AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lucas BlackWings

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 21

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Ven 9 Juin - 19:00

La belle saison s'avançait tandis que Lucas s'était définitivement taillé une place au sein de l'Alliance du Sacré... Mais il continuait à retourner au Bosquet, régulièrement. Il y passais une journée et une nuit par semaine en moyenne, difficile de savoir si c'était par nostalgie ou bien par simple amour de la forêt... Se jour là, un beau lendemain suivant d'une nuit de pluie, il y retourna donc selon sa nouvelle habitude.

Une fois de plus, rien n'avais vraiment changé ici; le Bosquet Ancestral continuait à perdurer, à l'abri de la civilisation, à l'abri du temps même. Mais déjà, les animaux qu'il avais appris à cotoyer depuis son enfance commencaient à perdre l'habitude de sa présence, et se laissaient bien moins approcher. Ce n'était plus qu'une question de temps avant qu'il soit totalement étranger à la forêt [...] En réalité, il était naïf de croire que  rien ne changeait ici, en réalité c'était tout l'inverse.

A chaque fois que l'Orangé pénétrait à nouveau le territoire de la forêt, il la redécouvrais. Il y avait tellement de vie ici... Pas même le paysage ne restait semblable plus de quelques jours, en dehors des arbres. Mais ce jour là ne fut pas qu'une visite hebdomadaire... A peine rentré dans la caverne qui lui avait servi d'abri pendant tant d'années, un sentiment étrange l'envahit. Un mélange de haine, de peur, et de douleur... Ce sentiment aussi unique que désagréable ne le laissa pas indifférent, il ne l'avais ressenti qu'une seule autre fois dans sa vie... Le jour où la fumée s'était élevée de Warfang, le jour où la maison abritant sa famille brûla...

Quelque chose n'allait pas, il fallait se rendre à l'évidence. C'est alors qu'il remarqua l'absence d'une créature bien particulière... Un grand mammifère au pelage tâcheté, doté d'une très grande intelligence et capable même de parler, un peu. Un Varinx. L'un des derniers de son espèce [...] Lucas se figea, c'était trop gros pour être une simple coïncidence, et c'est alors que tout sonna plus clair dans sa tête. Il n'était pas le seul Dragon, à fouler ses terres [...]



Loin de là, à l'Est de la forêt, le Dragon Blanc se vit tendre un piège dans une clairière, moins d'une heure après son entrée dans le Bosquet. La créature lui faisait face au loin, se montrant menaçante. Bien décidée à protéger son territoire de cet intrus qui le traversait. Le Varinx ne montrait pas le moindre signe de peur, malgré ses faibles chances de s'en sortir face à un Dragon. Il essaya d'abord de faire fuir son adversaire en le menacant de grognements. C'est alors que le Dragon commença à se sentir observé... Les sons de la créature en attiraient d'autres; en quelques minutes à peine des dizaines, peut-être des centaines d'autres créatures furent sur placeà les observer, tout autour de la clairière, cachées dans la végétation.

Si les habitants de la forêt s'unissaient pour le combattre, le Dragon Blanc avait peu de chances de s'en sortir... Le temps s'était suffisamment écoulé, et le Varinx décida de passer à l'acte. Il fonça sur son adversaire en chargeant, mais en une seule fraction de seconde une voix forte lui fit s'arrêter net:


"Assez!!"

La voix autoritaire venait d'un autre Dragon qui déboula de l'autre côté de la clairière, côté Ouest. Celui-ci, d'ailleurs d'un plus jeune âge que le Dragon Rouge était d'écailles oranges, une couleur aussi unique qu'exotique. Aucun autre Dragon en ce monde n'était de cette couleur [...] Le solitaire avait un pouvoir d'attraction étrange sur les animaux du Bosquet, le Blanc se sentit moins oppressé par des présences environnantes tandis que le Varinx lui obéissait aveuglément, allant vitre rejoindre son "maître".

L'Orangé s'avança, sans peur. Il s'approcha lentement de l'intrus, mais garda largement ses distances. Après un moment à le dévisager, il ouvrit la conversation d'un ton neutre:


"Qui est-tu...?"

_________________



Lucas, L'Orangé a écrit:
Un jour je découvrirais la vérité sur ma famille...Et ma race.


Dernière édition par Lucas BlackWings le Mar 18 Juil - 17:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Firepearl

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 03/06/2017
Localisation : Probablement dans une forge

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Sam 10 Juin - 11:38

Cela faisait quelques minutes que j’étais entré dans le Bosquet Ancestral, toujours à la recherche de quelque chose d’intéressant à forger, et éventuellement d’un tout nouvel endroit à découvrir, pourquoi pas. Mais bon, il y a une chose que je dois bien admettre sur ces bois. J’ai jamais vu autant plantes et bestioles différentes réunis au même endroit. Ça ne me rassure pas vraiment : qui sait sur quoi je pourrais tomber ! Je n’ai nul envie de tomber sur un monstre, ou une créature agressive. Mon manque de goût pour le combat n’a pas changer, et je déteste être blessé.

Après une petite demie heure, je me retrouve face à un grand mammifère qui semble ne pas apprécier ma présence sur son territoire. Il est encore loin de moi, à l’autre bout de la clairière dans laquelle je me trouve, mais il se montre bien agressif. Il me menace de grognement, et je reste planté sur place. Je n’ai pas vraiment envie de bouger, et je préférerai qu’il me laisse passer c’est sûr. Ce n’est pas comme si j’étais venu brûler à cendre son territoire. Et encore, j’en suis bien incapable, même avec la chaleur qui régnait.

Je tourne la tête pour observer autour de moi, pris d’une sorte de paranoïa dérangeante. C’est que la bestiole grogne certainement assez fort pour attirer ses congénères, ou autres créatures. Les buissons et autres plantes semblaient frémir de toutes part autour de la clairière, nul doute désormais que je me trouve dans une situation délicate. J’aurais dut bouger tout à l’heure, finalement… Je peux encore m’enfuir par la voie des airs cela dit. Je me sens très mal à l’aise et oppressé, et je commence à avoir peur de ce qu’il pourrait m’arriver si je ne réussissais pas à m’enfuir dans les plus bref délais… C’est alors que le mammifère s’élance vers moi, visiblement pour me charger. Je déploie immédiatement mes ailes pour m’envoler, mais une voix retentit alors.

« Assez !! »

La voix était autoritaire, et la créature s’arrête. De l’autre côté de la clairière se trouve un dragon orange, peut-être plus jeune que moi. Un dragon orange ? On n’en voit pas des masses, des comme ça… ou on en voit peut-être jamais, je ne me préoccupe pas de la couleur des écailles des autres. Moi même j’ai une couleur que l’on pourrait qualifier d’étrange étant donner que je suis blanc irisé, présentant des reflets couleur crème la plupart du temps. La créature part rejoindre le dragon orangé. C’est curieux, il lui obéit… ? La tension a peut-être baisser dans la clairière, maintenant que j’y pense. L’inconnu s’avance lentement vers moi, mais semble vouloir garder ses distances. Il passe un petit moment à me dévisager, avant de me demander :

« Qui es-tu… ? »

Je plisse les yeux. Je ne sais pas qui est ce dragon. Je ne sais pas d’où il vient… et même si il a arrêter cette créature alors qu’elle m’attaquait, je ne connais pas ses intentions.

« Je suis… forgeron. »

Je cligne lentement des yeux, baissant légèrement la tête, et fait un pas en arrière.

« Et vous, vous êtes-qui ? »

Je ne suis pas rassuré, ce dragon semble avoir une forme d’autorité ou d’attraction envers les animaux du coin. Je reste prêt à m’envoler et à m’enfuir, on ne sais jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas BlackWings

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 21

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Dim 11 Juin - 5:42


Lucas put détendre l'atmosphère de sa simple présence, la créature était visiblement contente de le revoir; lui qui n'était pas revenu depuis une semaine... Mais cette situation lui prouva parfaitement qu'il avait encore un rôle à jouer en cette forêt; il se demandait déjà ce qui se serait passé s'il n'était pas intervenu... Rien de bon, pour sûr. Il ne se montra pas agressif envers l'intrus, simplement méfiant; c'était compréhensible. Le Dragon Blanc se présenta comme "forgeron"... Lucas n'eut pas la moindre idée de ce que cela signifiait. Mais eut sa petite idée là-dessus: Probablement un métier du monde civilisé qu'il découvrait un peu plus jour après jour.

Il réfléchit un moment... D'où venait ce Dragon? Impossible de savoir s'il était de Warfang, même si lui-même y vivant désormais, la cité était tellement vaste... Or, si l'intrus venait d'un autre clan, cela posait problème. On lui avais bien fait comprendre qu'il était dangereux de se dire de l'Alliance du Sacré à un autre clan, vu qu'ils ne s'apprécient pas vraiment. Mais du reste, il ignorait encore tout de ses autres peuples... Il eut une idée très simple qui lui valut d'éviter tout problème diplomatique, et se présenta alors:


"Je m'appelle Lucas. J'ai toujours vécu ici... Et vous êtes sur mon territoire..."

Le tour était joué, simple comme bonjour. Maintenant l'intrus pouvait croire qu'il vivait encore en solitaire dans la forêt, de toute façon Lucas avait de quoi le prouver, en commençant par son lien vis-à-vis de la faune ambiante et de cette étrange créature. Le risque du problème de la rencontre d'un membre d'un autre clan était ainsi subtilement évité... A vrai dire, ce n'était pas plus mal que l'intrus vienne d'un autre clan, il pourrais lui apprendre leur vision du monde. Lucas aspirait fermement à cette idée de connaissance, ayant très bien compris qu'une vision unilatérale des choses, soit la vision de l'Alliance du Sacré ne serait pas suffisante pour apprendre réellement. Et puis, il voulais vivre dans cet objectif d'avoir le moins d'ennemis potentiels possibles... Il reprit alors, présentant la créature:

"Voici Skohl, c'est un Varinx... Il est l'un des derniers de son espèce, tous les autres ont été... Tués, par des Dragons. Alors comprennez sa méfiance..."

Lucas fit ainsi le premier pas vers ce qui s'appelle une conversation amicale, prouvant qu'il ne voulait pas de mal au Dragon Blanc. A moins qu'il lui en donne réellement une bonne raison... Il ne cessait de l'observer, avouant que l'aclat des écailles du Blanc était agréable à regarder. De son côté Skohl se montra moins aggressif, se laissant couver par Lucas d'une aile. Si L'Orangé faisait confiance à l'inconnu, alors lui en faisait de même... Le lien était fort entre la créature et le solitaire, et on pouvais rapidement voir que Lucas s'était attribué un rôle de protecteur envers lui. Il demanda alors:

"Les étrangers savent qu'ils ne sont pas les bienvenus ici... Personne ne viens jamais, et c'est mieux ainsi... De nombreuses créatures ici subsistent grâce à cet isolement [...] Alors que venez-vous faire ici?"

L'Orangé garda un ton neutre, faisant comprendre qu'il ne cherchait pas à le menacer. Même si d'ordinaire il avait pour rôle de chasser les intrus... Il avais décidé de tolérer ce Dragon, par curiosité ou comprennant qu'il ne venait pas pour déranger. Ou un peu des deux... Mais encore une fois, personne ne venais jamais dans la forêt; Lucas pouvais bien en témoigner ayant passé la majeure partie de sa vie ici, dans la solitude la plus totale. Les Dragons du monde extérieur savaient qu'il ne servait à rien de s'aventurer dans la forêt, si ce n'est pour risquer sa vie...

Lucas réfléchit intérieurement, pourquoi il n'avait pas instinctivement envie de rejetter cet inconnu. Il finit par comprendre... La vie en société changeait beaucoup en lui, là où, "avant," il ne pensais qu'à sa sécurité et sa survie, maintenant qu'il avais gagné en confiance de soi-même et se savait capable de se défendre, il avais appris une approche différente. Comme il l'avais vécu avec Aedoth Thunderwall ou Igniis... Et même, plus loin encore, avec Blaze. C'est alors qu'il se décida à poser la question la plus importante:


"Vous n'êtes pas "solitaire", ça se voit... De quel... Clan, venez-vous?"

Lucas ne cherchait pas à le piéger dans cette question. Il n'insinuait absolument pas "si tu donne une mauvaise réponse, j'attaque". Au contraire. Il montra plutôt de la curiosité, une nouvelle fois cette volonté d'apprendre. Si le Blanc faisait preuve d'assez de tact et de patience, lui aussi en aurait pour son argent... Après tout, il était parti explorer la forêt pour vivre ce même sentiment de curiosité, d'apprendre. Finallement tous deux n'étaient pas si différents... D'un certain sens, ils cherchaient la même chose [...]

_________________



Lucas, L'Orangé a écrit:
Un jour je découvrirais la vérité sur ma famille...Et ma race.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Firepearl

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 03/06/2017
Localisation : Probablement dans une forge

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Dim 11 Juin - 11:20

Le dragon orangé se présente comme étant Lucas, et qu’il vivait en ces lieux depuis toujours. Apparemment, je suis sur son territoire. Visiblement ça doit faire un moment qu’il est dans cette forêt…

Il présente ensuite la créature qui m’avait attaqué : Shoki, un Varinx, une espèce pratiquement éteinte à cause des dragons. Eh bien… c’est triste. Mais ça ne m’intéresse pas… A vrai dire, peu de choses m'intéressent, en dehors de la forge et... et de l'exploration, je dois bien l'admettre. Lucas couvre le Varinx de son aile, un lien fort devait les unir.

« Les étrangers savent qu'ils ne sont pas les bienvenus ici... Personne ne viens jamais, et c'est mieux ainsi... De nombreuses créatures ici subsistent grâce à cet isolement [...] Alors que venez-vous faire ici? »


J’écarquille légèrement les yeux, je suis surpris que personne ne vienne jamais ici. Cet endroit à pourtant de quoi être vraiment intéressant : il est unique, mystérieux et il semble changer perpétuellement… Personne ne vient donc jamais explorer cet endroit ? Voilà qui m’attriste vraiment pour le coup. Même si cet endroit est dangereux, il mérite un minimum d’attention.

Lucas employait un ton neutre, il ne me veux probablement rien mais on ne sait jamais… Il semble réfléchir un instant, avant de me dire que je n’étais pas un solitaire, que ça se voyait, et me demande de quel clan je viens. Sa question semble provenir d’une simple curiosité…

« Je suis ici car j’avais envie d’explorer cet endroit. »

Ça, c’est vrai et ce n’est pas reprochable. Mais il y a quand même quelque chose qui me turlupine dans sa dernière question… Je plisse les yeux et recule d’un pas, méfiant.

« Si vous vivez ici depuis toujours… si vous n’êtes pas sortit de cette forêt… et si personne ne vient jamais… comment vous pouvez savoir qu’il y a forcément des clans à l’extérieur ? »

Effectivement même si ça question avait été apparemment poser par pure curiosité, il semble bien au courant qu'il y a plusieurs factions... sauf que si il n'est pas sortit d'ici et si il n'y avait personne pour le lui dire, je me demande bien comment il peut être au courant...

Quoi qu'il en soit, je ne montre que de la méfiance et évite de paraître agressif, de toutes façon je ne le suis pas, car je n'ai pas envie de me battre, on ne sait jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas BlackWings

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 21

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Dim 11 Juin - 17:09


Lucas ne savait pas vraiment quoi penser du Dragon Blanc, l'idée qu'il vienne peut-êter d'un des clans dont il ignorais encore tout était perturbante. La vision qu'on lui avais transmis à Warfang était oute faire... les Solitaires peuvent être dangereux mais il faut le voir au cas par cas, quant aux membres des autres clans, ils sont ennemis. C'était aussi simple que ça. Heureusement lui n'était pas aussi naïf pour croire que la réalité du monde pouvait se résumer si facilement, mais...

Quand on ignore tout, justement, comment pouvoir se faire ne serait-ce que le semblant d'un avis objectif? Comment ne pas être influencé par les seuls avis qui nous parviennent même s'ils sont d'un propos unilatéral? D'où l'optique de sa question, même si un peu personnelle. Lucas était capable d'identifier un solitaire à coup sûr, enfin, disons qu'il en était persuadé. L'expérience avec Blaze fut bien assez flagrante pour lui. Il ne savais pas vraiment qu'est-ce qui la rendait si différente des habitants de Warfang, mais pouvais le constater.

Son interlocuteur portant également cette "marque de comportement" invisible, l'Orangé n'avait pas de doute là-dessus. Mais malheureusement pour lui, il n'avais pas pensé que sa question allait envenimer la situation. Tandis que le Blanc expliquait qu'il avait simplement envie de découvrir la forêt, il reculait en même temps et montra des signes évidents de méfiance que Lucas ne manqua pas de remarquer. Il demanda alors à Skohl de repartir, et adopta une position plus défensive. Il savait au fond de lui que les chances que la scène finisse mal n'étaient pas négligeables...

Lucas fronça les soucrils quand le Blanc se mit à l'interroger plutôt que de simplement répondre, titillant sur les mots. Celui-ci insinua qu'il mentais que le fait qu'il avais toujours vécu ici... Au final ce n'était pas faux, mais on dira que Lucas avait volontairement ommis un point important. Il souffla,réfléchissant à un moyen de revenir là-dessus sans encore empirer la situation... Finallement, il tenta:


"J'ai dit que j'ai toujours vécu ici, et que vous êtes sur mon territoire. Je n'ai pas dit que je n'étais jamais sorti..."

Ces paroles lui firent grincer les dents, il n'était pas satisfait de son propre propos. C'était volontairement incomplet... Lui non plus, ne répondait pas à la question de son interlocuteur au final, déviant sur une excuse qu'on pouvais facilement deviner comme inventée pour se justifier de ne pas répondre. Il commença à ressentir une chaleur intérieure, et ce n'était pas des plus agréables. Il stressait, mais surtout il avait peur. Peur que le Blanc soit membre d'un clan qui se serait juré ennemi à l'Alliance du Sacré...

Lucas continuait à se qualifier comme Solitaire, pour la raison qu'il tenait à son indépendance et de même, il n'adhérait en aucun cas aux proncipes fondamentaux de l'Alliance du Sacré... Il "travaillait" pour eux, tout simplement. Et en échange, eux lui offraient un lieu de vie protégé de son réel ennemi... Mais comment un membre d'un clan hostile à l'Alliance du Sacré pourrait comprendre la nuance? Malheureusement, rien ne pouvait l'assurer que ce soit ne serait-ce que possible [...] Finallement... Il se prononça. Franchement:


"Je vis sous la protection de l'Alliance du Sacré... J'ai un accord avec eux, c'est tout..."

L'Orangé sentit une épaisse boule remonter du fond de ses entrailles, se rpéparant déjà à anticiper la réaction de son interlocuteur qui serait potentiellement violente. C'est alors qu'en un clin d'oeil, toutes ses pensées se bouleversèrent... Pourquoi acceptait-il sur son territoire un étranger qui ne voulais même pas se présenter? Pourquoi accepter ce Dragon qui peut-être était de mèche avec ses ennemis, ou ceux de l'Alliance du Sacré à laquelle il devais tant? Qu'est-ce qui justifiait cette prise de risque [...] Le retour à la réalité fut brutal, et Lucas sentit ses instincts primaires remonter en lui. Peut-être était-il en danger sans le savoir? Dans le doute, partons du principe que oui:

"Présente-toi, ou va-t-en... Je ne le redirai pas..."

Sa voix se voulait différente cette fois; une intonation plus grâve, dans un son où l'amical n'avait plus sa place, remplacé par la menace. Il n'avais pas envie d'en arriver là, mais... Lucas tenait fermement à sa sécurité comme à celle du Bosquet. Au moindre doute, sa réaction ne pouvait qu'être violente. Ce n'était pas la première fois...

Lucas renforça instinctivement sa position de défense, se préparant à la fois à encaisser une attaque et à se montrer intimidant. C'était sa réaction première. En aucun cas il ne prévoyais d'attaquer, enfin, pour le moment... La situation était sur le point de basculer, il ne tenait plus qu'au Dragon Blanc de rééquilibrer la balance, ou laisser un côté s'effondrer [...]

_________________



Lucas, L'Orangé a écrit:
Un jour je découvrirais la vérité sur ma famille...Et ma race.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Firepearl

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 03/06/2017
Localisation : Probablement dans une forge

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Lun 12 Juin - 9:42

Je vois le dragon orange froncer les sourcils à ma question. Il souffle, avant de dire qu’il avait toujours vécu ici et que j’étais sur son territoire, mais qu’il n’avait pas dit qu’il n’était pas sortit de cette forêt. Sa réponse semble ne pas le satisfaire, et je recule encore de quelques pas. Après un moment, il finit par me dévoiler qu’il vit sous la protection… de l’Alliance du Sacré ! Il aurait un accord avec eux. Bien peu rassuré par cette nouvelle, mes ailes s’agitent dans un tic nerveux. Quel accord pouvait bien avoir cet étrange dragon avec l’Alliance ? Est-ce que cela faisait-il de lui un ennemi ? Inquiet, il me semble que mes pattes tremblent un peu. Je me tiens prêt à m’envoler dans les plus bref délais. J’observe le dragon orange d’un œil fortement méfiant, et m’aperçois que lui non plus ne semble pas rassurer... Attends un peu qu’il se rende compte que je ne sais pas me battre ! J’espère fortement qu’il ne me sautera pas dessus sans prévenir.

« Présente-toi, ou va-t-en… Je ne le redirai pas... »

Son ton est grave, lourd de menace. Bien que j’ai peur, je tombe sur évidence : aucune de ses deux solutions ne me conviens. Et… c’est contrariant. Je veux explorer cet endroit. Je veux le faire pour mon travail, mais aussi pour moi. Et si je me présentais… J’ai pas envie de savoir quel accord il a passer avec l’Alliance du Sacrée. Si jamais ils lui ont demander de capturer les membres de la Horde des Enfers, ou de les arrêter, eh bien ça me ferai une belle patte…

Donc, gros problème : je veux m’enfuir, mais en fait, je veux pas. Génial, je me contredis moi même…

Je soupire et prend un ton relativement calme, un ton blasé, mon ton blasé de dragon ennuyeux et ennuyé :

« Écoute moi bien, Lucas… Le problème est qu’aucune de tes solutions ne me convient. »

J’aimerai prendre une position défensive au cas où il déciderait de me tailler les cornes sans prévenir si ma réponse ne lui convenais pas, mais le fait est que je ne connais pas de position de défense… Je ne connais même pas de position de combat. En revanche je connais une position de fuite… mais bon.

Alors je reste debout sans position particulière, je prend juste soin de prendre une expression neutre pour lui faire croire qu’il ne m’impressionne pas.

« Sache que je veux juste explorer cet endroit. Je ne suis pas là pour le dégrader. Et je ne suis pas là pour me battre non plus... »

Et comme je n’aime vraiment pas être littéralement arrêter dans mon travail ou mes activités, je finis avec un ton plutôt froid :

« Alors soit gentil et pousse toi, tu me gênes dans mon travail. Je veux bien te laisser surveiller ce que je fais… mais ne te met pas dans mes pattes. »

J’espère franchement ne pas l’avoir provoquer, j’ai vraiment pas envie de me battre, et j’ai vraiment peur... Mais à force, il m’ennuie sérieusement et je commence peut-être à en avoir sur mes nerfs… Je veux juste explorer cet endroit, pourquoi est-ce qu’il s’obstine à rester dans mon chemin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas BlackWings

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 21

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Mar 13 Juin - 20:06

Lucas commençait à voir rouge, le considérant comme menace. Il approcha lentement, griffes sorties, prêt à attaquer... De son côté, le Blanc se laissa intimider et recula, mais cela ne suffit pas pour dissuader l'Orangé de se calmer. A vrai dire, il n'avais plus vraiment l'air d'être lui-même, emporté dans une rage inutile... Ce n'est pas vraiment qu'il s'enrageais pour un oui ou pour un non, il faut se remettre dans le contexte et essayer de le comprendre. Suite aux traumatismes qu'il a subi... Suite à cette culture de la peur de l'inconnu qui l'a façonné pendant toute son enfance...

Il avais fini par accepter de faire confiance à l'Alliance du Sacré, mais ça c'était grâce à Aedoth et Igniis. Et encore... C'était surtout, surtout grâce à son père. Pendant toute son enfance, il lui a appris que s'il devait un jour abandonner son statut de Solitaire, c'est vers eux qu'ils faudrait se tourner. Qu'ils sauraient le tolérer [...] Bon, la réalité s'est avouée être un peu moins rose, mais son accord de protection il l'avais bien eu, et tout ce qui allait avec... Confiance, service, aide. Mais ça, c'était bien pour le cas particulier de l'Alliance du Sacré...

L'Orangé avait littéralement toutes les raisons du monde de se méfier de quiconque qu'il ne connaissait pas, c'était dans sa nature. De même, même s'il ne vivait plus vraiment au Bosquet Ancestral, il continuait à considérer la forêt comme son sanctuaire à lui. Il en était le gardien, c'était à lui qu'incombait le rôle de décider de qui a le droit d'entrer et qui doit se faire exclure. Par précaution extrême sa logique était toute simple: Si c'est quelqu'un d'inconnu, quelqu'un qui venait d'un autre clan ou encore quelqu'un qui cachait ses réelles intentions, c'était le refus. Et il se trouve que le Blanc remplissait toutes ses conditions à la fois... Cela faisait un moment qu'ils se faisaient face, il ne s'était pas, même pas encore nommé!

Lucas se montra plus agressif encore quand il entendit que le Blanc avais un travail à faire ici, et que lui se trouvait sur son chemin... Son interlocuteur faisait même mine de ne pas être impressionné. De la fumée sortit des narines de l'Orangé, déjà prêt à cracher ses flammes... Mais subitement, à quelques mètres de sa cible il s'arrêta, et se redressa. Il se calma, lentement... Il sentait quelque chose, quelque chose qu'il ne connaissait que trop bien. Quelque chose qui l'avait tant fait souffrir pendant si longtemps...

La peur. Aveuglé par la rage jusqu'à présent, Lucas se décida à regarder. Le Blanc termblait, il était terrorisé... et ça, c'était à cause de lui. Il se recula un peu, prit d'un profond sentiment de regret, se murmurant à lui-même:


"Q'est-ce que je suis en train de faire..."

L'Orangé eut besoin d'un moment pour réaliser réellement la scène, ce qui décupla son sentiment de malaise. Pendant un moment, il ne se contrôllait même plus... N'était même plus conscient de ce qu'il faisait! Tout ça... A cause de la haine? Il baissa les yeux, de honte. Honte de lui-même. Il était sur le point d'agresser quelqu'un qui n'avais demandé que la paix. Quelqu'un qui, malgré un âge un peu plus avancé, ne savait définitivement pas se battre. Et lui, de quoi était-il capable? Il l'ignorais, mais ayant réussi à se défendre celui qui a assassiné chaque membre de sa famille alors qu'il avait à peine six ans [...]

Il ne pouvait que vaguement imaginer l'étendue de ses pouvoirs aujourd'hui, surtout qu'il avait découvert qu'il possédait une sorte de pouvoir caché, une puissance destructrice qu'il ne contrôlait pas, qui décidait pour lui lorsque que la haine ne consummait. Il était capable de tuer, c'était certain... Et c'est bien ce qu'il s'apprêtait à faire... Non, il ne voulait pas de sang sur les pattes, il s'en voudrait à vie. Il recula encore, avant de se redresser:


"Je ne te ferai pas de mal... Mais si tu refuses de te présenter, je vais devoir te forcer à partir..."

Lucas avait pleinement reprit le contrôle, ce qui détendit rapidement l'atmosphère. Mais le problème n'était toujours pas réglé... Si le Blanc tenait à "explorer" la forêt, lui tenait à savoir qui il est. Il s'était présenté, il était hors de question que son interlocuteur n'en fasse pas de même. Il attendit donc... Préférant rapidement oublier cette scène d'horreur et passer outre...

_________________



Lucas, L'Orangé a écrit:
Un jour je découvrirais la vérité sur ma famille...Et ma race.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Firepearl

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 03/06/2017
Localisation : Probablement dans une forge

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Jeu 15 Juin - 11:03

Je recule de quelques pas, effrayé. Le dragon orange s’avance désormais vers moi, l’air intimidant, griffes sorties. Il doit se préparer à m’attaquer… De la fumée sort des narines de Lucas, probablement qu’il était lui aussi un dragon de feu et qu’il s’apprête à… me carboniser ! Enfin pour me carboniser faut déjà passer mes écailles mais comme je ne sais pas me battre, ça ne doit pas être soucis pour ce dragon orangé… Comment est-ce que je pourrais m'en sortir si il m'attaque, à moins d'essayer de lui brûler le visage avec mon feu ? Si il crache des flammes lui aussi, alors c'est mal partis... En plus, ce n'est pas comme si mes capacités liées à mon élément étaient orientées vers le combat, au contraire ! Je les utilise pour forger... Je jette un œil affolé à l'orangé.

Je tremble de terreur, le dragon a désormais un air effrayant et il a l’air bien plus féroce que moi, même si il est plus jeune... Je savais que je n'aurais jamais dut dire ça ! Et je l'ai fait... Bon aussi cette histoire commençait à me passer par dessus les cornes, et quand je m'énerve j'ai tendance à être un peu plus téméraire, mais... Arf, je veux m’enfuir maintenant ! Mais je suis figé au sol, comme si une pression lourde dans l’air me plaquait au sol. La peur, très certainement.

Et j'ai de quoi avoir peur... J'ai en face de moi un dragon inconnu, ayant un accord avec l'Alliance du Sacré, je suis au milieu d'un endroit relativement dangereux même pour un dragon, et surtout... Lucas semble totalement hors de lui.

Mais le dragon s’arrête. Il relève la tête. Un petit moment de silence se passe. Enfin le silence si on retire mes dents entrain de claquer je présume… Lucas recule lentement, de quelques pas. Il semble murmurer quelque chose… Je recule moi aussi, je n’ai pas envie de savoir ce qu’il prépare… D’un côté, il semble avoir repris son calme, mais comment être sûr… La peur maintiens encore une boule dans mon estomac bien peu agréable, même si elle s'atténue légèrement face au comportement étrange de celui qui me fait face... Le dragon orange baisse les yeux… Effectivement, il n'a plus l'air si sûr de lui ! Retrouvant un peu de contenance en voyant cela, je déploie légèrement mes ailes, près à m’en aller. Le dragon recule encore un peu, avant de redresser la tête.

« Je ne te ferai pas de mal... Mais si tu refuses de te présenter, je vais devoir te forcer à partir... »

Je ravale ma salive. Puis, en reculant de quelques pas et ailes déployée afin de m’envoler au premier signe d’agressivité, je balbutie :

« Je… Je m’appelle Tristan… Tristan de Firepearl… Ne me touche pas... »

La peur me force à parler, j’ai bien trop peur qu’il ne me saute dessus si je ne lui réponds rien. Mais d’un côté, le dragon semble plus calme… Mais pourquoi, d'ailleurs ? Pourquoi se serait-il calmer comme ça ? Et si c'est une feinte... Je me tiens tout de même prêt à partir dans les plus bref délais si la situation empire d’avantage. Je scrute la forêt d'un œil fortement inquiet. Et si il décidait de rappeler ce varinx ? Ou une autre créature qui vivait dans cette forêt ? Je ne m'en sortirais peut-être pas... Mais pour le moment, mon regard se concentre de nouveau sur l'orangé... Est-ce que ma réponse l'avait satisfait ?

Peut-être pas... Il veut savoir de quel clan je viens... Est-ce que je devrais lui dire ? Après tout, ça n'avait pas poser de problème à Neliyan... Hm... Et puis Lucas avait poser la question par simple curiosité... Il vaut peut-être mieux pour moi que je lui réponde... si c'est ce qu'il veut savoir... De toute façon, soit il n'aime pas ma réponse et me force à partir, soit... soit bah ça lui pose pas de problèmes mais ce serait bizarre... Ou alors ma réponse peut tellement ne pas lui plaire qu'il va m'attaquer... Euh... Qu'est-ce que je suis supposer faire ? Bon... Il a pas l'air si méchant... Enfin je crois... Il allait m'attaquer, mais il c'est finalement arrêter et a repris son calme... Bon tant pis, si je ne lui dis pas dans tous les cas il ne me laissera pas tranquille, autant lui dire et j'aurais peut-être une petite chance de pouvoir explorer cet endroit...

« Je... fais partit de la Horde des Enfers. »


Dernière édition par Tristan Firepearl le Ven 16 Juin - 11:49, édité 1 fois (Raison : Modif à la fin du post)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas BlackWings

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 21

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Ven 16 Juin - 19:20

Lucas s'en voulait beaucoup d'avoir traumatisé son interlocuteur de la sorte; il n'avais pas voulu ça... Cela le perturbait forcément, il était déjà en train d'oublier ce qui venait de se passer il y a à peine une minute, pour dire! Comme si [...] Il avais plusieurs trous dans sa mémoire, à chaque fois au moment précis d'un grand événement, par exemple un combat. Le "meilleur" exemple dont il se souvenait était ce fameux jour où le Noir les avaient attaqués, lui et sa sœur Nina... D'ailleurs, elle n'aura pas survécu à l'attaque.

C'était bien ça... Il n'avais plus aucune idée de ce qui s'était passé à se moment précis; alors qu'il se souvenait assez clairement de la scène suivante comme de la scène précédente... C'était effrayant de l'admettre mais aujourd'hui il se rendit bien compte que quelque chose ne tournais pas rond chez-lui. Quand la peur se transforme en haine... Quand il sens sa vie ou celle de ses proches menacée... A chaque fois, c'était pareil: une amnésie si cible que s'en était effrayant, et la seule chose qu'il savait c'est que quelque chose de fort s'était passé. Pour résumer, lors de ses moments là, non seulement il perdais le contrôle de lui-même, mais en plus, ensuite oubliais mystérieusement les événements...

Père lui avais déjà parlé de furie, il y a longtemps. Un déchaînement tant physique que magique, incontrôlé et incontrôlable. Était-ce ça? Est-ce qu'il possédait une furie sans même le savoir? Tout portait à croire que lui [...] Mère lui disais souvent, un jour il sera un Dragon très puissant... Bien sûr lui qui détestait le combat et n'avais jamais reçu de réel entraînement en ce sens, il n'avais jamais voulu la croire sur ce point.
Cela voulait dire également que même une décennie auparavant, ses parents le connaissaient déjà mieux que lui-même, même aujourd'hui...

Il grimaça, perdu dans ses pensées. La séparation fut tellement brutale... Mais père était extrêmement intelligent, probablement bien plus qu'il ne pouvais encore le concevoir. Et si... Et si ses parents avaient encore des secrets sur lui-même, à lui apprendre? En tant qu'Orangé, il possédais les mêmes pouvoirs que Père... C'était héréditaire... Alors Père devais tout savoir sur les pouvoirs qu'il serait capable de développer. Mais maintenant qu'il n'était plus de ce monde, comment pourrait-il lui transmettre ce savoir...


Lucas secoua la tête, se remettant les idées en place. Il était resté littéralement absent pendant une bonne douzaine de minutes, perdu dans ses pensées. Le Blanc se présenta sous le nom de Tristan; bien... L'Orangé remarqua que son interlocuteur avait commencé à déployer ses ailes, prêt à s'envoler. Mais il savait au fond de lui-même, que... Quoi qui ait pu se passer il y a à peine quelques minutes, c'était terminé. Tristan avais toujours très peur de lui mais fini par avouer son clan d'origine... Une certaine Horde du Chaos. Un nom qui ne payais pas de mine...
L'Orangé se montra satisfait, il n'en demandais pas plus. Il lui sourit d'un air rassurant:


"Très bien... Tu est ici chez-moi, bienvenue au Bosquet Ancestral..."

Lucas ne montrait pas le moindre préjugé vis-à-vis des membres de ce clan. Mais la raison était aussi évidente que lui était naïf: Il n'en savais simplement rien. Il n'avais pas la moindre idée de qui étaient ses Dragons, pas plus de quels étaient leurs objectifs... Si ça se trouve de nombreuses raisons feraient d'eux ses ennemis... Mais bon, et alors? Il ne voyais vraiment aucun mal à affronter en Tristan en tout cas, et en ça il eut confiance. De toute façon, rien qu'à observer les différences réactions du Dragon Blanc depuis leur rencontre, on voyais bien qu'il ne représenterai pas un danger pour Lucas. Enfin... Lui put enfin le voir:

"Voilà ce que je te proposes... Tu va m'en apprendre plus sur ton clan, et moi je vais t'en apprendre plus sur ma forêt. D'accord...?"

L'Orangé se montrait aussi bienveillant que curieux, c'était la moindre des choses pour enfin arriver à détendre l'atmosphère! Enfin... Il proposa à Tristan de le suivre, quittant donc la clairière du côté Nord-Est. Exactement la direction vers laquelle il fallait pour se rendre dans les plus éloignées profondeurs de la forêt... En chemin, il lui raconta l'histoire des Varinx, et de Skohl:

"Les Varinx ont presque tous été tués par des Dragons... Skohl est le seul que je n'ai jamais vu, je l'ai trouvé dans la forêt un jour où il est venu ici se cacher de mes semblables pour survivre, depuis je me suis occupé de lui [...] Tu peux comprendre pourquoi il n'aime pas les Dragons. Il est le dernier survivant de sa famille maintenant... Et il vis sur ce territoire, sous ma protection."

_________________



Lucas, L'Orangé a écrit:
Un jour je découvrirais la vérité sur ma famille...Et ma race.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Firepearl

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 03/06/2017
Localisation : Probablement dans une forge

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Dim 18 Juin - 14:10

Le dragon orangé me sourit d’un air rassurant… Je plisse les yeux, peu convaincu, et attends d’entendre ce qu’il va dire.

« Très bien... Tu es ici chez-moi, bienvenue au Bosquet Ancestral... »

Je redresse légèrement la tête et rabaisse mes ailes. Toujours les yeux plissés, je décide de rester méfiant : je doute qu’il y ai beaucoup de dragon prêt à tolérer un membre de la Horde des Enfers dans un lieu qu’il désire protéger, et j’ai toujours peur. Il me propose que je lui en apprenne d’avantage sur la Horde, en échange de quoi il m’en apprendrait plus sur la forêt… Hm… Ca m’intéresse, mais s’il est lié à l’Alliance, ça ne m’étonnerais pas qu’il leur répète tout, y compris mon nom… Et si il répète mon nom, je suis fichu. D’ailleurs oui ! Je suis bête, j’aurais jamais dut… Stupide peur ! Je… j’aurais vraiment aimer être plus brave, mais… de toutes façon, le combat n’apporte rien de bon, si ce n’est que la mort et les blessures… Et les blessures apportent la mort, alors c’est sans fin…

Lucas semble se montrer bienveillant, et curieux, et me propose de quitter la clairière et de le suivre… Je décide d’accepter sa proposition, bien qu’elle ne m’enchante pas. Mais je ne vois pas quoi faire d’autre… Il décide de me parler des Varinx en chemin, et que le Varinx qui m’avait agresser tout à l’heure, Skohl, était probablement un des derniers si ce n’est le dernier de son espèce. Mouais, tout ce que je veux c’est voir la forêt, pas cette chose qui à essayer de me tuer… Il vit sous la protection du dragon orangé d’ailleurs.

Je soupire et plisse les yeux. Le dragon semblait gentil, peut-être était-il naïf au sujet de la Horde, mais en tout cas :

« Euh… Et que comptes-tu faire de ces informations que je suis supposé te donner sur mon clan en échange de pouvoir explorer cette forêt ? »

Je marque un temps de pause et m’arrête. Je ne suis pas bien confient en ce que je dis, mais il faut que je le sache immédiatement avant d’être emporter dans cette histoire.

« Je ne sais pas quels sont tes intentions, mais si tu veux répéter tout ça à l’Alliance… C’est probablement ma mort que tu troques contre un droit d’exploration... »

Je n’ai aucune envie que mon nom remonte à l’Alliance par ce dragon que je ne connais pas... Et si c'est son intention, il faudra que je trouve un moyen de l'en empêcher... Même si je n'ai aucune idée de comment je peux faire ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas BlackWings

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 21

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Mer 21 Juin - 2:05

Lucas remarqua très bien que Tristan se méfiait toujours de lui, peut-être même avais encore peur de lui. mais bon, il voulais bien le comprendre; après la crise de fureur qu'il a failli faire [...] Il ne s'étais toujours pas expliqué sur le sujet et n'y comptait pas, il se sentirait d'autant plus stupide et d'autant moins crédible en admettant qu'il n'avais pas la moindre idée de ce qui lui avais pris. Non... Mieux vaut attendre, le laisser prendre peu à peu confiance et oublier cette histoire.

Il fut un peu déçu de voir que le Blanc ne portait pas vraiment d'intérêt pour ce qu'il était en train de raconter; encore une fois, c'était assez facile à deviner. Donc Tristan voulais découvrir et explorer la forêt mais se fichait des créatures qui l'habite? Un peu paradoxal... Tant pis, autant changer de sujet et passer à autre chose. Le temps que lui réfléchisse à un endroit intéressant où les amener, le Blanc revint sur sa précédente proposition, insistant lourdement. Lui demandant clairement ce qu'il comptait faire exactement des informations qu'il allait recevoir à propos de la Horde des Enfers...

L'Orangé soupira, ne comprenant pas cette insistance. Où était le mal de poser des questions à un étranger sur son lieu de vie, sérieusement? Surtout quand ce même étranger en attends la même chose de vous. Cette histoire commençait à l'irriter, se demandant si Tristan allait lui refaire la même comédie à chaque fois qu'il lui demandera quelque chose:


"Écoute, est-ce que je te demande ce que tu va faire de ce que tu aura vu et entendu ici? Je ne vois pas où est le problème de... Communiquer [...]"

C'est alors que le Blanc s'expliqua, qualifiant la diffusion de telles informations à l'Alliance du Sacré -qui rapellons-le se résument à répondre à quelques questions basiques dans le seul but de comprendre un peu le fonctionnement de la Horde des Enfers- à un arrêt de mort, le concernant. Était-il vraiment sérieux en disant ça? Cela paraissais quand même assez... Non, Lucas le vit bien dans son regard, il était bien sérieux. Donc là, il y avais un problème.

Tristan était membre de la Horde des Enfers et considérais Lucas comme de mèche avec l'Alliance du Sacré -même si c'est totalement faux, il n'a qu'un accord de protection contre service avec eux, bref- ce pourquoi cette méfiance. Donc par déduction on pouvais clairement comprendre qu'il y avais des problèmes sévères d'entente entre les deux clans, et vu à quel point il insistais là-dessus, cela pouvais même aller jusqu'au conflit. L'Orangé comprit alors... Si Tristan se montrait si réticent, c'est peut-être parce qu'il risquais réellement à cause de cette mésentente entre clans:


"Comment ça, "ta mort"? Tu est en train de me dire que juste en apprenant que tu fais partie de la Horde des Enfers, ils seraient capables de vouloir ta mort? [...] Désolé mais c'est absurde, on ne peut pas vouloir une telle chose juste pour..."

Lucas se coupa volontairement, y réfléchissant à deux fois avant de blatérer des idioties. Est-ce que l'Alliance du Sacré serait vraiment capable d'une telle chose? Il espérais que non, mais en fait il n'en savais rien. Ce qu'il s'avais par contre c'était que la discrimination envers les Dragons Noirs était forte là-bas... Ils se permettaient donc de juger les autres pour leur couleur. Alors pourquoi pas pour leur appartenance à un autre clan? Il grimaça, regrettant ses dernières paroles. Il chercha dès lors à faire comprendre à Tristan qu'il pouvais lui faire confiance:

"...Désolé, je n'aurai jamais pu imaginer une chose pareille. Si tu a si peur, j'imagine que tu dois avoir tes raisons; mais j'aimerai bien savoir lesquelles... Quoiqu'il en soit, j'ai un rôle auprès d'eux mais personne ne me forcera à faire du mal à quelqu'un qui n'a rien fait. De même, si tu veux que cette conversation reste entre nous [...] C'est entendu, tu a ma parole."

Il finis par sourire, un peu, essayant encore une fois -désespérément- de détendre l'atmosphère. Il allais devoir faire preuve d'un réel tact s'il voulais espérer s'entendre avec Tristan. Tolérance, et patience également... Au moins, inconsciemment, cela "entraînait" ses "compétences sociales". Il n'avais jamais eu à se retrouver dans une telle situation auparavant, alors au moins il en sortira en ayant appris, en bien ou en mal; ce qui, d'un certain point de vue, correspondais aussi à ce qu'il cherchais.

Ce visible problème d'entente entre l'Alliance du Sacré et la Horde des Enfers ne fit qu'attiser d'avantage sa curiosité, il voulais en apprendre plus sur ce clan. Il voulais savoir pourquoi ce contexte aussi lugubre, au point que Tristan ait peur pour sa vie juste par la possibilité d'être reconnu pour son alignement. Il voulais savoir en quoi ses clans étaient si différents, et en quoi ils se haïssaient tant:


"Alors explique-moi, s'il te plait. Qu'est-ce qu'il y a de si spécial entre ses deux clans, au point que tu sente ta vie menacée juste par le fait qu'on sache d'où tu viens? J'aimerai bien comprendre... J'aimerai bien savoir à quoi ça ressemble la vie là-bas [...]"

_________________



Lucas, L'Orangé a écrit:
Un jour je découvrirais la vérité sur ma famille...Et ma race.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Firepearl

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 03/06/2017
Localisation : Probablement dans une forge

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Lun 26 Juin - 15:25

Le dragon orangé semble comprendre quelque chose. Il commence à parler avant de se couper de lui même. Il n’a pas l’air au courant des relations de l’Alliance avec la Horde, puisse qu’il s’interroge sur le fait que l’Alliance pourrait autant m’en vouloir juste parce que je fais partis de la Horde des Enfers… Lucas grimace avant de s’excuser, il n’aurait jamais imaginer une chose pareille. Effectivement, il ne doit pas être au courant… Il aimerai savoir pour quelles raisons j’ai peur, et que si il a un rôle auprès de l’Alliance du Sacré, ils ne pourraient pas le forcer à faire du mal à quelqu’un qui n’a rien fait. Il me donne sa parole quand au fait que cette conversation restera entre nous. Le dragon sourit un peu.

Je lance un regard derrière moi, avant de me décider à avancer vers lui. Lucas me demande de lui expliquer ce qu’il y a de « spécial » entre ces deux clans. Il veut comprendre.

« Eh bien… je suppose que tu connais l’Alliance, si tu as un accord avec eux… Ils défendent la paix. Et la Horde des Enfers… essaye de ramener Malefor, le Maître Noir. Et ils sont prêts à n'importe quoi pour réaliser cet objectif ! »

Malefor… eh bien je me demande comment ils veulent le ramener… Je viens tout juste d’arriver dans la Horde, alors je ne connais pas leurs plan. Je sais juste que les plus fanatiques du groupe sont près à absolument tout pour le ramener. Personnellement, cette histoire ne m’intéresse pas plus que ça... et je n'ai aucune idée des conséquences que le retour du dragon pourrait avoir. Mais ça ne serait sûrement pas bon, non ?

« Alors déjà que les dragons de Warfang et l’Alliance ont repousser les dragons noirs alors qu’ils n’ont pas spécialement fait grand chose, enfin je crois, je suis sûr qu’ils détestent les membres de la Horde… »

Je soupire.

« Enfin, pas tous les membres de l’Alliance détestent la Horde juste parce qu’ils en font partit… Par contre, je suis supposé être leur ennemis, alors évidemment, je pense que tu comprends pourquoi j’ai peur de parler avec quelqu’un qui a un accord avec l’Alliance. »

Surtout si je rencontre ce dragon au beau milieu d’une forêt que je ne connais pas et que je me fais attaquer par la faune locale sans prévenir…

Je m’assieds dans l’herbe, en attendant de voir ce que le dragon orange en pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas BlackWings

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 21

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Jeu 29 Juin - 17:29

Lucas se montra assez confus à l'idée que l'Alliance du Sacré puisse, peut-être, être capable de tant de barbarie. Au moins, après un moment à hésiter lui aussi, Tristan finit par accepter de s'expliquer. Enfin, d'expliquer ce qu'il savais [...] A être honnête, l'Orangé comprit très mal la suite. ça parlais de la recherche du retour d'un certain Malefor -dont il n'avais jamais entendu parler- et... Quel rapport avec l'Alliance du Sacré? Non expliqué. Ah, d'accord... Très bien...

Du reste, le Blanc joua la carte de la discrimination. L'Alliance du Sacré se montrait raciste envers les Noirs, donc pourquoi pas antisémite envers la Horde des Enfers? C'était un argument en effet, mais bon on n'explique pas une telle rancœur entre clans juste sur la supposition d'un préjugé... On est d'accord, c'est vraiment léger comme explication. Alors soit Tristan mentait, soit il n'en savais réellement pas d'avantage.

Lucas y réfléchit un court instant... Bah, pourquoi l'accuser de menteur? Cela n'apporterait rien, au contraire. De toute façon il comprit qu'il n'en saurait pas d'avantage aujourd'hui. Il se contenta donc d'accepter l'argument et passer à autre chose... S'il voulais s'entendre avec le Blanc, autant créer une relation de confiance. Mais Tristan resta clair sur un point: Les deux clans sont "supposés ennemis". c'était suffisant pour expliquer sa méfiance et ses précautions instinctives. Mais Lucas voulut corriger un point:


"Sache que tu n'est pas mon ennemi, pas même supposé, d'accord? Je ne fais pas partie de l'Alliance du Sacré...
Je suis sous leur protection mais je tiens à garder mon statut de "Solitaire". Je tiens à rester libre de tout ça, et choisir moi-même qui avoir pour ami ou ennemi...
"

L'Orangé cherchait toujours à détendre l'ambiance, parce qu'il avais bien remarqué le ton réservé dans le discours de Tristan. Il avais toujours du mal à lui faire confiance. Mais un autre point l'intrigua:

"Tu a parlé de ce... Malefor, "le maître noir"... Je n'ai jamais entendu ce nom... Tu peux m'en dire un peu plus sur lui?"

Reprenant la marche tout en conversant, Lucas l'incita à se relever et à le suivre à nouveau; il allais falloir marcher encore un moment avant d'atteindre son premier objectif! Au moins aurait-il quelque chose d'intéresser à montrer au Blanc, enfin, l'espérait-il [...] Ils arrivèrent pratiquement une heure plus tard au bord d'un lac, au beau milieu de la forêt. Ce qui était intéressant ici, c'est le fait que l'eau soit "ordinaire", comparé au contenu des autres rivières, d'un rose-violet étrange, empoisonné. La chaleur et l'humidité continuait à les frapper ici, ce qui fut une raison de plus pour se rafraîchir.

Lucas ne se fit pas prier pour aller s'introduire dans l'eau en toute confiance, il avais l'habitude de venir ici. Même si c'était là que... Non, pas cette fois. Il chassa rapidement ce souvenir de sa pensée:


"Ony est...! C'est le seul endroit de la forêt où l'eau est potable. Une légende raconte qu'il y a longtemps, un grand mage s'est retrouvé ici et a purifié l'eau de ses pouvoirs pour pouvoir boire, et ainsi survivre... Ne nombreuses créatures viennent également s'abreuver ici..."

L'Orangé profita de ce moment de détente, il faisais chaud alors un peu de fraîcheur est toujours de bienvenue, de même on pouvais apprécier le soleil ici, alors que la végétation ambiante filtrait pratiquement toute lumière, partout ailleurs. Un petit coin de paradis au beau milieu du Bosquet Ancestral... Au beau milieu de... Oh, il y repensa. Ils étaient proches du centre de la forêt en effet, et là-bas il y avais... Autre chose à voir:

"Est-ce que tu a déjà entendu parler du Bosquet Épais? Je peux te montrer si tu veux. Ce n'est pas très loin d'ici..."

Oui, "montrer". Mieux valait éviter de s'aventurer là-bas. D'ailleurs la légende dit que ceux qui y entrent n'en reviennent pas; assez explicatif comme réplique... Mais père s'y était déjà aventuré, peu avant -ou après- sa naissance... Il n'a jamais vraiment su ce qu'il était allé faire là-bas. Tout ce que ses parents ont voulu lui dire à ce sujet c'est: "Un jour, tu comprendra". La même que ce que chaque parent dit à ses enfants quand il s'agit d'expliquer des choses qu'on est pas censé comprendre à cet âge.

Lucas se savait assez grand maintenant, mais en revanche ses parents n'étaient plus de ce monde pour témoigner... Il devais forcément y avoir quelque chose, au fin fonds de ce bois maudit. Quelque chose d'assez précieux pour que son père s'y soit sérieusement intéressé:


"C'est un endroit très dangereux, mes parents n'ont jamais voulu que je m'y aventure... Pour être franc je ne sais pas vraiment ce qu'il y a là-bas..."

_________________



Lucas, L'Orangé a écrit:
Un jour je découvrirais la vérité sur ma famille...Et ma race.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Firepearl

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 03/06/2017
Localisation : Probablement dans une forge

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Dim 2 Juil - 15:21

Le dragon orangé me répond qu’il n’est pas mon ennemi. Il est sous leur protection, et il tient à son statut de solitaire afin de rester libre et de choisir qui serait ses amis et ses ennemis. Je hoche la tête lentement, ça tiens la route. Il n’a pas l’air d’essayer de me tromper…

Puis il me demande qui est Malefor. Ah. Il n’en a jamais entendu parler ? C’est… surprenant…

« Malefor… c’est un dragon violet… le premier dragon violet. Comme Spyro… sauf que lui, eh bien… il a essayer de détruire le monde en réveillant le Destructeur… Il n’y a pas que ça, mais je ne me suis pas vraiment intéresser à son histoire… Je ne sais pas trop ce qu’il arriverait si il revenait… Je sais juste que Cynder était supposé le libérer à l’époque, elle avait été enlevée et corrompue par les pouvoirs de Malefor, par je ne sais quel moyen… et elle l'a ramené au final, je crois ! D’ailleurs... »

Je fronce les sourcils, troublés. Ce singe… qu’on avait vu avec Neliyan dans le château des Plaines Automnales… il nous avait dit… que le retour de Cynder n’était plus qu’une question de temps ? Mais pourquoi est-ce qu’elle retournerait dans le camp de Malefor, maintenant qu'elle est libérée de son emprise ? Ce singe a dut déblatérer n'importe quoi, aussi effrayant soit-il ! Enfin j'espère...

« Enfin, Spyro et Cynder l’on combattu pour l’arrêter, ils l’ont vaincu. Ils ont empêchés la fin du monde, en quelque sorte, je crois. Et Spyro… c’est bien le chef de l’Alliance du Sacré, non ? Et cette Alliance veut la paix... alors comme la Horde des Enfers essaye de ramener Malefor, oui, on est ennemis... »

On marchait, Lucas m’avait inciter à le suivre. Après une heure, on arrive au près d’un lac. Tiens… l’eau à l’air normale ici. Pour le peu de ruisseau que j’avais put apercevoir avant de croiser le varinx, leur eau possédait une couleur étrange… Le dragon orange entre dans l’eau, il semble bien connaître ce lieu. Pour ma part, je m’assied au bord de l’eau. La chaleur ambiante ne me dérangeait pas, en tant que dragon de feu, et aussi en tant qu’habitué des grandes chaleurs, surtout avec ma technique pour réchauffer l’air ambiant. J’observe le ciel, qu’on pouvait apercevoir ici. Lucas m’explique qu’il s’agit du seul endroit où l’eau est potable dans cette forêt. Je l’écoute avec attention. Apparemment, un grand sage était autrefois passer par ici et avait purifié l’eau, afin de boire et survire, celons une légende. De nombreuses créatures viennent s’abreuver ici apparemment. C’est incroyable, il en faut de la puissance, pour purifier les eaux d’un lac entier !

Alors que le dragon profitait de l’eau, il semble se souvenir de quelque chose, et me demande soudain si j’avais entendu parler du Bosquet Épais. Alors que je fouille ma tête dans tous les sens, il me semble ne pas en avoir entendu parler, et si le nom me semble familier, c’est forcément à cause du Bosquet Ancestral, comme les deux noms commençaient par bosquet. Il propose de me montrer ce mystérieux endroit, qui n’était apparemment pas loin d’ici… L’endroit serait dangereux, ses parents n’ont jamais voulu le laisser s’y aventurer… et il ne sait pas ce qui peut se trouver là-bas.

« Je veux bien voir cet endroit ! »

Si j’ai bien compris, ce lieu est quasi inexploré… cet endroit doit être génial, plein de choses jamais vues ! Même si il est dangereux… je veux bien aller voir, ça doit en valoir la peine ! Alors que je m’étais relevé en disant ces mots, je regardais désormais l’orangé avec un regard pétillant et impatient.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas BlackWings

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 21

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Lun 17 Juil - 3:43

Lucas apprécia d'en apprendre un peu plus sur ce "Malefor" mais se désintéressa rapidement du sujet, vu qu'il en était de même pour Tristan. Il ne réalisait pas à quel point ce Violet était important, ce qui peut se comprendre vu qu'il ne connait rien de lui. Tristan se montra satisfait à l'idée d'aller découvrir le Bosquet Épais, alors parfait! Il n'avais rien besoin de savoir de plus pour leur trouver à tous deux quelque chose d'intéressant à faire.

Il reprit donc la route, se dirigeant vers le cœur même de la forêt. Là où il faisait le plus sombre, tellement la végétation abondante filtrait la lumière. Et ce alors qu'ils étaient en pleine journée... La marche n'en fut pas moins pénible, lui-même s'aventurait peu dans la zone, et ne s'était donc pas "amusé" à essayer de faire un chemin minimaliste. Il leur fallut donc se frayer un passage entre buissons, branchages, racines aériennes et autres végétaux encombrants...

Lucas surveillait régulièrement que Tristan le suivait toujours, dès fois que lui aille trop vite. Il avais tellement l'habitude de vivre dans cette forêt qu'il n'étais plus vraiment gêné par la flore... C'est après un quart d'heure de marche qu'ils approchèrent de leur destination, la végétation se faisait de moins en moins abondante, très vite les plantes disparurent de leur chemin, ne laissant que les arbres de moins en moins verts devant eux.

Et c'est ainsi qu'ils arrivèrent au Bosquet Epais... Le paysage changea brutalement, si bien que cela ne pouvait pas être naturel. devant eux, jusqu'à l'horizon et plus loin encore s'étendait une forêt sombre, peuplée de seuls arbres morts et pour ainsi dire fossilisés, depuis des siècles au bas mot. Par dessus la terre calcinée et stérile se dressait une fine couche de cendres partout autour, ce qui rendait l'ambiance plus effrayante encore.

Pas un animal ne pouvait être entendu, la vie avait définitivement quitté cette partie de la forêt. quels chose s'est passé ici, il y a longtemps, cela ne faisait pas le moindre doute. Mais va savoir quoi [...] Une étrange brume flottait dans l'air, si lourde de magie qu'ils pouvaient la ressentir, et presque en voir le flux à l’œil nu. c'était comme un miroir mais sous forme de vapeur... La brume reflétait le paysage environnant, sol, arbres, et eux aussi bien entendu:


"C'est... C'est ça, le Bosquet Épais... Je ne sais pas ce qui s'est passé ici. Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée d'aller là-bas, ça a l'air dangereux..."

Lucas avais peur de cet endroit, parce qu'une magie ambiante si abondante ne pouvais qu'être que dangereuse, de même si ses parents n'avaient jamais voulu lui parler de tout ça ni l'autoriser à approcher la zone, cela devait être pour une bonne raison. Il s'assit au sol, palpant la cendre devant lui. Cherchant à comprendre:

"C'est comme si tout avais brûlé, en un seul instant... Mais normalement la cendre se disperse par le vent..."

C'est alors qu'il remarqua autre chose. Un point qui renforça ce côté "surnaturel":

"Tu ressens ça? Ce, ce vide... Il n'y a même pas de courants d'airs [...] Mes parents n'ont jamais voulu que je vienne ici, donc c'était déjà là avant ma naissance. La forêt n'a pas recouvert la zone, même après les années. C'est comme si le temps était resté figé ici..."

H.RP:
 

_________________



Lucas, L'Orangé a écrit:
Un jour je découvrirais la vérité sur ma famille...Et ma race.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Firepearl

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 03/06/2017
Localisation : Probablement dans une forge

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Lun 17 Juil - 13:34

On se remet alors en marche. La végétation se fait plus dense, si bien qu’il commence à faire sombre. Presque à croire que la nuit était tombée… Enfin, je suis tant bien que mal Lucas à travers la forêt à la végétation de plus en plus épaisse. Il faut bien dire que je ne suis pas habitué à traverser des forêts aussi… spéciales que celle-là. Il arrive un moment où je me prends les pattes dans les branchages des buissons, puis ensuite je me coince une corne, évidemment… Je remarque que le dragon orangé veillait à ne pas me perdre en chemin, lui qui est plus habitué que moi à cette forêt.

Après un quart d’heure de pure galère -comme la lame de ma queue n’est pas tranchante, je me suis encore coincé, je parle pas de mes ailes non plus…-, la végétation se fait enfin moins dense et abondante. Ce qui est bizarre si on se dirige vers le centre du Bosquet… D’ailleurs, on en arrive à une disparition de flore plus qu’étrange. En trouve toujours des arbres, mais si on se fie à leur couleur, eh bien… ils sont assez étranges, eux aussi. La vie est entrain de quitter cet endroit ou quoi ? Il semble qu’on soit arriver à destination, ce qui laisse un spectacle assez étrange sous nos yeux… Bon… Pas « assez étrange », plutôt « absolument pas naturel ».

On ne voit plus que des arbres morts, ou alors très vieux, devant nous, alors que la forêt restait toujours aussi sombre, et peu accueillante. Le sol semble recouvert d’une couche de cendre, bien peu épaisse. La brume règne ici, fortement empreinte de magie. De beaucoup de magie, même. Et aucun signe de vie animal ici. Mais si on parlait de la végétale… bah c’est un peu la même chose, alors… La brume était semblable à de la vapeur, et renvoyait les reflets : les cendres, les arbres, nous aussi. Comme c’est étrange de découvrir son reflet dans de la brume dans un endroit aussi austère… Je ravale ma salive.

« C'est... C'est ça, le Bosquet Épais... Je ne sais pas ce qui s'est passé ici. Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée d'aller là-bas, ça a l'air dangereux... »


La voix de Lucas à couper le silence environnant, et ce n’est pas une mauvaise chose en soit. Après une forêt aussi pleine de vie que le Bosquet Ancestral, découvrir un lieu aussi silencieux que celui là… C’était terrifiant même les yeux fermés. Ça à l’air dangereux… oui, cet endroit ne me dit rien qui vaille. Il pourrait même faire penser… à une forêt hantée. Mais pour une fois, ce n’est pas ça qui m’effraie.

« C'est comme si tout avais brûlé, en un seul instant... Mais normalement la cendre se disperse par le vent… »

L’orangé a raison.

« Tu ressens ça? Ce, ce vide... Il n'y a même pas de courants d'airs [...] Mes parents n'ont jamais voulu que je vienne ici, donc c'était déjà là avant ma naissance. La forêt n'a pas recouvert la zone, même après les années. C'est comme si le temps était resté figé ici... »

Je hoche lentement la tête. Le temps, figé. Le vide. Une bien horrible perspective… Et ce serait comme ça, même depuis avant la naissance de Lucas ? Et… ça n’a pas changer d’une écaille ? Le temps est peut-être bien figé, comme il le dit… Ma tête est légèrement rentrée dans mes épaules, alors que je fixe toujours mon reflet avec un regard un peu plus vague. Puis je parle, d’une voix morne :

« Tu m’as parler d’un… d’un mage, qui aurait purifier le lac, il y a bien longtemps. Tu penses qu’il pourrait avoir un lien avec ça ? … Bien que je dise ça, je t’avoue que ça me semble étrange… Purifier, pour ensuite dévaster par les flammes… Quoi qu’il en soit, ce qui c’est produit ici à marquer cet endroit à jamais… »

Je relève légèrement la tête, et fronce les sourcils.

« Un brouillard magique qui fait miroir et nous renvoie nos reflets… a croire qu’il est voulu qu’on se perde là-dedans pour ne jamais en ressortir ou qu’on ne… trouve pas quelque chose. »


Je fronce même un peu le nez devant ces perspectives. Si je repars d’ici, même sans avoir poser les griffes là-dedans, je n’en parlerai probablement à personne… peut-être même pas à Neliyan, pour sa sécurité... Sérieusement… c’est quoi cet endroit ?

« Lucas… c’est toi qui connaît le Bosquet Ancestral, c’est toi le maître des lieux… Est-ce que tu veux aller là-dedans, auquel cas j’essayerai de t’aider… ou est-ce que tu veux rebrousser chemin, et je pense que je m’en irais… pas question que quelqu’un entre seul là-dedans, je pense que tu vois pourquoi... »


J’émets une grimace. Même si me soucier des affaires des autres ne m’intéresse pas… je n’ai pas envie d’apprendre qu’un dragon se ballade tout seul dans le Bosquet Épais. Même si c’est un inconnu. Hn… Je suis pas normal moi… J’ai peur de la Horde des Enfers, j’ai peur de l’Alliance, j’ai peur des fantômes, mais je serais prêt à entrer dans cet endroit -seulement si accompagné bien sûr-, même si il y a de bonnes chances pour que je n’en ressorte pas… C’est peut-être bien parce que explorer, découvrir de nouveaux lieux, quels qu’ils soient… c’est comme quand je forge et que je créer de nouveaux objets. C’est… une sorte d'engouement, de curiosité que j’ai perdu. Quelque chose. Quelque chose que je retrouve en forgeant, en explorant… Le fait de ce demander ce que je vais pouvoir faire de nouveau aujourd’hui, de ce demander qu’est-ce que je vais trouver de nouveau, découvrir… Aussi… ça faisait si longtemps que je n’avais plus ressentie d’amitié véritable pour quelqu’un. Je suis vraiment content que Neliyan me considère comme un ami… et que je sois capable de faire de même.

Je regarde mon reflet, toujours.

Franchement, Tristan Firepearl. Faudrait que tu changes. Faudrait que t’arrête d’être un froussard. Faudrait que t’arrête franchement. Hein Tristan Firepearl… parce que tu dis que tu veux pas avoir les blessures des autres sur la conscience, mais vu comment t’as toujours la trouille de te faire blesser… est-ce que tu défendrais tes amis, est-ce que tu les défendrais si ils étaient au seuil de la mort ? Si ça devait inclure qu’il faut que tu te battes ? Que tu te battes contre l’Alliance ou contre la Horde ?

Je secoue la tête, à quoi je pense moi… Je détache mon regard de mon reflet pour le tourner vers Lucas. Alors… on va là-dedans, ou on s’en va ?

_________________
"Tristan Firepearl, forgeron ennuyé et ennuyeux, uniquement à votre service si c'est pour forger. Ou explorer. Vous allez où déjà ?"

By moi :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas BlackWings

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 21

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Lun 17 Juil - 17:12

Lucas se montra satisfait de voir que Tristan montrait beaucoup de curiosité envers cet endroit, au moins ils ne seraient pas venus pour rien. Le Blanc se mit alors à imaginer des scénarios, quelque chose qui pourrait expliquer ce qui aurait pu se passer ici. Il mentionna le mage de la légende du lac...

L'Orangé y réfléchit un moment, l'idée n'était pas si stupide. Peut-être qu'il y avais un lien... Après tout, ils n'étaient qu'à un quart d'heure de marche du-dit lac. Et comme cela faisait probablement très longtemps que ses eaux étaient claires, de même que le Bosquet Épais dans cet état [...] D'ailleurs quand on y pense pourquoi nommer différemment une partie de la même forêt? La réponse semblait évidente vu le contraste entre les deux paysages, mais cela voulais aussi dire autre chose:


"Je ne sais pas, mais je pense... Autrefois, tout ça faisait aussi partie du Bosquet Ancestral. C'est obligé puisque la forêt s'étend tout autour. Et puis un jour il s'est passé quelque chose, et on l'a alors renommé Bosquet Epais [...] ça veut dire que des Dragons ont été au courant il y a longtemps déjà. Et rien n'aurait changé depuis [...]"

Si le Bosquet Epais était le même depuis si longtemps, c'était forcément parce que personne d'autre n'a pu y changer quelque chose. Ou n'a voulu... Ou a été empêché de [...] Qui sais. Par contre, il pouvais être certain d'une chose, et cela collait parfaitement à cet aspect surnaturel et à l'omniprésence de la magie aux alentours:

"Je pense que c'est des Dragons qui ont fait ça... Je ne sais ni comment ni pourquoi, mais il n'y a pas d'autre explication; ce n'est tout simplement pas naturel... Peut-être l'utilisation d'un grand pouvoir qui aurait échappé à leur contrôle? [...] Père me parlais parfois des mages de l'ancien temps... Il disait que les meilleurs d'entre eux étaient tellement puissants qu'ils pouvaient défier la mort elle-même..."

Cela pouvait paraître absurde, personne n'échappe à son destin, mais il avais une foi aveugle en son père et ne doutait pas un seul instant de ses dires. Lui et sa race étaient même la preuve que la magie peut affronter la mort, puisqu'il est lui-même capable de soigner des blessures peut-être mortelles grâce à son pouvoir, à condition d'en payer le prix. Alors jusqu'où pourraient s'étendre les pouvoirs d'un mage surpuissant...?

L'Orangé sourit un peu, il avais envie d'en apprendre plus. Et de même, il avais trouvé quelque chose qui captive réellement l'attention de Tristan. Le Blanc le qualifia de guide, de maître des lieux. assez flatteur comme nomination mais pas forcément incorrect. Personne de vivant ne connaissait mieux le Bosquet Ancestral que lui. c'était à lui de prendre cette décision [...] Il chassa alors sa peur, et commença à s'avancer, ouvrant la marche:


"Allons-y, mais reste bien proche d'accord? Quoi qu'il arrive ne me perds pas de vue... Il faut qu'on reste ensemble..."

Malgré cet air de leader Lucas se rassurait tout autant de ne pas avoir à s'y aventurer seul. Peut-être que lui non plus n'aurai pas osé sans un minimum de compagnie... De cette façon ils peuvent se surveiller l'un l'autre. L'Orangé marcha lentement; le contact de la cendre n'était pas forcément désagréable, mais il avais surtout peur de ne pas voir le sol au dessous avant d'avoir à marcher dessus. Il craignais de tomber sur une quelconque forme de piège, naturel ou non... Quelque chose de dangereux, tout simplement.

L'épaisse brume qui les entourait réduisait considérablement leur distance de vue, en plus de refléter leur propre silhouette ce qui gênait encore d'avantage la vision. Impossible de voir à plus d'une dizaine de mètres dans ses conditions, peu importe dans quelle direction il regardait:


"Oh... En fait c'est à cause de la brume qu'il fait si sombre; regarde au dessus. Pas besoin d'arbres feuillus pour filtrer la lumière, on ne vois absolument rien à travers ce nuage..."

Malheureusement il avais raison, l'obscurité était forte malgré la pleine journée. Impossible pour eux d'estimer l'heure qu'il était dans ses conditions, mais pour sûr il était midi passé. Valait donc mieux ne pas trop traîner, sinon ils finiraient définitivement dans le noir le plus complet. Lucas ne savais pas trop ou aller, alors il se contenta de marcher droit. Le paysage était le même peu importe la direction vers laquelle il regardait de toute façon...

Au fond il espérais trouver quelque chose, peu importe que ce soit bien plus effrayant; quelque chose lui leur permettrait de se situer, d'éclaircir le mystère du Bosquet Epais... Ou pas forcément. N'importe quoi qui rendrait leur prise de risque fructueuse. De ne pas y être allés pour rien:


"J'espère au moins qu'on va trouver quelque chose dans cette forêt... Quelque chose d'autre que des arbres morts et de la cendre... genre, heu... De l'eau...???!"

Il se recula net, surpris. Sa patte n'avais pas heurté le sol sous la cendre cette fois-ci, mais bien une étendue d'eau cachée sous celle-ci. Maintenant qu'on regardais attentivement, on pouvais voir la fine couche de cendres bouger à cause des vagues qu'il venait de créer au contact de l'eau... Et c'était comme ça un peu partout...:

"Oh là... Tristan...! Reste derrière moi... Je crois qu'on est dans un marécage... fais très attention où tu mets les pattes..."

C'était bien leur veine... Un marécage... Au beau milieu de cendres, obscurité, brume et reflets... Il était pratiquement impossible de savoir où il y avais de l'eau et où il n'y en avais pas. En tout cas sans s'y risquer. Il alla précautionneusement jusqu'à l'arbre le plus proche pour y arracher une grosse branche qu'il utilisa pour tapoter le sol devant lui, savoir où il y avais de la terre et où il y avais des étendues d'eau.

Son idée fonctionna à merveille, mais cela les ralentit énormément. Et qui sais quelle distance les séparait encore d'un éve8ntuel point d'intérêt dans la forêt... Déjà à partir de là faire demi-tour devenait compliqué et long... Il leur faudra recommencer à l'envers lors du retour.


Tandis que le soleil commençait à descendre dans le ciel, leur voyage s'annonçait encore bien long [...]

_________________



Lucas, L'Orangé a écrit:
Un jour je découvrirais la vérité sur ma famille...Et ma race.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Firepearl

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 03/06/2017
Localisation : Probablement dans une forge

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Lun 17 Juil - 20:17

Le dragon orangé sourit légèrement, avant de dire, ouvrant la marche :

« Allons-y, mais reste bien proche d'accord? Quoi qu'il arrive ne me perds pas de vue... Il faut qu'on reste ensemble... »

Un petit sourire se dessine au coin de mes lèvres. Je suis bien content qu’il ai décider que l’on s’aventure dans cet endroit… Si cet endroit ne me rassure absolument, je suis bien curieux de le visiter un peu. Quand à rester pas loin de lui… pas besoin de me faire prier. J’ai vraiment pas envie de me retrouver seul là-dedans… et lui non plus, je suis sûr.

Lucas marche lentement sur le sol de cendre, il semble faire attention à là où il met les pattes. Il est vrai qu’il n’est pas évident de voir sur quoi l’on marche… Je décide de rester sur son sillon, derrière lui. Et avec un peu de recul, je serais peut-être capable de voir des choses intéressante… c’est vite dit, car le brouillard est si épais, et tellement emplie de reflet qu’on ne voit pas vraiment ce qu’on a autour de nous. Et c’est pas comme si mon œil myope allait m’aider à voir plus loin ! Alors que seul le son de nos pas sur la cendre peuvent être entendu ici, le dragon orangé dit alors :

« Oh... En fait c'est à cause de la brume qu'il fait si sombre; regarde au dessus. Pas besoin d'arbres feuillus pour filtrer la lumière, on ne vois absolument rien à travers ce nuage… »

Effectivement, il a raison… A part la brume qui ne nous laissait pas voir le ciel, et le reflet de nous même et du sol parfois… il ne faisait que faire sombre. Cette brume vaporeuse et miroitante, je la trouve bien oppressante… Impossible de savoir où en était le soleil dans sa course, mais facile de savoir que lorsque ce dernier se couchera derrière l’horizon, la lueur de la lune ne nous sera pas d’un grand secours… Enfin, quoi que, qui sait si cet endroit est différent la nuit d’ailleurs… cet endroit est tellement étrange… Dans le pire des cas, je peux chauffer les membranes de mes ailes, avec mon feu, ça les fera briller. Et encore, va savoir si c’est efficace dans cette brume la, elle est chargée de magie. Que de questions que l’on peut se poser sur cet endroit…

« J'espère au moins qu'on va trouver quelque chose dans cette forêt... Quelque chose d'autre que des arbres morts et de la cendre... genre, heu... De l'eau...???! »


Lucas recule soudainement et manque de me percuter. De l’eau, ici ? Je me redresse légèrement pour regarder par dessus l’aile de l’orangé. Je ne vois pas grand-chose autre que de la cendre et de la brume… certainement qu’une fine pellicule bien opaque c’est déposée sur l’eau. En tout cas, il a demander à trouver quelque chose, il l'a trouver ! Enfin... c'est pas de l'eau qui nous aidera à savoir ce qu'il c'est passer ici... Dommage...

« Oh là... Tristan...! Reste derrière moi... Je crois qu'on est dans un marécage... fais très attention où tu mets les pattes… »


Des marécages ?! Quoi, déjà la brume, et maintenant des marécages ?! Vu l’ambiance et l’allure de la forêt, va falloir faire attention à ce qu’il n’y est pas trop de vase ou même de sable mouvant là-dessous… Avec grande prudence, Lucas s’approche d’un arbre afin de récupérer une branche d’une assez bonne taille. Je le suis de près. Il se sert du bout de bois afin de tâtonner le sol devant lui. Ça se révèle efficace, mais ça nous ralentit fortement…

On a beau avoir avancer en ligne droite jusque là, en contournant seulement les arbres figés, je suis incapable de savoir si derrière nous se trouve bien le chemin du retour… Peut-être qu’on pourrait s’envoler pour ressortir ? Avec la brume, voler serait bien difficile… Avec ses reflets, ça doit être compliquer de situer le sol et le ciel…

Autant marcher sur la cendre n’avait rien de dérangeant, mais marcher dans de la cendre et de l’eau… J’ai beau être habitué à avoir les pattes noircies par les cendres et la suie quand je forge… Le mélange d’eau et de cendre est ignoble. Ça se glisse entre mes griffes, ça se coince, et avec l’eau, ça colle… La cendre à peut-être des vertus ou je ne sais quoi, mais c’est pas le moment pour marcher dans des marécages cendrés. Je grommelle, regardant le sol avec un léger dégoût.

« J’y pensais tout à l’heure… mais j’espère vraiment qu’il n’y a pas trop de vase, voir de sables mouvants là-dedans… Si c'est des marécages... on sait jamais. »

C’est moi, ou il fait plus sombre que tout à l’heure ? Peut-être que le soleil à commencer à décliner… Si ça se trouve, quand il se couchera, ses couleurs chatoyantes viendront se refléter dans la brume, et il fera tout orange, tout rouge… peut-être même tout rose. Je pouffe de rire en pensant à la brume oppressante devenue rose… enfin après la couleur viendra l’absence même de lumière, tant cette brume est épaisse. Attends… Brume oppressante, pleine de magie…

« Lucas… tu crois que cette brume réagit à la magie ? Ou a quelque chose ? »

Après tout, ce serait peut-être possible… comme ça ne l’est probablement pas, puisse que ça fait apparemment longtemps que cet endroit est comme ça. En plus, Lucas l’avait dit, quelqu’un avait probablement vu les changements occasionnés dans la forêt, et aurait renommé ce lieu peu accueillant le Bosquet Épais… et rien n’a changer depuis… Personne n’est-il repasser en ce lieu -ce qui me semble un peu étrange car il me semblais avoir entendu Lucas dire que ses parents ne voulaient pas qu'il s'y aventure, ils devaient y être aller-, ou la brume reste-t-elle quoi qu’il arrive ? Peut-être bien qu'elle reprenait forme immédiatement après... Un mystère en soi...

_________________
"Tristan Firepearl, forgeron ennuyé et ennuyeux, uniquement à votre service si c'est pour forger. Ou explorer. Vous allez où déjà ?"

By moi :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas BlackWings

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 21

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Mer 19 Juil - 2:31

Lucas avançait prudemment, ne s'occupant guère du temps qui passait. A vrai dire c'est à peine s'il s'en rendait compte. On en perdait facilement la notion dans cette forêt illusoire [...] Ils se devaient d'avancer de toute façon. Ils allaient probablement devoir passer la nuit, alors autant sortir rapidement de ce bourbier. Cela faisait déjà plus d'une heure qu'ils marchaient à l'intérieur du Bosquet Epais, et la lumière baissait un peu plus à chaque minute...

Il grimaça, il allait bientôt faire nuit. Faire demi-tour et chercher à ressortir rapidement? Non, ils n'avaient plus le temps pour ça... Passer par la voie des airs? Non plus. Beaucoup trop dangereux. Leur seul repère était leur mémoire quant au chemin emprunté au sol... S'ils montaient en altitude, ils n'auraient plus rien. Tristan lui parla de possibles sables mouvants, l'idée était assez effrayante en soi, le genre de piège naturel que si on tombe dedans, et bien, on n'en ressors pas...:


"On va rester ensembles et tout ira bien... D'accord?"

Il essaya de se montrer rassurant, pour Tristan mais aussi pour lui-même. Il était un peu le meneur dans cette aventure alors s'il se mettait à céder à la peur cela finirait mal pour eux deux. Non, il fallait continuer d'avancer [...] Un moment plus tard, Lucas remarqua que les étendues d'eau se faisaient plus rares, puis ils arrivèrent à nouveau sur la terre ferme... Enfin!

"Et bien voilà, on en est sortis maintenant...!"

Ce qu'ils ignoraient, c'est que l'étendue des marécages formaient une sorte de cercle géant, et qu'ils étaient au centre. Donc pour ressortir il allait falloir les traverser à nouveau... Tristan de son côté se questionnait sur la brume ambiante, demandant si on pouvais en faire quelque chose à l'aide de la magie. Lucas n'en savais rien mais préféra jouer la carte de la sécurité:

"Je l'ignore mais si c’est bien de la magie à l'état pur, ça pourrait amplifier nos pouvoirs... Mieux vaut éviter d'utiliser nos flammes, imagine si ça déclenchais une sorte de réaction en chaîne..."

L'Orangé grimaça rien que d'y penser. Si cela pouvais brûler comme un combustible... Dragons du Feu ou pas, ils ne s'en sortiraient pas indemnes. Et une possible "apocalypse" s'est déjà réalisée ici, inutile de recommencer [...] La nuit approchait maintenant, la lumière du soleil paraissait plus d'un orange-rouge au fur et à mesure que le crépuscule avançait. Voilà ce qui arrive quand on perds la notion du temps dans un endroit pareil. Il hâta le pas, commençant à s'en inquiéter:

"Il va falloir qu'on trouve un endroit où passer la nuit... On ne peut plus faire demi-tour maintenant. Viens!"

Il avançais tout droit en trottinant, mais toujours prêt à faire marche-arrière en urgence s'il se voyait à marcher à nouveau dans un terrain dangereux. Il y avais moins d'arbres ici, moins de cendres également. Assez peu pour qu'ils puissent enfin voir convenablement sur quoi ils marchaient... Une terre noircie par le feu, calcinée, et laissée en l'état. Par contre le brouillard se faisait de plus en plus épais, si bien qu'ils ne voyait plus qu'à quelques mètres de distance.

Lucas surveillait Tristan de très près de peur de le perdre dans cette brume infernale, même crier ne les aiderait pas à se retrouver s'ils venaient à se séparer, cela faisait écho dans tout les environs donc impossible d'en retrouver la source:


"C'est... Différent ici, il doit forcément y avoir quelque chose [...] Là, regarde!"

Le destin voulut qu'il trouve enfin quelque chose faisant contraste avec le paysage. Ils étaient au centre du Bosquet Épais désormais, et devant eux se dressa, peu à peu visible en approchant, ce qui semblait à une immense forteresse en ruines. Des remparts si haut qu'on ne voyais pas le sommet -ce qui n'était pas difficile vu la densité de la brume-, en pierre taillée. Des gens avaient probablement vécu ici... Les vestiges laissaient clairement comprendre qu'une violente bataille s'était déroulée ici, autrefois.

Lucas entra prudemment en passant par un trou béant dans la muraille, qui faisait d'ailleurs plusieurs mètres d'épaisseur. Un travail titanesque a dû être requis pour construire tout ça... De l'autre côté, un espace vide séparant la muraille de la forteresse elle-même. Il ne restait plus grand chose de l'édifice, des débris rocheux traînaient partout au sol tandis que des pans de murs entiers s'étaient effondrés. Il n'eut pas de mal à se frayer un chemin entre les débris pour entrer, arrivant dans la salle principale. Il se retourna alors, remarquant quelque chose d'étrange:


"Hé, attends un peu... Tristan? regarde. On vois clair ici. La brume ne nous atteint pas ici... c'est comme si une barrière invisible l'empêchait de passer les murailles..."

En effet ici, plus besoin de se soucier de leur vision. Une fois les remparts passés, ils sortaient du brouillard magique qui pour une raison obscure, défiant les lois de la physique ne passait pas. Au moins ils purent admirer la grandeur de la bâtisse qui devais autrefois faire plusieurs dizaines de mètres de haut, avec au minimum trois étages espacés... Mais cet endroit n'avais pas été construit pour y vivre, on y reconnaissait toutes les caractéristiques d'un bastion fortifié. Il y avais surement un lien entre la structure et le Bosquet Épais...

La nuit était tombée maintenant, et il n'allait pas tarder a faire noir complet. Il n'y avais que de la pierre ici, pas même de bois pour allumer un feu; en tout cas pas dans la salle principale. Lucas la parcourut lentement en prenant le temps d'observer les détails restants; le plafond était tellement haut qu'ils pouvaient s'envoler ici... Il alla voir à l'entrée -ils étaient entrés par un trou du mur arrière- et remarqua dehors, derrière l'immense porte défoncée depuis longtemps, deux grands Dragons squelettiques fixés de par et d'autre de l'entrée, juste dehors, comme des gardiens; armés de grandes lances. Ils étaient immobiles mais tournés vers lui, semblant le fixer avec insistance...

L'Orangé déglutit et se recula, effrayé. Il retourna vers le centre de la salle où ce qui restait de ce qui était autrefois un immense tapis rouge offrait un minimum de confort, protégeant du contact avec la roche dure et froide. Il s'y allongea, prit par la fatigue:


"Je ne pense pas qu'on puisse trouver meilleur endroit ici pour passer la nuit... Qu'en penses-tu? On devrais dormir un peu [...] On ira explorer l'intérieur demain, ça te va?"

_________________



Lucas, L'Orangé a écrit:
Un jour je découvrirais la vérité sur ma famille...Et ma race.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Firepearl

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 03/06/2017
Localisation : Probablement dans une forge

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Mer 19 Juil - 11:09

On est enfin sortis du marécage, et Lucas me répond :

« Je l’ignore mais si c’est bien de la magie à l’état pur, ça pourrait amplifier nos pouvoirs… Mieux vaut éviter d’utiliser nos flammes, imagine si ça déclenchais une sorte de réaction en chaîne... »

Je frissonne à cette idée. Il ne manquerai plus que la brume prenne feu, et on se retrouverait dans un véritable vortex infernal… Brrr. Et si ça amplifie nos pouvoirs, et bien… pour ma part, je partirai certainement en combustion spontanée. Chauffer de l’intérieur ça fait déjà souffrir le martyre alors prendre feu, non merci.

Le temps avance et nul doute que le crépuscule et la nuit arrivent. Ce qui est bien peu rassurant, vu l’endroit dans lequel on se trouve… On parvient à percevoir les ton rouge orangé des rayons du soleil, mais c’est tout. Le dragon orangé dit alors qu’il nous faut trouver un endroit pour la nuit et qu’on ne peut plus faire demi-tour maintenant… Je hoche la tête. Lucas se met à avancer en trottinant, alors j’accélère un peu moi aussi. Pas question qu’on se retrouve seul dans ce brouillard… Il me semble d’ailleurs que Lucas fait bien attention à ce que je le suive.

« C’est… Différent ici, il doit forcément y avoir quelque chose […] Là regarde ! »

Effectivement, je ne l’avais pas immédiatement vu, mais la zone était plus… dégagée. Il y avait moins d’arbres ici, mais aussi moins de cendres sur le sol, laissant à nu la terre calcinée. Malgré cela, le brouillard se fait ici plus épais. Je me demande si cet endroit est proche du départ de feu qui à réduit cet forêt à cet état presque macabre… Il y a effectivement moins d’arbres, mais moins de cendre aussi… ce qui est curieux…

Mais il n’était plus temps de se soucier de cela car devant nous se dresse une forteresse, d’une taille assez… assez respectable quand même. Le bâtiment est immense. Au fur et à mesure qu’on s’approche, on la voit un peu mieux et… elle a l’air de tomber en ruine. Entourée d’une muraille, on dirait aussi qu’elle à fait l’objet d’un siège… du moins, il y a eut un combat ici, voir plusieurs, et ça devait être violent. Pas étonnant que ça tombe en ruine… Alors que l’orangé entre dans la structure prudemment en empruntant un trou béant qui perce la muraille, je me lance à sa suite. L’épaisseur de la muraille me surprend. Comment ont-il put construire tout ça… ? Et qui a construit tout ça aussi, en vérité…

Je oscille la tête de gauche à droite. C’est drôle… la brume est moins épaisse ici, où c’est mon œil ? On traverse l’espace qui sépare l’épaisse muraille du bâtiment principal : la forteresse. Des murs se sont effondrés, et il nous faut traverser divers débris pour entrer. Ça pose moins de problème à Lucas qu’a moi visiblement, car j’ai du mal à entrer sans me cogner contre les débris de roche. Alors que passe enfin ma tête par la sortir, le dragon orangé est déjà dans la salle principale et se retourne.

« Hé, attends un peu… Tristan ? Regarde. On voit clair ici. La brume ne nous atteint pas ici… c’est comme si une barrière invisible l’empêchait de passer les murailles... »

Ah, alors effectivement, il n’y a plus de brume ici ! Avec mon œil myope ça m’a fait bizarre de voir le contraste augmenter entre mon œil droit et mon œil gauche… l’un ne voyant naturellement pas bien à distance… C’est au moins une bonne nouvelle de voir que ce brouillard épais ne peut plus nous atteindre ici… Pourquoi cet endroit est il protéger de la brume ? Si je ne me trompe pas, les arbres et les forêts retiennent légèrement les brouillards… pourtant, lorsqu’on est arrivé, et qu’il y avait moins d’arbres et le brouillard était plus épais… Oui, mais cette brume n’est pas naturelle. Maintenant que j’y repense…  Oui il y avait peut être moins d’arbres et de cendres car ceux qui vivaient ici avaient peut être coupé les anciens arbres afin d’obtenir du bois pour construire certaines structures ici… Enfin là où l’on se trouve il n’y a pas de bois. Hn… aussi, comment un endroit pareil à put subir une bataille aussi violente ? La forêt était déjà là… Pour amener des forces armées dans le coin… il faut bien connaître la zone. Je suis pas un expert, mais le Bosquet Ancestral était déjà là, là où se trouve maintenant le Bosquet épais, alors… il y avait déjà la forêt. Peut-être était-elle moins dense à l’époque… Je lève la tête afin d’observer un peu mieux la salle dans laquelle on se trouve… malgré les pans de murs tombés, on devine aisément que la forteresse était bien plus grande auparavant… On pourrait même voler dans cette salle, tant le plafond est haut…  Ah… En tout cas j’espère qu’elle ne fera pas comme le dernier endroit en ruine que j’ai visiter… c’est à dire s’effondrer au dessus de nos crânes.

Je remarque que Lucas se dirige vers se qui semble être l’entrée -après tout, on était pas arrivé par la porte-, alors je continu d’observer les murs, afin de vérifier qu’ils ne soient pas trop… fragiles, pour l’instant. Mais les murs sont épais et solides, résistants… cet endroit avait-il été construit pour résister aux attaques ? En tout cas, ça nous tombera pas dessus tout de suite… j’espère… certains murs sont déjà effondrés, alors… Voilà que le dragon orange revient. Déjà ? Cet endroit semble un peu plus… grand que ça, quand même. Il doit être fatigué… après tout, la nuit est entrain de tomber, il fait de plus en plus sombre. Il s’allonge sur les restes d’un…

Attend pourquoi y’a un tapis au milieu d’une forêt carbonisée ?! Peut-être que l’intérieur de la forteresse n’a pas pris feu… ou que ce truc à survécu. Après tout, c’est bien les restes d’un tapis…

« Je ne pense pas qu’on puisse trouver meilleur endroit ici pour passer la nuit… Qu’en penses-tu ? On devrais dormir un peu […] On ira explorer l’intérieur demain, ça te va ? »


Je m’allonge, sur un coin de tapis, à moitié sur la roche, avant de hocher la tête.

« Oui. De toute façon, la nuit, on ne verra rien… il fait trop sombre… Dans ce cas, à demain Lucas. »

Puis je tourne la tête, avant de la poser sur mes pattes. Le bout de mes pattes, d’ailleurs, ainsi que mes griffes étaient couverts de cendres suite au passage dans les marais. Ça a finis par sécher… La seule chose bien avec ce qui a déjà brûler, c’est que ça ne brûlera plus. A moins de l’exposer à des flammes d’une puissance extrême…

« Je me demande ce qu’on pourra bien trouver demain... »

J’avais marmonner très bas, d’une voix presque muette et assez enjouée, alors que mes paupières se font lourdes et que je commence à sombrer dans un profond sommeil bien mérité…

_________________
"Tristan Firepearl, forgeron ennuyé et ennuyeux, uniquement à votre service si c'est pour forger. Ou explorer. Vous allez où déjà ?"

By moi :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas BlackWings

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 21

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Mer 19 Juil - 16:06

Lucas s'était installé de façon instinctive, quelque chose faisait qu'ils se sentaient un peu mieux ici, que l'endroit ne paraissait pas si effrayant. Peut-être le fait qu'ils soient "protégés" ici du brouillard magique, peut-être le fait qu'ils aient enfin trouvé quelque chose de construit où s'abriter, fut-il les restes d'une forteresse en ruines où des choses horribles ont pu se dérouler autrefois; peut-être plus simplement le fait qu'ils se sente à l'abri de ce bois maudit, fussent-ils au cœur le plus profond  de celui-ci...

Mais Tristan le sentait aussi, il y avais quelque chose d'autre, une présence qui les mettait à l'aise, et d'une certaine façon les rassurer. Peut-être n'étaient-ils pas seuls? peut-être ne l'avaient-ils jamais été [...] Il faisait maintenant nuit noire dehors, impossible d'y voir ne serait-ce que le bout de sa queue. Mais il y avais un minimum de lumière à l'intérieur, juste assez pour avoir un peu de visibilité; difficile de savoir d'où cela venait... Peut-être les reflets de la lune qui arrivaient à traverser la forêt ici, et qui se reflétaient sur la roche claire et lisse?

Les deux jeunes Dragons trouvèrent facilement le sommeil, mais le son d'une voix finit par réveiller Tristan de sa torpeur; il avais clairement entendu quelque chose. Quant à Lucas, et bien... Il n'était plus dans la salle, il avais disparu. C'est alors que la voix se fit à nouveau entendre... La voix de quelqu'un qu'il ne connaissait pas; un adulte assez âgé et d'une intonation plus sombre. Cela venait de l'entrée:


"Moi aussi je suis content de vous revoir [...] Le maître aurait été fier de vous... Encore aujourd'hui..."

Aussi insensé que cela puisse paraître, c'était bien Lucas -si facile à reconnaître par sa couleur et sa ressemblance frappante au Dragon Violet, Spyro-. Il était tourné vers les deux Dragons squelettiques qui, malgré le fait d'être toujours immobiles, étaient maintenant assis sur leurs piédestaux respectifs, tournés vers L'Orangé. Lucas caressait le crâne osseux du premier en souriant...

Le visage des deux Dragons tourna alors très légèrement, de façon immédiate et synchronisée; ils fixaient Tristan désormais. S'en était effrayant... L'Orangé comprit alors et se retourna. Lucas n'était plus lui-même, et d'ailleurs une étrange lueur d'un rouge intense scintillait dans ses yeux... Il posa son regard neutre sur le Dragon Blanc:


"Tristan Firepearl..."

Il n'était plus du tout le même, sa voix était profondément différente tout comme ça façon de se comporter. Il était comme... Possédé. Qui était ce... Dragon... Ou quoi qu'il puisse être? Ami, ou ennemi? A première vue il se montra assez menaçant:

"N'oublie jamais ceci: Si tu parles de ça à Blackwings, je serai obligé de te tuer... "

Voilà ce qui s'appelle "capter l'attention"... La mise en garde n'était clairement pas paroles en l'air. Et qui sais de quoi ce "Dragon" serait capable [...] Après cela il se montra un peu plus sympathique. Enfin, disons qu'il essaya:

"Respectes cela, et tu n'aura rien à craindre de moi..."

L'Orangé se décida alors d’attendre, s'imaginant facilement que Tristan allait le bombarder de questions. Il sembla disposé à y répondre, mais comptait bien à mettre le point sur une relation de respect entre eux. Il valait probablement mieux pour le Blanc de ne pas le vexer, donc...

_________________



Lucas, L'Orangé a écrit:
Un jour je découvrirais la vérité sur ma famille...Et ma race.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Firepearl

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 03/06/2017
Localisation : Probablement dans une forge

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Mer 19 Juil - 17:56

Une voix finis par me sortir de mon profond sommeil. Je papillonne des paupières. Cette voix… je ne la reconnais pas… elle ne me dit rien… Je redresse vivement la tête. Venant seulement de me réveiller, c’est plus ou moins le noir obscur, mais je perçois comme une légère luminosité. Et ainsi je ne tarde pas à me rendre compte d’un détail inquiétant… Lucas, le dragon orangé, a disparut. Je frémis de frayeur. Il y a quelqu’un d’autre que nous ici…

« Moi aussi je suis content de vous revoir [...] Le maître aurait été fier de vous... Encore aujourd'hui… »

La voix avait de nouveau retentis. Je me relève immédiatement, avec autant de raideur qu’un piquet… La voix est âgée… La voix est sombre… Qui est-ce ?! Et comment… Je frissonne de nouveau. J’ai peur… c’est indéniable… Le bruit provenait de l’entrée. Je décide de m’approcher, le plus discrètement possible, mais mes écailles blanches me rendent bien trop visible… Je me rends alors compte que la personne qui avait parler était probablement… eh bien Lucas. C’est ainsi que je me fige dans ma marche. Je réussis juste à souffler d’une voix muette :

« Lucas… ? »

Il est là, tourné vers deux… dragons squelettiques… Ils ne bougent pas. Ce sont des statues ? Ils sont sur un piédestal… Le dragon orangé caresse le crâne de l’un d’eux. Mais… mais qu’est-ce qu’il fait ? Et c’est quoi cette voix, aussi ? C’est bien lui ?

C’est alors qu’il s’avère que les dites « statues »… bougent. Très sensiblement et d’un même mouvement, leurs têtes c’étaient tournées vers moi, alors que mon cœur rate un battement en voyant cela. Je reste figé par la stupeur soudaine que ces deux là m’avaient inspirer. Voyant cela, Lucas se tourne alors vers moi. J’ai à peine le temps de croiser son regard que j’exécute immédiatement un grand bond en arrière, surpris et effrayé, en criant. De petites languettes de flammes s’échappent de mes narines sous le coup de la surprise, alors je plaque ma patte sur mon museau.

Les yeux de l’orangé scintillent désormais d’une lueur rouge, particulièrement intense, et… effrayante. Son regard se pose alors sur moi.

« Tristan Firepearl... »


Mauvaise nouvelle : la voix étrange appartient belle et bien à Lucas… mais…

« N'oublie jamais ceci: Si tu parles de ça à Blackwings, je serai obligé de te tuer... »

… il a l’air totalement posséder, en fait ! Qu’est-ce que… Comment… Quoi ?! Il se montre clairement menaçant.

« Respectes cela, et tu n'aura rien à craindre de moi... »

Mais attends, si il est posséder, il est posséder par quoi ? Par un… fantôme… ? Oh non. Non. Cet endroit est hanté ! Ça ne me faisais pas peur avant d’entrer dans la forêt mais là tout de suite c’est plus la même chose… Oh non… J’ai les dents qui claquent en plus… et… je peux pas m’enfuir d’ici… c’est certainement plus risquer que de faire face à ce… fantôme… quoi que ça puisse être… Où alors c’est… non non pas avec tout le brouillard magique qui se trouve autour de nous…

Je finis par hocher vigoureusement la tête. Je suis pas sûr que j’aurais envie d’en reparler à qui que ce soit, de ce qu’il se passe, si j’y survis. Ça ne m’empêche pas de trembler de peur dans l’instant présent et… non Tristan ne tombe pas dans les pommes ce sera pire ne tombe pas dans les pommes ! Non !

Je décide de me foutre rapidement une gifle, histoire de reprendre mes esprits.

Oui bah j’ai pas envie de perdre conscience alors que je suis au milieu d’une forêt comme celle là… qui est le cœur du Bosquet Ancestral… et surtout alors que je suis en compagnie d’une chose qui ressemble fortement à un fantôme ! A des fantômes ! Il y a ces squelettes aussi… ah… non… Mais qu’est-ce que j’ai fait pour mériter tout ça moi ?

« T… T-Tu… euh… Vous êtes un fantôme, c’est ça ? Qui êtes vous ? Qu’est-ce que… Qu’est-ce que vous voulez… ? Et… Et c’est vous le responsable de cette brume ? »

Autant essayer de tirer les choses au clair, je ne peux pas m’enfuir d’ici ! Les fantômes, c’est bien la chose dont j’ai le plus horreur au monde… Mais... je me demande... Cette créature semble connaître Lucas... et il ne veut pas qu'il sache tout ça... mais... pourquoi ? Ça a un lien avec lui alors, sûrement...

_________________
"Tristan Firepearl, forgeron ennuyé et ennuyeux, uniquement à votre service si c'est pour forger. Ou explorer. Vous allez où déjà ?"

By moi :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas BlackWings

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 21

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Mer 19 Juil - 20:10

L'Orangé fixait Tristan avec un intérêt étrange... Il n'approcha pas, se contentant d'attendre que le Blanc se mette à parler. Il lui demanda alors ce qu'il était, mentionnant "fantôme":

"Non, je ne suis pas ce que tu crois... Je suis un Dragon, comme toi. Enfin... J'étais [...] C'est... Compliqué."

Il marqua un temps, réfléchissant à quoi dire, ou bien quoi faire pour s'expliquer. Il y avais tant à dire:

"Vous n'êtes pas les premiers à être venus ici, à la recherche de réponses. Très peu ont eu le courage de traverser la forêt de brume pour arriver ici, et encore moins sont rentrés chez-eux... Vivants."

Il se retourna vers les Dragons squelettiques, nouant une sorte de conversation invisible avec eux. Il continua à parler à Tristan en même temps:

"Certains sont venus en intrus en quête de trésors à piller, et ont dû être éliminés. Mais vous deux n'êtes pas là pour ça... Et Blackwings est sous ma protection..."

Il avais bien mentionné "deux", s'excluant donc. Il comptais Lucas à part et l'annonçait même sous sa protection... Explications? Il n'en dit rien pour le moment. Il se retourna vers Tristan, observant les lieux avec attention, particulièrement les escaliers sur les côtés de la salle donnant accès aux autres niveaux. Il marcha un peu, faisant le tour de la salle pour regarder avec attention le décors d'un air nostalgique:

"Quel gâchis... Il ne reste plus rien. Tout a été détruit..."

Il soupira bassement, l'air désolé. Il parlais de la structure comme s'il y avais vécu, comme s'il avais vu... Avant le désastre. Sauf que c'était il y a des décennies, peut-être des siècles. Peut-être même des millénaires, qui sais... Aussi loin que les cartes recensant le monde connu allaient, il n'y a jamais rien eu autre chose de décrit que le Bosquet Ancestral. Jamais aucune mention du Bosquet Épais, ni de cette forteresse au centre même.

L'endroit avais donc bel et bien été laissé à l'abandon, pendant si longtemps... Si ce qu'il prétends de son histoire est vrai -et au point où on en est, autant le croire-, il devait être âgé de... Bien trop pour pouvoir encore vivre. Après tout, les Dragons aussi vieillissent, et nul n'est éternel. Il reprit enfin:


"Tu te pose beaucoup de questions, je le sens... Dis-moi, jeune Dragon, as-tu déjà entendu parler de la grande guerre, mettant fin au premier âge? Il y a eu une grande bataille ici-même, entre les deux camps ennemis. Ils convoitaient quelque chose... Une grande source de magie cachée ici, qui peut permettre à celui qui la possède de renverser le cours de la guerre en sa faveur..."

Il retourna à l'entrée, regardant dehors. Observant la brume magique au loin:

"Alors ils ont prit le Temple d'assaut dans l'espoir de se l'approprier... Et ils ont réussi. Mais leur désir de pouvoir fut leur perte... Ils ont libéré une puissance infinie, et ce que tu vois aujourd'hui en est le résultat. Des centaines de dragons ont péri ce jour là. Il n'y eut, aucun survivant..."

Il parlait d'un ton nostalgique, désolé. Tournant le dos à Tristan pour ne pas montrer sa peine. Inutile de demander... Va savoir comment, il avais été là, ce fameux jour où l'apocalypse s'est déchaînée. Mais s'il n'y avais eu aucun survivant, cela n'expliquait pas comment lui pouvais être encore là. Encore moins comment il s'était retrouvé à "posséder" le corps de Lucas. Il restait encore tant de questions sans réponses...

_________________



Lucas, L'Orangé a écrit:
Un jour je découvrirais la vérité sur ma famille...Et ma race.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Firepearl

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 03/06/2017
Localisation : Probablement dans une forge

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Jeu 20 Juil - 12:28

Le « dragon » semble enclin à me répondre et me dit qu’il n’est pas un fantôme, mais qu’il était bien un dragon… euh… alors là tout de suite, il est quoi ? Au moins, savoir qu’il ne s’agit pas d’un fantôme me rassure et me permet de reprendre un de contenance. Un petit peu. Euh… Il m’apprend aussi qu’on est pas les premiers à venir ici. Certains, pas beaucoup, qui avaient trouver le courage de traverser la forêt était venu ici… et très peu d’entre eux en étaient repartit vivant. Il se tourne alors vers les deux dragons squelettiques… je déglutis lentement. Est-ce que c’était ces deux là qui… ?

« Certains sont venus en intrus en quête de trésors à piller, et ont dû être éliminés. Mais vous deux n'êtes pas là pour ça... Et Blackwings est sous ma protection... »

Je ravale ma salive de nouveau. Mais… le dragon orangé est sous sa protection ? Lucas est sous la protection de… ce… euh… dragon ? Euh… Mais pourquoi d’ailleurs ? Il se retourne vers moi, mais semble plutôt observer la salle, et aussi -je suit son regard- des escaliers… Il se met à marcher en faisant le tour de la salle.

« Quel gâchis... Il ne reste plus rien. Tout a été détruit... »


Il parle avec un air nostalgique, il semble avoir connu cet endroit… avant qu’il ne soit détruit, donc, celons ses dires. Donc effectivement, ça a été détruit, il y a bien eut un combat… les forteresses se détruisent pas toute seule, c’est bien connu… Mais quand est-ce arriver ? C’était il y a assez longtemps pour que ces lieux, laissés alors à l’abandon, probablement, soient oubliés de tous… ou de pratiquement tous, va savoir si quelqu’un à conscience de l’existence d’un endroit pareil… et cet… esprit… je suppose… j’en sais rien… de toute façon, si il est entrain de posséder Lucas, et si il est aussi vieux que cet endroit, ça m’étonnerais qu’il est encore une enveloppe charnelle… a certainement vécu ici. Sa voix interromps d’ailleurs mes pensées :

« Tu te pose beaucoup de questions, je le sens... Dis-moi, jeune Dragon, as-tu déjà entendu parler de la grande guerre, mettant fin au premier âge? Il y a eu une grande bataille ici-même, entre les deux camps ennemis. Ils convoitaient quelque chose... Une grande source de magie cachée ici, qui peut permettre à celui qui la possède de renverser le cours de la guerre en sa faveur… »


La grande guerre ? Le premier âge ? Euh… En tout cas… ça date… et pour mettre fin à un âge… ça devait pas être très délicat, comme guerre -bon aussi une guerre c’est pas fait pour être délicat-… elle a dut être assez violente… Très… violente… Et une grande source de magie, capable de renverser la situation en temps de guerre…

Le dragon se tourne vers l’entrée, et marche jusque là-bas, et semble alors regarder la brume, dehors.

Cette histoire de source magique… n’est pas rassurante du tout.

« Alors ils ont prit le Temple d'assaut dans l'espoir de se l'approprier... Et ils ont réussi. Mais leur désir de pouvoir fut leur perte... Ils ont libéré une puissance infinie, et ce que tu vois aujourd'hui en est le résultat. Des centaines de dragons ont péri ce jour là. Il n'y eut, aucun survivant... »

Le Temple ? Cet endroit est un Temple ? Donc… attends… un des deux camps c’est approprier la source de magie… sauf qu’en faisant ça, ils ne savaient probablement pas s’en servir et ils ont libéré une puissance qui les dépasse… C’est donc ça, la cause de l’état calciné du Bosquet Épais ? Et de cette brume chargée en magie ? Et ça a été assez pour tuer une centaine de dragons, pas de survivants, rien que ça… Quand on vois les cendres qui tapisses entièrement le sol de la forêt, aussi…

« Donc… cette source de magie… rassurez moi… elle n’existe plus… ou alors… il n’y a plus aucun moyen de s’en servir ? J’ai peur que ça puisse de nouveau… tomber entre de mauvaises mains. »


Une puissance aussi élevée… est-ce que ce serais pas typiquement ce qui intéresserais la Horde des Enfers ? J’en sais rien… ils veulent libérer Malefor, ils sont près à tout… A tout… Tout ce que je sais quand à leur plan, c’est qu’ils cherchent quelque chose pour le libérer. Va savoir quoi… mais ils ont un plan. Autrement, ils n’essayeraient même plus, non ? J’en sais rien… Je sais pas ce qu’ils cherchent, mais pour libérer un dragon aussi puissant qui fut enfermer par une puissance qui le dépassait lui même, ça doit pas être facile à obtenir… Quelque chose qui a sut posséder assez de puissance pour calciner une forêt leur serait utile, je suppose. Je pense que ce ne serais pas une bonne chose… J’en sais rien… ils pourraient faire comme ceux d’avant, et libérer cette puissance de nouveau, de façon incontrôlée… Vu ce que ça à fait ici… oui, ça ne serais pas une bonne chose. En plus, une source de magie aussi puissante... ça pourrait attirer n'importe qui.

Et puis de toute façon, ils ont aucun moyen de le savoir ! … enfin j’espère.

J’ai le regard dans le vague un moment. Quelque chose m’avait traverser l’esprit, mais je décide de refouler cette idée. Je fixe de nouveau l’orangé. D’ailleurs…

« Euh… vous ne voulez pas que je parle de tout ça à Lucas… même pas ce qu’il c’est passer ici, autrefois ? Je pense qu’il voudrait le savoir… bien sur je ne lui parlerai pas de vous, je dirais juste que c’est une théorie… Enfin… comme vous voulez… je peux rien dire aussi, si vous ne voulez pas… »

Lucas connaissait l’existence du Bosquet Épais depuis bien plus longtemps que moi, bien qu’il n’est jamais put y aller, car on lui avait interdit… probablement qu’il mérite plus que moi de savoir tout ça…

_________________
"Tristan Firepearl, forgeron ennuyé et ennuyeux, uniquement à votre service si c'est pour forger. Ou explorer. Vous allez où déjà ?"

By moi :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas BlackWings

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 21

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   Jeu 27 Juil - 3:02

L'Orangé regardait dehors tandis que Tristan lui demandait si cette source de magie existait encore. Ce n'était pas difficile à deviner:

"Cette énergie est là, tout autour de nous. Tellement abondante qu'on peut observer le phénomène à l’œil nu... Partout où cette force s'est déchaînée, elle réside désormais, empêchant toute vie de s'y installer. c'est pour ça qu'il ne reste que mort et néant ici. Je te laisse imaginer de quoi serait capable quelqu'un qui arriverai à rassembler cette puissance à nouveau [...]"

"C'est pour cela qu'il faut continuer à protéger cet endroit, au travers des âges. Je n'en sais pas plus que Blackwings sur les conflits de ce monde, mais je crois comprendre qu'une grande guerre se prépare, à nouveau. Nul doute que si ce qui se passe ici vient à se savoir, d'autres reviendront, et l'histoire se répètera."

Il grimaça de ses propres paroles, amères. Il avais peur que le cauchemar se reproduise. Il y aura toujours en ce monde des Dragons puissants qui chercheront une source de pouvoir infini, sans se souci de ce que cela implique. L'histoire l'a prouvée et le prouvera encore... Il se retourna vers Tristan suite à sa prochaine réplique:

"Non, il ne doit pas savoir. Pas encore... Blackwings ignore encore beaucoup de lui-même, et il vaut mieux qu'il en soit ainsi encore un moment. Quand il sera en âge de comprendre ce qui s'est passé, ce que je suis et l'étendue de ses pouvoirs, alors il saura. En attendant, n'oublie pas que ta parole te tiens pour assurance vie."

L'Orangé fit semblant d'entrer en une colère noire pour montrer au Blanc de quoi il était capable. D'écailles Orangées sa couleur vira lentement au Rouge tandis qu'une chaleur de plus en plus intense se dégageait de son corps. Il approcha lentement, peu importe si Tristan allait se reculer ou pas il continua d'approcher jusqu'à venir au contact, et posa alors une patte sur le front du jeune Dragon:

"J'ai quelque chose, à te montrer [...]"

Le Souvenir:
 

L'Orangé lui sourit un peu d'un air étrange, effrayant... Il n'en avais pas encore fini avec lui:

"Voilà ce qu'il reste dans la mémoire de Blackwings, le jour où le Noir est venu. Maintenant je vais te montrer ce qu'il s'est réellement passé...:"

La Vérité:
 


L'Orangé se montra alors plus calme, mettant fin à sa mise en scène. Il se recula, estimant en avoir assez fait:

"Voilà un petit aperçu de ce que je suis capable de faire... Alors n'oublie pas ce que je t'ai demandé..."

L'Orangé ne se montrait pas vraiment menaçant, mais voulait que les choses soit particulièrement claires dans l'esprit de Tristan. En réalité il avais peur de ce qu'il pouvais se passer si le Blanc faillissait à cette promesse:

"Je ne suis pas ici, dans ce corps, par hasard. J'étais victime d'une malédiction éternelle, et quelqu'un est venu m'en libérer. Mais pour survivre il me fallait un corps... Alors il a choisi pour moi, ce Drake. Sous certaines conditions. J'ai prêté serment à vie de, pour résumer, veiller sur lui. Mais s'il vient à découvrir mon existence avant d'être prêt à m'accepter, il saura qu'il est capable de me détruire."

Il prit d'avantage ses distance pour laisser de l'espace à Tristan. C'était la moindre des choses après ce qu'il lui a fait subir. Il s'expliqua alors, d'avantage:

"Alors comprends-le. Je veux la même chose que toi, la même chose que chaque Dragon en ce monde. Je veux vivre... Et pour cela je suis prêt à payer n'importe quel prix. Pour moi, mais également pour mon serment [...] De mon temps ses choses là avaient autant de valeur, si ce n'est plus que la vie elle-même... Ceux qui ne tiennent pas leur parole, celui qui faillissent à leur serment... C'était le plus grand déshonneur. J'en ai vu plus d'un se donner la mort pendant la grande guerre, pour avoir échoué. J'imagine que dans ce monde vos coutumes sont différentes, mais je compte bien continuer à vivre ainsi [...]"

_________________



Lucas, L'Orangé a écrit:
Un jour je découvrirais la vérité sur ma famille...Et ma race.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voyage vers un monde oublié [Lucas Blackwings Vs. Tristan Firepearl]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Contes et légendes d'un monde oublié [Ezio]
» Le voyage vers une nouvelle vie.
» Le voyage vers l'ailleurs (quête dragon)
» Voyage vers Dol Amroth, l'héritage d'une lignée
» Laisse les songes s'élever dans l'air et te faire voler vers ce monde que tu chéris tant...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spyro's Lair :: La Section RPG :: Territoires neutres :: Bosquet Ancestral-
Sauter vers: