséquence.
 
Elle devrait en parler à Blackswan. A vrai dire, elle préférait le faire à présent, devant l’impératrice. Dans un soupire, après que Cynder aies posé une question sur l’origine de ce lieu, Eostra haussa la voix pour qu’il l’entende bien.
 
—Blackswan, tu peux nous rejoindre, dit-elle d’une voix monocorde, montrant qu’elle n’était aucunement surprise par sa présence. Quant à cet endroit… Oui, les catacombes où, jadis, vous furent captifs, toi et Spyro. Il a été le source d’un mal pesant, mais à présent… Que des ruines.
 
Elle déglutit, souhaitant humidifier sa langue. Parler n’était pas son plus grand atout. Elle partit sur un autre sujet, bien plus intéressant que l’histoire de ruines, de fantômes du passé.
 
—Pour le coffret, je ne m’inquiète pas. Il ne pouvait pas être aussi bien gardé pour rien. Tu devrais être davantage préoccupée par ton sort. Si tu m’as menti pour éviter de continuer mes recherches sur cet artefact, tu paieras les conséquences.
 
Elle prenait l’information mieux qu’elle ne l’ait pensé. Sa voix n’était pas emplie de colère, juste un léger mépris, dont le ton évolua par la suite en une honnêteté et une clémence étrange.
 

—Mais je doute que ce soit cela. Peut-être Spyro cherche-t-il à protéger à tout prix le secret de ce coffre. Passons, autre chose m’importe. Tu as mentionné le Damné. J’ai été sotte de l’ignorer… Sache que je crois l’avoir combattu, près du Sentier des Ténèbres. Je pensais qu’il n’était rien, mais à t’entendre, il est une menace. Je dois savoir à quel point, ainsi que ses plans, si tu les connais. Je ne tolérerai pas qu’une autre puissance vienne s’affirmer ici. L’Alliance est déjà un trop grand fardeau.

_________________
Ta putréfaction est mon seul bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynder

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 20
Localisation : Dans les profondeurs d'un abime de solitude.

Sur le Clan
Faction : Empire Des Ténèbres Empire Des Ténèbres

MessageSujet: Re: Le Réveil de Jadis [ Suspendu et Verrouiller ]   Mer 15 Juin - 14:41

Comme cela était compréhensible, Eostra n'était guère ravie des nouvelles que je venais de lui apprendre. Mais c'était un mal nécessaire. Si le coffret ne contenait en effet rien, il fallait cesser de perdre son temps avec. Mais demander à la générale de cesser ses recherches, par lettre, aurait signé comme un acte de trahison. il fallait le dire en face pour prouver que c'était une vérité. Néanmoins... "La magie qui entoure ce coffret n'est pas là pour rien, tu en conviens ? Donc il contient quand même quelque chose de précieux, non ? Je pense qu'il serait quand même bon de l'ouvrir. Selon mes sources, la furie d'une dragon violet, ou la mienne qui rivalise avec eux-autres, 'élus', pourrait briser l'enchantement. Est-ce que tu l'aurais non loin par hasard ?"

Puis le sujet passa à propos du lieu. "En effet, ces ruines ont une grande symbolique pour moi. Il s'agit du lieu où ma dernière aventure commença, en compagnie de l'autre abruti et le jour où commença ma trahison pour Malefor. Ce n'est pas pour rien que j'ai souhaité que l'on se retrouve ici. Premièrement car peu de dragons connaissent le lieu, deuxièmement car j'entreprends aujourd'hui une nouvelle aventure et enfin, car je souhaite me purifier de mon péché et jurer une nouvelle allégeance..."

Soudainement, Eostra sembla appelé quelqu'un et je reconnu le nom cité : Blackswan. Peu de temps après, le dragon nous rejoignit. Dans mon regard, une étincelle se fit voir. Je me rappelai de notre première et seule rencontre. Cela avait été un combat hors-norme, me prouvant qu'il méritait sa place au sein de la horde. Restait à savoir si cela allait repartir en combat ou pas. "Bonjour, général de foudre." Prononçais-je, neutre, avant de retourner vers Eostra qui m’interrogeait sur le Damné.

"Si tu as combattu ce monstre et survécu, je t'en félicite. Cet être est virtuellement imbattable. Il ne semble pas pouvoir mourir que ce soit sous les coups ou sous les éléments. Tu n'es pas sans savoir que mon peuple à dû fuir, submergé, en une seule nuit..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Le Réveil de Jadis [ Suspendu et Verrouiller ]   Mer 15 Juin - 15:03

J'écoutais avec attention la conversation qui allait se poursuivre entre les deux dragonnes afin de tirer un maximum d'information mais Eostra m'appela et me dit de descendre de la où je me trouvais. Je soupirais alors en me disant qu'elle m'avait belle et bien repérer lors de son arrivée dans ce lieu. J'obéis donc en descendant juste à côté de Eostra. Je saluai alors l'Impératrice d'un léger mouvement de tête avant de poser délicatement le serpent au sol qui partit rejoindre celle-ci, confirmant qu'il servait d'observateur pour elle.

Je saluai aussi Eostra avant d'écouter la conversation qu'elles avaient commencé. Elles continuèrent de parler de se mystérieux coffre disant que seule la furie élémentaire pouvait briser. Je trouvais sa fort puissant pour un simple coffre. Puis même comment pouvait-elle lancer sa furie élémentaire comme cela? Même un puissant dragon aurait du mal à l'activer sans activité de son élément, alors sans rien faire je trouvais sa farfelue. De plus elle semblait trop s'y intéresser ce qui augmentait ma méfiance.

Cynder expliqua alors que ce lieu était le début de ça nouvelle aventure après toutes celles qu'elle avait traversé.

"Le début d'une nouvelle manipulation pour mieux nous trahir." dis je froidement sans aucune once de remord.

Elles parlèrent alors d'un sujet qui m'intéressait au plus au point:  la menace de l'Est. Je fus surpris de voir qu'Eostra l'avait affronté sans rien avoir subit. Je me remémorais alors notre rencontre et je me demandais si ce n'est pas du monstre qu'elle avait affronté dont elle me parlait la. Cela prouvait qu'elle pouvait vraiment se considérer comme notre chef et que Cynder était bien une faible traîtresse qui n'a su tirer son exploit que du violet. D'ailleurs je ne pus m'empêcher de lui lancer une remarque acide si l'on puis dire:

"Impératrice, je dois vous dire que vous devriez plus améliorer votre contrôle de vos éléments. Car votre baiser de la dernière fois m'a laissé un goût plutôt amer si je puis dire." dis je avant de reprendre de mon sérieux. Je me tournais donc vers Eostra:

"Je m'excuse de t'avoir suivit mais je t'ai entendu parler de ce rendez vous et je voulais le voir de mes propres yeux. Mais la j'ai bien la confirmation que tu parles de nouveau avec elle. Je m’excuse aussi d'être un peu froid mais disons que..." je regardais alors Cynder.
"Notre première rencontre ne sait pas passée dans l'amour fou on va dire n'est ce pas Cynder?"

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Eostra

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Derrière toi

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Le Réveil de Jadis [ Suspendu et Verrouiller ]   Ven 17 Juin - 21:52

La dragonne noire salua brièvement Blackswan, qui avait fait de même. Puis il garda le silence, alors que la conversation entre elle et Cynder continuait inlassablement.
 
Ils parlèrent encore un peu du coffret, disant que s’il y avait un enchantement, c’était pour protéger quelque chose d’important. Eostra, têtue comme elle était, en était aussi certaine. Néanmoins, un élément étrange venait en ligne de compte. Apparemment, il était possible d’ouvrir le coffre avec une furie ? C’était une vraie plaie. Elle n’avait aucunement pensé à prendre le coffret avec elle.
 
— Non, il est dans mes quartiers, répondit-elle simplement.
 
Ce qui permit de passer à un autre sujet : le lieu. Cynder avoua que cet endroit avait une grande symbolique pour elle. Non seulement il s’agissait de sa dernière grande aventure avec Spyro, mais, à présent, ces catacombes prenaient aussi le symbole d’une nouvelle histoire qui s’écrivait. Dit comme ça, c’était joli. Eostra n’avait pas grand-chose à en dire. Elle espérait que son rachat auprès de la Horde serait manifeste, mais de ce qu’elle entendait, elle avait quelques raisons d’être rassurée, bien que la parole ne pouvait suffire…
 
A ces paroles de la part de l’impératrice ; Blackswan, qui semblait retenir cette pique dans sa gueule depuis longtemps, la darda enfin.
 
— Le début d’une nouvelle manipulation pour mieux nous trahir.
— Blackswan ! Réagit immédiatement Eostra, souhaitant le remettre à l’ordre.
 
Cynder avait peut-être –même sûrement- entendu Blackswan, et peut-être répondrait-elle plus tard vu qu’elle enchaina, tant que la question était encore chaude, sur la menace de l’Est. Le Damné.
 
— Si tu as combattu ce monstre et survécu, je t’en félicite. (Eostra ne put retenir un sourire de fierté) Cet être est virtuellement imbattable. Il ne semble pas pouvoir mourir que ce soit sous les coups ou sous les éléments. Tu n’es pas sans savoir que mon peuple a dû fuir, submergé, en une seule nuit.
— Je t’arrête tout de suite. Pour l’avoir combattu, il n’est pas invincible. Mon acide était plutôt efficace sur lui. Hélas, je n’étais pas à mon avantage, alors j’ai dû laisser le travail inachevé. Explique-moi plutôt comment il a réussi à vous chasser. Comment est son armée, et as-tu pu voir une stratégie particulière ? Tout pourrait être utile à savoir. Après quoi, je prendrais une décision sur ce que nous devons faire.
— Impératrice, ajouta ensuite Blackswan, je dois vous dire que vous devriez plus améliorer votre contrôle de vos éléments. Car votre baiser de la dernière fois m’a laissé un goût plutôt amer si je puis dire.
 
Cette fois-ci, la Générale ne releva pas. A vrai dire, elle était plutôt intriguée. Les deux s’étaient déjà rencontrés ? En quelles circonstances, et quand ? Blackswan ne lui en avait jamais parlé. Pourquoi le lui avoir caché ? Elle se tourna vers Blackswan, qui fit de même. Le Général de la Foudre Sombre lui expliqua qu’il avait entendu parler de ce rendez-vous et qu’il avait voulu le voir. Elle soupira.
 
— Si tu avais attendu un peu… Avant ma rencontre, je t’ai cherché pour t’informer de cette réunion, mais tu n’étais pas là.
— Je m’excuse aussi d’être un peu froid mais disons que… Notre première rencontre ne s’est pas passée dans l’amour fou on va dire, n’est-ce pas Cynder ?
 

Eostra ne dit rien, préférant les deux approfondir possiblement ce sujet plus tard. Cela était intéressant, de savoir exactement ce qu’il s’était passé entre ces deux-là, mais il fallait garder le Damné au centre de la conversation pour l’instant. Le sujet était bien plus vital…

_________________
Ta putréfaction est mon seul bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynder

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 20
Localisation : Dans les profondeurs d'un abime de solitude.

Sur le Clan
Faction : Empire Des Ténèbres Empire Des Ténèbres

MessageSujet: Re: Le Réveil de Jadis [ Suspendu et Verrouiller ]   Lun 20 Juin - 0:25

Moi qui pensais que j'aurais l'occasion de parler calmement avec mon alliée, je venais d'avoir, de manière assez désagréable que ce ne serait pas le cas. Certes, la réaction du général de foudre était des plus compréhensibles et logiques mais j'avais eu le vague espoir qu'il se tiendrait à carreau le temps que les affaires urgentes soient réglées. Aussi fis-je un effort surdraconien pour contrôler mes pulsions et ne pas aller lui faire claquer le museau, restant concentrée sur le sujet. Je commençais par le coffre, histoire de clore le sujet. "Tant pis pour le coffret, nous verrons cela une autre fois. Tu as raison en disant que la menace de l'Est devrait être notre priorité... Voilà ce que je sais..."

Je me mis alors à raconter comment s'était déroulé le raid éclair. "Aucun des miens ni moi-même n'avions été apte à réagir ou même à nous préparer. Il était arrivé sans signes avant coureur. Une puissante armée, constituée de dragons en tout genre auxquels se mêlaient des morts. Je soupçonne parmi eux un grands nombres de nécromanciens. A condition qu'ils ne le soient guère tous... Quand au mode opératoire. Aucun. On aurait dit une masse informe de sauterelles voraces fonçant en essaim groupé vers leur source de nourriture... Rien ne pouvait être fait pour les stopper. J'avoue mon impuissance... Ma priorité fut de sauver un maximum des miens mais cela fut en grande partie un échec. Ils ont faits beaucoup de prisonniers qui, si ils ne sont pas morts et même si ils le sont, ont sans doute grossi les rangs de l'ennemi... Voilà à peu près ce que je peux te rapporter sur l'assaut. Aucun stratégie mais une force de marche sans commune mesure. Par comparaison, l'assaut qu'avait donné le Maître sur Warfang n'était rien."

Je soupirai. Je ne savais quoi penser. Avais-je eu raison de stopper Malefor à l'époque ? Aujourd'hui, je luttais contre le Damné qui semblait vouloir éradiquer toute forme de Vie. Le Maître Noir avait souhaité faire pareil à la différence près qu'un nouveau monde serait né par la suite... Les deux étaient-ils semblables ou différents ? J'en doutais. J'avais besoin de trouver une réponse mais j'avais peur de froisser Eostra en lui posant la question. Sans doute prendrait-elle mon interrogation pour une traîtrise pour Malefor. Ce qui était à moitié vrai. Je n'en voulais à Malefor que pour avoir cherché à tuer. Si il abandonnait cette envie, alors je serais de son côté corps et âme. A l'instant, je me promettais que lrosque toute cette histoire serait finie, je chercherai un moyen de ramener Malefor et de le libérer. A la condition qu'il abandonne ses plans de conquête et de destruction...

Reprenant mon calme, ne voulant pas alerter mes deux interlocuteurs, je repris la parole, m'adressant cette fois à Blackswan. "Il est vrai que notre dernière rencontre ne fut guère sous le signe de la sympathie. Mais le vent à tourné. Les querelles de jadis doivent s'effacer. J'étais votre ennemie par nécessité. Pour sauver mon peuple, je devais faire croire à Warfang que j'étais de leur côté. Maintenant que les miens sont en sécurité, je n'ai guère à me soucier de l'image que je donne aux suppôts de Spyro. Je veux me débarrasser du Damné, me venger du traitement que subisse les miens. Et si je le pouvais, offrir au Maître la vengeance qu'il mérite pour ce que Spyro m'a contrainte de faire..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Le Réveil de Jadis [ Suspendu et Verrouiller ]   Jeu 23 Juin - 17:55

Bien que je pensais avoir touché Cynder, elle finit d'abord de parler à Eostra de ce mystérieux coffret dont elles n'arrêtaient pas de discuter avant de se remettre à parler de la menace de l'Est. Eostra ayant remarqué mon pique tenta de me calmer. Je ne fis alors plus aucune remarque après la dernière que je dis pendant qu'elles finissaient de parler.

Eostra expliqua à Cynder que le monstre de l'Est n'était pas imbattable pour l'avoir testé d'elle même. Elle préférait plutôt savoir comme il avait réussi à faire fuir tout un peuple en une nuit, ce qui paraissait être un exploit en effet impressionnant. Cynder nous expliqua alors qu'elle décrirait cette attaque comme une attaque de masse non organiser, un essaim de sauterelle disait-elle comme comparaison. Cela paraissait dur à croire surtout que l'armée était d'une constitution plutôt étrange.

Eostra écouta alors quand je lui dis que j'avais entendu parler du rendez vous et que je l'avais devancé et elle avait soupiré disant qu'elle allait venir me chercher ce qui me fis d'un coup sentir un peu gêné:

"Je suis désolé une fois de plus dans ce cas." dis je avec une voix un peu honteuse.

Cynder s'adressa alors à moi. Je me tournais donc vers elle pour l'écouter. Elle confirma que nous n'avions pas eu la plus douce des rencontres la dernière fois mais qu'il fallait que cela change. Elle parla alors ainsi, énumérant mille et une chose que j'écoutais avec attention. Pourtant, malgré que sont discours était d'un beau à écouté je ne voyais la que de belles paroles sans fond, sans âme.

"Je veux bien te croire Cynder. Mais il n'y a aucune preuve appuyant tes propos. De plus je te vois toujours comme la traîtresse qui nous a retiré l'être le plus important auquel nous tenions tous. Mais apparemment tu as préféré te laisser aller et te voila ainsi dans une situation fâcheuse. Tu as toujours été habitué à avoir la plus belle place, mais c'est maintenant fini, tu récoltes ce que tu as semé. Tu étais auprès du Maître, puis tu as pris la belle place de l'amoureuse du "héros" et tu vois maintenant comment tu es remerciée non pour avoir toujours voulu être la plus en vue? Et de plus tu fais subir à cause de cette affaire, un tord à tous les dragons noirs qui se font soit tuer soit enfermer soit exiler. Pour moi tu ne mérites pas notre pardon ni notre confiance. Mais si Eostra te laisse nous aider et que tu prouves que tu ne nous veut pas de mal ni que tu souhaites notre aide juste pour restaurer de nouveau ton statut alors je reverrais mes paroles. Qu'en penses tu?" dis je d'une voix plutôt froide.

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Eostra

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Derrière toi

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Le Réveil de Jadis [ Suspendu et Verrouiller ]   Ven 24 Juin - 22:00

Cynder sembla ignorer un temps Blackswan pour répondre aux questions de la Générale. Cela la rassurait davantage, car cela voulait dire que l’impératrice voyait que ceci était bien plus important que de possibles querelles passé… Et bien que cela intriguait énormément Eostra, et qu’elle voulait en connaître plus sur ce qui avait pu réunir les deux, il fallait d’abord avancer.
 
Finalement, Eostra pu en apprendre davantage sur la manière dont le château de l’impératrice avait été pris. Mais, cela semblait si flou et étrange… Cynder décrivait cela comme une masse désorganisée. La Générale n’avait que trop peu d’expérience, et sans doute pas l’intelligence d’une maîtresse de guerre, mais elle se doutait que pour se permettre une attaque aussi grossière, il fallait une supériorité numérique… Ou une assurance mortelle. Toujours était-il que l’attaque ne s’était pas faite dans la finesse. Eostra attrapa un élément intriguant, mais extrêmement effrayant. Cette armée de mort avait un potentiel de production inégalable. Les morts laissés derrière grossissaient leur rang… N’était-ce pas l’armée la plus parfaite, qui se nourrissait des déjections de la guerre. Eostra baissa la tête et frappa le sol, créant une lézarde.
 
— Et comment est-ce que l’on peut battre ça ?
 
Garde la tête froide, ma grande… Eostra secoua la tête pour remettre ses idées en place, et essayer de les organiser. Qu’elle n’avait pas l’habitude de réfléchir ainsi. La stratégie n’était pas son point fort. Tous dans la Horde le savaient, et pourtant, elle était la cheftaine de cette ordre… Elle lança un bref regard vers Blackswan, un œil qui demandait de l’aide.
 
— Penses-tu que ton alliance avec Warfang permettrait de les repousser, voire de les détruire ? Est-ce que, personnellement, tu penses que vous avez une chance ?
 
Hélas, la dragonne était déjà repartie sur un autre dialogue avec Blackswan. Sûrement répondrait-elle plus tard.
 
Cynder s’excusa auprès de Blackswan, et souhaitait enterrer le passé, aider la cause des Généraux de la Horde. Elle se justifia de plusieurs manières, mais l’équipier d’Eostra ne semblait pas dupe. Selon lui, tout cela n’était que des mots. Maintenant que Blackswan faisait remarquer certaines choses, la Générale commençait aussi à douter des vraies intentions de Cynder… Elle avait déjà tourné le dos au Maître par le passé, alors pourquoi ne réitérerait-elle pas ça ? Trop d’incertitudes… Et Blackswan finit ainsi :
 
— … Mais si Eostra te laisse nous aider que tu prouves que tu ne nous veux pas de mal ni que tu souhaites notre aide juste pour restaurer ton statut alors je reverrai mes paroles. Qu’en penses-tu ?
 

A ces mots, Eostra hocha la tête. Elle avait peur que Blackswan lui dise quelque chose à propos de sa soudaine confiance envers Cynder, mais lui aussi était prêt à voir… Oui, la Générale n’était pas tout à fait convaincue. Elle attendait aussi des actes.

_________________
Ta putréfaction est mon seul bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynder

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 20
Localisation : Dans les profondeurs d'un abime de solitude.

Sur le Clan
Faction : Empire Des Ténèbres Empire Des Ténèbres

MessageSujet: Re: Le Réveil de Jadis [ Suspendu et Verrouiller ]   Mar 28 Juin - 1:59

La tournure que prenais la discussion, bien que révisible, n'était guère en ma faveur. Parler de mon alliance avec la cité des dragons n'était pas vraiment ce pour quoi j'étais venue. Mais puisque l'on m'interrogeait la-dessus, je me devais d'y répondre. "En toute honnêteté, non, même Warfang n'y pourra pas grand chose. Au mieux, seuls les plus puissants dragons survivront à la bataille avant de tomber sous le nombre... Il faut bien comprendre ceci : chacun des nôtres qui périra deviendra la marionnette de l'ennemi. Nous-mêmes, si nous tombons au combat, deviendrons un vulgaire soldat de cette marche infernal... A la limite... Je me demande si... La ceinture de feu ! En réduisant tout sur son passage, elle pourrait peut-être éradiquer ce fléau ! Seul bémol... Seul le Maître et Spyro peuvent l'invoquer. L'un n'est plus et l'autre s'y opposera..."

Ma queue fouettant l'air, frustrée d'avoir l'impression de lutter contre la mort elle-même sans pouvoir riposter, je réfléchissais. Parfois, je jetais un coup d’œil à l'un ou à l'autre. "Sincèrement, je ne sais comment nous pourrions nous en sortir... Malefor possédait une puissance incroyable, alliée à Spyro, nous l'avons vaincu. Et voilà qu'une calamité invulnérable s'abat sur nous. J'ignore même si le maître pourrait le vaincre" dis-je, à voix haute.

En cet instant, je devais vraiment avoir l'air pitoyable. C'était, pour la première fois, l'occasion pour moi de me confier. il était par ailleurs étrange que ce fut ces deux dragons qui purent entendre mes lamentations, comme si je reconnaissais en eux quelques choses que je n'avais aperçu chez personne d'autres. Pourquoi leur faisais-je confiance ? Pourquoi laissais-je transparaître mes sentiments ? Étais-ce pour les amadouer ou parce que j'avais vraiment besoin de parler ? Et ce lieu... Pourquoi au fond Étais-je revenu en ces ruines ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Le Réveil de Jadis [ Suspendu et Verrouiller ]   Dim 17 Juil - 23:31

J'avais fini de parler et je laissais donc Eostra reprendre la parole. Je pouvais voir en Cynder comme une confusion quand Eostra lui posait les questions qui poursuivait de leur conversation, soit le fait qu'il y est un moyen de les détruire et est-ce que l'Alliance de l'Empire et de Warfang suffisent à les arrêter.

Je sentais déjà la lourdeur de ce qu'allait dire Cynder en la regardant dans les yeux et je n'avais pas si tord que ça et même moi je fus perturber par ses paroles. Elle expliqua que même l'Alliance ne pourrait pas résister à l'assaut de cette ennemi. Que c'était comme une marche mortelle que les morts lançaient pour emporter les vivants et que quand ceux-ci perdraient la vie lors de l'affrontement viendraient aider les morts à attirer leurs proches dans cette hécatombe infini. Ainsi même le plus insignifiant dragon ou même le plus grand des héros se retrouveraient au même niveau: un être sans volonté propre ayant pour but de tout détruire.

Cela me dégouttait tellement, avoir si peu de respect pour la vie n'avait aucun sens. Même notre Maître qui vouait une colère profonde à beaucoup de monde n'aurait jamais pensé à faire ça. En parlant du Maître, Cynder souleva le fait que la ceinture de feu pourrait aider à nous sauver de cette calamité. Le seul problème comme elle le souleva: le Maître n'était plus là et le héro n'oserait jamais l'utilisé à cause de sa peur.

Je sentais dans les mouvements de Cynder de la colère mais aussi de la peur et du désespoir. Je la détestais et cela me fessait prendre un profond dégoût pour elle car cela montrait qu'elle était faible mais au fond de moi je me sentais proche d'elle, peut être à cause du fait que j'ai toujours été attaché à la vie et que je n'aime pas devoir tuer et détruire, et que dans ce cas ce serait la même chose pour elle? Je secouais alors la tête pour ne pas me perdre dans mes pensées et suivre le reste de la conversation qui faisait ressentir ce que disait son corps.

Le doute en elle se sentait fort. Elle doutait de notre capacité à nous en sortir et se demandant même si notre Maître pourrait nous aider fasse à ce monstre. Cela fut comme un électro-choque pour moi et je m'approchais d'elle pour la secouer un peu.

"Est ce que tu t'entends parler Cynder? Regarde toi tu es pathétique sur ce coup là. Où est passé la grande Impératrice que j'ai affronté il y a plusieurs semaines? Qui se vantait de m'avoir battu et qui avait une force digne d'elle. Tu n'as plus cette force en ce moment. La seule chose que je vois c'est une faiblesse, comme un vide entre toi et ta véritable personnalité forte et puissante. Tu laisses une force factice te faire peur. Oui tu as perdu des proches, des habitants de ton clan, mais c'est la guerre tu sais on ne peut pas éviter les morts. Je sais que je suis le plus mal placé pour dire ça mais j'ai aussi participé au bain de sang j'ai vu la mort violente et brutal de mes propres yeux et je sais les sacrifices à faire pour réaliser le but de notre Maître et malgré mon respect pour tout être vivant je serais prêt à tuer si je peux protéger ce que je chéris. Alors maintenant redevient celle que tu étais, la puissante et arrogante Impératrice. Je ne veux pas avoir pitié de toi je veux te détester pour ce que tu as fait alors tu as intérêt à te reprendre. dis je avec une voix forte pour que Cynder se réveille bien.

Juste après avoir fini cette longue interpellation pour réveiller la dragonne je m'éloignais un peu derrière Eostra en ayant l'air frustré. Je m'appuyais sur un bout de mur pour penser. Avais je fais cela car je voulais vraiment la détester ou est ce que les pensées qui m'avaient envahit plutôt avait pris la forme que je voulais pour ne pas qu'on les remarques?

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Eostra

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Derrière toi

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Le Réveil de Jadis [ Suspendu et Verrouiller ]   Lun 18 Juil - 15:24

— En toute honnêteté, non, même Warfang n'y pourra pas grand-chose. Au mieux, seuls les plus puissants dragons survivront à la bataille avant de tomber sous le nombre... Il faut bien comprendre ceci : chacun des nôtres qui périront deviendront la marionnette de l'ennemi. Nous-mêmes, si nous tombons au combat, deviendrons un vulgaire soldat de cette marche infernale. A la limite... Je me demande si... La ceinture de feu ! En réduisant tout sur son passage, elle pourrait peut-être éradiquer ce fléau ! Seul bémol... Seul le Maître et Spyro peuvent l'invoquer. L'un n'est plus et l'autre s'y opposera...
 
Eostra grinça des crocs en entendant cette proposition. Que ce plan paraissait ridicule. Elle soulevait elle-même la vanité du cercle de feu. Sans le Maître, il était impossible de procéder à la destruction de ce monde. Non, il fallait imaginer un autre moyen.
 
— Impossible, comme tu l’as soulevé, alors pourquoi tu t’embêtes à le dire ? Ranimer notre Maître est une option, mais le temps joue contre nous. Si la guerre est si proche, nous ne pourrons pas rester dans l’ombre avec ce Damné. Si nous voulons faire revenir le Maître, il nous faut éradiquer cette puissance gênante.
 
Puis Cynder continua sur ce ton désespéré. Elle était si pessimiste… Est-ce que cela lui ressemblait ? Pas du tout. Plus jeune, Eostra avait connu l’Impératrice comme une personne loyale, motivée, et surtout ambitieuse. Même sans la tutelle de Malefor, elle avait continué à ériger des plans à la hauteur de ces ambitions, et y était souvent parvenu. Qu’est-ce que cela annonçait donc ?
 
Lorsqu’elle mentionna l’incapacité de Malefor de combattre cette menace, Eostra eut envie de la frapper. Non, pire, de l’éventrer et de répandre tous ses organes au sol. Cela lui montrait encore une fois la confiance amuïe qu’elle plaçait chez le Maître. Si peu…  Elle se retint de faire quoi que ce soit, mais son sombre grondement traduisait parfaitement sa colère. Sa queue fouettait l’air plus fébrilement, et ses griffes raclaient le sol, creusant de petites rainures.
 
Ce fut Blackswan qui réagit par les mots, et, pour le coup, la Générale était parfaitement d’accord avec lui. Etait-ce la véritable Cynder qui se tenait devant eux ? Pouvaient-ils faire confiance à une dragonne dont les objectifs à l’égard de la Horde n’étaient pas certains, et qui annonçait déjà une guerre perdue ? Blackswan repartit, dépité, et alla près d’un mur. Quant à Eostra, elle considéra longuement l’Impératrice et soupira de mépris.
 
— Il a raison, reprend-toi. Tu es si faible, ça me dégoûte. N’as-tu pas un peuple à protéger ? Une cheftaine doit se montrer confiante et convaincante. Lève la tête, parce que sinon j’insisterai pour te la trancher.
 
Puis la Générale se retourna, furibonde, et se plaça à mi-chemin entre son partenaire et l’Impératrice. Elle réfléchit. Les morts grandissaient leurs rangs… Bien.
 
— Blackswan, écoute bien ce que je vais te dire, car ma décision est prise. Nous allons aider l’Alliance et l’Empire.
 
Elle s’assied et soupira de nouveau. Cela la chagrinait. Même pire : cela la fâchait. S’associer à des clans ennemis ? Pourtant, elle y était obligée. Il fallait éradiquer cette possible menace… Et puis, si jamais le Damné ne se révélait pas aussi dangereux que cela, elle pourrait toujours changer d’avis, surtout comme elle avait prévu cette « aide ».
 
— Néanmoins, cette aide se fera indirectement. Ils ne doivent pas savoir que ce sont des Généraux de Malefor qui interviennent, et encore moins la Horde qui s’est associé, pour deux raisons : nous convoquerions le Damné à livrer bataille sur notre territoire, et je ne le veux pas. Enfin, si l’Alliance apprenait concrètement nos forces présentes, et notre dévouement pour réanimer Malefor, ils auraient un avantage après-guerre. Blackswan, transmet ces paroles. Que chaque agent cesse de tuer autre chose que des soldats du Damné. Keior doit se rendre à Warfang. Ainsi, nous saurons sur quels terrains agir. J’espère qu’il transmettra vite de ses nouvelles…
 
Puis la Générale se retourna et s’avança de nouveau vers Cynder. Elle espérait que la dragonne noire avait les idées bien en place, car cela se relèverait important.
 

— Sais-tu quels pourraient être les lieux où vont se dérouler les premières batailles, par hasard ? J’ai peur que mon espion à Warfang ne soit trop lent. Tu es en allaient avec Warfang, tu dois biens savoir où ils souhaitent que vous placiez tes troupes.

_________________
Ta putréfaction est mon seul bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynder

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 20
Localisation : Dans les profondeurs d'un abime de solitude.

Sur le Clan
Faction : Empire Des Ténèbres Empire Des Ténèbres

MessageSujet: Re: Le Réveil de Jadis [ Suspendu et Verrouiller ]   Sam 3 Sep - 14:27

La discussion touchait à sa fin, Je le sentais. Maintenant, on discutait stratégie et positionnement de troupes. Mais c'était une question délicate. Que mes troupes et celles de Warfang se croisent, c'était pas grave mais il ne fallait pas que la Horde soit repérée, ne serais-ce qu'une fois.... Dressant la lame de ma queue, je me mis à tracer, vaguement, la carte du pays avec la disposition des différents territoires et là où devaient normalement se trouver les différentes troupes de Warfang et de l'Empire.

"Cela va être compliqué de ne pas vous faire repérer; mais je pense que si vous vous placez sur les flancs de l'armée du Damné, vous passerez incognito. Warfang et les miens ont comme projet d'empêcher toute invasion par le Sud."

Cela mis enfin au point, je regardais les deux dragons. "Eostra, je te fais confiance, tu es une bonne stratège, tu prendras la bonne décision. Ce fut un plaisir de te revoir. Blackswan... Je... J'aimerai te parler... Seul." prononçais-je en me détournant, prenant le chemin qui menait à l'extérieur du souterrain secret. Je ne savais pas vraiment ce que j'attendais de cette rencontre. Enfin.. Si... Mais aurais-je ne serais-ce que le courage ?

Je me retournais, fixant le dragon de foudre. "Blackswan... Je..." Ce fut les seuls mots que je réussis à prononcer tandis que je m'étais approcher de lui. La suite... se passa dans la plus grande intimité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Le Réveil de Jadis [ Suspendu et Verrouiller ]   Sam 3 Sep - 18:50

Malgré ma frustration apparente, je continuais d'écouter les dires des deux dragonnes, car notre discussion n'était pas terminée, bien que la fin semblait s'en approcher qu'en j'entendis parler Eostra.

Eostra souleva le fait que c'était inutile à Cynder de lui dire que cela était impossible. Je fus surpris quand je l'entendis dire que réanimé le Maître n'était qu'une option, mais en l'écoutant attentivement je compris qu'elle parlait en fonction de la situation.

Les paroles suivantes me perturbèrent encore plus car elle qui ne se disait pas digne d'une chef, elle confirma partager la même opinion que moi à propos de Cynder et commença même à lui faire la morale ce qui me valus un petit rire discret.

Lorsqu'Eostra s'approcha de moi, je me remis dans une posture correcte et l'écoutai. Ces paroles furent presque comme un couteau en plein cœur: il fallait aider l'Alliance. L'Empire encore ça ne me dérangeait pas mais l'Alliance, c'était insensé. Eostra expliqua donc son plan qui paraissait farfelue. Elle voulait une élimination discrète des agents du Damné pour pouvoir maintenir le secret de notre existence, cela paraissait déjà plus correcte.

Après qu'elle m'est donné ses ordres, je fis un signe de tête pour montrer mon accord avec elle.

"Mais si cela ne te dérange pas je préfère attendre la fin de la conversation pour m'en aller à ma tâche." lui dis je amicalement.

Ainsi la discussion allait surement se finir sur la dernière demande d'Eostra: les lieux où nous devrions frapper. Cynder dessina alors une carte de la région. Nos attaques seraient donc dirigées sur les flancs de l'armée du Damné, ce n'allait pas être simple mais il le fallait bien pour garder notre avantage après guerre.

Cynder salua donc Eostra en affichant la confiance qu'elle avait en elle. Je m'apprêtais à partir quand je fus interpeller par Cynder qui me demandait à me parler. Je redoutais assez cette confrontation, qui sait si cela n'allait pas finir comme la dernière fois. Néanmoins je pris mon courage entre mes griffes et me retourna vers Eostra:

"Ne t'inquiète pas il n'y aura pas de problème je te le promet." dis je avec un sourire avant de foncer vers la sortie du souterrain.

J'arrivais ainsi au bout, derrière Cynder qui finit par se retourner.

"Alors que me veux tu Cynder? Si c'est par rapport à mon comportement de tout à l'heure je..." et ainsi nous continuâmes notre discussions qui était loin d'être celle à laquelle je me serais attendu.

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Réveil de Jadis [ Suspendu et Verrouiller ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Réveil de Jadis [ Suspendu et Verrouiller ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Radiographie d'une presse réactionnaire, jadis progressiste par Joël Léon
» Honor's Veil : les phoenix !
» Le réveil [Boule Epineuse]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spyro's Lair :: État des histoires :: RPG Terminé-
Sauter vers: