AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Héros et le Vengeur (PV Igniis - Shadow - Drakodile)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Drakodile

avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 02/02/2015
Age : 19
Localisation : Dans ta froideur la plus extrême

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Le Héros et le Vengeur (PV Igniis - Shadow - Drakodile)   Mer 23 Aoû - 1:06

Le deuil fut particulièrement dur, surtout d'un ami aussi important, c'était le premier ami a être venu vers moi, mais aussi parti le premier... Par la suite j'avais du me reposer et deux semaines après, une dragonne nommée Ruby était revenue et n'était pas seule, et Smokra, un jeune assassin contrôlant la fumée, nous avait prévenus et on l'a affronté de nouveau : un mois après, on a croisé un dragon rouge du nom de Drago, cette rencontre fut spéciale... J'attendais encore un mois et je partis vers les plaines automnales, Hikari m'avait envoyé un message, et indiquait qu'il avait affronté Shadow Darkbringer, le dernier survivant d'obscurs et semblait vouer une haine envers Warfang... Cependant les recherches concernant le mercenaire disparu menaient a rien...je continuais alors ma quête pour trouver les Sept Pendentifs de Kyrillia. Je pensais alors a envoyer une lettre a Hikari pour lui demander si sa recherche des pendentifs avançaient bien...il me disais qu'il en avait trouvé qu'un, mais qu'il continuerait a chercher !

Par la suite je vis alors un château, délabré et je me disais qu'il fallait monter avant de continuer. Avec moi il y avait Selena, qui semblait plus inquiète qu'avant, Kalin qui avait peur et Smokra qui nous disait de faire gaffe, on fit d'abord monter Selena, puis Kalin et Smokra m'aida a monter. On se demande encore sur quoi on peut tomber...

_________________
Ma flamme est un rayon d'espoir dans vos ténèbres, Laissez votre flamme illuminer votre coeur et ayez foi en la lumière !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igniis

avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 09/12/2015
Age : 17
Localisation : Je sais pas, je me suis encore paumé !

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Le Héros et le Vengeur (PV Igniis - Shadow - Drakodile)   Jeu 24 Aoû - 17:24

Le craquelage sur le sol, les mur et le plafond témoignait de la propreté et l'âge du lieu où nous étions : un château délabré en plein milieu des Plaines Automnales. Ainsi, Jorth, Feard et moi, groupés, marchions lentement, prudemment, car le danger pouvait être partout... car notre cible pouvait être partout...

Mon masque était sur moi et je n'avais qu'une seule de mes griffes d'acier surmontées d'arbalète. Elle était sanglé à mon bras organique. L'autre, elle, était sanglé au bras de Jorth qui, de l'autre patte, tenait son arme, attentif. Feard, quant à lui, ne se battait presque jamais avec des armes, il préférait le corps-à-corps classique si jamais nous devions combattre (et nous allions sûrement le faire).

Soudainement, nous entendîmes du bruit...


Mais je pense savoir ce que vous vous demandez en ce moment-même : "qu'est-ce que ces trois-là iraient foutre dans les Plaine Automnales !" Et, vous avez raison de vous poser la question, si jamais vous le faites, car cela me permet d'expliquer pourquoi est-ce qu'on était là en plus de menus détails d'une importance tout de même assez quelconque.

Ainsi, cela commença lorsque j'étais à Warfang. Je reçus un rapport disant qu'un criminel important, puissant, intelligent et dangereux, s'était échappé de Warfang, où il était actuellement pisté et près d'être trouvé. Et le rapport dit aussi qu'on l'avait vu se réfugier dans les Plaines Automnales, l'endroit où nous étions, justement. Ainsi, après avoir reçu ces papiers, je me mis en tête d'aller le chercher et l'arrêter. Pour cela, j'allais avoir besoin de l'aide de mon neveu, Feard. Deux têtes sont mieux qu'une seule, après tout. Mais, aussi, pour que j'aille le faire, je dus d'abord aller parler à Jorth.

Mais, alors, pourquoi est-il venu avec moi jusque là si je n'avais prévu que Feard ? Patience ! J'y viens !

Donc, lorsque je le vis, dans son bureau, je mis le rapport devant lui, sur sa table, avant d'enclencher le dialogue avec mon supérieur et ami :

- Un dangereux criminel vient encore une fois de nous échapper.

- Et tu veux aller l'attraper toi-même, c'est cela ?

- Moi-même en compagnie de Feard.

- Ah, oui, je vois. La belle sortie familiale ! Et qui est donc le criminel qui est sortit de Warfang ?

- Tu ne le sais toujours pas ?

- Eh bien, non ! Ce n'est pas ma faute si ceux qui donnent le rapport ont du retard !

- Ah ?

- Ouais, il a été bloqué par un contre-temps, un petit combat de rue qu'il avait du interrompre et qui a dégénéré.

Soudainement, un dragon jaune, saignant près de l'arcade sourcilière, entra, essoufflé, et dit :

- Chef... Voilà... Voilà le... rapport... de ce matin...

- Merci. Mais je l'ai déjà sur ma table.

- Ah... D'accord... Je m'en vais, alors... Bonjour, Capitaine Igniis, au passage...

Et il sortit.

- Tu vois, qu'est-ce que je te disais ? fit alors Jorth en se retournant vers moi. Donc, c'est qui ce criminel ?

- Je comptais me renseigner plus sur lui après cela mais je ne connais que son nom.

- Et quel est-il, alors ?

- Fardiur.

Là, je vis Jorth ouvrir grand les yeux.

- Fardiur, tu dis ? me demanda-t-il avant de me voir répondre positivement de la tête.

Il se retourna et alla prendre dans l'un des tiroirs au fond de la salle une... arme. Une arme développée par les taupes, une arme développée par Arzimot. C'était un peu comme une sorte de pistolet qui tenait dans la patte d'un dragon et, au bout du canon, juste en dessous, était une lame digne d'une dague.

- Et où est-il allé...? fit-il en prenant l'arme.

- Jorth ? Mais qu'est-ce que tu fais ?

- Je viens avec vous.

- Hein ? Quoi ? Pourquoi ?

- Je sais que je ne devrais pas faire cela mais, maintenant...

Je l'entendis charger son arme avant qu'il puisse finir sa phrase :

- C'est personnel.

- Bon, puisque tu as l'air de bien connaître ce type, dit-m'en plus. Il t'as fait quoi pour que tu veuille que ce soit une affaire personnel ?

- Tu sais, Igniis, on est ami depuis plus de dix ans et il y a encore des choses que tu ne sais pas sur moi. Surtout sur mon passé.

- Ouais, ça je sais que je ne sais pas grand chose sur toi. Je me rappelle bien de l'affaire qui était liée à une famille qui était composée de grands amis à toi.

- Exactement. Et, ce que tu ne sais pas, ce qu'il y a quelques années, j'avais une femme et une fille...

Il y eu un petit moment de silence avant que je le coupe et fasse, après un soupir :

- Je vois où tu veux en venir. C'est lui qui les a tué, c'est cela ?

- Exactement. Mais, le pire, c'est qu'il était un ami avant qu'il dégénère et veuille semer le chaos pour que tout lui profite ! C'était la nuit lorsqu'il est rentré chez moi et a fait le massacre. J'étais là... Et il m'avait laissé pour mort, une blessure énorme dans le flanc.

- Alors c'est de là d'où vient ta grande cicatrice ?

- Tu as tout compris.

- Je savais que j'aurais dû vous demander d'où elle venait.

- Bah ! Il n'est jamais trop tard ! Et puis, de toute façon, maintenant, tu connais son histoire. Alors, puisque nous savons quoi faire... va donc te préparer.

- Très bien. Je vous revois tout à l'heure.

En rentrant chez moi, je prévins ma femme et mon fils que j'allais être absent pendant un petit moment et expliquai à Abyssa les raisons. Elle ne poussa qu'un soupir, étant habitué à ce que je devais faire dans mon job.

Je préparai des provisions avant de voir qu'il me manquait un sac pour les mettre... J'en cherchai alors un... enfin, je pris surtout le premier qui me tomba sous la patte : la sacoche du Maître des Cristaux, mon père. Je n'avais jamais vraiment fouillé à l'intérieur. En tout cas, ce que je savais, c'est qu'il pesait son poids !

J'entrepris ainsi de le vider et de mettre tous les cristaux qu'il y avait à l'intérieur dans un ou deux tiroirs. Mais, après avoir vidé un peu le sac, je tombai sur un objet qui faisait contraste par rapport à tous les cristaux... Un pendentif. Oui, un pendentif. Et, au bout de celui-ci pendait une pierre semblable à une topaze de couleur jaune. Que faisait-il dans sa sacoche pleine de cristaux ? Pourquoi l'avait-il mit là ? Cela me fit poser quelques questions. Alors, je décidai de la laisser dans le sac pour pouvoir questionner Feard et Jorth.

Après avoir vidé la sacoche, lorsque je le soulevai, je pus voir que le poids était tout de même assez lourd pour un sac quasi-vide et je continuai de fouiller. Et, en cherchant, je pu voir deux grandes poches sur chaque côté de la sacoche. Et, dans celles-ci étaient... quatre gros carnets. Je les ouvris et pû voir que ces carnets étaient... ceux de mon père. Ces carnets relataient sa vie... Mais ils la relataient avec les yeux de celui qui a tout écrit : mon père. Toutefois, j'entrepris de les lire plus tard. Il fallait poursuivre Fardiur. Je les remis dans la sacoche, ainsi, pour pouvoir les lire quand je pourrais lors du voyage, curieux de savoir comment pensait mon père, et je remplis le sac de ce qui allait m'être nécessaire durant le voyage.

Et voilà ! Maintenant vous savez pourquoi j'étais dans ce château. Ah, et, non, pour le pendentif, j'ai demandé à Jorth et Feard, ils n'avaient aucune information dessus.


Mais revenons où nous étions. Ainsi, nous entendîmes soudainement du bruit... et nous nous dirigeâmes vers celui-ci. Et nous revînmes à "l'entrée" du château qu'il fallait escalader... et nous vîmes plusieurs dragons. Quatre, exactement. Ce fut moi qui prit la parole en premier pour leur demander :

- Qui est là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Héros et le Vengeur (PV Igniis - Shadow - Drakodile)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Herbert Trottenouille, Le Vengeur Masqué.
» "Craignez le dieu vengeur"
» Bande d'assassins, voleurs, truands
» Mes moches dessins
» Glãce ♦ Femelle ♦ Cow-Boy [PRISE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spyro's Lair :: La Section RPG :: Le Pays d'Avalar :: Plaines Automnales-
Sauter vers: