AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Sam 30 Avr - 20:07

Une nouvelle fois, Aedoth plongea le bout de la plume avec sa queue, dans l’encrier qui déborda un peu et alla couler un peu sur la table de bois. Il se remit à écrire la lettre qu’il s’apprêtait à terminer. Il déposa son ustensile d’écriture, attrapa le tampon de cire de l’Alliance et l’appliqua deux fois. Sur la lettre même, puis sur l’enveloppe afin de la sceller.  Cette missive devait être apportée à la trésorerie de Warfang. Une fois ceci fait, il laissa le bureau dans son état et sortit du temple. Que cela lui fit du bien de retrouver l’air libre, ce vent si doux et frais, par cette journée quand même ensoleillée. Il se plaça non loin d’une sorte de balcon pour apprécier la vue qu’il avait sur la ville, sa ville. Il était fière de voir ces brillants reflets sur le verre des édifices, cet assemblements de toits, l’agencement parfait des maisons, ses rues dans lesquelles des milliers de personnes vagabondaient, ces quelques drapeaux qui flottaient de tout leur long, ces hautes et fortes murailles… Aujourd’hui, il trouvait toute la ville magnifique, et il se prit à sourire. Il fallait bien profiter de ce moment de puissance auquel il était rare de songer par ces temps troublés. Warfang ville de lumière côtoyait toujours Warfang, ville d’un nouveau vice qu’il fallait résorber.

Ses pensées assombri, il soupira et se leva, s’étira. Il n’avait plus qu’un seule chose à faire à présent : attendre.

Mais que fallait-il attendre ? Spyro, en personne, qui venait à peine de rentrer de sa discussion avec Cynder. Aedoth avait absolument besoin de le consulter. Il avait beaucoup réfléchi pendant l’absence de son maître, peaufiné de multiples stratégies de défenses, d’économies, même sociales. Néanmoins, il sentait que ce n’était pas assez. Ils ne pouvaient pas rester aveugles, à attendre une attaque. Drago ne leur avait pas donné assez d’information. Il faudrait aller en chercher en main propre, pour les aider, les alléger possiblement. De plus, cela permettait au dragon de foudre de s’améliorer sur un plan stratégique. Non, il n’était pas maître de guerre, et malgré son intelligence, sa curiosité et sa culture, il possédait certainement des lacunes dans le domaine de la guerre, et c’était pourquoi il devait apprendre, bien que, devant ce qui se profilait, il ne semblait avoir qu’une chance, c’était pourquoi Spyro et ce Drago étaient là pour le soutenir.

Il retourna à l’intérieur du temple, plus précisément dans la pièce qu’il partageait avec Spyro, et s’assied sur un des coussins du « salon » qui se trouvait derrière les bureaux. Il déplia la carte qui se trouvait sur la table basse et l’analysa, songeant à plusieurs choses à la fois en attendant le Héros.


Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 


Dernière édition par Aedoth Thunderwall le Lun 9 Mai - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neliyan Thunderwall

avatar

Messages : 380
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 28
Localisation : Devant l'écran

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Lun 9 Mai - 0:56

Bien que je venais de rentrer de mon entrevue avec Cynder et son peuple, même si cette discussion fut longue et un peu tumultueuse. Elle c'est quand même bien déroulée, nous nous sommes mis d'accord sur un point bien que nous devons également faire en sorte que les dragons du clan de Cynder pourrait remettent les pattes au sein de la citée de Warfang.Cynder elle même m'avais demander si elle pourrait revenir au sein de Warfang pour retrouver la chaleur des pavés chauffé par le soleil qui brille au dessus de la ville. Je suis de retour chez moi et je souffle car même si je savais qu'une guerre approchait et qu'on ne pouvait pas l'éviter, je savais que nous n'éviterons pas les pertes civiles mais nous nous devons de les limités. Je me releva après m'être aspergée d'eau au niveau de mon museau, et je me dirigea vers le temple des dragons afin de retrouver mon second et commencer a discuter de d'une possible évacuation de civils. Je marcher paisiblement sur les pavés et rencontra plusieurs habitants qui semblait heureux de me revoir et me saluèrent d'une geste de tête, certains saluèrent aussi en mettant leurs pattes au niveau de leurs cœurs.

Plusieurs minutes après je regarder également les maisons et leur agencement parfait formant une ligne avec assez d'espace pour pouvoir laisser passez plusieurs dragons, je passais également devant la fontaine qui avait était érigé par les taupes a l’effigie de Cynder et moi. En la regardant je repensais au dires de Cynder " Ce que je propose, c'est que les habitants de nos deux nations puissent librement aller et venir de manière spontanée mais aussi qu'on envoie chacun un ou deux des nôtres afin qu'ils découvrent l'autre culture. Car... De mon point de vue... Juste allier nos armées ne servira à rien si nos deux peuples continuent de se haïr... De plus, cela me ferait plaisir de pouvoir remettre les pattes à Warfang. Qu'en pensez-vous ? "

Il était certes possible de faire en sorte de que deux nations soit beaucoup plus réunit qu'avant mais cela créera aussi pas mal de mécontentement qui risquerais de faire du bruit voir même quelques petits accidents, mais en tant que dirigeant je me devait de faire en sorte que ci cela arriverait nous serions capable de punir les auteurs de faits. Je continuais d'avancer sous la chaleur du soleil et arriva enfin après plusieurs minutes de marche devant le temple des dragons. Je regarder les gardiens et les salua dignement et ensuite je poussa la porte de mon bureau après avoir marcher dans les couloirs du temple. Au moment du rentrer dans le bureau je voyais Aedoth sur un des coussins de notre salon qui jonchait notre bureau, je le regardais il semblais plongés sur une carte de notre monde et certainement qu'il pensais à une stratégie d'attaque, de défense ou autres. Bien que je sois rentré je ne voulais pas que l'on me pose énormément de questions sur notre rencontre avec Cynder. Je souriais intérieurement et savais qu'il serait le digne héritier, digne de pouvoir diriger notre belle cité a ma place.

J'avançais doucement sans faire trop de bruit et disait :

- Bien le bonjour mon cher Aedoth comment te porte tu ? Toujours en train d’échafauder un plan pour une attaque ? Une défense ? Je suis ravie de savoir que notre nation t'intéresse autant cher second ? Mais dit moi que c'est t'il passer pendant mon absence ?

Je regardais le jeune Thunderwall et redirigea mon regard vers un des coussins et décida d'aller m’assoir dessus je marcha donc de l'autre côté de la petite table en chêne et écouta le jeune Thunderwall me répondre et s'expliquer sur la cité actuelle a Warfang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spyrolair.forumsrpg.com
Drago

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 21
Localisation : Warfang

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Ven 13 Mai - 1:34

Ils rentraient a Warfang pour apporter de bonnes nouvelles, cependant il y avait quelque chose de vraiment louche chez cet "empire", Drago n'avait pas eu l'impression qu'il étaient "normaux", ils avaient tous l'air de joué un rôle et cela ne plaisait pas nôtre paladin.
Le corps volant était ce qui la plus marqué et les enfants qui joué parfaitement les rôles qu'on leur donnes dans des livres.
Tout était louche chez eux...
Mais enfin bon il faisait bon et il était rentré dans un lieux déjà plus accueillant.
Il suivait Spyro sans prononcer un seul mot, ce dernier s'arrêta d'ailleurs pour...
Le dragon rouge recula d'un pas lorsque Spyro Aspergea d'eau, il détesté vraiment l'eau, bien que paisible et innocente cette dernière est un moyen de le mettre très rapidement a terre.

Le héro de Warfang reprit la direction du temple mais une dispute avait éclaté entre deux enfants non loin de Drago, ce dernier décida d'abandonné son allié pour voir ce qu'il ce passait entre les deux jeunes dragons.

"Mais c'est de la triche tu fait tout le temps le même coup et pis tu met toute ta force, j'aime pas jouer ce jeu avec toi..."
"Arrête de te plaindre on dirait un bébé!"
"Je suis pas un bébé!"
"Ouh le bébé a sa maman y la mal!"


Les petits dragons tenaient des petites épées en bois, ils essayent de ce battre comme les guerrier de cette grande ville, ceci était vraiment un jeu ou le monde qui les entours veut cela...?
A cet époque ou la guerre fait rage sur les terres, ou les conflits a cause d'idéologies explosent ou bien dans le pire des cas que certains extermine les autres simplement pour l'argent ou le pouvoir, il ce pourrait bien que les jeunes soit influencé par la guerre pour protéger leur partie.
Mais étaient-il vraiment au courant de tout ces conflits ? Ou alors étaient-il tout simplement de futurs héros ?
Ce fut le cas de nôtre paladin rouge, d'abord pour ce protéger lui même mais pour ensuite arrêté les guerres... Quelle ironie, Faire la guerre pour arrêter la guerre, c'est un conflit sans fin...
Mais dans un sens il fallait bien des héros comme Spyro pour tenir tête au oppresseurs de ce monde.
Et si tout était parfait sans conflit...? Spyro serait-il avec sa famille ? Aurait-il connu Cynder ?
Et pour Drago... Il aurait probablement pu être avec ces frères, son père et sa mère, il aurait pu avoir une vie paisible.

Un des deux jeune passa a côté de Drago en étant énervé, il était jaune et vert tendit que son ami était rouge et gris.
Le petit avait claqué son épée violemment au sol suite a son énervement et partit bouder au niveau de la source d'eau ou Spyro s'était ressourcé.
Le jeune adulte approcha de l'enfant tout en ramassant l'épée de bois et s'abaissa a côté du dragon jaune.

"Gardez là, moi j'en veut plus.."

Drago posa délicatement l'épée en face du dragon jaune et ce mit a lui répondre.

"Elle n'ai pas a moi, elle t'appartient.."
"Non elle m'énerve, je vous la donne!"
"Pourquoi t'énerve tu comme ça, ce n'ai qu'un jeu?"
"Bah.. Il fait tout le monde temps le même coup et je n'arrive pas a le bloquer, tout le temps, il ne sait faire que ça pour gagner... J'ai jamais gagné contre lui a ce jeu."
"Pourquoi vous joués a ce jeu ?"
"On voudrait être des supers dragons plus tard, du coup on s'entraîne."
"Je ne sait pas ce qu'est un super dragon tu peu me dire c'est quoi?"


Le petit tourna la tête vers Drago d'un air interrogateur et lui rétorqua:

"Bah vous en êtes un vous avec vôtre armure..?"

"Super dragon" voulait donc dire pour eux guerrier, soldat voir champion, ils joués donc a ce jeu pour devenir des héros mais dans quel but?

"C'est vrai tu a vu juste, je suis un super dragon, mais pourquoi en devenir un ? Il y a tellement de choses a faire dans ce monde."
"Oui mais ce que je veut, enfin lui et moi, nous voulons protéger les autres des bandits et pour cela il faut savoir ce battre."


Il y eu un silence, le paladin réfléchissait puis demanda finalement:

"Comment il te bat, quel coup te force a abandonner?"
"Dans la baston au bout d'un moment il lève haut et fort son épée et la claque plusieurs fois contre la mienne jusqu’à temps que je la lâche, j'arrive pas a résister."
"Je voit, tu sait si un adversaire est trop fort pour toi, il faut rusé un petit peu et profiter du fait qu'il t'attaque avec ce coup."
"De quoi..?"
"Au moment ou il fait ce coup que tu ne peu pas bloquer, ne reste pas dans son axe la ou il peu te frapper, et attaque le rapidement avant qu'il effectue son attaque, Il est droitier ou gaucher ?"
"Il est droitier."
"Et bien quand tes en face de lui dévie sur sa gauche il aura du mal a réagir, surtout pour les jeunes supers dragons qui ne connaissent pas tout."
"Donc quand il fait son coup je vais a gauche de lui et j'essai de l'attaquer rapidement et si il m'attaque de contré de ce côté là?."
"Oui, et tient un petit conseil, prend ton épée."


Le jeune dragon prit son épée alors que Drago ce leva et attrapât son épée qui était dans son dos, il glissa l'épée contre son armure pour la sortir de son "fourreau", on pouvait très bien entre la lame frotter ce qui souvent impressionne les personnes au alentours.
Le petit dragon était bloquer sur Drago, il était impressionné de la lame qu'il portait probablement.
Le paladin ce mit en parade devant le dragon et inclina la lame vers le bas.

"Quand tu pare un coup et que la lame de ton épée pointe vers le bas, ton adversaire glissera contre ton épée et sera légèrement déstabilisé, si il t'attaque fait cela et il va perdre légèrement son équilibre, et la met lui un coup, mais soit gentil car lui te désarme seulement et ne te fait pas mal."
"Je sait mais c'est chiant, je vais essayer."
"Essai donc de mettre un léger coup sur ma lame et tu verra que ton épée glissera vers le bas"


Le paladin baissa un peu sa lame pour qu'elle atteigne la taille du petit qui lui essaya donc puis fit un hochement de la tête pour acquiescé.

"Petit..."
"Oui..?"
"N'essai pas... Fait le ou ne le fait pas."
"Euh d'accord."


Le petit dragon repartit vers son ami et commença alors un autre combat et lors du moment final le dragon jaune mit au point le stratagème de Drago.
Il fut très rapide dans ces gestes et para le coup de son ami et mit le bout de son épée en boit contre son ami puis il lâcha l'épée et partit vers Drago en courant tout en s'écriant:

"J'ai réussi, j'ai réussi!"
"De rien, allée je te laisse, amuse toi bien."
"Merci merci merci merci super dragon rouge!"


Drago partit en rigolant légèrement en entendant ça, il était content que l'enfant avait réussi a paré le coup, souvent cela ne fonctionne pas la première fois qu'on exécute cela, mais ce petit avait beaucoup de volonté...

Le paladin rangea son épée sur le fourreau de son dos et ce dépêcha de rejoindre Spyro qui était déjà certainement au temple.
Une fois arrivé il vu le héros de l'autre côté du couloir du temple et s'empressa de le rejoindre.

"Passer pendant mon absence ?"

Pour le dragon rouge tout était bon, le violet n'avait pas fait trop vite dans les rues et il ne devait pas avoir manqué grand chose mais s'excusa tout de même.

"Salutations noble second je suis heureux de vous revoir, désolé si je ne suis pas arrivé en même temps je réglé une petite querelle entre deux enfants."

Il repensa alors a l'événement qu'il venait de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Ven 13 Mai - 17:46

Plus il regardait cette carte, plus il sentait qu’il s’approchait de quelque chose. En regardant certains lieux, il pouvait déjà visualiser le terrain sur lequel il pourrait se trouver. Les champs de batailles pouvaient être si nombreux. Où pourrait-on frapper, être attaqué ? Le monde était si vaste, cela semblait compliqué de pouvoir se défendre sur un territoire si vaste.
 
C’est bien ce que comptait exploiter le dragon de foudre. La surprise pouvait jouer en leur faveur. Un temps du moins. Beaucoup avaient l’avantage du terrain, tandis que cette menace n’en avait aucun, voire très peu. Le Second mit ses lunettes qu’il avait posé sur son bureau et retourna sur le plan. Après quelques minutes, il entendit le bruit des griffes sur le sol dallé du temple. Ce cliquetis particulier qu’Aedoth, depuis longtemps, avait appris à reconnaître parmi d’autres sons. Il tourna la tête et regarda le dragon violet qui s’avançait vers lui.
 
—Bien le bonjour mon cher Aedoth. Comment te portes-tu ? Toujours en train d’échafauder un plan pour une attaque ? Une défense ? Je suis ravi de savoir que notre nation t’intéresse autant, cher Second. Mais, dis-moi, que s’est-il passé pendant mon absence ?
—Salutations, noble Second. Je suis heureux de vous revoir. Désolé si je ne suis pas arrivé en même temps. Je réglais une petite querelle entre deux enfants.
 
Aedoth tourna la tête vers l’entrée du bureau, pour reconnaître à présent l’armure du paladin, du nom de Drago. C’était bien ce dernier. Celui-ci semblait bien pensif. Le dragon de foudre se leva, par respect pour Spyro et le paladin, et fit la révérence à chacun d’eux, comme les méthodes de la Cour l’exigeaient.
 
—Bien le bonjour à vous deux. C’est à la fois un plaisir non dissimulé, un honneur et un soulagement de vous retrouver à l’intérieur des murs de notre cité. Prenez-donc place, paladin Drago, parmi nous. Il y a assez de coussins pour nous tous.
 
Aedoth ne se rassied pas tout de suite. Il préférait attendre que tous le soient avant lui. Il s’agissait pour lui d’un signe de politesse et de respect, et puis avait-il peur que cela soit mal vu de la part des autres. En tout cas, pour lui, ça l’aurait été.
 
Mais plus important que les conventions fussent les termes de la rencontre entre Spyro et Cynder, l’impératrice de l’Empire des Ténèbres. Cela se relèverait important pour la suite des opérations à la défense du continent. Aedoth savait que la dragonne n’était pas une imbécile, aussi prévoyait-il son engagement pour la cause de Warfang, ne fut-ce que pour un court temps. Ce n’était pas ce qui l’inquiétait. A vrai dire, ce qui l’inquiétait relevait davantage de l’avenir lointain, encore tapissé dans la brume, loin derrière cette sombre entité venue de l’Est. Néanmoins, celle-ci était pour l’instant plus conséquente, et il fallait y montrer une attention prioritaire.
 
—Mes excuses, Maître Spyro, j’ai été pris de court par l’arrivée de Drago. Pour répondre à votre question, je me porte bien. Je suis en effet tout disposé à la création d’une manœuvre militaire pour nous permettre de posséder quelques avantages logistiques sur le menace de l’Est.
 
Le dragon de foudre lança un bref regard investigateur, interceptant ainsi la réaction de Drago à ces mots, puis repris, en s’adressant aux deux protagonistes. Il lui fallait faire un résumé de tous les changements apportés à la cité, sur un plan militaire, économique, social. Il ne parla pas de sa rencontre avec Blackswan. Il préférait en référer à Spyro, et lui uniquement, ce n’était pas encore une affaire dont il fallait le plus se soucier.
 
—Pour répondre à votre question, maître, beaucoup de changements ont été apportés à Warfang dans l’optique d’une guerre bien proche. Sachez que j’ai tenu en public un discours avertissant le peuple d’un danger imminent, et d’une entrée en guerre prépondérante.  Ils ne connaissent pas exactement l’identité de l’agresseur, ni leur nature. Cela les effraierait trop. Je les ai par contre motivés. Les forgerons créeront des armes et armures, les mages travailleront à des protections et enchantements pour la cité, la garde combattre aux côtés de la section militaire de Warfang, les commerçants offriront une partie de leurs ressources, et il en va de même pour tout ce qui constitue le secteur primaire de la ville. Sur un aspect nourricier, nous serions capable de résister à un siège pour une période encore inexacte, mais assurée très longue. On peut parler d’un minimum d’une demi-année.
 
Il fit une pause, brève pause pour que tous puissent assimiler les informations.
 
—Un bouclier magique sera placé tout autour de la ville, à l’aide d’un dispositif de l’invention des taupes et de moi-même ; un projet sur lequel je travaille depuis bien trop de lunes. Il s’agit d’une très grande gemme qu’il faudra placer près du centre de la ville. Une fois approvisionné par suffisamment de magie (je parle d’au moins une cinquantaine de personnes), un dôme sera créé, empêchant le passage des projectiles entrants, mais pas sortants. Ainsi, nos archers et mages seront toujours capables de toucher leurs cibles sans craindre de représailles. La seule faiblesse d’un tel dispositif, c’est qu’il risque de prendre l’énergie des enchanteurs rapidement, car ils doivent continuellement fournir de la magie pour que cela fonctionne. Ainsi, il faudra remplacer les mages qui donnent de la magie avant qu’ils ne fatiguent trop.
 
Il reprit ensuite sur un sujet plus guerrier, en parlant de l’Alliance, et des gardes.
 

—Des mesures drastiques ont été prises concernant la garde. On ne peut pas tolérer d’égarements, que ce soit dans le comportement ou dans les actes. Déjà plusieurs dragons ont été punis pour leur racisme envers les dragons noirs, en place publique, en guise d’avertissement. La discipline doit être de mise dans une armée. Bien, je crois avoir abordé les aspects les plus importants. Certainement y a-t-il autre chose que j’ai omis d’évoquer. J’attends, somme toute, de savoir comment s’est déroulée votre entrevue avec Cynder. Y a-t-il eu des accords ? J’ose espérer que vous revenez avec un pacte. Possédez-vous un exemplaire des closes signées, si accord il y a eu ?


Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neliyan Thunderwall

avatar

Messages : 380
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 28
Localisation : Devant l'écran

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Jeu 2 Juin - 5:09

Bien que je n'étais pas de suite rentrer en compagnie du paladin Drago celui-ci ne se fit pas attendre et rentra quelque instant après moi. Aedoth pendant se temps c'était lever et nous fit une révérence accueillante pour notre retour puis il nous invita a nous asseoir avant de répondre a mes questions. Bien que je sais d'avance qu'il fait du très bon travail quand je ne suis pas, j'étais légèrement inquiet vis a vis de son état de santé et je n'espère ne pas l'avoir fatigué pendant que je papoté entre guillemet avec Cynder. Puis il s’essaya et nous dévoila rapidement les différents projets qu'il avait mis en place :

—Bien le bonjour à vous deux. C’est à la fois un plaisir non dissimulé, un honneur et un soulagement de vous retrouver à l’intérieur des murs de notre cité. Prenez-donc place, paladin Drago, parmi nous. Il y a assez de coussins pour nous tous.

Avait t'il répondu avec assurance avant de s'asseoir après nous, puis il repris parole en nous annonçant les différents point pour aborder la fameuse guerre contre cet ennemi venu d'une contré de l'Est :

—Pour répondre à votre question, maître, beaucoup de changements ont été apportés à Warfang dans l’optique d’une guerre bien proche. Sachez que j’ai tenu en public un discours avertissant le peuple d’un danger imminent, et d’une entrée en guerre prépondérante. Ils ne connaissent pas exactement l’identité de l’agresseur, ni leur nature. Cela les effraierait trop. Je les ai par contre motivés. Les forgerons créeront des armes et armures, les mages travailleront à des protections et enchantements pour la cité, la garde combattre aux côtés de la section militaire de Warfang, les commerçants offriront une partie de leurs ressources, et il en va de même pour tout ce qui constitue le secteur primaire de la ville. Sur un aspect nourricier, nous serions capable de résister à un siège pour une période encore inexacte, mais assurée très longue. On peut parler d’un minimum d’une demi-année.

- Voyons Aedoth ne va pas jusqu'à m'appeler maître je ne mérite pas tant d'honneur et ne suis le maître de personne appelle moi simplement Spyro comme je te l'ai déjà demander avant de partir, très bien visiblement tu as prévu tout les atouts stratégiques pour que nous puisons tenir notre peuple a l'abri c'est un remarquable travail. J'espère que tu ne t'ai pas trop surmené pour cela je veut pas que ta santé soit atteinte par un surplus de travail.

Puis avant que Drago et Aedoth ne reprennent la discussion je me leva et me dirigea vers un grand vitrail qui donner sur la cours extérieur du bureau et écouta Aedoth qui avait repris la parole :

—Un bouclier magique sera placé tout autour de la ville, à l’aide d’un dispositif de l’invention des taupes et de moi-même ; un projet sur lequel je travaille depuis bien trop de lunes. Il s’agit d’une très grande gemme qu’il faudra placer près du centre de la ville. Une fois approvisionné par suffisamment de magie je parle d’au moins une cinquantaine de personnes, un dôme sera créé, empêchant le passage des projectiles entrants, mais pas sortants. Ainsi, nos archers et mages seront toujours capables de toucher leurs cibles sans craindre de représailles. La seule faiblesse d’un tel dispositif, c’est qu’il risque de prendre l’énergie des enchanteurs rapidement, car ils doivent continuellement fournir de la magie pour que cela fonctionne. Ainsi, il faudra remplacer les mages qui donnent de la magie avant qu’ils ne fatiguent trop.

- Ce dôme dont tu me parle sera parfais contre des attaques de front et des attaques aériennes, mais je me demande si notre ennemis n'aurait pas prévu autre chose pour nous surprendre j'ai un pressentiment bien sombre, mais pour éviter d'être surpris par ça je voudrais que l'on double les effectifs de la garde et qu'il fasse plus de ronde, nous changeront les équipes tous les jours et je veut que des gardes patrouille au niveau de l'ancienne entrer condamné celle qui ce situe dans la plaine. On n'est jamais trop prudent, l'effectif devant la porte d'entrer doit être également doubler et je voudrais que l'on installe des sentinelle qui permettrait au garde de faire de temps à autres des pauses. Nous devons aussi amélioré les fortifications de nos remparts et organisé des patrouilles aériennes.

Puis Aedoth repris la parole parlant des effectifs quelques instants après ce que j'ai énoncé :

—Des mesures drastiques ont été prises concernant la garde. On ne peut pas tolérer d’égarements, que ce soit dans le comportement ou dans les actes. Déjà plusieurs dragons ont été punis pour leur racisme envers les dragons noirs, en place publique, en guise d’avertissement. La discipline doit être de mise dans une armée. Bien, je crois avoir abordé les aspects les plus importants. Certainement y a-t-il autre chose que j’ai omis d’évoquer. J’attends, somme toute, de savoir comment s’est déroulée votre entrevue avec Cynder. Y a-t-il eu des accords ? J’ose espérer que vous revenez avec un pacte. Possédez-vous un exemplaire des closes signées, si accord il y a eu ?

Je me retourna vers Aedoth et regarda Drago tout en répondant a mon très cher second :

- Oui effectivement nous avons pris contact avec Cynder et elle est prêtes a coopérer lors de cet affrontement en revanche il faut qu'une synergie s'impose entre nos deux civilisations et cela ne sera pas de tout repos. Il y aura des échanges d'informations et des réunions au sein de notre cité pour établir des relations intra civil donc ce qui demandera un accueil des dragons de la cité de cité dans notre propre cité, des échanges commerciaux seront aussi a prévoir nous devrons réévaluer les stocks de nourriture afin que tout le monde puisse se nourrir.

Je regarda Drago et lui fit signe pour lui laisser là parole et j'ajouta en revenant et en m'asseyant sur le coussin autour de la table :

- Drago des informations a rajoutés et des idées pour la défense de notre pays ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spyrolair.forumsrpg.com
Drago

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 21
Localisation : Warfang

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Jeu 9 Juin - 5:58

Une fois prêt, Drago ce mit a écouté ce qu'avait a dire les deux grand dignitaires de la grande et puissante cité de Warfang.
Le noble dragon jaune leur fit de s'installer afin d'être a l'aise pour cette conversation mais Drago ne s'installa pas et marcha de droite a gauche tout en regardant le sol sans dévier le regard, il était comme envoûté par le sol d'après certains mais tout cela était normal chez nôtre gardien de la liberté, s'est un genre de "tic" qu'il a, il arrive mieux a ce concentré et faire attention a beaucoup plus de détails dans les dialogues.
Il écouta attentivement pour entendre C'Thun les informations que donné Aedoth et soudain il fut bloqué et n'arrivé plus a bouger quoi que ce soit en entendant parler du fameux bouclier!
Ce bouclier Drago le connaissait, il le connaissait trop bien même, mais le mécanisme est différent d'après ce dernier, mécanisme différent ou pas Drago devait fournir des informations sensibles a propos de cela, mais avant il attendit que les deux dragons finissent de discutés pour ne pas leurs couper la parole.


- Drago des informations a rajoutés et des idées pour la défense de notre pays ?

Drago fit un bref sourire visible aux deux autres en entendant cela, il essaya d'attraper quelque chose dans le dos de son armure légèrement au dessus de sa queue, on pouvait même y entendre un petit "clac" comme si un bout de son armure ce refermé.
Il allât vers Aedoth et posa deux cristaux de couleur cyan sur la carte, qui d'ailleurs ressemble comme deux gouttes d'eau a cela qu'il a sur ces épaulettes, pour être précis il s’agissait de l'emblème des paladins, un cristal cyan entouré de deux lunes sur les côtés.


"Montrer moi ce bouclier!" Fit il brusquement.
"Ce moyen puissant de défense dont vous disposé là je le connait bien cependant le mécanisme d'enclenchement est différent, la durée de vie également si on a les moyens...
Vous gardez ces informations pour vous, elle ne doivent en aucun cas sortir d'ici, quitte a les oublier, oubliez les...
Ce bouclier est déjà utilisé par les paladins dans leur ville, très efficace, robuste et fiable c'est un très bon système de défense qu'on a grâce a seulement ce bouclier.
Nous il fonctionne grâce a des cristaux et pour être précis ceux que je vient de déposer.
Très rare, ces cristaux que vous avez déjà vu sur nos armures sont crée par plusieurs dragons de la ville d'ou nous venons, enfin bref pourquoi je vous parle de cela...? C'est très simple.

Lors de nos dernières bataille sur le continent voisin nous avons utilisés ce bouclier qu'on pensait alors impénétrable mais on s'est trompé...
Le Damné a mit au point des armes pénétrant le bouclier, il ne pouvait pas rentré avec ces troupes, mais les bombardements intensifs de ces armes... Je me souvient encore le bruit que faisait les projectiles en touchant le sol."


Il fit une courte de pause afin de laissé ces alliées d'assimilé puis reprit.

"Très cher second, c'est un très bon système de protection mais devient inutile face a ces armes, a moins de le perfectionné mais encore il faudra faire vite car nous avons peu de temps.
Cependant vous m'avez parlé de magie hors nous c'est physique, je veux dire par là que nous utilisons des cristaux, vous de l'énergie.
Vôtre avantage peut être est là, peut être stoppe t'il ces armes mais vos pauvres sorciers vont galérer, nôtre avantage a nous le temps, car plus les réserves de cristaux sont élevé, plus le bouclier tiendra.
Ce plan cependant est de loin nôtre meilleur idée, alors je vous propose d'unir deux systèmes différents en un seul qui permettra j'espère de nous protéger, enfin ce n'ai qu'une des longues idées qu'on pourra avoir..."


Drago laissa alors la parole a Spyro et Aedoth, il laissa sur la table les deux cristaux afin que ces derniers puissent voir a quoi ressemble les matières première du bouclier paladin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Jeu 9 Juin - 12:42

Ce fut Spyro qui put répondre aux questions d’Aedoth. Ce dernier avait remarqué le retrait de Drago sur le sujet de l’Empire. Peut-être que cette rencontre ne l’avait pas mis à l’aise. Le Second eut quelques remords. Peut-être aurait-il dû accompagner Spyro ? Mais alors qui ce serait charger de garder la ville ? Non, il se convint que c’était mieux ainsi, et il aurait peut-être dans le futur l’occasion de pouvoir s’y rendre lui-même.

Il en eut un frisson. Souhaitait-il réellement s’y rendre ? Un endroit peuplé par ces dragons noirs, totalement abandonné aux ténèbres que tant ont essayé de contenir. Beaucoup devaient exprimer une profonde rancœur envers les dragons de Warfang. Aedoth se voyait déjà maltraité s’il devait se rendre là-bas.

Il écarta ces pensées parasites de son esprit et arrangea légèrement la fourrure qu’il portait sur sa nuque, tout en écoutant avec un soin redoublé les informations de Spyro.

Vraisemblablement, il y avait eu des accords plutôt intéressants, laissant entendre que l’Empire avait longuement réfléchi à ce qui pourrait lui être bénéfique. L’intérêt était de trouver aussi un avantage pour Warfang, en plus de l’alliance. De toute évidence, le contrat n’était pas seulement martial. Spyro avait accepté l’échange d’informations entre les deux clans, un libre-passage dans les deux sens, et surtout des échanges commerciaux. Hélas, il ne semblait pas que Warfang manquait de ressources qui pourraient posséder l’Empire. Cela profitait grandement à l’autre camp, et cela l’enrichirait un peu plus, surtout si toute cette histoire se soldait par une victoire. Non, il n’aimait pas trop cela. Pourtant, à court terme, c’était une bonne chose, car cela permettait un soutien plus justifié de la part des dragons de l’Empire. De toute manière, il ne pouvait pas réviser les termes, c’était trop tard.

Il revint sur ses remords. Il aurait dû venir.

— Drago, des informations à rajouter et des idées pour la défense de notre pays ?

Bien qu’Aedoth avait encore des questions à poser, il se retint et laissa, par politesse, le paladin s’exprimer. Il n’avait jusqu’à maintenant pas eu beaucoup de temps de parole. Le Second identifia un léger sourire, si bref qu’Aedoth pensait l’avoir imaginé. Il mit les pattes derrière son dos, et un « clic » se fit entendre derrière lui. Apparut alors dans ses pattes un objet luisant légèrement, qu’il vint déposer sur la table. Il s’agissait de deux cristaux bleus comme les lacs les plus purs de la région. Leur éclat attira l’attention du Second. Sa passion pour les cristaux se réveilla lorsqu’il vit ces merveilles, mais il ne les toucha pas. Il se contentait de les examiner avec ses yeux, de peur que les toucher soit mal vu.

— Montrez-moi ce bouclier ! Ordonna-t-il avec un entrain qui sonnait étrange aux oreilles d’Aedoth. Ce dernier leva la tête vers le paladin, intrigué.

Heureusement, le dragon de foudre n’eut pas à demander davantage pour qu’il s’explique.

Selon Drago, un système similaire de bouclier aurait servi à défendre l’ancien continent, celui d’où venait initialement le Damné. Il ne prenait pas l’énergie des dragons, mais puisait davantage dans la puissance des cristaux. Cette remarque fit manquer un battement au dragon de foudre. Mais c’est bien sûr ! pensa-t-il.

Décidé, il prit l’un des cristaux entre ses pattes et le tourna sous différents angles pour en examiner chaque facette. La pierre était très bien taillée, lisse au toucher. Un très bon travail d’extraction en somme. La pierre était légèrement transparente ; on pouvait voir à l’intérieur les reflets de la lumière. Aedoth voulut l’activer, ou du moins s’assurer de son authenticité.

De fins éclairs vinrent surplomber sa patte et sonder le cristal. Aedoth ferma les yeux pour se concentrer tandis que Drago parlait. Il arrivait malgré son activité à comprendre les paroles du paladin. Il sentit dans ce cristal une grande source d’énergie, très concentrée. Cela l’exalta et pulsa ses sentiments. Il respira un bon coup et reposa le cristal avec un sourire, satisfait de que Drago lui montrait et lui apprenait.

Lorsque Drago eut fini, Aedoth retira ses lunettes et les déposa sur la table, à un angle de la carte du monde.

— J’ignorais totalement qu’un tel système ait pu déjà exister, et, si ce que vous dite est vrai, alors votre bouclier semblait mieux optimiser que le nôtre en énergie. Néanmoins, vous témoignez de son inefficacité à contenir des projectiles. Or, c’est le contraire pour mon invention. Comme je l’ai déjà expliqué précédemment, ce dispositif est capable de repousser les projectiles lancés avec une très grande vélocité, mais elle ne contient pas les troupes ; c’est pourquoi j’étais au départ d’avis de mettre les troupes de corps à corps devant les remparts de la cité, et les archers et mages sur les remparts pour protéger au mieux les premières troupes, garder une certaine marge de défense et permettre, en cas de débâcle, une fuite aux troupes à l’avant vers la cité. Vos cristaux m’ont fait réfléchir. Ceux que vous nous montrez sont dotés d’une très grande quantité d’énergie. Si vous en possédiez un grand nombre, il parait normal que votre bouclier fonctionne ainsi. Hélas, nos réserves en cristaux sont bien plus limités, et je me dois d’avouer que leur qualité est rarement aussi satisfaisante que celle de votre pierre. Il s’avère que j’en possède plusieurs ainsi, mais ça coûte cher, très cher à façonner ainsi. C’est pourquoi pour faire fonctionner la gemme-mère du bouclier, nous usons de notre propre énergie.

Il fit une légère pause et reprit presque aussitôt, exalté par toutes les idées qui venaient en son esprit.

— La réunion de ces cristaux pourrait permettre d’user de moins de mages. Ainsi, la protection durerait plus longtemps, et peut-être pourrons-nous, grâce à votre expertise, incrémenter une protection contre les troupes. Néanmoins, je suis curieux. Comment fonctionne votre protection contre les soldats dans le sens inverse ? Vos troupes ne peuvent-elles pas sortir du périmètre du bouclier ?

Il marqua une pause et attendit la réponse de Drago à ce sujet.  Cette coopération pourrait-être si bénéfique à la cité. Les yeux d’Aedoth s’éclairaient d’un nouvel espoir, et d’une motivation redoublée. Néanmoins, cela ne devait pas lui faire oublier ce pourquoi il avait demandé Spyro… Drago pourrait aussi émettre un avis supplémentaire.

— Je vous montrerai le dispositif, mais avant, je dois vous parler d’une stratégie que j’ai mise en place. Prenez place autour de la carte.

Il soupira. Le plan qu’il allait annoncer n’allait peut-être pas plaire, mais il était prêt à accepter la critique, pour peu qu’elle soit fournie avec un avis constructif. Une fois que tous furent installés, il put alors démarrer son petit exposé.

— La guerre est maintenant lancée, mais nous ne pouvons pas nous permettre de simplement attendre oisivement que la menace nous parvienne, surtout que, concrètement, la plus grande concentration de notre armée se situe à Warfang. Le reste du territoire est administré par des patrouilles, mais l’on ne possède pas d’avants-postes, à notre grand regret. Seulement quelques miradors sur certains villages clés. Hélas, cela n’empêchera pas l’ennemi de déferler de tous côtés sur Warfang. En examinant la carte, on remarque que Warfang est protégée au Nord par les Terres Brûlées. Il est plus difficile de passer par-là, et les coulées de lave encore présentes rendent l’endroit dangereux. Nos arrières sont assurés par l’Empire et les Hommes-Félins qui ont prêté allégeance. Mais il nous reste deux fronts à assurer.

De la griffe, Aedoth  désigna tout d’abord la mer qui bordait la cité, ainsi que la rive droite du fleuve encerclant la Plaine de Lumière.

— Je crains que nous puissions recevoir une attaque par le Sud, le long du rivage. Cette armée a bien traversé des océans pour arriver ici, alors on peut supposer qu’ils sont capables de naviguer, ou alors ces entités sont capables de voler pendant un temps indéfini, ce qui peut être contraignant. Leur voyage par la mer serait facilité s’ils possédaient un avant-poste, et la Forge à munition me semble donc être un lieu menacé, d’autant plus qu’ils pourraient ainsi attaquer l’Empire pour nous surprendre depuis cette position.  Si jamais des troupes ennemies allaient par-là, les taupes vivant sur l’île feraient pâle figure. Je suggère donc d’envoyer un contingent de dragons là-bas, pour sécuriser l’île. Enfin, le plus logique serait de voir une attaque déferler par la Plaine de Lumière. Je ne demande pas d’aller frapper les premiers, non, vous m’aviez bien fait comprendre que ce serait du suicide. Par contre…

Il tapota doucement l’endroit où avaient été défini les Cieux Concordant. Aedoth se souvenait de cet endroit. Il avait dû s’y réfugier, quelques temps auparavant. Il était effrayant, peuplé des souvenirs torturés de Cynder, retenus par un charme qu’il n’avait pas réussi à identifier. L’endroit restait anxieux, mais il restait une position clé.

— … Nous pouvons essayer de les contenir.  Si nous placions un avant-poste dans cette place forte, nous serions en mesure de repousser l’envahisseur, et même de le forcer à dévier davantage vers le Nord, ce qui nous serait bénéfique. On gagnerait un peu de temps, et eux perdraient plus de troupes en passant les marais, et peut-être une partie des Terres Brûlées. Bien entendu, si jamais  l’avant-poste venait à être repris, nos troupes pourraient toujours se retirer aisément, mais la structure des Cieux Concordants permet une très bonne défense avec peu de soldats. Le terrain est beaucoup plus connu de mes soldats que de ces envahisseurs qui ne savent rien du terrain C’est beaucoup moins risqué, en somme. Que pensez-vous de ces propositions, paladin ? Spyro ?

Il les laissa cogiter et remit ses lunettes. Un bol d’eau était à côté de son coussin. Il l’attrapa avec sa gueule et leva la tête pour en boire le contenu. Cela était si rafraîchissant ! Et cela permettait d’empêcher sa gorge de se tarir, surtout après un tel de temps de parole.


Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neliyan Thunderwall

avatar

Messages : 380
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 28
Localisation : Devant l'écran

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Mer 15 Juin - 17:03

" Aedoth le second de l'alliance du sacré un jeune dragon dont l'intelligence ne fait plus de doute pour moi, son intégrité, son envie de protégé les autres peu importe leurs couleurs et leurs statuts social. On voir en lui l'étincelle de la vie flamboyer de mille feux. Son altruisme, sa confiance en soit, sa façon de penser a toute stratégie possible pour le bien de la cité, ses inventions et tous ce qu'il peut avoir en lui sont des conditions suffisante pour gouverner un royaume tel que Warfang comme je lui ai déjà parler si je devait mourir lors de ce combat contre cet entité qui apparu sur notre continent, je sais que je peut lui faire confiance pour diriger Warfang et faire grandir cette cité dans la bonne direction. Comme moi je l'ai fait jusqu’à présent, je sais qu'il est digne de confiance. Il est un atout pour la cité et coûte que coûte je dois le protégé car il est le nouveau flambeau de la cité, moi j'ai fait mon temps et même si je ne meurt pas je vais très certainement me retiré du pouvoir et en faire le nouveau dirigeant de la cité. Spyro qui se met en retraite beaucoup de monde ne va pas l'apprécier mais il faut savoir laisser place au sang neuf et à la jeunesse. "

Pendant qu'Aedoth parler de stratégie a Drago et a moi j'était plongée dans mes pensées je réfléchissais au futur pour la cité, Drago ferait également un bon dirigeant sa carrure et son franc parler son un atout aussi mais il y encore quelques zone obscure sur ce visage je ne le connais pas entièrement mais je sais que je peut lui faire confiance. Après tout ce qu'il veut c'est aussi le bien de la cité et aussi que le peuple de l'empire des ténèbres rejoigne notre peuple pour ne faire qu'un comme avant, comme avant cet accident malheureux au sein du temple. Mais bon je pense trop à l'instant et lorsque je reviens a moi je pouvais entendre a peine la fin de la discussion d'Aedtoh, roooo le bougre je n'avais même pas écouté ce que mon second disait j'était tellement perdu dans mes pensées que je n'y prêter pas attention aller savoir si cela c'est vu, peut être que oui peut être que non. Bref lorsqu'Aedoth demanda a Drago est a moi si cela convenait je le regardait souriant et répondit en faisant croire que j'avais compris ce qu'il avait dit :

- Ma foi mon cher Aedoth ta stratégie sur l'avantage de terrain n'est pas une mauvaise idée mais j'espère simplement que l'ennemi n'est pas du genre a s'adapté rapidement et aussi comme tu la souligné, pourquoi ne pas fusionné les deux boucliers en questions pour en former un unique est parfait.

Après je me retourna vers Drago et le laissa un moment répondre à la questions d'Aedoth puis après qu'il eu finit je lui demanda alors :

- Drago des zones d'ombres sont encore apparentes sur notre ennemi tu pourrait nous en dire un peu plus par exemple connait tu a peu près sa stratégie d'attaque toi qui l'a vu faire pas mal de fois ? J'ai également eu un moment d'égarement pendant que tu parler Aedoth excuse moi. Rajoutais-je en regardant Aedoth mais un point était aussi important.

Je regardais la carte tout en disant également à Aedoth :

- Aedoth tout à l'heure tout a parler d'environ une demie année de vivre c'est bien ça ? Je sais et tu sais également qu'une bonne partie de nos vivre viennent de l'exploitation agricole de la famille de Flame, je pense qu'il faudrait envoyer des gardes là-bas afin d'évité que ce damné s'empare des vivres pour approvisionné sont armée du moins les membres vivants. Car si ce point est pris par l'ennemis l’approvisionnement en bien et nourriture sera réduit d'a peu près 25% est ça vu le nombre d'habitants que l'on a à ce n'est pas envisageable. Ensuite nous devrions envoyer des régiments au niveau de la forge pour consolider la présence des taupes, je veut aussi que plusieurs ingénieurs aille là bas pour préparer un barrière de défense que ce soit magique ou physique le Damné ne doit pas s'emparer de cet endroit. De plus en ce qui concerne la horde je ne veut pas non plus que ces mécréants atteigne ce point. Il faut que l'on garde cette endroit stratégique sous notre drapeau peu importe les moyens prévu. En aucun cas il faut que la forge ne soit pris par la horde ou par le damné, nous devrions envoyé non seulement des troupes de Warfang mais aussi concilier l'empire a ça pour évité tout infériorité numérique. Mais aussi...

Je regardais alors Drago a nouveau a ce moment là :

- Nous devrions aussi envoyer l'un des vos frères Drago pour diriger les troupes sur place et aussi afin de contrer le damné seul vous est vos frère sachez comment il procède, il faut que chaque point stratégique que ce soit la forge ou la ferme de la famille de Flame soit protégé par des troupes de l'empire et de Warfang mais qu'elle s soient dirigé par un des vôtres car vous seul êtes a même de pouvoir contrer le damné en cas d'attaque éclair pour s'emparer des ses points. Qu'en pensez vous ?

Je m'arrêta de parler un moment et laissa le silence pour que Drago ou Aedoth puissent prendre la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spyrolair.forumsrpg.com
Drago

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 21
Localisation : Warfang

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Lun 27 Juin - 16:11

Le combattant regardait ces deux alliés proposer des plans ou des mécanismes, tous essayés de trouver des solutions afin de contrer l'ordure qu'est Nightmare.

"Comment fonctionne votre protection contre les soldats dans le sens inverse ? Vos troupes ne peuvent-elles pas sortir du périmètre du bouclier ?"

"Tout le monde peut entrer ou sortir du bouclier comme si c'était un moulin mais cependant avec quelques années de travail nous avons mit un effet supplémentaire au bouclier qui a d'ailleurs crée l'un des métiers les plus importante de nôtre ville sainte."

Drago leva et recula sa tête, il approcha ces deux pattes avants de son coup afin que l'une tire la maille et l'autre farfouille quelque chose sous le haut de l'armure, la patte de Drago remonta et s'ouvrit doucement, un cristal identique à ceux posés sur la table jailli alors, cependant le cristal lui était attaché sur une chaîne en acier, un acier difficile a couper, le but est de faire en sorte que le cristal ne quitte jamais sont propriétaire.
En cas de perte tout membre de l'ordre paladin était capable de reconnaître l'immatriculation gravé à la fois sur la chaîne et le cristal, les gravures sont fines et précise, le tailleur de ces cristaux prend soin de faire les gravures aussi parfaite que possible!
Difficile a lire de loin mais la gravure de la chaîne et du cristal de Drago indiqué comme immatriculation: DR3
L'ordre paladin avait fait aussi en sorte que les forgerons gravent aussi les armes, la lame de Drago est également gravé, les caractères sont petit mais reconnaissable.

"Nous avions tout de suite constatés qu'après avoir mit le bouclier en place, il ne laisse rien passer, n'y les projectiles, n'y les personnes.
Cela fut un gros problème en bataille la première fois que nous l'avions utilisé, activé, désactivé, activé, désactivé vous voyez le problème logistique que nous avions...
Mais après une recherche acharné nous avons rendu ce bouclier pleinement opérationnel avec ces cristaux autours de nôtre cou.

Vous êtes chez vous, quelqu'un toc a vôtre porte, vous constatés qu'en regardant par la fenêtre qu'il s'agit de vôtre frère, vous ouvrez alors pour l’accueillir.
Un inconnu arrive ensuite, vous ne savez pas qu'il il est ou d'ou il peut venir, vous laisser la porte fermé.

Le bouclier exerce la même fonction, il analyse et laisse passer ou refuse de laisser passée les personnes... Moi je peut y allés mais pas vous, pas vous même si je le voudrait, pour cela il vous faut ce qu'il y a sur cette table...

Cependant j'ai besoin d'un accord solennel entre nous, entre Warfang et...Nôtre ville."


Drago eu un bref instant d'hésitation, il allait révéler a ces alliés le nom de la ville d'ou il venait mais mieux vaut qu'il ne le sache pas pour la sécurité de cette dernière et il avait des raisons justifié de ne pas leur dire.

"Le bouclier est nôtre symbole, nôtre devise, nôtre ange gardien, nôtre père a tous... C'est ce bouclier qui nous protège du monde extérieur, de la guerre et du Damné, sans lui nous ne serrons déjà plus là...
L'emblème que porte mon armure... un cristal qui rayonne autour de lui, entouré par deux arcs de cercles.
Cet emblème exprime nôtre reconnaissance éternel a ces cristaux que nous chérissons temps.
Je vous demande de respecter une seule chose mes amis... A la fin de ce conflit, si tout ce finit bien, nous reprendrons les cristaux remplis et les cristaux vide d'énergie, nous ne voulons pas que nôtre père protège une autre mère.
Comprenez que nôtre plus gros moyen de défense ne doit pas voir le jour, ou pas aujourd'hui du moins..."


"Que pensez-vous de ces propositions, paladin ? Spyro ?"

Drago resta lui silencieux et contemplait la carte de la région pour pouvoir ensuite répondre au second mais hélas il n'avait pas l'habitude de travailler avec si peu d’informations du terrain, il regarda ce qui pouvait être des hauteurs, des rivières, des fleuves, des routes, des collines, des plaines, des plages, des forêts, des marais, tant de lieux offrant des malus et des bonus, le choix était important pour lui, voir très important.
Les choix du second fut orienté sur l’île au sud de Warfang puis une certaine forteresse à l'est de Warfang.
Ralentir le Damné hélas, c'était une solution quelque peu hasardeuse mais justifié.
Il vit les terres brûlés dessinés sur la carte, un lieu ou n'ai qu'enfer et désolation, un lieu ou il a anciennement grandit mais avant c'était un beau paysage, avant...


"C'est un bon choix, il n'y en a pas beaucoup d'autre de toute façon, du moins je reverrait cela avec mon équipe une fois nôtre base établie et qu'il seront disponible."

"Tu pourrait nous en dire un peu plus par exemple connait tu a peu près sa stratégie d'attaque toi qui l'a vu faire pas mal de fois ?"

"A vrai dire il n'en n'a pas au départ, il forme des pelotons et attaque brutalement les villes, cependant son plan ce dessine une fois sur le champs de bataille.
Tout comme moi il décide de la manière d'approche des troupes histoire d'être discret ou non et ensuite il envoi ces ordres aux troupes en pleine bataille.
C'est très dur a vous expliquer car je ne suis pas dans leur rang, mais en bref c'est un barbare qui sait ou frapper et comment frapper, il adapte sa stratégie.
Mais en regardant la carte la je ne saurait vous dire ce n'ai pas dans son habitude d'avoir une base si mal placé, je respecte l'empire des ténèbres bien entendu, si ils veulent ce défendre c'est parfait mais pour attaquer..."


Il s’arrêta de parler, il était incertain de ce qu'il disait et cela pouvait ce voir sur son visage car ces yeux examiné encore les alentours du château.


"Nous devrions aussi envoyer l'un des vos frères Drago pour diriger les troupes sur place et aussi afin de contrer le damné seul vous est vos frère sachez comment il procède, il faut que chaque point stratégique que ce soit la forge ou la ferme de la famille de Flame soit protégé par des troupes de l'empire et de Warfang mais qu'elle s soient dirigé par un des vôtres car vous seul êtes a même de pouvoir contrer le damné en cas d'attaque éclair pour s'emparer des ses points. Qu'en pensez vous ?"

"Négatif... Hormis moi il n'y a personne d'autre de disponible des tâches importantes leurs sont affecté... Mais je ne pense pas que vos troupes apprécierons ma prise de commandement directe vous devriez mettre un de vos dragons qui est apte a commander vos troupes en plus je n'ai pas connaissance de vos techniques de combats, je n'ai pas connaissance également de leur force et de leur courage, a mon avis il vaudrait mieux un de vos guerrier.
Il ne faut pas oublier le camp qui vous a saluer l'autre jour dans le ciel, la horde je croit, peut être jeter un coup d’œil sur leur terres pour nous assurer qu'ils ne préparent rien serait pas négligeable non ?

Moi ce que je proposerait au lieu de tout mettre sur la défense, une petite reconnaissance histoire de voir ce qu'ils ont en réserve, mieux nous en saurons sur nôtre ennemi mieux nous pourront nous adapter.
Enfin c'est ce que je vous propose je peut très bien allé commander les troupes mais je ne serait pas aussi performant que vos officiers..."


Il entendit soudainement une voix reconnaissable derrière lui, il ce retourna brusquement mais rien, juste les murs et la porte, le vent venait de jouer encore un tour a Drago.


"Je déteste ça..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Mar 28 Juin - 14:10

Aedoth, très intéressé par les prouesses technologiques qu’annonçait  le paladin, écouta tout naturellement ses répondes, inspectant précautionneusement chaque mot pour en tirer le plus de sens, le plus de savoir. Le Second « s’amusait » même à essayer de deviner les paroles de Drago, un mot avant.
 
Et jamais il n’avait entendu parler de telles choses. Il devait s’en rappeller… Peut-être écrirait-il un livre ? Il en voyait déjà le titre « Les Cités illusoires ». Que cela sonnait bien dans son esprit. Et ce livre contiendrait un grand savoir, des capacités difficiles à percevoir au premier abord.
 
Un bouclier qui, fusionné avec celui de Warfang, serait capable d’intelligemment reconnaître les alliés des ennemis, fournissant à la fois une maison sûre pour certains, et un rempart infranchissable pour d’autres. Sur le papier, cette protection semblait incroyable, bien trop belle pour être réelle. Les possibilités d’une telle invention permettraient assurément d’instaurer un bon équilibre.  Personne ne pourrait venir attaquer la cité, et il y aurait donc une certaine paix… Du moins, pas d’agression. Aedoth n’était pas dupe sur ce point-là.
 
Toujours était-il que ces cristaux semblaient être la clé. Aedoth posa un regard passionné sur eux, un troisième s’étant rajouté sur la table, muni d’une chaine. Un tel pouvoir dans cet objet… Les gemmes l’avaient toujours passionné pour cette caractéristique qu’elles avaient. A l’intérieur, la masse d’énergie de la magie était compactée en une forme beaucoup plus condensée. On pouvait parfois mettre la puissance de 30 dragons à l’intérieur sans qu’elle ne soit complétement remplie. Oui, ces pierres étaient vraiment fascinantes, et Aedoth comptait bien prolonger ses examens dessus, lui qui était si savant de découvrir exactement comment elles fonctionnaient en interne.
 
— Cependant, j’ai besoin d’un accord solennel entre nous. Entre Warfang et… notre ville.
 
« Notre ville ». Le choix de la périphrase était intéressant, et assez révélateur de ce qui pourrait suivre. Drago pouvait être une personne de bonne intention, bienveillante, il avait un défaut majeur que le Second commençait à déprécier. Le paladin restait vague sur beaucoup de points, et énigmatiques sur d’autres. Somme toute, il cachait encore beaucoup de choses. Etait-ce ainsi qu’une alliance fonctionnait chez lui ? Aedoth garda son calme et ne dit rien, ne laissant rien transparaitre non plus. Ces cachoteries n’étaient pas encore trop… Gênante, mais il y avait quelque chose qui clochait tout de même. Le Second et Spyro en connaissaient autant sur leur ennemi que leur prétendu allié. Le doute commença à s’insinuer en lui.
 
 La condition imposée par Drago déçu profondément Aedoth. Abandonner tout ce savoir, alors qu’il pourrait sauver tellement de vies, des innocents, si jamais une guerre venait à resurgir ? C’était impossible à imaginer.
 
Pourtant, le dragon de foudre ne dit rien sur l’instant, car Drago rebondit sur les propositions stratégiques. Spyro acquiesçait les idées d’Aedoth, et bien que le paladin semble moins à l’aise avec le terrain, il avoua que ces choix étaient justifiés et plutôt bien appuyés. Cela rassura le Second, de savoir  que ses plans n’étaient pas mauvais, et que personne n’avait rien à redire. Spyro demanda ensuite des précisions sur les méthodes employées par le Damné. Drago résuma bien ce qu’il en était : « Un barbare qui sait où frapper et comment frapper ». La guerre menée sur l’autre continent devait sûrement parler pour lui. Le Damné était un bon tacticien. Il faudrait réussir à le surprendre au cour de cet affrontement.
 
Puis Spyro ajouta quelques observations sur les places à tenir. Il voyait bien que la Forge était un point important, et dit aussi que les exploitations d’un dénommé Flame devaient être protégées. Flame. Ce nom sonna comme une légère piqure aux oreilles d’Aedoth.
 
Bien entendu, il le connaissait. Un dragon de feu, un guerrier ayant fait ses preuves et s’étant grièvement blessé durant une guerre qui engageait Warfang. Sa bravoure et son courage étaient des qualités remarquables, oui, mais il était aussi quelque peu immature, selon le Second. Là n’était pas le moment de se pencher sur cela.
 
— Je suis d’accord à propos de la Forge. Nous devons à tout prix garder ce point. En outre, n’ayez aucune inquiétude, maître Spyro. Les ressources de l’exploitation sont déjà en plein acheminement vers notre cité. Croyez-moi, nous pourrons nous passer de ces réserves, et l’endroit sera vide lorsque la guerre éclatera vraiment. De plus, même si l’on envoyait quelques gardes, ce serait bien peu si une armée nous cible. Chaque dragon doit être bien placé, car nous n’avons pas des ressources infinies. D’autant plus que, si j’ai bien compris vos paroles à notre dernière entrevue, Drago, nos pertes grossiront irrémédiablement leur armée…
 
Ce détail accablait Aedoth. Il en eut un frisson. Être tourné en mort-vivant au service d’une cause si dégoutante… Quelle horreur cela devait être. Jamais le Second ne voulait être mêlé à ça. La mort lui faisait peur plus que jamais. Pourtant il devait tenir bon. Tel était son rôle en tant que Second.
 
Ensuite, Spyro déclara plus utile d’envoyer les frères de Drago au commandement. Aedoth ne trouvait pas l’idée bien menée. Cela posait quelques soucis, que le paladin écarta lui aussi.
 
—Je suis l’avis de Drago, maître. Je doute qu’il soit bien vu de la part de notre armée qu’elle soit dirigée par des personnes qu’elle ne connaît pas. De plus, nous avons des généraux compétents pouvant exercer cette tâche.
 
Aedoth parla ensuite à l’attention de Drago.
 
— Par contre, vous serez autorisé à circuler aux côtés de nos armées.
 
Tous deux parlèrent ensuite de la Horde, qui s’était faite quelque peu remarquée ces derniers temps. Le dragon de foudre se rappela de Blackswan, le seul dragon partisan de Malefor qu’il avait croisé. De ce qu’il avait pu comprendre, son groupe était très faible suite à l’anéantissement de l’offensive de Malefor. Ils ne devaient en conséquence ne pas représenter un grand danger, mais tout de même… Il fallait se renseigner aussi de ce côté-là. Aedoth frissonna. Il sentait encore la foudre de Blackswan en lui…
 
— Hélas, nous ne pouvons pas nous battre sur deux fronts. Nous enverrons quelques espions expérimenté nous renseigner sur la Horde. J’imagine qu’ils ont pris position dans la Plaine des Morts. Le Puits des âmes est resté abandonné, beaucoup disant que le lieu est maudit. A vrai dire, il n’y a en effet rien qui nous soit d’intérêt là-bas… Un parfait repaire. M’est d’avis que leurs forces sont profondément restreintes, mais la prudence est de mise, il en est certain.
— Moi, ce que je proposerais, au lieu de tout mettre sur la défense : une petite reconnaissance, histoire de voir ce qu’ils ont en réserve. Mieux nous en saurons sur notre ennemi, mieux nous pourrons nous adapter. Enfin… C’est ce que je vous propose. Je peux très bien aller commander les troupes mais je ne serais pas aussi performant que vos officiers.
— Nul besoin, paladin. Le commandement nous incombe. Je serai davantage rassuré si vous assuriez un poste pour lequel vous excellait davantage. Vous pourrez aller au-devant de nos troupes pour assurer de la reconnaissance.  Je…
 
Il hésita un bref moment, baissant un peu son regard sur la carte. Il vit la cité de Warfang, stylisée, puis il soupira et leva la tête, ses yeux montrant une motivation et une solennité évidente.
 

— Je prendrais le commandement d’une des troupes. Et je ne reviendrai pas sur ma décision. Je suis certain que je pourrais être un atout sur le terrain, autant de manière logistique que pour le moral des dragons. Je reste néanmoins incertain de la position que je souhaite commander. Maître Spyro, que me conseillez-vous ?


Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neliyan Thunderwall

avatar

Messages : 380
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 28
Localisation : Devant l'écran

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Dim 3 Juil - 16:19

Bien que les esprits et les réponses de Drago et d'Aedoth s rejoignent en une, je pensais pour ma part qu'il devait être important que Warfang ne tombe pas rapidement au patte de ce fichu damné. Non je serais prêt a tout pour éviter cela les idées de bouclier était intéressante et le fait que Drago propose un système qui permet de faire rentrer seulement les troupes défensives cela était fortement intéressant. Lorsqu'il posa sur la table ses gemmes dont une qui semble être porter comme un sorte de collier ou pendentif, Drago et Aedoth avait de nouveau fait le pas ensemble au niveaux des idées de défenses. En revanche j'ai constaté que malgré ça Aedoth semblait méfiant vis a vis du paladin, je le regarda un instant et réfléchissais alors a ses paroles avant de lui dire les choses suivantes :

- Oui tu as raison sur ce point Aedoth en revanche que pourrait faire un dragon de notre commandement contre notre ennemi, je sais qu'il sont très fort au niveaux des stratégies. Nos ennemis qu'était autrefois Malefor et son armée on a pus les contrées car au fond on les connaissais un peu et on pouvait se douter de leurs stratégie militaire.

Puis je me leva et commença a marcher de droite à gauche dans l'a pièce tout en continuant mes paroles :

- Mais voit tu Aedoth il est bien d'avoir des généraux de notre armée au sein de notre camp pour une raison c'est qu'ils sont aussi plus aptes a préparé une défense plus puissante. Car imaginons que la forge vient a tombé sous l'ennemi et que nos généraux meurt là-bas, qui va commander les troupes au sein de notre cité toi et moi. Non car nous serons trop occupé a maintenir un espace de sécurité a l'extérieur de Warfang avec nos troupes. Je reste sur l'idée que Drago et ses compagnons devrait dirigé les opérations au niveaux des points stratégique que sont la forge et peut être ce lieux dont on a pas encore mis les pattes. Je parle de ce petit bosquet non loin de la cité ( en montrant sur la carte l'endroit du bosquet sacré ) Je sais que l'on ne connait pas bien l'endroit mais d'un point de vue stratégie il serait intéressait de protéger et prendre ses terres pour avoir un avant poste non loin des terres du damné. Maintenant pour ce qui ai de la forge nous nous devons de former nos troupes ne serais-ce qu'un minimum sur l'ennemi et leurs façon de combattre et là nos généraux non sont pas apte a le faire seul ceux qui ont pus voir le damné en action pourrait aider a contrer ou a repousser les futurs offensives de notre ennemi. Maintenant je ne sais pas ce que vous en pensez paladin Drago, serais vous d'accord pour envoyer vos frères avec une escouade au niveau de la forge pour qu'il puisse tenir cette position et en même temps former l'équipe qui serait là-bas ?

Je m'arrêta de bouger a ce moment là et je regardais Drago attendant sa réponse je retourna mon regard vers Aedoth et lui dit :

- Tu sais Aedoth il est bien d'avoir un commandement directe sur notre armée mes parfois il faut savoir s'adapté aux situations mêmes si celle-ci demande l'aide d'un avis extérieur. Et puis ne serais-ce pas normal que des troupes réellement compétente puisse faire face à un ennemi qu'il connaisse, imagine toi que c'est toi que j'envoi a la forge contre une ennemi auquel tu a peu d'informations. Tu croit pas que votre défense sera désavantagée par rapport a cette ennemi ?
Et puis je pense que Drago et moi nous devrions allez espionner le territoire du damné histoire d'avoir quelques informations précieuses tout en faisant attention a ne pas se faire repérer. Nous devons également penser a faire sauter le souterrain qui même a Avalar, car il y une entrée la bas et je n'ai pas envie que le damné rentre par cette faille pour pouvoir nous combattre de l'intérieur. Aedoth je sais que tu fais tout ça pour la cité, j'ai confiance en toi et en tes talents de stratège. Je veux que tu dirige l'opération du souterrain toi et quelques troupes de dragons allez avec des taupes artificier pour détruire cette accès il en va de la sécurité de notre cité. Pendant ce temps je demanderais aux gardiens de dirigé la ville pendant notre absence, Drago si tu est d'accord avec cela nous devrions en premier temps accompagner les troupes jusque la forge ensemble nous serons apte a repousser l'ennemi si il est déjà en chemin. Après ça nous devrions laisser tes frères garder cet endroit avec quelqu'une unes de nos troupes afin qu'il puisse les informer et les former sur leur adversaire. Après ça nous devrions nous rendre sur les anciennes terres de l'empire en compagnie de Cynder comme elle connais mieux les lieux que nous elle sera nous guider pour trouver des raccourcis. Nous pourrons également avoir une idée des troupes présente la bas, qu'en pense tu ? Je vais également demander a ce que l'on envoie des troupes dans ces terres inconnue, le bosquet ne doit être en aucun cas pris par l'ennemi.


Je m'assis un moment a mon bureau pour rédiger une lettre a Cynder que j'enverrais par correspondance d'un aigle comme on avait l'habitude de faire lorsque l'on s'envoyer des message amoureux. Que de bon souvenir j'espère que cela reviendra un jour et que nous pourrons vivre en paix. J'attendais maintenant les réponses de Drago et d'Aedoth afin d'avoir de nouveau leurs avis sur les points exposés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spyrolair.forumsrpg.com
Drago

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 21
Localisation : Warfang

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Lun 8 Aoû - 2:33

Il regarda et écouta ces alliés: le dragon jaune fasciné par les joyaux Dragiens et le dragon violet qui allait de droite a gauche.
Le dragon violet lui posa a nouveau la question pour la disponibilité de ces frères, il s'était clairement bien exprimé a ce sujet cependant il ne lui en voulait pas car beaucoup de phrases étaient prononcés à la minutes, il lui rappela donc ce qui avait était dit précédemment.

"Noble Spyro, croyez moi si je pouvait envoyer un de mes frères je le ferait, mais comme je vous l'ai dit précédemment je suis seul sur le terrain pour un moment, mes frères ont chacun de lourdes tâches a accomplir...
Le seul soutient que je peut apporter pour le moment c'est moi même, et je n'aime toujours pas l'idée de commander vos forces.

J'aurai moi même du mal a commander vos troupes, mon but et de vous tirer vivant de ce conflit, vous tous, perdre un de mes paladins est très dur, mais il me sera tout aussi dur de vous dire le nombre de pertes Warfangienne durant la bataille.
Je veut bien suivre un commandant et le secondé mais je me sens pas prêt a prendre le contrôle de vos troupes et risqué une défaite majeure...
Et sans vouloir effrayer quelqu'un, aucun membre de vôtre armée appart vous ne me connaît pour l'instant.."


Drago ne voulait tout simplement pas commander leurs troupes car leurs formations sont totalement différentes et les méthodes employés également.
Cependant il accepté d'être un soutient et d'aidé au maximum les forces Warfangienne durant le conflit.
Le légendaire Spyro s'adressa alors a Aedoth, mais un mot vint alors encore tout chambouler dans la tête de Drago, des douleurs a la tête s'en suivirent.

Quand le mot "Damné" fut encore prononcé il lui arriva quelques broutilles qui pouvait possiblement effrayer ces deux alliés.
Il ce retourna pendant que Spyro parler, il regarda cette porte fermé d'ou venait encore la voix, la voix qu'il connaissait temps mais qu'il n'arrivé pas a en distinguer les mots pour la plus pars du temps.
Un flash rapide surprit alors Drago et par réflexe ce dernier attrapa le manche de sa lourde et longue épée dans le dos, sa respiration accéléré et il changea posture, il paraissait plus agressif mais resté en position défensive, la lame était prête a tuer au premier coup quand elle sortira de l'étui, élevé dans les air elle était vraiment très dangereuse entre les pattes d'un guerrier.
Il ce rendu compte peu de temps après que c'était ces souvenirs qui lui jouais encore des tours car rien ne ce passa, rien ne bougea, ces souvenirs le hanté ou dans le meilleur de cas le rassurer.
Il lâcha le manche de l'arme et soupira un bon coup avant de s'asseoir, il essaya tant bien que mal de ce concentrer mais en vain.
Quelques souvenirs lui hanté la tête, quelques douloureux et violents souvenirs de la par de la plus avide des créatures qu'il connait.
Ont peut le prendre pour un fou mais il sait ce contrôler...

"Excusez moi, ne vous occupez pas de moi continuez..."


[Désolé je n'ai pas vraiment d'inspiration pour vous répondre, y'a tellement de truc que je sais pas comment faire x)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Mer 10 Aoû - 11:59

Les discussions continuaient, se prolongeaient, rebondissaient parfois sur d’autres sujets. En bref, selon Aedoth, la conversation devenait complètement décousue et désorganisée, mais peut-être en avait-il toujours été ainsi lorsqu’il fallait réfléchir militairement dans une situation « de crise ». Toujours était-il que le Second écoutait toutes les propositions avec une attention retenue, et répondait au mieux, certain qu’il oubliait quelques détails tant les sujets soulevés étaient nombreux et vastes.
 
— Les troupes de Malefor attaquaient soudainement, avec une seule vague conséquente. N’est-ce pas la même chose ici ? De toute manière, ce n’est pas notre connaissance de l’ennemi qu’il va falloir privilégier, mais bien nos défenses pures. Les paladins sont un ajout que l’on ne peut nier, j’entends bien. Néanmoins, nous ne gagnerons pas la guerre en nous reposant exclusivement sur eux. C’est pourquoi je soutiens que le commandement doit être assuré par nos dragons, secondé, si possible, par Drago et ses frères, bien que ceux-ci soient pour l’instant occupés. Je ne demande pas d’emmener toute notre armée. Il est évident que la majeure partie doit rester en retrait, gardée par ces murs. Nous avons assez d’hommes pour cela, sans compter l’appui de l’Empire et des hommes-félins.
 
Ensuite, Spyro mit la griffe sur un endroit inconnu de tous. Une sorte de « bosquet » géant, au nord du lac de Lumière. Il prétendait qu’il s’agissait d’un possible point d’intérêt, autant pour Warfang que pour le Damné. Aedoth daigna s’approcher de la table et analyser cette position. Il haussa l’arcade sourcilière.
 
— Pourquoi ce bosquet serait-il un point stratégique ? Il est bien trop au nord et ne permet aucun accès sûr aux troupes, que ce soit d’un côté ou de l’autre. Cela ralentirait l’assaillant, et risquerait même d’endommager les troupes. De mon point de vue, ce lieu ne représente aucun danger. La ligne que constituent le Temple des Ténèbres, le Temple de Lumière et les Cieux Concordants est bien plus préoccupante.
 
Finalement, un plan fut désigné par Spyro, et suivait une ligne basique. Lui et Drago irait tout d’abord à la Forge, pour ensuite partir en reconnaissance dans les terres avancées qui appartenaient auparavant à l’Empire, avant d’être dépossédé par ce maudit Damné. Pour eux, tout semblait tracer. Quant à Aedoth…
 
Son Maître lui demandait tout d’abord de se charger de la destruction du tunnel qui menait aux souterrains de Warfang.
 
— Je demanderai aux taupes de fermer plusieurs entrées. Néanmoins, il faut en garder, car ces souterrains sont aussi des abris et des sorties de secours si jamais la ville venait à être prise. Nous devrons, si cela devait arriver, sauver le plus de monde et leur permettre de fuir rapidement et efficacement, sans mouvement de panique. Suite à cela, pendant que vous poursuivez vos opérations, je mènerai une cinquantaine de soldats pour aller sécuriser la ligne après le Lac de Lumière, en commençant par l’accès le plus au Sud ; à savoir, les Cieux Concordants. En ce qui concerne le commandement de la Forge, puis-je émettre une suggestion ? Emmenez le Général Asdroth avec vous. Il est notre meilleur maître de guerre et est très respecté dans la garde et l’armée de Warfang. Il pourra prendre le contrôle de la situation une fois sur l’île.
 
Il soupira. Toute cette animation le fatiguait un peu, d’autant plus que le Second avait l’impression de ne pas vraiment avancer dans les décisions. Il s’assied à nouveau sur le coussin et regarda dans les yeux de son supérieur.
 
— Est-ce que ces décisions vous conviennent, maître ?
 
Distrait, Aedoth tourna légèrement la tête et remarqua une attitude étrange chez le paladin. Ce dernier leur tournait le dos et portait une patte au niveau de la poignée de son épée, figé dans une posture qui semblait être pour le Second une posture de défense. Le Thunderwalla se leva et, prudemment, avança vers le paladin.
 
Ce dernier arrêta tout et s’assit, accablé par quelque chose que le dragon de foudre ne pouvait percevoir. Intrigué, il ne le quitta pas des yeux, son regard demandant de développer cette étrange attitude.
 
— Excusez-moi, ne vous occupez pas de moi, continuez.
— Que vous arrive-t-il ? Paladin, n’hésitez pas à vous ouvrir à nous. Les troubles causés par une guerre sont nombreux, parfois cachés au plus profond de nous. La fatigue et la tension doivent aussi vous accabler…
 

Pour ce qui était de ces fameux troubles, Aedoth n’en était pas sûr, mais il pouvait en avoir une idée. Il l’avait aussi lu dans les livres, et cela était sûrement vrai. Une idée dérangeante lui traversa l’esprit. Il espérait ne pas avoir de séquelles après tout cela. A présent, il avait peur d’aller au front. Pourtant, il n’allait pas revenir en arrière, ses paroles avaient été prononcée et étaient définitives…


Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neliyan Thunderwall

avatar

Messages : 380
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 28
Localisation : Devant l'écran

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Ven 9 Sep - 21:48

Après avoir écoutez les énumération d'Aedoth sur la préparation de la fameuse attaque car nous prévoyons une attaque sur notre cité et cela nous a était encore plus prouvé avec l'intervention de ce paladin dénommé Drago, je ne le connaissais qu'un peu plus comparé a Aedoth mais je crois que mon second a raison il sera préférable de laisser le commandement de nos troupes par nos propres meneur de guerre. J’acquiesce alors du regard ce qu'expliquais Aedoth, mais je j'étais de temps a autres des coup d’œil sur le paladin et remarqua son attitude étrange, bien que quelque peu inquiétant sachant ce qu'il a vécu lorsque ses frères m'ont expliqué le pourquoi du comment. Je savais que ce n'étais que passager mais lorsque je m'aperçu qu'il posa une de ses pattes sur le fourreau de l'épée et qu'il avait empoigné la garde de son épée je fut inquiet et m'approcha calmement de lui quelque instant après que mon second accorda son attention sur ce comportement :

Excusez-moi, ne vous occupez pas de moi, continuez.
Que vous arrive-t-il ? Paladin, n’hésitez pas à vous ouvrir à nous. Les troubles causés par une guerre sont nombreux, parfois cachés au plus profond de nous. La fatigue et la tension doivent aussi vous accabler…

effectivement mon second avait vu juste même si ce n'était peut être pas un traumatisme causé par la guerre mais bon je rajouta après les mots d'Aedoth d'une façon plus sérieuse et donc ce que je pensais de ça :

- C'est lui n'est ce pas ? Tu l'as encore entendu ? Ne t'enfais pas ce n'est qu'une simple illusion. Tout cela n'est pas réel mon ami, mais bon veut tu que nous fassions une pause que nous reprenons cette discussion un autre jour histoire que l'ont tous l'esprit un peu plus reposer ?

Je regarda Aedoth et lui demanda alors de ranger la carte et l'affecta au décisions militaire :

- Aedoth je vois mieux maintenant ce que tu pense en revanche je voudrais que TU prennes les décisions militaires adéquates, de plus je voudrais que tu t'entraîne avec Drago niveau combat je veut que tu apprenne un peu plus de technique mais que tu prenne un peu de force. Ne va pas te vexer là mon ami mais je voudrais pas que tu perde la vie pendant cette guerre et je peut pouvoir compter sur toi autant mentalement que physiquement, j'espère que tu me comprends. Maintenant j'ajourne ce conseil de guerre, Aedoth je veut que dès que possible tu réunissent nos meilleurs chef de guerre et surtout ceux à qui nous pouvons faire confiance. Tu gérera tout ça et je serais présent sur cette réunion, Drago aussi je veut que tu soit présent afin de nous détaillé plus en détails a qui ont a faire pas pour nous mais pour nos généraux histoire qu'ils puissent agir en conséquence. Merci a tous les deux pour votre présence, je vous dit rompez et direction l'extérieur histoire de nous aérer l'esprit.

Je me leva alors et je me dirigea vers la porte du bureau et me dirigea vers l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spyrolair.forumsrpg.com
Drago

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 21
Localisation : Warfang

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Dim 25 Sep - 23:55

"Que vous arrive-t-il ? Paladin, n’hésitez pas à vous ouvrir à nous. Les troubles causés par une guerre sont nombreux, parfois cachés au plus profond de nous. La fatigue et la tension doivent aussi vous accabler…"

"C'est lui n'est ce pas ? Tu l'as encore entendu ? Ne t'enfais pas ce n'est qu'une simple illusion. Tout cela n'est pas réel mon ami, mais bon veut tu que nous fassions une pause que nous reprenons cette discussion un autre jour histoire que l'ont tous l'esprit un peu plus reposer ?"

Oui c'était bien lui, oui les troubles de guerre sont nombreux et oui la fatigue pèse très lourdement sur tout les héros qui combattent le Damné, mais pourtant il le fallait bien, que certains souffres de la guerre pour que d'autres puissent vivre en paix.
Être fort physiquement ne suffit pas, il faut aussi avoir un mental très solide, voir indestructible car voir ces proches, des amis et même des alliés mourir autour de soi voir même entre nos pattes... Et le pire c'est de les entendre mourir en nous demandant d'allés voir leurs familles... Leur passer un message, un message d'amour et d'adieu...

Des périodes difficiles qui parfois font craquer même les plus expérimenté, seul un insensible comme le Damné n'en souffre pas.

Drago soupira un long moment a nouveau puis il répondit a ces deux alliés:

"Il fut un temps tout était paisible ou je pouvait être un musicien tranquillement sans me soucier du monde mais depuis les accidents de mon frères et la création du Damné, sans parlé de sa libération tout a changé dans ma vie, avant j'était heureux mais aujourd'hui mon bonheur n'ai plus qu'un masque.
J'ai prit moi même la décision de partir au combat, je ne peut pas dire que je la regrette ou pas, si je la regretterait cela voudrait dire que je regretterait d'avoir sauvé des personnes...
J'ai quasiment le même âge que vous et je suis déjà enrôlé dans ce conflit depuis plus de cinq ans en arrière, imaginé vous vivre une guerre pendant cinq ans sans y mourir.
C'est dur...
Jadis mon père était aussi un défenseur de la paix, mais a cause de cela, je n'ai jamais pu le voir de mes propres yeux, j'ai que des visions de lui...

Vous s'avez ce qui me donne la force de me battre ?
C'est que chaque matin je me réveil en le voyant pendant un cour instant, je me dit qu'il est en vie quelque part autour de moi et que après cette guerre je pourrait enfin le voir.

Ce n'ai pas le genre de propos que je divulgue souvent, mais oui je souffre énormément de ce conflit, même plus que ce que vous imaginez..."

(Et le pire reste a venir...)

Il finit de s'exprimé et pensa a la suite des événements après la défaite du Damné si jamais il perd du moins, des événements douloureux qui va arraché le coeur de beaucoup d'amis, d'alliés et surtout celui de ces frères, l'union éclatera entre les frères et ce sera alors la fin d'une famille très soudé, si tout ce passe bien cependant ils construiront ensemble quelque chose de merveilleux et ça Drago en es sûr et certain.


- Aedoth je vois mieux maintenant ce que tu pense en revanche je voudrais que TU prennes les décisions militaires adéquates, de plus je voudrais que tu t'entraîne avec Drago niveau combat je veut que tu apprenne un peu plus de technique mais que tu prenne un peu de force. Ne va pas te vexer là mon ami mais je voudrais pas que tu perde la vie pendant cette guerre et je peut pouvoir compter sur toi autant mentalement que physiquement, j'espère que tu me comprends. Maintenant j'ajourne ce conseil de guerre, Aedoth je veut que dès que possible tu réunissent nos meilleurs chef de guerre et surtout ceux à qui nous pouvons faire confiance. Tu gérera tout ça et je serais présent sur cette réunion, Drago aussi je veut que tu soit présent afin de nous détaillé plus en détails a qui ont a faire pas pour nous mais pour nos généraux histoire qu'ils puissent agir en conséquence. Merci a tous les deux pour votre présence, je vous dit rompez et direction l'extérieur histoire de nous aérer l'esprit.

Entraîner le second était une bonne idée surtout si ce dernier veut aller ce battre, il a prit la résolution de combattre pour Warfang, il faut alors a ce dernier un bon entraînement!
Mais soudainement Spyro prit la décision d'arrêté cette petite réunion et il finit même par partir, une attitude étrange...


Thèmes musicaux de Drago:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Mer 28 Sep - 23:23

Face aux questions préoccupées de ses interlocuteurs, le paladin s’expliqua. Bien qu’Aedoth trouvait le mot « s’expliquer » bien convenu ici. Tout cela pouvait se résumer en un tour de patte. Tout ce que l’on savait de lui à présent, c’était qu’il avait été musicien, puis s’est dressé contre le Damné, avait vu des gens, des proches mourir lors de la guerre contre ce terrible ennemi, et que son père aussi avait été paladin, qu’il songeait parfois à lui, et que c’était lui qui lui permettait encore de trouver la force de se battre. La dernière phrase de Drago ne laissait pas Aedoth dupe. De fausses informations sur lui, voilà ce qu’il en était. Peut-être disait-il la vérité, mais cela n’était pas une confession sur ce que ce paladin leur cachait…
 
D’un bref geste, le dragon violet intima à son second d’aller poser la carte. Aedoth s’exécuta sans tergiverser davantage. Tandis qu’il tachait à remettre dans le tiroir d’un des bureaux ladite carte enroulée dans son parchemin, il put écouter les paroles de Spyro qui lui étaient directement destinées. Néanmoins, ces paroles ne le rassurèrent guère, et ne faisait qu’accroître anxiété et doutes.
 
Toutes les décisions militaires. Spyro décidait de léguer toutes les décisions militaires à son Second. Lui, Aedoth Thunderwall. Les plus cupides et avides de pouvoirs auraient vu en cette confiance presque aveugle une chance d’accroître leur puissance et leurs richesses, affirmer leur statut, et même, possiblement, créer une grande instabilité dans l’ordre lui-même.  Mais Aedoth n’était pas ainsi. Son appartenance à une grande famille était peut-être ce qui le sauvait justement, car il connaissait les effets du pouvoir, il savait ce que c’était de tout avoir, car il avait tout eu, et ne souhaitait pas s’élever davantage, car cela n’était pas une élévation, que des contraintes supplémentaires, des responsabilités toujours grandissantes… En vérité, Aedoth n’était pas extérieur à ce pouvoir. Cela le glorifiait en l’enorgueillissait, et, oui, cela pouvait lui faire plaisir. Cependant, le dragon de foudre mettait en premier plan bien autre choses : il était pour la première fois confronté à des décisions digne d’un maître de guerre. Le problème, c’est qu’il était encore jeune, et par conséquent inexpérimenté. Oui, il était intelligent, mais pouvait-il mieux prévoir les choses que le héros violet qui avait déjà affronté la guerre ? Il n’en était pas convaincu, d’autant plus que cette guerre aurait le potentiel d’être une des plus terrible, tous temps confondus.
 
Il ne pouvait pourtant pas contester, le dragon violet emporté par un débit de parole si important, que le couper aurait été mal vu, et aurait sans aucun doute posé plus de soucis que cela n’en aurait résolu. Au moins pouvait-il se rassurer d’être couplé avec Drago, surtout pour de l’entrainement. Sur le coup, oui, il se sentait un peu rassuré, et pourrait sûrement trouver conseil.
 
Aedoth lança d’ailleurs quelques regards furtifs vers le paladin, sur un ton légèrement grave.
 
Puis Spyro clôt ce petit conseil improvisé, disant que l’on avait assez discuté de tout cela, en somme. Cela était bien prompt, mais Aedoth n’eut rien à en redire. Les décisions importantes avaient été prises. Les troupes sauraient où bouger, il n’y avait plus qu’à assurer que l’information passe entre les pattes des Généraux, et que tout le soutien logistique serait assuré. Une lettre devrait aussi être envoyée à l’Empire pour réquisitionner des troupes supplémentaires.
 
Aedoth se retrouva alors seul avec le paladin, leur isolement confirmé par les derniers pas retentissants de Spyro. Le Second considéra discrètement Drago. Il ne savait vraiment pas quoi en penser. Il arrivait un peu comme un cheveux sur la soupe, se prétendant grand sauveur, mais ils en savaient si peu… Il devait forcément avoir d’autres choses à dire.
 
— Peut-être souhaitez-vous que je vous conduise au terrain que je vous ai fait désigné, à vous et vos frères ?
 

Le dragon attendit patiemment sa réponse, restant debout devant son bureau.


Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drago

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 21
Localisation : Warfang

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Ven 30 Sep - 11:59

[J'avais oublié ce sujet merci Spyro]

Il y avait dans la pièce un petit silence fortement désagréable lorsque Spyro quitta les lieux, Drago n'était pas alaise cela ne présagé rien de bon, du moins il le voyait comme ça, mais le second vint alors casser le léger silence!

— Peut-être souhaitez-vous que je vous conduise au terrain que je vous ai fait désigné, à vous et vos frères ?

"C'est une très bonne idée, mes frères sont déjà en route depuis un moment, nul doute qu'ils arriverons sous peu avec du matériel de nôtre ordre.
Je vais d'ailleurs, si vous me le permettez installer le dispositif sur une place qui est au plus haut de la cité, il nous faudra du temps afin de le calibré pour qu'il soit pleinement opérationnel le jour ou les ennuis commencerons...
Si vous avez des remarques a ce sujet je vous écoute second."


Drago espère que le "terrain" que le second a désigné n'ai pas trop luxueux, car le matériel a stocker est important et parfois salissant, il pense d'ailleurs que les plus démunis ce mettrons légèrement en colère contre les décisions qui ont étaient prises a ce sujet.
Ils faudra beaucoup de matériel et de vivre, des armes, des armures, des outils, des pièces détachés pour le ou les dispositifs, beaucoup de chose était a prendre en compte et il n'ai pas question de prendre des ressources essentielles a Warfang sauf quelques petit éléments peu importants comme des cartes de la régions et de Warfang, et d'autorisation de libre circulation dans Warfang et dans le territoire Warfangiens et si possible de l'Empire des ténèbres, car les deux contrées étant en alliance contre un ennemi commun doit pouvoir laisser les paladins effectuer toutes leurs tâches dans les territoires alliées, si possible.

"Je vous laisse donc me guider a ce terrain second."

Il attendait Aedoth, ce dernier avait peut être des questions ou des remarques concernant tous ce qui avait était dis auparavant?
Il y en a ou en aura certainement, Drago est sur et certain que cela viendra, ils non jamais demandés son nom de famille pour preuve, et le chroniqueur lui même sait, que son nom ne sera pas dévoilé tout de suite.


Thèmes musicaux de Drago:
 



Dernière édition par Drago le Mar 29 Nov - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Lun 5 Déc - 22:30

Le paladin acquiesça vivement à la proposition du Second, ce qui l’enjoua sans raisons particulières. Sans doute était-ce le simple fait de l’affirmation, et du changement de sujet qui, somme toute, était important pour ne pas sombrer dans une folie, une peur obsessionnelle qui nous rongerait trop. Sortir leur ferait aussi, sans doute, du bien.
 
— Si vous avez des remarques à ce sujet, je vous écoute, Second.
 
« Ce sujet ». Oui, il parlait de l’installation de ce dispositif qui sonnait presque comme une utopie défensive pour Aedoth. Un bouclier basé sur de puissantes gemmes capable d’empêcher les assaillants de rentrer, de percer les remparts. Warfang, connue pour ses murs épais et solides, serait alors infranchissable !
 
— J’ai quelques questions, en effet, mais il sera plus plaisant d’en parler en chemin. Qu’en dites-vous ?
— Je vous laisse donc me guider à ce terrain, Second.
— Fort bien. Mettons-nous en route.
 
Et il se mit en route, passant devant Drago, lui laissant le loisir de le suivre. Il attendit le moment où ils passèrent les portes du temple pour se retrouver à l’extérieur pour finalement poser ses questions tandis qu’il marchait, espérant que le paladin le suivait.
 
Le soleil était toujours présent dans le ciel, envoyant ses raies dorées de-ci de-là. L’air était légèrement frais, mais cela ne dérangeait pas du tout le dragon de foudre. Le climat lui paraissait assez bon. Une agréable petite marche jusqu’à la place assignée aux paladins, qui se trouvait plus bas, dans la cité.
 
—Bien. J’ai en effet des questions plus techniques sur votre bouclier. Vous dite qu’il utilise uniquement l’énergie des cristaux, mais combien de temps peut-il rester actif sous l’économie d’une seule pierre ? Devrons-nous tous porter ces pendentifs que vous nous avez montrés ? Est-ce possible d’en fabriquer pour toute une armée en si peu de temps ?
 
Pendant que le Second posait ces questions, ils arpentaient les nombreuses rues de Warfang, ayant descendu les grands escaliers qui menaient au temple, aux marches assez longues et larges. La ville était animée, les grands mouvements entrainés par le quartier marchand et autres endroits de divertissement comme le théâtre, les quelques musées et la grande bibliothèque de Warfang.
 
Tandis que les questions et les réponses se faisaient progressivement, Aedoth arriva à l’endroit qu’il avait désigné pour les paladins. Il s’agissait d’une ancienne ferme dont Warfang se servait à titre nationale pour la culture du blé et du bétail. Quelques jours auparavant, on avait demandé à ce que les lieux soient relocalisés pour être vidés. Ils entrèrent par une grande entrée ouverte entre deux pilliers qui donnait accès à la cour extérieure : une étendue d’herbe bien taillée, assez vaste, d’environ sept bons mètres de largeur et un peu moins de longueur. Au milieu se trouvait une étable avec du foin pour permettre aux paladins de se reposer dessus. La grange avait deux étages, assez spacieux pour qu’ils puissent stocker des choses à l’intérieur. Derrière se trouvait un silo et, bien qu’on ne pouvait pas le voir, il se trouvait aussi un vaste champ de blé. Il y avait aussi sur la gauche, près du mur qui marquait la limite de la ferme, un petit moulin.
 

Cette ferme se situait dans les rues les plus éloignées du centre de Warfang, en périphérie ; là où la ville venait tout juste de s’agrandir et englobait encore des terrains agricoles. Il y avait une différence entre ces rues et celles du centre. Aedoth se tenait là, à l’entrée, et attendait une réaction du paladin, après ses réponses. Il souriait, content de pouvoir tout de même leur proposer quelque chose de décent comme base d’opération.


Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drago

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 21
Localisation : Warfang

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Mer 7 Déc - 23:33

"Fort bien. Mettons-nous en route."

Aedoth passe devant le paladin rouge, ce dernier ce mit a le suivre en direction de la sortie du temple.
Tout deux sortirent alors de l'édifice, un rayon de soleil vint alors ce loger sur les écailles du dragon rouge, la chaleur du soleil atteignirent lentement les écailles du dragon de feu, cette chaleur bien que très légère suffisait a les faire briller un court instant.
Elle réagissaient ainsi a la lumière du soleil car elles absorbes cette chaleur.
Il y avait un petit vent frais malheureusement, cela gênée très légèrement le dragon de feu mais c'était supportable.
Sur la route le second lui posa quelques question sur le bouclier.

"Bien. J’ai en effet des questions plus techniques sur votre bouclier. Vous dite qu’il utilise uniquement l’énergie des cristaux, mais combien de temps peut-il rester actif sous l’économie d’une seule pierre ? Devrons-nous tous porter ces pendentifs que vous nous avez montrés ? Est-ce possible d’en fabriquer pour toute une armée en si peu de temps ?"

"Le bouclier est assez capricieux hélas, cela dépend de la taille de la pierre, les pierres que nous utilisons pour nôtre bouclier tiennent environs dix minutes, elles sont grosses et par conséquent elles sont difficiles a produires.
Pour traverser le bouclier une fois actif il faut obligatoirement une des pierre autour du cou.
C'est une puissante barrière protectrice, mais la production de tels cristaux est très lente, en équipé une armée... En si peu de temps malheureusement relève de l'impossible, le mieux est de concentrer la production sur les cristaux qui serviront au "Cristaliseur" du bouclier afin d'avoir une protection pendant un bon laps de temps."


Il arrivèrent enfin devant une ferme loin du centre ville, le paladin ce demandait ou était leur futur base d'opération jusqu’à ce que le second entre dans la ferme.
C'était bien trop luxueux, comment le second avait-il cédé un lieu pareil, c'est ce que le paladin rouge allait lui demander.

"C'est bien trop important pour vous... Un bâtiment pourri aurait suffit second... Voyez cette ferme, elle est dans la ville, en cas d'attaque elle est défendu et peu continuer a produire de la nourriture pour ces habitants...
Si vous voulez vraiment que nous soyons ici, rappelez les anciens gérants de cette propriété, cette ferme doit être opérationnel, on pourrait leur donner un coup de patte de temps a autres."


La ferme était grande, il y avait beaucoup d'espace dans la grange suffisamment pour installer une unité de paladin, mais bien trop luxueux toujours compte tenu de la situation.
Après tout ça n'ai que l'avis de Drago, pour lui il est facile de dire si c'est trop ou pas, il a vécu une partie de sa vie dans une grotte et en extérieur, il n'avait jamais eu besoin d'autant de confort, le seul confort qui a ce trouve dans la plus belle ville qu'il connait, la ville que certains surnomme "la cité paladin", il loge dans l'académie des paladins.






Thèmes musicaux de Drago:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Ven 9 Déc - 12:08

Le dragon de foudre fut quelque peu déçu lorsqu’il comprit que le paladin n’était qu’à moitié content de la ferme proposée. Le lieu lui paraissait trop luxueux et coûtait à la production maximale de Warfang. Aedoth pensait transférer la ferme non loin des remparts de la ville, mais ce que disait Drago était parfaitement juste. Un compromis fut alors proposé par Drago : si la ferme en restait une, alors il acceptait d’investir le lieu avec ses frères. Bien qu’un peu déçu, il garda un léger sourire et hocha la tête.
 
— Votre idée est bien plus judicieuse, en effet, paladin. Je demanderai aux fermiers de revenir dès que je repartirai, ne vous inquiétez pas à ce sujet. Sachez que je tenais surtout à vous trouver un endroit où vous pourrez avoir de la place. Je souhaite que vous ne soyez pas trop encombré, et c’est pourquoi j’ai choisi de vous faire investir ce terrain.
 
Il s’avança un peu sur le terrain, puis les paroles de Drago à propos du bouclier lui revinrent en tête. Il avait ses défauts : la production de tels cristaux était impossible en si peu de temps, car leur fabrication semblait complexe. Cela était contraignant, car même s’il y avait une solution avec ces cristaux pour entrer, le bouclier restait à moitié efficace et ne pourrait pas laisser des troupes alliées rentrer de nouveau. Il y avait aussi la question de l’énergie. On ne pourrait pas en avoir à l’infini.
 
— C’est fort dommage, avoua-t-il, mais nous pourrons nous contenter de ses capacités premières qui sont déjà un grand avantage. Il faudra prévoir un plan de repli pour nos troupes extérieures afin qu’elles ne soient pas décimées sans pouvoir rentrer. Creuser des tunnels non loin des ravins escarpés donnant sur la mer ne serait pas une mauvaise idée. L’endroit serait dur à cerner et offrirait une bonne proposition de repli temporaire, le temps que les choses se calment. Pour ce qui est de la puissance, une question me taraude encore. Ces cristaux sont constitués d’une sorte d’énergie, si je comprends bien. Serait-il possible que des mages puissent s’en servir ? Si nous combinions les cristaux et la puissance des mages, nous pourrions avoir un bouclier plus efficace et avec une plus grande durée de vie. Imaginons que les mages puisent dans la puissance des cristaux pour s’approvisionner en énergie. Cela serait moins coûteux. Est-ce que vous pensez qu’une telle chose serait possible, paladin ?
 

Il laissa la question en suspens et s’assied, écoutant attentivement les précisions de Drago.


Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drago

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 21
Localisation : Warfang

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Jeu 22 Déc - 15:30

Tout ce voyait sur sont visage, il était frustré voir déçu mais pourtant il ne devrait pas l'être car grâce a lui les paladins auront une base d'opération dans Warfang, grâce a cette base il pourront travailler tout les jours avec les Warfangiens sur la défense, des plans d'attaques et plus encore.

"Votre idée est bien plus judicieuse, en effet, paladin. Je demanderai aux fermiers de revenir dès que je repartirai, ne vous inquiétez pas à ce sujet. Sachez que je tenais surtout à vous trouver un endroit où vous pourrez avoir de la place. Je souhaite que vous ne soyez pas trop encombré, et c’est pourquoi j’ai choisi de vous faire investir ce terrain."

Les fermiers réintégrons leurs terrain, il n'appartenait pas aux paladins, eux en avaient pas besoin, les fermiers qui tenaient cette battisse en avait certainement besoin pour vivre, une joie pour le paladin rouge, en plus d'avoir une base ils pourrons aider a la production et également surveiller le quartier.

"Je sais que vous voulez faire bien second."
Drago lui sourit alors avant de lui donner un petit conseil.
"Essayé de satisfaire le plus de personnes possible, Nous sommes heureux d'avoir une base d'opération et eux seront heureux de pouvoir travailler a nouveau dans leur ferme."

Aedoth s'était alors légèrement avancé sur le terrain et parla a nouveau du bouclier, peut être les mages pourrons utiliser leurs énergies afin d'alimenter le bouclier.
Ce n'était pas une mauvaise idée, mais c'est très compliqué de trouver des mages performants, lui s'avait la conception des cristaux mais pas le second, ce qui était l'un très gros problème, pour essayer cette idée il fallait bien que le second soit au courant du procédé de fabrications, ou du moins une partie...

"C'est un défit de taille cette histoire de mage contrôlant les cristaux que nous avons.
Nous travaillons depuis longtemps sur la question mais nous avons rien de concret, écoutez nous étudierons ça ensemble quand nous installerons l'engin, je demanderait a un de mes frère si leurs recherches ont avancés, mais si une chose est sur c'est que un mage ne fonctionne pas, appart faire imploser les cristaux que nous fabriquons."



Thèmes musicaux de Drago:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Lun 26 Déc - 16:08

Le dragon de foudre écouta attentivement Drago. Il fut surpris de voir que Drago coupait court aux réflexions sur ce bouclier. Alors que le sujet semblait beaucoup intéresser Aedoth, il semblait que c’était moins le cas du paladin. Peut-être voulait-il, au même titre que Spyro, se reposer un peu à présent. C’était une demande implicite qui était justifiée. Mais peut-être voulait-il simplement en venir à quelque chose d’autre ? Le dragon de foudre allait vite s’en rendre compte ; en tout cas, il eut la réponse qu’il attendait. Coupler des mages à ce système serait dangereux, ostensiblement, ce qui déçut Aedoth. Oui, ils devraient se pencher sur cela plus tard. Aedoth y réfléchirait même chez lui, mais pour cela…
 
— Fort bien, paladin. Toutefois, serait-il possible que vous me donniez un échantillon de ces cristaux ? Même un minuscule fragment ferait l’affaire. Je suis un chercheur et ai déjà écrit des thèses sur les cristaux du continent. Je suis certain que je peux avancer quelque chose avec un peu de recherche ; j’ai la connaissance et les moyens pour parvenir à des résultats qui, je l’espère, feront progresser notre maîtrise des gemmes.
 
Il marqua une brève pause. Oui, il adorerait tellement pouvoir étudier de tels cristaux, et les comparer au système qu’il avait inventé avec les taupes, pour en déceler les ingéniosités, ce qu’il peut manquer à un dispositif ou un autre, et finir par assembler les points forts de l’un avec l’autre pour, idéalement, créer le bouclier parfait, si dur à percer que des attaquants enhardi se décourageraient devant cette cuirasse d’obsidienne ! Aedoth se releva, remuant légèrement la queue, un sourire se dessinant sur son visage.
 

— Avez-vous besoin de moi pour quelque chose d’autre, paladin ? Je suis tout disposé vous aider dans vos corvées, ou quelque autre demande. N’hésitez point tant que je suis avec vous.


Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drago

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 21
Localisation : Warfang

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   Mer 5 Avr - 23:09

— Fort bien, paladin. Toutefois, serait-il possible que vous me donniez un échantillon de ces cristaux ? Même un minuscule fragment ferait l’affaire. Je suis un chercheur et ai déjà écrit des thèses sur les cristaux du continent. Je suis certain que je peux avancer quelque chose avec un peu de recherche ; j’ai la connaissance et les moyens pour parvenir à des résultats qui, je l’espère, feront progresser notre maîtrise des gemmes.

Aussitôt que le second est prononcé le mot "donniez" Drago ne pouvait s'empêché de lui faire un sourire car lui même n'a pas le droit de donner un seul des cristaux à quelqu'un qui ne fait pas partie des habitants de la grande ville des paladins.
Le second ce contentera pour le moment de savoir que ces cristaux là existes.

"Navré mais je suis dans l'obligation de refusé, une règle de nôtre patrie interdit a quiconque de l'ordre d'offrir un de ces cristaux a des non résident de nôtre ville.
Cependant je peut en informé le grand conseil de votre demande mais comprenez que c'est le symbole de notre royaume et que le peuple serrait triste d'apprendre que ce qu'ils chérissent le plus au monde à était offert a n'importe qui.
Je doute que vous n'ayez des mauvaises intention mais c'est comme si demain vous bannissez Spyro lui même de Warfang.
Si le conseil accepte cette requête je vous convoquerais dans un lieu bien précis mais pour l'instant vous devez vous contenté de savoir que ces cristaux existe et sachez que si vous perdais un échantillons, voir même qu'il soit volé, il ce peut que moi et l'ordre paladin tout entier disparaisse du jour au lendemain... Annihilé par nos adversaires..."


Tout était très sérieux une seule petite erreur pouvait coûtée la vie de beaucoup de personnes.


— Avez-vous besoin de moi pour quelque chose d’autre, paladin ? Je suis tout disposé vous aider dans vos corvées, ou quelque autre demande. N’hésitez point tant que je suis avec vous.

Le paladin leva la tête un moment, réfléchissant a ce qui pourrait lui être utile maintenant ou dans les jours a venir, il en avait aucune alors il regarda le second et lui fit "non" de la tête mais il  ce contredit alors lui même subitement:

"J'ai besoin de vous pour une corvée très ingrate oui, aidé moi a libéré le monde de cette menace, c'est tout."

Il lui fit à nouveau encore un sourire avant de partir vers la ferme afin de procédé de faire de la place pour les ressources qui arriverons dans les quelques jours qui suivent.
Avant d'entrée dans la grange de la ferme il ce retourna et plaqua sa patte sur son torse en signe de saluation au second de l'Alliance du Sacrée.


Thèmes musicaux de Drago:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Que la prévention puisse être salvatrice [PV Spyro / Drago / Aedoth Thunderwall] [ Warfang]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Y a-t-il quelque chose qui puisse valoir ...
» Avant que l'on puisse se retrouver... [Libre]
» Bien que le temps puisse sécher les larmes de mes yeux, le temps ne t'effacera pas de mon cœur || LIAM ♥
» Ambre Andreis - Aussi contradictoire que ça puisse paraître, si j'y reste tu partiras avec moi!
» “Jouer la sécurité est le choix le plus risqué que l’on puisse faire.” - Andrew-James "Barbie" Barbara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spyro's Lair :: État des histoires :: RPG Inactif-
Sauter vers: