AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 462
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Sam 8 Avr - 23:48



Cœur de saphir et poings d'émeraudes


Dans une des cours privées de la caserne de Warfang, Aedoth s’étirait, son corps étendu sur le sol, dos contre terre,, la partie supérieure de son corps cherchant à se lever pour pouvoir bien préparer son dos et les quelques autres muscles alentours. Il se releva et fit quelques acrobaties. Il se sentait en forme, aujourd’hui, autant dans le corps que dans l’esprit. Sa volonté retrouvée, il avait décidé de se consacrer ardemment à une formation plus musclée. Être stratège ne lui suffisait pas, et le champ de bataille le lui avait bien fait comprendre : il devait être plus fort.

 
Bien entendu, il savait qu’il ne deviendrait pas un gros tas de muscles, et il ne voulait pas le devenir. Toutefois, il avait besoin de plus de technique, autant au corps à corps que dans d’autres domaines. Il devait devenir plus souple qu’il ne l’était, plus rapide encore que son propre éclair, prévoir les coups à l’avance, comme s’il jouait aux échecs, faire attention à son environnement et ses adversaires. Il devait être à l’affut de tout, en lui et autour de lui.
 
Lorsqu’il fut assez échauffé, il alla vers une table sur laquelle était déposée d’étranges objets en métal, à l’apparence  d’une feuille bien aiguisée. Aedoth avait personnellement tenu à en faire importer d’une tribu d’hommes-félins établis dans la forêt d’Avalar, plus à l’ouest du continent. Il s’agissait de kunaïs, des outils polyvalents, pouvant servir au labeur paysan, mais aussi à l’escalade et le combat, autant rapproché qu’à distance. Le dragon de foudre s’était dit que ce serait un bon départ pour manipuler des armes, chose dans laquelle il n’était pas le plus expert, d’autant plus que ces outils avaient la spécificité de contenir un anneau positionné après le manche, normalement utilisé pour y attacher un fil ou une corde, mais Aedoth avait songé à s’en servir à d’autres desseins.
 
Il passa une dizaine de minutes à lancer sur un mannequin ces objets. D’abord immobile, puis en bougeant. Il se rendit vite compte qu’il lançait beaucoup à côté : sa précision devait s’améliorer. La visée était bien différente qu’avec un éclair, qui passait outre le vent, la distance et d’autres paramètres naturels.
 
Puis il passa à un entrainement au corps à corps, enchainant des coups contre le mannequin de bois, qui prenait les coups et s’entaillait au fur et à mesure que le temps passait, que les coups de paumes et de griffes s’enchainaient, parfois accompagné de pirouette qui permettaient de donner plus de force, de vitesse et d’élan aux attaques. Il n’utilisa pas son élément, ne souhaitant ici que développer ses aptitudes aux réflexes, réviser certains coups, et en inventer d’autres.
 

Il prit une pause et vint boire de l’eau, essoufflé par un long enchaînement qu’il avait fait. Des apprentis l’observaient de loin, mais il n’en avait cure. Il ne voyait rien à part lui en cet instant privilégié avec sa personne.



_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 


Dernière édition par Aedoth Thunderwall le Lun 10 Juil - 0:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyvro

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 20
Localisation : Ce n'est pas important...

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Dim 9 Avr - 5:21



Coeur de saphir et poings d'émeraudes

Au combien de fois j'avais pu assistera des combat interne entre les esprits de mes parents, ce disputer pour des raison plus ou moins cohérente ou simplement enfantine... Mais la dans leur opinions et leur discutions je l'ai avais écouter, dans un silence, étant coucher dans le lit d'un auberge de moyenne gamme. Cette discutions était sur la stabilité de vie, les avantages était bien la et je commençais a descendre dans les moyens, la cartographie pouvait être payante, mais les prix augmentaient avec la situation actuelle. La proposition du second du dragon violet me revint a l'esprit, ses termes n'était pas si mauvais et cela pouvait me donner un peu plus de stabilité... De toute façon ce n'est pas comme si je n'avais jamais travailler pour des haute tête de la royauté sur mes îles.

Je me levais, étira mes bras vers le haut avant de prendre une bonne inspiration... Je pouvais encore sentir la magnifique dragonne qui m'avait accompagner la nuit passer, mais elle n'était plus là. Je sorti du grand lit, prenant mon temps afin d'aller chercher mon armure de roc dans le coin de la pièce. j'avais pu la retrouver après une semaine de ma transformation involontaire. La porter de nouveau me faisait tellement du bien. Sans elle je me sentait nu ou bien trop léger. Ma peau de roc enfin sur moi, je me préparait a sortir de la chambre quand je vis un bout de papier coller sur la porte avec une petite dague. Une note d'une pattes élégante et délicate.

"Mon cher guerrier, la nuit fut belle et tendre. Vos bras tranquilles et protecteurs étaient confortable, mais mon travail m'appelai tôt. Je vous laisse, au bas de la note, mon adresse si vous voulez passer un moment de détente.

Tendrement, Larianne"


Je ne pu m’empêcher de me remémoré notre enlacement et nos échange. Un sourire vint ce greffer a mon visage avant de placer délicatement la note en sécurité dans mon sac. Je fini par sortir de l'auberge, le chemin vers le bureau de Aedoth était loin et la garnison de la garde était a mis chemin, peut être qu'il était a la garnison, je ne me posais pas plus de question et me dirigea dans  la direction de la garnison.

Arriver a la garnison, je demandais si le second était dans les environs et ils me répondirent qu'il était dans la cour d'entrainement priver. avec un peu de discution, j'ai fini par les convaincre que je devais lui parler et que c'était avec des raisons important pour lui. Il me laissèrent entré dans la cour, me menacant d'être tranquille ou j'aurai affaire a des grande conséquence. Comme si j'allais attaquer le second de Warfang dans une foutu garnison militaire! Au loin je vis le dragon jaune partir dun peu en retrait des manequin usé. il allait boire  pour se revigoré, mais au porte que je me trouvais, quelque dragon le regardait de loin, des recruits de ce que je pouvais en conclure avec leur âge et leur atroupement un peu bordélique. Certain parlais en bien, d'autre en... en mal? j'avais entendu qu'il avait perdu une bataille contre leur ennemi, mais pourquoi poser la faute sur lui et lui seul? Je secoua tranquillement la tête en laissant ses penser négative de coter. Certaine personne ne comprerndrons jamais ce qu'est une bataille ou une guerre avant d'y avoir participé.

je m'avancai vers le dragon jaune confiant. Des mumure face a mon avancer vers le dragon jaune se faisait entendre, mais je n'en avait rien a faire, j'arriva a la hauteur d'Aedoth.

- Bien le bonjour a vous second, pourrai-je m'entretenir avec vous un moment?

Dis-je en m'accotant sur le petit muret, me mettant face a la zone d'entrainement. L'un des manequin avait quelque kunai sur lui et a proximité... Est-ce qu'il tentait un entrainement au arme? mmmhhhh... c'était intéressant. J'enlevais mon casque et le plaça a mes pieds, m'identifiant au dragon jaune.

-Je me demandais si votre offre d'embauche de ma plume cartographique était encore valide... J'ai comme qui dirait des moment difficile et un peu de stabilité ne me ferai point de mal.

Je pris une pause afin qu'il puisse me répondre.

- Si ce n'est pas intruisif, est-ce que vous tenter de vous versatiliser dans le maniment d'arme et d'augmenter votre perfomance physique?

FAUTE!:
 


By Jyvro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 462
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Mer 12 Avr - 11:48



Cœur de saphir et poings d'émeraudes


Le dragon de foudre soupira de nouveau, et lança un bref regard vers l’assistance. Ils le regardaient avec des yeux ronds, sujet d’un spectacle donnant lui-même, inconsciemment, une sorte de spectacle. Il frissonna en voyant cette petite foule qu’il avait ameutée. La tension de son entraînement terminé, sa peur de la foule, des regards groupés sur sa personne, prit le dessus. Il se retourna, tremblant un peu. Ce fut à ce moment que l’instructeur, voyant la gêne évidente du Second, demanda à ses élèves de partir. Et ce fut tandis qu’il quittait ce terrain d’entrainement qu’Aedoth entendit une voix l’interpeler.

 
— Bien le bonjour à vous, Second. Pourrai-je m’entretenir avec vous un moment ?
 
Il se retourna, oublia les autres dragons qui partaient et se concentra sur un autre dragon qu’il reconnut plutôt aisément, par sa lourde armure de pierre qui faisait plus de lui un bloc qu’un être vivant. Aedoth était impressionné, tout de même, et cela lui permit de sortir de sa soudaine anxiété. Il avait vu les rapports concernant cette inquiétante carapace de pierre, mais jamais il n’avait eu le « privilège » de la voir. C’était une belle image. Une montagne. Voilà comment la résumer. Jyvro était une montagne, et rien d’autre.
 
Il se reporta au présent, et s’interrogea sur sa présence ici. Peut-être venait-il reconsidérer son offre d’il y a quelques temps, avant qu’il ne parte pour la guerre. Aedoth souffla pour expulser le mauvais air qu’il avait accumulé suite à une inspiration trop profonde, puis baissa légèrement la tête en signe de salut. Il se sentait bizarre, d’accueillir et de commencer une discussion alors qu’il était encore empreint de la chaleur de l’effort, du combat. C’est comme s’il passait en quelques secondes d’un personne à l’autre, avec des passions différentes, dans une scission distincte.
 
— Salutations. Il m’est plaisant de trouver une figure, je suppose amicale, sur ce terrain.
 
Il vint se rapprocher de lui et s’assied.
 
— Toutefois, je m’interroge. Que souhaitez-vous pour venir ici me trouver ?
— Je me demandais si votre offre d'embauche de ma plume cartographique était encore valide... J'ai comme qui dirait des moments difficiles et un peu de stabilité ne me ferait point de mal.
— Alors vous souhaitez reconsidérer mon offre, comprit-il en souriant. Oui, ma proposition tient toujours, bien sûr. Les cartographes ne sont pas rares, mais ceux de qualité, eux, le sont davantage. Personne ne risque de vous voler votre place, et ma situation ne changera pas de sitôt. Ma fortune est acquise, et rien ne l’appauvrira.
— Si ce n’est pas intrusif, est-ce que vous tentez de vous versatiliser dans le maniement d’arme et d’augmenter votre performance physique.
 
Tout d’abord, la question le surprit, tant pas son sens que par sa forme. Le mot « versatiliser » l’intriguait, et le fascinait un peu. Sûrement était-ce un mot utilisé dans le royaume de Jyvro. Ici, il s’agissait d’un néologisme, mais le dragon de foudre pensait en comprendre le sens, car il semblait avoir des racines communes avec des mots de la région. Le mot voulait dire « améliorer », mais plutôt dans un sens de « s’étendre », peut-être « approfondir ». La réflexion fut intéressante, mais il dut répondre.
 
— Si j’avais cherché à le cacher, je me serais entraîné ailleurs. Non, ce n’est point intrusif. J’ai écrit un peu de poésie, puis je me suis dit que j’irai me tenir en forme, essayer d’améliorer mes postures et manœuvres. Et manipuler de l’équipement, car je ne pourrais pas toujours me reposer sur mon élément pour me défendre ; de ce fait, j’essaie ce qui pourrait me convenir.
 
Il se leva et ramassa un des kunaï, puis marcha jusqu’à la table et reposa l’outil en soupirant.
 
— Couard !
 
Aedoth se retourna en direction de la voix. Cette dernière était claire, mais le dragon ne put en voir la source. Visiblement, la personne (assez jeune, vu le teint de voix) était déjà repartie, un grand « Tais-toi et mets-toi en rang » se faisant entendre peu après, de la part d’une voix d’un dragon plus mûre.
 

Aedoth baissa les yeux. L’avenir de cette ville lui en voulait, elle aussi, et c’était sans doute le pire. Si même les enfants n’ont plus confiance en vous, que va-t-il advenir ? Changer pourrait être facile, mais faire changer les autres, tel était le véritable défi. Une montagne infranchissable. Et Aedoth, malgré tout, essayait de la monter.



_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 


Dernière édition par Aedoth Thunderwall le Ven 28 Avr - 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyvro

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 20
Localisation : Ce n'est pas important...

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Cœur de saphir et poings d'émeraudes   Jeu 13 Avr - 22:32



Cœur de saphir et poings d'émeraudes

J'étais content d'entendre le dragon jaune vanté mon talent, Il faut bien se flatter un peu l'ego parfois, mais surtout parce qu'il acceptais que je sois son cartographe ce qui me fit dessiné un sourire sur mon visage. Une bonne chose de faite, j'étais sauver des conneries de la misère et de la rue pour un bon moment. Aedoth fut pris dans une petite réflexion, peut-être que certains mots s'interprétaient différemment ici... Néanmoins j'eu quand même ma réponse.

- Si j’avais cherché à le cacher, je me serais entraîné ailleurs. Non, ce n’est point intrusif. J’ai écrit un peu de poésie, puis je me suis dit que j’irai me tenir en forme, essayer d’améliorer mes postures et manœuvres. Et manipuler de l’équipement, car je ne pourrais pas toujours me reposer sur mon élément pour me défendre ; de ce fait, j’essaie ce qui pourrait me convenir.

J'allais répondre avec plusieurs idée qui pouvait aider le dragon a sont apprentissage du maniement des armes, mais une insulte retenti dans mon dos, je me tournais en même temps que Aedoth pour voir l'assaillant verbale, mais un des instructeur avait déjà regrouper les dragon pour les emmener ailleurs. Ce genre de commentaire fait par des recrue qui ne savent rien me mettais en colère, je dégainai claymore et la lançait de toute mes forces sur un des mannequin, elle se planta , traversant le mannequin jusqu’à la garde et le fit tomber au sol. Je fis a Aedoth que je revenais dans pas trop longtemps.

D'un pas bien déterminer, je rattrapai le petit groupe de recrue et leur instructeur. Je m'écriai d'attendre. J'arrivai vers eu avec un visage neutre et solide. Je me plaçai devant les dragon encore dans leur cheminement vers l'armé, les fixant l'un après l'autre de mon regard perçant.

- Qui est-ce qui a insulté mon camarade?

Aucun bruit, aucun regard dans la direction d'un dragon, seulement des regard sur moi.

-Si tu es incapable de prendre tes responsabilité face a cette affront, tu n'es pas un dragon!

Un dragon vert sorti des recrues, se pensant bien au dessus de ses affaires, Il était a ma hauteur, tête a tête, mais j'en avait cure. Il me regardait fière de son coup et de l'effet que cela avait donner.

- C'est moi le croûton, ta un problème? c'est un couard et rien d'aut...

Je le coupai net dans son discours de "guerrier".

- Tu es une recrue, tu ne sais fichtrement RIEN a ce que la guerre fait. Tu ne sait rien sur le nerf de la guerre et comment ce déroule une bataille! SI IL N'AVAIT PAS DONNER LA RETRAITE' PERSONNE N'AURAIT SURVÉCU, IL SERAIT TOUS MORT CONTRE LES TROUPE ENNEMI! SANS EXCEPTION! QUAND TU NE CONNAIS RIEN TU TE LA FERME' JE ME SUIS BIEN FAIT COMPRENDRE!?!

- C'est pas un faible comme toi qui va me dire ce que je suis sensé faire!

Dit-il en envoyant sa patte vers ma tête, mais avec une force et une bonne vitesse, je la parra sans trop problème et lui renvoya mon poing ganteler en pierre dans ses cotes, ce qui lui fit sortir un bruit sourd avant qu'il ne se tienne le flanc en douleur.

- TU N'ES PAS FAIT POUR L'ARMÉ ET TU NE MÉRITE PAS DE FAIRE PARTIE DE LA GARDE! TU DOIS RESPECT A TES SUPÉRIEUR ET AU CIVILE! AEDOTH A FAIT CE QU'IL DEVAIT FAIRE, IL A SAUVÉ DES VIES PENDANT QU'UN AUTRE DRAGON QUI N'ÉAIT PAS EN POUVOIR DES TROUPES EN A GASPILLER FACE A L'ENNEMI! SOUVENEZ-VOUS DE CA!

Dis-je avant de me retourner, laissant l'instructeur s'occuper de ses recrues, bouchant mes oreille de toute voix externe a la mienne me disant de me calmer. Je revint plus zen vers le second, reprenant mon épée du mannequin comme si je découpais du beurre. Je me tournai vers le dragon jaune.

- Si vous voulez, je peux vous donner des idée d'armement et d'objet que vous pourriez utiliser aisément? Qu'en dites vous? Ho et ne vous en faites pas, je n'ai rien fait de mal. J'ai simplement éveiller le bon sens dans son esprit et démontré que vous avez fait le choix qu'il fallait faire pendant cette bataille, ne regarder pas le sol honteux. J'aurai fait la même chose.


By Jyvro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 462
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Dim 16 Avr - 20:39



Coeur de saphir et poings d'émeraudes


Ostensiblement, l’interlocuteur du Second n’avait guère apprécié les propos tenus par le jeune apprenti. Il s’excusa auprès d’Aedoth et suivit le petit groupe. Bien évidemment, le dragon de foudre n’allait pas rester sagement ici et suivi de quelques mètres Jyvro, qui parvint à retrouver le groupe. Le Thunderwall se tint près d’un mur et regarda l’altercation. Au départ, il avait pensé que son interlocuteur avait pris le juron pour sa propre personne, mais il n’en était rien, et la chose qui surprit au plus haut point le Second, c’était qu’il était en train de le défendre.

 
Mais pourquoi ? Si vraiment il avait eu vent de l’histoire, il devrait croire la masse, et non lui. Là n’était pas le plus important. Il le défendait contre cette jeune recrue et lui faisait la morale. Il était vrai qu’elle était inexpérimentée, mais Aedoth, somme toute, se sentait comme cette recrue. Il ne savait que bien peu de la guerre, et avait mal agi.
 
Il revint à sa place lorsque Jyvro eut terminé. Ce dernier vint chercher son arme qu’il avait rageusement lancée dans le mannequin sur lequel Aedoth s’entraînait. Il faudrait le repayer, mais le Second se doutait que c’était le mauvais moment pour parler de cela avec lui. En tout cas, il lui proposa de s’entrainer avec lui, et le prévint qu’il n’avait pas fait grand-chose.
 
— Sauf votre respect, je ne suis pas sûr qu’il s’agissait de la meilleure manière d’agir. Ça n’aidera pas à la situation. A vrai dire, je comprends parfaitement cette attitude, et elle ne me motive que davantage à devenir meilleur. C’est pourquoi je suis ici. Contrairement à ce que vous pouvez penser, j’ai des choses à prouver. A eux, à moi. Néanmoins, j'apprécie votre secours. Il est vrai qu'il y a une certaine justice à rétablir. Tout n'est pas de ma faute.
 
Il prit un kunaï et soupira en voyant le mannequin par terre et détruit.
 

— Il va m’en falloir un autre, dit-il à voix basse, grattant de la pointe le sol.



_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 


Dernière édition par Aedoth Thunderwall le Ven 28 Avr - 23:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyvro

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 20
Localisation : Ce n'est pas important...

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Lun 17 Avr - 21:00



Cœur de saphir et poings d'émeraudes

- Sauf votre respect, je ne suis pas sûr qu’il s’agissait de la meilleure manière d’agir. Ça n’aidera pas à la situation. A vrai dire, je comprends parfaitement cette attitude, et elle ne me motive que davantage à devenir meilleur. C’est pourquoi je suis ici. Contrairement à ce que vous pouvez penser, j’ai des choses à prouver. A eux, à moi. Néanmoins, j'apprécie votre secours. Il est vrai qu'il y a une certaine justice à rétablir. Tout n'est pas de ma faute.

Il me fit penser un petit moment, au moins d'une certaine façon, après le coup il s'était retrousser les manches... mhhh, comment je dis cet expression pour les quadrupède? bha, ce n'est pas grave. Je le regardai dans les yeux, me faisant un peu penser a moi il y a quelques années...

- Je me doute bien que ce ne soit pas le meilleurs moyen, mais c'est le plus efficace qui m'ai venu a l'esprit. Mais je suis en désaccord avec vous sur un point. Cette attitude ne devrait jamais avoir lieux surtout dans l'armée ou la garde. Néanmoins je suis content que vous avez prit un objectif a atteindre. Ça...
Je posai le revers d'une de mes griffes sur son torse.

- Ça c'est ce qui différencie grandement les grands chefs et les suiveurs. Nous ne pouvons pas tous naître avec des pouvoirs surnaturel, avoir toujours l'esprit imperturbable ou encore être le parfait combattant imbattable, mais ceux qui travail a devenir meilleurs et qui comprennent leurs erreurs, c'est ceux qui prennent le chemin vers le meilleurs des avenirs.

Je ramenai ma main vers moi, lui faisant un sourire tranquille. Je redirigeai mon regard vers le mannequin complètement dévaster par mon arme et je vis le dragon jaune gratter le sol avec l'une de ses lame de lancé. Mouais, j'avais un peu, juste un peu détruit sa cible par le biais de la colère. Je grattai l'arrière de mon crane avant de m'exclamer.

-Bha on voit là, l'un de mes défauts, je suis bien explosif quand on touche la mauvaise corde. Laisser moi vous en chercher un autre, après tout cest moi qui l'a détruit, héhéhé.

Dit-je avec un rire légèrement nerveux avant de partir vers un des employer pour demander un autre mannequin... il n'était pas donnée, mais bon j'ai détruit le matérielle, il faut que je paye mes dégâts. je revint peu de temps avec un nouveau mannequin en mains, il était clairement plus lourd que je le pensais, surement que mon armure n'aidait pas avec le poids. Avec détermination et a grand pas de pingouin, je fini par atteindre l'endroit du mannequin en ruine et posa la nouveau a ça place.

- Ni vu, ni connu! Mmmhhhh, Sir Aedoth, pourquoi ne tenteriez-vous pas d'utiliser des lame de poing au corps a corps? après tout si elle sont fait de bonne alliage, vous pourrez aisément les rendre les lame électrique. Ce qui pourrait vous donnez un peu plus de porter en situation de corps a corps. Qu'en pensez-vous?

Dis-je en m'accotant sur l'épaule du mannequin, sans mettre tout mon poids dessus. Il ne faudrait pas en détruire un autre surtout après l'avoir payer il n'y a pas 2 minutes!


By Jyvro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 462
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Sam 22 Avr - 23:54



Cœur de saphir et poings d'émeraudes


Les paroles du cartographe rendirent un peu le sourire au Thunderwall. C’était grâce à ces gens qu’il pouvait, en outre, avoir un peu de considération pour ce qu’il faisait, ces efforts qui plus d’une fois pouvaient semblaient fins et incessants, sans aucun gain de cause que plus de fatigue, et cette frustration d’inutilité. C’était avec eux qu’il pouvait continuer à se battre pour quelque chose ; un avenir, aussi flou puisse-t-il être.

 
Par contre, il n’apprécia guère ce geste étrange qu’eut Jyvro. Posant une griffe sur le torse d’Aedoth, il ne fit que reculer le Second qui prit ses distances et se racla la gorge, surprit et gêné par ce geste. Il se demanda si le contact était favorisé dans la haute société d’où provenait le destructeur. Toujours était-il que ce genre de geste n’était pas les préférences du Second. Il essaya d’ignorer ce petit instant et répondit avec sa courtoisie habituelle.
 
— Je vous remercie de croire en moi. Cela me permet aussi d’avancer, car la volonté, aussi ardente soit-elle, peut arriver à manquer.
 
Puis il s’excusa à propos du mannequin, et partit en reprendre un plus loin. Au moins se rendait-il compte de cette chose ; Aedoth ne s’attendait pas vraiment à ce qu’il aille en trouver un spontanément, et c’était bien appréciable. Il le remercia à nouveau pour ce geste.
 
— Ni vu, ni connu! Hmm… Sir Aedoth, pourquoi ne tenteriez-vous pas d'utiliser des lames de poing au corps à corps? Après tout si elles sont fait de bonne alliage, vous pourrez aisément les rendre les lame électrique. Ce qui pourrait vous donnez un peu plus de porter en situation de corps à corps. Qu'en pensez-vous?

— Cela me gênerait, à mon avis. En tant que quadrupède, j’ai besoin de mes membres pour me mouvoir facilement. Un outil que je tiendrais ferait décroitre mon efficience motrice. Par contre, l’optique d’utiliser des armes polyvalente pour le corps à corps est la distance me paraît plus approprié, car je pourrais les lancer avec mon électricité à l’intérieur et même parer des attaques d’épées au corps à corps en vitesse. Je prévois de me faire confectionner des étuis pour y placer quelques de ces armes. Les accessoires ne sont jamais de trop, n’est-ce pas ?



_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 


Dernière édition par Aedoth Thunderwall le Ven 28 Avr - 23:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyvro

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 20
Localisation : Ce n'est pas important...

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Lun 24 Avr - 5:27



Cœur de saphir et poings d'émeraudes

Le Thunderwall avait réagit avec réticence et gêne face a mon contact physique, je gardais  mes mains près de moi pour la suite, un peu mal aisé d'avoir gêné mon interlocuteur. Je trouvais étrange de ne pas pouvoir toucher de ma griffe, avec un geste tranquille sans mauvaise penser, un autre individu, peut-être qu'ici c'était différent ou qu'il était simplement un peu plus réticent. Il m'expliquait son incapacité motrice pour utiliser des arme de "poing"... il pouvait utiliser des griffes de métal, mais je crois que ça ne ferait que lui faire penser a cet idiot de dragon orangé.

- Pour l'arme de corps a corps je ne pensais pas a une arme comme la mienne avec une garde ronde, mais plus a une garde plate, donnant bien plus d'aise et de mobilité pour les quadrupède. surtout qu'il est possible de l'attacher a une patte au a la taille sans qu'elle ne devienne encombrante.

Je me grattai la tête, avec un visage difficilement descriptible. Un expression entre la gène, la neutralité et la crainte était visible par le biais de mes yeux, mes babine et mes arcades sourcilières.

-J'ai remarquer votre inconfort tout a l'heure face au contact physique, je m'en excuse, je suis habituer de pouvoir toucher et ressentir les écaille des autres, peu importe la personne ou son rang. Si quelque choses vous tracasse face a mes attitudes, dites le moi et je veillerai a ne pas vous mettre mal alaise.

Les kunaïs étaient éparpiller  un peu tout autour de la cible, peut-être que de lancer sur un objet mouvent pouvait être bénéfique. Peut-être que combattre un opposant réel serait aussi valorisant pour son entrainement. mmhhh... je n'aimais pas trop être pris pour cible par des objets de lancés tranchant... Ouais le corps a corps c'est bien mieux pour moi héhéhé.

- J'ai une idée pour vous, sans arme, ni élément. Vous pourriez lancer des attaques au corps a corps contre ma personne, je ne répliquerai pas, je ferai simplement paré vos attaque. apprendre a trouver les faiblesse d'une forme de draconique différent et plus expérimenter au combattre est surement bien valorisant pour un peu plus d'expérience et des meilleurs technique pour engager plusieurs type de combattant. qu'en dites vous?

Dis-je en détachant les sangles de mes brassards en pierre afin de continuer avec le reste de l'armure, me laissant en tabard et en pantalon noir. Le tabard bris pale laissait traverser l'émeraude de mon torse, les ornement de tabard était broder avec un contour runique soigneusement travailler avec les couleur du ciel et de la mer. Trois rune se distinguait par leur couleur et leurs position centrale en dessous de mon émeraude. La suite de mot était la volonté, la force et la liberté. Je me positionnai en garde, les jambes écarté selon la largeur de mes épaules, les poings a mis chemin entre mon ventre et mes épaules et un sourire de défi tracé sur mon visage écailleux.

- Allez cher second, il faut bien frapper sur autre chose qu'un objet rigide et immobile non? cest sur le terrain que tout fait la différence entre un entrainement et un combat réel. Si vous voulez être prêt, il faut aller chercher le plus de réalisme dans la situation, vous ne croyez pas?


By Jyvro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 462
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Mar 25 Avr - 0:48



Cœur de saphir et poings d'émeraudes


La proposition de Jyvro était intéressante. En effet, une garde au-dessus de ses griffes lui permettrait d’être mieux protégé. Oui, les atouts matériels étaient sans nul doute la solution la plus efficiente pour combiner une bonne attaque à une meilleure défense. Toutefois, sur le plan moral, ou, tout du moins, psychologique d’Aedoth, cet ajout n’allait pas. Il éprouvait des réticences qu’il ne comprit pas au début. Puis, au fur et à mesure qu’il y réfléchissait, il finit par comprendre pourquoi il allait refuser.

 
— L’idée est intéressante, mais je doute de créer une extension de mes griffes. Ce n’est pas moi. On m’a toujours appris que les armes d’un dragon étaient suffisantes, et je souhaite rester dans cette optique-là. Mes griffes pleuvront sur mes adversaires, et rien d’autre. De plus, ce serait me transformer un peu plus en quelque chose que j’ai longtemps refusé d’être, malgré mon parcours : une machine de guerre, une machine à tuer. Je me suis promis de ne jamais me battre que pour la bonne cause, si la situation ne pouvait exiger aucune autre solution. Je garderais cet esprit, et tant pis si je perds de la protection. Pour moi, une idée est plus forte qu’une arme lorsqu’elle est guidée avec la plus grande ferveur. Je crois en la Paix, et c’est sous cette bannière que je range mes actes.
 
Il avait bien évidemment remarqué la grande gêne engendré par son geste. Il semblait en effet que le souci venait d’une divergence de cultures, où le toucher semblait signifier beaucoup plus de choses qu’ici. Aedoth hocha la tête.
 
— J’entends parfaitement. Sachez que les coutumes sont assez différentes ici. Voyez-vous, dans la Haute Noblesse, le toucher est un sens extrêmement important, qui est une sorte de privilège accordé. Dans la courtoisie, que la compagne permette de prendre la patte est déjà un extraordinaire signe de reconnaissance. Deux corps ne se touchent qu’en combat, où la relation devient encore différente, où lorsque les individus peuvent se considérer comme assez proche. Il m’est dur de me laisser toucher ainsi, même par des amis. J’espère que vous comprenez que ce n’est en rien contre vous.
 
Expliquer permit de le rendre plus à l’aise. Peut-être Jyvro avait-il compris et souhaitait vraiment au contact puisqu’il lui proposa presque immédiatement de l’entrainer un peu en s’offrant à lui comme cible. Aedoth y réfléchit. Refuser serait impoli, et il se sentait encore en forme pour cet exercice. Enfin, cela lui permettrait vraiment de développer davantage ses conséquences. Il sourit au dragon rouge qui se présentait à lui, les jambes écartées pour une meilleure réactivité. Dans cette position, Jyvro ne semblait que plus massif, même en ayant enlevé son armure pour montrer un habit qui collait à son corps. Il était beaucoup plus imposant et puissant qu’Aedoth, ce qui le fit penser que dans un vrai combat, il devrait jouer sur sa rapidité pour palier au combat de force.
 
— Je ne peux qu’accepter, et vous remercier pour cette aide. Tenez-vous prêt !
 
Il fondit sans prévenir sur lui, évitant d’utiliser son électricité pour augmenter sa vitesse. De toute manière, il préférait toujours jauger avant de vraiment utiliser son élément. Et puis, souvent, sa vitesse normale suffisait à surmonter bien des épreuves. Il devrait se méfier, car il ne connaissait aucunement le style de combat de son adversaire.
 
Alors qu’il arrivait juste devant Jyvro, il bifurqua pour bondir sur le flanc gauche de son adversaire, profitant de sa suspension pour donner un coup de queue. Puis, en atterrissant, il donna un coup de patte gauche et fit une ruade pour frapper et reculer.  Il se retourna et considéra son adversaire, voyant s’il ne lui avait pas trop fait mal. Peut-être s’était-il un peu trop emporté pour un échauffement.



_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 


Dernière édition par Aedoth Thunderwall le Ven 28 Avr - 23:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyvro

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 20
Localisation : Ce n'est pas important...

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Mer 26 Avr - 22:07



Coeur de saphir poings d'émeraudes

J'avais raison sur ce dernier point, c'était bien différent entre bipède et quadrupède, le toucher est plus commun surment pour les raison de nos bras et nos main utile que pour les outil ou dautre tache requérant de la dextérité. Néanmoins, le dragon jaune avait bien l'air content d'un petit combat, bien que pour l'instant ce combat serait a sens unique, j'étais prêt au combat...

- Je ne peux qu’accepter, et vous remercier pour cette aide. Tenez-vous prêt !

Avec vitesse, le thunderwall chargea, ce qui me supris étant donner qu'il venait juste d'accepter, mais j'étais déjà en position de combat, alors il ne suffit que de changer ma surprise par le sérieux. Le dragon utilisa sa charge comme feinte, il aurait été fout de m'attaquer de face de toute facon et il le savait bien. Je tourna sur moi même, dans le sens contraire du dragon jaune, bloquant son coup de queue avec la mienne, de retour facer au dragon jaune, il toucha terre et entrepris de suite une attaque de patte que je bloquai avec la paume de ma main et la seconde attaque je l'esquivai en me propulsant vers l'arrière. Sa vitesse était très bonne, il devait être très rapide avec l'aide de son élément.

Sa force brute n'était clairement pas ce qui faisait de lui un combattant dangereux, mais ca ce voyait par sa silouhette. Sa vitesse, sa dextérité et sa connaissance des point faible et de la phisionomie devait être quelque chose qu'il avait apris, du moins si il ne l'avait pas appris, il devait le savoir par instinct.

Mmmhhh... je crosi que c'est le moment de la contra attaque, je bondit rapidement, tournant sur un quart de mon corps, balancant mon pied vers le torse d'Aedoth. je ne mis pas toute ma force, je ne voulait pas lui casser quoi que ce sois, mais je mis une bonne vitesse pour que ceci est l'air asser intimidant. Puis en reposant mon pied vers l'avant, je lancais deux rapides droite visant les cotes en me décalant vers sa gauche.

- C'est le temps de changer le sens unique du combat!

C'était traitre, mais la guerre ne pardonne pas et selon moi ce sera plus intéressant. Mon regard sérieux fit légèrement masquer par un sourire, un sentiment de bien être dans un entrainement, un combat avec un camarade... du moins si je peux me permettre de l'appeler ainsi même si maintenant cest mon employeur. Je  pris mes distance avec le dragon de foudre, je m'attendais a une réplique de vitesse. Je n'avais pas porter attention si j'avais toucher ma cible, mais ce n'était pas forcement le but de faire du mal a Aedoth, en aucun cas ce n'était mon but, mais je voulais que ce soit le plus réaliste possible... Je ne voudrais pas qu'il se fait tuer ou qu'il déshonore son nom...


By Jyvro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 462
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Sam 29 Avr - 0:32



Cœur de saphir et poings d'émeraudes


Il s’avérait que le Destructeur avait réussi à parer ou esquiver toutes ses attaques. Sans problème ? C’était ce qui semblait être, pour la frustration du Second. Il devrait trouver mieux que cela s’il souhaitait pouvoir le toucher vraiment. Il n’avait pas encore utilisé son élément pour améliorer sa vitesse, et il ne le ferait pas tout de suite. Il avait une idée derrière la tête.

 
Aedoth se remit en position de combat, s’apprêtant à foncer de nouveau sur son adversaire. Il fit un pas déjà lorsque Jyvro lui fondit à son tour dessus, pour sa plus grande surprise. Il pensait que son adversaire ne faisait que prendre les coups. C’était ce qu’il avait dit. Ce fut, de ce fait, principalement l’étonnement qui l’empêcha de réagit efficacement face à la charge de Jyvro. Aedoth ralentit en glissant le sol et ne put éviter le coup de pied qui frappe sur le côté gauche de son poitrail, le faisant tousser et légèrement se décaler sur la droite à cause de la force du coup, qui était assez puissant pour le bouger un peu, sans pour autant causer de grands dommages. Il glissa un peu sur sa patte arrière droite mais raffermit sa prise sur le sol avec ses griffes et put rester en place, assez pour qu’il voit venir les prochains coups. Il parvint in-extremis à parer la première offensive en prenant la droite avec sa paume. La force et la pression exercée permit au Thunderwall d’engager un bond en arrière plus rapide, esquivant par la même occasion la seconde droite en effectuant un très court bon suivi d’une roulade sur son flanc droit.
 
Ayant pris assez de distance avec son adversaire, il se remit face à lui et fonça, donnant l'impression d'attaquer de front. Il se décala au dernier moment pour aller sur la droite de Jyvro, mettant en même temps un coup de queue visant le visage. Puis il tenta de mettre un bon coup de paume au niveau des côtes. Il n’avait laissé que très peu de temps mort entre sa défense et son attaque, et il espérait que cela suffirait à le prendre par surprise.
 

Dans ce combat, Aedoth devait faire attention. Il était désavantagé sur le plan physique. Ainsi, il devrait davantage jouer de sa vitesse et d’une panoplie de coup plus réfléchi et dextre. De plus, la morphologie des bipèdes lui était moins connu que celle des quadrupède. De ce fait, les mouvements que pouvaient faire un être anthropomorphique étaient un peu plus compliqués à prévoir pour Aedoth. Il savait qu’ils étaient capables de mouvements bien différents (à commencer par ce coup de pied qu’il avait reçu), et devrait s’en méfier. Il se remémorait après son attaque les quelques livres qu’il avait pu lire et identifié les points faibles dont il se souvenait dans ses livres en les comparant à la morphologie de Jyvro.



_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyvro

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 20
Localisation : Ce n'est pas important...

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Mar 2 Mai - 5:41



Cœur de saphir et poings d'émeraudes

La surprise de mon attaque avait fait mouche pour mon coup de pieds, mais Aedoth repris ses esprit et contrôle pour les autre coups, ce qui était une bonne chose. Il ne fallait jamais se faire toucher plus d'une fois en une attaque. Il avait utiliser mon attaque comme moyen de dégagement pour prendre de la distance, astucieux ce dragon, je ne pouvais que laisser un sourire délicat se graver sur mon visage.

par contre la charge très rapide du dragon me surpris. Par contre esquiver le coup de queue n'était plus une option surtout que cette attaque fut vif et précise. Je plaçai mes avant bras devant moi pour bloquer le coup qui claqua au contact de mes bras que j'avais utiliser comme un bouclier, mais je n'avais rien vu venir dans ma position de défense. Je reçu un coup du dragon jaune dans les cotes, ce qui fit légèrement balancer le haut de mon corps. Je fis un pivots sur la droite lançant un bon crochet de ma gauche, visant le nerf de l'épaule du dragon, me permettant par la même occasion de désengager et de pouvoir un peux mieux respirer, le coup m'avait bien surpris, heureusement qu'il avait frapper dans les cotes... un peu plus bas et ça aurait fait vachement plus mal. J'aurait surement perdu bien plus d'équilibre et de respiration avec un coup dans le foie.

Je nous sentais espionner par quelques curieux, mais je n'en fis aucune remarque, j'en avais vraiment rien a faire d'être observé. Je dirai même que j'adore avoir une audience subtile. Je bondis vers l'avant, tombant a quatre pattes devant Aedoth et avec vitesse je fit pivoter mon corps, tentent de donner un autre coup de pied volé. Je me remis rapidement sur pied, afin d'être face a lui et j’enchaînai une variété de coup, débutant par un uppercut, suivit de deux petites droites. Je voulu surprendre le dragon avec le suivi de mon bras a la suite de ma dernière petite droite, je tentai de le frapper avec mon coude. Je bondis vers l'arrière, lui laissant un moment de repos avant le prochain engagement.

La populace devenait légèrement plus dense dans les fenêtres et sur les coins du bâtiment. Je ne voyais aucun dragon ressemblant à des novices ou des recrues, c'était majoritairement des soldats ou garde regardant un combat contre le second et l'un des plus dangereux mercenaires et surement la créature la plus dangereuse au monde. ils étaient silencieux et respectueux face au combat, comme si ils appréciaient les efforts du dragon jaune a devenir meilleur ou simplement pour la joie de voir un combat, je ne pouvais le savoir, je ne suis pas dans leurs esprits.


By Jyvro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 462
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Mar 2 Mai - 23:58



Cœur de saphir et poings d'émeraudes


Le dragon de foudre fut content de voir que son attaque porta. Toutefois, la représailles fut rapide: profitant du balancement de son corps, Jyvro tenta de mettre un autre coup qui frôla de peu Aedoth, qui fut obligé de reculer aussi.

Si Aedoth se souvenait d’une des consignes principales qu’on lui avait enseigné lors de son apprentissage à l’école supérieure, c’était, dans un combat, de toujours faire attention à tous les éléments autour, car chaque élément du terrain pouvait être un piège de l’adversaire, ou une particularités à mettre à son service.

 
C’était grâce à cela qu’il réussissait à avoir une vision plus ou moins globale du terrain. C’était grâce à cela qu’il avait pu remarquer qu’ils étaient observés.
 
Ils étaient des petits groupes que l’on pouvait apercevoir à travers les fenêtres des bâtiments adjacents la cour. Ils étaient trop loin et pas assez amassés pour que la peur de la foule prenne le dessus sur Aedoth. Toutefois, cela lui rajoutait une pression de plus. Il détestait être regardé. Il était un ermite ; la solitude lui convenait parfaitement. Il avait toujours été ainsi. C’était ce qui lui avait valu l’image d’un romantique auprès des autres familles, une sorte d’étranger de la haute sphère. Et pourtant, il était l’un des dragons les plus diplomates. Drôle de paradoxe. Il aimait les mots, pour lui seul, pour ceux qu’ils étaient, et pour leur pouvoir : pas pour ce qu’il pouvait en faire.
 
Jyvro fit une nouvelle charge vers Aedoth. La projection fut si puissante que le dragon eut à se mettre à quatre pattes. L’élasticité du corps de son adversaire surprit le Thunderwall tandis qu’il exécutait un nouveau coup de pied. Le Second se décala sur sa droite pour esquiver ; il n’allait pas tomber deux fois dans le panneau. Il avait compris que ses pieds seraient un danger conséquent. Hélas, il ne le lâcha pas puisqu’il se remit sur ses deux pattes et donna de nouvelles frappes au dragon de foudre. Ce dernier parvint à faire partir en arrière pour éviter un coup montant du poing de Jyvro, puis il déporta sa tête sur sa gauche pour éviter la première droite, puis de l’autre côté pour ne pas se prendre la seconde attaque. Toutefois, une nouvelle subtilité surprit le Second qui se prit le coude de son opposant, au niveau de la mâchoire inférieure droite. Il eut l’impression que sa gueule avait bougée face à ce coup. Il chancela un peu et se tint la mâchoire, la bougeant un peu pour vérifier qu’elle ne bougeait pas. Entre temps, Jyvro en avait profité pour se retirer et laisser un peu de répit.
 
Il ravala sa salive, et se déplaça lentement vers la droite, continuant de fixer son adversaire. Il devrait se dépasser pour son prochain mouvement. En tout cas, les deux derniers assauts avaient pu lui assurer d’une chose : Jyvro privilégiait les attaques frontales, et pas sur les côtés. Cela permettait à Aedoth de comprendre un peu plus son schéma d’attaque. Bien entendu, il s’agissait d’un combattant aguerri. Sûrement était-cil capable de varier ses approches ; il devrait donc se méfier.
 
— Bien…
 
Il sprinta à nouveau en direction de Jyvro, mettant le plus de puissance dans les muscles de ses jambes pour lui permettre d’avancer plus vite encore, de se dépasser ! Il se figea devant Jyvro  et bondit, déployant ses ailes pour gagner davantage de hauteur et ainsi passer au-dessus de son adversaire. Il vira rapidement pour atterrir derrière lui et donna un bon coup de queue dans la jambe en se retournant.
 
Il n’allait pas s’arrêter là ! Il enroula sa queue du mieux qu’il put autour de la jambe de son adversaire et tira, et conclut par deux puissants coups de ses pattes avants au milieu du dos pour tenter de le projeter tandis qu’il perdait l’équilibre.
 

Le dragon de foudre fit volte-face et regarda si ses coups avaient porté ou non. En tout cas, il savait que sa vitesse aurait surpris son adversaire. Il soufflait ; tous ces sprints allaient se faire ressentir dans pas longtemps. Il devait encore garder des forces.



_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyvro

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 20
Localisation : Ce n'est pas important...

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Ven 5 Mai - 17:27



Cœur de saphir et poings d'émeraudes

Hoho, mon coup de coude a fait mouche. Je voyais le dragon chancelé un peu j'avous que celui ci avait du faire asser sa surprise, mais pour mon bonheur, je ne lui avait pas disloquer la mâchoire. Ce qui le gardait dans le combat, il avait reprit ses esprits rapides et commencais a se déplacer sur la droite et je fis de même pour le garder face a moi.

- Bien…

Il chargea a nouveau, avec une vitesse acrus n'utilisant que les muscle de son corps. J'étais en garde et prêt a encaisser la charge, maispour ma surprise, il se figea devant moi tel une statue avant de bondir, déployant ses ailes et passant au dessus de moi... Je déteste être un dragon sans ailes...

Je n'ai eu aucune chance de me retourner asser vite, une seconde j'était debout et l'autre j'étais la face au sol... J'avais mal au dos grâce au coups de pattes bien placer qui m'avais projeter sur une belle distance de trois ou quatre mètres et un mal de gueule car le sol était plus solide que moi, héhéhé. Mes bras me relevait  du sol, par palier je me relevai sur mes pied, craquant mon cou afin de l'étiré. J'avais une belle coupure sur la joue, surement un bon petit caillou pointu au sol, du sang coulait tranquillement, mais je n'en avait cure.

J'étais de nouveau face au dragon jaune avec une distance de quelque mètre nous séparait. Il avait réussi a me surprendre et a me projeter au sol, utilisant la majorité de son corps, je voulais lui faire comprendre que le combat ne se restraint pas aux griffes et au dents, comme beaucoup pense. De toute facon mes griffe son presque inofenssives. Mais quelque chose n'allait pas dans le visage de Aedoth... Je ne m'en préocupait pas pour le moment et je bondit avec encore plus de vitesse, sur son coter j'avais dévier puis en moins d'une demi seconde j'avais bondit sur lui, mon corps contre le sien afin de le renverser. Une fois au sol, j'essayai de le maitriser en l'agrippant, mais vu sa flexibilité et sa vitesse je n'espérais rien.

Les dragon voyeurs restait a leur emplacement, certain ce chuchotait entre eux, mais je ne pu comprendre que mon surnom "Le Golem" et le nom de Aedoth au travers les petite conversation. Certain était partir pour travailler ou simplement par ennui.


By Jyvro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 462
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Lun 8 Mai - 0:51



Cœur de saphir et poings d'émeraudes


Le dragon de foudre se remit immédiatement en position de combat warfangienne après avoir expulsé son adversaire un peu plus loin. Tandis que son opposant se relevait, un sourire se dessina sur son visage. Il était assez fier de ce qu’il venait d’accomplir. Il sentait vraiment qu’il s’était amélioré au corps à corps. Il ne frappait peut-être pas assez fort, mais il était agile, et utilisait cela à son avantage. Il essayait au mieux de prévoir et de réagir en conséquences, et sa vitesse d’analyse lui permettait de rapidement prendre en compte les différents mouvements dont étaient capables un bipède. Oui, il sentait que cet entraînement qu’il avait eu avec Volteer lui avait fait le plus grand bien. Certainement avait-il encore des choses à apprendre, mais il arrivait à se défendre avec une certaine cohérence dans ses actions. A cet instant, il se sentait fier. Le fruit de son labeur apparaissait devant lui.

Néanmoins, quelque chose abîma sévèrement sa confiance lorsque le dragon rouge bordeaux fut relevé. Un liquide rouge s’étendait doucement de sa joue. A partir de cet instant, les yeux du Second se braquèrent sur cette petite tache de sang qu’arborait son adversaire. C’était aussi sur « ça » que son entrainement avait porté. Volteer avait souhaité lui faire oublier cette fixation qu’il pouvait avoir avec le sang. L’entrainement avec marché, dans une certaine mesure, mais le sang était toujours un atroce ennemi, pour le Thunderwall. Heureusement, ce n’était qu’une faible quantité. Mais cela suffit à perturber le dragon assez longtemps pour qu’il perde complètement sa garde.

Il ne reprit ses esprits (et sa respiration, qu’il avait gardé en suspens) que lorsque Jyvro fut au plus près de lui, et que même sa vitesse ne lui permit pas de se sortir du nouvel assaut. IL avait bondit sur son flanc et l’entraînait au sol avec lui. Il essaya bien évidemment de bouger, mais la gravité jouait son rôle et l’entraina au sol, rapidement suivi du corps de Jyvro qui vint lui recouvrir une partie du corps, le piégeant. Il était beaucoup plus lourd qu’Aedoth, et ce dernier en sentait tout le poids. L’impact des deux souleva un petit nuage de poussière, et cela coupa légèrement la respiration du dragon de foudre, qui sentait légèrement ses os compressés.

Ayant repris ses esprits, et ne voyant même plus le sang, il se débattait comme il pouvait, essayant de pousser son adversaire, mais rien y faisait : il le gardait au sol, et il était bien plus lourd et fort, bien assez pour retenir le Second qui, pourtant, essayait tant bien que mal de se dégager, regardant distraitement de la foule qui observait, toujours absorbé par ce spectacle.



_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyvro

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 20
Localisation : Ce n'est pas important...

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Jeu 11 Mai - 23:12



Cœur de Saphir et Poings d'Émeraudes

J'avais pu facilement attraper et contrôler Aedoth, trop facilement... Le dragon m'avait laisser la possibilité de le maîtriser par un moment d'absence que je vu dans ses yeux, j'étais maintenant au dessus de lui, l’empêchant le plus que possible de se débattre, la poussière nous cachait légèrement, Je le fixais, mon regard dans le sien mélangeant interrogation et dureté.

- Qu'est-ce qui tes arrivé? tu aurais du réagir bien plus rapidement que ca. Je n'aurai jamais été senser t'attraper...  Je marquais une pause de quelques secondes tentant de trouver une réponse moi même, mais sans résultat. Arrêtons pour le moment, tu pourras m'expliquer ca, il faut règler ca avant que tu ne retourne sur un autre champs de bataille...

Je me relevai, laissant le dragon jaune se remettre sur ses quatre pattes. Mon équipement n'avait pas bougé et mon épée non plus, je ne fit qu'attacher mon arme a ma ceinture, laissant mon armure au sol afin de l'utiliser comme un banc de pierre froide. La majorité des vétéran qui nous observait partirent sois avec un simple sourire en parlant avec leur collègue ou d'autre avec une gène des performances du dragon jaune.

Je pris une petite sacoche accrocher sur une des sangles de mon armure et en sorti une petite fiole ayant un liquide légèrement grisâtre transparent et une éponge a deux face, l'une faite d'un écorce d'arbre étrange et l'autre avec une mousse végétale. Je frottait l'écorce sur la plaie en premier ce qui grattait les écailles découper encore prêt de la plaie, les faisant tomber. Il n'y avait q'une infime partie de ma peau visible, je retournai l'éponge sur coter de la mousse et je l'imbibai de la solution grise avant de l'appliquer par très léger frottement sur la plaie, ce qui la cautérisait faiblement afin d'arrêter le sang. Je grimaçai face a la douleur dut a la solution et a la plaie. Mon corps allait prendre le reste de la blessure en charge. J'adorai cette éponge et cette solution, c'était parfait pour garder un corps le plus nette possible.

Je me retournai vers le dragon jaune  attendant des réponse a mes précédente question...


By Jyvro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 462
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Jeu 18 Mai - 19:56



Cœur de saphir et poings d'émeraudes


Il toussait et sentait bien ses os comprimés sous le poids de Jyvro. Il eut même le léger déplaisir d’entendre un de ses os craquer un peu au niveau de son dos. Heureusement, la prise ne se prolongea pas vraiment, puisque quelque chose semblait perturber son opposant. Il se releva avec une question pour le dragon de foudre. Cela surprit ce dernier… Il ne s’attendait pas à ce qu’il se rende compte que quelque chose l’ait perturbé. De toute évidence, il avait des sens bien affinés. Intérieurement, le Second pesta pour cette qualité.

 
Cette pause, le bipède s’en servit pour pouvoir se reposer un peu. Il se servit de son armure comme d’un tabouret et commença à soigner ses blessures. Aedoth, lui, se remit sur ses quarepattes et s’étira, faisant craquer davantage d’os. Puis il le regarda faire, le sang le perturbant un peu. Il détourna légèrement le regard et aperçut au loin les derniers spectateurs qui s’en allaient. Un frisson parcourut son échine. Il aurait donné beaucoup pour savoir quelles pensées, quelles paroles ces voyeurs avaient eus.
 
Ses yeux revinrent vers e dragon rouge. Il s’assied à son tour et lui sourit comme première réponse. Puis il accompagna cela de paroles :
 
— Vous me tutoyez à présent ? Oh, je ne vais pas vous en tenir rigueur. Je mettrais cela sur le compte de l’adrénaline apportée par ce combat. J’ai lu beaucoup de romans, parfois d’anciens guerriers, et ils expliquent avec une précision impressionnante ces puissances qui semblent s’emparer d’eux. Certains associent cela aux dieux, d’autres au simple instinct. Vous êtes, vous aussi un combattant. J’aimerais bien avoir votre avis là-dessus. Qu’en pensez-vous ?
 
Il se releva, lentement, puis marcha jusqu’à la table. Sur un des kunais, il put voir le reflet d’un de ses yeux. Il continua sur la même voix, quoi qu’un peu plus lentement.
 
— J’ai moi aussi ma propre opinion, fondée sur ma propre expérience. Peut-être cette adrénaline a-t-elle une origine différente selon son hôte. Je la fonde sur la peur : celle de mourir, de ne plus appartenir à l’avenir de ce monde, de perdre ses proches, de tout perdre…
 
Il se retourna de nouveau vers Jyvro, le regard azur, dur et perçant, l’œil un peu plus étrécis.
 
« Et cette peur devrait être ma force… » se dit-il, continuant de fixer Jyvro.



_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyvro

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 20
Localisation : Ce n'est pas important...

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Lun 22 Mai - 16:53



Cœur de saphir et poings d'émeraudes

Je ne savais pas si ce qu'il disait était sérieux ou si c'était de la comédie... Je tentai d'oublier cette presque insulte contre ma personne... "vous me tutoyez maintenant?" Quel horreur que de ce penser au dessus des autre juste a cause de la fortune et la renommer de sa famille... je meurt d'envie de lui imposer ma façon de penser, mais je calmai mes idée tentante pour écouter le reste de ce qu'il avait a dire.

-j'ai lu beaucoup de romans, parfois d’anciens guerriers, et ils expliquent avec une précision impressionnante ces puissances qui semblent s’emparer d’eux. Certains associent cela aux dieux, d’autres au simple instinct. Vous êtes, vous aussi un combattant. J’aimerais bien avoir votre avis là-dessus. Qu’en pensez-vous ?

cette penser me fit un peu sourire, c'était rare de pensée aux dieux quand je pense être l'une des créature les plus dangereuse et près de la puissance absolu... les dragon violet en première position. J'avais dans le passé prié dame nature pour sa bénédiction pour les chasse et pour bien d'autre occasion, mais vite je me suis rendu compte de son inutilité et j'ai décidé que seule ma personne pouvais faire du changement.

Il se leva et marchait vers une table, regardant l'une des arme de lancer. Je pris une pose plus décontracter, sa voie était bien plus lente, lourde de sentiment, ce qu'il allait dire allait être bien lourd de sens...

- J’ai moi aussi ma propre opinion, fondée sur ma propre expérience. Peut-être cette adrénaline a-t-elle une origine différente selon son hôte. Je la fonde sur la peur : celle de mourir, de ne plus appartenir à l’avenir de ce monde, de perdre ses proches, de tout perdre…

Ça c'était plutôt... mauvais... une combativité basée sur la peur était la meilleur façon de mourir ou d'accomplir de grave erreur. Je restai pensif un moment pour construire un petit exposé de mon expérience et de celle de mes compère.

- J'ai déjà crue a une déesse, celle de la nature, mais j'ai compris bien rapidement que même si elle existe, elle ne ferai rien pour moi et que seule mon instinct et ma personne pouvait changé les chose. Ce n'est que vous qui est maître de votre destin et non un dieu... ho pour ce qui est de la peur, je tien a m'exprimer un peu plus personnellement sur ce sujet.

Je pris une courte pause, prenant mon épée entre mes mains, regardant la lame, celle-ci de couleur charbon mat. Aucune marque de sang ou d'usure, mais je savais très bien qu'elle était imprégner du sang de mes ennemis.

- Je n'ai rien contre vous, alors prenez mes parole de façon neutre. Ceux qui combat et prennent leur force par le biais de la crainte et la peur sont ceux qui meurt toujours les premiers ou très jeune. La peur et la crainte sont des facteur négatif qui mènent souvent a des conséquence désastreuse ou négative. Penser de combattre en aillant peur de perdre la vie ou un être cher augmente les possibilité que cela arrive. Ça peu paraître absurde, mais c'est de la psychologie, si vous vous concentrer sur la négation et la crainte, vous ne ferez que recevoir ce que vous projeter du futur.

je pris une légère pause avant de le fixé de mes yeux émeraudes.

- Je ne dis pas qu'il ne faut pas avoir conscience des enjeux, mais qu'il faut ce focaliser de la réussite et du moment présent. Ce fixé un objectif comme vous l'avez fait et toujours ce dire que vous allez l'accomplir peu importe ce qui va arriver. C'est comme ça que j'ai vaincu dans des situation désespéré... Celui qui m'as appris ça, ce n'est pas mon père ou mon grand père, mais cest mon oncle, celui qui a détruit ses terres par son pas lourd. Si il n'avait pas cette mentalité, il n'aurait surement pas réussi a revenir dans le volcan.

Je savais que ca n'allait surement pas lui plaire de m'entendre dire ceci surtout sur un acte aussi violent et grave contre le monde entier, mais c'était la pure vérité, c'était lui qui ma montrer a fixer un objectif et le positif. Je ne lui pardonne aucunement ce qu'il a fait, mais je lui donne le mérite sur ce qu'il m'a appris.


By Jyvro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 462
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Mar 23 Mai - 16:40



Cœur de saphir et poings d'émeraudes


Aedoth n’était pas certain de l’intention des paroles de Jyvro. Dans tous les cas, intentionnellement ou non, il n’avait pas vraiment répondu à la question du Second. Ce dernier n’avait pas le point de vue du Destructeur sur cette adrénaline qui surgit au milieu d’un combat. Il préféra discourir sur nos actions, qui n’étaient coordonnées que par notre propre volonté, et pas celle d’une prétendue entité supérieure. Oui, Aedoth était plutôt d’accord avec ce principe, étant contre le fatalisme dont certains semblaient empreints. Mais cela ne répondait pas à sa question. Peu important, tant pis. Cela aurait pu être instructif, mais au moins son dessein avait été quelque peu accompli, d’autant que le dragon rouge choisi de partir sur une autre analyse du Thunderwall, que ce dernier trouvait tout aussi, voire plus, intéressant à analyser. Les yeux bleus du Second semblèrent s’éclairer d’une lueur d’amusement.

 
— Ce que vous dites est très intéressant. Cela tend à prouver comment la plupart des êtres vivants et intelligents observent leurs propres émotions. Selon vous, la peur est une émotion négative ? Pourquoi ? Qu’est-ce que la peur vous apporte de plus que, par exemple, l’amour ? Lorsque l’on y réfléchit, ces sentiments lointains nous apportent des choses similaires : On ne voit plus qu’une chose qui nous obnubile, peut-être même jusqu’à nous aveugler. Notre corps en ressent des effets, dépassé par la capacité de notre esprit. Nous sommes paralysés, notre cœur brûle, refroidit ? Mais l’amour peut nous faire agir stupidement si la raison n’essaie pas de contrôler ce sentiment d’une incroyable véhémence. La peur a une différence qui semble être l’instinct. Lorsque nous avons peur, nous évitons l’objet de nos craintes, par tous les moyens, et c’est pourquoi je suis en désaccord avec votre point de vue lorsque vous m’annoncé que la peur est une source de la mort. Moi, je crois que c’est ce qui nous permet de vivre. La peur peut nous pousser à tout faire pour nous sauver, et alors, à partir du moment où l’on tente tout pour s’en sortir, dans un combat, dans la rue, dans son propre esprit, est-ce toujours de la peur ? Ou ne serait-ce pas plutôt de l’espoir, du courage ? Où est la limite entre ces deux états d’esprits ? Il est impossible de la fixer.
 
Il marqua une légère pause, le temps de regarder le ciel qui se couvrait de quelques nuages blancs cachant le soleil. Puis il se concentra à nouveau sur son interlocuteur. Il espérait ne pas le perdre avec le fil de la pensée. Pour lui, toutes les idées coulaient de sources, mais pour un autre ? Qu’il était facile de parler, qu’il était difficile de s’entendre.
 
— De plus, avoir peur et avoir un objectif ne sont pas des éléments incompatibles. La peur me donne la force de continuer, et mon objectif est un moyen de continuer, en plus d’une raison pour le faire. Couplé à la peur, l’un n’affaiblit pas l’autre, mais se complètent. Vous donnez pour exemple de votre théorie de la seule volonté pour réussir, votre oncle. Déjà, sachez que je parlais de la peur comme moyen de réussir à court terme, et pas à long terme. On ne combat pas éternellement un adversaire sur un champ de bataille, et la peur, ainsi que notre ambition, nous permet de combattre. Par contre, on n’a pas peur d’accomplir un but, ou, si c’est le cas, on surpasse cette peur pour montrer que nous sommes plus forts que cela. Enfin, pour retourner à votre oncle… Il a agi sous la volonté du maître noir, qui aurait pu le corrompre, même un peu. Il est facile de faire les choses lorsqu’on y réfléchit pas, que nous sommes aveuglés par le mal.
 
Il soupira et vint chercher une gamelle d’eau sur la table, dans laquelle il but afin de se désaltérer. Le liquide coulant dans sa gorge lui rafraichit et le corps, et les idées. Cela lui faisait du bien, de philosopher un peu sur les émotions qui constituent l’âme d’une personne. Oui, cette discussion était plaisante après ce combat.



_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyvro

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 20
Localisation : Ce n'est pas important...

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Jeu 25 Mai - 6:22



Cœur de saphir et poings d'émeraudes

Mon interlocuteur avait l'air captivé, amuser par cette conversation, il m'expliqua son point sur la peur, l'amour et leur similitude. son point était valide, mais cela dépendait de la personne et de son mental... par contre son lien avec l'amour n'avait aucun rapport dans un combat normal. Ce n'était que de la réfutation pour ce donner raison.

- Je suis conscience de ce que vous dite, mais l'amour n'as aucun lien, ni raison d'être présent dans un combat a mort. A moins que vous combattiez votre âme sœur, mais nous ne parlons que de cas "normaux" et sur votre personne précisément. Je vous demande, la peur quand elle nous aveugle, elle fait quoi? Elle vous fige sur place, vous empêche de réagir consciemment ou logiquement... je ne veux pas faire du "rentre dedans", mais j'ai eu vent des rapports et j'ai été témoins aujourd'hui de ce que je craignais. Vous avez été aveugler par la peur pendant le combat et vous êtes rester en arrière a pleuré et pendant notre combat vous avez figé un bref instant, mais cette instant aurait été suffisant pour vous trancher la tête...

Je pris une pause... pour lui laisser le temps d'assimiler ce que je venais de dire.

- Pour la majorité des être vivant et ça vous inclu, la peur n'est qu'une source de nuisance. Vous avez le droit d'avoir peur, de ressentir les émotion, mais on ne doit pas ce laisser aveugler par aucun sentiment pendant un combat, il faut rester sensé et logique, laissant toute émotion nuisible hors de notre tête. C'est dure et il aurait surement fallu vous l'apprendre très jeune, mais votre environnement et le mien sont complètement différent, alors je ne peux pas vous en blâmer pour le moins du monde.

Je soufflai face au dire du dragon jaune a propos de mon oncle, bien des chose peuvent arrivé dans une vie, mais mon oncle était l'un des plus violent et déterminer des guerrier que j'ai vu. Je n'ai jamais vu la silhouette de Malefor en mes terres, alors selon moi et les dernier journal de mon oncle, il aurait été de son plein gré, chercher le dragon de puissance, le dragon violet Malefor.

- Certain individu on le même opinion, Malefor n'est jamais venu sur nos iles, c'est mon oncle qui est aller le voir de son plein gré, savait pertinemment quel genre de dessin Le dragon violet avait en tête. Il a été corrompu pour atteindre la taille colossale qu'il avait atteint, mais ses journal de voyage avant de rencontrer Malefor sont claire, il cherchait a "purifier" ce monde avec le maître noir. Chacun trouve ca vois soi même, quel soit noire, grise ou blanche...

J'accentuai le purifier avec des guillemet fait par mes doigts. J'expulsait un gaz vert inodore hors de ma bouche, faisant deux petit jet de chaque coter de ma mâchoire. j'avais pu dévié légèrement la conversation de l'adrénaline... il y a certaine chose que je voulais garder pour moi, pour ne pas faire paniquer Aedoth ou le faire douter sur ma personne. Lui dire que l'adrénaline dans un combat dans mon cas, venait en partie d'une certaine joie de tuer ou de blesser, n'était pas vraiment un point positif auquel ce vanter.

peut être qu'un jour ou que plus vieux, je pourrai lui en faire part... Je rengainai Claymore dans son fourreau, regardant l’œil légèrement agité par mes penser plus obscure.


By Jyvro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 462
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Lun 29 Mai - 16:25



Cœur de saphir et poings d'émeraudes


Il y avait des choses dans les propos de Jyvro que le dragon de foudre ne pouvait pas simplement laisser passer ainsi. C’était un grand combattant, sans aucun doute, mais il ne devait pas avoir réellement confiance de ce qu’il se passait lorsqu’il se battait. Peut-être n’avait-il aucun sens de l’introspection, et c’était compréhensible : tout le monde n’était pas capable de prendre du recul, et l’exercice était encore plus difficile lorsque l’objet à analyser était soi-même.

 
En dragon courtois qu’il était, Aedoth attendit patiemment la fin de toutes les paroles de Jyvro. « Chacun trouve sa voie ». Ces paroles étaient intéressantes pour le Second qui se prit à y réfléchir. Quelle était sa voie, à lui ? Mener Warfang à la victoire, mais la victoire pour une paix la plus longue possible, jusqu’à ce que les forces du Mal viennent encore essayer d’usurper le pouvoir de la lumière, de la Justice. Cela le rasséréna davantage. Cela ne faisait que renforcer sa volonté.
 
Il ne souhaitait pas parler plus avant de cet autre destructeur. Le passé était le passé. Par contre…
 
— On ne trouve pas la peur que dans un combat. Si je la compare à l’amour, c’est parce qu’elles ont les mêmes effets, dans une certaine mesure. Alors ne venez pas me dire que la peur est une nuisance. Non, c’est ce qui permet au corps de toujours bouger, de garder espoir. Faites peur à quelqu’un d’entrainer à subir la peur, et nous verrons s’il va rester pétrifié. Non, si on vit avec, elle devient une grande force, et puis… Comment osez-vous venir me dire que les émotions doivent être mises de côté. Malefor se battait avec la haine aux tripes ! Spyro m’a conté l’ire qui se promenait dans ses yeux ! Cette colère lui a permis de devenir si fort… Alors vous croyez sérieusement que ne rien ressentir permet de mieux combattre, après que nous ayons frôlé la destruction d’un monde par HAINE ?
 
Son cœur s’était accéléré. Il était vraiment emporté par son discours et souhaitait faire comprendre à Jyvro qu’il avait tort. Prôner la neutralité ne rimait à rien, pour lui, lui qui voyait surtout la psychologie avant le reste. Il se remit en position de combat.
 
— Vous l’avez dit, « j’ai été ». Maintenant, je suis. Le temps qui me paralysait est révolu, et je compte bien vous le prouver ! Attaquez, maintenant !



_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyvro

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 20
Localisation : Ce n'est pas important...

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Lun 5 Juin - 2:26



Cœur de saphir et poings d'émeraudes

Je voyais clairement que Aedoth n'aimait clairement point mon point de vue. De plus il amenait un autre point avec la haine, mais cette même haine a donner la défaite de ce cher dragon violet Malefor. Je crois qu'il ne voudra pas changer sa façon de penser, ce qui était normal, chacun veux avoir raison. Le dragon jaune avait l'air encore plus sur les nerf et se mis en position de combat...

- Vous l’avez dit, « j’ai été ». Maintenant, je suis. Le temps qui me paralysait est révolu, et je compte bien vous le prouver ! Attaquez, maintenant !

Le croit-il vraiment? un problème aussi important comme celui-ci qui s'en va comme ça! pouf disparu, il me ferai rire si il n'avait pas une visage si déterminer et sur de son point. Haaa les désaccord et les différente pensées, comme c'est marrant comment ca peut engendrer des combat. Je me levai, tranquillement avec un air neutre et fixai le dragon jaune avec mes yeux de destructeur perçant l’âme des plus faible. en faisant un petit mouvement rapide avec mes bras, deux Spirit Claws apparu au même endroit que mes main, faisant les même geste que les miens. Les Spirit Claws se finissait a la jonction de mes coudes, en flammèche.

- Découvrons qui gagneras, la peur ou le sang froid...

Dis-je avant de me propulser avec une vitesse accrus grace a l'air comprimer de Pression Nova me faisant atteindre une vitesse légèrement plus haute que la normal. Cette fois ci, plus de rigolade, aucune retenu sur ma force et mes coups. Si il doit apprendre les point négatif de la peur par le chemin ardus, je vais lui montré. Dans mon élan de vitesse et la distance minime qui nous séparait, j'engageai  Une salve par une crochet gauche, un coup de pied retourner visant les nerf de son épaule avant et un coup direct vers le visage, avec force et coupler par vitesse et le transfert de poid, il allait faire vraiment mal.

Quelque tête sortirent voir le combat, bien plus sérieux qui venait de commencer, un combat entre deux dragon, mais aussi de deux idéologie similaire... Certain en voyait un bon moyen de ce divertir avec un combat violent, d'autre voir le second prendre des coups.


By Jyvro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 462
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Lun 5 Juin - 13:14



Cœur de saphir et poings d'émeraudes


Aedoth voulait un nouvel engagement, et il fut servi. Un peu trop, même. Jyvro prononça quelques mots, tandis qu’une étrange aura entoura les bras de l’individu, d’une couleur verte assez pure, faisant penser à la couleur de la gemme qu’il arborait sur son torse.  Cette aura pris la forme de pattes griffues. En voyant cela, Aedoth ne fut pas sans surprise et recula instinctivement une de ses pattes postérieures pour avoir une meilleure réactivité. Quelle était cet élément ?

 
Maintenant, Aedoth avait un désavantage : lui ignorait tous des capacités de son adversaire, tandis que ce dernier, avec un peu de déduction, savait déjà que le Second utilisait de la foudre. Toutefois, il ignorait lui aussi ce qu’il pouvait faire avec sa foudre, et, le Thunderwall ayant appris auprès de Volteer, il réservait aussi quelques surprises. Pour l’heure, il s’entoura complètement d’électricité afin de contracter tous ses muscles pour une meilleure réactivité de tout son corps. Cela dépensait évidemment davantage de son énergie, mais cela était nécessaire, il le sentait.
 
Jyvro le chargea avec une célérité qui surprit quelque peu le dragon de foudre. Heureusement pour lui, il avait de bons réflexes, et il se baissa pour éviter le crochet qui venait du poing gauche de son adversaire. Il sentit de la chaleur proche de son dos au moment où le coup passa au-dessus de lui. Cette aura produisait donc de la chaleur…
 
Il n’eut le temps d’y réfléchir davantage. Jyvro préparait un autre coup. En se retournant, Aedoth comprit qu’il allait utiliser la rotation pour infliger plus de dégâts. Il ne comprit pas que c’était le pied qui allait frapper, et pourtant il profita de sa position soudainement provoquée pour effectuer un bond plus puissant que la normale. Il passa ainsi de très peu au-dessus de la jambe de son adversaire. Mais un autre coup, bien plus dangereux encore, venait vers lui. Il gronda.
 
Il tendit ses pattes avant et agrippa le vêtement de son adversaire, tout en dépliant promptement ses ailes pour donner une impulsion, lui permettant de prendre de la hauteur : en tenant l’habit, la poussée le fit partir à la verticale. Il lâcha son adversaire, laissant la gravité faire le reste du boulot. Tandis qu’il effectuait un salto vers l’avant, il sentit l’aura le frôler, lui retirant quelques écailles au niveau du dos. Il arriva tout de même à passer au-dessus du mercenaire et atterrit sur ses pattes. A ce moment, il se sépara de son manteau électrique pour ne garder son élément qu’au niveau de ses quatre pattes. Il fit volte-face.
 
« Voici ma chance ! »
 
Il mit toute la force qu’il put dans la paume électrifiée de sa patte avant droite et frappa au milieu du dos, puis il mit deux autres coups plus rapides et moins puissants dans les jambes avant de faire un bond en arrière pour reculer. A partir de là, l’électricité disparut et il regarda attentivement ce qu’il s’était passé suite à ses coups. Il affichait un regard concentré, non empreint d’une peur quelconque. Car oui, la théorie n’était pas toujours fidèle à la réalité, et Aedoth ne combattait pas avec l’énergie de la peur ici, mais celle de la détermination.



_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyvro

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 20
Localisation : Ce n'est pas important...

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Lun 5 Juin - 21:28



Cœur de Saphir et Poings d'Émeraudes

Il avait utiliser mes vêtement comme levier pour passer au dessus de moi, ingénieux et maintenant il était derrière moi, prêt a frapper mon dos comme un lâche, incapable de me faire face. Je plaçai mes Spirits Claws en croiser derrière moi, parant le premier coup et je bondit vers l'avant d'un petit bond en évitant les autres coups. En me retournant je fit disparaître mes Spirit Claws afin de faire des mouvements plus imprédictible.

Mes griffes arracha le tabard de sur mon corps afin de ne pas me nuire une seconde fois. J'étais maintenant torse nu, laissant paraître mes nombreuse cicatrice sur mon corps. Mon regard était celui d'un dragon déterminer, sur un visage de meurtrier. Oui l'on pourrait me nommé ainsi, de toute façon tenter de dire que je ne faisait que me défendre ne changerai rien, j'ai tuer plus d'un fois et ça ne me déplaisait pas le moins du monde.

Je descendis mon corps un peu plus près du sol et avec une position plus animal, je bondis haut dans les air vers le dragon jaune afin de l'attaquer plusieurs fois avec mes Spirit Claws que je fit apparaître non loin du dragon pour tenter de le blesser par le haut en frappant, griffe ouverte vers lui. En retombant face a lui, le tendit ma main comme si j'agrippai le dragon jaune avec ma main et une Spirit Claws asser grande apparu pour attraper Aedoth dans leurs griffes vert géante. Si je l'attrapait, c'était fin du jeu pour le dragon jaune, il ne pourrait plus rien faire entre mes griffes...

La foule était réveiller et envoûter par notre combat. L'un au cœur d'or et l'autre au cœur d'émeraude, combattant afin de prouver a l'autre sa supériorité. Que ce sois idéologique ou physique.


By Jyvro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 462
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 20

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   Dim 11 Juin - 23:02



Cœur de saphir et poings d'émeraudes


Le dragon de foudre grogna de frustration en voyant que ses attaques n’avaient eu aucun effet. Il garda l’électricité dans ses pattes et la fit même affluer jusqu’à ses griffes. Il devait tenter de bouleverser un peu son adversaire, et il avait déjà une petite idée de comment s’y prendre. Toutefois, il restait encore certaines choses à comprendre pour Aedoth.

 
Il avait déjà réussi à comprendre que ces grandes griffes vertes apparaissaient selon la volonté  de Jyvro. Toutefois, elles n’étaient pas libres de leurs mouvements : en effet, elles ne faisaient que reproduire les mouvements de mains que le mercenaire effectuait. De ce fait, il ne pouvait pas avoir plus de deux de ces pattes spectrales. Il y avait là une faiblesse dans cette défense. Le Thunderwall devait à tout prix la percer s’il comptait avoir une chance, et il devait faire vite : un combat d’endurance ne le servirait pas grand-chose s’il était capable de tenir avec ces attaques longtemps, et que lui se contentait d’éviter.
 
Eviter. C’était tout un art, surtout en ce moment, lorsque Jyvro décida  de s’élever dans les airs en un bond plutôt puissant. Il n’avait plus rien qui lui couvrait le haut du corps (sans doute n’était-il pas heureux de l’acrobatie qu’avait fait Aedoth) et semblait avoir une attitude beaucoup plus bestial. Avait-il changé son style de combat ? Avec ces grandes griffes qui frappaient en se concentrant surtout sur la force, ou pouvait le penser. Tandis qu’il se trouvait dans les airs, ses griffes spectrales revinrent au dernier moment pour frapper dans un mouvement descendant. Heureusement, il était plutôt petit et rapide, il zigzagua entre les successions d’attaques tout en reculant. Quel était la portée de cette attaque ? De toute évidence, il était obligé de s’avancer pour pouvoir frapper. Ainsi, un combat à moyenne et longue portée devait le désavantager.
 
Pourtant, son prochain mouvement obligea une autre réponse de la part du Second : en effet, il atterrit non loin du Thunderwall et tenta de l’agripper avec le prolongement de sa patte. Reculer était impossible : il serait pris dans cette poigne et se serait alors terminé. Il gronda et décida d’une autre stratégie qui pouvait fonctionner.
 
Pour esquiver au mieux cette attaque, il se projeta vers l’avant, évitant ainsi le mouvement latéral de la griffe souhaitant s’emparer de lui, se rapprochant dangereusement de Jyvro jusqu’à être à quelques centimètres de lui.
 
Sa théorie était la suivante : il ne pouvait pas non plus utiliser ces griffes spectrales à très courte portée. Le raisonnement en était simple : il utilisait ses bras pour mouvoir son élément, matérialisé sous la forme de griffes. Si vraiment il utilisait ses membres pour bouger son attaque, alors il s’agissait d’un prolongement de ses bras, comme si une sorte de fil lié son élément matérialisé à ses membres, comme pourrait le faire un marionnettiste. Si l’on pensait alors à cela, il devait probablement être incapable de matérialiser ses griffes devant lui, au niveau de ses propres bras ! Il devait essayer cette stratégie.
 
Alors à quelques centimètres du corps de son adversaire, il mit plusieurs coups de poings souples et directs en direction du corps de son opposant, espérant que la puissance et l’électricité suffirait à le projeter et à le paralyser. Il voudrait bien voir si Jyvro serait capable de réagir suite à ces coups, étant donné que les griffes étaient derrière lui. La suite était importante à savoir pour le Second qui déjà méditait sur d’autres stratégies possibles.
 
Comme un chef de guerre.
 
Comme un stratégiste.
 
Comme un génie.



_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cœur de saphir et poings d'émeraude [PV Jyvro / Aedoth Thunderwall] [Terminé] (Warfang)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» De Saphir et d'Or
» Nuage de Saphir - Mâle [Clan de la Rivière]
» [Rubis/Saphir] Partie 3 : Rosyères ~ Clémenti-Ville
» ¤ Serena de Saphir ¤
» Pokemon saphir alpha/rubis omega

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spyro's Lair :: État des histoires :: RPG Terminé-
Sauter vers: