AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aux Abords de l'Alliance [PV: Esme,Milo,Igniis] (Plaines de Lumière)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nightmare

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 20
Localisation : Inexistante

Sur le Clan
Faction : Empire Noir Empire Noir

MessageSujet: Aux Abords de l'Alliance [PV: Esme,Milo,Igniis] (Plaines de Lumière)   Jeu 6 Avr - 1:06

Non loin de la grande muraille de Warfang, dans une plaine pour le moment paisible, le Damné accompagné d'Esme marchaient en direction de la grande vallée d'Avalar afin d'y menée une mission plus ou moins importante.
Il y avait également un objectif secondaire en jeu: établir une reconnaissance rapide des lieux et si possible récupéré des plans concernant les batailles a venir.

Ils étaient proches de la muraille, enfin proche parce que la muraille était grande, en réalité ils étaient plutôt éloigné ce qui profité a leur discrétion.
Grâce au informations de Shadow, le Damné savait exactement ou ce caché le reste de l'Empire des ténèbres, si il arrivait a ce débarrassé définitivement d'eux il n'y aurait plus que deux ennemis à affronter au lieu de trois: Warfang et l'ordre paladin.
Il n'était pas venu seul dans cette aventure, lors de sa dernière visite au temple des nécromanciens il rencontra Esme une jeune dragonne de son vaste empire, pour le Damné c'était un petit atout d'ont il allait ce servir très rapidement car cette dragonne mine de rien avait un gros potentielle pour cette guerre contre Warfang.
Nightmare regarda alors la vieille et pourrissante cité de Warfang, des remparts vieux de quelques millénaires peut être ? Rien ne pourrait l'arrêté disais t'il, un mur ce contourne toujours d'une manière ou d'une autre, sinon il fallait le détruire!
Ceendant une de ces craintes et de voir apparaître le fameux "mur divin" tout autour de cette ville cela ralentirait très sérieusement ces plans.

"Un mur vieux de mile ans ? Dix miles ans ? Avec ou sans de doute façon mes troupes arriveront à le contourné ou le faire tomber, et les Warfangien ne verront rien venir."

C'était une critique contre Warfang évidement, et ce n'était pas la première des villes que le Damné critiqué.

"Bon écoute moi attentivement Esme, nous allons vers la vallée d'Avalar, il y a la bas un lieu que je compte vérifier, un lieu que j'ai connu bien avant d'avoir une armée, bien avant de pouvoir tuer quiconque...
Quand à toi j'aimerai que tu face passer un message au paladin rouge, il ce trouve peut être a Warfang avec ces pecnots du dimanche à préparé un plan comme toujours, tu ne peut pas le manquer c'est un dragon rouge et jaune vêtu d'une armure blanche et une épée longue, il a un cristal cyan autour du cou également et seul lui en possède a mon avis, du moins un cristal fonctionnel et pas simplement décoratif, tu n'imagine pas a quel point ces cristaux sont une vrai plaie, impossible a trouver sauf dans les pattes de paladins comme lui.
Récupère tout ce qui pourrait te semblé utile dans cette guerre contre Warfang, des plans, des armes expérimentales...
Essai d'avoir une conversation discrète avec lui je ne veut aucun Warfangien dans ces pattes qui pourrait contrarier mes plans, j'ai besoin de lui parlé seul à seul en privé.
*Secret pour Esme uniquement*
Si tu n'a aucune question nous allons continué ensemble jusqu’à ce que nos chemins ce sépares, une fois cela terminé tu rentrera au château."


Warfang n'étant pas si loin leurs routes ce séparerons d'ici très peu de temps, l'un partira à Avalar dans le plus grand secret de tous pour récupérer un artefact paladin d'avant guerre bien dissimulé probablement par son protecteur mais il faudrait encore que l'objet en question n'a pas était déplacé ces dernières années...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esme

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 10/02/2016

Sur le Clan
Faction : Empire Noir Empire Noir

MessageSujet: Re: Aux Abords de l'Alliance [PV: Esme,Milo,Igniis] (Plaines de Lumière)   Lun 12 Juin - 2:37

Je tremblais, oui, je tremblais avec force, au point que je craignais d'entendre mes crocs s'entrechoquer ou de déraper sur un galet. Il ne faisait pourtant pas froid, au contraire, le soleil tapait contre mes écailles, ce qui me faisait émettre des ronronnements de temps en temps. La peur alors? Non plus. Warfang ne m'effrayait pas, bien au contraire! Non, je frissonnais d'excitation à l'idée que nous allions enfin agir. Que j'allais agir! Moi, avec le Damné, alors qu'on venait de se parler quelques heures avant. C'était invraisemblable! Un bond en avant dans mes plans! J'avais sa confiance pour une mission importante, plus qu'une bête surveillance des frontières en tout cas. Mais je n'étais pas dupe, la confiance était fragile, si j'échouais, il n'allait pas me tendre la patte. Autant dire que j'étais impatiente de savoir ce qu'il voulait que je fasse... Mais avant tout, il me fallait le suivre, et ça, c'était déjà difficile. Le bougre marchait beaucoup trop vite pour moi! J'étais obligée de trottiner pour rester à hauteur de ses épaules, et encore, quand on dévalait une pente!

Je ne reconnaissais pas les lieux évidement, n'ayant jamais quitté mon village, c'est donc avec de grands yeux que j'appréciai l'architecture de l'imposante muraille qui protégeait Warfang de potentielles menaces. Et nous étions ces dangers. Combien de mètres pouvaient-elle faire? Naïvement, je faillis poser la question au Damné avant de me ressaisir, nous n'étions pas là pour faire du tourisme, au diable les questions! Ce n'est pas un mur qui nous arrêtera quand nous attaquerons! Il sembla penser la même chose que moi.

"Un mur vieux de mile ans ? Dix mille ans ? Avec ou sans de doute façon mes troupes arriveront à le contourné ou le faire tomber, et les Warfangien ne verront rien venir."

-Et qu'est ce que vous enverrez dessus? Des bouts d'os? Autant l'escalader de nuit et faucher les potentiels archers pour envoyer le reste des troupes dans les airs!

Sur le coup je manquais de m'arrêter. Contredire ou critiquer le Damné était une très mauvaise idée et depuis notre discussion, je n'avais pas cessé de le faire. Un jour, il me renverra la balle que je ne la verrais pas venir! Le regard rivé sur les meurtrières, j'attendais une réponse cinglante qui ne vint pas. Je soupirai mentalement de soulagement.

"Bon écoute moi attentivement Esme, nous allons vers la vallée d'Avalar, il y a là-bas un lieu que je compte vérifier, un lieu que j'ai connu bien avant d'avoir une armée, bien avant de pouvoir tuer quiconque...
Quand à toi j'aimerai que tu fasses passer un message au paladin rouge, il se trouve peut-être a Warfang avec ces pecnots du dimanche à préparer un plan comme toujours, tu ne peux pas le manquer c'est un dragon rouge et jaune vêtu d'une armure blanche et une épée longue, il a un cristal cyan autour du coup également et seul lui en possède a mon avis, du moins un cristal fonctionnel et pas simplement décoratif, tu n'imagine pas a quel point ces cristaux sont une vrai plaie, impossible a trouver sauf dans les pattes de paladins comme lui.
Récupère tout ce qui pourrait te sembler utile dans cette guerre contre Warfang, des plans, des armes expérimentales...
Essaie d'avoir une conversation discrète avec lui je ne veux aucun Warfangien dans ses pattes qui pourraient contrarier mes plans, j'ai besoin de lui parlé seul à seul en privé.
*Secret pour Esme uniquement*
Si tu n'a aucunes questions nous allons continuer ensemble jusqu’à ce que nos chemins se séparent, une fois cela terminé tu rentreras au château."


J'enregistrais tout ce que je devais faire avec attention. Trouver un dragon rouge en armure blanche et lui parler, okay, ça ne devrait pas poser trop de problèmes. Mais il fallait que je prenne en compte la présence de potentiels réfugiés de mon ancien village. S'ils parlaient de moi... la situation deviendrait embarrassante, et je ne pouvais pas parler de mes plans à ces flemmards de Warfangiens! Non, il me faudra être discrète, c'est tout. A l'allusion du cristal cyan, j'eus le réflexe de porter ma patte aux pendentifs que j'avais autour du cou. Un cristal fonctionnel? Non, je devais me faire des idées. Il avait probablement un cristal offensif acheté dans un marché quelconque, c'est tout. Et puis je portais moi aussi un cristal cyan, et mes parents n'avaient pas de frères ou soeurs, donc pas de cousins... Mais alors, c'est un pillard? Non, si je croyais Nightmare, le paladin l'avait depuis un moment puisqu'il en connaissait les effets. Ah, trop de questions sans réponses, devais-je être en colère ou non? Il me fallait savoir d'où il venait avant de commencer cette mission, aucun doute là dessus. Sinon, je n'arriverais pas à réfléchir correctement. Tant pis si je montrais une faiblesse au sac d'os!

-D'où lui vient ce cristal? Et de quoi est-il capable? Je veux dire... Je maîtrise le cristal, si j'ai un problème, il me faut savoir à quoi je dois m'attendre de sa part afin de le contrer et, qui sait? Peut-être faire du dégats matériel en fuyant.

Ouf, j'avais à moitié sauvé mon image auprès du Damné! Bon, je passais pour une dragonne un peu trop prudente mais ne dit-on pas, connais ton ami et encore plus ton ennemi? Je pourrais peut-être avoir des informations sur le Damné auprès de ces laches de Warfangiens aussi, qui sait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igniis

avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 17
Localisation : Je sais pas, je me suis encore paumé !

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Aux Abords de l'Alliance [PV: Esme,Milo,Igniis] (Plaines de Lumière)   Mer 14 Juin - 22:32

J'étais sur la muraille lorsque ce qui je vais vous conter commença... Je scrutais attentivement les alentours sous mon masque de fer. Tel un aigle, j'essayais de repérer d'éventuelles "proies" et ainsi d'éventuelles choses suspecte, d'éventuelles ennemis ou bien étrangers et visiteurs. Les temps dans lesquels nous étions étaient sombres, ils étaient ceux d'une guertre : il fallait rester sur ses gardes, coûte que coûte pour n'être surpris par rien du tout... Surtout lorsque l'on sait que Warfang avait, depuis la bataille aux Cieux Concordants, un ennemi redoutablement puissant : un Nécromancien et ses dangereux pantins. La luminosité était parfaite pour que la vue soit correcte : il n'y avait pas trop de soleil, ce qui n'aveuglait pas, et les nuages laissaient passer suffisemment de lumière pour que nous puissions bien voir les choses qui pouvaient être à l'ombre des sylves.

Pourquoi j'étais là, immobile, au lieu de faire un tour à la cité ? Parce que, dans mon boulot en tant que haut gradé à la Garde, je ne dois pas seulement marcher mais aussi observer (en plus de remplir de la paperasse, mais bon, ça, ce n'est qu'un léger détail !). Ainsi, j'étais à côté d'une taupe, qui m'avait gentiment prêté sa longue vue (que j'utilisais en ce moment), lorsque...

- Hmmm... fis-je, pensif.

- Tu as vu quelque chose ? me demanda Arzimot, la taupe.

- Je crois avoir vu du mouvement, là-bas.

- Tu es sûr que c'est pas le vent ou une autre connerie dans ce genre ?

- Absolument pas ! répondis-je en lui rendant la longue vue. Mais il y a une chose dont je suis sûr, c'est que ce mouvement est la parfaite excuse pour que j'aille faire une balade en dehors de la cité pour faire une reconnaissance, voir si je ne croise rien de suspect.

- Ah ah ! D'une pierre, deux coups, je me trompe ?

- Aucunement. Bon, j'y vais tout de suite.

Il me fit un mouvement de la patte pour me dire salut et je fis de même. Puis, j'allais prévenir ceux au portail que j'allais partir en reconnaissance car il me semblait avoir vu quelque chose. On me demanda, choqué, si j'y allais seul, et, moi, je leur répondis que oui, car cela me laissa plus de liberté dans là où je me dirigeais. Puis, ils insistèrent, avec la sécurité, et je lui répondis que j'étais prêt à toute éventualité et armé qui plus est, ce qui était vrai car j'avais mes griffes en acier surmontées des arbalètes qui étaient chargée et j'avais en plus ma patte en cristal qui pouvait très bien se métamorphoser en quelque chose de tranchant. Alors, ils me laissèrent sortir.

Alors, pendant un moment, je marchais... Sans rien voir aux alentours de moi. Et, ce, jusqu'à la Plaines de Lumière, qui me rappela la dispute que j'eus avec Aedoth, ici, lorsque nous étions revenus de la bataille perdue des Cieux Concordants. Et, c'est lorsque je comptais faire demi-tour, que j'entendis du bruit non naturel non loin... Je me mis sur mes gardes, prêt à ce que n'importe quoi surgisse de n'importe où... Et j'avançai, silencieux, vers ce son qui m'attirait tel une lumière le ferait à un insecte. Sauf que, à la différence, je savais qu'il pouvait y avoir un danger, pas loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aux Abords de l'Alliance [PV: Esme,Milo,Igniis] (Plaines de Lumière)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aux Abords de l'Alliance [PV: Esme,Milo,Igniis] (Plaines de Lumière)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premiers pas en Enfer. [PV Aitbrynk]
» [1st Rp] Petite aventure dans les plaines
» Sur les plaines arides (fini)
» Le vent de sang qui vient des plaines plombe nos vies de son danger |Fini|
» Lïsa, guerrière des plaines.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spyro's Lair :: La Section RPG :: La Terre Sacrée :: La Plaine de Lumière-
Sauter vers: