AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nightmare

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 20
Localisation : Inexistante

Sur le Clan
Faction : Empire Noir Empire Noir

MessageSujet: Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )   Mar 25 Juil - 23:16

Il avait l'audace de ce présenter dans les terres de son ennemi l'Empire des ténèbres, après leur avoir infligé une très lourde défaite, le voila qui revient à la charge dans les terres d'Avalar, très proche de l'Empire!
La grotte de Drago n'était d'ailleurs qu'a quelques centaines de mètres du camp de l'Empire, la lâche et faible race inférieur de cet "empire" ne le verrait même pas a moins de cinquante mètres de chez eux.
Le Damné serait d'ailleurs heureux de ce faire remarquer dans de telles lieux, la peur envahirait leurs pitoyables vies à elle seule, même si cela n'était pas l'objectif de la mission, faire comprendre a l'Empire qu'un véritable empire s'est amené sur les terres du dragon ne serait pas de refus, un empire qui lui aura le courage d'affronter Warfang à dix contre un, leurs faibles non jamais lavés leurs honneurs envers Warfang, même après avoir était jadis expulsée ils comptent encore aujourd'hui sur l'aide de Warfang, quelle triste ironie.
Leur "chef" si l'on peut appeler ça un chef était peut être la cause de leur couardises, elle a battu en retraite avant même d'avoir combattu le mal en personne, d'illustres personnages sont tombé jadis devant l'armée du Damné, sans ce repliés ils ont défendus leurs terres, même si cela leurs as conduits à la mort, eux ont défendus ce pourquoi leurs ancêtres ce sont battus.
Une vrai force de frappe, une vrai doctrine de guerre et une vrai organisation voila ce qui leur manqué cruellement, l'Empire n'était simplement plus qu'une guérilla a présent.
Cependant des membres de "cet" Empire venait chez le Damné pour demandé vengeance contre les couards de l'Empire des ténèbres mais aussi pour laver l'injustice que leur a fait Warfang.
Sans leur avoir promit, le Damné veut exterminé l'Empire et Warfang pas besoin de lui demander...

Il était donc dans la vallée et il fessait nuit, comme la nuit ou il a chassé l'Empire, il devait ce rendre chez Drago pour lui voler un objet très important afin d'en exploiter l'énergie, le cristal du père de Drago.
Il n'hésité pas a laisser des traces de sont passage dans la vallée, des dégâts a la flore et à la faune en laissant des cadavre de bestioles qu'il croisé sur son passage.
L'aura ténébreuse du Damné ce rependait dans la vallée d'Avalar, les survivants de l'Empire n'auront d'ailleurs aucun de mal a reconnaître l'aura étant donné que c'est la dernière qu'ils ont certainement tous sentis avant d'évacuer le château de vitesse...  
Il s'arrêta sur une petite colline et vu une future bataille ici ou le dernier survivant n'était autre que le paladin rouge, il ce voyait entrain de le mettre a terre, il le voyait faible, très faible, la lumière l'avait abandonné et tout ces amis étaient morts autour de lui, il ce voyait entrain de le soulever et l'achevé d'un coup fatale et profond dans le cœur.

Mais tout cela s'arrêta net, il reprit sa route en direction de l'ancienne demeure de Drago.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )   Mer 26 Juil - 18:22

La mort , chose bien étrange que l'on ne pouvait comprendre sans l'avoir sois même vécu. Les dragons eux, ont en plus une façon bien différente des autres créatures de vivre après la mort. Je l'avais appris lorsque la fin de mon combat contre mon ami de toujours se fut terminer , et que comme il le fallait , il avait triomphé alors que moi j'avais perdu. Cependant je ne regrettais rien car cela avait été mon souhait la veille même : qu'il m'arrête si jamais je venais à perdre le contrôle.

En mourant je pus enfin me débarrasser de cette partie de moi qui aurait pu tuer encore beaucoup de dragons et de créatures, aussi bien de mes proches que des inconnus . Quand je fus enterré , à ce moment je sentis une force étrange me tirer , me réveiller plus précisément . Au moment où j'avais rendu l'âme déjà je ne m'étais pas senti totalement disparaître , mais pour une raison mystérieuse j'étais resté comme dans un coma . Ainsi , lors de mon réveille je pus voir ce qui m'entourais , la Vallée d'Avalar , le premier lieu que j'avais tenté de conquérir pour mon Maître . J'avais laissé cette note à Drako pour lui dire de m'enterrer ici et j'étais heureux qu'il est respecté sa promesse.

Au début cependant je fus plutôt perturber car même si je pouvais tout voir, je ne pouvais pas influencer le monde qui m'entourais . Ayant eux l'impression d'être dans un cauchemar , j'avais alors tenter de me réveiller sans succès . C'est alors qu'un ancien livre que j'avais lu me revint en mémoire . Celui-ci parlait de la magie des dragons et de ce que celle-ci devenait à leurs morts . Dans les vagues souvenirs que j'en avais , le livre expliquait que les dragons en qui la magie vivait ne mourraient pas réellement , on pouvait plutôt dire que la magie qu'ils possédaient les unissaient au monde naturel et que la où leurs corps reposaient, la vie y était plus florissante .

En me remémorant ce passage j'observais les alentours et je pouvais alors apercevoir que non loin de mon corps qui se trouvait à présent sous terre , les arbres semblaient fort et plein de vie et que beaucoup de variétés de plantes poussaient . Bien que mon fascinent fut fort , la tristesse vint vite m'envahir quand je me suis mis à me demander si il fallait que je reste pour toujours à regarder sans rien faire .

Comme si ma magie avait sentit mon désarroi , je fus d'un coup comme rendormis .

Je ne sais pas combien de temps se fut passer avant qu'un nouveau réveil se manifeste . Lors de celui-ci j'avais souvenir de mes dernières pensées et j'en avais déduis que mes peurs n'étaient pas fonder forte heureusement . Cependant qu'est ce qui avait forcé mon réveille ? Cela était-il dû à un effet aléatoire ou alors... y avait-il autre chose ?

Une dizaine de minutes se passa pendant que je réfléchissais avant de sentir une force noire et très forte se propager dans la Vallée. Je pouvais sentir la flore et la faune local trembler. Je me tournais alors dans la direction dans laquelle l'énergie avançait et elle approchait tranquillement vers ma position.

Mais à qui pouvait appartenir cette énergie ? Je tentais de réfléchir mais j'eus soudains une illumination. Est ce que la magie des dragons mort ne se réveillerait pas quand un danger ou une anomalie apparaîtrait ? La théorie était bonne maintenant il ne me restait plus qu'à attendre pour le vérifier.

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyvro

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 20
Localisation : Ce n'est pas important...

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )   Ven 28 Juil - 20:54



Aux abords de l'Empire

J'étais dans un endroit calme, dans les hautes branches d'un arbre de la vallée d'Avalar. J'entamais la dernière carte des zones de l'alliance, afin de compléter ma première partie du continent sans trop de problèmes, ses zones étaient majoritairement calmes et sans danger. Je débutai par les montagnes et les falaises au loin dans l'horizon, les modelant dans ma tête, afin d’écouter leur forme et de les transporté de façon a les voir du dessus sur ma carte, c'était un procédé a plusieurs temps, une partie devait de faire en croquis vers le bas, l'autre sur la même hauteur que l'objet et ensuite pour la touche finale au-dessus de l'objet pour vraiment avec les trois vue afin de contenir tous les renseignements des lieux avant de faire une carte précise et impeccable. J'étais à la deuxième étape, pour cette portion de ma carte, il ne me manquait plus que quelques détails et j'allais devoir monter au-dessus de chaque falaise et montagne pour finir cette façade avant de faire les autres pour la vallée d'Avalar.

L'heure venait tardive et la nuit était près de son début, je me devais de revenir au bas dans la vallée pour rejoindre mon petit campement que j'avais installé ce matin. Je descendis de façon rapide, c'était clairement plus demandant physiquement descendre que de monté, mais plus rapide, beaucoup plus rapide que la monté.

Il ne me fallut peu de temps à arriver a mon petit camp, toujours vêtu de ma toge au tissu en lamelle gris sombre et mon masque blanc couvrant les formes de mon visage et les coter de ma tête. C'était dans les meilleurs habits pour le froid et la nuit. J'avais une petite lanterne éclairant mes penser et mes cartes que je vérifiais et revérifiait afin d'être sur de comparé correctement mes croquis. La nuit commençait à jouer sur le sommeil de mon esprit, j'avais rangé la majorité de mes effets personnels dans mon sac de voyage sous ma tête, quand je fus réveillé...

Mes yeux ouverts, tentant de chercher la raison de mon réveil, aucun bruit, aucune attaque, aucune silhouette près de moi... Seulement une chose des plus désagréable, une aura noire, un sentiment de morts non loin dans la vallée. Je ne pouvais dormir sans savoir c'était quoi et si j'avais besoin de combattre cette chose, qui me faisait froid dans le dos, rien que par son aura. Je ne pris pas le temps de réfléchir a fuir, je remis mon masque blanc, arma ma personne avec Claymore, Ropéra et Furie. Claymore a ma droite, Ropéra a ma gauche et Furie a mon dos , tous attacher par des mécanismes a ouverture rapide grâce a un bouton de ceinture.

D'un bond, je m'élevai d'une branche à une autre afin de monter le plus haut dans les arbres, voulant voir et sentir d'où provenait cette aura ténébreuse. Cette chose allait vers une des façades rocheuses, je sentais l'aura bouger et il me fallait savoir ce que c'était... Alors je fis la plus folle des actions, me mettre sur la trace de ce qui émanait l'aura.


By Jyvro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 488
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )   Dim 30 Juil - 17:22



Aux Abords de l'Empire


L’avenir était des plus préoccupants.

 
Suite à sa petite aventure avec Cynder qui l’avait mené sur le territoire de ce groupe adorant avec une cécité évidente le Maître Noir, Aedoth avait entrepris le voyage de retour, insistant pour ne pas le poursuivre davantage avec l’Impératrice qui était alors repartie de son côté.
 
Pour retrouver sa cité qui lui était chère, le Second n’avait pas beaucoup d’options pratiques. Le chemin le plus rapide était de couper par les Terres brûlées, non loin de Warfang, au Nord, qui formait une sorte de barrière naturelle entre l’ancien repaire de Malefor et la cité lumineuse. Mais le chemin était dangereux, même en vol, à cause de la forte température du lieu, ainsi que quelques étranges créatures qui pouvaient encore y roder. Plusieurs aventuriers (ou fous) étaient morts déshydratés en pensant rejoindre plus vite la ville par ce chemin. Bien entendu, Aedoth était une personne très prévoyante, à la limite de la paranoïa, il fut donc évident de connaître pour quel chemin qu’il avait opté, bien que ce dernier ne le satisfaisait pas pleinement.
 
Pourtant il n’y avait pas beaucoup de raisons qui pouvaient justifier son mécontentement. Contourner par la Vallée d’Avalar permettait de se promener parmi une nature dense et paisible, qui apportait son lot de beaux paysages pour lesquels le Second pouvait s’enthousiasmer.
 
Il était fort dommage que ce paysage soit noirci par la présence encore récente de l’Empire.
 
Bien qu’il ne passe pas tout à fait à côté de leur « domaine », Aedoth se doutait qu’il risquait de faire la rencontre de certains de ces dragons exilés, par la cité, ou de leur plein gré, pour rejoindre le groupe de Cynder. Un groupe dont la colère devait se faire grandissant, le Second en était sûr, et ce n’était pas les paroles de l’impératrice qui allaient changer son avis. Le dragon de foudre se demandait ce que les membres de l’Empire pouvaient connaître de lui. Certainement étaient-ils au courant que c’était lui, le nouveau Second de l’Alliance. Etant devenu une des plus grandes têtes de la cité, la colère viendrait sur lui. Il serait ce bouc émissaire dont les troupes de Cynder avaient besoin, assurément. D’autant plus que des rumeurs colportaient un certain racisme chez lui, malgré sa défense pour prétendre que ce n’étaient que des faits avérés qu’il comptait bien empêcher. La fermeture d’esprit de certains décidait rapidement de l’ennemi probable, alors qu’il n’en était aucunement le cas.
 
Ses méditations furent soudainement stoppées par le grand fracas d’oiseaux s’envolant d’une nuée d’arbres dans une des nombreuses petites forêts qui habitaient la vallée. Ce soudain vol était plutôt étrange en pleine nuit. Les animaux semblaient avoir peur et fuyaient quelque chose. Aedoth pouvait remarquer certains arbres trembler un peu. Quelque chose n’allait pas. D’un puissant coup d’aile, il se pressa vers la direction d’où fuyaient les oiseaux.
 
Mais tandis qu’il perdait de l’altitude, il eut un soudain pincement au cœur, pas une douleur, mais l’impression que son corps se refroidissait d’un seul coup. Sous l’effet de la peur, le Second porta une de ses pattes à son poitrail et serra légèrement. Il regardait l’horizon, les yeux écarquillés. Que venait-il de se passer… ? Il avait un soudain sentiment d’insécurité. Qu’est-ce qui pouvait bien produire une telle chose ? Jamais il n’avait ressenti de tels effets auparavant sans en trouver une explication. En cet instant, sous la lune blanche, seul lampadaire de la voute céleste, Aedoth n’avait aucune raison de craindre soudainement à sa vie. Est-ce que cela pouvait avoir un rapport avec ce que fuyaient les oiseaux ? L’idée d’abandonner et de ne pas se mêler de ça n’était pas vacante de son esprit. A vrai dire, il faillit par trois fois changer l’inclinaison de ses ailes pour rejoindre au plus vite Warfang et ne pas se confronter avec sa peur.
 

Mais Aedoth s’était juré de ne plus jamais céder à des peurs infondées. Sa volonté prit le dessus, et ce fut le souffle court, le cœur battant la chamade qu’il fit un plongeon le plus silencieux possible, sa sacoche battant l’air contre son flanc. La vue des cieux ne lui permettait pas de voir quelque chose, alors il en conclut que la chose se promenait dans les bois. Avant  d’atteindre la cime des arbres, il ralentit, se positionnait presque à l’horizontal, puis donna de petits coups d’ailes pour le faire descendre par à-coups, dans un espace entre deux arbres assez grand pour lui permettre d’atterrir sans encombre. Une fois les quatre pattes au sol, le Second poussa un long soupir pour évacuer l’anxiété et progressa, bien sur ses appuis, se cachant parfois derrière des buissons lorsqu’il croyait entendre un bruit qui n’était en vérité que son imagination.



Sac d'Aedoth:
 

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nightmare

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 20
Localisation : Inexistante

Sur le Clan
Faction : Empire Noir Empire Noir

MessageSujet: Re: Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )   Sam 5 Aoû - 18:36

Elle était a présent devant lui, l'ancienne demeure du paladin rouge, Cela faisait des années qu'il voulait venir ici pour saccager ce lieu et voler le seul artefact ou plutôt le seul objet que son père lui ait laissé, le seul héritage... Le cristal de feu portant le nom de son père, un nom qui a d'ailleurs disparu depuis longtemps et dont personne ne veut bizarrement ce souvenir, même Drago lui même ne divulgue pas son nom de famille, il y avait peut être une histoire derrière tout cela encore une fois ?
Son nom d'emprunt "Balmelgar" est d'ailleurs très certainement encore utilisé a l'heure qu'il est, un jour ces alliés trouverons qui il est vraiment.
Mais ce petit détail très bien gardé ne jouera pas dans cette guerre et mêmes celles d'après car il n'y a aucune chance que le paladin et ces alliés l'emporte!

Il fit un bond au dessus de la rivière et battu d'un coup d'ailles seulement pour atteindre l'autre bout, devant lui la "fausse végétation" qu'il reconnaissait très bien dissimulé bien la grotte mais quelque chose l’interpella immédiatement, un chemin à était fait a travers les buissons et les arbres, quelqu'un était venu avant lui, quelqu'un de l'Empire vu leur maudit camp de gitans pas très loin! Ou pire ce chien rouge!
Il y a voila cinq minutes il était calme, et d'un coup la haine l’envahissait, il accéléra le pas sans ce soucier de ce qu'il ce passé autour, il traversa les bussions en laissant un boucan pas possible a causes des branches qui cassaient encore malgré le chemin de tracé, et les feuilles qui gigotés dans tout les sens.
Il entra et vu que la petit ruse était encore présente, pas de doute c'était ce vil bâtard ce disait-il !
Il concentra sa force, les énergies sombres de son corps étaient alors affolés et s’exécutés sans broncher mais en laissant encore plus a cette endroit l'emprunte sombre qu'il émané.
Il prit une taille devant ainsi plus grand et plus fort, il prit encore une taille de plus et fonça dans la roche du fond qui n'était qu'en réalité un faux mur qui servait de "pare vue, la force du Damné fit déjà glissé la pierre mais en plus elle tomba en arrière laissant entendre dans la vallée un vacarme tel une grosse explosion.
Il ne changea pas de taille et avança dans le fond de la grotte et vu tout les objets de Drago.
Il balaya avec ces pattes tout les objets afin de faire renversé la boite qui contenait le cristal, mais il avait beau tout retourné laissant encore plus de bruits s'échappé de la grotte la boite était invisible.

Il était donc venu pour rien...
La montée en adrénaline, la rage et la haine l'animèrent alors, le sol pourrait en trembler tellement il est frustré de s'être fait devancé, il resta planté là un moment à essayé de ce contrôlé, car dans un état pareil, il était prêt a faire route seul vers Warfang et d'y entrer a découvert pour trouver le paladin!
Il ferma les yeux et s'allongea il partit dans sa dimension un cour instant.

Il faisait froid même pour lui, dans cette dimension il avait son véritable corps toujours aussi squelettique mais il pouvait tout ressentir cette fois.
Il s’avancé dans le noir, il ne voyait seulement les parties bleu foncé de son corps qui rayonné un peu.
Il s'arrêta un instant dans ce lieu et regarda partout autour de lui, il cherché son chemin dans ce désert des ténèbres, et il le trouva par chance.
Il faisait encore plus froid là ou ce rendait, il pouvait même sentir un courant d'air très frais lui passer dessus et pas au travers comme dans le monde réel, il s'allongea dans ce courant d'air frais puis il ce réveilla.

L'air frais l'avait un peu relaxé, bien que physiquement impossible il a réussit a trouver de l'air frais pour éjecter les cellules ténébreuses de son corps, il ouvrit ces yeux et vu qu'il était chez Drago, cela faisait au moins dix bonnes minutes qui s'étaient écoulés sans qu'il ne s'en rende compte, il ce leva lentement et partis en direction de la sortie, il ramassa le faux mur par la même occasion et le remit en place pour faire croire à Drago qu'il ne s'est rien passé ici.

En sortant dehors il voyait la lueur d'une lune a travers le feuillage des arbres a l'entrée de la grotte, il ne rebroussa pas chemin et ce dirigea vers le nord, il passera par les collines avant de ce rendre dans les terres brûlées.

"Je te haie saloperie rouge, je te haie... Tu aurait pu au moins me prévenir après tout, ça aurait était plus gentil de ta part."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )   Ven 11 Aoû - 22:10

L'aura ténébreuse qui c'était doucement approcher semblait avoir atteint un lieu qui l’intéressait car après être passé non loin de ma position, elle s'était éloigné vers une montagne sans lieu pour la gravir. Quelque chose se passait j'en étais maintenant certains.

Alors que j'attendais, concentrant mon esprit sur cette sombre énergie, ma magie eut comme une réaction . Un petit éclair partit dans une direction comme pour me distraire . Je libérai alors mon esprit afin de repérer ce que ma magie avait sentit . Qu'elle ne fut pas ma surprise de sentir la présence d'un dragon du même élément que moi , surtout que ce dragon je le connaissais bien et j'en déduisis que c'est à cause de cela que ma magie avait réagit . Mais que pouvais faire Aedoth , le Second de Warfang dans cette forêt ? Peut être avait-il sentit la présence noire lui aussi en se baladant et il avait décidé de venir voir . La situation allait donc se corser à un moment si le Second rencontrait celui qui dégage cette aura presque mortelle .

A l'aura du Second et de l'être sombre qui se baladait dans la Vallée je pouvais sentir s'approchant une aura qui m'étais inconnu . Cependant celle-ci était étrange .

J'allais tenter de comprendre que pouvait être cette inconnu mais l'aura noire s'amplifia alors et j'eus d'un coup une forte faiblesse alors que je n'étais en soit qu'un esprit magique . Suite à cela je me sentis comme aspirer dans le sol . Je me demandais alors comment une aura d'un être vivant pouvait avoir autant d'influence sur le monde magique .

Cependant me poser ces questions et tenter de résister à ce tourbillon ne me permis pas de tenir et je disparu alors comme la fois précédente.

J'avais froid . Je ne sais encore combien de temps j'avais dormis mais cette fois c'était différent , je sentais comme une enveloppe autour de moi et je me sentais également écrasé comme je ne l'avais jamais été . Je tentais d'ouvrir les yeux et la seul chose que je vis était le noir . J’essayais de bouger mon corps , rien , je ne pouvais pas bouger dans un lieu que je ne parvenais pas à reconnaître . Essayant de bouger sans succès je m'arrêtais pour essayer de comprendre . C'est alors que je me rendis compte que je ne sentais plus ma magie . Et comme la fois précédente , j'eus à peine le temps de prendre en compte cette information que je fus rendormis .

Encore un réveil , encore un temps inconnu écoulé que je refaisais surface au dessus du lieu où j'enterré sous ma force spirituelle . En observant rapidement les alentours je pus remarquer que le temps n'avait pas changé et que les mêmes auras entouraient encore le lieu . Cela signifiait donc que mes deux réveilles c'étaient déroulés dans un très court délais .

Mon attention se focalisa sur l'aura noire qui était redevenue normale et qui s'éloignait du lieu d'où elle s'était arrêtée . Faisant toujours attention également à mon ami et ennemi le Second et à l'aura inconnu j'attendais avec inquiétude après ce que je venais de vivre la suite des événements .

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyvro

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 20
Localisation : Ce n'est pas important...

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )   Sam 12 Aoû - 4:31



Aux abords de l'Empire

L'aura que je sentais, c'était arrêter. J’étais encore loin, mais je ralentissais le pas un peu, m'avait-il détecté? L'individu qui portait cette aura c'était arrêter, mais n'avait pas l'air de bouger ou très peu. Je m'avançais tranquillement droit vers la chose ténébreuse, quand je me figeai sur place avec une pulsion de rage qui sortant de l'endroit ou la chose avait arrêté, cette aura avait grandi dans une négation fulgurante, telle un mur m'aillant frapper, la rage était suivie d'un boucan, quelque chose saccageait un endroit, mais les échos était faible, je devais être encore loin... Je hâtais un peu le pas.

Puis un coup, l'aura avait disparu, je savais la direction de celle-ci, mais je ne pouvais pas me laisser piéger par un camouflage ou perdre la trace sans indication... Je restai immobile, sur une branche accroupie à attendre un signe de vie de la part de cette forte aura. Puis avec une faible sensation bien présente, mais très faible, du moins a comparé au torrent d'il y a environs dix minutes, la source de l'aura noire revint, mais cette fois si, après elle se dirigeait ou?

Je pris quelques secondes avant de comprendre et de sentir l'aura approche dans MA direction, ho bon sang! sois je fuyais, soit je lui faisais face... J'avais envie de le laisser tranquille et de me dire que ce n’était rien d'autre qu'un petit insecte, mais non au fond de moi, je devais combattre pour ses terres, bien que ce ne sont pas les miennes, cette chose n'était clairement pas originaire de cet endroit et n'y avait pas sa place.

Son chemin allait directement croiser le mien, je me devais de l'écraser, de détruire cette présence... Je descendis de mon perchoir, tombant au sol avec peu de bruit, vérifiant si j'avais tout pour me battre avec une entité de cette puissance, ce combat risquait d'être violent et fort en combativité. Dans un long et sourd bruit, je dégainai Claymore, ma grande épée, avec son oeil gravé dedans qui bougeait frénétiquement, ils sentaient l'aura eux aussi. Il fallait être prudent. Je fis basculer mon masque, je n’en avais pas besoin pour ce combat et il allait me gêner. Je le rangeai dans mon petit sac quand des bruits dans la forêt et l'aura était clairement trop prêts pour ne pas avoir remarqué ma présence.

À environs trente mètres, une lueur bleutée s'avançait vers moi, c'était la chose qui émanait l'aura sombre, je me mis en position, ma garde prête a combattre, mon autre pâte prête a rejoindre l'autre afin d'augmenter la force dans mes coups avec Claymore... Mes yeux changèrent de forme, la peur m'avait quitté, j'étais prêt a me battre et a tué, je laissai mon aura de destructeur émaner de mon corps...


By Jyvro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 488
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )   Mar 15 Aoû - 1:40



Aux Abords de l'Empire


Il progressait lentement, l’anxiété s’emparant de chaque pensée, de chaque souffle de son être, de chaque sensation. Son cœur battait la chamade, et bien qu’un pas le rapprochant un peu plus de ce qu’il pensait être un danger, et que sa raison le dissuadait crescendo de gagner plus de terrain encore, une énergie étrange, indépendante de sa volonté, lui permettait de mettre une patte devant l’autre à chaque fois, malgré les frissons, malgré les tempes battantes, malgré l’effroi qu’il pouvait ressentir en cet instant, qui, somme toute, ressemblait beaucoup trop à un cauchemar.

 
Aedoth progressait sur ce qui lui semblait être la bonne voie : on aurait eu l’impression d’un zéphire était venu terrasser de sa brise les arbres qui avaient perdu bon nombre de leurs branches, la terre qui était foulée, des traces de pas évidente la marquant, et mêmes jusqu’aux animaux qui avaient déserté l’endroit comme l’on déserte un champ de bataille une fois que le dernier cor a sonné.
 
C’était alors qu’il parcourait la forêt en tapinois, évitant les sentiers tracés par le passage répété des animaux, se cachant quelques fois derrière un arbre ou un buisson, qu’il entendit un terrible vacarme ui venait surpasser les bruits de branches brisés, de chouettes hululant ou du vent frappant alentours.  Le sang d’Aedoth ne fit qu’un tour, et tout son corps se figea, mu par la surprise et par une anxiété croissante. Un frisson, très lent, comme si une main glaciale le caressait, parcourut son échine. Il calmait sa respiration autant qu’il le pouvait, immobile, regardant bêtement droit devant lui, n’osant même pas se retourner pour se confronter à, peut-être, une paire d’yeux qui le scrutaient depuis les ténèbres.
 
« Bon sang, mais qu’est-ce que c’est ?! Que se passe-t-il ?! » Pensa-t-il, ses sens bien trop alertes pour qu’il puisse vraiment décrypter tout ce qu’il pouvait voir. Il patienta pendant peut-être des minutes qui lui parurent être des heures, avant de décider de bouger à nouveau. Quelque chose rodait dans cette forêt et corrompait cette terre jusqu’à sa nature-même. Quelque chose d’horrible rodait dans les ténèbres…
 
Avec une prudence redoublée, il arriva jusqu’à un fleuve qui séparait la foret en deux. Non loin, Aedoth pouvait apercevoir le flanc d’une montagne. Plus inquiétant que cela, c’était les marques d’un passage de l’autre côté de la rivière, et un peu de poussière émanant de la roche qui affluait toujours un peu.
 
Craintif comme il était, Aedoth se refusait tout d’abord à traverser cette rivière, de peur d’être vu par… Pa cette chose. Mais il devait voir de quoi il s’agissait. Sûrement aurait-il été plus raisonnable de ne pas intervenir et d’aller le reporter à Spyro, mais il sentait qu’il pouvait saisir une opportunité de peut-être apprendre quelque chose. Alors il plongea les pattes dans l’eau froide. Il émit un petit grondement au contact du liquide : il était bien trop froid pour lui. Le Second n’aimait pas l’eau froide. Après un bon soupir, il s’enfonça dans l’eau jusqu’à s’y immerger. Levant parfois le museau pour retrouver un peu d’air quand le besoin s’en faisait sentir, il parvint ainsi à gagner l’autre rive. Lorsqu’il en sortit, il se sentit plus lourd : la besace à son flanc le pesait. Hélas, il ne pouvait pas s’en défaire et la tapa pour essayer d’évacuer un peu d’eau. Heureusement qu’il ne lui restait plus que de l’équipement, et pas des provisions qui auraient pu lui être utile si ce n’était pas censé être la fin de son voyage.
 
S’étant ainsi rapproché, il put constater qu’un chemin avait bien été créé, et que la montagne non loin semblait avoir été… Eventrée. Il progressa, essayant de masquer au maximum ses pas et son souffle légèrement saccadé. La tension était intenable, et la boule qui se formait dans son ventre donnait l’impression de l’empêcher de respirer convenablement. Le trou semblait donner sur une cavité. Est-ce qu’il y avait quelque chose à l’intérieure ? Le Second tendait l’oreille, mais ne recevait que du silence. Peut-être que ce qui causait ce vacarme s’en était allé… Non, impossible. Il l’aurait forcément vue. Il se plaqua contre une des parois et entra dans la caverne, l’envie de vomir se faisant sentir. Quelque chose accrocha son regard : une silhouette immobile se présentait au fond de la grotte. En avançant, et ses yeux s’habituant à la pénombre prononcée,  il manqua un battement et fit un bond en arrière maladroit, qui le fit glisser un peu.
 
Devant lui se tenait un squelette en forme de dragon… Allongé. Il ne s’agissait pas simplement d’ossements incrustés dans la terre, mais bien un corps d’os ! Il était de dos au Second. Aedoth n’aurait pas dû être à ce point surpris ; après tout, il avait déjà vu des squelettes durant la bataille, mais certainement ne s’attendait-il pas à en trouver si près de l’Empire. Et puis, il était plus grand que la normale. Assurément pourrait-il écraser le Second sous sa patte en appuyant assez fort… Mais la raison qui le troublait le plus, était une sensation de malaise rien qu’à le voir, quelque chose qu’il n’avait jamais éprouvé à un tel degré. Une énergie négative se dégageait de ce tas d’os.
 
Ce tas d’os qui se remit soudainement à bouger. N’ayant pas beaucoup de temps, le dragon de foudre prit la première option qui lui vint : se cacher. L’affronter lui semblait être du suicide. Il ne se voyait pas gagner, même si son adversaire était seul… Par chance, le dragon de foudre put trouver une petite crevasser assez profonde pour y accueillir son corps : il s’y recroquevilla, passant habilement sa besace à la sortie de la lézarde pour que le cuir camoufle un peu le trou. Il était très à l’étroit et avait l’impression d’être compressé. Depuis sa position, il put sentir le sol trembler légèrement lorsque la créature passa très près de lui. Il entendit de puissants raclements, puis le noir se fit plus total encore. Les pas s’éloignèrent, et même s’il était toujours capable de les entendre, Aedoth se sentit assez en sécurité pour dégager la besace et sortir du trou, ses écailles maintenant ternies par la poussière.
 

Il regarda à sa droite : le squelette semblait avoir replacé ce qui semblait être un faux-mur. Il était maintenant dans une complète obscurité. Il soupira, se rendant compte de la chance qu’il avait eu, puis créa depuis le bout de sa queue un orbe électrique qui lui permit de s’éclairer à un mètre aux alentours. Son regard se tourna vers le fond de la grotte. Déterminé à apprendre le plus possible avant le retour hypothétique de cette sombre entité, il se dirigea vers l’endroit où la créature s’était reposée.



Sac d'Aedoth:
 

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nightmare

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 20
Localisation : Inexistante

Sur le Clan
Faction : Empire Noir Empire Noir

MessageSujet: Re: Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )   Jeu 24 Aoû - 17:32

Il était encore un peu énervé mine de rien, il s'avait très bien que c'était a cet endroit précis que Drago caché pendant la guerre noire le cristal de son père, un cristal unique qui a permit à Drago de faire bien des choses sans chercher a utilisé l'énergie de ce cristal, un gâchis colossal...
Le Damné lui cherchait a acquérir le cristal tendit que Drago lui cherchait autre chose de beaucoup plus important a ces yeux.

La vallée était calme, même si les créatures le fuyaient il s'en moqué son but premier n'était pas venu mettre le désordre dans la vallée bien que c'était une bonne idée pour faire un coup de frayeur a l'empire, qui lui d'ailleurs n'avait pas posé de problème finalement, soit il étaient tous planqués soit il s'en fichaient, il aurait tout de même bien voulu alerté un garde ou deux qui aurait fait remonté l’information afin de provoqué un mouvement de panique chez eux.

Mais soudainement quelque chose alerta son attention, une sensation qu'il connaissait bien l’envahissait, une sensation d'une personne proche, une sensation d'un travail inachevé.
Il s'arrêta, renifla et regarda autour de lui quelque chose était proche et il fallait qu'il trouve cette chose si attirante, son regard est alors rapidement rapidement attiré vers l'Est et comme un éclair il ce mit a rué vers cette chose, cependant pour lui rien n'allait assez vite, il s'envola et fonça droit vers sa cible tel un aigle en chasse.
Il ce posa brusquement a côté d'un lieu emplit de végétation, il s'en approcha rapidement et s'avait ce qui l'attiré autant...
Une énergie sombre était endormit sous terre a cette endroit, il était temps de savoir a qui appartenait cette énergie mais avant il fallait la réveillé et pour cela il fallait la sortir de terre.
Il commença a creusé avec ces pattes avant sans s'arrêté, il n'écouté plus rien jusqu’à ce qu'il voit un corps, ou plutôt ce qu'il en reste, il ce calma et arrêta de creusé.

"Toi tu a de la chance, le jour de ta mort n'ai pas encore venu!"


Il laissa alors un rire diabolique parcourir la vallée..
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )   Dim 17 Sep - 12:36

L'énergie de l'aura noire continuait sa route, elle luisait pour moi comme une sombre étoile annonciatrice d'un désastre . Je pouvais encore ressentir une partie de l'énergie qui m'avait fait perdre ma magie il y avait quelques minutes . Celui qui transportait cette énergie n'était donc pas tout à fait calme.

Je sentis alors que l'aura inconnu et celle que je suivais depuis tout à l'heure se rapprochait . Elles allaient bientôt se croiser c'était sans aucun doute . Pensif je me mis alors à chercher l'aura du Second mais elle avait disparu . Je me demandais si il était partis sans que je fasse attention , à moins qu'il soit caché par l'énergie sombre, car il était dur de sentir ce qui se passait aux endroits où elle avait posé son empreinte.

Un mouvement brusque de l'énergie noire me fit revenir à moi même . Celle-ci c'était mise à se déplacer rapide , allant même jusqu'à quitter le sol. Ainsi donc l'être qui dégageait cette énergie était sans nul doute un dragon.

Je ne fus par contre pas très rassuré quand je vis l'aura approché de ma position . Elle avait fait si vite qu'il ne lui fallut pas plus de cinq minutes pour se poser juste devant moi. Quand il se posa j'eus une autre impression , c'était comme si la magie du lui s’effritait , qu'elle se faisait dévorer , ronger par l'énergie maléfique de cette être . La végétation commençait déjà à perdre de sa splendeur alors que j'observais la créature avec effroi , c'était un squelette immense avec une étrange aura bleu qui se dégageait de sa cage thoracique vide de tout organe. Je compris alors qui il était : Il n'était sans aucun doute le Damnée qu'Eostra avait affronté avant notre regroupement et celui qui avait vaincu l'Empire en l'espace d'une nuit .

Il était vrai que son allure lui donner l'air fort et invincible, mais dans la vie rien est éternelle et j'étais sur qu'il était possible de le vaincre .

Pendant que je l'observais d'un regard dur en me demandant ce qu'il pouvait venir faire par ici , je le vis approcher de l'endroit où toute ma magie provenait : ma tombe . Il se mit alors à creuser comme si il y avait quelque chose sous terre . Comment cela était-il possible ? Il n'y avait aucun indice prouvant que quoique se soit se trouvait là. Et pourtant il avait creusé pile au bon endroit car il atteint rapidement mon corps . Une colère forte monta alors en moi . Pour qui se prenait-il à souiller ainsi les corps des dragons ? En plus de tout détruire il n'avait aucun respect pour les morts ?

Morts ? Se mot résonna plusieurs fois dans mon esprit avant que je me rappelle d'une chose importante dont nous avions discuter avec Eostra et Cynder : le Damnée utilise les morts tomber au combat pour grossir ses rangs . Donc si il m'avait déterré cela serait pour ... non je ne pouvais pas me laisser ainsi manipuler par cette vile créature .

C'est alors qu'il laissa tomber ces mots : "Toi tu a de la chance, le jour de ta mort n'ai pas encore venu!" avec un rire glaçant qui se répercuta dans toute la Vallée.

Étrangement je sentis que ces paroles m'étaient destinées alors qu'il ne pouvait pas me voir . Je réfléchissais alors à une solution pour tenter de protéger mon corps de ce monstre , mais comment avec juste mon énergie magique qui se trouve affaiblit en sa présence ? ne pouvais je donc rien faire pour me défendre dans une telle situation ?

Un désespoir puissant vint engourdir mon esprit , c'est alors que je lançais une tentative désespéré : je réunis l'énergie magique provenant de la flore qui se mit à flétrir . Je savais que j'affaiblissais la nature en faisant cela mais si je voulais pourvoir lui redonner son éclat plus tard, il fallait que je défende ma magie et mon corps . En usant tout ce que j'avais en énergie magique je fis alors apparaître une bulle élémentaire d'électricité tout autour de mon corps pour empêcher la créature de se rapprocher de mon corps.

Je ne savais combien de temps je tiendrais avant que la protection ne tombe . Il me fallait maintenant attendre soit que le Damnée s'en aille en pensant qu'il n'était pas à un soldat près ou que la nature en qui j'ai confiance m'aide ou bien encore qu'une aide miraculeuse apparaisse.

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyvro

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 20
Localisation : Ce n'est pas important...

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )   Mer 20 Sep - 1:25



Aux abords de l'Empire


Je sentais la créature et son aura sombre s'arrêter, je voyais la chose, l'abomination qui n'étais pas si loin. Cette chose, je pouvais discerner les formes bloquant la lumière bleutée, elle recopiait clairement une cage thoracique et un corps osseux... c'était tout sauf vivant et pourtant il se mouvait comme un dragon avec des muscles et de la chaire.

D'un coup, la forme avec sa source noire pris un virage et se rua vers je ne sais ou. Elle allait bien vite pour une abomination... Je la pris en chasse, elle ne devait pas repartir d'ici, elle allait être vaincue et détruite. C'était une chose qui n’aurait jamais du existé, une telle chose ne mérite pas la vie. La course contre l'entité n’était aucunement furtive, je le rattrapais, mais d'un coup il prit son envole, c'est dans ses moments la que je maudissais mon passer, mon envie de suivre et de dépasser mes proches... Cela a causé la perte d’un moyen rapide de se mouvoir...

Il avait clairement pris beaucoup d'avance même si j'avais utiliser l'air comprimer pour courir plus vite, il était bien plus vite que moi, par contre il c'était arrêté un moment... je ne sais pas ce qu'il faisait, mais je me rapprochais rapidement de l'aura noire. Passant au-dessus d'un arbre affalez avec une agilité  et une célérité digne du vent. Je finis par sortir des bois me trouvant derrière la créature sombre... Elle avait creusé de ce que je pouvais voir des tas de terre éparpiller un peu partout...

Au diable ce qu'elle faisait, j'allais me questionner après l'avoir terrassé, celle qui dans son trajet détruit la nature par la corruption. Je serrai à Claymore fortement avant de charger vers la créature sombre, mon épée prête a lacéré ou a paré une contre-attaque. C'était le début d'un grand combat... Mes pas se rapprochaient rapidement et avec un élan, je me propulsais vers la droite tailladant de façon circulaire afin de toucher le squelette. Puis je fis un bond vers l'arrière afin d'anticiper une contre-attaque, me préparant a créé une spirit claw au besoin.


By Jyvro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 488
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )   Sam 23 Sep - 19:46



Aux Abords de l'Empire


Une quinte de toux s’empara d’Aedoth, le forçant à s’arrêter un peu et à baisser la tête pour recracher toutes cette poussière qui était rentrée dans ses nasaux et sa gorge. Se cacher dans ce petit trou ne lui avait pas vraiment fait du bien, puisqu’en plus de le salir, il avait l’impression d’avoir respiré un peu trop de poussière. Cela n’était jamais bon pour l’organisme, et ce dernier était en train de rejeter cet agent étranger du corps.

Il se frotta frénétiquement le museau avec sa patte, espérant faire passer la terrible démangeaison qui le picotait le long de ses nasaux. A deux reprises il éternua, l’écho de sa voix se répercutant comme une balle contre les différentes parois de la caverne. Cela n’avait pas du tout était prudent de sa part : si cette créature des ténèbres se trouvait encore dans les parages, il aurait pu l’entendre, mais Aedoth n’aurait jamais pu éviter cette crise face à la poussière. Il ne lui restait plus qu’à prier, ou plutôt espérer que tout dangers fut déjà loin, très loin.

Arrêtant de bouger, sa respiration un peu rauque à cause de la poussière toujours présente, il écouta avec une attention redoublée le moindre bruit, et à part quelques gouttes qui tombaient au sol, émanant de la grotte même (son qui le fit d’ailleurs sursauter la première fois), le silence s’imposait comme le maître unique de ces lieux. Laissant tomber la pression qui ne faisait qu’aller et venir, il poussa un profond soupir, déglutit péniblement et progressa vers le fond.

Ledit bout de la caverne n’était pas bien éloigné de son entrée : Aedoth avait vu où se tenait l’entité lorsqu’il était entré. Ainsi fut-il rapidement à cette place. Devant lui se trouvait ce que l’on pouvait appeler un bazar. Il y avait un rocher qui semblait avoir servi de table. Toutefois, tout ce qui aurait pu être posé dessus avait été renversé par terre. Clairement le squelette qu’il avait esquivé était l’auteur de tout ce désordre. Il cherchait quelques chose de particulier dans cette grotte, mais quoi ? Et qui pouvait avoir vécu ici ?

La présence d’ustensiles de cuissons supposait que quelqu’un y avait vécu. Toutefois, il n’y avait aucune trace de nourriture, et la poussière omniprésente, même après le passage du squelette laissait penser que l’endroit était maintenant abandonné. Il se mit au milieu des objets épars pour mieux les identifier. Une caisse s’était brisée (peut-être pendant que le dragon fouillait), et son contenu s’était un peu déversé. Il s’agissait de quelques cristaux rouges. Rien qu’à vue d’œil, le Second comprit qu’il s’agissait de cristaux renfermant des flammes magiques. Il en récupéra un et l’inspecta brièvement : la pierre émettait toujours une chaleur soutenue, qui ne brûlait pas au contact. Il reporta son attention et remarqua un insigne qu’il connaissait depuis peu : la marque de l’ordre auquel appartenait Drago.

Sa surprise fut complète lorsqu’il identifia ce symbole. A vrai dire, il ne s’en souvint pas immédiatement : il fallut un peu de gymnastique de sa mémoire pour accrocher cet insigne à un visage. Il ne pouvait y avoir qu’une seule conclusion : cette grotte était une sorte de cache pour Drago ou l’un de ses frères, sinon le groupe entier. Mais de quand datait cet endroit ? Drago ne s’était présenté à Warfang que depuis quelques semaines. L’endroit était déserté depuis bien plus longtemps. Après un long moment de réflexion, Aedoth se souvint que le paladin avait dit être né dans les environs. De ce fait, il n’était pas impossible que cet endroit fut une bien vieille cache qui a cessé de lui servir depuis longtemps. Il avait trouvé un autre endroit où entreposer des objets précieux. La grange de Warfang ? Ou peut-être cette fameuse cité. La période d’abandon restait floue et indéterminable en l’instant.

Il y avait un peu d’équipement, des armes en passant à quelques accessoires sans grand intérêt, parfois bien abîmé ou atteint par la rouille. Il y avait aussi un tas de papiers froissés, éparpillés par le vent soulevé par les mouvements du squelette. Il lut d’abord quelques livres brièvement, dont les sujets étaient variés, entre les Mémoires, les romans, les traités théologiques, et même un livre qui lui était inconnu. Tous les autres, Aedoth en avait une image précise dans la tête, car tous appartenaient aussi à la bibliothèque de Warfang. Il ouvrit le livre, et en ne lisant que le sommaire qui se trouvait à la fin, il comprit que c’était une œuvre qui traitait de magie noire. Les paladins n’étaient pas des imbéciles. Soit ils l’avaient subtilisé à un des soldats du Damné, soit ils l’avaient trouvé et s’en servaient pour comprendre ce que faisait le chef des morts, ou plutôt comment il faisait. Ce livre pouvait donner les faiblesses de la nécromancie. Oui, c’était très malin. Aedoth rangea le livre dans sa sacoche. Il aurait aimé sauver les autres de la pourriture, mais il n’aurait pas assez de places et puis ces livres pouvaient être recopiés ou imprimés plus facilement que ce précis de magie noire. Lorsqu’il le rangea, un grand morceau de parchemin en tomba. Le dragon de foudre ramassa le tissu et le déroula. Il était grand mais très vite, seulement quelques caractères imprimés en haut du parchemin, avec l’insigne de l’ordre des paladins imprimés en noir et blanc en bas de page.  Lorsqu’il posa ses yeux sur les maigres phrases, son expression changea dramatiquement. Il était bouche bée, les yeux écarquillés avec des iris qui s’étrécirent. Ses pattes tremblaient légèrement.

— Quel est le sens de tout ceci… ?

Il s’agissait d’une sorte de rapport faisant foi d’un rendez-vous ayant eu lieu entre le Damné et l’ordre des Paladins pour un échange d’information. Le document était daté et signé. Le lieu précisé était inconnu au dragon de foudre, mais il comprit qu’il devait s’agir du précédent continent envahi par le Damné. Un échange d’informations ? Qu’est-ce que cela voulait dire ? Pourquoi échanger des informations ? Contre quoi ? Il froissa le parchemin.

Trahi… Il se sentait trahi…

Il avait envie de hurler. Mais il contenait ce goût de cendre qu’il avait dans la gueule, son corps qui frissonnait.  Il n’arrivait pas à comprendre. Il avait lu beaucoup de romans politiques, qui disait que pour gagner il fallait parfois faire quelques sacrifices (il supposait qu’il s’agissait du même ordre d’idée lors d’une guerre), mais des informations ? Qu’y gagnait-il au juste. Ces réflexions le calmèrent. Il poussa un long soupir pour expier sa colère. Non, il devait y avoir une raison. Il demanderait à Drago en rentrant… Mais s’il lui mentait ?

Tant de secrets autour du paladin. Aedoth avait eu raison de se méfier un peu, mais il lui avait quand même accordé beaucoup de confiance. Avait-il déjà donné des informations au Damné sans que personne n’en soit informé ? Il ne pouvait tolérer une telle chose. D’un geste vif, il rangea le parchemin en désordre dans sa besace. Il se força à inspecter le reste, bien que l’envie de sortir d’ici se fît sentir depuis qu’il avait fait cette découverte. Il remarqua des plans qu’il avait du mal à identifier : des sortes de machines, quelques armes… Il récupéra le plan d’un engin qu’il trouva intriguant et fit immédiatement volte-face. Il avait l’impression d’étouffer.

Un son étrangement retranscrit par la roche survint alors. Il était rauque et lointain. Pourtant, il donna au Second la chair de poule. Il était grand temps qu’il sorte d’ici. Peut-être que ce squelette allait revenir. Une idée traversa soudainement son esprit. Etait-ce lui, le Damné ? Non, il se posait trop de questions. Il devait sortir.

Au moins le faux-mur n’était pas trop dur à déplacer. Il dut user d’un peu de force pour le décaler légèrement, mais l’effort n’était pas vain. Il se glissa par la petite alcôve qu’il venait de former et se sentit revivre lorsque la caresse du vent vint longer son corps. La brise fraiche était revigorante, autant pour le corps que l’esprit, mais il ne pouvait profiter de cela bien longtemps : son esprit était bien trop préoccupé par la potentiel menace qui parcourait encore les environs. Il n’en voyait rien en l’instant, et essayait d’ignorer le bruit des feuillages alentours, animés par le vent. Tout semblait calme, bien trop calme. Peut-être que cette créature était partie à présent ? Il en avait assez vu, et si elle ne se manifestait pas davantage, ce n’était pas le Second qui allait commencer à chercher dans la nuit : c’était dangereux et bien trop éprouvant. Il décida donc de marcher dans les bois, prenant ce qu’il pensait être la direction de Warfang en suivant les constellations. Voler risquerait de le faire trop remarquer, et il devait dorénavant avancer avec prudence, l’esprit encombré par cette guerre, par Drago et ses réelles intentions…



Sac d'Aedoth:
 

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nightmare

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 20
Localisation : Inexistante

Sur le Clan
Faction : Empire Noir Empire Noir

MessageSujet: Re: Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )   Lun 2 Oct - 20:15

Le temps que le Damné éclate d'un rire diabolique, un bouclier ce forma sous ses pattes, la créature enterré n'avait pas dit ses derniers mots, le Damné regarda le bouclier ce formé, il en était bouche bée, c'était bien la deuxième fois qu'il voyait un tel phénomène, même après la mort cet être ce défendait encore, signe d'une très puissante volonté.
Contrairement a ce que tout le monde pouvait penser, l'être enterré ici avait bel et bien surpassé la mort elle même, ceci reflété une grande puissance et une grande volonté.

Mais ce bouclier n'allait pas arrêté le Damné, il attendra le temps qu'il faudra mais par chance l'être sous terre était protégé par un bouclier et par un personnage très agressif.
Des bruits de pas s'étaient fait entendre derrière le Damné mais au dernier moment quand le Damné ce retourna quand il comprit d'ou venaient ces pas il ce prit un violent coup en pleine tête lui arrachant alors sa mâchoire inférieur, elle tomba sur les restes du dragon mort.
Il recula rapidement suite au coup et regarda son assaillant, un dragon bipède balafré et sans ailes, c'était un combattant comme le prouvé la balafre de son visage et une proie comme le démontrer son manque d'ailes, ce dernier utilisé une arme de corps à corps pour remplacer ses griffes qui auraient étaient bien minable contre le Damné.

Après avoir scanner d'un bref regard le dragon en face de lui, il s'envola à huit mètres du sol, la toile de ses ailes défoncés firent beaucoup de bruit, à huit mètre du sol il fusilla du regard son assaillant.

"Abruti, m'attaquer est une erreur, je vais te montrer qui je suis!!!"


Malgré qu'il avait perdu la mâchoire inférieur cela ne l'empêché pas pour autant de parler, elle ne servait pas a formé des mots comparé au être organiques mais elle servait a broyer, déchiqueter et attraper des choses.
Il disait cela a huit mètres de hauteur et surtout il ne le chuchota pas, laissant sa voix parcourir une belle partie de la vallée.
Le Damné mit ces deux pattes en avant et fit partir instantanément deux cristaux sombre de ces pattes, les cristaux allers vers le dragon l'ayant frappé, le Damné était sur que ce dernier esquiverait, il en tira une autre salve dans sa direction, puis une autre a nouveau, six cristaux étaient partit vers sa cible.

Un combat avait débuté ici, sous les yeux d'un dragon puissant qui serait bénéfique à l'Empire noir, personne n'arrêtera la folie du Damné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )   Mar 3 Oct - 14:41

Le Damné semblait observer , bien impuissant devant le bouclier que je venais de former et que je maintiendrais aussi longtemps que je le pourrais . Je l'observais moi aussi , nous nous faisions face , comme deux bêtes séparer par des barreaux , attendant que celle-ci se retire pour que nous nous battions .

Pendant que ce face à face durait , l'aura inconnu apparu derrière le Damné avant de lui asséner un grand coup d'épée qui lui décrocha la mâchoire , celle-ci tombant dans le trou où se trouvait mon corps . Le squelette n'avait pas l'air d'avoir tant souffert que cela malgré qu'il est perdu sa mâchoire . Tel un militaire très entraîné , il recula rapidement avant de s'envoler . Il semblait utiliser une faille que possédait son opposant : c'était un bipède dragon sans aucun doute , mais avec un manque d'aile flagrant . Il me fît penser à Chrystal quand elle arborait sa forme bipède , mais il semblait plus forte qu'elle sous cette forme . Et puis il y avait autre chose que je sentais chez cet étranger , je ne savais ce que c'était mais cela promettait bien des surprise .

Le Damné lui était plutôt en colère quand il hurla à l'inconnu, sa voix résonnant dans toute la vallée , qu'il allait lui faire comprendre qui il était . Je fus surpris de voir quand l'absence d'une mâchoire il pouvait toujours dialoguer mais après réflexion , son existence était déjà une plus grosse question que le fait qu'il puisse parler sans mâchoire inférieur . C'est alors qu'il lança sur le bipède plusieurs salves de cristaux avec une énergie aussi sombre que celle qui animait son corps .

J'observais maintenant le combat , espérant que le Damné ne réussisse pas à tuer ce mystérieux inconnu qui , malgré sa force cachée , avait surement peu de chance face à cette créature digne d'un autre monde . Et pendant ce temps je pensais aussi un peu à l'énergie du Second qui avait disparu . Surement , ne pouvais je pas le localiser à cause des deux fortes énergies présentent près de moi .

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyvro

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 20
Localisation : Ce n'est pas important...

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )   Mer 4 Oct - 5:31



Aux abords de l'Empire


Je touchai directement la tête de la créature sortie tout droit des limbes, lui arrachant la mâchoire inférieure. J’étais bien content d’avoir toucher, mais cette chose avais l’air bien plus énerver que blesser. Elle gueula sur ma personne au travers la vallée, c’était sur, voire même certain que j’allais en avoir pour mon argent... « Je te laisse, environ trois heures seule, dormant dans le confort de cuir de mon fourreau et voilà qu’en me réveillant après un impact, tu te retrouves a combattre une créature monstrueusement puissante avec des desseins les plus sombres... Pourquoi, tu ne ressembles pas un peu plus à ta mère ». Bon, il faut que j’aille le paternel dans la tête maintenant? Cette abomination devait être éradiquée, peu importe sa force ou ses ambitions.

Le squelette avait bondi vers l’arrière avant de prendre son... envol. Mon visage de combativité se transformait en visage démotivé. Il fallait vraiment que je trouve une solution pour ce grand désavantage qui se trouvait dans mon dos, ses grandes cicatrices... Je ne baissais pas ma garde pour autant, il allait passer à l’attaque d’un moment à l’autre. Justement le dragon sorti des livres de nécromancie lança des salves de cristaux sombres, un total de six cristaux partaient, dans ma direction, de base je n’aimais pas être en contact avec ce genre d’objet, mais je préférai les détruire que les laisser non loin de moi, on ne sait jamais ce qu’il pouvait en faire.

Le premier arriva, à bonne vitesse, mais avec un bon coup remonté de claymore je le fis éclaté, créant une petite onde de choc, que je dus encaisser avec mes bras. Le deuxième fut éclaté par le retour de mon épée et le dernier de cette salve fut coupé en deux avec une attaque horizontale. Je dus prendre beaucoup de force pour encaisser les ondes de choc qui déséquilibraient ma position, j'avais reculer d'un pas avec le dernier que j'avais encaisser, combattre de force brute contre une explosion c'était pas la meilleure idée... La seconde salve était presque arrivée que je dégainai Ropéra dans un mouvement plus gracieux qu’avec Claymore. Avec une vitesse accrue, je fendis l’air et le nouveau projectile en deux avec un rapide mouvement de mon poignet faisant légèrement dévier mon arme sur le côté. Dans un mouvement d’estoc je frappais l’autre cristal qui explosa et ne faisait que faire reculer mon bras, le dernier je l’attrapais avec une spiritclaw, montrant ma forme bestiale de destructeur avec une aura verte étincelante. Le cristal entre ma spiritclaw implosa et pénétra l'aura de ma spiritclaw. Il ne restait rien totalement, rien.

- Si c'est avec de petits cristaux que tu crois m’avoir, meurt sale abomination! Tu ne mérites pas ton existence, tu n’es pas le bienvenu dans le monde des vivants!

Dis-je avant de me propulser du sol, avec un jet de pression et la forme de mes spiritclaw vers le draco-liche, feintant une attaque de corps en corps, la gueule ouverte. Je tirai un rayon de nova sur la créature morbide, avant d'être à sa portée de patte. Mon rayon m'avait poussé vers l'arrière, me faisant retomber vers le sol. Dans un bruit de fond, je retombais au sol relevant rapidement ma garde vers la position de la créature, prêt a en découdre au corps à corps ou a longue portée.



By Jyvro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 488
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )   Ven 6 Oct - 19:30



Aux Abords de l'Empire


L’air se rafraichissait beaucoup trop au goût du Second. Il ne s’en était pas rendu compte en sortant de la grotte, mais l’air qu’il expulsait se matérialisait sous la forme d’une fumée plutôt épaisse. Il frissonna. Il se sentait bien mieux au milieu d’un bon bain, dans les thermes de Warfang. Oui, cela lui permettrait de penser à tête reposée à tout ce qu’il venait de voir et d’entendre… Il regarda en hauteur : la forêt était d’une densité telle qu’on ne voyait que des fragments du ciel, parfois, si l’on était chanceux pouvions-nous admirer, sous un certain angle, de rares étoiles. Même le ciel nocturne souhaitait s’envelopper de ténèbres. Heureusement que la vision d’un dragon permettait de se repérer sans trop de soucis, même de nuit.

 
Un bruit étrange survint alors. Il se répétait à un rythme régulier, beaucoup trop régulier au goût du Second qui se concentra dessus pour essayer de l’identifier. Cela ressemblait fort à des voiles caressant l’air, puis le tranchant, et continuant ainsi dans une sorte de chant étrange. N’importe quel dragon était capable de reconnaître ce son : il s’agissait d’une paire d’ailes. Aedoth se figea, interdit. Le bruit était lointain, mais il l’effrayait, ou plutôt… L’aura qui semblait en émaner l’effrayait. Il serra son poitrail avec sa patte, serrant les crocs.
 
« Qu’il parte… » Priait-il en son for intérieur.
 
Il entendit ensuite une voix rauque, si grave qu’elle lui paraissait presque inconcevable. Des tremblements parcoururent Aedoth, mais celui-ci griffa le sol et essaya de garder son calme en soupirant. Il avait pu percevoir quelques de ses mots depuis sa position. Quelque chose n’allait pas. Il se… Battait ? Avait-il trouvé une autre vie dans ces bois ayant attiré à ce point sa haine ? Aedoth le plaignait, si c’était le cas. Il se tourna en direction de Warfang, lorsque résonnèrent quelques bruits peu audibles, mais qui pouvaient attirer la curiosité. Il y avait vraiment quelque chose qui se passait, là-bas. Il ne savait guère où, à quelle distance. Il voulait bouger, se retirer, et pourtant il restait figé là, son esprit persécuté par un dilemme. Il frappa le sol, maudit sa situation et se mit à courir. Il n’en avait plus rien à faire de la discrétion, cette menace semblait être assez loin de lui. Il n’avait qu’un seul désir, et c’était de mettre un terme à cette nuit horrifique.
 
Il ne rencontra aucune créature sur son chemin : pas un daim, pas un écureuil, pas un oiseau. Mêmes les insectes de la nuit semblaient s’être tus sous la présence de ces ténèbres. Cela ne rassurait guère Aedoth, d’autant plus qu’il pouvait encore entendre une autre voix, l’écho d’une voix qui lui semblait familière. Tout essoufflé par sa longue course, il continua en marchant un peu, gagnant à nouveau en prudence, soufflant fort et silencieusement en même temps (l’exercice était peu simple), il se rapprocha jusqu’à tomber sur une clairière en surplomb, d’où le Second pouvait voir un cauchemar.
 
Dans les airs se déplaçait le même dragon qu’il avait vu et frôlé dans la grotte. Aedoth remarqua tout de même qu’il lui manquait une partie de la mâchoire. Que s’était-il passé ? En tout cas, le sang d’Aedoth ne fit qu’un tour lorsqu’il le vit et il se plaqua du mieux qu’il put contre une rangée d’arbres au tronc large, se couvrant presque entièrement de sa cape. Jetant derechef un coup d’œil, il vit alors quelque chose d’autres dans les airs… Ou plutôt quelqu’un.
 
Jyvro combattait celui qui était probablement le Damné.
 
Quelle folie le guidait donc ? Sûrement ne se rendait-il pas compte… Aedoth ne pouvait pas le laisser dans un tel état. Pourtant ses muscles se bloquèrent tandis qu’un jet vert sortit de la gueule du mercenaire. Il ne pouvait pas y aller. Il ne voulait pas que ces yeux bleus transpercent son cœur. Non, il ne pouvait pas agir… Il ne pouvait pas s’y risquer, il n’était pas fou. Il serra les crocs. Il avait l’impression d’être malade : son corps était froid, ses tempes battaient férocement, et quelques spasmes le prenaient. Pourtant il bougea, mais non vers cette colline. Il la contourna, cherchant au sol, donnant tout de même quelques coups d’œil pour voir comment progressait le combat. Hélas, jamais il ne pourrait tourner en faveur de Jyvro. Son plan devenait simple : il devait l’aider dans les ombres, car se faire voir l’exposait à de grands dangers, et il voulait à tout prix l’éviter, tout en sauvant une vie. Que la chose était… Compliquée.
 
Il trouva un long bâton, à peine plus épais qu’un poing, de la longueur d’un bras. C’était parfait : Aedoth s’en empara, sortit de sa sacoche un de ses kunai et commença à taille en son centre l’un des bouts, créant bientôt une sorte d’interstice horizontale, faisant toute la largeur du bout de la branche. Il creusa ensuite l’autre extrémité, faisant un trou assez profond. Il songea un instant, regarda autour de lui et prit quelques petits cailloux : les plus pointus qu’il pouvait trouver, et les plaça à l’intérieur de la branche. Ensuite, il combla le trou en y coinçant du mieux qu’il put un kunai muni d’un cristal qui brillait d’une douce lueur rouge sur la queue de l’arme. La pointe partait un peu vers le bas et n’était pas parfaitement droite, mais cela devrait suffire. Il vint ensuite trancher quelques lianes qu’il lia en vitesse pour n’en faire qu’une grande. Il vérifia l’élasticité et conclut que cela suffirait. Il accrocha chaque bout de la liane à un arbre différent, assez proches entre eux, et qui donnait un espace assez dégagé aux travers des feuilles donnant sur le champ de bataille. Comme il était en contre-bas, les deux combattants ne le verraient pas, mais lui aurait beaucoup du mal à viser avec cette baliste de fortune.
 
Il plaça le bout de bois en mettant la liane dans l’encoche creusée. Il s’agissait d’un très grossier arc d’une facture peu fiable, mais en laquelle Aedoth avait assez de confiance pour le tenter : la liane était la corde, et ce bâton avec le kunai était une flèche : une flèche qui exploserait au contact de n’importe quelle surface et dont la déflagration libérerait une poignée de cailloux, dont la vitesse de projection pourrait sans aucun doute traverser et se figer. Il tira la liane en gardant fermement avec sa queue la flèche pour qu’elle ne tombe pas, tendant à un point tel que la plante risquait de céder à n’importe quel moment. Il prit tout de même son temps pour viser : si la liane cassait, il en créerait une autre.
 
Hélas, sa vision était troublée par les feuillages : il ne voyait d’un bout des ailes du Damné et devait viser un peu en déduisant sa position exacte. Il décala un peu le bâton vers la droite : le vent poussait vers le côté est. Il essaya comme il put de prendre en compte les feuilles qui pourraient ralentir le projectile et le faire un peu dévier de sa trajectoire. Lorsqu’il se sentit prêt, il émit un long soupir, puis lâcha tout.
 
Comme il l’avait prévu,  la flèche fut déviée par les branches et les feuilles qu’elle traversa, et sa trajectoire était un peu basse. Il raterait sûrement, et au mieux il toucherait peut-être une patte. En tout cas, il comptait sur les projectiles pour faire quelques dégâts, et que Jyvro soit assez dextre pour ne pas se retrouver prit dans la déflagration.
 
Après avoir tiré, le dragon de foudre se déplaça, contournant un peu et se cachant du mieux qu’il pouvait derrière arbres et buissons pour que l’on ne puisse pas le trouver en suivant la trajectoire inverse de la grande flèche. Une fois assez éloigné, il souffla un bon coup, écoutant ce qu’il se passait, ne se risquant pas encore à observer. Dans tous les cas, il entendit bien le bruit de l’explosion du cristal qui souleva une puissante bourrasque.



Sac d'Aedoth:
 

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nightmare

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 20
Localisation : Inexistante

Sur le Clan
Faction : Empire Noir Empire Noir

MessageSujet: Re: Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )   Mar 17 Oct - 0:29

Les projectiles explosés les uns après les autres mais hélas ne firent pas de dégâts cependant l'effet attendu était pourtant bien présent, ce barbare s'en rendra bien compte à un moment durant le combat.

- Si c'est avec de petits cristaux que tu crois m’avoir, meurt sale abomination! Tu ne mérites pas ton existence, tu n’es pas le bienvenu dans le monde des vivants!

Contre toute attente il réussi a venir jusqu’à lui sans ailes, il ne s'attendait vraiment pas a cela mais cependant ce qui était prévisible c'est qu'il attaque une fois a bonne distance, il battit alors deux fois des ailles pour reculer pendant que son adversaire sauta vers lui.
Une lumière verte envahissait alors la vue du Damné, d'un réflexe très rapide il tourna légèrement la tête et croisa ses deux pattes avant afin de ne pas prendre directement le rayon en pleine poire. Lors du choc, ses griffes s'espacèrent et il ne fléchit pas un seul membre hormis ses ailes pour maintenir son altitude.
La force du rayon le poussa plus loin et plus haut d'environ 3 mètres.
Une fois l'attaque terminé il décroisa ses pattes et regarda son adversaire, il était noircit, autant que ses pattes que la moiter de son visage.

- Ferme la déjection biologique, tu n'a aucunement le droit de me jugé, tu ne sait même pas ce que tu est entrain de faire. Tu joue avec des forces qui te surpasse de loin espèce de taré...


Mais alors tout droit sortie de nul part, fendant l'air comme un faucon ruant sur sa proie, une flèche vinrent percuter l'intérieur du thorax de Nightmare, une flèche qui éclata et qui arracha deux de ses os ventral, il tombèrent et s’écrasèrent dans la pelouse.
Une immense colère gravit alors le Damné, une puissante force de ténèbres l'envahissait alors, la haine...
Il commença a charger des rayons, un au niveau de la queue et un dans la gueule, il piqua alors un peu sur sa droite et durant la chute il s'inclina alors sur sa gauche pour avoir une trajectoire à l'allure d'une courbe.
Suite a ce virage il y avait devant lui le dragon qui osait le défier, pas besoin d'ouvrir sa gueule car elle l'était déjà, il pointa sa queue en direction du barbare et fit partir les deux rayons dans sa direction, tout deux espacé d'une seconde.
Quand le rayon ce focalisa, sur la seconde avant de partir vers le mortel, on pouvait entendre un bruit strident et aigu en crescendo ce produire.
Une fois le rayon partit le bruit strident suit alors le rayon jusqu’à impact.

Les rayon partit il s'inclina sur le côté gauche pour faire un virage très serré, il prit ensuite a nouveau de la hauteur et s'éloigna de la zone, il ce mit a survoler les lieux entourant le cadavre du dragon, il y avait quelqu'un d'autre dans le secteur.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans les nuages

Sur le Clan
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )   Mer 8 Nov - 11:03

Je maintenais toujours le bouclier autour de moi pendant que le combat continuait . Le dragon bipède évita toutes les attaques du Damné avant de lui foncer dessus en lui tirant un rayon au visage . Cette puissance et cette aura , je l'avais reconnu , le Maître nous en avait beaucoup parler : le Destructeur . Cela était cependant impossible vu que le Destructeur était mort maintenant , à moins qu'un autre secret se cache sous cela .

Le fait étant que le Damné reçu une attaque qui l'avait propulsé en arrière et l'avait noircit , contrastant avec sa couleur bleu nuit . Le dragon bipède fit comprendre au Damné qu'il allait le renvoyer du monde des vivants mais celui-ci sans se décontenancer expliqua au bipède qu'il jouait avec des forces qui le surpassaient de loin .

C'est alors que le Damné reçu une flèche d'un coin de la forêt lui explosant quelques côtes . Me concentrant je pus enfin sentir l'aura que je recherchais : Aedoth était donc venu voir qu'est ce qu'était cette force , je n'imaginais pas son état à l'heure actuel en voyant le Damné . Ce qui me surpris en tout cas était le fait qu'il soit venu s'interposer sur la route de cette créature qui avait déloger l'Empire de Cynder .

Peut être n'aurait-il dû jamais le faire car la colère du Damné augmenta de manière drastique si bien que mon bouclier commençait à se briser en plusieurs endroits . J'observais ce monstre qui commençait à produire une énergie provenant de sa queue et de sa gueule . En peu de temps il s'était retrouvé non loin du bipède et avait tiré ses rayons . Je n'arrivais pas à voir avec l'impact du rayon du damné qui avait soulevé un monticule de poussière autour de moi .

C'est en tentant de savoir où il se trouvait que je sentis le bouclier qui avait pratiquement céder avec l'impact de l'énergie noire . Je pouvais voir les fissures entourer le bouclier . Je ne pouvais le réparer car j'aurais usé les derniers énergies que j'avais qui me permettent de le maintenir . Je devais maintenant prier pour que le combat s'éloigne avant que leurs folies ne fassent sauter mon bouclier en éclat . Je réfléchissais alors dans le désespoir à une solution qui pourrait me permettre de quand même échapper au Damné

_________________
Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyvro

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 20
Localisation : Ce n'est pas important...

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )   Mer 8 Nov - 17:47



Aux abords de l'Empire


J'attendais la prochaine attaque du dragon liche, du mort vivant, de cette chose étrange qui volait au-dessus de moi. La moitié de ce crâne diabolique, ainsi que l'intérieur de ses pattes avait été noirci par mon rayon, cela pouvait être bien ou mauvais. Je qualifiais cette vision de mauvais parce que mon rayon n'avait fait presque aucun dégât à cette entité sombre. Mes attaques n'avaient l'air que de l'affecter sentimentalement, faisant bouillir sa haine, à chaque coup. J'eu un doute avec les paroles de l'entité, ne pas savoir ce que je fais, avec quoi je jou... Je suis une créature naturelle comptée comme la deuxième plus dangereuse après les dragons violets et pourtant... aurait-il une créature au-dessus de sa puissance... Le monde regorge de secret, peut -être était-ce vrai... "Tu vois maintenant, tu hésites, ce n'est pas parce que tu as été attaqué par une dragonne noire, que la première chose avec un aura noir va être dangereux contre toi" ho et tu voudrais que je laisse une créature nécromantique se promenez dans la forêt comme si c'était une balade de santé? "Oui, surtout quand on peut bien voir la différence de puissance entre toi et lui. Peut-être que tu aurais pu lui parler avant et tu en aurais sut un peu plus!" Trop tard, du moins je baissai légèrement mes armes hésitant pour le faire parler afin de peut-être le calmer, bien que ce soit surement impossible.

Dans un long sifflement, je tentai de tracer la même ligne que l'objet rapide, mais je dus pencher ma tête sur le coter. Non, pourquoi quand je pense à une alternative, peut-être possible, il faut que quelqu'un tente de le combattre à mes côtés... Je dois être maudit par les trois lunes bon sang. La grande flèche vint toucher la carcasse volante en explosant et c'est à ce moment que  de la pure rage et de la pure haine surgissent de ladite créature. Hurlant clairement de rage, elle fonça vers moi, préparant deux attaques. Avec Claymore je tentais de dévier le premier rayon, mais dans l'action, mon épée fut éjectée à cause de la force d'impact. J'étais de côté, au second rayon, je ne pouvais plus esquiver, je ne pouvais pas dévier celui-ci avec Ropéra elle était trop mince.  Je devais agir vite, le monde passait au ralenti, je positionnai ma patte vers l'avant, faisant apparaitre une spiritclaws. Je me donnant une certaine prise au sol et à ce moment mon corps prit forme  Je pus encaisser le laser avec ma spiritclaw pendant ma transformation en destructeur, me faisant pencher vers l'arrière au contact du rayon. Ma spiritclaw fumait, mais j'étais vivant et toujours prêt a riposté. Pendant qu'il était de dos, je tentais de l'attraper avec une spirit claws, mais échouant à cause de son élan de vitesse. Je me remis rapidement en garde, mes griffes vers l'avant et mon élément prêt à être tiré.

Bon, comment vais-je combattre ce truc, mon plan de négociation après agression est vraiment a l'eau, il me faudra plus qu'une flèche explosive pour venir a bout de ce truc... Si je pouvais l'attraper, je pourrais surement l'écraser et de réduire en amas d'os. "Par contre tu ne sais toujours pas l'étendu de ses pouvoirs, fait bien attention il doit encore garder plus d'un tour dans sa cage. HAHAHAHAHAHAHA... haaaa" J’avais envie juste de le mettre en sourdine, malheureusement je ne pouvais pas vraiment, même s’il était dans l'épée a quelque mètre de moi, il pouvait prendre place dans ma tête quand il le voulait. "hoooo allez ne soit pas si négatif, c'était une blague bien placer" je le laissais divaguer comme le vieux sénile qu'il était. De la vapeur comprimée verte sortit de certaines jonctions, au travers de mes plaques rocheuses, mon visage de destructeur a la mâchoire inférieur montant au-dessus de celle supérieure. Mes énormes cornes partant vers l'arrière avaient quelque craquelure  et un cols de pointe en pierre montant autour de mon cou. Ce cols se transformait en point sur ma colonne jusqu'au bout de ma queue. Le reste de mon corps était en roc craquelé dans une forme bien plus bestiale et j'arborais une émeraude sur le torse.

Je relevais rapidement mon visage de monstre, ouvrant la gueule et crachant un rayon nova encore sur l'entité. Le rayon était bien plus gros. Je ne laissais pas le dragon un temps de répits, j'en tirai un autre à la suite, puis tenta de frapper le squelette avec une spirit claw avec ma nouvelle forme. Je fis mon coup de griffe vers sa gauche avec force et vitesse.

Pour le moment que l'on me voit ou non en publique, ce n'était pas le plus important. Non le plus important était de survivre a ce truc ou de le tuer, mais je commençais de plus en plus a croire que le tuer était impossible. Ce truc réagissait a mes attaques, mais pas dans l'effet escompté. Chaque touche l'enrageait de plus en plus. Chacune de ses attaque sombre pouvait m'être mortelle il ne fallait pas prolonger trop longtemps le combat. Je bondis un peu vers l'arrière pour m'éloigner de cette abomination, j'étais a une vingtaine de mètres du début de notre affrontement, une vingtaine de mètre du trou creusé par cette créature des ténèbres.


By Jyvro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 488
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )   Jeu 9 Nov - 18:38



Aux Abords de l'Empire


Aedoth ne put se retenir de sourire et hocher vivement la tête en voyant sortir du cadre de fumée le Damné (autant l’appeler ainsi : il était quasiment certain qu’il s’agissait de lui) bien amoché par l’attaque qu’il avait porté. Le Second n’aurait jamais pensé qu’une telle stratégie pût fonctionner. Hélas, cet état de satisfaction dans lequel il se trouvait ne dura pas longtemps : en effet, ce coup n’avait pas véritablement affaibli le squelette, et encore moins dissuadé de quitter les lieux. Sa haine se manifestait presque physiquement. Comme si la colère pouvait maintenant avoir une forme, et elle en avait une à ce moment précis : le corps de ce cauchemar squelettique devint temporairement la Haine.

 
L’intention première était de permettre à Jyvro une possibilité pour lui de fuir, mais non seulement ce dernier avait décidé de rester planter là comme l’imbécile qu’il pouvait être, mais en plus l’attaque que le Second avait portée n’avait fait que donner une plus grande envie encore de tuer au Damné. De puissants lasers semblèrent se contenir dans la gueule et la queue du Damné qui plongea vers un côté. Du reste, Aedoth ne put en percevoir que des sons : les arbres nombreux et feuillus bloquaient son champ de vision. Il gronda légèrement de frustration et se déplaça encore un peu, contournant la position pour essayer d’avoir un autre ange de vue et comprendre ce qu’il se passait. La terre tremblait un peu sous les pattes du Second, et il pouvait entendre des arbres tomber, des feuillages se déchirer : il avait l’impression d’assister à une fin du monde. De puissantes lueurs parcouraient l’espace : vert, bleu… Le Second ne comprenait plus rien : ce combat, assurément, le dépassait.
 
Une ombre passa brièvement au-dessus de lui et l’engloba de son imposante stature. Il leva la tête et put comprendre à travers les feuillages que le Damné venait de voler au-dessus de lui. Il maugréa en silence et se plaqua immédiatement contre un arbre, s’asseyant et mettant sa cape sur lui pour le camoufler du mieux qu’il put, car, hélas, ses écailles d’un jaune très claires ne lui permettaient pas d’être invisible de nuit.
 
Il tentait de calmer sa respiration comme il pouvait, mais l’exercice était dur : il hyperventilait, la peur de se faire repérer étant bien trop grande. Une incroyable pression pesait sur lui. Son cœur battait la chamade, et il lui semblait qu’il était sur le point de vomir. Pourtant il tint bon, fermant les yeux, continuant de souffler fort, se concentrant pour se calmer et faire passer cette crise de panique. Il gémissait parfois inconsciemment tant l’anxiété qui l’assaillait était puissante.
 
Il essayait de se calmer en prévoyant ses prochains mouvements : il espérait en fait que le cartographe se retire : cela lui permettrait aussi de s’en aller du mieux qu’il pouvait. Hélas, maintenant qu’il avait averti le Damné d’une présence secondaire, il ne voudrait sûrement plus trop le lâcher. Peut-être le ferait-il par lassitude. C’était une chance sur laquelle Aedoth comptait peu, mais qui n’était pas à exclure. Mais que faire si, entêté qu’il semblait être, Jyvro continuait le combat ? Il ignorait la solution à ce problème, car il voulait l’aider, et ne pas assister à sa mort, mais si celui-ci ne choisissait pas le repli… Que faire ? Il mit une patte sur sa tête et pensa à une chanson que sa mère lui fredonnait quand il n’était encore qu’un dragonnet. Il pleura en silence, toujours caché sous sa cape, attendant la situation avance, dans quelque sens que ce pût être.



Sac d'Aedoth:
 

_________________
Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aux abords de l'Empire [PV + Alliance et Empire] ( Vallée D'Avalar ) ( Statut : Actif )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Empire of Slashers
» Age of Empire II: Forgotten Empire
» Empire ork de Charadon
» l'Empire Samsung
» Les maréchaux de l'empire Soult

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spyro's Lair :: La Section RPG :: l'Empire Exilé :: Vallée d'Avalar-
Sauter vers: