AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Naissance d'une arme dangereuse (PV Blaze, Aedoth et Neylian Thunderwall)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blaze

avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 17
Localisation : Forêt d'été

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Naissance d'une arme dangereuse (PV Blaze, Aedoth et Neylian Thunderwall)   Lun 27 Nov - 14:17

La journée de Blaze commence avec elle, le chef du feu et électrique et une vingtaine d'autres dragons de différents couleurs (rouge, jaune, vert, bleu, noir, blanc...) et élément ce dirigeant dans les rivages du dragon, un endroit paisible pour faire quelque chose de spéciale. Par mis ces dragons, on peut remarquer en particulier un dragonnet blanc et un dragon noir aussi grand que les gardiens. Ce dragonnet blanc bien qu'il soit faible au combat, il a tout de même un grand pouvoir qui lui donne le titre ''le dragon qui voit et entend la vérité''. Le grand dragon noir de son côté est un dragon physiquement caustaud, suffisamment fort pour être le plus fort de tout le clan, mais il n'a pas encore montré toute sa force.

Une fois arriver au bord de l'eau, les deux chefs se retournent et s'adressent face aux autres. Le chef du feu est un dragon légèrement plus grand et un peu plus âgé que Spyro. À part une cicatrice d'une griffure dont la couleur est maintenant noire avec le temps situé sur sa joue gauche, son apparence est semblable à l'ancien gardien du feu: corne, couleurs, visage.... Le chef électrique est un dragon plus jeune que le chef, environ une vingtaine d'année aux couleurs jaunes sur le corps et bleus le long du cou et des cornes en zigzag.

-Mes chers dragons, aujourd'hui sera une journée spécial, parce que nous venons de découvrir une technique qui nous permettra de devenir fort, plus fort que les meilleurs gardes, oui je parle bien de pouvoir être capable de surpasser la garde warfangienne. On peut remercier Volt, le chef électrique pour ça. Et pour vous montrez, on va prendre un volontaire.

Blaze se montre volontaire, le chef du feu lui explique de rester en place et de ne pas bouger. Il commence alors par s'asseoir et de mettre ses pattes avant l'un contre l'autre comme pour méditer. D'un coup une lueurs verte surgit du corps du chef et cette énergie vient droit sur Blaze.

Après que la lueur se dissipe le cher du feu ouvre ses yeux et demande d'essayer de cracher son élément fort sur Volt, le chef électrique déploie un bouclier rectangulaire, recouvrant que le côté avant en échange d'une plus forte résistance à l'électricité. Normalement Blaze n'est pas censé être capable de percer cette défense encore, son entraînement n'étant pas complètement fini. Mais quand Blaze cracha un large rayon électrique, du feu pouvait être visible autour du rayon. Le chef électrique pouvait arrêter le rayon mais pas le feu qui continuait vers le chef, recevant de plein fouet le coup, il tombe au sol par la force de l'élément. Le chef du feu indique le nom qu'ils appelleront en parlant de la technique.

-Ceci s'appelle la Fusion Élémentaire. En partageant de la magie élémentaire, les éléments se mélange les rendant à la fois plus forte et de contrer une simple défense élémentaire SI l'un des élément est capable de traverser la défense individuellement. Bien sûre, ça à un désavantage, tu ne peux jeter qu'une de ses attaques par partage, une fois lancés l'élément partager s'enlève de ton corps.

Le chef marquait une pause, avant de reprendre.

-Avec cela, même un gardien élémentaire ne pourra pas se protéger d'une telle attaque. Je pourrais vous l'apprendre ici et maintenant mais... C'est risqué de vous le dire ici, on pourrait être... écouté.

Le groupe entier regarder aux alentours méfiant que quelqu'un pourrait être dans les parrages, le dragonnet blanc lui cherche à entendre un ''cœur'' supplémentaire dans les environs car son ouille lui permet d'entendre le coeur à des mètres d'ici. Après tout, c'est l'une des raisons qu'on l'appelle celui ''qui entend et voit la vérité'' à part parce que il entend les émotions des gens donc les mensonges et secret. Le grand dragon noir de son côté reste très près des deux chefs telle est sa mission en tant que leurs gardes du corps.


Personnage en entier:
 


Les RP (par ordre chronologique):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Naissance d'une arme dangereuse (PV Blaze, Aedoth et Neylian Thunderwall)   Jeu 30 Nov - 12:40



Naissance d'une arme dangereuse


Le sable chaud sous ses pattes lui donnait d’étranges sensations. Rares avaient été les fois où il s’était rendu au Rivage du Dragon, dont la particularité principale était son banc de sable jaune qui, par certains jour d’été au soleil plus chatoyant qu’un topaze, pouvait transformer chaque grain de la plage en or. Tout du moins avait-il le pouvoir de donner cette illusion. Remuant un peu la patte, le Second put sentir tous ces grains bouger à son gré. C’était une sensation semblable aux cendres. Et pourtant, une plage communiquait bien d’autres émotions. Quand les gens pensaient plages, ils pensaient à la mer, calme, bleue, magnifique. Le sable est jaune, une couleur clair qui apporte une étincelle d’espoir, de libération dans l’âme des gens, alors que les sombres cendres n’apportaient que désespoir et doutes dans le cœur. Finalement, ces grains si différents étaient une autre preuve de la bipartition jouée du monde. Blanc et noir. Clair et sombre. Lumières et ténèbres.

 
Aedoth regarda l’horizon, marqué au loin, très loin, par une silhouette immobile, sombre, aux lignes pointues. Il reconnut l’île de la Forge aux Munitions, une des premières preuves que la guerre avant commencé. Et pour cette bataille, Warfang avait triomphé. Cette plage devenait alors une note d’espoir bien plus prononcée encore. Le Second sourit, le bleu de la mer éclairant son regard, le sublimant avec de puissants reflets blancs se promenant le long des iris. Il ne fallait pas abandonner, rien n’était encore jouer.
 
Le Second se leva et retira le sable qui s’était attaché à sa cape. Cette dernière était rouge vermeille, avec brodé en or le blason de la famille Thunderwall. Le dessous de la cape était tissé avec un tissu gris assez foncé pour donner un côté un peu plus sobre à la cape, bien qu’en réalité, cette couleur ne fût apportée que pour ajouter en couleur à l’ensemble. Continuant à méditer, il se promena le long de la rive en marchant, l’idée de voler et de prendre des bourrasques ne lui plaisant guère en l’instant. Une sacoche de cuir brun pendait aussi le long de son flanc droit.
 
Après un long moment de marche, il put voir un grand groupe de dragons sur la plage. D’ici il pouvait déjà identifier des enfants et des adultes, des dragons de multiples couleurs. Ce spectacle était plutôt appréciable à l’heure, et même s’il remarquait que certains dans le groupe possédaient des écailles noires, il était rassuré de les trouver en compagnie de congénères colorés. Cela prouvait qu’avec le bon entourage, un dragon noir pouvait s’empêcher de sombrer dans un nuage de ténèbres. Ainsi seulement ils pourraient cesser d’être craints : en réunissant. Aedoth rêvait qu’un jour ces dragons noires pussent être purifiés, que l’on pût congédier leurs vices. Cette réunion qu’il avait sous les yeux était une nouvelle promesse d’un espoir fondé.
 

Il sourit et se rassied, regardant la mer, faisant mine de ne pas s’intéresser à eux, car il ne voulait aucunement les déranger. Qu’ils continuent leurs affaires. Un peu de vie sur cette plage faisait aussi du bien au Second de Warfang.




Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neliyan Thunderwall

avatar

Messages : 380
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 28
Localisation : Devant l'écran

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Naissance d'une arme dangereuse (PV Blaze, Aedoth et Neylian Thunderwall)   Jeu 30 Nov - 14:08

Notre jeune Neliyan après son aventure et ses rencontres dans les plaines de Lumière, décida de partir se détendre un peu sur le sable fin du rivage du dragon. Notre jeune ami rouge prit son envol avec un de ses mercenaires du Nom de Klain qu'il recruta la veille, Klain était un dragon fort sympathique et après qu'il eu prêter serment la veille il disait a son chef que si il faisait ça c'était pour protégé les siens et ses semblables de manière libre. Bien que les mercenaires sont plutôt mal vue par certains, ceux que Neliyan recruter devait avoir une qualité, la sincérité et le coeur pour évité de sombrer dans un travail négatif. Klain regarda Neliyan et lui demanda alors pendant leurs vol :

- Chef ??? Ou allons nous ??

- On va se détendre mon jeune ami car dans quelques jours nombreuses seront les tâche pour que notre guilde soit enfin terminés alors avant tout ça nous devons prendre un peu de bon temps n'est tu pas d'accord ?

- Effectivement chef, je vous suit vous pouvez compter sur moi

- Très bien, très bien allons y.

Klain est un dragon de couleur vert foncé, le long de sa colonne vertébrale se dresser plusieurs piques, son corps était musclé est impressionnant, ses yeux de couleurs vert clair luisent avec la lumière du soleil. Il est rapide endurant et n'hésite pas a défendre ses congénères bref il a toute les qualité requise que Neliyan recherche chez ses mercenaires. Ce dragon a aussi le goût de l'aventure, du risque mais surtout il aime être en compagnie d'autres membres de son espèce car il a souvent était seul dans sa propre vie. La guilde est pour lui une demeure ou tout ses amis vivent ensemble et font respecter la loi à leurs façon mais tout en respectant le code d'honneur créer par Neliyan.

C'est après plusieurs minutes de vol qu'il arrivèrent enfin au rivage du dragon, les deux dragons était tout les deux encapuchonné avec la même sigle et la même teinte au niveau des tissus car oui ces capes venait d'un ami de Neliyan qui l'aidait a s'approvisionner en équipement pour lui et ses mercenaires. Sachant que Neliyan n'avait toujours pas expliquer à son cousin qu'il avait quitté la garde pour ça, il sait qu'un jour il devra lui expliquer le pourquoi du comment et il sait aussi qu'Aedoth aura du mal a avaler ça. Quand ils aperçurent au loin la forge au munition les deux dragons savaient qu'ils n'étaient plus si loin du rivage, ils se posèrent avant dans un petit bois a abords de la plage et décidèrent de s'y rendre par voix terrestre. Non loin d'eux ils pouvaient entendre des bruits de vies, des paroles et des bruits de pas tout ce qui faisait que la plage était déjà fréquenté avant leurs arrivés.

Alors qu'ils marchèrent tranquillement Klain regarda Neliyan et demanda :

-Nous voila enfin arrivé chef, le temps est vraiment beau pour un peu de calme et de tranquilité, les vagues ruissellent et apaisent les mœurs et la chaleur du sable réchauffe nos pattes.

- Tu as tout à fait raison Klain c'est pourquoi je suis content de venir ici. Ça me permet aussi de me détendre avant d'affronter une certaine épreuve familiale, mon cousin Aedoth !!!!!!!!!

Alors qu'ils parlèrent tranquillement entre eux Neliyan s'arrêta brusquement lorsqu'il vis la silhouette jaune de son cousin non loin, il n'était pas vraiment près a l'affronter de si tôt mais malheureusement il faudra du courage et des arguments pour expliquer sa décision.

-Tout va bien chef ?

Neliyan se secoua la tête avant de répondre a son ami :

- Oui oui ca va ne t'enfais pas, je pense simplement au fait que je vais devoir affronter mon cousin bien plus tôt que prévu. A vrai dire il est juste là bas sur la plage assis en train de regarder d'autres dragons non loin.

-Je vois, mais ne vous en faîte pas chef tout ira bien.

Neliyan sourit à Klain même si ça lui faisait du bien d'entendre ça, le dragon vert foncé ne savait comment Aedoth à l'habitude d'agir avec son cousin quand il ne suit pas les traces de la famille. Mais bon cela ne dérangea pas vraiment notre jeune ami rouge, ils décidèrent tous les deux d'aller marcher sur le sable toujours encapuchonné. Neliyan toujours armée de ses deux dagues au niveau de ses pattes avant et Klain armée d'une petite épée dans son dos entre ses pics, leurs armes restèrent dans leurs fourreaux d'origines. Les deux dragon était toujours vêtu de leurs capes avec l'insignes de leurs guilde de mercenaire "deux dragon, un de couleur rouge et l'autre de couleur blanche poing contre poing regard dans les yeux. " le symbole relaté la rencontre qu'il avait fait avec Tristan Firepearl qui était le tout premier mercenaire a rejoindre la guilde. Neliyan passa devant Aedoth et espèrent que celui-ci ne le reconnaisse pas mais son allure encapuchonné et les lames scintillantes avec le soleil ne laisseront peut être pas Aedoth indifférent.

Neliyan et Klain se posèrent alors un peu plus loin et s'assirent sur le sable chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spyrolair.forumsrpg.com
Blaze

avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 17
Localisation : Forêt d'été

Sur le Clan
Faction :

MessageSujet: Re: Naissance d'une arme dangereuse (PV Blaze, Aedoth et Neylian Thunderwall)   Ven 1 Déc - 14:23

Blaze et le reste du groupe ne voyait personne dans les environs, mais le dragonnet blanc entendait un cœur supplémentaire. Il pouvait aussi entendre ce que cet être supplémentaire ressentais, cet être était paisible. Il n'hésitait pas à donner ses résultats aux autres.

-Je peux entendre un coeur quelque part, il a l'air tranquille, je suppose qu'il ou elle est un être cherchant du repos ici.

-Si tu le penses, mais ça confirme ce que je crains, on n'est pas seul... autant attendre d'être de retour pour vous l'apprendre, pour l'instant, allons nous détendre dans ce sable réconfortant et ce soleil chaud. Ne nous éloignons pas par contre.

Puis, tout le monde s'écarter du chef pour soit aller profiter de l'eau soit du sable. Pendant ce temps, les deux chefs, le grand dragon noir et le dragonnet blanc rester côte à côte regardant la silouhette de l'île où se trouvent la forge des munitions, l'un des lieux où la guerre s'est enclenché. Volt ne pouvait pas s'en empêcher de lui poser une question au chef du feu.

-Alors, tu crois que Warfang à une chance en ce moment de gagner contre ces morts-vivants ? Je veux dire, ils ont réussis à repousser les envahisseurs de la forge. Même si en même temps, ils ont échoués aux cieux concordants.

-Mmm, bonne question, ça va dépendre de plusieurs choses: De un ils auront besoins de l'aide de l'Empire pour gagner, bien qu'ils ont une espèce d'alliance en ce moment, ils n'ont pas l'air de réussir et c'est sûrement dûe à un manque de travail d'équipe entre eux. Il n'y a rien qu'à regarder la bataille des cieux concordants, entre le second faisant sa mauviette face au champ de bataille et un soldat dirigeant l'armée droit à leurs morts. Je crois que c'est la faiblesse de Warfang, manque d'autonomie de la part de leurs armées, ils doivent toujours attendre un ordre venant d'incompétant que ce soit physiquement ou mentalement. C'est à croire que le destin veut qu'on les aides pour montrer ce qu'est un VRAI clan.
De deux, ils auront besoins de leurs chère dragon violet au champ de bataille. Je crois que c'est grâce à lui qui n'ont pas eu un double échec, et quand j'y pense: Spyro à besoin de Cynder contre ce monstre. Il ne pouvait pas battre le maître noir seul, comment pourrait-il y arriver maintenant sans elle à ses côtés ? Enfin bref, sans tous ça ils n'ont aucune chance.


-Et si on leur apprenait la fusion élémentaire aussi ?

-Qui Warfang ? Je ne crois pas qu'ils devraient, du moins pas avant le reste de notre clan et l'Empire. C'est une technique que même les gardiens ne savent pas utilisé même avec leurs savoirs. On ne voudrait pas qu'ils l'apprennent et l'utilise pour conquérir le monde entier tout en nous criant ''Ayez peurs de notre technique que NOUS avions inventé !'', d'ailleurs, cette technique pourrait même être utilisé contre eux s'ils osent nous affronter. On ne peut pas encore le montrer, mais si notre groupe entier est capable d'utilisé la fusion élémentaire, les dragons violets ne seraient plus aussi spécial qu'on le pensait autrefois.

Le dragonnet sentait deux autres personnes arrivant dans les parrages. Près du premier repérer.

-Attend j'entends deux autres coeurs en train d'approcher le premier que j'ai repérer, j'y ressens un grain de peur sur l'un d'entre eux...

Pendant ce temps Blaze regardait les environs pour repérer la source de ce coeur, en ce faisant passer pour un ''touriste'' des environs. Elle y voyait trois personnes, deux déguisé portant le signe de deux dragons, et un jaune s'asseyant sur le sable avec un vêtement avec un signe qu'elle ne connaît pas. Elle décide de faire demi tour, ayant repérer les trois personnes qui était en trop. Pas besoin d'aller intéragir.


Personnage en entier:
 


Les RP (par ordre chronologique):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedoth Thunderwall

avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 21

Sur le Clan
Faction : Alliance Du Sacré Alliance Du Sacré

MessageSujet: Re: Naissance d'une arme dangereuse (PV Blaze, Aedoth et Neylian Thunderwall)   Ven 8 Déc - 23:21



Naissance d'une arme dangereuse


Aedoth était à présent allongé, le sable chaud le relaxant beaucoup. Sa cape couvrait tout son dos, donnant ainsi au second une chaleur accrue qui n’était pas désagréable du tout. Somnolant à moitié, il se surprit même à ronronner tandis qu’il avait les yeux clos (ce son qu’il n’avait pas l’habitude de produire le tira des portes du sommeil qu’il s’apprêtait à franchir). La mer d’un bleu si pur le regardait, se reflétait dans ses yeux couleur océan. Il secoua légèrement la tête et observa les alentours. Il y avait un peu plus de mon non loin. Quelques dragons avaient décidé de se poser pour se détendre un peu. Il y avait quelques familles. De toute évidence, ce coin n’allait pas rester tranquille bien longtemps. Il soupira. Toutes les bonnes choses avaient une fin, après tout.

 
En faisant le guet, Aedoth remarqua un peu plus loin deux dragons emmitouflé sous de lourds manteaux de tissus. Un symbole y figurait, mais le Second ne parvenait pas à identifier ces armoiries. Elles étaient pour le moins singulières. Pourquoi avaient-ils leur capuchon ? Sûrement pour se protéger du soleil : certains sont plus intolérants que d’autres. Tout de même, pourquoi exactement ces deux-là ? Il devait y avoir une autre raison. Mais Aedoth, enfoncé comme il était dans cette poudre doré, ne souhaitait aucunement en sortir. Il conclut de les surveiller de loin. Si la rencontre pouvait être évitée, il le ferait. Ce n’était vraiment pas le moment pour parler avec lui. Il était dans une de ses nombreuses périodes ou la solitude lui plaisait beaucoup.
 
— Oh m-m-monsi… sire Thunderwall !
 
La voix forte et aigüe lui fit tourner la tête. Non loin de son flanc gauche se trouvait un jeune dragonnet auquel il ne donnait pas plus de cinq ans. Il avait une courte queue, des ailes tout aussi minuscules pour un corps assez allongé. Ses écailles vertes étaient magnifiquement brossées, et ses yeux bleus pétillaient d’une énergie qui revigora légèrement le Second. Interloqué, il sourit tout de même et se leva.
 
— C’est bien moi, dit-il. Quel est ton nom ?
— V-Ver… Verti, messire ! Est-ce qu’il faut dire messire ?
 
Il ne faisait pas partie de la noblesse. Peut-être de la bourgeoisie. En tout cas, ce n’était pas n’importe quel paysan qui pouvait prendre le soin (et l’argent) d’utiliser une brosse pour polir ses écailles. Mais il ne connaissait pas le titre approprié pour désigner un aîné, ce qui était la preuve d’une éducation qui n’était pas aristocratique. Peu lui importait.
 
— Messire fonctionne très bien, affirma Aedoth qui ne voulait pas mettre encore plus mal à l’aise le jeune. Que souhaites-tu ?
— J-je… Je voulais jouer ici et je vous ai reconnu. Je voulais vous…
 
Il interrompit brutalement sa phrase. Mais le Second comprit.
 
— Vous êtes une légende ! reprit-il finalement. Aedoth l’observa avec un nouvel intérêt.
— Pourquoi dis-tu ça ?
— Vous aidez Spyro ! Comme les Gardiens ! Et papa dit que vous êtes le plus intelligent de tous les dragons de Warfang !
— Il ne doit pas être très loin de la vérité, répondit le Second en gloussant. Mais sûrement y’en a-t-il qui me dépassent, à commencer par Spyro et les Gardiens.
— Mais j’adore votre élément aussi ! J’adore tous les dragons électriques, et il paraît que vous la contrôlez bien ! Comme Volteer.
— Oh non, pas comme maître Volteer. Mais j’ai pour but de percer tous les mystères de mon élément, oui. Je ne vais pas dire que je suis un mauvais utilisateur de foudre.
— Trop fort ! Est-ce… Vous pouvez lancer un éclair ?
— Verti !
 
Un dragon de la même couleur, mais bien plus vieux, avec quatre grandes cornes blanches striées sur le crâne, arriva. Il tira le jeune par la queue qui rétorqua un geignement plaintif. Le regard gêné, l’adulte se prosterna le plus bas qu’il put, jusqu’à toucher le sable de son museau.
 
— Veuillez l’excuser, noble seigneur. Il ne vous importunera plus.
— Il ne m’importe point. A vrai dire, je l’apprécie et vous sais gré des louanges que vous m’adressez, malgré les récents événements qui ternissent ma réputation. C’est un brave geste, de ne pas penser comme la masse.
 
Il baissa le regard vers le jeune.
 
— Et c’est un geste bien plus brave de le montrer.
 
Le père (Aedoth le devina) ne savait plus où se mettre. Ses yeux cherchaient une accroche qui ne semblait pas exister puisqu’il se rabattit à regret sur le Second. Un sourire nerveux, et un léger silence qu’il décida enfin de rompre.
 
—Est-ce vrai que vous avez dominé votre peur et combattu ?
— C’est la vérité.
— Pourquoi est-ce que tout le monde omet cette partie, dans ce cas ?
— Parce que ce qui blesse est plus lourd que ce qui soulage. J’ai combattu, mais cela ne change rien : la bataille a été perdue, et c’est tout ce que le monde souhaite rappeler. Il faut bien que quelqu’un retienne leur haine.
— C’est… C’est injuste.
 
Le petit lançait des regards dubitatif, hésitant entre Aedoth et son père. Le Second sourit.
 
— Il y a toujours une lueur d’espoir. Et c’est à ce point qu’il faut s’accrocher, de toutes ces forces, car la plus petite étincelle au milieu des ténèbres peut répandre un feu vaillant.
 
Le Second tendit une patte vers le ciel et tira un éclair qui parcourut de bons mètres avant de se séparer en de plus petits éclairs qui éclatèrent rapidement après leur scission. Quelques étincelles illuminèrent encore le ciel bleu avant d s’évaporer. Verti remuait la queue et bondissait légèrement en regardant le ciel.
 
— Merci messire !
— Tu peux aller t’amuser.
— Merci seigneur Thunderwall.
 

Le père se retira, gardant tout de même son fils en vue qui s’amusait à creuser un trou non loin d’Aedoth. Ce dernier soupira et s’allongea de nouveau, replongeant dans ses méditations. Cependant, il hésitait à partir : des gens le regardaient à présent…




Que ma foudre éclaire les ténèbres !
Personnage complet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Naissance d'une arme dangereuse (PV Blaze, Aedoth et Neylian Thunderwall)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Naissance d'une arme dangereuse (PV Blaze, Aedoth et Neylian Thunderwall)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chez Eäràr, maître d'arme.
» Plante dangereuse
» L'arme de la dialectique n'aurait pas donné des résultats +
» Dreadnought et Arme détruite
» Armure 105 à 135 et arme 109 à 145

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spyro's Lair :: La Section RPG :: Le Pays d'Avalar :: Rivages du Dragon-
Sauter vers: