AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Honneur et malaise... (PV: Jyvro, Aedoth Thunderwall) [ Statut : Terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Honneur et malaise... (PV: Jyvro, Aedoth Thunderwall) [ Statut : Terminé ]   Dim 1 Jan - 17:40

Il avait déposé ses cartes, mais ce ne fut pas longtemps le sujet qui préoccupa le plus ce dragon. La mine déconfite, il inspecta plus minutieusement Aedoth qui, lui, en se donnant un air naturel, regardait les chefs d’œuvres de Jyvro, comme si ce qu’il venait de dire n’avait aucune importance. Pourtant en voyait son sourire suffisant sur son visage tandis qu’il admirait les prouesses cartographiques de l’invité. Et admirer était encore bien faible pour définir l’état d’émerveillement qu’Aedoth éprouvait en regardant ces différentes cartes. Jamais le Second n’avait vu des dessins d’une telle netteté, d’une telle précision, tout en restant lisible, épurée. Pouvait-il encore l’impressionner ?
 
Pendant sa contemplation, il avait continué de louer le génie d’Aedoth, tout en admettant sa grande surprise. D’une patte, le Second prit délicatement la carte et la tourna, la regardant sous tous ses angles, même le dos pour en examiner exactement le papier. Et tandis qu’il procédait à cet examen, il dit :
 
— Ce ne devrait pourtant pas être une surprise, à part pour de parfaits étrangers comme vous. Dans Warfang et même ailleurs, la famille Thunderwall ; ma famille, est une des plus grandes lignée de Warfang. Nous faisons partie de l’élite de la société, et avant d’être un garde, j’étais déjà reconnu comme un inventeur au sein de mon sang. Je suis surtout célèbre pour quelques de mes inventions qui ont révolutionné différentes sciences, dont l’ingénierie et la médecine, entre autre. Je suis moins un soldat qu’un chercheur.
 
Il posa la carte qu’il tenait et le regarda directement avec un sourire satisfait.
 
— En tant que Thunderwall, il m’incombe de grandir le prestige de ma famille, et c’est ainsi que je compte montrer que mon sang mérite ses lettres d’or.
— Comment êtes-vous venu à l'idée de créer un verrou de la sorte? C'est tout simplement sensationnel ! Je n'ai jamais vu un système de la sorte sur mes îles! Il faudra que vous le faite breveter!
— Je vais répondre à toutes vos questions, dit-il en se replaçant sur son coussin. Tout d’abord, le mécanisme fonctionne grâce à des cristaux qui sont sertis directement dans la porte. Ces cristaux sont garnis d’énergie élémentaire qui transmet à un autre cristal à l’intérieur de la porte, dont l’objectif est de ne débloquer la serrure que si cette même énergie vient à effleurer la porte. Au départ, la serrure ne pouvait s’ouvrir qu’avec des gens du même élément. Ainsi, deux dragons électriques qui ne se connaissaient pas pouvaient ouvrir la même porte. C’est pourquoi j’ai perfectionné le système afin qu’il ne reconnaisse que l’élément du possesseur, grâce à des recherches qui m’ont permis de conclure qu’un élément peut-être commun, mais que l’énergie produite dépend purement de l’utilisateur. En somme, il y a autant d’éléments que de dragons. Simplement, cette énergie se matérialise sous des éléments communs.
 
Il prit une pause pour respirer un peu. Peut-être s’était-il emporté. Les cristaux le fascinaient, et il aimait bien parler de ces pierres, mais cela pouvait en agacer certains.
 
— Il serait possible d’en faire un pour tout le monde. Si j’ai fait cette invention, c’est pour assurer la sécurité de ceux pouvant s’offrir un tel mécanisme. Mais un technicien compétent, ou ma personne, devra se rendre sur les lieux où vous souhaiter installer l’ouverture. Car, oui, ce système fonctionne avec les portes, les fenêtres, les portails, les grilles, et même des portes dérobées, pour peu que la surface qui accueille les cristaux soit assez solide et épaisse. Enfin, l’invention a déjà été brevetée. Toutefois, cela exige la modification des cristaux pour leur donner l’information de ne garder qu’une énergie précise, d’autant plus qu’il faut l’aide d’ingénieurs pour travailler avec eux afin de faire une porte qui puisse recevoir les cristaux. En somme, même si l’invention peut être reproduite, sa construction en demeure complexe. Il n’existe que deux verrous à ce jour. Celui que vous venez de voir, ainsi qu’un autre qui garde l’entrée de la demeure Thunderwall. J’espère avoir répondu à toutes vos questions.
 
Il se leva et fit le tour de son bureau, sortant un tiroir.
 

— Maintenant, j’aimerais parler d’un autre sujet avec vous… Comptez-vous rester à Warfang ? Et combien de temps, exactement ?

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyvro

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 20
Localisation : Ce n'est pas important...

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Honneur et malaise... (PV: Jyvro, Aedoth Thunderwall) [ Statut : Terminé ]   Mer 4 Jan - 20:58

Ce dragon jaune qui au début de notre rencontre avait eu de mauvais jugement de ma part, commençais a remonter dans mon estime. Il n'était pas que doué, il était un génie dans l'utilisation des cristaux. Il avait été capable de faire en sorte qu'un objet inerte sans vie puisse reconnaître l'élément d'un seul individu. Bien que son discours faisait hautain et très... disons centré sur son monde, je ne pouvais nié qu'il était un dragon avec un talent. Il allait clairement devenir un grand dragon, avec un destin lumineux.

Il avait l'air de dire que ce mécanisme était coûteux, mais ce n'était pas vraiment un problème pour ma part. Bien que je faisais des contrat pour avoir une certaine monétisation, je n'était pas pauvre pour autant. cette monétisation ne me servait simplement qu'a faire rouler mon commerce de carte. sinon je n'avait pas vraiment besoin de travail et puis j'aimais bien faire quelque chose dans mes temps perdus. Je hochai de la tête pour lui faire signe que j'avais bien été répondu.

-Maintenant, j’aimerais parler d’un autre sujet avec vous… Comptez-vous rester à Warfang ? Et combien de temps, exactement ?

Mmmmhhhh... je ne pouvais vraiment dire combien de temps je resterai sur le continent. mais au vu de la grandeur de celui-ci, ca devrait être pour un bon moment. De plus je devais me garder a distance de certaine zone pour le moment.

- Oui je compte rester a Warfang, un bon moment pour être franc. J'ai envie de tout dessiner pour faire une géante carte, avec des plan de vu pour les coin pittoresque ou magnifique. Cela risque prendre énormément de temps alors je compte établir une maison sois dans Warfang ou sois en banlieue. J'ai plusieurs années encore pour parcourir ce continent étendu et inconnu de mes yeux. Alors 10 ans ou 20 ans serait le nombre d'année le mieux adapté si il n'y a pas de bouleversement dans ce qui ce passe a extérieurement de ses murs. Nous savons tous que cela va arriver, mais bon c'est 20 ans approximatif.

Je reposai mon regard sur mes cartes et glissai celle de Sky BadLand vers Aedoth. En pointant un petit camp prêt d'une des sept énormes ville dessinées sur la carte. C'était ce qui avait été mon clan.

- La carte est légèrement hors date. Ici avant notre clan et ma famille. La cité a coté était celle que j'ai défendu, la capitale plus précisément. Cette ile est la plus grande d'entre tous, mais pas de beaucoup. Elle est habiter par des dragon anthropomorphique comme a ce que je ressemble avec la stature que j'ai. Il y a des kobold, comme Trisko que vous avez vu plutôt. Parfois il y a des démons, mais il préfère rester sur l’île du néant pour ne pas trop envenimé la situation de paix fragile.

En parlant de Ile du néant, je pointait une autre carte, celle ressemblait a un dessert noir, et il y avait grâce a un plan précis, une indication d'une ville souterraine. J'avais dessiné un horizon architecturale de la cité souterraine, c'était a la fois effroyable et magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Honneur et malaise... (PV: Jyvro, Aedoth Thunderwall) [ Statut : Terminé ]   Jeu 12 Jan - 18:52

Le dragon de foudre fut satisfait d’entendre que son interlocuteur comptait rester pour une période prolongée dans le continent du dragon, et même dans Warfang. Il avait l’ambition de construire sa propre maison – sûrement muni du système qu’il n’avait cessé de louer jusqu’ici. Tandis qu’il lui expliquait cela, il sortit une feuille de papier de son tiroir et la déposa sur le bureau. Il comptait sortir la plume de l’encrier, lorsqu’il vit que Jyvro voulait lui montrer une autre carte, il la regarda attentivement. Il s ‘agissait d’un attardement sur sa région, mais aussi de son histoire. Cette carte, par extension, était comme un journal retraçant les combats du dragon, ses espoirs, ses pleurs, les crises liées à lui. Ce bout de papier s’animait devant les yeux du dragon de foudre. Il fut particulièrement intrigué par le nom de cette île, dite « Du Néant ». Un beau nom, pour des démons. Aedoth en vint à se demander comment s’étaient manifestés les démons, et si Jyvro en avait une quelconque idée, même superstitieuse. Le Second était vraiment curieux et friand de ce savoir, folklorique ou non. Après tout, n’était-ce pas les légendes qui construisaient un monde ? Dans une certaine mesure, oui, même si l’on ne pouvait rester dans la fantaisie tout le temps, et penser au progrès. C’était bien ce qu’il était : un dragon de progrès alerte de tout ce fond magique, bon pour la culture et apprendre plus, paradoxalement, sur le monde d’aujourd’hui.
 
Aedoth hocha la tête et lui sourit. Il jeta un bref coup d’œil au papier, puis revint fixer Jyvro.
 

— J’ai eu assez de preuves. Si je vous ai emmené dans ce bureau, c’est dans deux buts bien précis. Il me fallait vous connaître un peu mieux, et tel que je vous vois, vous ne représentez pas une menace immédiate, toutefois, je me permets d’émettre mes réserves. J’espère que jamais vous ne vous métamorphoserai à nouveau pour provoquer la panique. J’entends bien que c’était contre votre gré, mais je ne peux me permettre de laisser trop passer de ce genre de choses. On serait capable de m’ordonner une exécution publique si vous êtes repris ainsi et que vous faites pis. En somme, ce n’est qu’une demande que je vous quémande : faite de votre mieux pour que jamais je n’ai écho de telles choses. Ceci étant dit… Le deuxième objectif de cette conversation était de savoir si vous résideriez ici. J’imagine que vous comptiez tenir une échoppe de cartographie. Toutefois, j’ourdis pour vous un projet plus ambitieux, et une aide qui vous sera utile. Je ne vous embêterais pas davantage avec cette question. Un non ou un oui me suffira. Souhaiteriez-vous devenir le cartographe personnel de la famille Thunderwall, le temps de votre séjour ? Les artistes me connaissent comme un mécène clément. J’ai déjà, par le passé, financé des artistes divers. Sache que je ne propose une telle aide que quand je juge le travail d’une qualité à ne pas être gâchée. Vous pourriez être logé et nourri, et je vous fournirai ce dont vous avez besoin pour faire vos cartes. En contrepartie, vous devrez exécuter les créations que je vous demanderai. Qu’en dîtes-vous ?

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyvro

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 20
Localisation : Ce n'est pas important...

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Honneur et malaise... (PV: Jyvro, Aedoth Thunderwall) [ Statut : Terminé ]   Lun 16 Jan - 2:11

Je souris au dragon jaune quand il parla d'un exécution publique, c'était certes normal, après tout j'étais un "monstre" au yeux de ce peuple, celui qui a faillit détruire le monde. cette exécution publique devra débuté par une chasse, une chasse sans fin, contre le pire dragon, la pire créature a essayer de capturé.

- Je ne compte aucunement me transformer a moins de besoin extrême, comme une guerre total ou autre chose me l'obligeant. Ne vous inquiété pas sur la petite transformation, elle ne arrivera point une nouvelle fois... Ha et si par hasard vous avez un ordre de m’exécuter publiquement, vous aurez la traque la plus dangereuse et la plus longue de toute votre vie... et je doute fortement qu'elle soit accompli.

Je le regardais avec un regard sérieux et démontrant clairement que ce serait pas la première fois que je vivrai ca, puis je revint a un regard plus joviale.

- Mais, ne vous inquiété pas, je ne compte pas faire quoi que ce sois pour me faire haïr ou me faire arrêter.

Je posai mon regard sur mes carte ou mes oeuvre comme ce que Aedoth soulignait... Sa proposition était très généreuse, mais depuis mes début dans la cartographie, je ne faisais que ceci pour le plaisir de montrer des lieux inédit, des terrains vert, des rocheuse volcanique, toutes sortes de lieux ou que peu de gens pourrait ou aurait le courage d'y aller. C'est bien certain quand étant son dessinateur personnel, je pourrai faire fortune ou bien me faire remarquer plus rapidement, mais il y avait un point qui venait a une conclusion négative... "En contrepartie, vous devrez exécuter les créations que je vous demanderai" Cela pouvait mener mon plaisir a une lassitude, une obligation extérieur pouvant contraindre mon style de vie, mes envies du moment présent. Je ne pouvais accepter.

- Malheureusement, je me dois de refuser votre offre, bien que très tentante, je ne peux pas accepter. Par contre, rien ne vous empêche de me demander de faire une carte ou un oeuvre rien que pour vous. Quelque chose qui sera unique et que seul vous aurez, mais je ne peux pas me limité seulement a vous et votre famille. J'en suis désolé.

Mes mains était entre croiser, avec un petit brin de nervosité presque tout dissimuler. je me devai de poser cette question, c'était important pour moi.

- Simplement comme cela, à votre avis, que sera sa réaction face au neveux un monstre qu'Il a été incapable d'arrêter? Cela me chicote de ne pas savoir un peu sa réaction et comme vous êtes son second, je me suis dis que vous serez en capacité de me mettre sur une piste...

Des léger bruit de pas se faisait discret, mais j'étais incapable de savoir d'ou il provenait, c'était étrange, il s'était arrêter comme si il attendait quelque chose, mais comme si c'était dans un vide obscure. c'était surement mon imagination bien trop débordante... ou l'un de mes anciens qui voulais me jouer un tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Honneur et malaise... (PV: Jyvro, Aedoth Thunderwall) [ Statut : Terminé ]   Mar 24 Jan - 8:57

La prédiction de Jyvro ne plut aucunement à Aedoth. Toutefois, il n’en dit rien, et ne laissa rien paraître non plus. « La traque la plus dangereuse et la plus longue de toute votre vie ». Quelle honte de prononcer ces mots. Avait-il tant d’orgeuil pour ne pas avouer ses torts si jamais il devait les promettre ? C’était bien le problème de la plupart des guerriers. Ils préféraient se battre, toujours se battre que de se couvrir d’un manteau d’humilité.
 
Le refus de Jyvro le surpris en premier lieu, puis, lorsqu’il en décrivit la raison, il comprit beaucoup mieux. En tant qu’artiste, il désirait la liberté de création dont il avait besoin. Il ne voulait pas que le Second le fasse crouler sous les commandes. Aedoth comprit parfaitement cela, et il répondit :
 
— Je suis prêt à vous laisser votre liberté de création. Je ne vous demanderai jamais grand-chose. Oui, je suis prêt à vous laisser dans votre indépendance la plus complète, tout en pouvant vous procurer ce que mon argent peut vous apporter pour embellir vos œuvres, ainsi qu’un logement le temps que vous trouviez un endroit où vous établir à Warfang. Êtes-vous certain de vouloir refuser mon offre ? Je vous avoue qu’il est dommage de ne pas vous protéger et de vous donner la chance de pouvoir faire des choses plus raffinées encore. Je regarde avec des yeux d’artiste votre travail, et j’ai beaucoup d’estime pour votre œuvre.
 
Enfin, il posa une dernière question qui ne portait pas le sujet, jusqu’à ce qu’il mentionne que, comme il était son Second, il serait sûrement capable de répondre. Il demanda donc l’avis de Spyro sur la personne du dragon qui se trouvait devant lui. Le verbe « chicoter » l’amusa beaucoup. Il n’avait pas entendu ce mot, juste lu. Sûrement était-ce un mot plus employé dans les contrées du bipède.
 
— Il est difficile, même pour moi, de prédire une réaction. Toutefois, sachez que Spyro est un des êtres les plus tolérants qui m’ait été donné de côtoyer. Sûrement sera-t-il méfiant, mais si vous donnez les bons arguments, alors il vous accordera sa confiance. De surcroît, si vous dites que vous avez ma confiance, alors ce sera plus simple. Donc, à propos de ma proposition ? Vous avez réfléchi ?
 

Il sourit légèrement et attendit la réponse du dragon.

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyvro

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 20
Localisation : Ce n'est pas important...

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Honneur et malaise... (PV: Jyvro, Aedoth Thunderwall) [ Statut : Terminé ]   Lun 30 Jan - 4:05

Le dragon jaune tenait vraiment a m'avoir comme cartographe, il m'assurait indépendance et liberté, mais me donner "refuge"
et matériaux pour poffiner mon art était tout ce qui pouvais être noble et aimable, mais rien dans l'indépendance. Je pouvais avoir ma liberté avec sa proposition, mais avec toute ses offre, jamais je ne pourrait avoir une once d'indépendance. c'est comme si je retournais quelque année en arrière, toujours dans la capitale a me faire aider et élever par l'ami de mon paternel. Logé, nourrir, matériaux gratuit... Ce n'est pas ce que j'appelai de l'indépendance.

-je suis toujours campé dans mon refus, mais il y a une chose que vous avez dit qui me siffle a l'oreille. Que voulez-vous entendre par "Je vous avoue qu’il est dommage de ne pas vous protéger". Me protéger de quoi ou de qui exactement?

J'avais poser la dernière question, parce qu'il devait sois y avoir un danger quelconque dans les parage, ou sois il y avait anguille sous roche et le dragon jaune allait tenter un chantage par rapport a ma nature... disons surnaturelle. Je préférai de loin la première option, car la deuxième n'allait rien arranger. "Ne te fait pas d'idée trop vite fils..." Ce n'était pas mon intention, mais je voulais être préparé a le plus éventualité possible.

- Je ne sais pas si la tolérance puis venir aller ce logé aussi profond dans la penser d'un dragon envers un monstre en capacité de détruire toute vie sur cette planète. j'exagère peut être un peu le dramatique. Je veux simplement pas que l'on me vois comme ce que mon oncle a été. Je suis bien en "destructeur", mais les gens on peur des créature mythique et des choses qu'il ne comprenne pas...

Les pas avait recommencer, mais il était beaucoup trop proche et net pour être une illusion de mon imagination ou un coup de mes aïeux. Le bruit sourd d'une lame quittant son fourreau était apparue a ma gauche, devant moi, une dague perce écaille était brandit, voulant dans le vide. Pointant mon interlocuteur avec ça pointe mortelle. Aucune penser passa dans mon cerveau, que l'instinct de combat, ma patte vint retiré avec grâce et vitesse Claymore de son fourreau. La lame de pierre volcanique vint faire une taillade diagonale précise vers le bas de la dague, en faisant attention de ne pas toucher Aedoth. Claymore arrêta après avoir passer la dague qui tomba avec une patte griffu et en sang. Un hurlement de dragon surgit devant moi et a la droite de Aedoth. un dragon gris apparu dans la pièce, ce tenant le poignet avec son autre patte.

- Assassin!!!

criai-je avant que l’intrus tente de fuir, mais des gardes Warfangiens arrivèrent dans le bureau ou nous nous trouvions et maîtrisèrent le dragon gris qui tentait de ce débattre. Je me retournai vers Aedoth pour voir si il n'avait rien.

- Est-ce que ca va Second?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Honneur et malaise... (PV: Jyvro, Aedoth Thunderwall) [ Statut : Terminé ]   Sam 4 Fév - 14:23

Il persista à refuser. Aedoth s’en accommoda d’un hochement de la tête simple. Il était légèrement déçu de ne pas pouvoir avoir à son service ce cartographe de talent, mais ce n’était pas bien grave, il pourrait quand même lui faire quelques commandes. Il demanda ensuite, le mot « protéger » l’ayant interloqué, visiblement. Le Second répondit, neutralement :
 
— Vous protéger du problème de beaucoup d’artistes : la faillite créatrice. Beaucoup ont fini à devoir errer dans les provinces alentours des grandes villes pour subsister par leur propre moyen, perdant ainsi leur art. Les goûts changent vite, et un mécène vous permet de garder une stabilité, car même si la population commence soudainement à déprécier votre travail, vous avez toujours un revenu assuré. Un mécène est capable de trouver de bons contacts pour sans cesse aider l’artiste à se retrouver, même dans les temps les plus chaotiques pour son œuvre. J’accepte votre refus, et espérerai que Fortune vous sourisse. Quant au sujet de mon maître… Il est vrai que l’inconnu fait peur, et il faut s’en méfier. L’imprudence a coûté à beaucoup. Toutefois, apprenez à vous faire connaître des autres, de Spyro, et je puis vous assurer que vous n’aurez aucuns soucis.
 
Un bruit parasite venait sonner près d’Aedoth. Ce dernier eut la pupille qui s’étrécit davantage, et il tourna légèrement la tête. Il huma l’air : une odeur étrange y était intruse. Il entendit ensuite un bruit de métal frottant un autre support. Le Second vit alors une lame assassine soulevée non loin de lui. Avant qu’elle ne descende trop près de sa tête, le dragon de foudre roula sur le côté, faisant tomber un petit tabouret qui se trouvait non loin. Il se releva, de l’électricité parcourant son corps, mais il arrêta son élément. Un dragon aux écailles grises comme la pierre se trouvait là, la main blessée, la dague à terre. Aedoth détourna rapidement le regard vers Jyvro. Il avait une de ses deux épées dégainées : lui aussi avait entendu.
 
— Assassin ! Hurla-t-il.
 
L’intrus fut pris de panique, et accourut vers la sortie pour se faire réceptionner par les gardes qui avaient entendu ces quelques coups d’éclats. Ils s’assurèrent que le Second n’avait rien, incluant Jyvro.
 
— Je me porte bien. Envoyez ce tueur aux cachots, le temps que je décide de son sort. Nettoyez cette tache, je vous prie... Je veux qu’un garde reste à l’entrée, et que d’autres fouillent les environs. Peut-être n’était-il pas seul.
— A vos ordres, Second.
 
Ils repartirent, ne laissant qu’un garde qui nettoyait la tâche de sang qu'Aedoth évitait à tout prix du regard, gardant comme il pouvait son calme, feintant que l'accélération de sa respiration venait de ce coup de frayeur. Une fois les émotions passées, le Second soupira, et ses yeux s’arrondirent légèrement.
 

— Oser attaquer ici… Quelle folie. Je suis désolé de vous avoir exposé à ce danger. Il y a des personnes qui ne me veulent pas à ma place. Ce n’est pas la première fois que j’ai cet incident. Hélas, nous ne pouvons jamais mettre tout le monde d’accord. Je pense qu’il vaut mieux abréger cette réunion, j’ai eu les réponses et promesses qu’il me fallait. Avez-vous quelque chose dont vous souhaitez me parler encore ?

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyvro

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 20
Localisation : Ce n'est pas important...

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Honneur et malaise... (PV: Jyvro, Aedoth Thunderwall) [ Statut : Terminé ]   Mer 8 Fév - 4:18

Je rengainai mon épée dans son confort accrocher a ma ceinture. Le garde qui nettoyait avait enfin finit, mais pendant tout ce temps, le dragon jaune avait l'air d'être bien tendu... pourtant cela faisait un moment que l'attaque etait passer. Bha, ce devait être différent pour un dragon n'aillant pas vécu des guerres depuis les début de sa jeunesse.

Le calme repris Aedoth dans ses bras confortable afin qu'il puisse s'excuser du danger en premier lieux. Cela me rappelai ma jeune carrière comme protecteur de la reine.

- Oser attaquer ici… Quelle folie. Je suis désolé de vous avoir exposé à ce danger. Il y a des personnes qui ne me veulent pas à ma place. Ce n’est pas la première fois que j’ai cet incident. Hélas, nous ne pouvons jamais mettre tout le monde d’accord. Je pense qu’il vaut mieux abréger cette réunion, j’ai eu les réponses et promesses qu’il me fallait. Avez-vous quelque chose dont vous souhaitez me parler encore ?

- Ne vous en faite pas, j'ai vécu ça bien souvent en étant la garde protégé de la reine dans mes îles natales. Je comprend votre situation. Je n'ai rien d'autre a demander ou a questionné. Merci bien de votre temps.

Dis-je avant de faire une révérence de salutation. Je repris mes carte, puis me dirigea vers la porte. Mais je me rappelai d'une chose, je revint vers le dragon jaune et sorti le dessin de son profilé que j'avait fait avant qu'il ne débute notre discutions a mon échoppe.

- Je voulais vous le donner, c'est un portrait de votre profil que j'ai fait pendant que vous regardiez ma carte du Freezer de Dante. J'ai été attiré par votre stature bien différente des autres mâles. Il est a vous.

Dis-je en lui tendant le profiler de son corps avant avec un sourire avant de finalement partir de son bureau. Les garde me firent un hochement de tête respectueux et je leurs renvoyai. Je retournai sur les pas que j'avais marcher avec le dragon jaune dans la ville. Précisément en haut des grand escalier surplombant les autre cartier afin de mis assoir, graphite en main et feuille sur un petit panneau de bois afin de capturer le paysage serein devant mes yeux vert...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Honneur et malaise... (PV: Jyvro, Aedoth Thunderwall) [ Statut : Terminé ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Honneur et malaise... (PV: Jyvro, Aedoth Thunderwall) [ Statut : Terminé ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» Renom, Honneur et Wanted d'un Nain?!
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» Quel est le statut des garde-cotes haitiennes?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spyro's Lair :: État des histoires :: RPG Terminé-
Sauter vers: