AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aux Abords de l'Alliance [PV: Esme,Milo,Igniis] [ Etat : Actif ] [ Lieu : La Terre Sacré / La plaine de Lumière ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Nightmare



Messages : 109
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 21
Localisation : Inexistante

Personnage RP
Faction : Empire Noir Empire Noir

MessageSujet: Aux Abords de l'Alliance [PV: Esme,Milo,Igniis] [ Etat : Actif ] [ Lieu : La Terre Sacré / La plaine de Lumière ]   Jeu 6 Avr - 1:06

Non loin de la grande muraille de Warfang, dans une plaine pour le moment paisible, le Damné accompagné d'Esme marchaient en direction de la grande vallée d'Avalar afin d'y menée une mission plus ou moins importante.
Il y avait également un objectif secondaire en jeu: établir une reconnaissance rapide des lieux et si possible récupéré des plans concernant les batailles a venir.

Ils étaient proches de la muraille, enfin proche parce que la muraille était grande, en réalité ils étaient plutôt éloigné ce qui profité a leur discrétion.
Grâce au informations de Shadow, le Damné savait exactement ou ce caché le reste de l'Empire des ténèbres, si il arrivait a ce débarrassé définitivement d'eux il n'y aurait plus que deux ennemis à affronter au lieu de trois: Warfang et l'ordre paladin.
Il n'était pas venu seul dans cette aventure, lors de sa dernière visite au temple des nécromanciens il rencontra Esme une jeune dragonne de son vaste empire, pour le Damné c'était un petit atout d'ont il allait ce servir très rapidement car cette dragonne mine de rien avait un gros potentielle pour cette guerre contre Warfang.
Nightmare regarda alors la vieille et pourrissante cité de Warfang, des remparts vieux de quelques millénaires peut être ? Rien ne pourrait l'arrêté disais t'il, un mur ce contourne toujours d'une manière ou d'une autre, sinon il fallait le détruire!
Ceendant une de ces craintes et de voir apparaître le fameux "mur divin" tout autour de cette ville cela ralentirait très sérieusement ces plans.

"Un mur vieux de mile ans ? Dix miles ans ? Avec ou sans de doute façon mes troupes arriveront à le contourné ou le faire tomber, et les Warfangien ne verront rien venir."

C'était une critique contre Warfang évidement, et ce n'était pas la première des villes que le Damné critiqué.

"Bon écoute moi attentivement Esme, nous allons vers la vallée d'Avalar, il y a la bas un lieu que je compte vérifier, un lieu que j'ai connu bien avant d'avoir une armée, bien avant de pouvoir tuer quiconque...
Quand à toi j'aimerai que tu face passer un message au paladin rouge, il ce trouve peut être a Warfang avec ces pecnots du dimanche à préparé un plan comme toujours, tu ne peut pas le manquer c'est un dragon rouge et jaune vêtu d'une armure blanche et une épée longue, il a un cristal cyan autour du cou également et seul lui en possède a mon avis, du moins un cristal fonctionnel et pas simplement décoratif, tu n'imagine pas a quel point ces cristaux sont une vrai plaie, impossible a trouver sauf dans les pattes de paladins comme lui.
Récupère tout ce qui pourrait te semblé utile dans cette guerre contre Warfang, des plans, des armes expérimentales...
Essai d'avoir une conversation discrète avec lui je ne veut aucun Warfangien dans ces pattes qui pourrait contrarier mes plans, j'ai besoin de lui parlé seul à seul en privé.
*Secret pour Esme uniquement*
Si tu n'a aucune question nous allons continué ensemble jusqu’à ce que nos chemins ce sépares, une fois cela terminé tu rentrera au château."


Warfang n'étant pas si loin leurs routes ce séparerons d'ici très peu de temps, l'un partira à Avalar dans le plus grand secret de tous pour récupérer un artefact paladin d'avant guerre bien dissimulé probablement par son protecteur mais il faudrait encore que l'objet en question n'a pas était déplacé ces dernières années...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esme

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 10/02/2016

Personnage RP
Faction : Empire Noir Empire Noir

MessageSujet: Re: Aux Abords de l'Alliance [PV: Esme,Milo,Igniis] [ Etat : Actif ] [ Lieu : La Terre Sacré / La plaine de Lumière ]   Lun 12 Juin - 2:37

Je tremblais, oui, je tremblais avec force, au point que je craignais d'entendre mes crocs s'entrechoquer ou de déraper sur un galet. Il ne faisait pourtant pas froid, au contraire, le soleil tapait contre mes écailles, ce qui me faisait émettre des ronronnements de temps en temps. La peur alors? Non plus. Warfang ne m'effrayait pas, bien au contraire! Non, je frissonnais d'excitation à l'idée que nous allions enfin agir. Que j'allais agir! Moi, avec le Damné, alors qu'on venait de se parler quelques heures avant. C'était invraisemblable! Un bond en avant dans mes plans! J'avais sa confiance pour une mission importante, plus qu'une bête surveillance des frontières en tout cas. Mais je n'étais pas dupe, la confiance était fragile, si j'échouais, il n'allait pas me tendre la patte. Autant dire que j'étais impatiente de savoir ce qu'il voulait que je fasse... Mais avant tout, il me fallait le suivre, et ça, c'était déjà difficile. Le bougre marchait beaucoup trop vite pour moi! J'étais obligée de trottiner pour rester à hauteur de ses épaules, et encore, quand on dévalait une pente!

Je ne reconnaissais pas les lieux évidement, n'ayant jamais quitté mon village, c'est donc avec de grands yeux que j'appréciai l'architecture de l'imposante muraille qui protégeait Warfang de potentielles menaces. Et nous étions ces dangers. Combien de mètres pouvaient-elle faire? Naïvement, je faillis poser la question au Damné avant de me ressaisir, nous n'étions pas là pour faire du tourisme, au diable les questions! Ce n'est pas un mur qui nous arrêtera quand nous attaquerons! Il sembla penser la même chose que moi.

"Un mur vieux de mile ans ? Dix mille ans ? Avec ou sans de doute façon mes troupes arriveront à le contourné ou le faire tomber, et les Warfangien ne verront rien venir."

-Et qu'est ce que vous enverrez dessus? Des bouts d'os? Autant l'escalader de nuit et faucher les potentiels archers pour envoyer le reste des troupes dans les airs!

Sur le coup je manquais de m'arrêter. Contredire ou critiquer le Damné était une très mauvaise idée et depuis notre discussion, je n'avais pas cessé de le faire. Un jour, il me renverra la balle que je ne la verrais pas venir! Le regard rivé sur les meurtrières, j'attendais une réponse cinglante qui ne vint pas. Je soupirai mentalement de soulagement.

"Bon écoute moi attentivement Esme, nous allons vers la vallée d'Avalar, il y a là-bas un lieu que je compte vérifier, un lieu que j'ai connu bien avant d'avoir une armée, bien avant de pouvoir tuer quiconque...
Quand à toi j'aimerai que tu fasses passer un message au paladin rouge, il se trouve peut-être a Warfang avec ces pecnots du dimanche à préparer un plan comme toujours, tu ne peux pas le manquer c'est un dragon rouge et jaune vêtu d'une armure blanche et une épée longue, il a un cristal cyan autour du coup également et seul lui en possède a mon avis, du moins un cristal fonctionnel et pas simplement décoratif, tu n'imagine pas a quel point ces cristaux sont une vrai plaie, impossible a trouver sauf dans les pattes de paladins comme lui.
Récupère tout ce qui pourrait te sembler utile dans cette guerre contre Warfang, des plans, des armes expérimentales...
Essaie d'avoir une conversation discrète avec lui je ne veux aucun Warfangien dans ses pattes qui pourraient contrarier mes plans, j'ai besoin de lui parlé seul à seul en privé.
*Secret pour Esme uniquement*
Si tu n'a aucunes questions nous allons continuer ensemble jusqu’à ce que nos chemins se séparent, une fois cela terminé tu rentreras au château."


J'enregistrais tout ce que je devais faire avec attention. Trouver un dragon rouge en armure blanche et lui parler, okay, ça ne devrait pas poser trop de problèmes. Mais il fallait que je prenne en compte la présence de potentiels réfugiés de mon ancien village. S'ils parlaient de moi... la situation deviendrait embarrassante, et je ne pouvais pas parler de mes plans à ces flemmards de Warfangiens! Non, il me faudra être discrète, c'est tout. A l'allusion du cristal cyan, j'eus le réflexe de porter ma patte aux pendentifs que j'avais autour du cou. Un cristal fonctionnel? Non, je devais me faire des idées. Il avait probablement un cristal offensif acheté dans un marché quelconque, c'est tout. Et puis je portais moi aussi un cristal cyan, et mes parents n'avaient pas de frères ou soeurs, donc pas de cousins... Mais alors, c'est un pillard? Non, si je croyais Nightmare, le paladin l'avait depuis un moment puisqu'il en connaissait les effets. Ah, trop de questions sans réponses, devais-je être en colère ou non? Il me fallait savoir d'où il venait avant de commencer cette mission, aucun doute là dessus. Sinon, je n'arriverais pas à réfléchir correctement. Tant pis si je montrais une faiblesse au sac d'os!

-D'où lui vient ce cristal? Et de quoi est-il capable? Je veux dire... Je maîtrise le cristal, si j'ai un problème, il me faut savoir à quoi je dois m'attendre de sa part afin de le contrer et, qui sait? Peut-être faire du dégats matériel en fuyant.

Ouf, j'avais à moitié sauvé mon image auprès du Damné! Bon, je passais pour une dragonne un peu trop prudente mais ne dit-on pas, connais ton ami et encore plus ton ennemi? Je pourrais peut-être avoir des informations sur le Damné auprès de ces laches de Warfangiens aussi, qui sait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igniis

avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 18
Localisation : Je sais pas, je me suis encore paumé !

Personnage RP
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Aux Abords de l'Alliance [PV: Esme,Milo,Igniis] [ Etat : Actif ] [ Lieu : La Terre Sacré / La plaine de Lumière ]   Mer 14 Juin - 22:32

J'étais sur la muraille lorsque ce qui je vais vous conter commença... Je scrutais attentivement les alentours sous mon masque de fer. Tel un aigle, j'essayais de repérer d'éventuelles "proies" et ainsi d'éventuelles choses suspecte, d'éventuelles ennemis ou bien étrangers et visiteurs. Les temps dans lesquels nous étions étaient sombres, ils étaient ceux d'une guertre : il fallait rester sur ses gardes, coûte que coûte pour n'être surpris par rien du tout... Surtout lorsque l'on sait que Warfang avait, depuis la bataille aux Cieux Concordants, un ennemi redoutablement puissant : un Nécromancien et ses dangereux pantins. La luminosité était parfaite pour que la vue soit correcte : il n'y avait pas trop de soleil, ce qui n'aveuglait pas, et les nuages laissaient passer suffisemment de lumière pour que nous puissions bien voir les choses qui pouvaient être à l'ombre des sylves.

Pourquoi j'étais là, immobile, au lieu de faire un tour à la cité ? Parce que, dans mon boulot en tant que haut gradé à la Garde, je ne dois pas seulement marcher mais aussi observer (en plus de remplir de la paperasse, mais bon, ça, ce n'est qu'un léger détail !). Ainsi, j'étais à côté d'une taupe, qui m'avait gentiment prêté sa longue vue (que j'utilisais en ce moment), lorsque...

- Hmmm... fis-je, pensif.

- Tu as vu quelque chose ? me demanda Arzimot, la taupe.

- Je crois avoir vu du mouvement, là-bas.

- Tu es sûr que c'est pas le vent ou une autre connerie dans ce genre ?

- Absolument pas ! répondis-je en lui rendant la longue vue. Mais il y a une chose dont je suis sûr, c'est que ce mouvement est la parfaite excuse pour que j'aille faire une balade en dehors de la cité pour faire une reconnaissance, voir si je ne croise rien de suspect.

- Ah ah ! D'une pierre, deux coups, je me trompe ?

- Aucunement. Bon, j'y vais tout de suite.

Il me fit un mouvement de la patte pour me dire salut et je fis de même. Puis, j'allais prévenir ceux au portail que j'allais partir en reconnaissance car il me semblait avoir vu quelque chose. On me demanda, choqué, si j'y allais seul, et, moi, je leur répondis que oui, car cela me laissa plus de liberté dans là où je me dirigeais. Puis, ils insistèrent, avec la sécurité, et je lui répondis que j'étais prêt à toute éventualité et armé qui plus est, ce qui était vrai car j'avais mes griffes en acier surmontées des arbalètes qui étaient chargée et j'avais en plus ma patte en cristal qui pouvait très bien se métamorphoser en quelque chose de tranchant. Alors, ils me laissèrent sortir.

Alors, pendant un moment, je marchais... Sans rien voir aux alentours de moi. Et, ce, jusqu'à la Plaines de Lumière, qui me rappela la dispute que j'eus avec Aedoth, ici, lorsque nous étions revenus de la bataille perdue des Cieux Concordants. Et, c'est lorsque je comptais faire demi-tour, que j'entendis du bruit non naturel non loin... Je me mis sur mes gardes, prêt à ce que n'importe quoi surgisse de n'importe où... Et j'avançai, silencieux, vers ce son qui m'attirait tel une lumière le ferait à un insecte. Sauf que, à la différence, je savais qu'il pouvait y avoir un danger, pas loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 04/11/2016

Personnage RP
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Aux Abords de l'Alliance [PV: Esme,Milo,Igniis] [ Etat : Actif ] [ Lieu : La Terre Sacré / La plaine de Lumière ]   Mer 4 Oct - 2:26

Devenir une Gardienne est plus dur que je ne l'avais cru, tout d'abord, il m'avait fallu m'adapter à mon nouvel environnement, ce qui n'a pas été de tout repos. A Warfang, j'étais une parfaite étrangère et bien que les citoyens soient aimables, ils restaient néanmoins inquisiteur à mon égard. Bien sûr, les autres Gardiens me facilitaient la tâche, surtout Volteer, tout le temps hyperactif, ils ne cessaient de combler mon emploi du temps en me donnant des tâches simples et à la fois importantes, comme allez voir les orphelins, donner des cours, ou encore surveiller les environs. Une attaque de la part du Damné pouvait survenir à tout instant! Contrairement aux soldats, je ne portais pas d'armure en métal, équipement bien trop lourd qui m'aurait empêché de me mouvoir avec efficacité, mais ce n'était pas cela qui me rendait anxieuse. Depuis que j'avais visité la ville morte au sein du territoire de Nightmare, je craignais que cela puisse arriver à la capitale. Ce n'était qu'un mauvais pressentiment, bien entendu. Mais force est de constaté que l'intuition est parfois l'outil le plus fiable que nous avons. Hors je le sentais, bientot, il y aurait confrontation, quand? Je ne le sais point, j'espère juste que ce sera le plus tard possible!

Aujourd'hui, comme d'autres dragons, je surveillais les environs, avec une attention irréprochable, bien que je sois encore une débutante dans cette fonction. Ah, l'exploration était tout de même plus efficace que de rester ainsi au sol, debout sur des murailles, à attendre que la menace arrive... A mes cotés se trouvait un autre dragon, plus grand, plus imposant, un haut gradé du nom d'Igniis si je ne me trompe pas, et contrairement à moi, il savait ce qu'il faisait! Une longue-vue entre les pattes, il inspectait les horizons avec précision durant de longues minutes avant de s'exclamer, manquant de me faire sursauter. Selon lui, il y avait du mouvement, ce qui lui donnait une occasion pour aller... se balader. Une autre chose que je reprochais à la force militaire, elle n'était pas assez entretenue et s'ennuyait rapidement, Igniis venait de le prouver à son insu.

Alors que le dragon était parti prévenir les soldats postés aux portes de la cité, je réfléchissais un court moment sur ses intentions tout en continuant mon inspection. Finalement, c'est quand je le vis partir seul, sans aucun soutien, que je pris sur moi et fis la première chose que je ne me sentais pas capable de faire depuis mon arrivée à Warfang: prendre une décision seule sans en référer aux autres Gardiens. D'un bond puissant et silencieux, je m'élançais dans le ciel, usant de mon physique pour me fondre rapidement dans le ciel, sourde aux protestations des gardes qui venaient de comprendre ce que je venais de faire. En tant que Gardienne, j'ai bien entendu plus de privilèges que les autres guerriers, comme partir en vadrouille sans demander d'autorisation ou d'escorte! Laissant le vent s'infiltrer dans mon plumage, je caressais du regard le continent, bien trop haute pour repérer quoi que ce soit. Finalement, je changeai de courants porteurs et descendis doucement en gardant le même cap, cherchant du regard ce qui avait attiré l'attention du dragon orange mais aussi ce dernier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nightmare



Messages : 109
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 21
Localisation : Inexistante

Personnage RP
Faction : Empire Noir Empire Noir

MessageSujet: Re: Aux Abords de l'Alliance [PV: Esme,Milo,Igniis] [ Etat : Actif ] [ Lieu : La Terre Sacré / La plaine de Lumière ]   Ven 6 Oct - 20:12

Il scruté Warfang, rien ne pouvait échappé a ses yeux, tout le flanc nord était couvert.
La dragonne lui posa alors quelques questions sur le cristal de Drago.


-D'où lui vient ce cristal? Et de quoi est-il capable? Je veux dire... Je maîtrise le cristal, si j'ai un problème, il me faut savoir à quoi je dois m'attendre de sa part afin de le contrer et, qui sait? Peut-être faire du dégâts matériel en fuyant.

"Le cristal qu'il porte a son cou était un cristal que lui et son ordre produisent artisanalement, je ne sait pas comment ils font, personne ne le sait, il sait bien tenir sa langue malheureusement, même sous la torture il ne dirait rien il serait prêt a mourir pour conserver ses secrets.
A mon avis tu devrait... Quelqu'un vient dans notre direction, la personne vient de partir de la muraille."


Il avait repéré quelqu'un qui décolla de la muraille, il avait eu un doute au départ sur sa direction mais il ce rendit vite compte que la chose foncer droit vers eux.
Il élabora rapidement un plan d'urgence pour couvrir la dragonne puis il lui en fit rapidement part mais a voix plutôt basse.

"Tu es une prisonnière de l'empire que nous avons attaqué, je t'escorte pour conclure la fin d'un échange entre nous et l'Empire, ne fait rien de travers et joue le jeu, si il te demande pourquoi tu n'ai pas blessé rien, répond leur qu'on est des connards qui avons tout fait pour que ça ne ce voit pas, profite en pour m'insulté de tout, c'est ta première et ta dernière fois."

Ce plan était pas la meilleure des idées mais cela pourrait fonctionné si la petite joué vraiment le jeu et elle en était capable après tout, elle l'avait déjà fait au temple des nécromanciens après tout et le Damné était sur qu'en la titillant un peu il serait facile de la faire pétée un plomb rapidement, il n'a pas fallut grand chose la dernière fois.
Esme était lente, c'était le départ de toute les provocations qui allait lui être faite, il espéré que la personne tombe dans le panneau ou dans ce cas Esme aura beaucoup de mal a effectuée sa mission, il devait être présent il n'y avait rien a faire, si elle échouée... Mieux vaut ne pas savoir.

"Magne ton cul chienne ! Tu me fait perdre du temps et je ne veut pas me coltiné ta grande gueule tout ma soirée en plus !"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esme

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 10/02/2016

Personnage RP
Faction : Empire Noir Empire Noir

MessageSujet: Re: Aux Abords de l'Alliance [PV: Esme,Milo,Igniis] [ Etat : Actif ] [ Lieu : La Terre Sacré / La plaine de Lumière ]   Sam 11 Nov - 2:44

"Le cristal qu'il porte a son cou était un cristal que lui et son ordre produisent artisanalement, je ne sait pas comment ils font, personne ne le sait, il sait bien tenir sa langue malheureusement, même sous la torture il ne dirait rien il serait prêt a mourir pour conserver ses secrets.
A mon avis tu devrait... Quelqu'un vient dans notre direction, la personne vient de partir de la muraille."


Je n'en avais que faire de ce qu'il disait, seul le soulagement de savoir que ce cristal était factice m'importait. Bien sûr, je n'avais aucun doute sur le fait qu'il n'appartenait pas à ma famille, mais s'il utilisait celui d'un de mes congénères? Quand bien même ils se disaient bons et nobles dans leurs principes, en temps de guerre, on fait bien des choses... Des choses parfois considérées comme ignobles, ce que je suis en train de faire. Je suis décidément bien folle de croire que je pourrais dominer ce titan osseux qui me dépasse en taille comme en puissance. Mais tout ceci n'est qu'une question de temps! Combattre le feu par le feu, c'est ainsi que je compte parvenir à mes fins, et si pour cela je dois devenir pire que ce monstre, alors je le ferais, quitte à en perdre mon âme, seul mon coeur guide mes pas, je n'en ai que faire de ma propre personne. Bien que je bouillais de l'intérieur, je me gardais de montrer la moindre agressivité envers mon entourage, surtout Nightmare qui regardait un point dans le ciel, très vite rejoint par mon attention. Tiens, c'est vrai que quelqu'un venait vers nous!

"Tu es une prisonnière de l'empire que nous avons attaqué, je t'escorte pour conclure la fin d'un échange entre nous et l'Empire, ne fait rien de travers et joue le jeu, si il te demande pourquoi tu n'ai pas blessé rien, répond leur qu'on est des connards qui avons tout fait pour que ça ne ce voit pas, profite en pour m'insulté de tout, c'est ta première et ta dernière fois."

Le souffle ardent à l'odeur de souffre me chatouilla les oreilles en même temps de me faire cesser de respirer. C'était la deuxième fois que je me retrouvais aussi proche du Damné, mais j'avais surtout cru qu'il allait faire qu'une bouchée de moi! Qui sait ce que pense ce fou tyrannique? Se débarrasser d'un pion, il sait le faire et fort bien. Jouer les otages? L'insulter? Décidément, ce dragon était plein de surprises, je crains de ne pouvoir parvenir à le comprendre vraiment, même après des mois. Cependant, sa stratégie était logique, au vu de son physique et du mien, il aurait été difficile de nous faire passer pour d'honnêtes voyageurs... Et puis il m'autorisait à l'insulter! Je crois que c'est surtout ce point qui me hérisse les écailles...

"Magne ton cul chienne ! Tu me fait perdre du temps et je ne veut pas me coltiné ta grande gueule tout ma soirée en plus !"

Tant pis, je verrais plus tard pour les petits détails, nous n'avions guère de temps à perdre en hésitation et autres explications. Les plumes de ma crête dorsale hérissée sous la colère, je montrais les crocs au grand dragon animé par les Ténèbres.

- Tu peux toujours courir, Sac d'os! Jamais notre impératrice cédera à tes paroles empoisonnées, je préfère mille fois la mort que de vous voir régner!

Tant de vérités qui sortaient de ma bouche, mais qui pouvait le savoir? Personne, pas même le Damné...


Allez, clique!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igniis

avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 18
Localisation : Je sais pas, je me suis encore paumé !

Personnage RP
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Aux Abords de l'Alliance [PV: Esme,Milo,Igniis] [ Etat : Actif ] [ Lieu : La Terre Sacré / La plaine de Lumière ]   Sam 25 Nov - 19:37

Je me cachais, tel que je l'avais appris lors de ma carrière militaire.

Et je regardais. J'observai, silencieux. Et je me déplaçais... Il y avait du bruit, pas loin, donc, évidemment, attentif, je me déplaçai vers celui-ci. Mon devoir était de protéger cette cité crasseuse qu'est Warfang, après tout. Et, lorsque je regardai un peu en arrière, si jamais quelque chose me suivait et...

- Gardienne... murmurais-je, comme pour moi-même.

Toutefois, j'étais trop proche de la provenance de ces bruits pour aller vers elle et lui parler. Alors, avec mon bras organique, je lui fis signe de silence et pointais, juste après, le bruit. Puis, je continuai à avancer.

Alors, les bruits devinrent plus distincts : c'étaient des voix. L'une, féminine, l'autre... Je ne saurais la décrire. Elle était si étrange... Si, indescriptible. Elle résonnait... On aurait dit un amalgame de plusieurs voix... Elle n'étais ni aiguë, ni grave... Mais elle était terrifiante et me rappelait des souvenirs douloureux... Extrêmement douloureux. Je revoyais les massacres que mes adversaires et moi-même avions fait... Je ne suis pas manichéen... mais le Mal, les Ténèbres étaient dans cette voix.

Je ne pus bouger un moment... Paralysé. Mon souffle était littéralement coupé. Est-ce que c'était le Nécromancien que nous cherchions ? Est-ce que c'était l'un de ses sous-fifres ? Est-ce que c'était tout autre chose, une autre menace ? Je ne le savais.

Mais, rapidement, je pus reprendre mes esprits : j'avais appris à maîtriser mes peurs pendant ma vie, quelle qu'elle soit ! La seule qui arrivait à me paralyser pendant un temps assez long... était la peur de moi-même.

Alors, je continuais à avancer. La voix criait sur quelque chose... Elle criait sur quelqu'un :

- Magne ton cul chienne ! Tu me fait perdre du temps et je ne veut pas me coltiné ta grande gueule tout ma soirée en plus !

Puis, il y eu une réponse de la part de la voix féminine. Un réponse que j'écoutais tandis que je restais caché :

- Tu peux toujours courir, Sac d'os! Jamais notre impératrice cédera à tes paroles empoisonnées, je préfère mille fois la mort que de vous voir régner!

C'était alors peut-être le Nécromancien... Mais je ne pouvais le savoir.

Ce cri venait du cœur, cela s'entendait, du cœur d'une dragonne en détresse. En tout cas, elle l'avait appelé sac d'os, ce qui voulait probablement dire que le capteur était un squelette. Un pantin de Nécromant ? Et le mot "impératrice" ne voulait dire qu'une chose : elle était sous les ordres de Cynder.

Ce cri était du genre de ceux qui font qu'on saute "à la rescousse de la Princesse tel le plus valeureux des héros". Malheureusement, la vie n'était pas aussi facile que cela. On ne pouvait pas lui sauter dessus comme cela : je ne savais même pas encore concrètement à quoi ressemblait l'ennemi ! Heureusement, je pus arriver dans leur dos...

Et c'est là que je vis le squelette.

Une forme énorme... et terrifiant : un pantin de Nécromant tel que nous aurions pu le voir lors de la bataille des Cieux Concordants. Nous avions alors affaire à un ennemi dangereux... extrêmement dangereux. Pauvre dragonne captive...

Vous pensiez que j'allais sauter à son secours ? Non...

Ce n'était pas encore le bon moment d'agir.

Il fallait d'abord étudier cet adversaire. Voir ce qu'il allait faire tout en restant caché. Il fallait agir en conséquence et ne pas foncer dans le tas : cela ne fera que nous tuer. J'ai déjà fait face à trop de pantins de Nécromants pour le savoir...

Alors, je continuais à les observer silencieusement, étudiant les moindres détails qui pourraient nous être utiles... et espérant que la jeune Gardienne suive mes muets conseils...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 04/11/2016

Personnage RP
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Aux Abords de l'Alliance [PV: Esme,Milo,Igniis] [ Etat : Actif ] [ Lieu : La Terre Sacré / La plaine de Lumière ]   Lun 8 Jan - 1:38

Trouver le dragon aux écailles couleur braise ne fut pas bien difficile, son teint ne passait guère inaperçu dans les airs avec toute cette verdure. Il faut dire que les dragons ont une vue perçante aussi. Le fait qu'il se mettait à se déplacer lentement me fit comprendre qu'il n'était pas juste parti pour bailler aux corneilles mais bien parce qu'il avait repérer quelque chose. Mon coeur rata alors un battement. Est-ce que l'ennemi s'approchait? Si tôt? Non, impossible, un tel déplacement aurait été repéré aux frontières et rapporté de toute urgence. Mais il était probable que ce soit des espions, ou des déserteurs, dans ce cas, il était important de les intercepter. D'un puissant coup d'aile, je m'élevais, fondant les nuages immaculées, véritable camouflage mouvant, de cette hauteur, je pouvais voir n'importe quel mouvement et j'avais bien fait. A plusieurs dizaines de mètres du dragon orangé se trouvait deux individus dont une difficile à distinguer, quant à l'autre... Il ne faisait aucun doute que c'était un membre de l'armé du Damné! A présent consciente de la situation générale, je rabattis mes ailes contre mon corps, laissant ce dernier chuter sans un bruit. Après quelques secondes, je les rouvris légèrement, planant doucement vers Igniis qui était à présent proche des deux inconnus. Je finis par atterrir à quelques mètres de lui dans un bruissement de plumes.

- Gardienne...

Mon regard se posa sur lui, peu habituée à ce qu'on utilise mon titre. On m'avait mainte fois dit que cela passerait avec le temps, mais j'ai beau avoir conscience de l'importance de mon rang au sein de la société draconique, je ne parvenais toujours pas à m'y faire! De la patte, il me fit signe d'approcher, ce que je fis en silence, tâchant par la même occasion de calmer mon coeur qui cognait méchamment contre mon plexus solaire. Plus je me rapprochais des deux individus et plus je me sentais mal, comme si toute joie voulait me quitter, chassé par une présence désagréable. Mais qui provoquait un tel chamboulement en moi? Le dragon squelettique ou le dragon à moitié camouflé par la végétation? Ces derniers semblaient discuter et je notais une voix féminine, jeune, sûrement le petit dragon, quant à l'autre... Elle... On aurait dit celle des monstres de nos cauchemars étant dragonnets, désincarnée, comme si des milliers d'individus braillaient, grave et aiguë à la fois, difficilement supportable... C'était lui qui me mettait mal à l'aise, j'en étais certaine. Quelque chose en lui était effrayant, comme si la rage dans ses propos n'était qu'un euphémisme par rapport à son envie de destruction qui bouillait dans le feu noir qui parcourait son corps!

- Magne ton cul, chienne ! Tu me fais perdre du temps et je ne veux pas me coltiner ta grande gueule tout ma soirée en plus !

- Tu peux toujours courir, Sac d'os! Jamais notre impératrice cédera à tes paroles empoisonnées, je préfère mille fois la mort que de vous voir régner!

Un souffle s'échappa de mes lèvres malgré moi. J'étais soulagée par ce qu'on venait d'apprendre. Ce n'était pas des déserteurs ou des espions mais un fidèle du Nécromancien et une prisonnière, une dragonne de l'Empire de Cynder qui plus est. Comment avait-elle pu se faire capturer? Etait-il possible qu'elle soit une rescapée de la ville attaquée par le Damné? Dans tout les cas, il nous fallait la sauver. Igniis continua à approcher, se figeant en apercevant l'individu osseux. Peu expérimentée dans l'art de la guerre et pour gérer ce genre de situation, je préférais attendre un avis du dragon gradé. Je n'avais pas besoin qu'on me dise que ce dragon était dangereux, il suintait le Mal au point d'en être insupportable à cette distance! C'est donc en bonne élève que j'attendis... encore... et encore. Nous ne faisions que suivre les individus, écoutant leurs paroles, sans plus. Cela m'inquiétait. Qu'avait en tête le grand dragon? La réponse fut évidente: il voulait combattre en essuyant le moins de dégats possible! C'était un militaire après tout. Mais la dragonne était trop proche pour qu'on tente quoique ce soit, au moindre geste agressif, le squelette pouvait l'occire. Il fallait jouer avec intelligence comme... une diversion? Réfléchis, Milo, réfléchis! Ton maître te l'a mainte fois répété, ce n'est pas avec des bouquins qu'on gère un conflit mais avec son coeur, et surtout sa tête, alors fait travailler tes méninges! Très vite, l'idée se complexifia et je pris mon courage à deux pattes. Je me rapprochais alors d'Igniis.

- Restez en arrière, je vais tâcher d'attirer son attention. Dés que l'occasion se présente, prenez la petite avec vous et emmenez la derrière les murs, je le tiendrais occuper d'ici-là. lui dis-je à voix basse.

Puis je m'envolais sans attendre qu'il me retienne en protestant. J'étais bien consciente que mon plan avait peu de chances de réussir, et je ne cherchais aucunement la gloire pour avoir sauvé cette petite au péril de ma vie. Tout ce que je voyais, c'était que le temps pressait, et que ce dragon sera toujours difficile à combattre, même avec des préparations, autant miser sur la ruse et la diplomatie dans ce cas! Je décrivis un large demi-cercle aérien avant de me poser devant eux, leur barrant la route. Aucunement offensive, je m'adressais au plus grand des deux avec un calme olympien que je ne saurais expliquer, au fond, l'énergie malsaine du squelette vivant m'ébranlait, ce qui était une première!

- Au nom de Warfang, je vous prie de relâcher cette petite et de retourner d'où vous venez!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nightmare



Messages : 109
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 21
Localisation : Inexistante

Personnage RP
Faction : Empire Noir Empire Noir

MessageSujet: Re: Aux Abords de l'Alliance [PV: Esme,Milo,Igniis] [ Etat : Actif ] [ Lieu : La Terre Sacré / La plaine de Lumière ]   Sam 13 Jan - 21:52

- Tu peux toujours courir, Sac d'os! Jamais notre impératrice cédera à tes paroles empoisonnées, je préfère mille fois la mort que de vous voir régner!

Elle l'énervé...
"C'est ça qu'elle appel insulter!" se disait-il, elle n'avait pas comprit ce qu'il lui avait demandé de faire visiblement.
Il vu soudainement une dragonne blanche/bleu peut être cyan se poser devant eux, elle se dressée devant lui, elle lui barré la route mais ses gestes montrer qu'elle n'était pas venu en découdre, elle tenté une approche pacifiste, pour une fois dans l'histoire du Damné il allait obéir a un ennemi, enfin obéir... C'était vite dit.

"Ferme ta gueule maintenant c'est moi qui parle sale catain."

-Au nom de Warfang, je vous prie de relâcher cette petite et de retourner d'où vous venez!
"Bah ça tombe bien tient, si vous pouvez m'en débarrasser sa m'arrangerait plus que autre chose, mon empereur à un compromis avec ce fameux Empire des ténèbres, vous deviez leurs dires qu'ils doivent changer de nom et s'appeler plutôt les massacrées...
Enfin bref, si vous la voulez prenez là et renvoyée la chez elle, je doit cependant moi attester que j'ai bien rendu la fille à l'Empire, donc je doit me rendre la bas pour leur dire que c'est vous qui l'avez.
Franchement entre nous, j'ai envie de lui arracher les cordes vocales et pourquoi pas la jugulaire, si mon empereur m'aurait pas ordonné de la livrée "Intact" je l'aurai déjà transformée en rôti et je l'aurai offert a l'Empire des massacrées.
Vous la prenez ou pas, pleins les os de cette salope!"


C'était bien la première fois que Esme l'entendre parler d'une telle façon et peut être la dernière, il lui avait dit de l'insulté, peut être qu'avec ça elle va réagir un peu plus car le Damné lui s'en privé pas, il aimer la dénigré devant les autres tel une esclave.
Il regarda Esme d'un regard menaçant avant de lui dire :


"Et toi la putain gueularde là, tu veut aller avec eux te reposer les pattes a Warfang?! Parce que bon depuis tout talheur tu me gonfle avec ta fainéantise, on t'échange et tu arrive encore a nous faire chier. Oui ou non ?!"


On pouvait bien voir dans ses yeux qu'il ne plaisanté pas, il était même très sérieux, peut être que si les deux refusent, elle n'arriverait pas a bon port finalement...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esme

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 10/02/2016

Personnage RP
Faction : Empire Noir Empire Noir

MessageSujet: Re: Aux Abords de l'Alliance [PV: Esme,Milo,Igniis] [ Etat : Actif ] [ Lieu : La Terre Sacré / La plaine de Lumière ]   Mer 27 Juin - 5:42

Même si c'était qu'une mise en scène, le collier rentrait dans mes écailles et était lourd sur mon garrot. C'était déplaisant, à vivre comme à ressentir. Piégée, je me sentais piégée, à sa merci, j'étais vulnérable et j'avais accepté cette situation! Intolérable, méprisant, obligée de me rabaisser ainsi pour gagner ta confiance afin que tu cesses de me surveiller... Je te le ferais payer, je le jure sur ma vie et celles de mes ancêtres! Comme il était prévu que je me montrais ingérable, je me montrais peu coopérative, plantant mes griffes profondément dans le sol... Peine perdue avec la force du dragon squelettique qui me faisait faire un bond en avant à chaque pas. La différence de forces physiques entre nous était de taille... Monstrueuse. Mais un jour, ce sera différent, oui, différent! Un jour, quitte à ce que cela me prenne des siècles et que je me mette l'univers entier à dos...

Alors qu'il me faisait manger la poussière une énième fois, un bruissement d'ailes détourna mes yeux brillant de rage honteuse face à ma condition actuelle du sombre dragon pour les poser sur une dragonne aux ailes, ma foi, fort singulières. Recouverte de plumes, son teint oscillait entre le bleu et le bleu polaire, et elle n'était clairement pas une alliée de Nightmare. Qui est-ce, Sac d'os? Hein? Au vu de sa non-réaction, il n'en avait clairement aucune idée, et moi non plus...

"Ferme ta gueule maintenant c'est moi qui parle sale catain."

-Au nom de Warfang, je vous prie de relâcher cette petite et de retourner d'où vous venez!

Autant, je n'avais clairement pas apprécié l'insulte de Nightmare -on verra ce que tu diras que je te mettrais en pièces, immonde batard...-, autant l'approche de l'inconnue était... Totalement débile. Franchement, de la part de Warfang, c'était décevant. C'est tout ce qu'ils ont? Un banal sous-fifre niais pour papoter? Désespérant! Il me fallut faire un gros effort pour retenir une grimace de dégout en voyant de quoi était capable les soit-disant "Guerriers de Warfang". Dire que j'avais presque eu l'idée de me mettre à leur service en tant qu'agent-double... Presque.

"Bah ça tombe bien tient, si vous pouvez m'en débarrasser sa m'arrangerait plus que autre chose, mon empereur à un compromis avec ce fameux Empire des ténèbres, vous deviez leurs dires qu'ils doivent changer de nom et s'appeler plutôt les massacrées...
Enfin bref, si vous la voulez prenez là et renvoyée la chez elle, je doit cependant moi attester que j'ai bien rendu la fille à l'Empire, donc je doit me rendre la bas pour leur dire que c'est vous qui l'avez.
Franchement entre nous, j'ai envie de lui arracher les cordes vocales et pourquoi pas la jugulaire, si mon empereur m'aurait pas ordonné de la livrée "Intact" je l'aurai déjà transformée en rôti et je l'aurai offert a l'Empire des massacrées.
Vous la prenez ou pas, pleins les os de cette salope!"


Un grondement sourd s'éleva de ma cage thoracique alors que nos regards se croisaient, sans doute pour la dernière fois pour une courte période. La flamme dans ses orbites mortes était malsaine, mais le brasier qui couvait dans ma poitrine n'était rien comparé à sa présence menaçante. Il avait beau parler tel un gueux des lointaines campagnes, sa pensée était réelle et je le sentais. Un pion, je n'étais qu'un pion qu'il pouvait bien sacrifier juste parce qu'il s'est fêlé une griffe, de toute façon, il pouvait bien me réanimer. "Me réanimer? Non. Il ferait de moi un de ses pantins sans cervelle... Et je ne pourrais plus le vaincre." Cette pensée me força à détourner la première la tête et jeter un regard vers la dragonne venue "parlementer". L'étincelle à peine perceptible dans ses prunelles me fit tiquer avant de comprendre. Elle hésitait! La proximité entre nous était trop étroite mais elle avait bien un plan B! Et si... Oui, après tout, ça peut marcher. Et ce crétin qui joue les larbins débiles m'a juste attaché à une chaine en fer, un choix stupide en apparence mais évidemment voulu, manipulateur comme il est...

"Et toi la putain gueularde là, tu veut aller avec eux te reposer les pattes a Warfang?! Parce que bon depuis tout talheur tu me gonfle avec ta fainéantise, on t'échange et tu arrive encore a nous faire chier. Oui ou non ?!"

Le ton était énervé mais la menace et le mépris toujours présent. Mon sang ne fit qu'un tour, galvanisé par la haine et la fureur. Il voulait que je me décide? Bien! Il n'allait pas être déçu.

- Ne me parle pas sur ce ton, Chiabrena!

Si ma mère savait que j'avais appris les jurons de papa, elle serait rouge de honte, mais finalement, c'est assez utile. Je n'eus pas besoin de faire beaucoup d'effort pour transformer le collier en cristal ainsi que les maillons jusqu'à atteindre sa patte qui se retrouva coincée à même le sol. D'un vigoureux battement d'ailes, je fis un bond en arrière, brisant le lien ainsi que notre proximité, croisant les doigts pour que cela suffise pour la "soldate" pour mettre en place son plan de secours...


Allez, clique!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igniis

avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 18
Localisation : Je sais pas, je me suis encore paumé !

Personnage RP
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Aux Abords de l'Alliance [PV: Esme,Milo,Igniis] [ Etat : Actif ] [ Lieu : La Terre Sacré / La plaine de Lumière ]   Lun 9 Juil - 19:53

Elle me dit qu'elle allait attirer son attention tandis que j'allais sauter sur l'occasion pour lui "piquer" la prisonnière. Et, juste après qu'elle m'ai dit cela, elle a sauté pour allé au devant du danger, criant de libérer la captive, sans que je puisse émettre une objection... Un soupir m'échappa car la logique aurait voulu que je sois celui qui attire l'attention, étant beaucoup plus apte au combat au corps à corps selon moi (mais aussi car c'est quand même une Gardienne et que mon boulot est tout de même de la protéger). Mais aussi et surtout que j'avais déjà eu affaire à des pantins de nécroman avant ! Mais bon, cela ne m'empêchait pas d'observer et d'étudier la scène qui se passait devant moi.

Et ce qu'il se passa fut... surprenant. Très surprenant.

Le squelette répondit à l'ordre donné par la Gardienne par cela :

- Bah ça tombe bien tient, si vous pouvez m'en débarrasser sa m'arrangerait plus que autre chose, mon empereur à un compromis avec ce fameux Empire des ténèbres, vous deviez leurs dires qu'ils doivent changer de nom et s'appeler plutôt les massacrées... Enfin bref, si vous la voulez prenez là et renvoyée la chez elle, je doit cependant moi attester que j'ai bien rendu la fille à l'Empire, donc je doit me rendre la bas pour leur dire que c'est vous qui l'avez. Franchement entre nous, j'ai envie de lui arracher les cordes vocales et pourquoi pas la jugulaire, si mon empereur m'aurait pas ordonné de la livrée "Intact" je l'aurai déjà transformée en rôti et je l'aurai offert a l'Empire des massacrées.Vous la prenez ou pas, pleins les os de cette salope! Et toi la putain gueularde là, tu veut aller avec eux te reposer les pattes a Warfang?! Parce que bon depuis tout à l'heure tu me gonfle avec ta fainéantise, on t'échange et tu arrive encore a nous faire chier. Oui ou non ?!

Alors, premièrement... QUOI ?!?

En face de ce qu'avait dit le squelette, je restai sans voix. Comment un squelette, un pantin de nécroman, peux donner un prisonnier parce que celui le saoule... Comment ? Ils ont pas de putain de vrai libre-arbitre, ils sont contrôlés, ils sont des putains de pantin ! Et surtout râler pendant que celui-ci donne à l'ennemi la captive... Et puis, désolé, mais tu ne donne pas une prisonnière parce qu'elle te gonfle ! C'est pire qu'amateur ! Ainsi, croyez-moi, il y avait une titanesque anguille sous le petit gravier !

Puis, des hypothèses me vinrent en tête quant à la raison de tout cela... Soit :

- le squelette qui était en face de moi était bel et bien contrôlé et ainsi le fait qu'il donne la captive était un acte délibéré (et peut-être réfléchit), ce qui m'amène à du pourquoi ce squelette l'a libéré, me donnant la suspicion que cette captive n'est pas aussi en danger que cela (surtout qu'on l'aurait entendu crier et insulter le squelette plus tôt).

- le squelette ici n'était pas un pantin. Mais, comment ? Qu'est-ce qui l'a ramené. Surtout qu'en plus la prisonnière avait bien dit, en l'insultant, "vous voir régner", faisant ainsi référence à ce mystérieux ennemi dont nous avions aperçut un avant-goût lors de la Bataille des Cieux Concordants. Alors, si ce n'était pas l'un de ces pantins de nécroman, était-ce ainsi le Nécromancien derrière tout cela ? Mais c'était un squelette... Comment cela se faisait que c'était revenu à la vie... Peut-être était-ce l'un de ces monstres assez mythiques, de ces créatures légendaires, ce qui fait que ce sac d'os pouvait agir en toute liberté.

Ainsi, soit celui en face de moi était bel et bien contrôlé, soit c'était une sorte de créature légendaire et peut-être le  Nécromancien. Mais tout cela n'empêchait en rien le fait que la relâche de la captive était plus que louche.

Et heureusement que la Gardienne était seule en face de ces deux car l'occasion n'était pas encore propice pour moi pour sauter à la rescousse de la princesse. Non... Il fallait encore patienter... Surtout que le squelette allait sûrement relâcher la captive gentiment et nous la laisser. Et une fois qu'il sera partit, je sortirait. Si jamais il attaque la prisonnière... Je ne sais pas. Elle n'est peut-être pas une perte importante mais elle était tout de même une vie, une dragonne vivante et organique, aussi suspect soit sa relâche comme cela.

Ainsi, je m'étais véritablement décidé : je ne sortirait de ma cachette si, et seulement si, le squelette s'en va (laissant la captive ou non (de préférence la laissant pour que nous puissions l'interroger)) ou si ce dernier attaque soit la captive soit la Gardienne. Et alors je ferais mon boulot et j'attaquerais...


_____________________________________________________________________________

Merci et gros poutou à Tampli de m'avoir fait cet avatar magnifique *.* https://wanderertamplior.deviantart.com/

Eeeeeet Tristan pour ce dessin qu'il m'a fait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aux Abords de l'Alliance [PV: Esme,Milo,Igniis] [ Etat : Actif ] [ Lieu : La Terre Sacré / La plaine de Lumière ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aux Abords de l'Alliance [PV: Esme,Milo,Igniis] [ Etat : Actif ] [ Lieu : La Terre Sacré / La plaine de Lumière ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coup raté, coup réussi, — “coup d’Etat” sans Etat
» QUE FAIT L'ETAT?
» Les trois coups d'etat, le "manje ranje de lespwa" pour le deuxie
» Organes de l'Etat: Presentation du CFI
» Accident maritime : l’Etat Haïtien doit être responsabilisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spyro's Lair :: La Section RPG :: La Terre Sacrée :: La Plaine de Lumière-
Sauter vers: