AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Lun 13 Mar - 16:09

Allongé au sol, au milieu d’une prairie assombrie par un ciel nuageux, se trouvait Aedoth Thunderwall. Son corps était couvert de sang circulant lentement sur ses écailles salies par le vice de la bataille. Des corps inertes étaient à ses côtés, et le dragon ne pouvait pas supporter cette vue horrifique, bien trop horrifique pour lui. Il hurlait sur le champ de bataille, pleurait, et se débattait en vain, il aurait tant aimé partir, mais ne le pouvait pas. Une force mystique le contraignait. Entre deux flots de larmes, il vit des ombres planer autour de lui ; il s’agissait de dragons de son armée, portant les armoiries de Warfang. Ils se posèrent auprès de lui, et alors qu’il appelait à l’aide, l’aide ne venait pas. Ils se contentaient de regarder le piteux Second, un air hautain sur leur visage abîmés par la guerre, mutilés. Il manquait un œil à l’un, l’autre saignait abondamment du dos. Une mutinerie qui fit vomir Aedoth.
 
— Notre chef nous a abandonné. Un Thunderwall. Ah ! Il n’en a bien que le nom !
— Cette famille n’est plus ce qu’elle était. Elle sera bientôt dirigée par un couard et un incapable.
— Si nous avons perdu, c’est de sa faute.
 
Les trois rugirent, et dirent à la parfaite unisson « Sa faute ! ».
 
Le dragon de foudre se réveilla dans son lit, pantelant. Sa couverture n’était plus sur lui, mais par terre. Il était sur le flanc, et n’eut qu’à rouler pour se mettre debout, à côté de son lit. Aedoth soupira et fit un tour d’horizon de sa chambre. Son plan de travail était vide, il n’y avait rien dessus, si ce n’était ses outils très bien rangés et placés les uns parallèles aux autres. Cela faisait une semaine qu’il n’avait plus commencé un projet, une poésie, ou quoi que ce soit d’autre… Il n’avait plus le moral à rien, ces derniers jours. Il allait travailler, dans un silence complet, et ne revenait que tard le soir pour aller dormir, évitant le regard des autres, les jugements.
 
Cela faisait plus d’une semaine que la bataille pour les Cieux Concordants s’était déroulée, et Aedoth se sentait pitoyable, sur beaucoup trop d’aspects. Il avait déshonoré sa personne, et plus important encore, le nom de sa famille. Alors qu’il s’était promis de rendre cette famille à nouveau puissante, de refonder ce qui faisait le pilier fondateur de son sang, il était en train d’échouer et n’avait fait que trainer son nom dans la boue. De surcroît, il avait montré à l’armée de Warfang qu’il était un mauvais Général, couard, qui avait peur de la moindre attaque. S’ils avaient perdu, c’était de sa faute, selon eux, parce qu’il fallait bien un coupable pour une telle débandade, alors qu’il savait que, même avec Spyro à leur côté, il n’y aurait eu aucun espoir de remporter cette bataille. Mais il était tout de même mauvais, et avait de nombreuses fois hésité à laisser son poste de Second. Manifestement, la carrière militaire n’était pas pour lui, et il ne semblait plus être capable de pouvoir aider sa cité, celle qu’il tenait tant dans son cœur.
 
Il méditait encore tout en prenant un maigre petit-déjeuner, constitué de pain et d’un thé bien chaud, à la menthe verte. Ce repas le conforta un peu plus. Son père vint déjeuner avec lui, et ils parlèrent un peu. Inutile de rendre compte de toute leur conversation. Aerth tenta de le rassurer du mieux qu’il put, car il connaissait son fils ; il savait que cela le tenaillait. Il réussit un peu à le faire se sentir mieux, mais il avait dû passer par toute une introspection pour en arriver à une seule conclusion, qui était maintenant, pour lui, sa voie vers le pardon.
 
« Je dois devenir plus fort. »
 
Il fomenta durant toute la matinée plusieurs projets qu’il avait à faire, avait ressorti ses papiers, commençait de nouveaux plans en rapport avec des cristaux, puis, l’après-midi, après un bon repas, il était sorti de sa demeure, paré d’une cape bleue aux armoiries de la famille Thunderwall brodé dessus, avec un fin fil d’or. L’anneau qu’il portait à la corne gauche scintillait, tout fraichement poli, au même titre que ses écailles que le soleil reflétait avec plus de rutilance encore.
 
Beaucoup le saluèrent. D’autres se contentèrent de proférer quelques messes basses. Bien sûr que l’opinion global à son sujet avait chuté, mais maintenant, il devait braver les conséquences et faire ce qu’il pouvait pour évoluer. La ville avait besoin de quelqu’un, et ce n’était pas lui. Pas encore, du moins.
 
Il alla tout d’abord chercher le paladin Drago, qu’il ne trouva guère, puis, alla dans l’école Supérieure de la Garde afin de trouver un des Gardiens, mais tous semblaient absents. Frustré de cela, il alla, en désespoir de cause, vers le Temple, non seulement pour aller ranger un peu son bureau, mais surtout dans l’espoir d’y trouver quelqu’un qui puisse l’aider.
 

Il aimerait bien y trouver Volteer. Après tout, il avait été son élève alors qu’il étudiait encore à l’école des gardes. C’était lui qui lui avait permis de maîtriser mieux encore son élément électrique, mais il avait besoin de davantage, et il savait qu’il était capable d’apprendre plus encore. Est-ce qu’il se souviendrait de lui ? Sans doute, après tout, Aedoth avait été un des meilleurs élèves dans sa classe, et même dans l’école entière.


Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volteer

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 14/10/2016
Localisation : Au temple des dragons

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Mar 14 Mar - 18:58

Mon emploi du temps était un peu modifié aujourd'hui, la défaite de Warfang dans la bataille des cieux concordants il y a une semaine, même si je n'étais pas très surpris, nous a un peu déçu, à l'école supérieure de la garde, au lieu d'une journée d'entraînement, on a fait un discours face aux élèves qui auraient appris la nouvelle pour les motivés avant de les laisser partir pour la journée, savoir que nous avions perdu pourrait les faire abandonner l'envie d'apprendre à se battre et rejoindre la garde. Mais pendant mon discours je leurs ait appris que perdre une bataille ne veut pas dire que toute espoir est perdu, je pouvais citer la guerre contre la terreur des cieux qu'était Cynder autrefois, ce qui était très dur même pour nous les gardiens jusqu'à l'arriver de Spyro, ou la guerre contre le maître noir, Malefor, qui durait près de trois ans alors que Spyro et Cynder n'était pas encore revenue, trois ans de défaite jusqu'à ce qu'ils sont revenus redressait la situation. Maintenant, on est face à une menace de l'est qui vient de gagner une bataille une fois, mais la guerre ne fait que commencer et un jour, la paix reviendra encore.

En revenant au temple, je me demandais combien de temps est-ce que cela prendra pour que nous, les gardiens partent dans une bataille, avant cela il faudrait penser à trouver un successeur au titre de gardien de l'électricité si un jour cela devait arriver, mais qui ? Je ne peux pas me permettre de choisir au hasard.. autant réfléchir ça autour d'un bon thé chaud, je pense que je vais en réfléchir une très bonne partie de la journée. Terrador n'était pas encore rentrée, le connaissant, il voudrait avoir plus d'information concernant le déroulement de la bataille. C'est alors que je voyais la porte s'ouvrir, il doit être de retour plus vite que prévu, mais en réalité, c'est un dragon, qui me faisait penser à quelqu'un, plus longtemps je le regardais, plus vite je me rendais compte que c'était le jeune Thunderwall, sa cape bleue avec le symbole de sa famille dessus ne faisais aucun doute. C'est Aedoth si je me souviens bien, qu'il a grandi, je ne l'ait pas revu depuis la fin de ses études dans l'école de la garde. Je me souviens qu'il était le premier de ma classe, je ne suis pas sur à propos de toute l'école, mais je sais que vu les compétences qu'il m'a montré quand il était jeune, son électricité doit être supérieure aux autres dragon électrique de la ville si on m'exclue.


-Eh bien, ne serait-ce pas Aedoth Thunderwall ? Cela doit faire un long moment que l'on ne s'est pas vu ! Qu'est-ce qui vous amène ici ?

En revenant sur ma pensée de trouver un successeur, peut-être.. je me demande.. peut-être qu'il serait digne de pouvoir me remplacer après ma mort ? Je voudrais bien lui dire maintenant, mais je ne suis pas sûre s'il est encore prêt, il lui faudrait un entraînement bien plus supérieur que l'école supérieure de la garde. Et encore, ce genre d'entraînement est destiné aux apprentis gardiens voulant perfectionner son élément avant de le devenir, personne d'autre que Spyro et le reste des gardiens connaissent l'existence, c'est pour éviter à devoir élever des débutants dans ce genre d'entraînement alors qu'ils ne sont pas prêts. Pourtant, Aedoth serait plus prêt à le faire, mais je ne vois pas ce qu'il lui forcerait à faire ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Mer 15 Mar - 11:33

En entrant, Aedoth sentit les rayons du soleil décupler leur effet de chaleur sur son corps en passant à travers le verre qui offrait généreusement de la luminosité. Cela lui fit du bien, et il se prit même à pousser un ronronnement surpris, léger, mais tout de même. Une introspection bien courte lui permit de comprendre qu’il se sentait bien plus serein que ses derniers jours. Pourquoi donc ? Certainement que le temps avait permis de prendre du recul, et de détacher de trop fortes émotions. De toute manière, il était convaincu qu’il devait maintenant aller de l’avant, car s’il tardait trop et se renfermait dans un isolationnisme, il perdrait davantage de consistence que ce n’était le cas à présent. Or, si son problème était d’avoir perdu du prestige, il n’était pas bon de creuser davantage sa tombe, et celle de sa famille, mais plutôt de rapidement rebouché les tares, et bâtir à nouveau un pilier bien solide.
 
Il se tenait droit, balayant du regard le hall lorsque, d’un couloir, arriva une silhouette imposante, bien plus qu’Aedoth, qui avait à peine plus que la taille de Spyro, son supérieur : il reconnut les écailles jaunes et bleues et le visage de son ancien maître lorsqu’il était à l’école supérieure. Il sourit en le voyant, rassurer de le trouver là. De toutes les personnes qu’il voulait voir, Volteer était bien la première pour pouvoir l’aider. Il était un dragon incroyablement tolérant et ouvert d’esprit, un exemple de bonté, au même titre que Spyro. Et ce n’était pas pour son élément seulement qu’Aedoth se sentait plus à l’aise avec lui qu’un autre Gardien : c’était pour son intelligence et son érudition, d’autant plus que le dragon avait plaisir à la parole, prendre le temps de converser ce dont avait parfois besoin Aedoth, lorsqu’il n’était pas dans ses périodes taciturnes où son être seul lui suffisait à être tranquille.
 
— Eh bien, ne serait-ce pas Aedoth Thunderwall ? Cela doit faire un long moment que l’on ne s’est pas vu ! Qu’est-ce qui vous amène ici ?
 
Le Second s’inclina, déplaçant un peu sa cape sur la gauche qui pendit sur son flanc. Il la replaça.
 

— C’est un honneur de vous revoir, maître, il est vrai que cela faisait un moment, et je le regrette. Comment allez-vous ? Est-ce que tout va pour e mieux ? Je me sens chanceux, parce que je venais dans le but de vous voir. Peut-être pourrions-nous converser dans un endroit tranquille, autour d’un peu de thé, ou autres boissons ? Je préfère parler dans un lieu calme, à l’abri des autres. Est-ce que vous vivez toujours au Temple, où avez-vous une autre demeure ?


Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volteer

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 14/10/2016
Localisation : Au temple des dragons

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Jeu 16 Mar - 17:37

Apparemment, il serait venu pour me voir, de tous les jours possibles qu'il y avait avant, il a choisit se moment là, il doit avoir quelque chose à me dire plus important que refaire connaissance avec son ancien maître, mais j'ai accepter sa proposition. En revanche, je n'ai pas de nouvelle demeure, sinon je ne serait pas là en ce moment et en plus, le temple est pour moi ma vrai maison.

-Non, je n'ai pas d'autre demeure, le temple est pour moi ma seule maison, j'y ai déjà vécu des dizaines d'années dans ce temple, s'en séparer comme ça ne me plairait pas vraiment. J'ai par contre une chambre qui nous permettra d'être tranquille des autres.

Je lui faisais signe de venir vers la chambre, une fois arriver, je lui servais ce qu'il proposait en premier, du thé bien chaud, j'en prenais aussi car moi aussi j'en voulais. La salle est à peu près ce qu'on pourrait voir chez quelqu'un comme moi, plafond assez haut, lit large, meuble bien placé et bien rangé, etc.. je lui disais donc des nouvelles de ce que les gardiens sont devenus.

-Bon, pour répondre à vôtre question, je ne vais pas très bien ces jours là, ce n'est pas vraiment à cause de nôtre défaite par rapport à ce qu'on pourrait croire, nous sommes habitués à se faire battre plusieurs fois avant de gagner une guerre. C'est juste que.. vous aviez peut-être entendu la nouvelle chez nous les gardiens ? Cyril, le gardien de glace, enfin "l'ancien" a quitté son poste de gardien de la glace pour laisser la place à son apprentie, Milo. Nous ne savons pas la cause exacte de son choix, mais ça doit être pour voir Milo en action, c'est une jeune dragonne fait de plume, elle n'est pas aussi sage que les autres, mais je sais que par ma propre expérience, elle va bien finir par s'y faire. Comprenez que je sens que les gardiens ont perdues la couleur qu'on avait autre fois, d'abord Ignitus, puis Cyril.. qui vient après ? Moi ou Terrador ?

Je penchais ensuite mon regard vers certains portraits accrochés au mur derrière moi, un des portraits étaient une photographie de mon diplôme de l'école supérieure des Cieux Concordants, où était situé mon village natale, maintenant vide et sans vie. Une autre est une photo datant de quand je suis devenu gardien de l'électricité, il représente moi, Cyril, Ignitus et Terrador sur le balcon, quelle jour c'était. je soupirais un peu, puis je me retournais vers Aedoth et je lui posait la même question à lui.

-Et vous, qu'est-ce qui vous ait devenu depuis notre dernière rencontre ? J'ai entendu que vous étiez devenu le second, plutôt impressionnant. Je n'ai pas vraiment besoin de dire si ça va, je pense que connaître le goût de la défaite est très dur à supporter et même pour vous, je me trompe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Ven 17 Mar - 11:34

Comme le Second s’y attendait, Volteer l’invita dans une des chambres aménagées du Temple. La question était purement rhétorique : il savait bien que cette bâtisse massive et de toute beauté était la demeure de chacun des Gardiens. Il avait demandé simplement pour énoncer plus facilement, et aussi, peut-être, par pure précaution, car cela faisait un moment à présent que le Thunderwall fréquentait le Temple, et il n’y trouvé aucun des Gardiens.
 
Volteer le mena jusqu’à une salle particulièrement grande pour Aedoth, mais il le savait, selon les standards personnels du Gardien : la pièce était haute, munie de tout un mobilier nécessaire au confort du dragon, ainsi que quelques bibliothèque, représentative de l’esprit érudit qu’était Volteer. L’endroit était chaleureux, et le Second s’y trouvait davantage rasséréné, plus en confiance. Il prit place et attendit patiemment que son maître lui serve une coupe de thé. Le liquide réchauffait sa gorge et le confortait.
 
Le Gardien le renseigna sur ses camarades. Aedoth remarquait bien qu’il était chagriné en parlant d’eux, et en comprit la raison : Cyril arrêtait son rôle de Gardien et le reléguait à une recrue de son choix. C’était la nostalgie qui semblait ronger Volteer, qui ne sentait plus rien comme avant. Aedoth comprenait ce sentiment, mais il fallait continuer de vivre avec ça. Il fut étonné de constater que cela peinait vraiment au dragon. Le choix de Cyril était étrange. Il était loin encore de la vieillesse ; un dragon pouvait vivre des siècles ! Cela semblait si soudain pour le Second. Et cela aiguaya sa curiosité. Il aimerait bien rencontrer cette nouvelle Gardienne.
 
— Oh, la nouvelle ne m’était pas parvenue. Il est vrai que Cyril était un très bon Gardien de son élément, mais je suppose qu’il souhaite du changement. C’est un choix qu’il faut respecter. C’est la nostalgie qui vous chagrine, maître, mais la vie est faite ainsi, vous le savez. Il n’y a que des changements, et nous devons évoluer avec. Réjouissez-vous : Cyril restera auprès de vous, j’en suis convaincu, et cette nouvelle Gardienne apportera certainement une fraicheur dont vous ne pouvez soupçonner le bien. Je pense que vous ne devriez pas vous laisser tirer par le passé. Vous continuerez à avoir de bons souvenirs.
 
Il lui sourit. Cela lui faisait bizarre d’aider le Gardien, alors que c’était d’habitude son rôle. Mais il fallait le réconforter.
 
Il lui demanda ensuite quel avait été le parcours du Thunderwall. Volteer savait déjà qu’il était devenu Second de Warfang, puis s’enquit de sa santé. Il haussa les épaules, reprit une lapée, puis :
 
— Comme vous le dîtes, après ma sortie de l’école, j’ai eu dessein d’intégrer la Garde, ce que j’ai fait. J’ai rapidement pris quelques grades, et puis j’ai rencontré Spyro qui m’avait adressé une lettre. Nous parlâmes longuement, et après quelques péripéties, il décida de me nommer son Second. Depuis, je fais quelques missions et m’occupe de taches dont Spyro n’a pas le temps de s’occuper. J’essaie de rendre nos rues plus sûres, voulant m’occuper du cas de la ségrégation sur les dragons noirs. Enfin, j’essayais : la guerre a arrêté tous mes projets et je m’y concentre presque pleinement.
 
Aedoth soupira. Une petite larme lui vint. Il était dur de parler de cela, la blessure psychologique était grande. Il retira cette larme intruse et soupira.
 
— Sûrement avez-vous entendu des échos de la bataille des Cieux Concordants. J’ai en effet la défaite amère, et c’est à sujet que je comptais vous parler, maître. On m’accuse de couardise, d’avoir laissé tomber une armée que je dirigeais, mais soyons lucide. N’importe quel chef de guerre aurait été mis en déroute. Ils étaient plus nombreux et organisés que nous. Mais il y a une vérité profonde qui se dégage de tous cela : j’ai été incapable de réagir correctement au moment où l’on avait le plus besoin de moi. J’ai déçu, et je veux rattraper cela.
 
Il se leva brutalement.
 
— Je ne veux pas être un fardeau ! Tout m’a toujours été acquis, je travaillais sans relâche, et les résultats payaient. Et aujourd’hui, je me rends compte que je ne suis pas prêt à la vraie guerre. Je ne veux pas déshonorer mon nom, Gardien ! Je veux prouver que je suis fort, que le sang de mes ancêtres coule en moi !
 
Il stoppa légèrement son discours. La parole lui venait avec une véhémence soudaine, un emportement lyrique. Son souffle se faisait plus emporté. Il se calma, baissa un peu la tête.
 
— Je ne suis pas assez fort. C’est pourquoi j’aimerais que vous m’aidiez. Pourriez-vous m’apprendre plus que ce l’école a pu m’enseigner sur le combat, et sur mon élément ?
 

Ses yeux brillaient légèrement. Se confier ainsi lui faisait mal : jamais il n’avait eu besoin d’ainsi dévoiler ses ressentis. Mais il sentait qu’il faisait bien ainsi.


Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volteer

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 14/10/2016
Localisation : Au temple des dragons

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Ven 17 Mar - 23:27

C'est vrai, ça doit être la nostalgie qui me fait ressentir cela, au moins, je sais qu'il n'ait pas mort, qui sais quand je le reverrais. En ce qui me concerne, je sais qu'il peut se débrouiller tout seul, pour l'instant, c'est Milo qui est la gardienne de la glace et c'est à moi et Terrador de montrer le fonctionnement de ce rôle. Aedoth répondait donc à ma question sur ce qu'il ait devenu, d'une certaine façon, lui et Spyro se sont rapproché l'un de l'autre et est devenu son second, il se devait d'aider le jeune dragon pour assurer la sécurité des habitants de la ville. Mais les récents résultats de la guerre vient de baisser son moral à cause de ce que certains pensent de lui maintenant, j'ai même entendu certains penser que la défaite est à cause de l'incompétence des membres selon des élèves présent à la petite réunion, j'ai hâte de les voir à l'oeuvre dans le champ de bataille. Aedoth voudrait bien évidemment rattrapé son erreur en voulant que je l'entraîne plus qu'auparavant.

Maintenant, je suis coincé entre deux choses, dois-je lui faire l'entraînement des Gardiens ? C'est pas comme si je ne le faisais pas confiance, mais cette entraînement est très compliqué, ceux qui ne sont pas absolument prêt à se faire du mal, beaucoup de mal pour devenir plus fort, sont déconseiller de le faire ! Car à coter de cette entraînement, l'école supérieure de la garde est très, très gentil. Mais s'il réussit l'entraînement, il sera devenu tellement fort qu'il sera considéré deuxième au classement des dragons électrique les plus forts, en dessous de moi ! Je lui disais ce que ça impliquerait si je devais lui faire un entraînement plus complexe que ce qu'il a reçu. Et d'un ton bien plus sérieux que ce qu'on attends de moi.

-Aedoth, je peux comprendre votre envie de devenir plus fort.. et j'ai exactement un entraînement qui vous rendrez presque à la même force que moi.. Par contre, sache que cette entraînement est cachée des autres gardes, et ça l'est pour une bonne raison, c'est différent de ce que vous aviez eu jusqu'à maintenant, il s'agit de l'entraînement qui forme les successeurs des gardiens, j'ai du y passer aussi avant de le devenir. Le seul problème avec cette entraînement, c'est qu'il est très difficile, moi même j'ai eu du mal avec ! Donc, si tu veux devenir si fort que tu l'es déjà, il faudra le faire, mais serait tu prêt à aller jusqu'à cracher du sang.. TON sang pour devenir si fort ?

Si ce qu'il disait sur le fait que les résultats de son travail payés, alors je peux affirmer que ce ne sera pas une perte de temps, un titre de "deuxième au classement des dragons électrique les plus forts" remontra son moral tout comme sa réputation et celle de sa famille. De plus, il ne sera pas aussi "couard" que ce qu'il était dans la bataille selon les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Sam 18 Mar - 1:16

— Aedoth, je peux comprendre votre envie de devenir plus fort… et j'ai exactement un entraînement qui vous rendrez presque à la même force que moi... Par contre, sache que cette entraînement est cachée des autres gardes, et ça l'est pour une bonne raison, c'est différent de ce que vous aviez eu jusqu'à maintenant, il s'agit de l'entraînement qui forme les successeurs des gardiens, j'ai dû y passer aussi avant de le devenir. Le seul problème avec cette entraînement, c'est qu'il est très difficile, moi-même j'ai eu du mal avec ! Donc, si tu veux devenir si fort que tu l'es déjà, il faudra le faire, mais serais-tu prêt à aller jusqu'à cracher du sang… TON sang pour devenir si fort ?
 
Alors que le Gardien venait de terminer son petit discours, l’intérêt du Second en était à son paroxysme. Cela soulevait en lui de nombreux mouvement de son âme tourmentée, déchirée par de nombreuses réflexions qui le parcourait en quelques secondes à peine. Ce que Volteer lui proposait était grave, et ne devait aucunement être pris à la légère. Il pouvait accéder à un entraînement plus complexe qui représentait celui que l’on avait soumis au Gardien lui-même pour qu’il devienne ce qu’il était aujourd’hui. Volteer pouvait donner au dragon les moyens de devenir bien plus fort, non seulement sur un aspect physique, mais cela pouvait aller encore plus loin, lui forger un caractère plus endurant, lui permettre d’autres visions, des perspectives si tentantes… Mais à quel prix était-il prêt à payer l’accès à une telle connaissance, réservée à l’élite ? Cet entrainement ne serait pas simple, Volteer le laissait explicitement entendre. Son sang… La simple mention du sang le faisait frémir. Des visions de sa pitoyable expérience aux Cieux lui revinrent en tête. Il secoua la tête. Les mots, en l’instant, étaient plus forts que l’avenir. Il avait fait son choix.
 
— Je me rends compte que ce n’est pas simplement aux autres que je souhaite prouver ma force, mais à moi-même. Il est temps d’enfin sortir de la crainte. Je ne reculerai pas. Je souhaite passer par l’entraînement que vous proposez. Ma détermination est aussi brûlante que la foudre et ma réflexion en est aussi rapide. Ma volonté saura dépasser les blessures du corps. Je les affronterai comme je pourrai, maître. Sachez que, si vous acceptez de me former, c’est un réel honneur que de pouvoir m’entraîner comme vous l’eussiez fait.
 
Il s’inclina, baissant la tête jusqu’à en frôler le sol. Il savait que ce ne serait pas facile, mais il lui fallait combattre ses peurs pour les braver. Il ne pouvait pas reculer s’il voulait vraiment rendre sa gloire à sa famille, et à lui-même. Lorsqu’il releva sa tête, une étincelle de volonté brillait dans ses yeux.
 

— En quoi est-ce que cet entrainement consisterait ? J’imagine qu’il y aura plusieurs exercices. En tout cas, je suis prêt quand vous l’êtes.


Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volteer

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 14/10/2016
Localisation : Au temple des dragons

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Sam 18 Mar - 13:21

Aedoth Thunderwall était très déterminé à vouloir le faire, cela ce voyait, je ne pouvais rien faire face à cela, si il veut devenir plus fort, je ne m'y opposerais pas. Je finissais le thé d'une gorgé avant de me lever et de me diriger vers la porte d'entré de la salle toute en lui disant.

-Très bien, si vous êtes si déterminé à le faire, mais ne soyez pas étonné si cette entraînement pourrait vous sembler "facile", il l'est que pendant un instant avant que la difficulté monte. Venez.

Je me dirigeais vers la salle d'entraînement, pas celui avec la statue représentant le maître noir par contre, non, c'est une salle se situant un peu plus loin, celle-ci est bien plus large, plus haut, et surtout plus grand ! Au centre, il y avait un mannequin soutenu à un bâton, je me déplaçais près des murs et je lui expliquais le fonctionnement du (seul) exercice.

-En ce qui concerne "les" exercices, il n'y a pas vraiment plusieurs, c'est juste un exercice, mais croit pas que ce mannequin situé au centre soit simple, allez près du cercle situé autour du mannequin sans aller à l'intérieur du cercle et imaginez une personne existante dans ce monde que vous voudriez affronter, que ce soit un ennemi ou alliée, c'est vôtre choix. Vous verrez ce qu'il se passera.

Si il écoute mes conseils, une copie parfaite de cette personne choisit remplacera le mannequin, voudra combattre et attaquer sans hésiter Aedoth de toute la force disponible du dragon choisit en ce moment même. A peu près comme si cette copie était un ennemi réel pour Aedoth même si ce dragon est son meilleur ami. Quand j'ai du faire cette entraînement, j'ai du me battre contre la copie de tous les dragons électriques existant dans le pays, autant dire que ça ma prit des jours pour les combattre. Il faut aussi savoir que l'ennemi disparaîtra que si l'un des deux adversaires ne sont plus capable de se battre, et je devrais aussi penser à transformer les alentours de la salle en cristal, mais je garderais cela pour la prochaine manche. Connaissant Aedoth et ce qu'il a du ressentir à la bataille, il voudrait prendre revanche sur certains ennemis, ou bien affronter ceux qu'il rencontre d'habitude mais sans possibilité de s'affronter de toute ces forces. Voyons donc ce qu'il a choisit..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Dim 19 Mar - 1:37

Le Gardien accepta donc face aux paroles du Second de lui soumettre cet entrainement, le mettant en garde sur une apparente facilité qui ne serait qu’éphémère. Aedoth l’entendit et en prit bien conscience. Il était vraiment curieux de savoir en quoi cet entrainement consistait pour pouvoir paraître si dangereux.
 
Les deux dragons électrique se dirigèrent dans les couloirs du Temple jusqu’à entrer dans une grande salle qui servait à l’entrainement de certaines recrues, de Spyro et des Gardiens. Le Second n’y venait que très peu, et il fut à nouveau étonné dans la grandeur de la pièce, intensifiée par le vide de l’espace. Il n’y avait rien dans cette pièce, à part un curieux mannequin qui se tenait là, droit, au centre de la pièce. Il y avait des gravures au sol, dont une qui formait un cercle dans lequel se tenait le mannequin.
 
Volteer lui donna alors les instructions, et l’élève les exécuta. Il ferma un peu les yeux pour concentrer son imaginaire. Beaucoup de dragons passaient dans son esprit : des bons, des mauvais, des petits, des grands, des forts, mais sa mémoire se figea sur un portrait en particulier, qui le dégoûtait et faisait remonter en lui des sentiments qu’il avait essayé d’oublier.
 
Lorsqu’il ouvrit les yeux, quelle fut la surprise de trouver devant ses yeux l’objet de son esprit.
 
Un dragon noir légèrement plus grand que lui, aux écailles noires, avec de grandes ailes et des cornes enroulées se tenait devant lui, dardant son regard jaune sur lui. Devant Aedoth se trouvait Eolir. Il s’agissait d’un des dragons de son ancienne école, qui avait été dans sa classe, et qui l’avait de nombreuses fois martyrisé, profitant de la faiblesse du Second pour montrer sa force à ses amis.
 
Il était tant de prouver que maintenant, il n’était plus faible et pouvait lui faire fermer sa gueule sans avoir à tenir de beaux discours ou prôner son appartenance sociale. Le noir chargea en premier en silence, ses yeux ne donnant aucune émotion. Ce n’était qu’un objet.
 
Aedoth se mit en position de défense Warfangienne : la patte avant-gauche légèrement plus avancée sur l’autre, le haut du corps baissé, proche du sol. Cela lui permit de rapidement réagir : il roula sur le côté, agrippant avec sa queue celle de son adversaire. Il fut évidemment tracté en arrière, mais il se remit sur ses pattes et agrippa cette fois la queue avec une de ses pattes et frappa de l’autre à la base de la queue. Le noir rugit, tandis qu’Aedoth souriait. Mais il perdit son rictus en se prenant un coup de flanc qui le fit reculer.
 
Il revint à la charge et se baissa pour éviter une morsure qui allait en direction de son cou. De toute évidence, le bougre avait adopté un style de combat beaucoup plus bestial (était-ce ainsi qu’il se battait, où était-ce le seul style de combat que le mannequin pouvait produire ?). Il en profita en tout cas pour relever la tête et percuter ainsi de son crâne et ses cornes la mâchoire inférieure du dragon qui cracha un croc. Mais le Second n’en avait pas terminé : Il l’enchaina de multiples coups de queue imprégnés de son électricité. Les baffes paralysaient Eolir qui prenait davantage de dégâts. Il parvint toutefois à mettre un coup de patte à Aedoth qui le mit à genoux. Il dut promptement reculer, donnant ainsi à son adversaire l’occasion de se remettre un peu : son visage tremblait à cause des coups.
 
3 affrontements eurent lieu au corps à corps, ce qui épuisait un peu Aedoth, mais il était loin d’avoir épuisé toutes ses ressources. Il prit l’avantage en un coup de paume qui déstabilisa le dragon, et lui mit le coup de grâce avec une bonne frappe de son coude électrifié dans le museau de son opposant, ce qui le sonna comme il fallait. En percutant le sol, la tête la première, il tomba dans les pommes, inconscient.
 
Aedoth recula et soupira un bon coup. Son corps était chaud, et il sentait ses tempes battre rapidement. Il regarda Volteer.
 
— Etait-ce ceci ? Je ne suis pas convaincu que cela m’aide à faire de moi un meilleur dragon, sauf votre respect, bien sûr.
 

En attendant la réponse du Gardien, il remuait un peu sa patte qui lui donnait une légère douleur lorsqu’il s’appuyait un peu trop fort dessus. Rien de grave, et cela partirait dans quelques minutes probablement.


Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volteer

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 14/10/2016
Localisation : Au temple des dragons

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Dim 19 Mar - 21:10

Comme prévu, Aedoth à réussis le combat, avec un peu de difficulté, même si ce qu'il dit sur le fait que ça ne l'aide pas pour l'instant, je répondais donc à sa phrase.

-Patience, j'ai bien dit que ça risquerait d'être un peu facile au début, laissez moi m'expliquer en quoi ce n'était qu'un échauffement: de un, vous aviez choisis un adversaire qui n'a probablement pas eu de chance de pouvoir vous battre, même à pleine force, hors Elior n'était pas très fort la dernière fois que je l'ai vu et je ne pense pas que dans sa situation actuelle, il a pu te surpasser encore, plus tard, je t'imposerais de te battre contre certains dragons bien plus fort. De deux, cette salle est plus impressionnant que ce qu'on pourrait croire, elle n'est pas seulement capable de créer une copie d'un dragon existant, mais de générer un lieu existant ou en créer un selon certains paramètres. Et de trois, les dragons générés dans cette salle ont une stratégie différente selon le lieu qu'ils se trouvent, exemple, le dragon que tu as affronter ne pouvait qu'utiliser ses mouvements de base au combat ainsi que son élément, étrangement, il ne l'a pas utilisé cette fois.. peut importe.

Maintenant, qui sera son prochaine adversaire ? Et dans quelles conditions ? Vu son élément, je pense que le mieux serait un lieu remplit de cristaux, assez étroits pour que cela ressemble à un labyrinthe, mais je le relaisse choisir son adversaire, cette fois, j'espère qu'il choisira quelqu'un qui lui donnerait plus de défi, sinon on y sera pour plus longtemps que déjà prévu. Une ou deux semaines d'affilé sera déjà un bon début, il faut juste patienter pour qu'il gagne en puissance et en stratégie. De plus, il est mieux que je ne lui donne pas LA stratégie pour le battre dans ces conditions, ça n'aiderait pas pour développer ses compétences de stratège. Autant dire que les mannequins, dans un endroit plutôt étroit est particulièrement stratégique, ils ne vont pas laisser se montrer facilement, en faite, ils vont utiliser les cristaux à leurs avantages pour piéger l'adversaire, ce qui veut dire que l'adversaire ne pourra pas tout le temps utiliser ses griffes comme arme, son élément sera principalement utilisé, sauf si c'est le feu, dans ce cas, utilisera d'autres méthodes.

-Allez, on recommence, vous sentez vous prêt ?

Une fois qu'il soit prêt, j'attendais qu'il fait apparaître son prochain adversaire, puis de nul part je fermais les yeux afin de créer le décor remplit de cristaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Lun 20 Mar - 17:47

Aedoth écouta attentivement les paroles de son maître, et commença sérieusement à s’interroger sur l’entrainement de Volteer. Il osait même en doute dans son esprit. Comment se battre contre des adversaires ainsi pouvait le faire progresser ? Des ennemis trop faibles ne lui permettraient que de se tenir en forme, et des adversaires plus puissants le mettraient sans cesse à terre. A moins que l’objectif était de répéter les combats jusqu’à comprendre des failles d’un adversaire particulier, mais là encore, si le Second tombait contre un adversaire que jamais il n’avait connu, que se passerait-il ? Il doutait d’être plus fort ainsi, mais il avait foi en la parole de Volteer, alors il retenta l’expérience, prétendant qu’il était à nouveau prêt, ayant eu le temps de reprendre son souffle. Il choisit cette fois un défi qui, il le savait, sans l’aide d’autres dragons, il n’aurait pu surmonter. Peut-être les choses allaient-elles changer maintenant.
 
Le Maître des cristaux, dragon aux écailles cramoisies, plus grand qu’Aedoth en taille, apparut à la place du mannequin. Devant lui se trouvait cet ennemi terrible qui avait donné tant de fil à retordre à lui et Igniis, ainsi que Feard, l’oncle, et Aerth, le père du Second. Aujourd’hui il se trouvait seul, mais sans les dangers soulevés par son expédition.
 
Ils s’élancèrent l’un vers l’autre, mais ce fut à ce moment précis qu’un mur de cristal vint les séparer. Aedoth glissa et percuta légèrement de son épaule la paroi nouvellement formée. Il regarda autour de lui : l’arène avait été fermée par des cristaux de multiples couleurs, plutôt élevés, parfois en forme de stalactite, d’autres en forme de quartz assez imposants. Le dragon de foudre recula.
 
Il était à la fois content et embêté par ce terrain. Sa connaissance et son génie en matière de cristaux lui permettait de rapidement comprendre quel cristal servait à quoi. Toutefois, il avait très mal choisi son adversaire, car lui aussi était un adversaire capable de maîtriser l’essence des cristaux. Sûrement s’y connaissait-il mieux que lui – bien que cela lui fasse male de devoir l’avouer.
 
Il contourna la solide paroi de cristaux et ne trouva aucune trace de son adversaire. Cela rendit le dragon de foudre anxieux. Il regardait dans tous les coins, et chaque mauvais reflet faisait briller un cristal, détournant facilement l’attention du Second. Ces cristaux étaient des pièges visuels pour lui. Il devait essayer de rester calme, et ne pas faire attention à la lumière, mais plutôt à l’ombre. Puis, d’un coup, il vit un cristal briller non loin de lui. Il s’était activé. Promptement, le dragon de foudre déploya ses ailes et bondit avec en plus une propulsion de la part de ses ailes qui lui permirent d’avoir un saut plus étendu et rapide par-dessus le cristal. Là, il trouva, caché derrière, son adversaire.
 
Il lui mit plusieurs coups de paume dans le dos roula pour éviter un puissant revers de la patte qui ne fit qu’effleurer sa queue. Le Maître cracha alors une grande salve de flamme. Aedoth plongea derrière des cristaux bleus, remplis de magie d’eau. De la fumée se crée au contact des deux éléments. Toujours caché derrière son mur, il écrasa une partie de sa cape en feu : le tissue avait partiellement brûlé. Il maugréa sa cape abîmée et la détacha de son cou, avant de la jeter dans les airs, un peu plus loin de lui. Un violent bruit de froissement du tissu se fit entendre, suivi d’un « boum » : le maître avait atterri non loin. Il sortit de l’écran de fumée, arrachant au passage un petit fragment de cristal. Il cracha un rayon d’électricité sur le Maître qui, lui aussi, avait sorti un cristal qui absorba l’énergie. En réponse, il déversa ses flammes sur Aedoth qui brisa sa pierre en la serrant très fort, créant un rideau aquatique qui permit d’arrêter les flammes tandis que le Thunderwall se mit à glisser, grandement aidé par l’eau répandu au sol. Il passa sous le maître et cracha à de maintes fois de l’électricité, ce qui le fit rugir de douleur. Puis Aedoth sentit quelque chose autour de sa patte : la queue du maître l’avait attrapée. Il la balança et lâcha sa prise. Le Second, lancé ainsi, percuta une paroi qui se fissura légèrement.
 

Il tomba sur le ventre, peinant à chercher sa respiration : son dos avait directement été touché, et il n’arrivait pas à trouver de l’air. Sa vision était légèrement floutée, et il ne vit pas le grand dragon venir doucement vers lui. Il lui donna un nouveau coup de patte au ventre, ce qui fit allonger Aedoth pour de bon. Mais il était encore conscient. Ayant à peine retrouvé sa respiration, le maître cracha des flammes sur lui. Il ne pouvait plus bouger et ferma les yeux, s’attendant à une terrible douleur, voire même à la mort.


Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volteer

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 14/10/2016
Localisation : Au temple des dragons

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Mar 21 Mar - 19:46

Aedoth étant prêt à recommencer, il a choisit un autre adversaire, mais cette adversaire était un peu de trop, le dragon que j'ai entendu quelque semaine auparavant, le maître des cristaux, je savais que Aedoth était face à lui quand il est mort et son père mais aussi Igniis et son neveu, Feard. Là, il est seul face à une copie de ce monstre alors que cette copie ne va pas jouer avec sa proie comme disait les chanceux survivants de l'ancien dragon, non, il va directement le faire souffrir avant de s'arrêter ! De plus, ce lieu, remplit de cristaux lui donne un avantage très injuste. Maintenant, il fallait voir combien de temps allait-il survivre, car soyons honnête, battre le maître des cristaux dans ces conditions là voudrait dire qu'il a atteint un niveau supérieur aux gardiens, car pour que nous, les gardiens tuent une bête comme ça, il faudrait être au moins deux. étonnement, il pouvait résister à cette ennemie imposant pendant près de deux ou trois minutes avant de s'affaiblir face à l'ennemie qui va en profiter pour l'attaquer et aggraver sa posture, jusqu'à ce qu'il ne pouvait plus ce relever.. c'était mauvais.. heureusement, le mannequin se devait d'arrêter au moment où Aedoth risquerait de mourir, le maître des cristaux redevenait le mannequin bipède qui se tenait en position "couché debout".

Quand le combat s'arrêtait, je me précipitais vers le jeune dragon qui était complètement épuisé du petit combat, là, on pouvait pas dire que c'était simple, en faite, le combat était égale à "impossible" vu le personnage qu'il avait utilisé. Son corps ne pouvait plus se relever, ce qui me laisser aucun choix que d'arrêter l'entraînement pour l'instant, ce sera à Aedoth de dire si il voudra continuer malgré cette défaite écrasante. Je le portais sur mon dos, il n'était pas assez lourds pour que je sois incapable de le porter, puis je me redirigeais vers ma chambre afin qu'il puisse se reposer tranquillement, hors de question qu'il devrait rester couché sur le sol, surtout dans cette position, cela risquerait d'aggraver la blessure au niveau de son dos, en tant que second de l'alliance, il serait idiot de devenir paralyser. En arrivant dans la chambre, je le déposais dans le seul lit disponible dans la salle, c'est à dire mon propre lit, cela ne me dérangeait pas, il n'est pas encore temps pour moi de m'endormir et si je dois dormir, je vais le faire comme au bon vieux temps, sur le sol. Les blessures qu'il a sur lui était normal dans ce genre d'entraînement, car la défaite est quelque chose qui devait se faire pendant cette procédure, personne qui a suivit l'entraînement ne peux pas dire qu'il a faillit y passer. Je lui parlais, afin de lui dire qu'il pouvait se reposer ici, le temps qu'il se sent mieux.

-Reposez vous, Aedoth, ce combat vous a blessés au niveau du dos, continuait l'entraînement pour l'instant vous laisserez avec des dommages irréparable et je ne voudrait pas en être la cause. On continuera quand vous voudrez mais par tant que vous allez mieux. Ne vous en faîtes pas, une défaite pareille est naturel dans ce genre d'entraînement, cela sert à connaître une limite et un but à franchir, malheureusement, vous aviez choisis un adversaire qu'un seul gardien ne pourrait pas battre. J'ai était du moins impressionnait comment vous avez tenu tête face à lui, quand j'avais vôtre age, je n'aurais pas tenu la première minute. Bon, je vais être dans la salle maintenant, si vous aviez une question ou une demande, ne soyez pas timide à me parler.

Pendant ce temps, je commençais à prévoir qui va-t-il affronter, ou plutôt quoi, ma manière de devenir plus fort s'agit déjà de battre plusieurs adversaires, ce n'est pas une idée idiote que certain guerrier pourrait croire, car ce qui est différent avec les éléments et nôtre corps, c'est qu'ils ont une manière différente de s'améliorer: nôtre corps a besoin d'activité physique, de devoir trouver un moyen de se surpasser en surmontant ce qu'il n'est pas capable de faire normalement, en revanche, nos éléments ont besoins de s'habituer à nôtre corps, de ne plus faire qu'un avec le corps elle même, l'élément va finir par s'y habituer et de s'améliorer automatiquement, bien sur ça peut se voir par un déferlement de l'élément du dragon pendant un combat et peut-être dur à maîtriser la première minute. Spyro l'a su lui même quand il s'est améliorer à la fin de mon entraînement pour lui apprendre les bases.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Mer 22 Mar - 15:40

Lorsqu’il avait fermé les yeux, avant que le coup de grâce ne vienne, Aedoth Thunderwall s’était évanoui, perdant connaissance pendant une courte période de temps. Son esprit était tranquille, vidé de toutes mauvaises émotions durant cette courte période, ce temps mort qui marquait une pause à l’entrainement du Second.
 
Lorsqu’il rouvrit les yeux, accédant à nouveau au monde réel, Il voyait une partie du corps de Volteer. Se sentant encore étourdi, il ne trouva pas la force de relever la tête pour observer davantage son maître. Il ne sentait aucune force dans son corps, et il fallait dire que le confort du lit dans lequel il se trouvait ne lui donnait pas envie de se lever tout de suite. Le Gardien semblait avoir remarqué qu’il était éveillé, puisqu’il lui parla, lui demandant de se reposer jusqu’à ce qu’il se sente prêt à repartir. Il lui avoua qu’il était impressionné de sa prestation, et la rassura en prétendant que la défaite était un chemin qu’il fallait emprunter sur le chemin de la connaissance avant de partir. C’était bien une idée qu’Aedoth avait du mal à assimiler.
 
Il se considérait comme un vainqueur ; tout lui avait toujours réussi, depuis sa naissance jusqu’à son accession au poste de Second, et jusqu’à maintenant, il n’avait jamais réellement douté de ses capacités. Mais là, les récents événements le faisaient douter, car c’était la première fois que quelque chose semblait lui résister. On lui avait montré que lui aussi était capable de faillir.
 
Cette introspection fit frissonner le dragon de foudre. Il ferma les yeux et soupira. Il avait lu beaucoup de traités et d’essais. Il se souvenait de certaines phrases à ce sujet. Se tromper semblait parfois être ce qui nous permettait d’avancer plus encore sur le chemin de la connaissance. Si nous réussissons tout, que nous ne rencontrons aucune difficulté, que se passera-t-il lorsqu’il sera trop tard ? Lorsqu’un vrai problème se trouvera face à nous, et que ce sera ce problème précis qui nous fera chuter, parce que nous n’avons jamais eu à nous en préoccuper par le passé.
 
Le tout était de ne pas blesser son orgueil, accepter sa défaite, et comprendre pourquoi Aedoth se trouvait ici. Son esprit analytique lui permit de comprendre et de relativiser. Il n’y avait que Volteer qui l’avait vu faillir ici, et il n’avait failli qu’une fois en publique. Une expérience contre une centaine ne vaut rien. Il devrait devenir plus fort, et le montrer !
 
Il sentait une douleur à un point précis de son dos lorsqu’il se tournait dans une position particulière. La douleur était tolérable, mais peu agréable pour son confort personnel. Il resta allonger un moment à penser encore et encore à ce que venait de lui dire Volteer, et analyser avec ses souvenirs les erreurs qu’il aurait pu faire. Il vagabonda ainsi pendant une bonne heure, au bout de laquelle il se releva, souriant. Il s’étira : la douleur, bien qu’elle n’ait pas disparu, c’était bien apaisée. Il retrouva facilement le chemin vers la salle qui lui servait à l’entrainement. Il y trouva le Gardien de la foudre devant lequel il s’inclina en silence.
 

— Merci de m’avoir permis de me reposer, maître. Je me sens prêt à continuer.


Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volteer

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 14/10/2016
Localisation : Au temple des dragons

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Sam 25 Mar - 17:36

Non, je sais où ça n'allait pas, depuis que j'étais qu'un dragonnet, l'électricité était quelque chose que je m'y intéressait, le village où je vivais en avait a peu près partout, le jour où j'ai découvert que mon élément était l'électricité, j'y passais la plus part de mon temps à m'entraîner à l'utiliser de différente façon afin de trouver des techniques de combat. Des années plus tard, une fois avoir compris comment ça marchais en apprenant le plus de chose sur l'électricité, que ce soit son origine, les capacités, sa puissance.. j'ai décidais de participer à un concours regroupant des dragons électriques, je n'étais pas sûre de pouvoir gagner, mais mes compétences étaient meilleures que les autres de mon âge que j'avais à l'époque. C'était aussi là ou j'ai rencontré pour la première fois que j'ai rencontrée Ignitus, un jour il me proposait quelque chose qui est dur de refuser: suivre une formation afin de devenir LE gardien de l'électricité ! J'ai tout de suite réaliser à quel point se serait dur quand l'entraînement commençait, pour commencer, ils me laissaient choisir les personnes que je souhaitais combattre, mais une fois qu'on a commencé les choses sérieuses.. c'était une expérience difficile, surtout quand je devais affronter une des copies de dragons électriques à moi tout seul. Cela durait plusieurs semaines, pendant une des séances, quelque chose s'est réveiller en moi qui indiquait que mon élément a appris à se surpasser. J'ai pris quelque temps, mais j'avais réussis à mettre à terre tout mes adversaires, c'est à se moment là que Ignitus m'a nommé "gardien".

Pendant cette heure de réflexion, je savais pourquoi Aedoth n'arrivait pas à montrer des signes d’amélioration pendant ces deux manches, en tant que dragon électrique, il n'avait pas besoin d'être vraiment "fort" physiquement pour être à mon niveau, il lui fallait des connaissances dans son élément et d'apprendre à l'utiliser de différente façon pendant le combat, quand ce jour arrivera, il va pouvoir se sentir plus fort et ainsi combattre presque n'importe qui dans cette salle d'entraînement, et par "presque", il faut pas croire que cette entraînement le rendrait plus fort que le maître des cristaux AVEC ces cristaux, car à ce que j'ai vu, il utilise les cristaux à son avantage le rendant presque imbattable, s'il n'avait rien de cela sur lui ni dans les environs, il serait assez faible pour qu'une personne bien entraîné puisse le battre. Et bien sur, Aedoth venait s'inclinait pour me remercier de ce repos, et veut continuer.


-Bien, si vous pensiez pouvoir continuer, on va essayer autre chose, j'ai.. commis une erreur en vous lançant directement dans cette salle, il faut un très bon niveau pour le faire, c'est pour ça qu'il n'est pas donné à tout le monde, pour que vous ayez une chance dedans, il faut d'abord améliorer vôtre élément et là, je pourrais vous apprendre plus de chose. Bon ne croyez pas que je dis que vous êtes "faible", mais je dis juste qu'il faut tout d'abord comprendre absolument tout sur vôtre élément avant de continuer. Ne vous en faîtes pas, ce ne sera pas plus difficile, et vous ne saviez pas à quelle point l'électricité est plus qu'un rayon pouvant causer une paralysie ainsi qu'une mort selon la tension.
Maintenant, que souhaitiez vous apprendre comme technique ? Peut-être comment s'en servir en tant que bouclier de défense, ou même faire des enchaînements en utilisant plusieurs attaques électriques ?


Une fois décidais, on se dirigeait vers l'autre salle d'entraînement, là où Spyro s'entraînait avec nous, les gardiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Dim 26 Mar - 1:30

Cela se passa en plusieurs étapes. Tout d’abord, Aedoth exprima de la surprise et de la curiosité face au soudain changement d’idée de la part de Volteer. Puis, de la honte de la frustration montèrent en lui lorsqu’il apprit que, selon le Gardien, il n’avait pas le niveau pour continuer cet exercice. Les justifications du dragon électrique ne lui permirent pas vraiment en premier lieu de se calmer, et de ressentir un grand sentiment d’humiliation et d’indignation pour sa défense. Il se sentait mauvais, et n’impressionnait plus le Gardien comme il avait eu si longtemps l’habitude de le faire. Qu’est-ce qui avait changé en lui, pour qu’il devienne un dragon si médiocre ? Il devait absolument se ressaisir, et en bon diplomate éduqué, il ravala au mieux son orgueil et fit tout son possible pour ne pas paraître blessé par les paroles de son maître. Il n’émit qu’un soupir.
 
— J’espère que je ne vous déçois pas trop, maître. J’ai l’impression d’être un fardeau, alors que je suis motivé. Peut-être ai-je perdu mon génie d’antan… Mais vous avez raison. Je dois essayer de développer mon élément.
 
Et il réfléchit un instant à ses propres capacités. Il était vrai qu’il n’était capable de matérialiser sa foudre que sur deux formes : soit en éclair simple, soit en orbe dont le courant était bien plus concentré. Il pouvait aussi faire autour de lui un manteau électrique qui le protégeait des attaques au corps à corps, et pouvait choisir des endroits précis de son corps pour les enduire d’électricité. Enfin, il était capable d’utiliser sa foudre pour augmenter sa vitesse. Il avait une très bonne connaissance de son élément, et il se considérait comme un bon utilisateur de la foudre. Mais il lui manquait quelques savoirs que Volteer possédait.
 
— Je pense que j’ai besoin d’élargir des possibilités avec mon élément, admit-il après un peu de réflexion. Tout comme vous, j’adorerais maîtriser ma furie élémentaire que je n’ai jamais pu expérimenter jusqu’à maintenant. Mais, je pense essayer plus simple avant cela. Je sais que vous êtes capable d’envoyer des arcs électriques. Peut-être est-ce possible que je puisse faire de même, avec mes griffes, afin d’envoyer trois arcs en même temps ? Je dois avouer qu’un rayon plus grand pour mes attaques serait appréciable, car je me sers beaucoup de mon élément en précision et en défense.
 
Il sembla accéder à la requête, puisque le Gardien conduisit son élève dans une salle que le Thunderwall considérait comme mythique. Il s’agissait de la fameuse salle où Spyro aurait appris à utiliser chacun de ses éléments. Il les maîtrisait aussi bien que les Gardien. Son don était tout bonnement incroyable. Alors qu’Aedoth n’arrivait toujours pas à utiliser sa furie élémentaire, Spyro les connaissait toutes… Il se sentait un peu inférieur à cette idée.
 

Aedoth se positionna non loin de la statue, en face de Volteer, et attendit ses instructions.


Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volteer

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 14/10/2016
Localisation : Au temple des dragons

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Dim 26 Mar - 13:07

Aedoth voulait apprendre à créer 3 arcs électriques, venant de ses griffes, cela sera facile vu s'il sait déjà utiliser l'électricité partout dans son corps comme il l'a montré plus tôt. J'acceptais cette requête et on se dirigeait dans l'autre salle d'entraînement avec la statue. Mais pendant qu'on y allait, et que la statue descend en bas pour nous laisser de la place, je répondais à sa phrase précédente qui montrait des signes de se sentir faible.

-Non, vous ne me décevez pas, croyez moi, ce sentiment d'être impuissant que vous êtes en train de ressentir, c'est quelque chose qui doit être débarrassé, vous alliez ressentir le goût de la défaite dans la vie, les gardiens aussi ont eu le droit à faillir à leurs objectifs, comme la nuit du raide qui nous à fais tenir responsable de la mort de presque la totalité des œufs et de se faire balayer par des singes, a baissé beaucoup notre moral car on était censé être assez fort pour tous les battre, malheureusement notre manque de pratique régulier nous rendait plus faible au fur et à mesure... C'est pour cela que depuis que Spyro nous a sauvés, on s'est entraîné dure pour retrouver nos forces. Le sentiment que vous ressentiez devrait être la même, c'est à vous de se surpasser pour faire la différence entre le vous du passer qui a échoué à commander l'armée parce qu'il se sentait assez supérieur pour diriger, et vous maintenant qui cherche à devenir fort pour montrer aux autres que vous pouvez devenir fort, ai-je faux ?

Après cette morale, je pouvais commencer le cours, cette fois, on pourra y aller doucement. Maintenant comment est-ce que je vais expliquer le fonctionnement de la technique d'une manière simple.. d'abord, je sais qu'il a utilisé l'électricité avec ses griffes afin de gagner en vitesse et en force. De plus, la technique normale des arcs électriques consiste à charger en soie l'électricité qui va devenir large et de le lancer en direction de l'ennemi pour : soit l'envoyer dans l'air, ou pour lui faire des dommages. Si on ajoute ça avec les griffes, il faudrait le charger dans une de nos pattes et de le lancer tel un objet, l'attaque fera le reste et ira en direction de l'ennemi, en revanche si on veut faire trois arcs, il faut charger plus longtemps ce qui consommera plus d'énergie. Je lui donnais les instructions en faisant la démonstration en même temps.

-Vous voudriez faire trois arcs en même temps de vos griffes ? Je suppose que je peux aider la dessus, tout d'abord, il faut charger l'électricité au niveau d'une de nos pattes, comme cela (en faisant apparaître de l'électricité autour de ma patte avant droite). Remarquez que je ne la lance pas directement comme en le faisant apparaître par la bouche, je le charge pour faire apparaître deux autres arcs, cela demande plus de temps et consomme bien plus d'énergie qu'un seul arc, il ne faut donc pas l'abuser, le temps pour charger les trois prennent à peu près 3 à 4 secondes pour être chargé. Une fois fait, on le lance comme une balle où on ferait la passe à quelqu'un, sauf que c'est trois arcs qui vont se libérer de vos griffes une fois avoir relâché toute votre concentration dans votre bras et patte et il faut viser dans la direction de l'ennemi. (en lançant toute ma charge électrique en direction du milieu de la salle), maintenant à vous, échauffez vous puis on va mettre des mannequins immobiles où il faudra les attaquer en utilisant cette attaque, n'hésitez pas à faire des enchaînements en même temps si vous aviez une idée comment les enchaînés avec cette attaque.

Puis, je le voyais en action, au moins il ne risque pas de se sentir faible face à ce genre d'exercice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Mar 28 Mar - 10:11

Le dragon de foudre eut le droit à de sages paroles de la part du Gardien de la foudre, qu’il écouta avec beaucoup d’attention. Cela eut l’effet probablement escompté puisqu’il fut rassuré avec cette mise en parallèle d’échecs, même chez les plus grands qui, malgré les déboires de ceux-ci. Malgré cela, ils s’étaient fait un nom et constitué presque une légende, donnant à certain l’impression que ces figures étaient quasiment divines. Il avait touché une vérité. Et Aedoth l’en remercia d’un maigre sourire, baissant la tête, se sentant un peu honteux.
 
— Je veux prouver aux autres que je peux être différent de ce qu’ils ont vu. Et je veux aussi me le prouver.
 
Entre temps, l’environnement dans lequel Aedoth se trouvait avait évolué. La fameuse statue représentant le maître noir s’était enfouie sous terre, fermée par un habile mécanisme qui permit de recouvrir le trou dans lequel l’idole s’était cachée. Ce mécanisme, le Second avait toujours trouvé très métaphorique, avec une symbolique particulière. La statue du maître noire qui s’éclipse représentait la confiance qu’il avait su acquérir, puis qu’il a perdu par sa trahison envers les fervents gardiens qui lui avaient tout appris. Cette statue et le mécanisme associé était le symbole de la trahison, de la traîtrise, et toute cette théâtralisation ne rendait cette conclusion que plus tragique encore. Malefor aurait pu être un dragon œuvrant pour le bien. Il aurait pu être Spyro, mais au lieu de cela, il a choisi l’opposé.
 
Volteer lui apprit ensuite ce qu’il avait à faire. La manipulation lui semblait simple, et ce n’était que par quelques spécificités que l’on ne pouvait pas exécuter pareille attaque par pur accident. Il fallait faire quelques expérimentations. Aedoth n’avait qu’à concentrer son énergie dans une de ses pattes, comme s’il voulait tirer un rayon depuis l’une de ses pattes, ce qu’il faisait rarement, car il était moins stable sur trois pattes, et demandait un peu plus d’effort. Ensuite, il devait accumuler l’électricité puis la relâcher, balançant sa patte à l’horizontale, tout en relâchant l’électricité, à la manière d’un flux, certainement. Mais il semblait y avoir quelques désavantages à utiliser cette technique : elle demandait le triple de ressource normale qu’un simple éclair, et prenait quelques secondes pour une puissance optimale. Aedoth pourrait consommer moins s’il ne faisait que balancer un rayon ou deux, certainement, il devrait se concentrer sur une ou deux griffes seulement pour cela.
 
Rapidement, on put voir de l’électricité former quelques arcs autour de la patte avant-gauche. Les fameux mannequins se dressèrent. Il y en avait trois, bien répartis devant Aedoth, en ligne. Si son attaque réussissait, il aurait les trois en un seul coup. Il laissa la foudre se concentrer dans sa patte, puis la sépara du mieux qu’il put et la plaça en chaque griffe. La manipulation était bien plus périlleuse ; c’est comme si Aedoth prenait conscience qu’il avait un autre membre qu’il n’avait jamais utilisé, et qu’il essayait d’activer. Séparer l’afflux de foudre dans des pattes ou des parties de son corps en général était assez facile, mais la fractionner dans de petits éléments et en garder le total contrôle était une tâche bien plus compliquée. Au moins, il parvenait à garder la foudre et ne pas la lâcher sans faire exprès.
 
Il leva un peu sa patte, la tendit sur sa gauche, puis porta un mouvement circulaire, et relâcha la foudre. Un peu trop vite hélas. Il forma bien un arc électrique, mais assez petit, sur l’adversaire de gauche. Malgré cet échec, il était content de voir le résultat partiellement satisfaisant. L’attaque était assez rapide, et avait les moyens de faire de larges dégâts à un groupe de cible, mais aussi à une cible qui aurait plus de mal à esquiver. Il se rendit aussi compte qu’un seul arc était parti : de la foudre était restée dans sa patte.
 
— Je crois comprendre comment ça fonctionne, déclara-t-il avec enthousiasme.  Je vais réessayer !
 
Si Aedoth avait bien un talent, c’était celui de très vite apprendre à travers la pratique. Il se concentra et refit affluer la foudre. Il patienta, et regarda ses cibles, dont celle de gauche s’était relevée. Il fit un nouveau mouvement circulaire de la patte, et relâcha dès le début de son mouvement l’électricité, d’un geste bien plus lent pour pouvoir gérer plus efficacement le flux d’électricité qui sortait. Cette fois-ci, les trois arcs sortirent, avec une longueur bien plus importante, mais sa vitesse de projection était plus lente. Intéressant ; donc, la vitesse des arcs dépend de celle du coup. Il devrait donc, pour avoir une technique optimale, rapidement disséminer son flux d’électricité tout en veillant à ne pas tout dépenser d’un seul coup. En tout cas, le coup, bien que lent, atteint les trois cibles. Lorsque les décharges avaient été envoyées, il avait senti un léger vide dans son être. Une partie de son énergie était partie, plus vite que d’habitude,  Il devrait faire attention, oui.
 

— Il me faudra encore pratiquer, mais j’ai compris ce que j’ai à faire. Qu’en pensez-vous, maître ?


Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volteer

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 14/10/2016
Localisation : Au temple des dragons

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Mer 29 Mar - 17:45

Après ces démonstrations, je m'asseyais et l'exercice commençait de son côté. Il avait l'air non seulement de m'avoir compris sur comment ça marchait mais il sait aussi comment varier la vitesse et la puissance des arcs. Honnêtement je n'ai pas vraiment remarquer cela jusqu'à maintenant car il est très rare pour moi de l'utiliser, mais par rapport à Aedoth, je vais pas essayer de trouver toute les centaines de façons d'attaquer avec cette élément, c'est bien le problème avec cette élément, tellement de possibilité avec l'électricité que même un gardien ne peut pas avoir savoir tout à 100% là-dessus, peut-être même qu'un autre gardien de l'électricité dans un autre continent du monde saurait quelque chose en plus que je ne sais pas. En continuant à observer Aedoth, je pouvais le voir s'améliorer avec cette maîtrise, c'est bien une chose qui m'a toujours étonnais avec lui, Spyro a su dépasser mes capacités en suivant juste en m'écoutant, mais Aedoth a toujours était à l'avance des autres élèves même s'il suivait le même programme que les autres, cela devait être parce qu'il aime essayer des choses même si ce n'était pas obligatoire. On pourrait dire que par rapport aux autres élèves que j'ai eu, il s’intéresse à tout au sujet de cette élément, je pourrais m'y voir dans ma jeunesse en le regardant. Je répondais ensuite à ce qu'il était capable de faire toute en l'applaudissant durant mes premières phrases.

-Bien, très bien même ! Votre façon d'apprendre est la même que auparavant je trouve, la pratique a toujours l'air d'être la meilleure façon d'apprendre pour vous. Vouliez vous passez à apprendre autre chose ou vouliez vous continuer de vous exercer dans cette technique ? Je pourrais mettre des mannequins mobile cette fois, c'est plus compliqué mais c'est efficace pour pouvoir le faire face à vos adversaires qui eux sont bien plus intelligent.

Plus j'y pense, plus j'ai l'impression que sa détermination à apprendre d'avantage sur l'électricité est digne d'un gardien, peut-être.. peut-être que je suis fou à penser cela, mais peut-être qu'il pourrait.. devenir mon successeur ? Celui qui prendra le relais dans un futur lointain ? Il n'y a pas d'autre dragon qui aurait le mérite dans Warfang, en tout cas c'est quelque chose à voir à la fin de l'entraînement des gardiens, celle qu'il a essayer avant de se faire battre par la copie du maître des cristaux. Pour l'instant, je cherche à exaucé son rêve à devenir plus fort, la proposition vient après. Au moins ce sera une surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Jeu 6 Avr - 14:19

Aedoth ne fut que plus fier face à la remarque du Gardien qui constatait qu’il n’avait rien perdu de son potentiel d’apprentissage. En effet, il avait continué, même après la sortie de son école spécialisée, de cultiver ses méthodes de formation, de s’édifier toujours plus. Son potentiel ne s’était jamais appauvri, bien au contraire. Le fait que Volteer fasse ressortir de vieux souvenir remonta aussi le moral du Second. Son maître se souvenait de lui, ce qui prouvait que le dragon l’avait marqué.
 
— Mettez-moi d’autres mannequins, s’il vous plait. J’ai une idée qui me vient en tête.
 
Aedoth se prépara. Cinq singes apparurent devant lui. Le dragon de foudre n’attendit pas plus longtemps et chargea le premier, de l’électricité apparaissant dans sa patte antérieure gauche. Assez proche du singe, il dut esquiver un coup de bâton qui aurait pu le sonner un peu, et regarda bien si ses autres adversaires approchaient. En effet, il y en avait deux à la gauche de celui qu’il confrontait. Aedoth sourit et lâcha son arc électrique à bout portant, qui passa au travers du mannequin, qui se désintégra. Toutefois, le dragon de foudre avait encore besoin d’un peu de pratique pour viser, surtout en mouvement, puisqu’il dévia son attaque un peu trop sur la droite, et ne fit que « tuer » un autre individu assez proche de celui qui avait pris le plus gros de l’attaque.
 
Le Thunderwall dut reculer pour ne pas se prendre un coup de masse et chargea à nouveau de la foudre dans une de ses pattes, cherchant une faille, et un plan.
 
Puis il eut une idée et hocha la tête, se convainquant lui-même que c’était une bonne stratégie offensive.
 
Il se rua vers ses trois derniers adversaires et fit une roulade pour éviter un autre coup. Sa roulade lui permis de se retrouver entre les trois singes qui eurent l’idée de l’encercler pour l’empêcher d’esquiver leurs attaques. Le Second les regardait, concentré. Des arcs électriques apparurent sur sa patte avant droite.
 

Il déploya ses ailes, faisant reculer ses adversaires, puis bondit, s’aidant de l’impulsion fournie par les ailes pour prendre rapidement deux mètres de hauteur. Ensuite il se stabilisa, portant son corps en avant, comme s’il allait plonger. A ce moment, Aedoth ne vit plus que de la foudre tandis qu’il fit un mouvement croisé de ses pattes, envoyant six arcs électriques venant de ses deux pattes qui dessinèrent la forme d’un grillage sans pitié pour les ennemis qui se trouvaient en-dessous. Ils se dématérialisèrent immédiatement, et le dragon de foudre atterrit sur ses quatre pattes, gardant ses ailes déployées, se tenant droit, le regard haut et fixe. Puis il lança un regard complice vers son maître.


Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volteer

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 14/10/2016
Localisation : Au temple des dragons

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Ven 7 Avr - 19:22

Sa détermination se faisait entendre, il me demandait de faire apparaître d'autre mannequin, j'acceptais et je lui fait apparaître cinq autre avec la forme des singes de Gaul. C'était encore un bon travail surtout vers la fin où il utilise ses deux pattes avant pour faire non pas 3 mais 6 arcs électrique, dangereux pour son énergie mais très efficace contre une vague d'ennemie. Juste après que je l'ai regardais, Terrador était enfin revenu, avec un parchemin dans sa patte droite, il se dirigeait vers moi, probablement sur sa raison d'être partie depuis plus d'une heure après une réunion avec l'école de la garde. Il commençait par saluer le jeune dragon en baissant sa tête puis me parla.

-Désolé pour cela, j'étais partis trouver un rapport de ce qu'il s'est passé durant la bataille dans les cieux concordants.

-Ce n'est pas grave, qu'est-ce que le rapport dit ?

-Tu devrais savoir qu'on a était battu bien évidemment, mais apparemment nous avions eu a peu près l'avantage au début, mais c'est quand des flèches sont apparus que l'armée s'est désorganiser, je suppose que ça a avoir avec la réputation actuel des Thunderwalls ?

-En faite, j'ai l'un d'entre eux qui veut se surpasser, c'est l'un de mes anciens élèves et le second lui même. Pour l'instant il y arrive, malgrès une défaite plutôt normal dans notre salle d'entraînement. Je pense qu'il y a moyen de le rendre plus fort. Par contre, j'aimerais dire que je ne suis pas le dragon idéal pour donner des conseils lors d'un champs de guerre et honnêtement tu es bien le plus fort là-dessus. Peut-être que tu pourrais aider Aedoth avec ça une fois qu sa connaissance en électricité soit à ma limite ?

-Peut-être, peut-être, si ça ne le dérange pas mais en tant que vieux gardien, je connais comment ce passe "cette" entraînement que tu es en train de faire, j'ai aidé Ignitus à l'apprendre à vous deux. Et pour savoir s'il a fait des progrès.. enfin, si tu pense qu'il est prêt pour cette exercice, autre que l'autre salle d'entraînement. Fait le une fois terminé.

-J'y penserais.

-Bien, maintenant je vais aller dans ma chambre, réfléchir à des exercices pour mes élèves.

Terrador était partit après en direction des chambres pour gardien, je portais mon regard vers Aedoth et je me posais la question, devrai-je le faire maintenant pour l'essayer ? Il est vrai que ce serait une bonne façon pour lui d'utiliser ses compétences contre quelqu'un qui a le même élément. Et en plus les élèves des écoles supérieures ne se combattent jamais contre le maître lui même. Je lui disais

-Bon, faisons une pose de 10 minutes, ça devrait suffire pour regagner votre énergie après ces attaques. Ensuite on va essayer quelque chose d'autre si ça va marcher. Allons dans la salle où se situe le bassin des visions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Lun 10 Avr - 0:21

Aedoth était essoufflé, et cela se voyait, sa poitrine montant et descendant, il avait un souffle quelque peu irrégulier. Il comprit qu’il ne pourrait pas utiliser autant cette attaque que de simples éclairs. Il devrait donc faire attention, et privilégier cette technique dans deux situations précises : le contrôle d’un groupe amassé, et pour bloquer les portes de sorties d’un possible adversaire. L’attaque en elle-même était très pratique, mais pouvait tourner en la défaveur du jeune second, et ça, il l’avait déjà compris.
 
Aedoth voulait demander à son maître s’il pourrait, tant que l’heure était à l’apprentissage de son élément, lui enseigner la furie élémentaire, arme destructrice, qui utilisait toute l’énergie élémentaire, mais qui avait le mérite d’être très efficace. Hélas, il ne put poser la question, pris de court par l’arrivée du Gardien de la Terre, qui s’inclina en voyant Aedoth. Ce dernier rendit le geste, s’inclinant même plus bas encore, par respect pour lui.
 
Terrador et Volteer parlèrent ensemble, et le Second se fit discret. Tout d’abord parce qu’ils parlaient de son échec, ce qui le démotiva d’un seul coup. Parler des Cieux Concordants ne faisait qu’enfoncer davantage la lame qu’il avait dans l’esprit. Mais cet état partit vite lorsque Volteer mentionna d’autres exercices pour sustenter l’envie d’apprendre du dragon de foudre.  Peut-être pourrait-il passer du temps avec le Gardien de la terre. En tout cas, ce dernier disposa des deux autres. Volteer laissa dix minutes au dragon de foudre, lui permettant ainsi de se ressourcer. Il s’assied et respira profondément. Il se demandait ce qu’ils allaient faire ensuite. Le Gardien avait mentionné la salle du bassin des visions. Aedoth connaissait la salle, bien qu’il y allât peu. Il se demandait vraiment qu’est-ce qui lui permettrait de s’entrainer là-bas.
 
Une fois qu’il se sentit prêt, il hocha la tête.
 
— Quand vous le souhaitez, maître. Je suis impatient de continuer.
 

Il affichait dans ses yeux une lueur déterminée. Il se sentait prêt à en découdre avec n’importe quoi ou n’importe qui en l’instant présent.


Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volteer

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 14/10/2016
Localisation : Au temple des dragons

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Mar 11 Avr - 19:18

Dans la salle où le bassin des vision se situe, pendant la pause, j'ai essayais d'utiliser le bassin afin de trouver plus de chose sur la bataille, mais je me souvenais que le bassin ne marchait pas pour moi, Ignitus était toujours celui qui l'utiliser, Terrador peut l'utiliser des fois, mais bon.. ils ont bien dit que pas tout les dragons peuvent l'utiliser. De toute façon, j'utilise cette salle pour avoir plus de chance d'être tranquille, il n'y a que les gardiens et les dragons comme Spyro, Aedoth.. bref des dragons qui ont un rôle important pour Warfang sont autorisé à y entrer. N'importe qui peut frapper à la porte de ma chambre par contre, du coup c'est un endroit bien tranquille pour une petite pause. Une fois que Aedoth se sentait prêt, je pouvais voir sa détermination dans ses yeux, peut-être qu'il est prêt à ça, peut-être qu'il ne s'y attendait pas, mais si Terrador a déjà fait ça deux fois avec moi et Cyril, je peux le croire.

-Vous m'aviez l'air assez déterminé, pendant cette conversation avec Terrador, on m'a conseillé un exercice qui pourrait aider à vous améliorer, venez dans la salle d'entraînement, celle qu'on était avant la pause.

Je me dirigeais vers la salle qui était à côté de la salle du bassin des visions, je n'ai pas remis la statue parce que je savais qu'on allait l'utilisait encore. Mais au lieu de me situais sur le côté, près de la porte menant au balcon, je me situais près du milieu du terrain, tête face à la porte menant au balcon.

-Si vous êtes si volontaire à vous améliorer, je suppose qu'on pourrait remplacer les mannequins de singe, par moi même, cela me permettra de vous apprendre plus de chose que les mannequins de peuvent pas. Pour l'instant on va se contenter de juste vous apprendre des choses sur l'électricité comme d'habitude, mais peut-être que à la fin, on pourrait faire de vrai combat. Au moins, ça me permettra de bouger aussi plutôt que vous regarder faire des choses. Bon.. (je créer en même temps un bouclier électrique, m'entourant ainsi entièrement d'électricité) premièrement, je vais vous demander d'essayer de m'atteindre, voir même, si vous êtes capable, de me frapper. Mais souvenez vous que tirer des rayons ou des arcs électriques ne fera que le rendre plus fort, à moins que votre électricité soit plus fort que le miens, dans ces cas là, c'est moi qui le recevra. Je n'est pas besoins de dire que même un dragon électrique sans protection contre l'électricité peut recevoir un choc énorme donc n'essayez pas l'approche directe comme ça. Réfléchissez bien, la ou les solutions ne sont pas difficile à trouver.

Il n'y a que deux moyens, selon moi en tout cas, pour m'atteindre: Soit l'une de ses attaques sont capables de le faire passer ce bouclier, comme par exemple, être protéger de cette énergie suffisamment longtemps pour la traverser. Ou bien, l'autre.. mais s'il doit faire ça, je vais devoir riposter. Quoique.. ça me désavantagerait grandement vu que je dois déjà tenir longtemps.. Il faudra voir ce qu'il fera, peut-être qu'il a un plan que je n'ai pas pensé, je ne serais pas étonner venant de quelqu'un comme lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Jeu 13 Avr - 13:50

Ils retournèrent tous les deux, dans la pièce d’entrainement. Toutefois, un nouvel exercice était proposé par le Gardien, qui l’indiqua rien que par sa position : au centre de la pièce. En voyant cela, Aedoth déduisit facilement qu’il souhaiterait directement s’entrainer avec lui, et il le confirma par son souhait, et la proposition d’exercices lui permettant d’améliorer encore plus sa maîtrise de l’élément.
 
Le Gardien créa un bouclier de foudre qui prit l’apparence d’un orbe autour de lui, puis demanda à Aedoth d’essayer de le frapper, souhaitant visiblement que le Second passe outre les protections du maître, mais cela le pris au dépourvu. En effet, il n’avait aucune idée précise de comment passer à travers ce qui était le bouclier d’un des plus illustres dragons maîtrisant l’électricité vivant encore dans ce monde ! Le défi semblait infranchissable. Pourtant, le dragon échauffa son cerveau avant de passer à l’acte, réfléchissant sur la technique en elle-même. Il en déduisit que, si une telle cuirasse devait avoir un point faible, ce serait au sommet de ce dôme. En effet, le bouclier de Volteer semblait se matérialiser de haut en bas pour protéger au mieux son corps. Toutefois, l’énergie est probablement distribuée différemment, et, dans la théorie, la partie plus éloignée de la source d’origine était un peu plus faible. Il devrait donc attaquer par le haut. Il fallait ensuite mêler à cela quelques données physiques : il faudrait à Aedoth une grande vitesse, car plus un corps était rapide, plus son énergie, et donc sa puissance, était conséquente. Heureusement, la célérité était une des points forts du Second. Enfin, il lui faudrait s’entourer lui-même d’électricité, car, même si la vitesse lui permettrait de passer au plus vite le bouclier, cela lui ferait des dégâts, et il devait s’en prémunir au maximum.
 

Il mit en place son plan, déployant ses ailes et faisant d’abord mine de foncer sur le Gardien, se mettant à voler, détachant ses pattes du sol. Puis il vira vers le haut avec l’inclinaison de son corps. Plusieurs battements le menèrent à quelques mètres dans les airs. Toutefois, il n’allait pas encore assez vite. Il entoura les muscles de ses ailes d’électricité, ce qui lui permit de battre plus vigoureusement encore, et de gagner en vitesse. Il mit tout cela en place en accomplissant quelques tours à quelques mètres au-dessus de Volteer, et lorsqu’il fut si rapide qu’il effectuait un tour complet en même pas deux secondes, il plongea d’un seul coup, rabattant ses ailes contre lui, vers le sommet du bouclier de Volteer. Ce fut juste avant l’impact qu’il s’inonda d’électricité, et le choc eut lieu, terrible. Les griffes en avant, Aedoth faisait tout son possible pour pénétrer cette armure. Il en regardait l’effet en même temps que ses pattes continuaient de donner une grande pression. Il n’était pas sûr de passer, et attendait des signes de faiblesse ou non. Sa gueule était retroussée, montrant les crocs.


Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volteer

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 14/10/2016
Localisation : Au temple des dragons

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Ven 14 Avr - 21:50

Le jeune dragon commençait à réfléchir sur la façon de passer le bouclier, le temps qu'il réfléchissait et qu'il mettait son plan à exécution, mon bouclier devient de moins en moins fort chaque minute qui passe. Et une fois qu'il gagnait de la vitesse en l'air, je savais ce qu'il allait faire: utilisait sa masse et sa vitesse pour pénétrer a travers mon bouclier, ce n'est pas bon, avec l'électricité qui devient de moins en moins efficace, il va falloir contrer pour gagner du temps. Je le voyais vers le sommet en train de pénétrer le bouclier comme prévu, mais la faiblesse du bouclier qui commençait à venir le fait avancer un peu. Bon dans un entraînement gentil, je l'aurais laissé venir à moi sans rien faire, mais on n'est pas dans l'école du combat pour les petits où le maître donne de la confiance en ses élèves. L'objectif est qu'il arrive à m'atteindre voir me frapper, pas juste traverser le bouclier. D'un seul coup, je faisais disparaître le bouclier en faisant une "explosion électrique" une technique permettant de dissiper le bouclier, toute en éloignant les ennemies près de moi et Aedoth était bien assez près pour être toucher, à moins qu'il a réussis à résister mais vu sa position, ça me parait presque impossible.

En faisant cela, je n'étais pas encore complètement épuisé, je pouvais encore éviter quelques attaques, surtout électrique car l'électricité pourrait me servir à me recharger en remettant le bouclier au bon moment. Je me tenais toujours droit, mais je serrais les crocs tout de même parce que c'était quand même limite, je n'aurais pas appris cette technique, j'aurais étais à cours d'énergie pour garder ce bouclier et il m'aurait touché.


-Pas mal, mais ce n'est pas suffisant, je suppose qu'essayer ce que vous aviez fait vous a un peu, voir beaucoup déséquilibré, probablement pas la meilleure solution dans un vrai combat, car le combat ne s'arrêtera pas directement après s'être approché de l'ennemi ni de l'avoir frappé surtout quand c'est contre quelqu'un plutôt fort. Bon, ce n'est pas complètement finis, vous aviez juste réussis à retirer le bouclier, et vous aviez réussis à faire baisser mon énergie, un peu.

Mes prochains contres planifiés sont: Un, s'il compte m'attaquer avec des arcs électrique ou des rayons électriques, je vais lever le bouclier afin de reprendre de l'énergie plus rapidement. Deux, s'il me chargent face à moi, je vais tirer deux rayons, les deux horizontalement, un de gauche à droite, et le deuxième de droite à gauche. S'il vient par derrière, je vais utiliser ma queue pour le balayer, si je tourne la tête je vais pouvoir le voir derrière mais pas voir ce qu'il y a devant. Et je n'ai pas besoin de me répéter, de ce que je vais faire s'il vient encore par le bas. Ce qui est sûre, c'est que je n'ai pas le temps de réfléchir à toute les possibilités ou défauts de mes attaques, il peut attaquer à n'importe quelle moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   Dim 16 Avr - 20:55

Tandis qu’Aedoth tentait de percer le bouclier du maître, il sentit d’un seul coup les parois le repousser. De l’électricité de Volteer l’entoura et il fut projeté en l’air. Heureusement, son élément lui permettait de résister aux éclairs de son adversaire qui aurait sans doute pu le paralyser s’il n’avait pas possédé le même élément. Il ferma légèrement un œil sous la douleur de la foudre ennemie qui le parcourait et se remit droit pour tomber sur ses quatre pattes, des arcs électriques autour de lui le faisant grogner. Il s’entoura d’un manteau électrique et parvint ainsi à neutraliser la foudre du Gardien. Il souffla, se sentant légèrement affaibli par son attaque précédente et la défense de Volteer. Il se remit en position de combat. Ce ne serait pas un exercice simple. Pas du tout.
 
Il lui conseilla d’éviter une telle manœuvre qui pouvait le déstabiliser et le rendre plus vulnérable dans un véritable combat. Pourtant, le Second ne ressentit pas de faiblesses, et puis c’était Volteer qui était sur la défensive. Il soupira et réfléchit à un autre angle d’attaque, auquel il songea rapidement. Il sourit. Cela pouvait marcher et surprendre, même le Gardien lui-même.
 

Il chargea rapidement dans sa patte un éclair qu’il envoya immédiatement en direction de son maître, à une vitesse plutôt modérée, étrangement lente pour un trait électrique. Aedoth attendit puis s’élança derrière son éclair qui avait gagné en distance. Il s’inonda lui-même d’électricité pour augmenter d’un coup sa vitesse et continua sa course, finissant par rattraper son premier éclair qui s’était rapproché de Volteer. Sûrement ce dernier devait-il s’attendre à ce que l’attaque l’atteigne, mais ce n’était pas le cas. Aedoth récupéra l’éclair avec sa patte, fit un saut en suspension et frappa en direction du Gardien, espérant que cela le surprendrait assez pour qu’il prenne le coup.


Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'éclair de lucidité [PV Volteer / Aedoth Thunderwall] (Warfang) ( Statut :Actif )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Elle avait ce teint clair et une bouche rose...
» Testez Votre quotient De Lucidité
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Promenade au clair de lune [Aetius]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spyro's Lair :: État des histoires :: RPG Terminé-
Sauter vers: